SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  3
Télécharger pour lire hors ligne
Auteur : S/Abdessemed
126 janvier 2017
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
Généralités
Ce test est basé sur la propriété qu’ont les globules rouges de sédimenter. Les différentes
étapes de ce phénomène sont : la formation de rouleaux (quelques minutes), la chutes des
rouleaux à une vitesse plus ou moins constante (30 minutes à 2 heures selon la longueur du
tube utilisé) et finalement l’agrégation ou tassement des globules rouges en colonne de
sédimentation (chute très lente). La vitesse de chute des globules rouges en suspension dans le
plasma est appelée vitesse de sédimentation.
Les facteurs qui influencent ce phénomène sont la composition du plasma, la forme des
globules rouges et certains facteurs mécaniques ou techniques.
La vitesse de chute globules rouges dépend de la différence de densité entre les globules
rouges et le plasma et aussi de la capacité des globules à former des rouleaux. D’autres
facteurs affectent la sédimentation, comme l’hématocrite et la viscosité du plasma, la
formation des rouleaux dépend de la composition du plasma, particulièrement de la
concentration du fibrinogène et des globulines alpha et béta. Lorsque la concentration du
fibrinogène et des alpha et béta-globulines dans le plasma est augmentée, la formation des
rouleaux est plus grande et cela entraine une augmentation de la vitesse de sédimentation.
Les macrocytes chutent plus rapidement et les microcytes moins rapidement que les
érythrocytes normaux. Cet effet est significatif dans les cas extrêmes. Les globules rouges
ayant une altération de leur forme, comme les drépanocytes ou les sphérocytes, sont
incapables de former des rouleaux, et la vitesse de sédimentation dans ces cas sera très basse,
puisqu’il est impossible de mesurer l’effet de ces altérations globulaires, la vitesse de
sédimentation a peu de valeur dans ces conditions.
Un nombre d’érythrocytes trés abaissé affecte la vitesse de sédimentation. Au cours des
anémies importantes, la vitesse peut être accélérée.
Plusieurs facteurs mécaniques et techniques affectent la vitesse de sédimentation, tels la
position tube et de la température. Il est très important de placer les tubes à sédimentation
dans une position rigoureusement verticale. Si le tube est incliné, la vitesse de sédimentation
sera accélérée. Il est important aussi de placer les supports des tubes à sédimentation à l’abri
des vibrations. Les variations mineures de la température n’affectent pas significativement les
résultats. Cependant, dans les cas de très grandes variations de température, la vitesse de
sédimentation augmente significativement avec l’augmentation de la température, de plus, si
le sang est à la température du réfrigérateur, la vitesse de sédimentation sera diminuée
probablement à cause de l’augmentation de la viscosité du plasma. On doit donc laisser le
sang revenir à la température de la pièce avant de faire le test.
1. But :
Auteur : S/Abdessemed
226 janvier 2017
Déterminer la vitesse de chute des globules rouges en suspension dans le plasma.
2. Principe :
Il s’agit de remplir de sang anticoagulé des tubes de diamètres calibrés, disposés verti-
calement et de laisser reposer le mélange .la vitesse de sédimentation est la hauteur de
la colonne de plasma dépourvue de globules rouges après un temps donné.
3. Matériel et réactifs :
 Sang veineux prélevé sur citrate de sodium dans la proportion de 1 volume de
citrate pour 4 volumes de sang.
 Tubes à sédimentation de westergren gradué de 0 à 200 mm, d’une longueur de
300 mm et d’un diamètre de 2,5 mm.
 Support à sédimentation tenant les tubes dans une position parfaitement verti-
cale.
4. Technique :
1) Le sang veineux est soigneusement mélangé. Le test doit être effectué dans les
deux heures qui suivent le prélèvement du sang ; cependant, un retard de six
heures est toléré si le sang est conservé à 4° c.
2) Remplir le tube de westergren jusqu’au repère 0 en évitant la formation de
bulles d’air.
3) Placer le tube à sédimentation verticalement sur le support.
4) Laisser en attente aprés une heure, lire la hauteur de la colonne de plasma dé-
pourvue de globules rouges directement en millimètres sur le tube.
5. Causes d’erreur :
 Une concentration d’anticoagulant trop élevée provoque une V.S faussement
basse.
 Un défaut de calibrage des tubes peut faire varier les résultats.
 Si le tube est incliné, la V.S augmente.
 Les supports des tubes doivent être à l’abri de toute vibration.
 Cet examen doit être fait à une température constante (20-22° C). Les supports
doivent donc être à l’abri des courants d’air et d’un éclairage direct (soleil).
6. Valeurs normales :
Après une heure : Homme = 0-15 mm
Femme = 0-20 mm
Enfant = 0-10 mm
7. Valeurs pathologiques :
 On observe une augmentation marquée (> 100 mm après une heure) de la V.S
dans les maladies avec modification des protéines plasmatiques comme le
myélome multiple, la macroglobulinémie de waldenstrom, certaines tumeurs
solides, la maladie de hodgkin, etc.
Auteur : S/Abdessemed
326 janvier 2017
 Une augmentation modérée (< 100 mm après 1 H) se voit dans les maladies in-
fectieuses ou inflammatoires aigues et chroniques comme le rhumatisme arti-
culaire aigu, la polyarthrite rhumatoïde, la tuberculose, la rupture d’une gros-
sesse ectopique, l’infarctus du myocarde, etc.
Dans la polyglobulie et la drépanocytose, la sédimentation est lente ou égale à 0.

Contenu connexe

Tendances

Les anticoagulants
Les anticoagulantsLes anticoagulants
Les anticoagulantsS/Abdessemed
 
La Numération des réticulocytes
La Numération des réticulocytesLa Numération des réticulocytes
La Numération des réticulocytesS/Abdessemed
 
Sérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félixSérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félixS/Abdessemed
 
La confection du frottis sanguin.
La confection du frottis sanguin.La confection du frottis sanguin.
La confection du frottis sanguin.S/Abdessemed
 
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1S/Abdessemed
 
La cytologie urinaire
La cytologie urinaire La cytologie urinaire
La cytologie urinaire S/Abdessemed
 
La cellule de nageotte
La cellule de nageotteLa cellule de nageotte
La cellule de nageotteS/Abdessemed
 
Les prélèvements_de_sang
Les  prélèvements_de_sangLes  prélèvements_de_sang
Les prélèvements_de_sangS/Abdessemed
 
Le test de fragilité osmotique
Le test de fragilité osmotiqueLe test de fragilité osmotique
Le test de fragilité osmotiqueS/Abdessemed
 
La Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireLa Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireS/Abdessemed
 
Dosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol totalDosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol totalS/Abdessemed
 
Dépistage de l'antigène hbs
Dépistage de l'antigène hbsDépistage de l'antigène hbs
Dépistage de l'antigène hbsS/Abdessemed
 
TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO)
TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO) TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO)
TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO) S/Abdessemed
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halimaIMANE HALIMA BENLARIBI
 
Détermination de l'hématocrite
Détermination de l'hématocriteDétermination de l'hématocrite
Détermination de l'hématocriteS/Abdessemed
 

Tendances (20)

Les anticoagulants
Les anticoagulantsLes anticoagulants
Les anticoagulants
 
La Numération des réticulocytes
La Numération des réticulocytesLa Numération des réticulocytes
La Numération des réticulocytes
 
5 les examens hématologiques
5 les examens hématologiques5 les examens hématologiques
5 les examens hématologiques
 
Sérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félixSérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félix
 
La confection du frottis sanguin.
La confection du frottis sanguin.La confection du frottis sanguin.
La confection du frottis sanguin.
 
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
Méthodes pratiques de prélèvements de sang (1
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
 
La cytologie urinaire
La cytologie urinaire La cytologie urinaire
La cytologie urinaire
 
La cellule de nageotte
La cellule de nageotteLa cellule de nageotte
La cellule de nageotte
 
Les prélèvements_de_sang
Les  prélèvements_de_sangLes  prélèvements_de_sang
Les prélèvements_de_sang
 
Hemogramme isp
Hemogramme ispHemogramme isp
Hemogramme isp
 
Le test de fragilité osmotique
Le test de fragilité osmotiqueLe test de fragilité osmotique
Le test de fragilité osmotique
 
La Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireLa Formule leucocytaire
La Formule leucocytaire
 
Dosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol totalDosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol total
 
Dépistage de l'antigène hbs
Dépistage de l'antigène hbsDépistage de l'antigène hbs
Dépistage de l'antigène hbs
 
Le sang
Le sangLe sang
Le sang
 
Numeration des gb
Numeration des gbNumeration des gb
Numeration des gb
 
TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO)
TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO) TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO)
TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO)
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
 
Détermination de l'hématocrite
Détermination de l'hématocriteDétermination de l'hématocrite
Détermination de l'hématocrite
 

En vedette

La Chimie des urines
La Chimie des urinesLa Chimie des urines
La Chimie des urinesS/Abdessemed
 
Dosage des triglycérides
Dosage des triglycéridesDosage des triglycérides
Dosage des triglycéridesS/Abdessemed
 
Biochimie clinique
Biochimie clinique Biochimie clinique
Biochimie clinique S/Abdessemed
 
Dosage du fibrinogène
Dosage du fibrinogèneDosage du fibrinogène
Dosage du fibrinogèneS/Abdessemed
 
Le Dosage de la glycémie
Le Dosage de la glycémieLe Dosage de la glycémie
Le Dosage de la glycémieS/Abdessemed
 
Le Mémoire professionnel
Le Mémoire professionnelLe Mémoire professionnel
Le Mémoire professionnelS/Abdessemed
 
Les critères académiques du mémoire professionnel
Les critères académiques du mémoire professionnelLes critères académiques du mémoire professionnel
Les critères académiques du mémoire professionnelS/Abdessemed
 
Dosage des facteurs de la voie exogène
Dosage des facteurs de la voie exogèneDosage des facteurs de la voie exogène
Dosage des facteurs de la voie exogèneS/Abdessemed
 
Coloration et examen des frottis sanguins
Coloration et examen des frottis sanguinsColoration et examen des frottis sanguins
Coloration et examen des frottis sanguinsS/Abdessemed
 
Les indices érythrocytaires
Les indices érythrocytairesLes indices érythrocytaires
Les indices érythrocytairesS/Abdessemed
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireS/Abdessemed
 
Sérodiagnostic de wright
Sérodiagnostic de wrightSérodiagnostic de wright
Sérodiagnostic de wrightS/Abdessemed
 
Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...
Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...
Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...S/Abdessemed
 
Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilisSérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilisS/Abdessemed
 
La communication non verbale
La communication non verbaleLa communication non verbale
La communication non verbaleS/Abdessemed
 
Introduction a la virologie (i)
Introduction a la virologie (i)Introduction a la virologie (i)
Introduction a la virologie (i)sivilay
 
Le test de grossesse
Le test de grossesseLe test de grossesse
Le test de grossesseS/Abdessemed
 
Le bilan phosphocalcique
Le bilan phosphocalciqueLe bilan phosphocalcique
Le bilan phosphocalciqueS/Abdessemed
 
La communication interpersonnelle
La communication interpersonnelleLa communication interpersonnelle
La communication interpersonnelleS/Abdessemed
 

En vedette (20)

La Chimie des urines
La Chimie des urinesLa Chimie des urines
La Chimie des urines
 
Dosage des triglycérides
Dosage des triglycéridesDosage des triglycérides
Dosage des triglycérides
 
Biochimie clinique
Biochimie clinique Biochimie clinique
Biochimie clinique
 
Dosage du fibrinogène
Dosage du fibrinogèneDosage du fibrinogène
Dosage du fibrinogène
 
Le Dosage de la glycémie
Le Dosage de la glycémieLe Dosage de la glycémie
Le Dosage de la glycémie
 
Le Mémoire professionnel
Le Mémoire professionnelLe Mémoire professionnel
Le Mémoire professionnel
 
Les critères académiques du mémoire professionnel
Les critères académiques du mémoire professionnelLes critères académiques du mémoire professionnel
Les critères académiques du mémoire professionnel
 
Dosage des facteurs de la voie exogène
Dosage des facteurs de la voie exogèneDosage des facteurs de la voie exogène
Dosage des facteurs de la voie exogène
 
Coloration et examen des frottis sanguins
Coloration et examen des frottis sanguinsColoration et examen des frottis sanguins
Coloration et examen des frottis sanguins
 
Les indices érythrocytaires
Les indices érythrocytairesLes indices érythrocytaires
Les indices érythrocytaires
 
La soutenance du mémoire
La soutenance du mémoireLa soutenance du mémoire
La soutenance du mémoire
 
Sérodiagnostic de wright
Sérodiagnostic de wrightSérodiagnostic de wright
Sérodiagnostic de wright
 
Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...
Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...
Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...
 
Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilisSérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilis
 
La communication non verbale
La communication non verbaleLa communication non verbale
La communication non verbale
 
Introduction a la virologie (i)
Introduction a la virologie (i)Introduction a la virologie (i)
Introduction a la virologie (i)
 
Le test de grossesse
Le test de grossesseLe test de grossesse
Le test de grossesse
 
Le bilan phosphocalcique
Le bilan phosphocalciqueLe bilan phosphocalcique
Le bilan phosphocalcique
 
Herpes virus
Herpes virusHerpes virus
Herpes virus
 
La communication interpersonnelle
La communication interpersonnelleLa communication interpersonnelle
La communication interpersonnelle
 

Similaire à La vitesse de sédimentation

Les examens biologiques en odontostomatologie
Les examens biologiques en odontostomatologieLes examens biologiques en odontostomatologie
Les examens biologiques en odontostomatologieOnana Steve
 
Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang   Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang S/Abdessemed
 
HEMATOLOGIE.ppt
HEMATOLOGIE.pptHEMATOLOGIE.ppt
HEMATOLOGIE.pptbenxban
 
Cours IADE anesthésie en chirurgie intracrânienne
Cours IADE anesthésie en chirurgie intracrânienne Cours IADE anesthésie en chirurgie intracrânienne
Cours IADE anesthésie en chirurgie intracrânienne Suzanne SAADAT
 
Rea eer quelques erreurs a_ne_pas_commettre_en_epuration_extrarenale
Rea eer quelques erreurs a_ne_pas_commettre_en_epuration_extrarenaleRea eer quelques erreurs a_ne_pas_commettre_en_epuration_extrarenale
Rea eer quelques erreurs a_ne_pas_commettre_en_epuration_extrarenalePatou Conrath
 

Similaire à La vitesse de sédimentation (8)

2 hemogramme a1
2 hemogramme a12 hemogramme a1
2 hemogramme a1
 
Les examens biologiques en odontostomatologie
Les examens biologiques en odontostomatologieLes examens biologiques en odontostomatologie
Les examens biologiques en odontostomatologie
 
Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang   Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang
 
La centrifugation
La centrifugationLa centrifugation
La centrifugation
 
HEMATOLOGIE.ppt
HEMATOLOGIE.pptHEMATOLOGIE.ppt
HEMATOLOGIE.ppt
 
Cours IADE anesthésie en chirurgie intracrânienne
Cours IADE anesthésie en chirurgie intracrânienne Cours IADE anesthésie en chirurgie intracrânienne
Cours IADE anesthésie en chirurgie intracrânienne
 
Rea eer quelques erreurs a_ne_pas_commettre_en_epuration_extrarenale
Rea eer quelques erreurs a_ne_pas_commettre_en_epuration_extrarenaleRea eer quelques erreurs a_ne_pas_commettre_en_epuration_extrarenale
Rea eer quelques erreurs a_ne_pas_commettre_en_epuration_extrarenale
 
Plasma Exchange
Plasma ExchangePlasma Exchange
Plasma Exchange
 

Plus de S/Abdessemed

La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptxS/Abdessemed
 
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...S/Abdessemed
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfS/Abdessemed
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesS/Abdessemed
 
Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en BactériologieS/Abdessemed
 
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...S/Abdessemed
 
Les infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeLes infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeS/Abdessemed
 
Généralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticGénéralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticS/Abdessemed
 
Les Réactions Antigènes- Anticorps
Les Réactions  Antigènes- AnticorpsLes Réactions  Antigènes- Anticorps
Les Réactions Antigènes- AnticorpsS/Abdessemed
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieS/Abdessemed
 
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)S/Abdessemed
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalS/Abdessemed
 
Dosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieDosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieS/Abdessemed
 
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)S/Abdessemed
 

Plus de S/Abdessemed (20)

La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
 
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
 
Le microscope
Le microscope Le microscope
Le microscope
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
 
Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en Bactériologie
 
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
 
Les infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeLes infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femme
 
Généralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticGénéralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnostic
 
Les Réactions Antigènes- Anticorps
Les Réactions  Antigènes- AnticorpsLes Réactions  Antigènes- Anticorps
Les Réactions Antigènes- Anticorps
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
 
L'incubateur
L'incubateurL'incubateur
L'incubateur
 
Le distillateur
Le distillateurLe distillateur
Le distillateur
 
Le bain marie
Le bain marieLe bain marie
Le bain marie
 
La Bactériologie
La BactériologieLa Bactériologie
La Bactériologie
 
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
 
Dosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieDosage de l'Albuminémie
Dosage de l'Albuminémie
 
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
 
Les transaminases
Les transaminasesLes transaminases
Les transaminases
 

La vitesse de sédimentation

  • 1. Auteur : S/Abdessemed 126 janvier 2017 La vitesse de sédimentation (méthode de westergren) Généralités Ce test est basé sur la propriété qu’ont les globules rouges de sédimenter. Les différentes étapes de ce phénomène sont : la formation de rouleaux (quelques minutes), la chutes des rouleaux à une vitesse plus ou moins constante (30 minutes à 2 heures selon la longueur du tube utilisé) et finalement l’agrégation ou tassement des globules rouges en colonne de sédimentation (chute très lente). La vitesse de chute des globules rouges en suspension dans le plasma est appelée vitesse de sédimentation. Les facteurs qui influencent ce phénomène sont la composition du plasma, la forme des globules rouges et certains facteurs mécaniques ou techniques. La vitesse de chute globules rouges dépend de la différence de densité entre les globules rouges et le plasma et aussi de la capacité des globules à former des rouleaux. D’autres facteurs affectent la sédimentation, comme l’hématocrite et la viscosité du plasma, la formation des rouleaux dépend de la composition du plasma, particulièrement de la concentration du fibrinogène et des globulines alpha et béta. Lorsque la concentration du fibrinogène et des alpha et béta-globulines dans le plasma est augmentée, la formation des rouleaux est plus grande et cela entraine une augmentation de la vitesse de sédimentation. Les macrocytes chutent plus rapidement et les microcytes moins rapidement que les érythrocytes normaux. Cet effet est significatif dans les cas extrêmes. Les globules rouges ayant une altération de leur forme, comme les drépanocytes ou les sphérocytes, sont incapables de former des rouleaux, et la vitesse de sédimentation dans ces cas sera très basse, puisqu’il est impossible de mesurer l’effet de ces altérations globulaires, la vitesse de sédimentation a peu de valeur dans ces conditions. Un nombre d’érythrocytes trés abaissé affecte la vitesse de sédimentation. Au cours des anémies importantes, la vitesse peut être accélérée. Plusieurs facteurs mécaniques et techniques affectent la vitesse de sédimentation, tels la position tube et de la température. Il est très important de placer les tubes à sédimentation dans une position rigoureusement verticale. Si le tube est incliné, la vitesse de sédimentation sera accélérée. Il est important aussi de placer les supports des tubes à sédimentation à l’abri des vibrations. Les variations mineures de la température n’affectent pas significativement les résultats. Cependant, dans les cas de très grandes variations de température, la vitesse de sédimentation augmente significativement avec l’augmentation de la température, de plus, si le sang est à la température du réfrigérateur, la vitesse de sédimentation sera diminuée probablement à cause de l’augmentation de la viscosité du plasma. On doit donc laisser le sang revenir à la température de la pièce avant de faire le test. 1. But :
  • 2. Auteur : S/Abdessemed 226 janvier 2017 Déterminer la vitesse de chute des globules rouges en suspension dans le plasma. 2. Principe : Il s’agit de remplir de sang anticoagulé des tubes de diamètres calibrés, disposés verti- calement et de laisser reposer le mélange .la vitesse de sédimentation est la hauteur de la colonne de plasma dépourvue de globules rouges après un temps donné. 3. Matériel et réactifs :  Sang veineux prélevé sur citrate de sodium dans la proportion de 1 volume de citrate pour 4 volumes de sang.  Tubes à sédimentation de westergren gradué de 0 à 200 mm, d’une longueur de 300 mm et d’un diamètre de 2,5 mm.  Support à sédimentation tenant les tubes dans une position parfaitement verti- cale. 4. Technique : 1) Le sang veineux est soigneusement mélangé. Le test doit être effectué dans les deux heures qui suivent le prélèvement du sang ; cependant, un retard de six heures est toléré si le sang est conservé à 4° c. 2) Remplir le tube de westergren jusqu’au repère 0 en évitant la formation de bulles d’air. 3) Placer le tube à sédimentation verticalement sur le support. 4) Laisser en attente aprés une heure, lire la hauteur de la colonne de plasma dé- pourvue de globules rouges directement en millimètres sur le tube. 5. Causes d’erreur :  Une concentration d’anticoagulant trop élevée provoque une V.S faussement basse.  Un défaut de calibrage des tubes peut faire varier les résultats.  Si le tube est incliné, la V.S augmente.  Les supports des tubes doivent être à l’abri de toute vibration.  Cet examen doit être fait à une température constante (20-22° C). Les supports doivent donc être à l’abri des courants d’air et d’un éclairage direct (soleil). 6. Valeurs normales : Après une heure : Homme = 0-15 mm Femme = 0-20 mm Enfant = 0-10 mm 7. Valeurs pathologiques :  On observe une augmentation marquée (> 100 mm après une heure) de la V.S dans les maladies avec modification des protéines plasmatiques comme le myélome multiple, la macroglobulinémie de waldenstrom, certaines tumeurs solides, la maladie de hodgkin, etc.
  • 3. Auteur : S/Abdessemed 326 janvier 2017  Une augmentation modérée (< 100 mm après 1 H) se voit dans les maladies in- fectieuses ou inflammatoires aigues et chroniques comme le rhumatisme arti- culaire aigu, la polyarthrite rhumatoïde, la tuberculose, la rupture d’une gros- sesse ectopique, l’infarctus du myocarde, etc. Dans la polyglobulie et la drépanocytose, la sédimentation est lente ou égale à 0.