Presentation mididulibrev2.0

1 466 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

Presentation mididulibrev2.0

  1. 1. Présentation ProLibre Désormais on ne dit plus “hébergé” mais “dans le Cloud”. On ne dit plus “Application web” mais “SaaS” comme Software as a Service. Vieux jeu d'avoir ses serveurs chez soi et ses applications installées sur son pc ? mais qu'en est-il vraiment ? Que faut-il héberger, externaliser ?  Est-ce qu'on bénéficie de plus de fonctionnalités ? Est-ce qu'il est moins cher d'avoir son informatique dans les nuages et qu'en est-il de la sécurité et de la protection des données ?
  2. 3. Sommaire • Gestion interne de l'informatique • Externalisation de l'informatique • Cloud o Définition o Avantages/Inconvénients o Offres et comparatifs • Les exemples et scénarios • Conclusion
  3. 4. Gestion interne de l'informatique • Les informaticiens de l'entreprise s'occupent des serveurs et des applications • Les machines appartiennent à l'entreprise • Les licences appartiennent à l'entreprise • Il n'y a aucune information à l'extérieur de l'entreprise   Le prix d'un service informatique en interne.  
  4. 5. Internalisation - Insourcing • Une forme particulière d’externalisation où les prestataires externes interviennent au sein même de l’entreprise
  5. 6. Externalisation • Définition : c'est le transfert de tout ou une partie d'une fonction d'une organisation (entreprise ou administration) vers un partenaire externe.(wikipédia) • Pour : O Se concentrer sur le coeur de métier O Bénéficier de compétences étendues O Meilleure flexibilité O Rapport de confiance O Transfert de compétence O Proximité
  6. 7. Externalisation Points importants • Examen détaillé avec le fournisseur • Coûts cachés • Avec ou sans délocalisation • Avantages d'une externalisation sans délocalisation : O les expertises locales, O le respect des réglementations nationales O la maîtrise des coûts sans effet de change
  7. 8. Facteurs influencant l'externalisation selon Gartner <ul><li>Sur-numérisation
  8. 9. Mondialisation
  9. 10. Consumérisme 
  10. 11. Cloud
  11. 12. Décisionnel : &quot;l'IT pour le bénéfice du business&quot;
  12. 13. Sécurité et vie privée
  13. 14. Mise en composants </li></ul>
  14. 15. Cloud Computing
  15. 16. Définition “ Le Cloud computing est un concept de déportation sur des serveurs distants des traitements informatiques traditionnellement localisés sur le poste utilisateur.” [Wikipedia] Le &quot;Cloud Computing&quot; est un méga ordinateur &quot;scalable et élastique&quot;, pour lequel l’utilisateur ne paie que ce qu’il consomme. Cet &quot;ordinateur virtuel&quot; héberge des services  accessibles depuis l’internet de manière publique ou privée. [Olivier Leclère : HEG Genève]
  16. 18. Cloud Public • Tous les services sont hébergés à l'externe Cloud Hybrid • Les services peuvent être migrer soit à l'interne soit à l'externe Cloud Privé • On loue des machines physique sur lesquelles est installé une solution de virtualisation. On peut alors créer autant de machines virtuelles que souhaité. Type de Cloud
  17. 19. Avantages :   • Disponibilité des ressources à la demande • Flexibilité • Facilité et rapidité de mise en place • Plus de gestion de matériel • Fin de la DSI? Avantages et inconvénients du Cloud
  18. 20. Inconvénients :   • Sécurité et protection des données • Dépendance au réseau - bonne connexion internet • Perte de contrôle - Dépendance au(x) fournisseur(s) • Sauvegardes toujours nécessaires - tsunami ! • Aspects légaux à étudier de près • Multiplication des acteurs de la chaîne contractuelle • Technologie nouvelle, complexe, compétences  • Fin de la DSI? Avantages et Inconvénients du Cloud
  19. 21. Iaas <ul><li>Gestion d’infrastructure hardware apportant flexibilité, fiabilité et montée en charge.
  20. 22. Calcul du paiement à l’usage : Disque, Bande passante, etc...
  21. 23. Montée en charge facilité et haute disponibilité(option)
  22. 24. Exemples : </li><ul><li>Amazon Web service
  23. 25. Flexiscale, GoGrid
  24. 26. Sun Microsystem Cloud computing, IBM
  25. 27. Terremark
  26. 28. The rackspacecloud
  27. 29. OVH Cloud , Dedibox, Gandi </li></ul></ul>
  28. 30. Avantages et inconvénients  de l' IaaS <ul><li>Les avantages de IaaS </li><ul><li>Montée en charge et Haute disponibilité transparentes
  29. 31. Outils de Monitoring et de Reporting intégrés </li></ul><li>Les inconvénients de IaaS </li><ul><li>Dépendance à la technologie sous-jacente pour certaines solutions
  30. 32. Gestion plus complexe de la sécurité des serveurs
  31. 33. Prix pas toujours évident à calculer (EC2) </li></ul></ul>
  32. 34. Paas <ul><li>Fourniture d'une plate-forme de développement basée sur des langages de programmation et des outils supportés par le fournisseur.
  33. 35. Exemples : </li><ul><li>Google app Engine
  34. 36. Amazon Web Services
  35. 37. Cloud MySQL (OVH)
  36. 38. Microsoft Windows Azure
  37. 39. Infomaniak </li></ul></ul>
  38. 40. Avantages et inconvénients du PaaS <ul><li>Les avantages du PaaS </li><ul><li>Développement d'applications sur mesure
  39. 41. Plus de gestion de mises à jour de l'environnement
  40. 42. Abstraction de l'infrastructure
  41. 43. Possibilité d'offrir l'application développée en mode SaaS </li></ul><li>Les inconvénients du PaaS </li><ul><li>Dépendance sur un unique vendeur, réversibilité difficile.
  42. 44. Intégration difficile avec le Système d’Information interne.
  43. 45. Limité par les fonctions offertes par l'hébergeur </li></ul></ul>
  44. 46. Saas ou minitel 2.0 <ul><li>Le SaaS (Logiciel en tant que Service)Au lieu d'acheter une licence à installer (et à mettre à jour) sur votre propre ordinateur (ou serveur local) vous louez l'utilisation du logiciel et de l'hébergement de données
  45. 47. Exemples : </li><ul><li>Google Apps (docs, gmail, calendar, etc...
  46. 48. Salesforce (gestion de la relation clients)
  47. 49. Microsoft 360 (office en version web) 
  48. 50. Netsuite, Facebook, Cisco Webex, etc... </li></ul></ul>
  49. 51. Avantages et inconvénients du SaaS <ul><li>Les avantages du SaaS </li><ul><li>Accessible à l'interne comme à l'externe
  50. 52. Sur tous les OS, et téléphones, tablettes, etc...
  51. 53. Possibilité de tester avant d'acheter
  52. 54. Mises à jour du programme automatiques </li></ul><li>Les inconvénients du SaaS  </li><ul><li>Intégration difficile avec le système d’information interne.
  53. 55. Applications non personnalisables
  54. 56. Extraction et sauvegarde des donnée
  55. 57. Dépendances </li></ul></ul>
  56. 58. ASP <ul><li>Fournisseur d'applications hébergées qui impliquent un contrat sur la durée, ou 'outsourcing' (externalisation) où c'est finalement l'informatique du client qui est gérée par un prestataire (Définition Gartner).  
  57. 59. Par effet de mode, on associe aussi le terme &quot;Cloud On-demand&quot; pour évoquer l'ASP. </li></ul>
  58. 60. Différence entre Saas/ASP <ul>SaaS </ul>ASP <ul><li>Applications nativement développées sur une architecture Multi-tenantes ( mutualisées )
  59. 61. Une seule instance logicielle est utilisée par tous les clients
  60. 62. Maintenance et mises à jour effectuées pour tous les clients en même temps </li></ul><ul><li>Applications passés d'un modèle software classique au mode hébergé.
  61. 63. Plusieurs instances logicielles : une par utilisateur pour être exacte
  62. 64. Chaque instance est mise à jour indépendamment </li></ul>
  63. 65. Desktop Cloud <ul><li>Le “Desktop Cloud” est un bureau virtuel hébergé sur Internet. </li></ul>
  64. 66. Avantages et inconvénients du Desktop Cloud <ul><li>Avantages </li><ul><li>Bureau accessible partout à partir d'un navigateur Internet
  65. 67. Pas de déploiement de l'environnement bureautique
  66. 68. Partage de documents, travail en mode collaboratif
  67. 69. Indépendant de l’OS, ne nécessite pas de grosse puissance sur le poste client
  68. 70. Stockage centralisé de vos données </li></ul></ul>
  69. 71. Avantages et inconvénients du Desktop Cloud <ul><li>Inconvénients </li><ul><li>L’utilisateur est complètement dépendant du fournisseur
  70. 72. données verrouillées
  71. 73. Exportables/Importables mais pas forcément avec un support complet de toutes les fonctionnalités
  72. 74. Intégration de nouvelles applications sur le bureau difficile ou impossible
  73. 75. Mais des solutions hybrides existent comme Google Document </li></ul></ul>
  74. 76. Aspects Légaux <ul><li>Perte de données (contrat)
  75. 77. Droits sur les données (interne ou non à l'entreprise)
  76. 78. Confidentialité des données
  77. 79. Continuité de service
  78. 80. Qualité de service
  79. 81. Outils de mesure d'utilisation des services
  80. 82. Données personnelles (Préposé Fédéral / CNIL)
  81. 83. Convention au niveau de services (SLA) </li></ul>
  82. 84. Aspects Financiers <ul><li>Investissements informatiques sont comptabilisés en coût d'exploitation et non immobilisation de capital
  83. 85. Les coûts ne sont pas linéaires
  84. 86. La perte/vol de données (la valeur de l'entreprise) peut avoir des conséquences importantes.
  85. 87. Suppression de personnel </li></ul>
  86. 88. Aspects Financiers Un compte Google Apps coûte 60.- / user / année Un serveur chez Amazon EC2:(1.7Gb RAM / 160Gb HD) small serveur linux - 8h/jour - 10Gb / mois : 24$/mois small serveur linux - 8h/jour - 50Gb / mois : 32$/mois Un serveur personnel OVH superplan: 70Euros / mois (16Gb RAM / 2x2Tb HD / Quadcore / 100Mb BP) Offre OVH Private Cloud : construction de son infrastructure sur base de VmWare: dès 500Euros / mois (2 hosts / 300Go Stackage / 2x16Gb RAM / 2x16GHz )
  87. 89. Aspects Financiers Un compte Google Apps coûte 60.- / user / année Un serveur chez Amazon EC2: (1.7Gb memoire / 160Gb HD) small serveur linux - 8h/jour - 10Gb / mois : 24$/mois small serveur linux - 8h/jour - 50Gb / mois : 32$/mois   La location d'un service Salesforce:  formule enterprise: 135Euros/user/mois Avec mobile étendu : 285Euros/user/mois SugarCRM hébergé en OpenSource : 20Euros/user/mois SugarCRM entrerpise 600Euros/user/année
  88. 90. Informations importantes <ul><li>Plan de reversibilité (coût, plan, facteurs déclencheurs)
  89. 91. Perte de données (réplication, restauration)
  90. 92. Intégrité et confidentialité des données (géo localisation des données, audit, traçabilité des accès, intégrité, indexation des données)
  91. 93. Arrêt d'un prestataire, rachat, etc... </li></ul>
  92. 94. Chiffres Aujourd’hui, 31% des entreprises ont franchi le pas et ont lancé une démarche Cloud, que 78% considèrent comme un projet d’externalisation. Les projets couvrent ainsi  <ul><li>les serveurs Web (6,9%),
  93. 95. la messagerie et la collaboration (6,5%), 
  94. 96. la continuité d’activité (5,6%) ; 
  95. 97. les serveurs de bases de données et d’applications ne recueillant respectivement que 4,4 et 4,3% »
  96. 98.   </li></ul><ul>Chez les grands comptes 68% mettent en œuvre des Clouds privés, contre 5% des Clouds publics </ul>
  97. 99. Chiffres 8% en 2009, 16% en 2010, de plus en plus d'entreprises utilisent des services IAAS. Le plus souvent comme ”data center”:  - Infrastructure serveurs (dédiés),  Délocalisation du stockage, Sauvegarde (backup)   Mais aussi 2 pannes majeures en 2 ans chez Google Vols de 24 millions de comptes et carte de crédit chez Sony Wikileaks viré des prestataires de service
  98. 100. Faut-il passer au cloud ? Les questions à se poser sont les suivantes : <ul><li>l'entreprise a-t-elle des données très sensibles ?
  99. 101. dans quel cadre juridique - contrats
  100. 102. les applications cloud répondent-elles aux besoins ?
  101. 103. la connexion internet est-elle assez rapide et fiable ?
  102. 104. quel serait le budget à prévoir pour migrer une partie ou tous les services dans le cloud ?
  103. 105. quelles compétences dispose-t'on en terme de migration, de sécurisation, de supervision, de reprise d'activité </li></ul>
  104. 106. Dans la pratique <ul><li>Start-up </li><ul><li>Coûts très faible au début
  105. 107. Mise en place rapide
  106. 108. Beaucoup de fonctionnalités=> Les offres cloud sont intéressantes </li></ul><li>Petite entreprise < 25 employés </li><ul><li>Coûts serveur interne vs cloud moins évident
  107. 109. Problèmes de bande passante=> Etudier chaque application avant de décider   </li></ul><li>Moyenne entreprise </li><ul><li>Problème de bande passant
  108. 110. Coûts serveur interne vs cloud pas évident du tout
  109. 111. Mix des solutions entre cloud privé et public </li></ul></ul>
  110. 112. Dans la pratique <ul><li>Services pouvant être mis dans le cloud : </li><ul><li>Site Web – Sondages – Doodle -
  111. 113. Web Conférence – Téléphonie -
  112. 114. E-learning , E-Mail
  113. 115. Sauvegardes </li></ul><li>Services ne pouvant pas être mis dans le cloud : </li><ul><li>Serveur d'identification
  114. 116. Partage de fichiers (Domaine) </li></ul><li>Services à étudier : </li><ul><li>OpenERP
  115. 117. Site Intranet
  116. 118. Gestion documentaire </li></ul></ul>
  117. 119. ProLibre dans les nuages ? ProLibre utilise déjà massivement la virtualisation dans ses infrastructures. ProLibre a toujours fait du sur mesure pour ses clients avec l'aide d'outil de déploiement (FAI / Puppet / Cobbler / PLDeploy) Mais aujourd'hui la question du Cloud Privé (déjà présent chez la plupart de nos clients KVM / OpenVZ / Vserver)  et du Cloud Public se pose naturellement !
  118. 120. ProLibre dans les nuages ? ProLibre propose:     <ul><li>L'accompagnement à la mise en place d'offres SaaS, IaaS au sein de votre entreprise (EC2, OVH, Google Apps, OpenERP, etc...)  
  119. 121. La gestion des services &quot;Cloud&quot; (Installation et suivi de serveurs dans le cloud IaaS)
  120. 122.  
  121. 123. Des solutions simples &quot;prêt-à-porter&quot; à coût fixe (leasing) </li></ul>
  122. 124. ProLibre dans les nuages ? ProLibre propose:     <ul><li>Pour une infrastructure interne déjà existante, de mettre en lumière les services qui garderont leur efficacité en étant externalisé à moindre coût. </li><ul><li>Apporter les solutions Cloud adaptées à ces services (migration, backup, cryptographie, sécurité) </li></ul><li>Pour une infrastructure à créer: étudier vos besoins qui dépendront aussi de votre activité. </li><ul><li>Mettre en évidence les services pouvant être dans un Cloud </li></ul></ul>
  123. 125. Conclusion Mettre toutes ces années pour retrouver la maîtrise de ses données pour les mettre aujourd'hui dans les nuages ?   Oui pourquoi pas? Si le minitel 1.0 faisait déjà ça, vive le minitel 2.0!   Auparavant on payait pour 3615 code U.. maintenant on payera pour lire son mail, taper ses documents, stocker ses photos, entrer des données dans l'ERP etc...   Il faut bien peser le pour et le contre pour l'entreprise. La perte de l'expertise peut-être catastrophique   Adaptation des offres cloud privés standardisées, moins onéreuses, avec des coûts globaux mensualisables
  124. 126. Question
  125. 127. Sources <ul><li>http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-les-10-moteurs-de-l-externalisation-it-selon-gartner-22602.html
  126. 128. gnu.org
  127. 129. soft2011.biz
  128. 130. www.muylinux.com
  129. 131. bes.bullardisd.ne
  130. 132. bababillgates.free.fr
  131. 133. www.microtechsupport.co.uk
  132. 134. /www.swift.com
  133. 135. www.jdrean.com
  134. 136. http://nicolasleune.com
  135. 137. www.secaba.fr
  136. 138. www.team-logics.net
  137. 139. http://img.pte.at
  138. 140. www.openexpo.ch
  139. 141. http://www.epeat.net/default.aspx </li></ul>

×