SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
3. Troubles de conduction intra-ventriculaire :
Hémiblocs.
•Hémibloc antérieur gauche :
déviation gauche de l’axe QRS au-delà de -30°, avec aspect de q1S3.
•Hémibloc postérieur gauche :
déviation droite de l’axe QRS au-delà de + 100°, avec aspect de S1q3.
Blocs de branche (élargissement QRS)
Soit incomplet : QRS compris entre 0,10 et 0,11 s. Soit complet : QRS > 0,12 s.
4. Wolff-Parkinson-White :
Intervalle PR court < 0,12 s,
Elargissement QRS > 0,12 s
du fait d’une onde delta
de pré-excitation.
D’après “Sémiologie et pathologie cardiovasculaires” Pr. B.DENIS - CHU de Grenoble - éd. 1996
TROUBLES
DE CONDUCTION
1. Bloc sino-auriculaire (BSA) :
BSA 1er degré : se traduit uniquement par une bradycardie sinusale.
BAV du 2ème degré : pause avec absence d’onde P et de complexe QRS (pause
égale au double de l’espace R-R précédent).
BAV du 3ème degré : blocage complet permanent de la transmission de l’influx
sinusal ; le rythme est alors assuré par un échappement jonctionnel.
2. Blocs auriculo-ventriculaires (BAV) :
BAV du 1er degré :
allongement du PR > 0,2 s.
BAV du 2ème degré :
•Mobitz I ou Luciani-Wenckebach :
allongement progressif du PR jusqu’à une onde P bloquée (bloc nodal).
•Mobitz II : survenue inopinée d’une onde P bloquée sans allongement préalable
du PR (bloc infra-Hissien).
BAV du 3ème degré ou complet : dissociation auriculo-ventriculaire avec
ondes P indépendantes des QRS
naissant d’un foyer de substitution
plus lent. Les ventriculogrammes sont
soit fins, soit larges.
•BBD : aspect rSR’
caractéristique ou R
exclusif en V1 avec
troubles secondaires
de repolarisation.
•BBG : aspect
caractéristique en V6,
R exclusif avec troubles
secondaires
de repolarisation.
Rèf:BIS02013-Sept2002
Les clés
de la lecture
ECG
5. Tachysystolie auriculaire (TSA) :
•Fréquence auriculaire : 130-210/mn,
•Retour à la ligne isoélectrique entre les auriculogrammes,
•Ventriculogramme fin.
6. Tachycardie jonctionnelle :
•Début brusque sur ESA ou ESV,
•QRS fins, réguliers vers 200/mn,
•Onde P’ rétrograde (autant de P’ que de QRS),
•Arrêt brutal du complexe QRS ou P’ bloqué.
7. Tachycardie ventriculaire (TV) :
•Tachycardie à QRS larges 140-220/mn,
•Ondes P sinusales mais moins rapides et dissociées des QRS, peu visibles,
•Eléments diagnostiques si présents : complexe de capture (complexe sinusal normal)
et/ou de fusion.
8. Fibrillation ventriculaire :
•QRS anarchiques, désordonnés, polymorphes, rapides sans onde P visible.
9. Torsade de pointe :
•TV polymorphe, rapide > 200/mn,
•Variation de l’amplitude et de l’axe des QRS : aspect de torsion autour de la ligne iso-
électrique (QRS larges, déformés, changeant de sens par courtes périodes d’une dizai-
ne de complexes, 200-250/mn), débute sur ESV tardive et souvent dans un contexte
de bradycardie.
1. Extrasystole auriculaire (ESA) :
•Sur un fond de rythme sinusal avec des ondes P sinusales normales et régulières
présence d’une systole auriculaire prématurée notable par : onde P’ plus précoce
que prévue et de morphologie différente suivie d’un QRS.
2. Extrasystole ventriculaire (ESV) :
•QRS élargi (> 0,12s), prématuré, non précédé d’une onde P,
•Complexe variable par rapport au QRS sinusal,
•Repos compensateur le plus souvent,
•Peuvent être " monomorphes " (1 foyer) ou " polymorphes " (plusieurs foyers).
3. Fibrillation auriculaire :
•Désorganisation complète de l’activité électrique des oreillettes,
•Disparition des ondes P remplacées par des ondes f de fibrillation très rapide, 400
à 600/mn,
•QRS irréguliers avec une cadence ventriculaire le plus souvent rapide,
•Les QRS sont fins ou parfois élargis par une aberration de conduction.
4. Flutter auriculaire :
•Ondes auriculaires F en "dents de scie" à environ 300/mn,
•Fréquence ventriculaire fonction du filtre du noeud auriculo-ventriculaire (150/mn
dans le type 2/1).
TROUBLES
DU RYTHME
1. Signes électrocardiographiques :
Ischémie.
•Soit sous-épicardique : onde T négative,
symétrique et pointue.
•Soit sous-endocardique : onde T positive,
symétrique et pointue.
Lésion.
•Soit sous-endocardique :
sous-décalage de ST > 1mn.
•Soit sous-épicardique : sus-décalage de ST.
Nécrose constituée.
•Onde Q large (> 0,04 s)
et profonde.
2. Signes de localisation :
1 : postéro-inférieur ou inférieur : D2, D3, VF
2 : antéro-septal : V1, V2, V3
3 : latéral : D1, VL, V5, V6
4 : latéral haut : VL, D1
5 : apical : V4 (micro-voltage)
Extension VD : V3R V4R
INSUFFISANCE
CORONARIENNE
6 : basal ou postérieur vrai :
V7, V8, V9
1+2 : septal profond
1+3 : postéro-latéral
2+3+5 : antérieur étendu
Repos compensateur Accès de 3 ESV
Environ
4 mm.
Largeur 1 mm
1
3
OU
de la hauteur de QRS
5. Tachysystolie auriculaire (TSA) :
•Fréquence auriculaire : 130-210/mn,
•Retour à la ligne isoélectrique entre les auriculogrammes,
•Ventriculogramme fin.
6. Tachycardie jonctionnelle :
•Début brusque sur ESA ou ESV,
•QRS fins, réguliers vers 200/mn,
•Onde P’ rétrograde (autant de P’ que de QRS),
•Arrêt brutal du complexe QRS ou P’ bloqué.
7. Tachycardie ventriculaire (TV) :
•Tachycardie à QRS larges 140-220/mn,
•Ondes P sinusales mais moins rapides et dissociées des QRS, peu visibles,
•Eléments diagnostiques si présents : complexe de capture (complexe sinusal normal)
et/ou de fusion.
8. Fibrillation ventriculaire :
•QRS anarchiques, désordonnés, polymorphes, rapides sans onde P visible.
9. Torsade de pointe :
•TV polymorphe, rapide > 200/mn,
•Variation de l’amplitude et de l’axe des QRS : aspect de torsion autour de la ligne iso-
électrique (QRS larges, déformés, changeant de sens par courtes périodes d’une dizai-
ne de complexes, 200-250/mn), débute sur ESV tardive et souvent dans un contexte
de bradycardie.
1. Extrasystole auriculaire (ESA) :
•Sur un fond de rythme sinusal avec des ondes P sinusales normales et régulières
présence d’une systole auriculaire prématurée notable par : onde P’ plus précoce
que prévue et de morphologie différente suivie d’un QRS.
2. Extrasystole ventriculaire (ESV) :
•QRS élargi (> 0,12s), prématuré, non précédé d’une onde P,
•Complexe variable par rapport au QRS sinusal,
•Repos compensateur le plus souvent,
•Peuvent être " monomorphes " (1 foyer) ou " polymorphes " (plusieurs foyers).
3. Fibrillation auriculaire :
•Désorganisation complète de l’activité électrique des oreillettes,
•Disparition des ondes P remplacées par des ondes f de fibrillation très rapide, 400
à 600/mn,
•QRS irréguliers avec une cadence ventriculaire le plus souvent rapide,
•Les QRS sont fins ou parfois élargis par une aberration de conduction.
4. Flutter auriculaire :
•Ondes auriculaires F en "dents de scie" à environ 300/mn,
•Fréquence ventriculaire fonction du filtre du noeud auriculo-ventriculaire (150/mn
dans le type 2/1).
TROUBLES
DU RYTHME
1. Signes électrocardiographiques :
Ischémie.
•Soit sous-épicardique : onde T négative,
symétrique et pointue.
•Soit sous-endocardique : onde T positive,
symétrique et pointue.
Lésion.
•Soit sous-endocardique :
sous-décalage de ST > 1mn.
•Soit sous-épicardique : sus-décalage de ST.
Nécrose constituée.
•Onde Q large (> 0,04 s)
et profonde.
2. Signes de localisation :
1 : postéro-inférieur ou inférieur : D2, D3, VF
2 : antéro-septal : V1, V2, V3
3 : latéral : D1, VL, V5, V6
4 : latéral haut : VL, D1
5 : apical : V4 (micro-voltage)
Extension VD : V3R V4R
INSUFFISANCE
CORONARIENNE
6 : basal ou postérieur vrai :
V7, V8, V9
1+2 : septal profond
1+3 : postéro-latéral
2+3+5 : antérieur étendu
Repos compensateur Accès de 3 ESV
Environ
4 mm.
Largeur 1 mm
1
3
OU
de la hauteur de QRS
3. Troubles de conduction intra-ventriculaire :
Hémiblocs.
•Hémibloc antérieur gauche :
déviation gauche de l’axe QRS au-delà de -30°, avec aspect de q1S3.
•Hémibloc postérieur gauche :
déviation droite de l’axe QRS au-delà de + 100°, avec aspect de S1q3.
Blocs de branche (élargissement QRS)
Soit incomplet : QRS compris entre 0,10 et 0,11 s. Soit complet : QRS > 0,12 s.
4. Wolff-Parkinson-White :
Intervalle PR court < 0,12 s,
Elargissement QRS > 0,12 s
du fait d’une onde delta
de pré-excitation.
D’après “Sémiologie et pathologie cardiovasculaires” Pr. B.DENIS - CHU de Grenoble - éd. 1996
TROUBLES
DE CONDUCTION
1. Bloc sino-auriculaire (BSA) :
BSA 1er degré : se traduit uniquement par une bradycardie sinusale.
BAV du 2ème degré : pause avec absence d’onde P et de complexe QRS (pause
égale au double de l’espace R-R précédent).
BAV du 3ème degré : blocage complet permanent de la transmission de l’influx
sinusal ; le rythme est alors assuré par un échappement jonctionnel.
2. Blocs auriculo-ventriculaires (BAV) :
BAV du 1er degré :
allongement du PR > 0,2 s.
BAV du 2ème degré :
•Mobitz I ou Luciani-Wenckebach :
allongement progressif du PR jusqu’à une onde P bloquée (bloc nodal).
•Mobitz II : survenue inopinée d’une onde P bloquée sans allongement préalable
du PR (bloc infra-Hissien).
BAV du 3ème degré ou complet : dissociation auriculo-ventriculaire avec
ondes P indépendantes des QRS
naissant d’un foyer de substitution
plus lent. Les ventriculogrammes sont
soit fins, soit larges.
•BBD : aspect rSR’
caractéristique ou R
exclusif en V1 avec
troubles secondaires
de repolarisation.
•BBG : aspect
caractéristique en V6,
R exclusif avec troubles
secondaires
de repolarisation.
Les clés
de la lecture
ECG

Contenu connexe

Tendances

Ecg pathologiquetizi hav
Ecg pathologiquetizi havEcg pathologiquetizi hav
Ecg pathologiquetizi hav
Rose De Sable
 
Lecture rapide de l’ecg amis med.com
Lecture rapide de l’ecg amis med.comLecture rapide de l’ecg amis med.com
Lecture rapide de l’ecg amis med.com
amis-med
 
Ecg pour les nuls partie 3
Ecg pour les nuls partie 3Ecg pour les nuls partie 3
Ecg pour les nuls partie 3
Hana Hanouna
 
Ecg pour les nuls partie 2
Ecg pour les nuls partie 2Ecg pour les nuls partie 2
Ecg pour les nuls partie 2
Hana Hanouna
 
Guide analyse rapide_ecg
Guide analyse rapide_ecgGuide analyse rapide_ecg
Guide analyse rapide_ecg
amis-med
 
Td ecg dr saadi (diapo)
Td ecg dr saadi (diapo)Td ecg dr saadi (diapo)
Td ecg dr saadi (diapo)
Bibasai23
 
ECG LA LECTURE PRATIQUE POUR LES DEBUTANTS " Dr MAHMOUDI.F"
ECG   LA LECTURE PRATIQUE POUR LES DEBUTANTS " Dr MAHMOUDI.F"ECG   LA LECTURE PRATIQUE POUR LES DEBUTANTS " Dr MAHMOUDI.F"
ECG LA LECTURE PRATIQUE POUR LES DEBUTANTS " Dr MAHMOUDI.F"
mahfay
 
Lire un ecg amis med.com
Lire un ecg amis med.comLire un ecg amis med.com
Lire un ecg amis med.com
amis-med
 
Ecg pour les nuls partie 4
Ecg pour les nuls partie 4Ecg pour les nuls partie 4
Ecg pour les nuls partie 4
Hana Hanouna
 

Tendances (15)

Ecg pathologiquetizi hav
Ecg pathologiquetizi havEcg pathologiquetizi hav
Ecg pathologiquetizi hav
 
Lecture rapide de l’ecg amis med.com
Lecture rapide de l’ecg amis med.comLecture rapide de l’ecg amis med.com
Lecture rapide de l’ecg amis med.com
 
Ecg pour les nuls partie 3
Ecg pour les nuls partie 3Ecg pour les nuls partie 3
Ecg pour les nuls partie 3
 
Ecg pour les nuls partie 2
Ecg pour les nuls partie 2Ecg pour les nuls partie 2
Ecg pour les nuls partie 2
 
Troubles du rythme et pièges chez sujet âgé deauville jnuc3 2014
Troubles du rythme et pièges chez sujet âgé deauville jnuc3 2014Troubles du rythme et pièges chez sujet âgé deauville jnuc3 2014
Troubles du rythme et pièges chez sujet âgé deauville jnuc3 2014
 
Guide analyse rapide_ecg
Guide analyse rapide_ecgGuide analyse rapide_ecg
Guide analyse rapide_ecg
 
Lélectrocardiogramme ( eph taibet )
Lélectrocardiogramme ( eph taibet ) Lélectrocardiogramme ( eph taibet )
Lélectrocardiogramme ( eph taibet )
 
Td ecg dr saadi (diapo)
Td ecg dr saadi (diapo)Td ecg dr saadi (diapo)
Td ecg dr saadi (diapo)
 
ECG LA LECTURE PRATIQUE POUR LES DEBUTANTS " Dr MAHMOUDI.F"
ECG   LA LECTURE PRATIQUE POUR LES DEBUTANTS " Dr MAHMOUDI.F"ECG   LA LECTURE PRATIQUE POUR LES DEBUTANTS " Dr MAHMOUDI.F"
ECG LA LECTURE PRATIQUE POUR LES DEBUTANTS " Dr MAHMOUDI.F"
 
Le paramédical face à l’ECG
Le paramédical face à l’ECGLe paramédical face à l’ECG
Le paramédical face à l’ECG
 
Résumé cardio
Résumé cardioRésumé cardio
Résumé cardio
 
Base ECG et l'interprétation du rythme (French) Symposia
Base ECG et l'interprétation du rythme (French) SymposiaBase ECG et l'interprétation du rythme (French) Symposia
Base ECG et l'interprétation du rythme (French) Symposia
 
Lire un ecg amis med.com
Lire un ecg amis med.comLire un ecg amis med.com
Lire un ecg amis med.com
 
L'ecg
L'ecgL'ecg
L'ecg
 
Ecg pour les nuls partie 4
Ecg pour les nuls partie 4Ecg pour les nuls partie 4
Ecg pour les nuls partie 4
 

Similaire à Les clefs de lecture de l&#039;ecg

Résumé cardio cathy
Résumé cardio cathyRésumé cardio cathy
Résumé cardio cathy
Joseph_Gabel
 
Ecgfvrier2009 120306140111-phpapp02
Ecgfvrier2009 120306140111-phpapp02Ecgfvrier2009 120306140111-phpapp02
Ecgfvrier2009 120306140111-phpapp02
Hana Hanouna
 
Ecg livre manuel pratique d'anesthésie
Ecg livre manuel pratique d'anesthésieEcg livre manuel pratique d'anesthésie
Ecg livre manuel pratique d'anesthésie
drmouheb
 
intro_ecg_dias ecg ecg ecg ecg ecg ecg ecg
intro_ecg_dias ecg ecg ecg ecg ecg ecg ecgintro_ecg_dias ecg ecg ecg ecg ecg ecg ecg
intro_ecg_dias ecg ecg ecg ecg ecg ecg ecg
NadaChikh
 
Ecg normal tizi
Ecg normal tiziEcg normal tizi
Ecg normal tizi
Medsissi
 

Similaire à Les clefs de lecture de l&#039;ecg (20)

2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
2- Troubles de la conduction et du rythmes TOUBIB World.pptx
 
troubles de conduction Dr Reghmit.pdf
troubles de conduction Dr Reghmit.pdftroubles de conduction Dr Reghmit.pdf
troubles de conduction Dr Reghmit.pdf
 
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
1- Formation ECG TOUBIB World- ECG normal.pptx
 
Basic EKG and Rhythm Interpretation Symposia
Basic EKG and Rhythm Interpretation SymposiaBasic EKG and Rhythm Interpretation Symposia
Basic EKG and Rhythm Interpretation Symposia
 
EKG_INTERPRETATION.pptx.pdf
EKG_INTERPRETATION.pptx.pdfEKG_INTERPRETATION.pptx.pdf
EKG_INTERPRETATION.pptx.pdf
 
Bav
BavBav
Bav
 
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
3- Formation ECG Coronaropathie et ECG.pptx
 
18 Heart EKG.pdf
18 Heart EKG.pdf18 Heart EKG.pdf
18 Heart EKG.pdf
 
Les blocs auriculo-ventriculaires.pptx
Les blocs auriculo-ventriculaires.pptxLes blocs auriculo-ventriculaires.pptx
Les blocs auriculo-ventriculaires.pptx
 
Résumé cardio
Résumé cardio Résumé cardio
Résumé cardio
 
Résumé cardio cathy
Résumé cardio cathyRésumé cardio cathy
Résumé cardio cathy
 
Résumé cardio
Résumé cardioRésumé cardio
Résumé cardio
 
Le rythme cardiaque
Le rythme cardiaqueLe rythme cardiaque
Le rythme cardiaque
 
ECG_BAV_et_Blocs_de_branches.ppt
ECG_BAV_et_Blocs_de_branches.pptECG_BAV_et_Blocs_de_branches.ppt
ECG_BAV_et_Blocs_de_branches.ppt
 
Ecgfvrier2009 120306140111-phpapp02
Ecgfvrier2009 120306140111-phpapp02Ecgfvrier2009 120306140111-phpapp02
Ecgfvrier2009 120306140111-phpapp02
 
Syndrome de Wolff-Parkinson-WHite
Syndrome de Wolff-Parkinson-WHiteSyndrome de Wolff-Parkinson-WHite
Syndrome de Wolff-Parkinson-WHite
 
Ecg livre manuel pratique d'anesthésie
Ecg livre manuel pratique d'anesthésieEcg livre manuel pratique d'anesthésie
Ecg livre manuel pratique d'anesthésie
 
intro_ecg_dias ecg ecg ecg ecg ecg ecg ecg
intro_ecg_dias ecg ecg ecg ecg ecg ecg ecgintro_ecg_dias ecg ecg ecg ecg ecg ecg ecg
intro_ecg_dias ecg ecg ecg ecg ecg ecg ecg
 
Ecg normal tizi
Ecg normal tiziEcg normal tizi
Ecg normal tizi
 
Ecg
EcgEcg
Ecg
 

Plus de Rose De Sable

Les posologies a connaitre
Les posologies a connaitreLes posologies a connaitre
Les posologies a connaitre
Rose De Sable
 
Guide medico chirurgicale a lintention de linterne de garde
Guide medico chirurgicale a lintention de linterne de garde Guide medico chirurgicale a lintention de linterne de garde
Guide medico chirurgicale a lintention de linterne de garde
Rose De Sable
 
Méningo encéphalite herpétique
Méningo encéphalite herpétiqueMéningo encéphalite herpétique
Méningo encéphalite herpétique
Rose De Sable
 
Cardiopathies congenitales1
Cardiopathies congenitales1Cardiopathies congenitales1
Cardiopathies congenitales1
Rose De Sable
 
Péricardites aigues (1)
Péricardites aigues (1)Péricardites aigues (1)
Péricardites aigues (1)
Rose De Sable
 
Insuffisance aortique (1)
Insuffisance aortique (1)Insuffisance aortique (1)
Insuffisance aortique (1)
Rose De Sable
 
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophageCancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophage
Rose De Sable
 
Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)
Rose De Sable
 
Cœur pulmonaire chronique dr henin
Cœur pulmonaire chronique dr heninCœur pulmonaire chronique dr henin
Cœur pulmonaire chronique dr henin
Rose De Sable
 
Syndrome coronarien aigu new (1)
Syndrome coronarien aigu new (1)Syndrome coronarien aigu new (1)
Syndrome coronarien aigu new (1)
Rose De Sable
 
L'ecg quoi comment et pourquoi
L'ecg quoi comment et pourquoiL'ecg quoi comment et pourquoi
L'ecg quoi comment et pourquoi
Rose De Sable
 
Tumeurs primitives du foie
Tumeurs primitives du foieTumeurs primitives du foie
Tumeurs primitives du foie
Rose De Sable
 
Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinale
Rose De Sable
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptxLes ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Rose De Sable
 

Plus de Rose De Sable (20)

Icono imagerie ecn
Icono imagerie ecnIcono imagerie ecn
Icono imagerie ecn
 
Les posologies a connaitre
Les posologies a connaitreLes posologies a connaitre
Les posologies a connaitre
 
Guide medico chirurgicale a lintention de linterne de garde
Guide medico chirurgicale a lintention de linterne de garde Guide medico chirurgicale a lintention de linterne de garde
Guide medico chirurgicale a lintention de linterne de garde
 
Polio cours (1)
Polio cours (1)Polio cours (1)
Polio cours (1)
 
Méningo encéphalite herpétique
Méningo encéphalite herpétiqueMéningo encéphalite herpétique
Méningo encéphalite herpétique
 
Cardiopathies congenitales1
Cardiopathies congenitales1Cardiopathies congenitales1
Cardiopathies congenitales1
 
Péricardites aigues (1)
Péricardites aigues (1)Péricardites aigues (1)
Péricardites aigues (1)
 
Insuffisance aortique (1)
Insuffisance aortique (1)Insuffisance aortique (1)
Insuffisance aortique (1)
 
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophageCancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophage
 
Doc1
Doc1Doc1
Doc1
 
Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)
 
Cœur pulmonaire chronique dr henin
Cœur pulmonaire chronique dr heninCœur pulmonaire chronique dr henin
Cœur pulmonaire chronique dr henin
 
Syndrome coronarien aigu new (1)
Syndrome coronarien aigu new (1)Syndrome coronarien aigu new (1)
Syndrome coronarien aigu new (1)
 
Ecg
EcgEcg
Ecg
 
L'ecg quoi comment et pourquoi
L'ecg quoi comment et pourquoiL'ecg quoi comment et pourquoi
L'ecg quoi comment et pourquoi
 
Tumeurs primitives du foie
Tumeurs primitives du foieTumeurs primitives du foie
Tumeurs primitives du foie
 
Occlusion intestinale
Occlusion intestinaleOcclusion intestinale
Occlusion intestinale
 
Ascites
AscitesAscites
Ascites
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptxLes ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx
 
Constipation
ConstipationConstipation
Constipation
 

Les clefs de lecture de l&#039;ecg

  • 1. 3. Troubles de conduction intra-ventriculaire : Hémiblocs. •Hémibloc antérieur gauche : déviation gauche de l’axe QRS au-delà de -30°, avec aspect de q1S3. •Hémibloc postérieur gauche : déviation droite de l’axe QRS au-delà de + 100°, avec aspect de S1q3. Blocs de branche (élargissement QRS) Soit incomplet : QRS compris entre 0,10 et 0,11 s. Soit complet : QRS > 0,12 s. 4. Wolff-Parkinson-White : Intervalle PR court < 0,12 s, Elargissement QRS > 0,12 s du fait d’une onde delta de pré-excitation. D’après “Sémiologie et pathologie cardiovasculaires” Pr. B.DENIS - CHU de Grenoble - éd. 1996 TROUBLES DE CONDUCTION 1. Bloc sino-auriculaire (BSA) : BSA 1er degré : se traduit uniquement par une bradycardie sinusale. BAV du 2ème degré : pause avec absence d’onde P et de complexe QRS (pause égale au double de l’espace R-R précédent). BAV du 3ème degré : blocage complet permanent de la transmission de l’influx sinusal ; le rythme est alors assuré par un échappement jonctionnel. 2. Blocs auriculo-ventriculaires (BAV) : BAV du 1er degré : allongement du PR > 0,2 s. BAV du 2ème degré : •Mobitz I ou Luciani-Wenckebach : allongement progressif du PR jusqu’à une onde P bloquée (bloc nodal). •Mobitz II : survenue inopinée d’une onde P bloquée sans allongement préalable du PR (bloc infra-Hissien). BAV du 3ème degré ou complet : dissociation auriculo-ventriculaire avec ondes P indépendantes des QRS naissant d’un foyer de substitution plus lent. Les ventriculogrammes sont soit fins, soit larges. •BBD : aspect rSR’ caractéristique ou R exclusif en V1 avec troubles secondaires de repolarisation. •BBG : aspect caractéristique en V6, R exclusif avec troubles secondaires de repolarisation. Rèf:BIS02013-Sept2002 Les clés de la lecture ECG
  • 2. 5. Tachysystolie auriculaire (TSA) : •Fréquence auriculaire : 130-210/mn, •Retour à la ligne isoélectrique entre les auriculogrammes, •Ventriculogramme fin. 6. Tachycardie jonctionnelle : •Début brusque sur ESA ou ESV, •QRS fins, réguliers vers 200/mn, •Onde P’ rétrograde (autant de P’ que de QRS), •Arrêt brutal du complexe QRS ou P’ bloqué. 7. Tachycardie ventriculaire (TV) : •Tachycardie à QRS larges 140-220/mn, •Ondes P sinusales mais moins rapides et dissociées des QRS, peu visibles, •Eléments diagnostiques si présents : complexe de capture (complexe sinusal normal) et/ou de fusion. 8. Fibrillation ventriculaire : •QRS anarchiques, désordonnés, polymorphes, rapides sans onde P visible. 9. Torsade de pointe : •TV polymorphe, rapide > 200/mn, •Variation de l’amplitude et de l’axe des QRS : aspect de torsion autour de la ligne iso- électrique (QRS larges, déformés, changeant de sens par courtes périodes d’une dizai- ne de complexes, 200-250/mn), débute sur ESV tardive et souvent dans un contexte de bradycardie. 1. Extrasystole auriculaire (ESA) : •Sur un fond de rythme sinusal avec des ondes P sinusales normales et régulières présence d’une systole auriculaire prématurée notable par : onde P’ plus précoce que prévue et de morphologie différente suivie d’un QRS. 2. Extrasystole ventriculaire (ESV) : •QRS élargi (> 0,12s), prématuré, non précédé d’une onde P, •Complexe variable par rapport au QRS sinusal, •Repos compensateur le plus souvent, •Peuvent être " monomorphes " (1 foyer) ou " polymorphes " (plusieurs foyers). 3. Fibrillation auriculaire : •Désorganisation complète de l’activité électrique des oreillettes, •Disparition des ondes P remplacées par des ondes f de fibrillation très rapide, 400 à 600/mn, •QRS irréguliers avec une cadence ventriculaire le plus souvent rapide, •Les QRS sont fins ou parfois élargis par une aberration de conduction. 4. Flutter auriculaire : •Ondes auriculaires F en "dents de scie" à environ 300/mn, •Fréquence ventriculaire fonction du filtre du noeud auriculo-ventriculaire (150/mn dans le type 2/1). TROUBLES DU RYTHME 1. Signes électrocardiographiques : Ischémie. •Soit sous-épicardique : onde T négative, symétrique et pointue. •Soit sous-endocardique : onde T positive, symétrique et pointue. Lésion. •Soit sous-endocardique : sous-décalage de ST > 1mn. •Soit sous-épicardique : sus-décalage de ST. Nécrose constituée. •Onde Q large (> 0,04 s) et profonde. 2. Signes de localisation : 1 : postéro-inférieur ou inférieur : D2, D3, VF 2 : antéro-septal : V1, V2, V3 3 : latéral : D1, VL, V5, V6 4 : latéral haut : VL, D1 5 : apical : V4 (micro-voltage) Extension VD : V3R V4R INSUFFISANCE CORONARIENNE 6 : basal ou postérieur vrai : V7, V8, V9 1+2 : septal profond 1+3 : postéro-latéral 2+3+5 : antérieur étendu Repos compensateur Accès de 3 ESV Environ 4 mm. Largeur 1 mm 1 3 OU de la hauteur de QRS
  • 3. 5. Tachysystolie auriculaire (TSA) : •Fréquence auriculaire : 130-210/mn, •Retour à la ligne isoélectrique entre les auriculogrammes, •Ventriculogramme fin. 6. Tachycardie jonctionnelle : •Début brusque sur ESA ou ESV, •QRS fins, réguliers vers 200/mn, •Onde P’ rétrograde (autant de P’ que de QRS), •Arrêt brutal du complexe QRS ou P’ bloqué. 7. Tachycardie ventriculaire (TV) : •Tachycardie à QRS larges 140-220/mn, •Ondes P sinusales mais moins rapides et dissociées des QRS, peu visibles, •Eléments diagnostiques si présents : complexe de capture (complexe sinusal normal) et/ou de fusion. 8. Fibrillation ventriculaire : •QRS anarchiques, désordonnés, polymorphes, rapides sans onde P visible. 9. Torsade de pointe : •TV polymorphe, rapide > 200/mn, •Variation de l’amplitude et de l’axe des QRS : aspect de torsion autour de la ligne iso- électrique (QRS larges, déformés, changeant de sens par courtes périodes d’une dizai- ne de complexes, 200-250/mn), débute sur ESV tardive et souvent dans un contexte de bradycardie. 1. Extrasystole auriculaire (ESA) : •Sur un fond de rythme sinusal avec des ondes P sinusales normales et régulières présence d’une systole auriculaire prématurée notable par : onde P’ plus précoce que prévue et de morphologie différente suivie d’un QRS. 2. Extrasystole ventriculaire (ESV) : •QRS élargi (> 0,12s), prématuré, non précédé d’une onde P, •Complexe variable par rapport au QRS sinusal, •Repos compensateur le plus souvent, •Peuvent être " monomorphes " (1 foyer) ou " polymorphes " (plusieurs foyers). 3. Fibrillation auriculaire : •Désorganisation complète de l’activité électrique des oreillettes, •Disparition des ondes P remplacées par des ondes f de fibrillation très rapide, 400 à 600/mn, •QRS irréguliers avec une cadence ventriculaire le plus souvent rapide, •Les QRS sont fins ou parfois élargis par une aberration de conduction. 4. Flutter auriculaire : •Ondes auriculaires F en "dents de scie" à environ 300/mn, •Fréquence ventriculaire fonction du filtre du noeud auriculo-ventriculaire (150/mn dans le type 2/1). TROUBLES DU RYTHME 1. Signes électrocardiographiques : Ischémie. •Soit sous-épicardique : onde T négative, symétrique et pointue. •Soit sous-endocardique : onde T positive, symétrique et pointue. Lésion. •Soit sous-endocardique : sous-décalage de ST > 1mn. •Soit sous-épicardique : sus-décalage de ST. Nécrose constituée. •Onde Q large (> 0,04 s) et profonde. 2. Signes de localisation : 1 : postéro-inférieur ou inférieur : D2, D3, VF 2 : antéro-septal : V1, V2, V3 3 : latéral : D1, VL, V5, V6 4 : latéral haut : VL, D1 5 : apical : V4 (micro-voltage) Extension VD : V3R V4R INSUFFISANCE CORONARIENNE 6 : basal ou postérieur vrai : V7, V8, V9 1+2 : septal profond 1+3 : postéro-latéral 2+3+5 : antérieur étendu Repos compensateur Accès de 3 ESV Environ 4 mm. Largeur 1 mm 1 3 OU de la hauteur de QRS
  • 4. 3. Troubles de conduction intra-ventriculaire : Hémiblocs. •Hémibloc antérieur gauche : déviation gauche de l’axe QRS au-delà de -30°, avec aspect de q1S3. •Hémibloc postérieur gauche : déviation droite de l’axe QRS au-delà de + 100°, avec aspect de S1q3. Blocs de branche (élargissement QRS) Soit incomplet : QRS compris entre 0,10 et 0,11 s. Soit complet : QRS > 0,12 s. 4. Wolff-Parkinson-White : Intervalle PR court < 0,12 s, Elargissement QRS > 0,12 s du fait d’une onde delta de pré-excitation. D’après “Sémiologie et pathologie cardiovasculaires” Pr. B.DENIS - CHU de Grenoble - éd. 1996 TROUBLES DE CONDUCTION 1. Bloc sino-auriculaire (BSA) : BSA 1er degré : se traduit uniquement par une bradycardie sinusale. BAV du 2ème degré : pause avec absence d’onde P et de complexe QRS (pause égale au double de l’espace R-R précédent). BAV du 3ème degré : blocage complet permanent de la transmission de l’influx sinusal ; le rythme est alors assuré par un échappement jonctionnel. 2. Blocs auriculo-ventriculaires (BAV) : BAV du 1er degré : allongement du PR > 0,2 s. BAV du 2ème degré : •Mobitz I ou Luciani-Wenckebach : allongement progressif du PR jusqu’à une onde P bloquée (bloc nodal). •Mobitz II : survenue inopinée d’une onde P bloquée sans allongement préalable du PR (bloc infra-Hissien). BAV du 3ème degré ou complet : dissociation auriculo-ventriculaire avec ondes P indépendantes des QRS naissant d’un foyer de substitution plus lent. Les ventriculogrammes sont soit fins, soit larges. •BBD : aspect rSR’ caractéristique ou R exclusif en V1 avec troubles secondaires de repolarisation. •BBG : aspect caractéristique en V6, R exclusif avec troubles secondaires de repolarisation. Les clés de la lecture ECG