par : S / Abdessemed
 L’immunologie est une science qui a pour
but d’étudier les phénomènes de
l’immunité
 L’immunité est une propriété que
p...
 L’immunologie ne peut plus être limitée à
l’étude des moyens de lutte contre les
agents infectieux, son domaine est plus...
 Elle étudie le mécanisme et les
conséquences des modifications
spécifiques produites dans l’organisme
par l’introduction...
 on appelle réaction immunitaire la
réactivité nouvelle et spécifique que
l’organisme acquiert à la suite de cette
introd...
 C’est l’ensemble des moyens de défense
qui sont spécifiques à un germe donné
 L'objectif est l'éradication d'un certain...
 Il y a deux réponses:
- la réponse cellulaire (activation des
lymphocytes T)
- la réponse humorale (activation des
lymph...
 C’est l’ensemble de moyens de défense
naturels, non spécifiques à un germe
donné.
 Ce sont les défenses de surface (pea...
 Elle permet la réponse inflammatoire.
 Les défenses cellulaires se font grâce
aux macrophages, polynucléaires
neutrophi...
 1. Protection mécanique de l'organisme
-Cette protection est assurée par la
peau et la muqueuse qui constituent les
fron...
 la peau : elle joue le rôle de barrière par 3
mécanismes :
- mécanisme physique : la peau est
constituée de cellules épi...
 - mécanisme chimique : Par la présence
d'acides gras déversés en surface de la
peau. Ils sont sécrétés par les glandes
s...
 - mécanisme biologique : représenté en
surface par une flore dite
« commensale » particulièrement des
bactéries qui perm...
 les muqueuses :
- mécanisme physique : la présence de
certaines variétés de cellules suivant la
muqueuse considérée perm...
- mécanisme chimique : représenté par
le PH acide (exemple : la muqueuse
gastrique et la muqueuse vaginale).
- mécanisme b...
 2. Substances anti-microbiennes
- Elles interviennent en plus des
barrières chimiques et mécaniques.
-Le sang et les liq...
 Elles sont:
- les interférons: produits par les
lymphocytes, les macrophages et les
fibroblastes
- le complément: ce son...
 C'est la seconde ligne de défense au cas
où des microbes pénètreraient dans la
peau et les muqueuses.
 3. Les cellules tueuses naturelles
- Elles apparaissent lorsque les
substances anti-microbiennes sont court-
circuitées ...
-Elles détruisent les microbes en grande
variété, elles sont présentes dans la rate,
les ganglions lymphatiques, la moelle...
 4. Les cellules phagocytaires
- Les phagocytes: Les granulocytes et les
macrophages (il existe 2 sortes de
macrophages ;...
- Les monocytes et les neutrophiles ont le
pouvoir phagocytaire le plus grand
 5. La réaction inflammatoire
- c'est l'ensemble des phénomènes
déclenchés par l'effraction d'une
barrière mécanique de p...
 6. Hyperthermie ou fièvre
-Lors de la réaction inflammatoire, il y a
un dégagement de chaleur important due
à l'importan...
1. Le système immunitaire
 Les cellules de la lignée Lymphocytaire :
 Lymphoblastes : Cellules jeunes qui
donnent naissa...
 Lymphocytes :
-Lymphocytes T dans le sang, les
ganglions, ne fabriquent pas AC
-Lymphocytes B dans la rate,
la moelle os...
 Plasmocytes :
- Cellules fixées dans les tissus
conjonctifs sous épithéliaux
particulièrement au niveau des voies
respir...
 les organes Lymphoïdes :
 les organes Lymphoïdes centraux :
- thymus (au niveau du médiastin, cavité
entre les 2 poumon...
 les organes Lymphoïdes périphériques :
- rate
- ganglions lymphatiques
- amygdales
- plaques de Peyer (au niveau des
int...
2. La réaction immunitaire :
Elle a pour but de reconnaître un
Antigène par une cellule immunitaire. La
réponse immunitair...
 a. la réponse humorale : apparition d'AC
par introduction d'un antigène.
Les AC sont des protéines complexes :
les Immun...
 b. la réponse cellulaire : l'introduction
de l'antigène aboutit à la formation de
Lymphocytes T qui développent une
toxi...
 3. Acquisition de l'immunité :
Elle est réalisée de 3 manières :
- directement, à l'occasion d'une maladie
infectieuse (...
 a. la vaccination :
- but : faire fabriquer des anticorps par
le sujet vacciné
- L’immunité est lente à apparaître mais
...
 b. la sérothérapie :
- but : protéger un sujet contre une
maladie infectieuse donnée en lui
administrant des anticorps f...
le sérum peut être utilisé de 2 manières :
- à titre préventif : séroprévention (le
tétanos)
- à titre curatif : sérothéra...
Merci pour
votre
attention
Immunologie et immunité
Immunologie et immunité
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Immunologie et immunité

2 564 vues

Publié le

immunologie et immunité

Publié dans : Sciences
0 commentaire
10 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 564
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
174
Commentaires
0
J’aime
10
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Immunologie et immunité

  1. 1. par : S / Abdessemed
  2. 2.  L’immunologie est une science qui a pour but d’étudier les phénomènes de l’immunité  L’immunité est une propriété que possède l’organisme d’être réfractaire à certaines substances qui lui sont étrangères.
  3. 3.  L’immunologie ne peut plus être limitée à l’étude des moyens de lutte contre les agents infectieux, son domaine est plus vaste, regroupant les diverses réactions que l’organisme utilise pour maintenir son intégrité
  4. 4.  Elle étudie le mécanisme et les conséquences des modifications spécifiques produites dans l’organisme par l’introduction d’une substance étrangère appelée antigène
  5. 5.  on appelle réaction immunitaire la réactivité nouvelle et spécifique que l’organisme acquiert à la suite de cette introduction, que celui-ci soit un agent infectieux, une molécule de poids moléculaire élevé ou une cellule.
  6. 6.  C’est l’ensemble des moyens de défense qui sont spécifiques à un germe donné  L'objectif est l'éradication d'un certain nombre d'agents infectieux et d'éviter ainsi que les agressions se reproduisent.
  7. 7.  Il y a deux réponses: - la réponse cellulaire (activation des lymphocytes T) - la réponse humorale (activation des lymphocytes B)
  8. 8.  C’est l’ensemble de moyens de défense naturels, non spécifiques à un germe donné.  Ce sont les défenses de surface (peau, trachée, intestin) par l'étanchéité de la peau et des muqueuses
  9. 9.  Elle permet la réponse inflammatoire.  Les défenses cellulaires se font grâce aux macrophages, polynucléaires neutrophiles et les cellules natural killers
  10. 10.  1. Protection mécanique de l'organisme -Cette protection est assurée par la peau et la muqueuse qui constituent les frontières qui nous séparent du monde extérieur.
  11. 11.  la peau : elle joue le rôle de barrière par 3 mécanismes : - mécanisme physique : la peau est constituée de cellules épithéliales, kératinisées. Ainsi, seule une brèche causée par une piqûre ou une brûlure ou une excoriation ou un traumatisme permettra la pénétration d'un corps étranger
  12. 12.  - mécanisme chimique : Par la présence d'acides gras déversés en surface de la peau. Ils sont sécrétés par les glandes sébacées ou sudoripares.
  13. 13.  - mécanisme biologique : représenté en surface par une flore dite « commensale » particulièrement des bactéries qui permettent l'inhibition de la croissance de germes pathogènes
  14. 14.  les muqueuses : - mécanisme physique : la présence de certaines variétés de cellules suivant la muqueuse considérée permet l'immobilisation et l'élimination des micro-organismes.
  15. 15. - mécanisme chimique : représenté par le PH acide (exemple : la muqueuse gastrique et la muqueuse vaginale). - mécanisme biologique : présence de bactéries « commensales » sur les muqueuses.
  16. 16.  2. Substances anti-microbiennes - Elles interviennent en plus des barrières chimiques et mécaniques. -Le sang et les liquide interstitiels contiennent des substances chimiques qui découragent la croissance microbienne.
  17. 17.  Elles sont: - les interférons: produits par les lymphocytes, les macrophages et les fibroblastes - le complément: ce sont 20 protéines inactives dans le plasma sanguin et des membranes cellulaires qui augmentent la réaction inflammatoire.
  18. 18.  C'est la seconde ligne de défense au cas où des microbes pénètreraient dans la peau et les muqueuses.
  19. 19.  3. Les cellules tueuses naturelles - Elles apparaissent lorsque les substances anti-microbiennes sont court- circuitées par les microbes. Elles sont appelées les cellules tueuses naturelles ou "natural killer" (NK).
  20. 20. -Elles détruisent les microbes en grande variété, elles sont présentes dans la rate, les ganglions lymphatiques, la moelle osseuse et le sang. -Les NK libèrent de l'interféron gamma et stimule l'activité cytolytique.
  21. 21.  4. Les cellules phagocytaires - Les phagocytes: Les granulocytes et les macrophages (il existe 2 sortes de macrophages ; les libres: cellules migrant du sang au foyer infectieux et les fixes: s'installent dans certains tissus et organes)
  22. 22. - Les monocytes et les neutrophiles ont le pouvoir phagocytaire le plus grand
  23. 23.  5. La réaction inflammatoire - c'est l'ensemble des phénomènes déclenchés par l'effraction d'une barrière mécanique de protection de l'organisme en particulier pour les germes. C'est une réaction locale, vasculaire et cellulaire qui comporte plusieurs étapes .
  24. 24.  6. Hyperthermie ou fièvre -Lors de la réaction inflammatoire, il y a un dégagement de chaleur important due à l'importante consommation de calories et au catabolisme en augmentation durant cette phase.
  25. 25. 1. Le système immunitaire  Les cellules de la lignée Lymphocytaire :  Lymphoblastes : Cellules jeunes qui donnent naissance aux lymphocytes et siègent essentiellement au niveau : - de la moelle osseuse - des ganglions lymphatiques - de la rate
  26. 26.  Lymphocytes : -Lymphocytes T dans le sang, les ganglions, ne fabriquent pas AC -Lymphocytes B dans la rate, la moelle osseuse fabriquent des AC
  27. 27.  Plasmocytes : - Cellules fixées dans les tissus conjonctifs sous épithéliaux particulièrement au niveau des voies respiratoires et du tube digestif et au niveau des ganglions - formées à partir des lymphocytes B, Capables de fabriquer des AC
  28. 28.  les organes Lymphoïdes :  les organes Lymphoïdes centraux : - thymus (au niveau du médiastin, cavité entre les 2 poumons) : glande endocrine au niveau de la partie supérieure et antérieure du médiastin - moelle osseuse
  29. 29.  les organes Lymphoïdes périphériques : - rate - ganglions lymphatiques - amygdales - plaques de Peyer (au niveau des intestins)
  30. 30. 2. La réaction immunitaire : Elle a pour but de reconnaître un Antigène par une cellule immunitaire. La réponse immunitaire est de 2 types
  31. 31.  a. la réponse humorale : apparition d'AC par introduction d'un antigène. Les AC sont des protéines complexes : les Immunoglobulines Chez l'Homme, il y a 5 classes d'AC : Ig G, Ig A, Ig E, Ig M, Ig D
  32. 32.  b. la réponse cellulaire : l'introduction de l'antigène aboutit à la formation de Lymphocytes T qui développent une toxicité propre qui va aboutir à la destruction de l'antigène dont le résultat est la cytotoxicité.
  33. 33.  3. Acquisition de l'immunité : Elle est réalisée de 3 manières : - directement, à l'occasion d'une maladie infectieuse (maladie immunisante) - par vaccination : immunité acquise active - sérothérapie : immunité acquise passive
  34. 34.  a. la vaccination : - but : faire fabriquer des anticorps par le sujet vacciné - L’immunité est lente à apparaître mais elle est durable, intérêt préventif
  35. 35.  b. la sérothérapie : - but : protéger un sujet contre une maladie infectieuse donnée en lui administrant des anticorps fabriqués par un autre organisme (un homme ou un animal)
  36. 36. le sérum peut être utilisé de 2 manières : - à titre préventif : séroprévention (le tétanos) - à titre curatif : sérothérapie (la rage) - dans ce cas l'immunité acquise est immédiate mais de courte durée
  37. 37. Merci pour votre attention

×