ATELIER PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU COLLOQUE BISANNUEL DU RÉSEAU QUÉBÉCOIS DES OSBL D’HABITATION (RQOH)Parce que l’avenir no...
Le Soutien communautaireCOMMENT ET JUSQU’OU ALLER                                       Par Claudine Laurin,              ...
SOUTIEN COMMUNAUTAIRE   Les fondements du soutien communautaire    s’appuient sur des principes et des valeurs,    lesque...
SOUTIEN COMMUNAUTAIRE   L appropriation     le la    L’appropriation par le-la locataire de son    Habitat et de son Habi...
ENJEUX   Financement : Les OSBL d’habitation sont exclus    du financement SOC (financement octroyé aux    organismes san...
ENJEUX   Le soutien communautaire ne fait pas de prise    en charge, il favorise l’inclusion d’un locataire    dans une t...
ENJEUXConcernant la mission de l’organisme :« Nous n’avons pas le droit de faire plus que ce quenotre mission nous permet....
ENJEUX   Perte d’unités de logement (permanent) ;   Absence de recours, donc perte de droit ;   Caractère universel du ...
ENJEUX   Universalité des services et la gratuité.    En    E voyons-nous d’ t                  d’autres ?
UN ENJEU : NOTRE REGARD SUR L’AUTRE                                L AUTRE                 g                q       p    ...
CONTEXTE Fin de conventions au niveau du logement ; Réingénierie du financement d’AccèsLogis ; Dé i tit ti  Désinstitut...
LES APPROCHES          d une       d épicerie    Sortir d’une liste d’épicerie et formaliser une    pratique repose en gr...
APPROCHE DE CONSCIENTISATIONCette approche se traduit par un engagement àvouloir éliminer l oppression et à soutenir des  ...
APPROCHE EMPOWERMENT              d empowermentLe processus d’empowerment vise à enrayer lepaternalisme et toutes formes d...
APPROCHE DE DROITSLes droits de la personne font partie d’unecatégorie plus large qui n’est pas seulement enregard des dro...
DROITSArticle 7 de la charte:Demeure inviolable ici attentionCode civil:Présomption d’aptitude : consentement ce que celas...
APPROCHE ANIMATION SOCIOCULTURELLE                             p      p Lanimation socioculturelle participe à laméliorati...
LE FORMEL ET INFORMEL                                    g Le soutien communautaire en logement est l’arrimage entre le fo...
UN PRÉJUGÉ FAVORABLE La pratique de soutien communautaire présuppose que nous ne posions pas un regard diagnostic sur la p...
DE LA DEMANDE À L’ACTION                L ACTION   «Psychologiser quelqu’un c est le méconnaître!     Psychologiser quelq...
QUELQUES QUESTIONS           d un       d habitation    Mission d’un OSBL d’habitation offrant du    logement social et c...
ÉLÉMENTS RETROUVÉS DANS LE SERVICE   Tarification
ÉLÉMENTS PROPRES AU SOUTIEN COMMUNAUTAIRE   Notion collective
RÉSUMÉ DE L’ATELIER          L ATELIER
Merci à tous les participants, exposants et conférenciers qui ont contribué à la réussite de cet événement. Rendez‐vous en...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le soutien communautaire en logement social : comment et jusqu’où aller ?

754 vues

Publié le

Le soutien communautaire est une pratique spécifique aux OSBL d’habitation. Il permet de favoriser la stabilité résidentielle des locataires mais aussi de stimuler l’interaction de ces derniers avec leur milieu de vie, dans le but permettre une plus grande appropriation de leur espace de vie. Comment se traduit cette pratique et jusqu’où nous permet-elle d’aller?

Par Claudine Laurin, directrice générale, Fédération des OSBL d'habitation de Montréal

Présenté dans le cadre du colloque bisannuel du RQOH

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
754
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le soutien communautaire en logement social : comment et jusqu’où aller ?

  1. 1. ATELIER PRÉSENTÉ DANS LE CADRE DU COLLOQUE BISANNUEL DU RÉSEAU QUÉBÉCOIS DES OSBL D’HABITATION (RQOH)Parce que l’avenir nous habite 201225 et 26 octobre 2012, à Québec
  2. 2. Le Soutien communautaireCOMMENT ET JUSQU’OU ALLER Par Claudine Laurin, Directrice Générale de la FOHM
  3. 3. SOUTIEN COMMUNAUTAIRE Les fondements du soutien communautaire s’appuient sur des principes et des valeurs, lesquels encadrent et donnent sens aux activités ? Les objectifs généraux du soutien communautaire en l g t i logement social et t i l t communautaire sont :
  4. 4. SOUTIEN COMMUNAUTAIRE L appropriation le la L’appropriation par le-la locataire de son Habitat et de son Habiter. Cela signifie : L action L’action au cours de laquelle on prend possession, on se rend propriétaire de quelque chose, notamment, par l’occupation. l occupation L’appropriation par les locataires des espaces et enjeux démocratiques dans l’exercice de la citoyenneté.
  5. 5. ENJEUX Financement : Les OSBL d’habitation sont exclus du financement SOC (financement octroyé aux organismes santé et services sociaux); g ); Le soutien communautaire se doit donc d’être accordé au logement permanent ; Tel que décrit dans le cadre, p11: «Le soutien communautaire offre la possibilité de s’inscrire dans une démarche de prise en charge» (il ne s’agit pas d’une démarche).enjeux volet 3
  6. 6. ENJEUX Le soutien communautaire ne fait pas de prise en charge, il favorise l’inclusion d’un locataire dans une telle démarche que cela soit pour un traitement ou encore pour une démarche d insertion d’insertion socioprofessionnelle. La L certification : D’ ù l’obligation d di ti g tifi ti D’où l’ blig ti de distinguer le soutien communautaire du service...
  7. 7. ENJEUXConcernant la mission de l’organisme :« Nous n’avons pas le droit de faire plus que ce quenotre mission nous permet. En résumé quand pour permetdes raisons humanitaires, le groupe accepte de fairedes choses, il faut en assumer les responsabilités,c’est-à-dire le risque de poursuite pour des servicesp ,pas, ou mal, rendus.» ,Me Georges Lebel, lors de la formation de février 2010.
  8. 8. ENJEUX Perte d’unités de logement (permanent) ; Absence de recours, donc perte de droit ; Caractère universel du soutien communautaire ; Logement social attribué par clientèle-santé détournant la mission même du logement social : Fracture sociale ; exemple santé mentale distinction entre soutien communautaire et suivi communautaire Responsabilisation du système dans la dispensation des services : Inégalités de ces derniers ; plus il aura de confusion entre le soutien communautaire et le suivi plus on favorisera l’inégalité Reconnaître les forces et les limites de l’organisme l organisme
  9. 9. ENJEUX Universalité des services et la gratuité. En E voyons-nous d’ t d’autres ?
  10. 10. UN ENJEU : NOTRE REGARD SUR L’AUTRE L AUTRE g q p Maître George Lebel avance que depuis l’instauration de l’aide juridique, le rapport est défini en termes de droits et de défense de droits. Cependant: Au Nouveau-Brunswick, on ne gère pas les droits avec des avocats mais avec des travailleur-e-s sociaux. Cette façon de faire modifie grandement le regard que l’on porte sur l’autre. En effet, notre regard sera teinté par les incapacités de la personne, personne nous la situons déjà dans un univers prédéfini prédéfini. On parle alors des gens comme de problèmes sociaux et non comme d personnes. Ri de Risquons-nous d’ ll jusque-là ? Il d’aller j là n’y aura plus de locataires mais des personnes en besoins
  11. 11. CONTEXTE Fin de conventions au niveau du logement ; Réingénierie du financement d’AccèsLogis ; Dé i tit ti Désinstitutionalisation et fermetures de li ti tf t d ressources RTF et de places en CHSLD ; Pas de droit formel au Logement ; Y a t-il d’autres éléments au niveau du contexte ?
  12. 12. LES APPROCHES d une d épicerie Sortir d’une liste d’épicerie et formaliser une pratique repose en grande partie par les valeurs et les approches qui nourissent cette pratique.
  13. 13. APPROCHE DE CONSCIENTISATIONCette approche se traduit par un engagement àvouloir éliminer l oppression et à soutenir des l’oppressionprincipes d’équité et de justice sociale.Cela signifie également que nous ne laissons pasles gens expérimentés monopoliser le débat d’oùl’importance d’inclure la voix des locataires.Exemple : La prise en considération des personnes démuniesdans le développement de l’habitat, la prise de parole depersonnes âgées dans l’élaboration des services à mettre enplace dans le quartier (VADA etc 65 ans et vulnérables quartier. (VADA,
  14. 14. APPROCHE EMPOWERMENT d empowermentLe processus d’empowerment vise à enrayer lepaternalisme et toutes formes d’oppressions Ici porteun attention spéciale p p pour les p personnes âgées. gC estC’est alors une démarche axée sur l appropriation l’appropriationdes ressources par les individus et/ou lesco ect tés a d assu e eu b e êt ecollectivités afin d’assurer leur bien-être et leur euinclusion dans les lieux où s’exerce le pouvoir sur cesressources.Attention au développement institutionnel
  15. 15. APPROCHE DE DROITSLes droits de la personne font partie d’unecatégorie plus large qui n’est pas seulement enregard des droits garantis dans la législationnationale.C estC’est toute une panoplie de droits que l’on l onretrouve, entre autres, dans les conventionsinternationales.internationalesExemple : Un niveau de vie décent, le droit au Logement, desservices médicaux adéquats, l’égalité des sexes et adéquatsl’éducation.Soutien communautaire inégalité indexation despensions
  16. 16. DROITSArticle 7 de la charte:Demeure inviolable ici attentionCode civil:Présomption d’aptitude : consentement ce que celasignifie pas général i ifi é é lModifications au bail
  17. 17. APPROCHE ANIMATION SOCIOCULTURELLE p p Lanimation socioculturelle participe à lamélioration de lenvironnement local. Elle permet donc le développement des relations sociales de ceux qui y participent et l augmentation laugmentation de leur autonomie autonomie. Elle ne se définit donc pas uniquement par des activités dont on pourrait dresser la liste, ni par un degré dimplication de lanimateur professionnel.
  18. 18. LE FORMEL ET INFORMEL g Le soutien communautaire en logement est l’arrimage entre le formel et l’informel. D’ailleurs, une formation sur l’intervention en milieu de vie, p , produit p le Relais-Femmes, par , situe les groupes dans une position privilégiée en tant que solution alternative et souligne que la pratique diffère des pratiques individuelles reposant sur un diagnostic et une démarche proposée… é
  19. 19. UN PRÉJUGÉ FAVORABLE La pratique de soutien communautaire présuppose que nous ne posions pas un regard diagnostic sur la personne. C’est une pratique qui permet justement l’informel et qui travaille avec le préjugé favorable à la personne. La notion de préjugé favorable fait en sorte que la é éf f limitation fonctionnelle d’une personne ne donne pas la limitation des droits. Ce sont les mêmes droits que ceux des autres personnes non limitées !
  20. 20. DE LA DEMANDE À L’ACTION L ACTION «Psychologiser quelqu’un c est le méconnaître! Psychologiser quelqu un c’est méconnaître!» (Carl Gustav Jung, psychologue ) Évitons la prise en charge : Le ôl d L rôle du soutien communautaire en est un ti t i t d’accompagnateur et de défenseur des droits des d personnes dans l’accessibilité des services d l’ ibilité d i permettant de maintenir un niveau d’autonomie pour l i d lui donner accès à son i dé è indépendance. d
  21. 21. QUELQUES QUESTIONS d un d habitation Mission d’un OSBL d’habitation offrant du logement social et communautaire : Nommer 2 ou 3 éléments d’une mission. d une Distinction t Di ti ti entre un service et l soutien i t le ti communautaire : Faire une liste et expliquer la distinction. di ti ti Exemple : Est-ce que tous les repas communautaires relèvent pour vous du soutien communautaire ? è
  22. 22. ÉLÉMENTS RETROUVÉS DANS LE SERVICE Tarification
  23. 23. ÉLÉMENTS PROPRES AU SOUTIEN COMMUNAUTAIRE Notion collective
  24. 24. RÉSUMÉ DE L’ATELIER L ATELIER
  25. 25. Merci à tous les participants, exposants et conférenciers qui ont contribué à la réussite de cet événement. Rendez‐vous en 2014 !www.rqoh.comfacebook.com/ReseauQuebecoisOsblHabitationslideshare.net/rqoh

×