SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  39
par : S / Abdessemed
 L’immunologie est une science qui a pour
but d’étudier les phénomènes de
l’immunité
 L’immunité est une propriété que
possède l’organisme d’être réfractaire à
certaines substances qui lui sont
étrangères.
 L’immunologie ne peut plus être limitée à
l’étude des moyens de lutte contre les
agents infectieux, son domaine est plus
vaste, regroupant les diverses réactions
que l’organisme utilise pour maintenir
son intégrité
 Elle étudie le mécanisme et les
conséquences des modifications
spécifiques produites dans l’organisme
par l’introduction d’une substance
étrangère appelée antigène
 on appelle réaction immunitaire la
réactivité nouvelle et spécifique que
l’organisme acquiert à la suite de cette
introduction, que celui-ci soit un agent
infectieux, une molécule de poids
moléculaire élevé ou une cellule.
 C’est l’ensemble des moyens de défense
qui sont spécifiques à un germe donné
 L'objectif est l'éradication d'un certain
nombre d'agents infectieux et d'éviter
ainsi que les agressions se reproduisent.
 Il y a deux réponses:
- la réponse cellulaire (activation des
lymphocytes T)
- la réponse humorale (activation des
lymphocytes B)
 C’est l’ensemble de moyens de défense
naturels, non spécifiques à un germe
donné.
 Ce sont les défenses de surface (peau,
trachée, intestin) par l'étanchéité de la
peau et des muqueuses
 Elle permet la réponse inflammatoire.
 Les défenses cellulaires se font grâce
aux macrophages, polynucléaires
neutrophiles et les cellules natural
killers
 1. Protection mécanique de l'organisme
-Cette protection est assurée par la
peau et la muqueuse qui constituent les
frontières qui nous séparent du monde
extérieur.
 la peau : elle joue le rôle de barrière par 3
mécanismes :
- mécanisme physique : la peau est
constituée de cellules épithéliales,
kératinisées. Ainsi, seule une brèche causée
par une piqûre ou une brûlure ou une
excoriation ou un traumatisme permettra la
pénétration d'un corps étranger
 - mécanisme chimique : Par la présence
d'acides gras déversés en surface de la
peau. Ils sont sécrétés par les glandes
sébacées ou sudoripares.
 - mécanisme biologique : représenté en
surface par une flore dite
« commensale » particulièrement des
bactéries qui permettent l'inhibition de
la croissance de germes pathogènes
 les muqueuses :
- mécanisme physique : la présence de
certaines variétés de cellules suivant la
muqueuse considérée permet
l'immobilisation et l'élimination des
micro-organismes.
- mécanisme chimique : représenté par
le PH acide (exemple : la muqueuse
gastrique et la muqueuse vaginale).
- mécanisme biologique : présence de
bactéries « commensales » sur les
muqueuses.
 2. Substances anti-microbiennes
- Elles interviennent en plus des
barrières chimiques et mécaniques.
-Le sang et les liquide interstitiels
contiennent des substances chimiques qui
découragent la croissance microbienne.
 Elles sont:
- les interférons: produits par les
lymphocytes, les macrophages et les
fibroblastes
- le complément: ce sont 20 protéines
inactives dans le plasma sanguin et des
membranes cellulaires qui augmentent la
réaction inflammatoire.
 C'est la seconde ligne de défense au cas
où des microbes pénètreraient dans la
peau et les muqueuses.
 3. Les cellules tueuses naturelles
- Elles apparaissent lorsque les
substances anti-microbiennes sont court-
circuitées par les microbes. Elles sont
appelées les cellules tueuses naturelles ou
"natural killer" (NK).
-Elles détruisent les microbes en grande
variété, elles sont présentes dans la rate,
les ganglions lymphatiques, la moelle
osseuse et le sang.
-Les NK libèrent de l'interféron gamma
et stimule l'activité cytolytique.
 4. Les cellules phagocytaires
- Les phagocytes: Les granulocytes et les
macrophages (il existe 2 sortes de
macrophages ; les libres: cellules migrant
du sang au foyer infectieux et les fixes:
s'installent dans certains tissus et
organes)
- Les monocytes et les neutrophiles ont le
pouvoir phagocytaire le plus grand
 5. La réaction inflammatoire
- c'est l'ensemble des phénomènes
déclenchés par l'effraction d'une
barrière mécanique de protection de
l'organisme en particulier pour les
germes. C'est une réaction locale,
vasculaire et cellulaire qui comporte
plusieurs étapes .
 6. Hyperthermie ou fièvre
-Lors de la réaction inflammatoire, il y a
un dégagement de chaleur important due
à l'importante consommation de calories
et au catabolisme en augmentation durant
cette phase.
1. Le système immunitaire
 Les cellules de la lignée Lymphocytaire :
 Lymphoblastes : Cellules jeunes qui
donnent naissance aux lymphocytes et
siègent essentiellement au niveau :
- de la moelle osseuse
- des ganglions lymphatiques
- de la rate
 Lymphocytes :
-Lymphocytes T dans le sang, les
ganglions, ne fabriquent pas AC
-Lymphocytes B dans la rate,
la moelle osseuse fabriquent
des AC
 Plasmocytes :
- Cellules fixées dans les tissus
conjonctifs sous épithéliaux
particulièrement au niveau des voies
respiratoires et du tube digestif et au
niveau des ganglions
- formées à partir des lymphocytes B,
Capables de fabriquer des AC
 les organes Lymphoïdes :
 les organes Lymphoïdes centraux :
- thymus (au niveau du médiastin, cavité
entre les 2 poumons) : glande endocrine
au niveau de la partie supérieure et
antérieure du médiastin
- moelle osseuse
 les organes Lymphoïdes périphériques :
- rate
- ganglions lymphatiques
- amygdales
- plaques de Peyer (au niveau des
intestins)
2. La réaction immunitaire :
Elle a pour but de reconnaître un
Antigène par une cellule immunitaire. La
réponse immunitaire est de 2 types
 a. la réponse humorale : apparition d'AC
par introduction d'un antigène.
Les AC sont des protéines complexes :
les Immunoglobulines
Chez l'Homme, il y a 5 classes d'AC :
Ig G, Ig A, Ig E, Ig M, Ig D
 b. la réponse cellulaire : l'introduction
de l'antigène aboutit à la formation de
Lymphocytes T qui développent une
toxicité propre qui va aboutir à la
destruction de l'antigène dont le
résultat est la cytotoxicité.
 3. Acquisition de l'immunité :
Elle est réalisée de 3 manières :
- directement, à l'occasion d'une maladie
infectieuse (maladie immunisante)
- par vaccination : immunité acquise
active
- sérothérapie : immunité acquise passive
 a. la vaccination :
- but : faire fabriquer des anticorps par
le sujet vacciné
- L’immunité est lente à apparaître mais
elle est durable, intérêt préventif
 b. la sérothérapie :
- but : protéger un sujet contre une
maladie infectieuse donnée en lui
administrant des anticorps fabriqués par
un autre organisme (un homme ou un
animal)
le sérum peut être utilisé de 2 manières :
- à titre préventif : séroprévention (le
tétanos)
- à titre curatif : sérothérapie (la rage)
- dans ce cas l'immunité acquise est
immédiate mais de courte durée
Merci pour
votre
attention

Contenu connexe

Tendances

Hygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au LaboratoireHygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au LaboratoireS/Abdessemed
 
Relation hote – bactérie
Relation hote – bactérieRelation hote – bactérie
Relation hote – bactérieS/Abdessemed
 
Généralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticGénéralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticS/Abdessemed
 
Production des anticorps monoclonaux
Production des anticorps monoclonauxProduction des anticorps monoclonaux
Production des anticorps monoclonauxAsmae LGUENSAT
 
Sérologie de la rubéole
Sérologie de la rubéole Sérologie de la rubéole
Sérologie de la rubéole S/Abdessemed
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halimaIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Le système du complément
Le système du complémentLe système du complément
Le système du complémentS/Abdessemed
 
Biochimie clinique
Biochimie clinique Biochimie clinique
Biochimie clinique S/Abdessemed
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieS/Abdessemed
 
La partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologieLa partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologieDr Taoufik Djerboua
 
La famille des Enterobacteriaceae
La famille des EnterobacteriaceaeLa famille des Enterobacteriaceae
La famille des EnterobacteriaceaeDr Taoufik Djerboua
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"S/Abdessemed
 
La cellule de malassez
La cellule de malassezLa cellule de malassez
La cellule de malassezS/Abdessemed
 

Tendances (20)

Hygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au LaboratoireHygiène et sécurité au Laboratoire
Hygiène et sécurité au Laboratoire
 
Relation hote – bactérie
Relation hote – bactérieRelation hote – bactérie
Relation hote – bactérie
 
Généralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticGénéralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnostic
 
Production des anticorps monoclonaux
Production des anticorps monoclonauxProduction des anticorps monoclonaux
Production des anticorps monoclonaux
 
Toxoplasmose
ToxoplasmoseToxoplasmose
Toxoplasmose
 
Sérologie de la rubéole
Sérologie de la rubéole Sérologie de la rubéole
Sérologie de la rubéole
 
Les parasites
Les parasitesLes parasites
Les parasites
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
 
Le système du complément
Le système du complémentLe système du complément
Le système du complément
 
Biochimie clinique
Biochimie clinique Biochimie clinique
Biochimie clinique
 
Antibiotiques
AntibiotiquesAntibiotiques
Antibiotiques
 
Les hemocultures en pratique
Les hemocultures en pratique Les hemocultures en pratique
Les hemocultures en pratique
 
L'inflammation
L'inflammationL'inflammation
L'inflammation
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
 
La partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologieLa partique au laboratoire de microbiologie
La partique au laboratoire de microbiologie
 
Leishmanioses
LeishmaniosesLeishmanioses
Leishmanioses
 
La famille des Enterobacteriaceae
La famille des EnterobacteriaceaeLa famille des Enterobacteriaceae
La famille des Enterobacteriaceae
 
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"Identification  des bactéries "Galerie biohimique "API"
Identification des bactéries "Galerie biohimique "API"
 
Cours 8 LES ÉTATS D’HYPERSENSIBILITÉS
Cours 8 LES ÉTATS D’HYPERSENSIBILITÉSCours 8 LES ÉTATS D’HYPERSENSIBILITÉS
Cours 8 LES ÉTATS D’HYPERSENSIBILITÉS
 
La cellule de malassez
La cellule de malassezLa cellule de malassez
La cellule de malassez
 

En vedette

Exposé immunologie;
Exposé immunologie;Exposé immunologie;
Exposé immunologie;Abdou Octave
 
Test à l'antiglobuline
Test à l'antiglobulineTest à l'antiglobuline
Test à l'antiglobulineS/Abdessemed
 
Cours immunité et virus
Cours  immunité et virusCours  immunité et virus
Cours immunité et virusNicolas Frigola
 
Système Immunitaire 2
Système Immunitaire 2Système Immunitaire 2
Système Immunitaire 2Mehdi Razzok
 
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludismeLe rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludismeInstitut Pasteur de Madagascar
 
Nature du composant_sanguin_à_analyser
Nature du composant_sanguin_à_analyserNature du composant_sanguin_à_analyser
Nature du composant_sanguin_à_analyserS/Abdessemed
 
Détection de l’hémoglobine fœtale par la méthode de l’élution acide
Détection de l’hémoglobine fœtale par la méthode de l’élution acide Détection de l’hémoglobine fœtale par la méthode de l’élution acide
Détection de l’hémoglobine fœtale par la méthode de l’élution acide S/Abdessemed
 
Dosage de la glycémie
Dosage de la glycémieDosage de la glycémie
Dosage de la glycémieS/Abdessemed
 
Temps de saignement
Temps de saignementTemps de saignement
Temps de saignementS/Abdessemed
 
Sérologie de la mononucléose infectieuse Test de dépistage sur lame
Sérologie de la mononucléose infectieuse Test de dépistage sur lameSérologie de la mononucléose infectieuse Test de dépistage sur lame
Sérologie de la mononucléose infectieuse Test de dépistage sur lameS/Abdessemed
 
Depistage de l’antigène HBS
Depistage de l’antigène HBSDepistage de l’antigène HBS
Depistage de l’antigène HBSS/Abdessemed
 
Depistage des anticorps anti hiv
Depistage des anticorps  anti hivDepistage des anticorps  anti hiv
Depistage des anticorps anti hivS/Abdessemed
 

En vedette (20)

Exposé immunologie;
Exposé immunologie;Exposé immunologie;
Exposé immunologie;
 
De l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorpsDe l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorps
 
Cours 7 - Immunité
Cours 7 - ImmunitéCours 7 - Immunité
Cours 7 - Immunité
 
Lymphocytotoxicité
Lymphocytotoxicité Lymphocytotoxicité
Lymphocytotoxicité
 
De l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorpsDe l'antigène à l'anticorps
De l'antigène à l'anticorps
 
Test à l'antiglobuline
Test à l'antiglobulineTest à l'antiglobuline
Test à l'antiglobuline
 
Defenses 2
Defenses 2Defenses 2
Defenses 2
 
Cours immunité et virus
Cours  immunité et virusCours  immunité et virus
Cours immunité et virus
 
Système Immunitaire 2
Système Immunitaire 2Système Immunitaire 2
Système Immunitaire 2
 
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludismeLe rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
Le rôle des anticorps dans la protection contre le paludisme
 
Nature du composant_sanguin_à_analyser
Nature du composant_sanguin_à_analyserNature du composant_sanguin_à_analyser
Nature du composant_sanguin_à_analyser
 
Détection de l’hémoglobine fœtale par la méthode de l’élution acide
Détection de l’hémoglobine fœtale par la méthode de l’élution acide Détection de l’hémoglobine fœtale par la méthode de l’élution acide
Détection de l’hémoglobine fœtale par la méthode de l’élution acide
 
Echinococcose
EchinococcoseEchinococcose
Echinococcose
 
Dosage de la glycémie
Dosage de la glycémieDosage de la glycémie
Dosage de la glycémie
 
Temps de saignement
Temps de saignementTemps de saignement
Temps de saignement
 
Sérologie de la mononucléose infectieuse Test de dépistage sur lame
Sérologie de la mononucléose infectieuse Test de dépistage sur lameSérologie de la mononucléose infectieuse Test de dépistage sur lame
Sérologie de la mononucléose infectieuse Test de dépistage sur lame
 
Depistage de l’antigène HBS
Depistage de l’antigène HBSDepistage de l’antigène HBS
Depistage de l’antigène HBS
 
les leucocytes
les leucocytesles leucocytes
les leucocytes
 
Depistage des anticorps anti hiv
Depistage des anticorps  anti hivDepistage des anticorps  anti hiv
Depistage des anticorps anti hiv
 
Hemogramme isp
Hemogramme ispHemogramme isp
Hemogramme isp
 

Similaire à Immunologie et immunité

PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptx
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptxPRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptx
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptxGloriaMupoyi
 
7 l’inflammation de la phase initiale au processus de réparation.
7 l’inflammation  de la phase initiale au processus de réparation.7 l’inflammation  de la phase initiale au processus de réparation.
7 l’inflammation de la phase initiale au processus de réparation.Zakaria Haroun
 
03-ifm. csrvrcrececccecececzrfrevervr sdv ppt
03-ifm.  csrvrcrececccecececzrfrevervr sdv   ppt03-ifm.  csrvrcrececccecececzrfrevervr sdv   ppt
03-ifm. csrvrcrececccecececzrfrevervr sdv pptDjacemBelmokre
 
Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...MOHAME AMINE SOUIDI
 
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdfDiapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdfJeanLucKonan4
 
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système ImmunitaireJournée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système ImmunitaireMohammed Khassassi
 
_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).ppt_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).pptRajaeKhafife
 
Programme national d'immunisation
Programme national d'immunisationProgramme national d'immunisation
Programme national d'immunisationMehdi Razzok
 
Courspni 160321150924
Courspni 160321150924Courspni 160321150924
Courspni 160321150924Jalal Chafiq
 

Similaire à Immunologie et immunité (20)

03Infection.ppt
03Infection.ppt03Infection.ppt
03Infection.ppt
 
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptx
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptxPRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptx
PRESENTATION DR MUPEPA IMMUNITE APPLIQUEE EN CHIRURGIE.pptx
 
7 l’inflammation de la phase initiale au processus de réparation.
7 l’inflammation  de la phase initiale au processus de réparation.7 l’inflammation  de la phase initiale au processus de réparation.
7 l’inflammation de la phase initiale au processus de réparation.
 
Inflammation cours de residanat
Inflammation cours de residanatInflammation cours de residanat
Inflammation cours de residanat
 
03-ifm. csrvrcrececccecececzrfrevervr sdv ppt
03-ifm.  csrvrcrececccecececzrfrevervr sdv   ppt03-ifm.  csrvrcrececccecececzrfrevervr sdv   ppt
03-ifm. csrvrcrececccecececzrfrevervr sdv ppt
 
Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
Les Interactions Cellulaires Et Moléculaires Lors de la Réponse Immunitaire à...
 
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIREINTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
INTRODUCTION A L’IMMUNOLOGIE EN MEDECINE DENTAIRE
 
Immunologie
ImmunologieImmunologie
Immunologie
 
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdfDiapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
Diapos Cours IMMUNO 2022-2023.pdf
 
Lecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic CellsLecture 3 Phagocytic Cells
Lecture 3 Phagocytic Cells
 
Ts t3 tp2.ppt
Ts t3 tp2.pptTs t3 tp2.ppt
Ts t3 tp2.ppt
 
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
Cours hypersensibilité ii et iii medecine 2017
 
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système ImmunitaireJournée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
Journée Internationale de l'Immunologie. Infection. Système Immunitaire
 
_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).ppt_JourneeInternFR (1).ppt
_JourneeInternFR (1).ppt
 
Immunologie
ImmunologieImmunologie
Immunologie
 
Immunologie
ImmunologieImmunologie
Immunologie
 
Programme national d'immunisation
Programme national d'immunisationProgramme national d'immunisation
Programme national d'immunisation
 
cour les cytokines médecine 2016
cour les cytokines médecine 2016cour les cytokines médecine 2016
cour les cytokines médecine 2016
 
Lecture 4 Cytokines
Lecture 4 CytokinesLecture 4 Cytokines
Lecture 4 Cytokines
 
Courspni 160321150924
Courspni 160321150924Courspni 160321150924
Courspni 160321150924
 

Plus de S/Abdessemed

La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptxS/Abdessemed
 
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...S/Abdessemed
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfS/Abdessemed
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesS/Abdessemed
 
Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en BactériologieS/Abdessemed
 
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...S/Abdessemed
 
Les infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeLes infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeS/Abdessemed
 
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)S/Abdessemed
 
La Numération des plaquettes
La Numération des plaquettesLa Numération des plaquettes
La Numération des plaquettesS/Abdessemed
 
La cytologie urinaire
La cytologie urinaire La cytologie urinaire
La cytologie urinaire S/Abdessemed
 
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)S/Abdessemed
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalS/Abdessemed
 
Dosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieDosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieS/Abdessemed
 
La Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireLa Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireS/Abdessemed
 

Plus de S/Abdessemed (20)

La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
 
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
 
Le microscope
Le microscope Le microscope
Le microscope
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
 
Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en Bactériologie
 
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
 
Les infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeLes infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femme
 
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
 
La Numération des plaquettes
La Numération des plaquettesLa Numération des plaquettes
La Numération des plaquettes
 
La cytologie urinaire
La cytologie urinaire La cytologie urinaire
La cytologie urinaire
 
L'incubateur
L'incubateurL'incubateur
L'incubateur
 
Le distillateur
Le distillateurLe distillateur
Le distillateur
 
Le bain marie
Le bain marieLe bain marie
Le bain marie
 
La Bactériologie
La BactériologieLa Bactériologie
La Bactériologie
 
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
 
La centrifugation
La centrifugationLa centrifugation
La centrifugation
 
Dosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieDosage de l'Albuminémie
Dosage de l'Albuminémie
 
La Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireLa Formule leucocytaire
La Formule leucocytaire
 

Immunologie et immunité

  • 1. par : S / Abdessemed
  • 2.  L’immunologie est une science qui a pour but d’étudier les phénomènes de l’immunité  L’immunité est une propriété que possède l’organisme d’être réfractaire à certaines substances qui lui sont étrangères.
  • 3.  L’immunologie ne peut plus être limitée à l’étude des moyens de lutte contre les agents infectieux, son domaine est plus vaste, regroupant les diverses réactions que l’organisme utilise pour maintenir son intégrité
  • 4.  Elle étudie le mécanisme et les conséquences des modifications spécifiques produites dans l’organisme par l’introduction d’une substance étrangère appelée antigène
  • 5.  on appelle réaction immunitaire la réactivité nouvelle et spécifique que l’organisme acquiert à la suite de cette introduction, que celui-ci soit un agent infectieux, une molécule de poids moléculaire élevé ou une cellule.
  • 6.  C’est l’ensemble des moyens de défense qui sont spécifiques à un germe donné  L'objectif est l'éradication d'un certain nombre d'agents infectieux et d'éviter ainsi que les agressions se reproduisent.
  • 7.  Il y a deux réponses: - la réponse cellulaire (activation des lymphocytes T) - la réponse humorale (activation des lymphocytes B)
  • 8.  C’est l’ensemble de moyens de défense naturels, non spécifiques à un germe donné.  Ce sont les défenses de surface (peau, trachée, intestin) par l'étanchéité de la peau et des muqueuses
  • 9.  Elle permet la réponse inflammatoire.  Les défenses cellulaires se font grâce aux macrophages, polynucléaires neutrophiles et les cellules natural killers
  • 10.  1. Protection mécanique de l'organisme -Cette protection est assurée par la peau et la muqueuse qui constituent les frontières qui nous séparent du monde extérieur.
  • 11.  la peau : elle joue le rôle de barrière par 3 mécanismes : - mécanisme physique : la peau est constituée de cellules épithéliales, kératinisées. Ainsi, seule une brèche causée par une piqûre ou une brûlure ou une excoriation ou un traumatisme permettra la pénétration d'un corps étranger
  • 12.  - mécanisme chimique : Par la présence d'acides gras déversés en surface de la peau. Ils sont sécrétés par les glandes sébacées ou sudoripares.
  • 13.  - mécanisme biologique : représenté en surface par une flore dite « commensale » particulièrement des bactéries qui permettent l'inhibition de la croissance de germes pathogènes
  • 14.  les muqueuses : - mécanisme physique : la présence de certaines variétés de cellules suivant la muqueuse considérée permet l'immobilisation et l'élimination des micro-organismes.
  • 15. - mécanisme chimique : représenté par le PH acide (exemple : la muqueuse gastrique et la muqueuse vaginale). - mécanisme biologique : présence de bactéries « commensales » sur les muqueuses.
  • 16.  2. Substances anti-microbiennes - Elles interviennent en plus des barrières chimiques et mécaniques. -Le sang et les liquide interstitiels contiennent des substances chimiques qui découragent la croissance microbienne.
  • 17.  Elles sont: - les interférons: produits par les lymphocytes, les macrophages et les fibroblastes - le complément: ce sont 20 protéines inactives dans le plasma sanguin et des membranes cellulaires qui augmentent la réaction inflammatoire.
  • 18.  C'est la seconde ligne de défense au cas où des microbes pénètreraient dans la peau et les muqueuses.
  • 19.  3. Les cellules tueuses naturelles - Elles apparaissent lorsque les substances anti-microbiennes sont court- circuitées par les microbes. Elles sont appelées les cellules tueuses naturelles ou "natural killer" (NK).
  • 20. -Elles détruisent les microbes en grande variété, elles sont présentes dans la rate, les ganglions lymphatiques, la moelle osseuse et le sang. -Les NK libèrent de l'interféron gamma et stimule l'activité cytolytique.
  • 21.  4. Les cellules phagocytaires - Les phagocytes: Les granulocytes et les macrophages (il existe 2 sortes de macrophages ; les libres: cellules migrant du sang au foyer infectieux et les fixes: s'installent dans certains tissus et organes)
  • 22. - Les monocytes et les neutrophiles ont le pouvoir phagocytaire le plus grand
  • 23.  5. La réaction inflammatoire - c'est l'ensemble des phénomènes déclenchés par l'effraction d'une barrière mécanique de protection de l'organisme en particulier pour les germes. C'est une réaction locale, vasculaire et cellulaire qui comporte plusieurs étapes .
  • 24.  6. Hyperthermie ou fièvre -Lors de la réaction inflammatoire, il y a un dégagement de chaleur important due à l'importante consommation de calories et au catabolisme en augmentation durant cette phase.
  • 25. 1. Le système immunitaire  Les cellules de la lignée Lymphocytaire :  Lymphoblastes : Cellules jeunes qui donnent naissance aux lymphocytes et siègent essentiellement au niveau : - de la moelle osseuse - des ganglions lymphatiques - de la rate
  • 26.  Lymphocytes : -Lymphocytes T dans le sang, les ganglions, ne fabriquent pas AC -Lymphocytes B dans la rate, la moelle osseuse fabriquent des AC
  • 27.  Plasmocytes : - Cellules fixées dans les tissus conjonctifs sous épithéliaux particulièrement au niveau des voies respiratoires et du tube digestif et au niveau des ganglions - formées à partir des lymphocytes B, Capables de fabriquer des AC
  • 28.  les organes Lymphoïdes :  les organes Lymphoïdes centraux : - thymus (au niveau du médiastin, cavité entre les 2 poumons) : glande endocrine au niveau de la partie supérieure et antérieure du médiastin - moelle osseuse
  • 29.  les organes Lymphoïdes périphériques : - rate - ganglions lymphatiques - amygdales - plaques de Peyer (au niveau des intestins)
  • 30.
  • 31.
  • 32. 2. La réaction immunitaire : Elle a pour but de reconnaître un Antigène par une cellule immunitaire. La réponse immunitaire est de 2 types
  • 33.  a. la réponse humorale : apparition d'AC par introduction d'un antigène. Les AC sont des protéines complexes : les Immunoglobulines Chez l'Homme, il y a 5 classes d'AC : Ig G, Ig A, Ig E, Ig M, Ig D
  • 34.  b. la réponse cellulaire : l'introduction de l'antigène aboutit à la formation de Lymphocytes T qui développent une toxicité propre qui va aboutir à la destruction de l'antigène dont le résultat est la cytotoxicité.
  • 35.  3. Acquisition de l'immunité : Elle est réalisée de 3 manières : - directement, à l'occasion d'une maladie infectieuse (maladie immunisante) - par vaccination : immunité acquise active - sérothérapie : immunité acquise passive
  • 36.  a. la vaccination : - but : faire fabriquer des anticorps par le sujet vacciné - L’immunité est lente à apparaître mais elle est durable, intérêt préventif
  • 37.  b. la sérothérapie : - but : protéger un sujet contre une maladie infectieuse donnée en lui administrant des anticorps fabriqués par un autre organisme (un homme ou un animal)
  • 38. le sérum peut être utilisé de 2 manières : - à titre préventif : séroprévention (le tétanos) - à titre curatif : sérothérapie (la rage) - dans ce cas l'immunité acquise est immédiate mais de courte durée