Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque

1 167 vues

Publié le

impact sur la prise en charge de l'insuffisance cardiaque

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque

  1. 1. Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque Dr hallab siham Service de cardiologie B CHU Ibn Sina -Rabat
  2. 2. POURQUOI CHOISIR LE THÈME D’INSUFFISANCE CARDIAQUE? QUEL EST L’IMPACT DE LA CRÉATION DE L’UTIC SUR LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS? QUELLE EST LA STRATEGIE DE PRISE EN CHARGE?
  3. 3. Insuffisance cardiaque=priorité dans le domaine de la santé publique PATHOLOGIE FREQUENTE ET GRAVE Prévalence : 1 - 2 % de la population (2) 500 000 à 1 million de patients en France (1) Prévalence de l’Insuffisance Cardiaque dans l’étude de Framingham (1) 1. Selke B et al. Economic repercussion of cardiac insufficiency in France. Arch Mal Cœur Vaiss. 2003 ; 96 : 191-6. 2. Delahaye F, De Gevigney G. Epidémiologie de l'Insuffisance Cardiaque. Ann Cardiol Angéiol. 2001 ; 50 : 6-11. 0,8 2,3 4,9 Prévalence (%) 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 50-59 60-69 70-79 80-89 Années 9,1
  4. 4. Method
  5. 5. 1. Selke B et al. Economic repercussion of cardiac insufficiency in France. Arch Mal Cœur Vaiss. 2003 ; 96 : 191-6. 2. Pousset F, Isnard R, Komadja M. Insuffisance Cardiaque : aspects épidémiologiques, cliniques et pronostiques. Encycl Med Chir. Editions scientifiques et médicales Elsevier, Paris. Cardiologie, 11-036-G-20, 2003 : 17p. Une maladie très coûteuse En France  Près de 20 000 € / an et par patient dans les formes les plus sévères (1)  Environ 1 milliard d'€ par an (2) Puis de 1 % du total des dépenses de santé (2)  Hospitalisations = 85-93 % du coût total (1)
  6. 6. Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque : Pourquoi?
  7. 7. • augmentation des durées d’hospitalisation et une diminution du pourcentage des traitements recommandés à la sortie ; • absence d’information ou d’éducation thérapeutique du patient concernant les règles à suivre à la sortie • une sous optimisation du traitement médical (hors diurétiques) dans le cadre du suivi chronique .
  8. 8. UNITÉ THÉRAPEUTIQUE DE L’INSUFFISANCE CARDIAQUE= NÉCESSITÉ objectifs: 1. permettre au patient de mieux vivre avec sa pathologie par l'acquisition de connaissances et de compétences spécifiques, grâce à une prise en charge multidisciplinaire 2. réévaluer la cardiopathie au plan clinique, biologique et échographique, et ainsi optimiser son traitement à visée cardiaque.
  9. 9. UNITE THÉRAPEUTIQUE DE L’INSUFFISANCE CARDIAQUE: QUELLE INSUFFISANCE CARDIAQUE À HOSPITALISER? QUELLE STRATEGIE DE PRISE EN CHARGE? Unité thérapeutique
  10. 10. Quelle insuffisance cardiaque? • Inclusion: insuffisance cardiaque chronique systolique quelque soit l’âge • Exclusion: Insuffisance cardiaque sur valvulopathie Insuffisance cardiaque sur cardiopathie congénitale Insuffisance cardiaque aigue
  11. 11. Acteurs de prise en charge du patient IC UTICsecrétaire Cardiologue Réadaptation cardiaque Diététicienne Infirmière Aide soignante
  12. 12. Rôle de l’IDE: Organisation du déroulement de l’hospitalisation en hôpital de jour • Accueil du patient par l’IDE à 08h • Prise de constantes, poids, taille. • Bilan sanguin. • Réalisation de l’ECG. • Recueil des données: questions sur les habitudes de vie, la connaissance de la maladie et la prise médicamenteuse • Remplir une grille récapitulant les informations obtenues pour un diagnostic éducatif
  13. 13. Fiche d’exploitation: données recueillies au cours de la consultation cardiologique • Age,sexe: • FDR :FDR coronariens ( tabac, dyslipidémie, diabète….) alcool, autres toxiques • Comorbidité! Anémie, démence, cancer actif, insuffisance rénale, dépression, maladie respiratoire chronique • SF: dyspnée (NYHA), palpitations, angor (typique, atypique), syncope/lypothymie, prise de poids, OMI • SP: poidsTA, FC, souffle( intensité, siège),signes d’ICG, signes d’ICDt, • Rx de thorax • ECG:rythme cardiaque ( FC, arythmie supraventriculaire, trouble de rythme ventriculaire), HVG, BB( morphologue et durée ≤120ms), HVG, onde Q de nécrose ou des troubles de repolarisation ( territoire). • ETT: Bilan initial, suivi →Dimensions des cavités cardiaques ( VG,OG,VD,VCI →fonction systolique du VG, Pressions de remplissage du VG →Fonction systolique du VD →PAPS, Vmax IT →Complications: IM fonctionnelle, épanchement péricardique, thrombus →recherche d’asynchronisme si une resynchronisation est envisagée!
  14. 14. • Bilan sanguin: NFS ( exclure anémie, infection), fonction rénale, natrémie kaliémie, tests hépatiques, glycémie, troponine ( si suspicion clinique ou ECG de SCA), ferritine, TSH , calcémie ( causes réversibles), BNP (éliminer autre cause de dyspnée • Coronarographie: cardiopathie ischémique? • IRM cardiaque:diagnostic étiologique,analyse morphologique, stratification du pronostic • Test de marche de 6 minutes: 4 classes de distance : moins de 300 mêtres, de 300 à 374, de 375 à 449, et plus de 450 m (registre SOLVD:la distance parcourue est inversement corrélée à la mortalité) • Épreuve d’effort couplée à une mesure des gaz respiratoires: pic VO2 • Holter ECG:tr de rythme ventriculaire? supraventriculaire,?
  15. 15. • Traitement: diurétiques, IEC/ARAII,bétabloquants ( dose maximale tolérée :oui ou noon), antagoniste de l’aldostérone, ivabradine, autres: ivabradine, digoxine, anticoagulants, antiagrégants plaquettaires, hypolipémiants (statines, fibrates), amiodarone ,antidiabétiques • Traitement par dispositif intra cardiaque: DAI, resynchronisation cardiaque • Traitement chirurgical: pontage aorto coronarien;transplantation cardiaque: indication? • suivi:
  16. 16. QUELQUES EXPERIENCES: DONNÉES DE LA LITTÉRATURE
  17. 17. conclusion • L’UTIC permet d’améliorer très nettement la qualité de soins et leur efficience=EVIDENCE • Créer une UTIC est une nécessité. • Prise en charge par des équipes multi- professionnelles poly-compétentes

×