Scoliose
Définition:Définition:
déviation de la colonne vertébrale dans le plandéviation de la colonne vertébrale dans le ...
Classification:Classification:
Scoliose fonctionnelleScoliose fonctionnelle (non structurale)(non structurale)
- la deviat...
A. Infantile - 1-3 ans (résolutive ou progressive)
B. Juvenile - elle se produit entre 4 -10 ans, debut a la puberte
C. De...
Etiologie (scolioseEtiologie (scoliose structuralestructurale))
1. Neuromusculaire
2. Congenitale
3. Traumatique
4. Tumora...
Examen clinique
• Scoliose idiopathique
thoracique droite et
lombaires gauche.
• Des radiographies en
orthostatisme, (face et
profil)
L'angle Cobb
La valeur de l’angle Cobb montre la gravitee de la deformation
Ossification de la crête
iliaque (test de Risser)
Elle débute au niveau de
l’épine iliaque
antérosupérieure et
progresse v...
 Kinésithérapie - dans l'attitude scoliotique et scoliose peu
développée avec un angle max. 15°
Traitement orthopedique ...
Corsets plâtres:
Scoliose - dessus de 30°
Scoliose environ 20° qui fait l’epreuve des l’evolutivite
La limite supérieur...
 traitement de la scoliose infantile et
juvénile
Corset Milwaukee
 traitement de la
scoliose thoracique
avec 2 courbes
Corset Cheneau
 traitement de la
scoliose thoracique
avec 2 courbes
Corset Lyon / Stagnara
Corset Malaga
Corset Spinecor
Corset Sforzesco
Corset Providence
Corsets Boston et Euroboston
 traitement de la scoliose lombaire
Arthrodèse vertébrale postérieure
- Instrumentation de Harrington,
- Luque instrumentation
- Instrumentation segmentaire ...
J.A.M. 16 ans ♀
Thoracique droite scoliose idiopathique 62o, King III
IC 14 ans, scoliose idiopathique gauche, TL Lenke 5 BN
IC 14 ans, vue intraopératoire
Définition: augmentation de la courbure rachidienne, qui
provoque une déformation avec une convexité et de concavité
exces...
Cyphose structurelle
Étiologies :
catégories causes spécifiques
Traumatique Trauma uniques traumatismes micro
Iatrogène Po...
Cyphose Scheuermann
Définition: une cyphose juvénile, avec de lésions vertebrales.
- elles est, à côtée du "dos rond" asth...
Étiopathogénie: toujours contestée:
- nécrose aseptique du bord vertébral
- hernie intraspongieuse vertébrale
- facteurs m...
Les symptômes cliniques
Discrète au debut
La maladie débute autour de l'âge de 10 ans
Cuneiformisation vertèbres n'est ...
Imagerie
 Les critères de diagnostiques de cyphose Scheuermann
(Bradford):
1. Irrégularités des plateaux vertébraux sup. ...
1. Kinésithérapie
2. Orthopédique:
-Orthèse type Picault
-Harnais de mémoire
-Milwaukee-brace- pour les localisations thor...
V.A,♂,23a, 83° cyphose rigide - Temps II
ostéotomie T6-T7-T8 PONTE, arthrodèse T2-T12,
postop. 37°, 5 ans de recul p.o. 41°
La dysplasie luxante de la hanche (DLH):
développement anormal conduisant à des défauts dans la
capsule de l'extrémité su...
IIncidencencidence
environ 1‰
les femmes sont plus souvent touchées (le ratio est
de 4:1 – 6:1);
localisation bilatéral...
AAnatomonatomo--pathologiepathologie
A la naissance:
 La cavitée cotiloide moins profonde et étroite;
 Le limbus est pou...
Chez les enfants:
tête fémorale se déplace progressivement antérolatérale,
supérieur ou postérieur, et s’applatie;
cavit...
Manoeuvre Ortolani
Diagnostic clinique < 3 mois
Test Barlow
Diagnostic clinique < 3 mois
 Limitation de l‘abduction à 50-60 degrés;
 Plis cutanés asymétriques
 Déviation de la fente vulvaire: la fente vulvair...
La marche:
- commencée en retard et boitee;
diagnostic clinique > 1 ans
diagnostic paracliniquediagnostic paraclinique
Ecc...
Quadrants d’Ombredanne
Mesure de l'angle de Hilgenreiner
TraitementTraitement
Le traitement de la dysplasie luxante de la hanche :
- basé sur l'âge de l'enfant
<6 mois,
6 mois - 3...
Traitement de la luxation de la hanche enTraitement de la luxation de la hanche en
période néonatalepériode néonatale
Luxa...
Traitement de la luxation a l'âge de 6
mois - 3 ans
1. Procédure de la traction continue:
permet un allongement progressif...
Traitement de la luxation chez les enfants
de plus de 3 ans
Traitement chirurgical:
1. Réduction sanglante;
2. Ostéotomies...
ostéotomie Salter: a. Schema b. Rx postoperatorie
ostéotomie Pemberton
ostéotomie Chiari: a. Schema b. Rx postoperatorie
ostéotomie GANZ
ostéotomie de valgisation
osteotomie de varisation
ostéotomie intertrochanterienne
La coxarthrose secondaire de la hanche
displasique:
- Conseqence de l’evolution de la
dysplasie non traitée ou insuffisamm...
TRAITEMENT
La thérapie chirurgicale est obligatoire et d’autres méthodes
medicales sont faites pour la consolidation des r...
2. Exercices de mobilisation de la hanche (kinethoterapie) et
la correction des attitudes vicieuses
- Hydrokinetotherapie ...
3. Analgésiques - et decontracturante inflammatoires (AINS
paracetamaol, Mydocalm)
4. Derivees cortisoniques – il sont con...
Difformités du genou
Genou varum
Genou valgum
Genou valgum Genou varum
Imagerie (radiographie)
Teleradiographie (ortopangonograme):
- effectuée debout
- montre l’alignement dans le plan
frontal...
Traitement
Les deviations axiales du genou (genou varum, genou
valgum) beneficient de:
1. chirurgie conservatoire: les ost...
Les ostéotomies tibiales:
Les ostéotomies
fémorales:
Les arthroplasties totales:
unicompartimentales,
bicompartimentales,
tricompartimentales:
- NonPosteroStabilisee
- Postero...
Arthroplastie totale PS
Arthroplastie totale (de revision)
Les difformites du pied
→ la difformité congénitale la plus
fréquente du pied;
→ position permanente en varus
et equin de l'avant-pied plus
l’addu...
L’adduction du pied
La suppination du pied
Plus tard (jeun enfant)
- marche avec le pied repose sur
l'extérieur, puis encore sur la dorsale.
- plante présente un cav...
Traitement:
- Kinésithérapie - Massage - manipulation quotidienne
- Orthopédique - des plâtres successives pour la redress...
2. Pied congenitale valgus
convexe (talus valgus)
-le pied est dans un position de
talus modérés
-la plante est convexe av...
Traitement:
-Kinésithérapie: Massage -
manipulation quotidienne
-Orthopédique –manipulations
répétées suivies par
immobili...
- hypothèse de la position vicieuse intra-utérine;
- facteur neuromusculaire
- anomalies d’insertions musculaires
- facteu...
Traitement:
-Kinésithérapie - massage - manipulation quotidienne
- Orthopédique - des plâtres successives pour la redresse...
4. Pied plat
Déformation caractérisée par
l'effondrement de la voûte
longitudinale et transversale du
pied.
La pronation d...
L’abduction de l’avant-pied qui
est devie en dehors, les
métatarsiens sont dispersés
L’effondrement de la voûte
Interne qu...
Plantograme:
maintenant: electronique et personalisee
Traitement:
1. Prophylactique:
- le petit enfant n’est pas obligé de se lever avant qu’il puisse le
faire lui même
- après...
5. Pied creux (pes cavus)
- caractérisé par une déformation fixe en equin de l'avant-
pied et du post-pied
- déformation q...
Traitement orthopédique
- Utilisé dans les cas précoces et réductible
- Permet l’arrêt temporaire de l’evolution
- L'activ...
6. Pied rond (avant-pied plat)
- l'effondrement de l’arc transversale, l’avant-pied devenant
droite ou convexe plantaire.
...
Traitement
Traitement orthopédique
Indiqué dans les formes mobiles, réductibles:
- gymnastique pour les muscles péroniers ...
- la déformation principale est au
niveau de l’articulation métatarso-
phalangienne I
- hallux en abduction par rapport à
...
preop
postop
intraop
Traitement
1.Prophylactique:
éviter les chaussures à haut talon, bout pointu et rigide
2.Conservator:
utilisation de dispo...
4.diformitati fr
4.diformitati fr
4.diformitati fr
4.diformitati fr
4.diformitati fr
4.diformitati fr
4.diformitati fr
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

4.diformitati fr

3 769 vues

Publié le

orthopedie

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

4.diformitati fr

  1. 1. Scoliose Définition:Définition: déviation de la colonne vertébrale dans le plandéviation de la colonne vertébrale dans le plan frontal (Galen)frontal (Galen) Le terme scoliose vient du grec skolios qui veut dire tortueux. La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale en trois dimensions, une courbure de plus de 10° d’amplitude qui implique une torsion d’une ou de plusieurs vertèbres sur elle(s)-même(s). • SSouventouvent,, il y a une asymétrie du rachisil y a une asymétrie du rachis d'environ ded'environ de 10“10“
  2. 2. Classification:Classification: Scoliose fonctionnelleScoliose fonctionnelle (non structurale)(non structurale) - la deviation des vertebres est complètement réductible- la deviation des vertebres est complètement réductible (clinique et radiographique)(clinique et radiographique) - l’anatomie de vertebres et de disques est normale- l’anatomie de vertebres et de disques est normale Scoliose structuraleScoliose structurale - modifications structurales de vertèbres (rotations,- modifications structurales de vertèbres (rotations, cuneiformisations).cuneiformisations).
  3. 3. A. Infantile - 1-3 ans (résolutive ou progressive) B. Juvenile - elle se produit entre 4 -10 ans, debut a la puberte C. De l'adolescence - le début entre la puberté et la maturisation osseuse SScoliosecoliose structuralestructurale ((idiophatique)
  4. 4. Etiologie (scolioseEtiologie (scoliose structuralestructurale)) 1. Neuromusculaire 2. Congenitale 3. Traumatique 4. Tumorales 5. Maladies rhumatoide 6. Maladies metaboliques 7. Infections Osseuses 8. Autres
  5. 5. Examen clinique
  6. 6. • Scoliose idiopathique thoracique droite et lombaires gauche. • Des radiographies en orthostatisme, (face et profil)
  7. 7. L'angle Cobb La valeur de l’angle Cobb montre la gravitee de la deformation
  8. 8. Ossification de la crête iliaque (test de Risser) Elle débute au niveau de l’épine iliaque antérosupérieure et progresse vers l’arrière. La crête iliaque est divisée en trois tiers : Test de Risser Risser 0 : Absence d’ossification. (puberte) Risser 1 : Ossification du premier tiers. Risser 2 : Ossification du deuxième tiers. Risser 3 : Ossification du troisième tiers. Risser 4 : Debut de soudre de la barrette à l’os iliaque. Risser 5 : Fusion complète. (arret de la croissance) Montre le moment de la arret en evolution de la deformation, en regard de la croissance de l’os
  9. 9.  Kinésithérapie - dans l'attitude scoliotique et scoliose peu développée avec un angle max. 15° Traitement orthopedique et/ou chirurgical – dans la scoliose structurale avec un angle plus de 15 ° Traitement du scoliose idiophatique
  10. 10. Corsets plâtres: Scoliose - dessus de 30° Scoliose environ 20° qui fait l’epreuve des l’evolutivite La limite supérieure du traitement orthopédique: 40°, 45° Traitement orthopédique
  11. 11.  traitement de la scoliose infantile et juvénile Corset Milwaukee
  12. 12.  traitement de la scoliose thoracique avec 2 courbes Corset Cheneau
  13. 13.  traitement de la scoliose thoracique avec 2 courbes Corset Lyon / Stagnara
  14. 14. Corset Malaga
  15. 15. Corset Spinecor
  16. 16. Corset Sforzesco
  17. 17. Corset Providence
  18. 18. Corsets Boston et Euroboston  traitement de la scoliose lombaire
  19. 19. Arthrodèse vertébrale postérieure - Instrumentation de Harrington, - Luque instrumentation - Instrumentation segmentaire vertébrale  Arthrodèse vertébrale antérieure Traitement chirurgical
  20. 20. J.A.M. 16 ans ♀ Thoracique droite scoliose idiopathique 62o, King III
  21. 21. IC 14 ans, scoliose idiopathique gauche, TL Lenke 5 BN
  22. 22. IC 14 ans, vue intraopératoire
  23. 23. Définition: augmentation de la courbure rachidienne, qui provoque une déformation avec une convexité et de concavité excessive en plan sagittal Classification: Cyphose fonctionelle (posturale) - les courboures sont réductibles et ne s'accompagne pas de modifications de la structure des corps vertébraux; Cyphose structurelle: - les courboures sont rigides, fixes, elles ne peut pas etre récupérees que partiellement, - accompagnée par de modifications de la structure des corps vertébraux Cyphose
  24. 24. Cyphose structurelle Étiologies : catégories causes spécifiques Traumatique Trauma uniques traumatismes micro Iatrogène Post-laminectomie, post-irradiation Inflammatoire PR, SA Infectieux Infections pyogènes, la tuberculose Posturales Cyphose Scheuermann Dégénérative Sans l'ostéoporose, la maladie de Paget, Discartroze Fr osteoporotice, Maladie Paget, Discartroze Congénital Défaut de Formation, défaut de la segmentation Néoplasique Tumeurs primitives, Tumeurs métastatiques Dysplasique Développement idiopathique Neuromusculaire Myélodysplasie, la paralysie cérébrale
  25. 25. Cyphose Scheuermann Définition: une cyphose juvénile, avec de lésions vertebrales. - elles est, à côtée du "dos rond" asthénique, la cause la plus fréquente de la cyphose des adolescents
  26. 26. Étiopathogénie: toujours contestée: - nécrose aseptique du bord vertébral - hernie intraspongieuse vertébrale - facteurs mécaniques - contracture musculaire - facteurs endocriniens + / - nutritionnels - défauts génétiques
  27. 27. Les symptômes cliniques Discrète au debut La maladie débute autour de l'âge de 10 ans Cuneiformisation vertèbres n'est pas évidente sur la radiographie avant cet âge, La cyphose qui ne peuvent pas être réparées spontanéiment (volontairement) peut être le seul signe.
  28. 28. Imagerie  Les critères de diagnostiques de cyphose Scheuermann (Bradford): 1. Irrégularités des plateaux vertébraux sup. et inf. 2. Rétrécissement de l'espace disqual 3. Cuneiformisation plus de 5° d'un ou de plusieurs vertèbres 4. Une cyphose supérieure à 40°  Au moins 3 vertèbres adjacentes doivent avoir un cuneiformisation plus de 5° Cyphose dépasser 45° CT peut révéler une hernie disquale au début dans le corps vertébral.
  29. 29. 1. Kinésithérapie 2. Orthopédique: -Orthèse type Picault -Harnais de mémoire -Milwaukee-brace- pour les localisations thoraciques et thoraco-lombaire -Correction avec plâtre type Stagnara 3. Chirurgical: - des courbes supérieure à 65° : correction de cyphose par abord postérieur - résection complète de la zone articulaire apophysaire cyphotique, suivie par l'application de'instrumentation postérieure en compression Traitement
  30. 30. V.A,♂,23a, 83° cyphose rigide - Temps II ostéotomie T6-T7-T8 PONTE, arthrodèse T2-T12, postop. 37°, 5 ans de recul p.o. 41°
  31. 31. La dysplasie luxante de la hanche (DLH): développement anormal conduisant à des défauts dans la capsule de l'extrémité supérieure du fémur et du cotyle, vu a l'âge de 7-8 mois.  Luxation congénitale de la hanche: une conséquence de la dysplasie et peut se produire tôt ou tard, après la naissance, en raison d'une cavité cotiloide dysplasiques et le maintien de la cuisse en adduction. Luxation tératologique: produite dans la période de l'organogenèse embryonnaire. Luxation congénitale de la hanche
  32. 32. IIncidencencidence environ 1‰ les femmes sont plus souvent touchées (le ratio est de 4:1 – 6:1); localisation bilatérale représente 70 - 80% du total des cas; est plus fréquente chez le premier nouveau-né d'abord et ceux qui sont nés dans la présentation pelvienne; transmission héréditaire se produit dans 10% des cas.
  33. 33. AAnatomonatomo--pathologiepathologie A la naissance:  La cavitée cotiloide moins profonde et étroite;  Le limbus est poussé et déformé;  Le ligament profond est hypertrophique;  La capsule articulaire montre laxisme prononcé;  La tête fémorale est légèrement aplatie.
  34. 34. Chez les enfants: tête fémorale se déplace progressivement antérolatérale, supérieur ou postérieur, et s’applatie; cavitée cotiloide allongée;  sourcil sous-développés;  le limbus est hypertrophique, renversé, ce qui empêche la réduction de la luxation;  la capsule est oblongue;  les adducteurs et le muscle psoas sont raccourcis. AAnatomopathologienatomopathologie
  35. 35. Manoeuvre Ortolani Diagnostic clinique < 3 mois
  36. 36. Test Barlow Diagnostic clinique < 3 mois
  37. 37.  Limitation de l‘abduction à 50-60 degrés;  Plis cutanés asymétriques  Déviation de la fente vulvaire: la fente vulvaire est orientée obliquement par rapport à la hanche luxee;  Signe de règle  Racourcissment de la distance entre la crête iliaque et le grand trochanter  Racourcissment de la distance entre le grand trochanter et l’épine iliaque antéro-supérieure;  Inégalitée de la hauteur des plis fessiers Diagnostic clinique 3 mois – 1 ans
  38. 38. La marche: - commencée en retard et boitee; diagnostic clinique > 1 ans diagnostic paracliniquediagnostic paraclinique Eccographie de la hanche: -« golden standard » dans les premiers mois de la vie; -immédiatement après la naissance: obligatoire !!! -méthode non-invasive; Rx bassin: après l'âge de 3-4 mois, après l'apparition du noyau d'ossification céphalique du fémur (actuellement de 4 mois à 66% des enfants)
  39. 39. Quadrants d’Ombredanne
  40. 40. Mesure de l'angle de Hilgenreiner
  41. 41. TraitementTraitement Le traitement de la dysplasie luxante de la hanche : - basé sur l'âge de l'enfant <6 mois, 6 mois - 3 ans, > 3 ans; - il faut être démarré immédiatement, après le diagnostic
  42. 42. Traitement de la luxation de la hanche enTraitement de la luxation de la hanche en période néonatalepériode néonatale Luxation périnatale: - caractérisée par une réduction légère à la manœuvre d'Ortolani, - attelle d‘adduction (Sophen von Rosen, oreiller Friki, harnais de Pavlik, le plâtre de Lorentz) - le contrôle radiologique permettra de corriger objectivement la réduction;
  43. 43. Traitement de la luxation a l'âge de 6 mois - 3 ans 1. Procédure de la traction continue: permet un allongement progressif des vaisseaux circonflexes qui nourrissent la tête fémorale, afin d'éviter la nécrose ischémique post reductionelle; 2. Imobilisation en abduction, 3. Controle radiologique et clinique tout les deux mois.
  44. 44. Traitement de la luxation chez les enfants de plus de 3 ans Traitement chirurgical: 1. Réduction sanglante; 2. Ostéotomies d'orientation, de appui, de derotation: ostéotomies pelviennes: - Salter < 1-4 ans; - Chiari > 4 ans; - Acétabuloplastie Pemberton > 4 années 3. Immobilisation plâtrée post-opératoire obligatoire
  45. 45. ostéotomie Salter: a. Schema b. Rx postoperatorie ostéotomie Pemberton
  46. 46. ostéotomie Chiari: a. Schema b. Rx postoperatorie
  47. 47. ostéotomie GANZ
  48. 48. ostéotomie de valgisation osteotomie de varisation
  49. 49. ostéotomie intertrochanterienne
  50. 50. La coxarthrose secondaire de la hanche displasique: - Conseqence de l’evolution de la dysplasie non traitée ou insuffisamment traitée - Elles peut etre unilatéralee et survient souvent plutôt que l’age de 40 ans
  51. 51. TRAITEMENT La thérapie chirurgicale est obligatoire et d’autres méthodes medicales sont faites pour la consolidation des résultats post-opératoires (traitement adjuvant) A.Methodes medicales: 1. Le menagement de la hanche - La perte de poids, - L'équilibrage de chargement de la hanche - Le port de béquilles ou une canne - Réduire la marche et le vélo - Repaus au lit 1 heure/jour
  52. 52. 2. Exercices de mobilisation de la hanche (kinethoterapie) et la correction des attitudes vicieuses - Hydrokinetotherapie en piscine thermale
  53. 53. 3. Analgésiques - et decontracturante inflammatoires (AINS paracetamaol, Mydocalm) 4. Derivees cortisoniques – il sont contre-indiquées, à la fois systémique et surtout locale (infiltration) !!! B. Le traitement chirurgical - prothèse totale de hanche
  54. 54. Difformités du genou
  55. 55. Genou varum
  56. 56. Genou valgum
  57. 57. Genou valgum Genou varum
  58. 58. Imagerie (radiographie) Teleradiographie (ortopangonograme): - effectuée debout - montre l’alignement dans le plan frontal; - utilisée dans la planification préopératoire ( obligatoire !!! ) Axe mécanique: - l'angle forme de l'axe mécanique fémoral et tibial; - normal: 0-2 ° varus > 2 ° genu varum <0 ° genu valgum.
  59. 59. Traitement Les deviations axiales du genou (genou varum, genou valgum) beneficient de: 1. chirurgie conservatoire: les osteotomies 2. chirurgie radicale: les artroplasties protetiques
  60. 60. Les ostéotomies tibiales:
  61. 61. Les ostéotomies fémorales:
  62. 62. Les arthroplasties totales: unicompartimentales, bicompartimentales, tricompartimentales: - NonPosteroStabilisee - PosteroStabilisee (la plus utilisee au monde! )
  63. 63. Arthroplastie totale PS
  64. 64. Arthroplastie totale (de revision)
  65. 65. Les difformites du pied
  66. 66. → la difformité congénitale la plus fréquente du pied; → position permanente en varus et equin de l'avant-pied plus l’adduction de l’avant-pied; → incidence de 1%, hommes: femmes de 2:1. → est souvent bilatérale (85%). 1. Pied bot varus équin congénitale
  67. 67. L’adduction du pied
  68. 68. La suppination du pied
  69. 69. Plus tard (jeun enfant) - marche avec le pied repose sur l'extérieur, puis encore sur la dorsale. - plante présente un cavus et est dirigé vers le haut et en arrière. Dans le cas unilatérale, la jambe est plus mince que l’autre jambe a cause de l'atrophie musculaire controlaterale.
  70. 70. Traitement: - Kinésithérapie - Massage - manipulation quotidienne - Orthopédique - des plâtres successives pour la redressement de la deformation - Chirurgical - techniques pour les parties molles - techniques pour l'os - techniques mixtes
  71. 71. 2. Pied congenitale valgus convexe (talus valgus) -le pied est dans un position de talus modérés -la plante est convexe avec la proéminence exagérée à l'intérieur -la jambe en arrière est concave; - l’inversion de la voûte plantaire, la concavité de la plante disparaît; -l'avant-pied est en valgus, en abduction et fléchi dorsale au niveau de l’articulation médio- tarsienne; -orteils en griffe
  72. 72. Traitement: -Kinésithérapie: Massage - manipulation quotidienne -Orthopédique –manipulations répétées suivies par immobilisation dans un plâtre, modifiés de 8 - 10 jours -Chirurgical - techniques pour les parties molles - techniques pour l'os - techniques mixtes
  73. 73. - hypothèse de la position vicieuse intra-utérine; - facteur neuromusculaire - anomalies d’insertions musculaires - facteur génétique 3. Métatarsus varus congenitale étiologie -l’adduction et supination (inversion) du l'avant-pied, le post- pied etant en position neutre ou legere valgus -l’incidence: 1 / 1000 , survient plus fréquemment chez les hommes (57%); -souvent bilatérale.
  74. 74. Traitement: -Kinésithérapie - massage - manipulation quotidienne - Orthopédique - des plâtres successives pour la redressement de la deformation - la marche avec des chaussures orthopédiques antivarus
  75. 75. 4. Pied plat Déformation caractérisée par l'effondrement de la voûte longitudinale et transversale du pied. La pronation du calcanéum, le calcanéum est deviee et regarde en arrière
  76. 76. L’abduction de l’avant-pied qui est devie en dehors, les métatarsiens sont dispersés L’effondrement de la voûte Interne qui vient en contact avec le sol
  77. 77. Plantograme: maintenant: electronique et personalisee
  78. 78. Traitement: 1. Prophylactique: - le petit enfant n’est pas obligé de se lever avant qu’il puisse le faire lui même - après qu’il a commencé à marcher on recommande qu’il marche avec les pieds nus (stimule les muscles des jambes) - chaussures physiologique 2. Kinesitherapie: tonification musculaire 3. Soutien plantaire (mentient de la voûte plantaire, réduit la douleur, empêche l'accentuation de la déformation) 4. Chirurgie
  79. 79. 5. Pied creux (pes cavus) - caractérisé par une déformation fixe en equin de l'avant- pied et du post-pied - déformation qui se produit après l’âge de la marche - gibosite présent sur la face dorsale du pied (tête du talus, scaphoïde, la base du métatarsien et cunéiformes) - des doigts « en griffe » - clavus sur les tetes des metatarsiens
  80. 80. Traitement orthopédique - Utilisé dans les cas précoces et réductible - Permet l’arrêt temporaire de l’evolution - L'activité physique consiste en mouvements des doigts ( tonification des muscles lombricales)
  81. 81. 6. Pied rond (avant-pied plat) - l'effondrement de l’arc transversale, l’avant-pied devenant droite ou convexe plantaire. - l’une des causes les plus courantes de métatarsalgie - l'avant-pied est beaucoup plus large que souligne l'appui sur une jambe - vu sur la face dorsale, le pied est pointu ou triangulaire
  82. 82. Traitement Traitement orthopédique Indiqué dans les formes mobiles, réductibles: - gymnastique pour les muscles péroniers et les muscles intrinsèques - marcher pieds nus (stimule les muscles) - massage - soutien plantaire avec une pelote anterieure - chaussures physiologiques
  83. 83. - la déformation principale est au niveau de l’articulation métatarso- phalangienne I - hallux en abduction par rapport à la base du premier métatarsien - légère pronation du hallux - rétraction dorsale des doigts (lorsque ils coexiste avec l’ante- pied rond) - clavus plantaire - la marche est douloureuse 7. L'hallux valgus
  84. 84. preop postop intraop
  85. 85. Traitement 1.Prophylactique: éviter les chaussures à haut talon, bout pointu et rigide 2.Conservator: utilisation de dispositifs qui permettent de réduire la déformation (soutien plantaire) 3.Chirurgical: - techniques sur les parties molles - techniques sur l’os: - ostéotomies (métatarsiens / phalangiennes) - arthrodèse métatarso – phalangienne I

×