SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  44
Télécharger pour lire hors ligne
Lésions endoscopiques du tractus
digestif : description, classification

                       K. Vahedi
  Département Médico-Chirurgical de Pathologie Digestive
               Hôpital Lariboisière, Paris




                                     Séminaire DES Ile de France
                                     Bases de L’endoscopie digestive,
                                     3 février 2007
1. Lésions élémentaires endoscopiques
 - Anomalies de couleur
 - Anomalies de surface
 - Anomalies de relief
 - Anomalies de lumière



2. Classification par pathologie
- Maladie ulcéreuse
- MICI
- RGO
- Lésions superficielles du tube digestif
Anomalies de couleurs

- Aspect rouge     ! erythème, érosions, aspect granité,
                     congestif, hémorragique


- Aspect blanc     ! érosions, cicatrices, ulcèrations, dépôts


- Aspect noir      ! aspect nécrotique, mélanose


-Aspect bleu, violet ! hématome, hétérotopie
Erythème en plage    Erythème en carte de
 Erythème en bande
                                          géographie




                      Aspect linéaire
Erythème diffus                          Erythème purpurique
Erythème localisé stellaire    Erythème + halo blanchatre




Ectasies vasculaires antrales   Erythème serpigineux
Erosions + aspect granité


Ulcérations aphtoides




                           Erythème + zones pales (MI)
Cicatrice après polypectomie                   Dépots blancs




                                 Dépôts bancs
Gastrite erythémateuse et                       Pseudo-membranes
d’allure atrohique
Hématome post--biopsie
                            Mélanose




Erythème arrondi localisé
(hétérotopie gastrique)
Anomalies de surface

  - Œdème / congestion

  - Ulcères / Ulcérations

  - Atrophie
Erythème + œdème + aspect
Granité (salmonllose)

                            Aspect pseudo-nodulaire




Erythème + congestion
surélevée
Ulcère rond superficiel   Ulcère rond / ovalaire creusant




 Ulcère hémorragique        Ulcère linéaire
Ulcère en carte de géographie                  Ulcères avec berges inflammatoires




                            Ulcère avec berges infiltrées
Ulcérations multiples avec muqueuse inflammatoire




            Ulcérations multiples avec muqueuse granitée +
            erythème
Différents aspects d’atrophie
Muqueuse duodénale
Anomalies de relief

- Polype, nodule

- Lésion bourgeonnante / végétante / ulcérée

- Lésion surélevée avec anomalie de couleur

- Compression extrinsèque
Polype pédiculé   Polype sessile d’aspect villeux   Polype sessile




                                                    Polype ulcéré
  Polype plan                polypose
Multiples nodules gastriques      Pseudopolype inflammatoire




                                                        Pseudopolypes
Polype ombiliqué (GIST)         Nodule bulbaire
Lésion bourgeonnante hemi-
Lésion ulcéro- bourgeonnante
                                 Circonférnetielle hémorragique
 circonférentielle, sténosante
Lésion infiltrante, ulcérée
Lésion polylobée, ulcérée, végétante
Lésion vasculaire
Surélévation régulière d’allure vasculaire




                                                 VO
Compression extrinsèque
Anomalies de la lumière

- Sténose

- Déformation

- Diverticulose

- corps étranger
Aspect annulaire
                                         Sténose régulière avec ulcération
                                         ou hémorragie en amont



                   Sténose irrégulière                        Sténose post-
                   Excentrée                                  Ulcére bulbaire
Remaniement bulbaire
Classification par pathologie
Maladie de Crohn :
 Lésions élémentaires (1)



 Cicatrices                 Erythème
 d’ulcérations              franc




 Pseudopolypes              Muqueuse
                            boursouflée
Maladie de Crohn :
 Lésions élémentaires (2)

  Ulcérations
  aphtoïdes


                            Sténose non
                            ulcérée
  Ulcérations
  superficielles




  Ulcérations               Sténose
                            ulcérée
  profondes
Maladie de Crohn
Larges ulcérations coliques profondes
Rectocolite hémorragique




                             Erythème diffus   ulcération
Rectite congestive avec
ulcérations superficielles
CAG
DALM (dysplasia associated lesion or mass
Principaux scores endoscopiques dans les MICI
 Scores de gravité ou d'activité dans la rectocolite
 hémorragique
 - Classification de Baron          Score de gravité endoscopique


 - Indice de Rachmilewitz           Score de gravité endoscopique


 - Classification de Saint-Lazare   Définition des colites graves



 Scores de gravité ou d'activité dans la maladie de Crohn
 - Indice CDEIS                     Score de gravité endoscopique




 - Classification de Rutgeerts      Score endoscopique des récidives
                                    postopératoires
Score endoscopique de                                    Grade 1      Grade 2      Grade 3
             Baron
  Saignement au contact léger                                  non           oui           oui

  Saignement spontané                                          non          non            oui
  (vu à l'inspection initiale et au-dessus de
  l'instrument)


 Indice d'activité endoscopique de Rachmilewitz                                      Nombre de points

Aspect granité de la muqueuse                   Non                                         0
                                                Oui                                         2

Réseau vasculaire                               Normal                                      0
                                                Diminué                                     1
                                                Non visible                                 2

Fragilité de la muqueuse                        Non                                         0
                                                Saignement au contact                       1
                                                Saignement spontané                         4

Erosions ou ulcérations muqueuses               Aucune                                      0
                                                Erosions non confluentes                    2
                                                Erosions confluentes                        4
                                                ou ulcérations profondes
Score endoscopique de Rutgeerts
Stade i,0 :   absence de lésions


Stade i,1 :   ulcérations iléales aphtoïdes peu nombreuses (= 5)


Stade i,2 :   ulcérations aphtoïdes multiples (> 5) avec muqueuse intercalaire
              normale
              ou zones isolées de lésions plus larges ou lésions confinées à
              l'anastomoses (sur moins de 1 cm de long)

Stade i,3 :   iléite aphtoïde diffuse avec muqueuse intercalaire inflammatoire


Stade i,4 :   iléite diffuse avec ulcérations plus larges, nodules et/ou sténose
Fiche de recueil de l'indice CDEIS (1)
Estimer la surface occupée par les lésions et les ulcérations en pourcentage pour chaque
segment exploré (la longueur totale des droites doit être de 10 cm)

Iléon                     lésions            0%                         50 %                            100 %
                          ulcérations        l_____________________________________________________
                                             ___l
                                             l _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _l
Caecum et côlon droit     lésions            l_____________________________________________________
                          ulcérations        ___l
                                             l _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _l
Transverse                lésions            l_____________________________________________________
                          ulcérations        ___l
                                             l _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _l
Sigmoïde     et   côlon   lésions            l_____________________________________________________
gauch                     ulcérations        ___l
                                             l _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _l
Rectum                    lésions            l_____________________________________________________
                          ulcérations        ___l
                                             l _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _l
Fiche de recueil de l'indice CDEIS (2)
                           Ulcérations            Ulcérations           Surface des   Surface des lésions
                           creusantes        superficiellesNoter 6 si   ulcérations       (0-10 cm)
                           Noter 12 si            présentes              (0-10 cm)
Iléon                      présentes

Côlon droit

Transverse

Côlon gauche

Rectum

TOTAL (somme de          toutes   les    =   [_ _]
cases)
TOTAL/nombre        de    segments           [_ _]
explorés
+ 3 si sténose ulcérée                   +   [_ _]

et + 3 si sténose non ulcérée            +   [_ _]

CDEIS :                                      [_ _]
Maladie ulcéreuse:
Classification de Forrest
Ia    Ib




IIa   IIB
IIc




      III
Classification de Savary et Miller
Stade 1 :
Érosions superficielles, isolées, non
confluentes.



Stade 2 :
Érosions confluentes, non circonférentielles.



Stade 3 :
Érosions ou ulcérations confluentes, occupant
la circonférence, mais sans sténose.



Stade 4 :
Lésions chroniques : ulcère profond, sténose,
endobrachysophage.
Classification des lésions superficielles du tube digestif


            Classification de Paris

              0-I
              0-II a

              0-II b

              0-II c
              0-III
Colorants pour l’endoscopie

Non absorbés par les cellules
    -indigocarmin

Absorbés par les cellules
    -lugol
    -bleu de méthylène
    -acide acétique
    -violet de crésyl et crystal violet
Colorants souvent utilisés

 Indigocarmin
- solution 0,2 à 0,5% (poudre) 5 à 10 ml
- souligne le relief de la surface
 Lugol                                                    Autres Colorants
- solution 1,5 à 2,5% (Iode) 5 à 10 ml
- colore en brun le glycogène des cellules        Bleu de méthylène
     malpighiennes                               - dilution 0,1 à 0,5% (poudre) 5 à 10 ml
- inconvénients : allergie à l’iode et spasmes      (entérocytes - nécrose - mucus)
     douloureux                                  - protocole peu pratique:
                                                    lavage préalable, rinçage abondant
                                                   Acide acétique
                                                 - solution 3% 5 à 10 ml
Colorants pour l’ endoscopie Zoom
                                                     (contraste jonction OG)
 Crystal violet ( violet de gentiane )
- solution 0,2 / 0,5 % 1 ml
- fixé sur cytoplasme : cellules cylindriques

 Violet de crésyl
- solution 0, 02 % 1 ml
- fixé sur pole apical : cellules cylindriques
Coecum: adénome 0-IIa
                               ADK colon 0-IIc zoom + crystal violet
« Laterally spreading type »
        indigocarmin




                                     Cancer estomac 0-II b
    Cancer œsophage 0-II c          Index de l’hémoglobine (I Hb)
                                           sans colorant
            lugol

Contenu connexe

Tendances

Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Nouhoum L Traore
 
Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Hassan HAMALA
 
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathiesSpondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathieskillua zoldyck
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguëdrchamadi
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatalesMehdi Razzok
 
Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM FoundationLe Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM FoundationThe CRUDEM Foundation
 
Hypertension portale
Hypertension portaleHypertension portale
Hypertension portaleClaude EUGENE
 
anatomie de la rate
 anatomie de la rate  anatomie de la rate
anatomie de la rate CHU Tlemcen
 
Encephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatiqueEncephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatiqueClaude EUGENE
 
Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1هدى رويس
 
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdfanatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdfSafaaMed1
 
Syndromes mediastinaux
Syndromes mediastinauxSyndromes mediastinaux
Syndromes mediastinauxhind henzazi
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienhind henzazi
 
La prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndromeLa prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndromeSandro Zorzi
 

Tendances (20)

Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
 
Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012Lhypertension portale-2012
Lhypertension portale-2012
 
ponction-ascite
 ponction-ascite  ponction-ascite
ponction-ascite
 
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathiesSpondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
Spondylarthrite ankylosante et autres spondylarthropathies
 
appendicite aiguë
appendicite aiguëappendicite aiguë
appendicite aiguë
 
Occlusions neonatales
Occlusions neonatalesOcclusions neonatales
Occlusions neonatales
 
Hepatomegalies
HepatomegaliesHepatomegalies
Hepatomegalies
 
Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM FoundationLe Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
Le Tetanos (French) - The CRUDEM Foundation
 
Hypertension portale
Hypertension portaleHypertension portale
Hypertension portale
 
Le tetanos
Le tetanosLe tetanos
Le tetanos
 
anatomie de la rate
 anatomie de la rate  anatomie de la rate
anatomie de la rate
 
Examen neurologique
Examen neurologiqueExamen neurologique
Examen neurologique
 
Encephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatiqueEncephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatique
 
Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1Brulures caustiques oesophage1
Brulures caustiques oesophage1
 
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdfanatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
anatomie.VASCULARISATION DU MEMBRE INFERIEUR.pdf
 
Syndromes mediastinaux
Syndromes mediastinauxSyndromes mediastinaux
Syndromes mediastinaux
 
Syndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidienSyndrome d'epanchement liquidien
Syndrome d'epanchement liquidien
 
La prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndromeLa prise en charge du crush syndrome
La prise en charge du crush syndrome
 
Coma
ComaComa
Coma
 

Similaire à Peritonites

Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner
Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner
Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner TheraShare
 
Tumeurs et Dystrophies Synoviales
Tumeurs et Dystrophies SynovialesTumeurs et Dystrophies Synoviales
Tumeurs et Dystrophies Synovialesaatrillat
 
Pathologies synoviales
Pathologies synoviales Pathologies synoviales
Pathologies synoviales firaschaouch1
 
Traumatologie oculaire
Traumatologie oculaireTraumatologie oculaire
Traumatologie oculaireFrank FAMOSE
 
Interpretation rx en rhumatologie
Interpretation rx en rhumatologieInterpretation rx en rhumatologie
Interpretation rx en rhumatologiekillua zoldyck
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- pptkillua zoldyck
 
DIU echocardio 23011
DIU echocardio 23011DIU echocardio 23011
DIU echocardio 23011oussama El-h
 
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinaires
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinairesConduite de l’expertise des sequelles genito urinaires
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinairesDAVODY André-Philippe
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)killua zoldyck
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptxLes ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptxRose De Sable
 
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)Fédération Rétine de Paris
 
Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13raymondteyrouz
 
Complications dégénératives et suivi du diabete
Complications dégénératives et suivi du diabeteComplications dégénératives et suivi du diabete
Complications dégénératives et suivi du diabeteRose De Sable
 
Sémiologie cutanée
Sémiologie cutanéeSémiologie cutanée
Sémiologie cutanéedastane
 
Charlotte pbh3a
Charlotte pbh3aCharlotte pbh3a
Charlotte pbh3aodeckmyn
 

Similaire à Peritonites (18)

Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner
Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner
Plaies et cicatrisation : Apprendre à mieux soigner
 
Tumeurs et Dystrophies Synoviales
Tumeurs et Dystrophies SynovialesTumeurs et Dystrophies Synoviales
Tumeurs et Dystrophies Synoviales
 
Pathologies synoviales
Pathologies synoviales Pathologies synoviales
Pathologies synoviales
 
Traumatologie oculaire
Traumatologie oculaireTraumatologie oculaire
Traumatologie oculaire
 
Fracture des 2 os de la jambe
 Fracture des 2 os de la jambe Fracture des 2 os de la jambe
Fracture des 2 os de la jambe
 
Interpretation rx en rhumatologie
Interpretation rx en rhumatologieInterpretation rx en rhumatologie
Interpretation rx en rhumatologie
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
 
DIU echocardio 23011
DIU echocardio 23011DIU echocardio 23011
DIU echocardio 23011
 
Cat ulcères
Cat ulcèresCat ulcères
Cat ulcères
 
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinaires
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinairesConduite de l’expertise des sequelles genito urinaires
Conduite de l’expertise des sequelles genito urinaires
 
Plaies de la main
Plaies de la mainPlaies de la main
Plaies de la main
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx (1)
 
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptxLes ulceres gastro duodenaux. irep pptx
Les ulceres gastro duodenaux. irep pptx
 
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)
[DES1 Urgences] Occlusions Vasculaires / Pr M. Paques (17 mars 2012)
 
Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13
 
Complications dégénératives et suivi du diabete
Complications dégénératives et suivi du diabeteComplications dégénératives et suivi du diabete
Complications dégénératives et suivi du diabete
 
Sémiologie cutanée
Sémiologie cutanéeSémiologie cutanée
Sémiologie cutanée
 
Charlotte pbh3a
Charlotte pbh3aCharlotte pbh3a
Charlotte pbh3a
 

Plus de Salima Ali

Plus de Salima Ali (11)

Asthme 2008
Asthme 2008Asthme 2008
Asthme 2008
 
Chi3r
Chi3rChi3r
Chi3r
 
426
426426
426
 
Free haj!
Free haj!Free haj!
Free haj!
 
50 7adit
50 7adit50 7adit
50 7adit
 
50 7adit
50 7adit50 7adit
50 7adit
 
3abd allah
3abd allah3abd allah
3abd allah
 
Yateem
YateemYateem
Yateem
 
V A H E D I Lesions
V A H E D I  LesionsV A H E D I  Lesions
V A H E D I Lesions
 
V A H E D I Lesions
V A H E D I  LesionsV A H E D I  Lesions
V A H E D I Lesions
 
274 Poly Pericardie Aigue
274 Poly Pericardie Aigue274 Poly Pericardie Aigue
274 Poly Pericardie Aigue
 

Peritonites

  • 1. Lésions endoscopiques du tractus digestif : description, classification K. Vahedi Département Médico-Chirurgical de Pathologie Digestive Hôpital Lariboisière, Paris Séminaire DES Ile de France Bases de L’endoscopie digestive, 3 février 2007
  • 2. 1. Lésions élémentaires endoscopiques - Anomalies de couleur - Anomalies de surface - Anomalies de relief - Anomalies de lumière 2. Classification par pathologie - Maladie ulcéreuse - MICI - RGO - Lésions superficielles du tube digestif
  • 3. Anomalies de couleurs - Aspect rouge ! erythème, érosions, aspect granité, congestif, hémorragique - Aspect blanc ! érosions, cicatrices, ulcèrations, dépôts - Aspect noir ! aspect nécrotique, mélanose -Aspect bleu, violet ! hématome, hétérotopie
  • 4. Erythème en plage Erythème en carte de Erythème en bande géographie Aspect linéaire Erythème diffus Erythème purpurique
  • 5. Erythème localisé stellaire Erythème + halo blanchatre Ectasies vasculaires antrales Erythème serpigineux
  • 6. Erosions + aspect granité Ulcérations aphtoides Erythème + zones pales (MI)
  • 7. Cicatrice après polypectomie Dépots blancs Dépôts bancs Gastrite erythémateuse et Pseudo-membranes d’allure atrohique
  • 8. Hématome post--biopsie Mélanose Erythème arrondi localisé (hétérotopie gastrique)
  • 9. Anomalies de surface - Œdème / congestion - Ulcères / Ulcérations - Atrophie
  • 10. Erythème + œdème + aspect Granité (salmonllose) Aspect pseudo-nodulaire Erythème + congestion surélevée
  • 11. Ulcère rond superficiel Ulcère rond / ovalaire creusant Ulcère hémorragique Ulcère linéaire
  • 12. Ulcère en carte de géographie Ulcères avec berges inflammatoires Ulcère avec berges infiltrées
  • 13. Ulcérations multiples avec muqueuse inflammatoire Ulcérations multiples avec muqueuse granitée + erythème
  • 15. Anomalies de relief - Polype, nodule - Lésion bourgeonnante / végétante / ulcérée - Lésion surélevée avec anomalie de couleur - Compression extrinsèque
  • 16. Polype pédiculé Polype sessile d’aspect villeux Polype sessile Polype ulcéré Polype plan polypose
  • 17. Multiples nodules gastriques Pseudopolype inflammatoire Pseudopolypes Polype ombiliqué (GIST) Nodule bulbaire
  • 18. Lésion bourgeonnante hemi- Lésion ulcéro- bourgeonnante Circonférnetielle hémorragique circonférentielle, sténosante
  • 19. Lésion infiltrante, ulcérée Lésion polylobée, ulcérée, végétante
  • 20. Lésion vasculaire Surélévation régulière d’allure vasculaire VO Compression extrinsèque
  • 21. Anomalies de la lumière - Sténose - Déformation - Diverticulose - corps étranger
  • 22. Aspect annulaire Sténose régulière avec ulcération ou hémorragie en amont Sténose irrégulière Sténose post- Excentrée Ulcére bulbaire
  • 24.
  • 26. Maladie de Crohn : Lésions élémentaires (1) Cicatrices Erythème d’ulcérations franc Pseudopolypes Muqueuse boursouflée
  • 27. Maladie de Crohn : Lésions élémentaires (2) Ulcérations aphtoïdes Sténose non ulcérée Ulcérations superficielles Ulcérations Sténose ulcérée profondes
  • 28. Maladie de Crohn Larges ulcérations coliques profondes
  • 29. Rectocolite hémorragique Erythème diffus ulcération Rectite congestive avec ulcérations superficielles
  • 30. CAG
  • 31. DALM (dysplasia associated lesion or mass
  • 32. Principaux scores endoscopiques dans les MICI Scores de gravité ou d'activité dans la rectocolite hémorragique - Classification de Baron Score de gravité endoscopique - Indice de Rachmilewitz Score de gravité endoscopique - Classification de Saint-Lazare Définition des colites graves Scores de gravité ou d'activité dans la maladie de Crohn - Indice CDEIS Score de gravité endoscopique - Classification de Rutgeerts Score endoscopique des récidives postopératoires
  • 33. Score endoscopique de Grade 1 Grade 2 Grade 3 Baron Saignement au contact léger non oui oui Saignement spontané non non oui (vu à l'inspection initiale et au-dessus de l'instrument) Indice d'activité endoscopique de Rachmilewitz Nombre de points Aspect granité de la muqueuse Non 0 Oui 2 Réseau vasculaire Normal 0 Diminué 1 Non visible 2 Fragilité de la muqueuse Non 0 Saignement au contact 1 Saignement spontané 4 Erosions ou ulcérations muqueuses Aucune 0 Erosions non confluentes 2 Erosions confluentes 4 ou ulcérations profondes
  • 34. Score endoscopique de Rutgeerts Stade i,0 : absence de lésions Stade i,1 : ulcérations iléales aphtoïdes peu nombreuses (= 5) Stade i,2 : ulcérations aphtoïdes multiples (> 5) avec muqueuse intercalaire normale ou zones isolées de lésions plus larges ou lésions confinées à l'anastomoses (sur moins de 1 cm de long) Stade i,3 : iléite aphtoïde diffuse avec muqueuse intercalaire inflammatoire Stade i,4 : iléite diffuse avec ulcérations plus larges, nodules et/ou sténose
  • 35. Fiche de recueil de l'indice CDEIS (1) Estimer la surface occupée par les lésions et les ulcérations en pourcentage pour chaque segment exploré (la longueur totale des droites doit être de 10 cm) Iléon lésions 0% 50 % 100 % ulcérations l_____________________________________________________ ___l l _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _l Caecum et côlon droit lésions l_____________________________________________________ ulcérations ___l l _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _l Transverse lésions l_____________________________________________________ ulcérations ___l l _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _l Sigmoïde et côlon lésions l_____________________________________________________ gauch ulcérations ___l l _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _l Rectum lésions l_____________________________________________________ ulcérations ___l l _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _l
  • 36. Fiche de recueil de l'indice CDEIS (2) Ulcérations Ulcérations Surface des Surface des lésions creusantes superficiellesNoter 6 si ulcérations (0-10 cm) Noter 12 si présentes (0-10 cm) Iléon présentes Côlon droit Transverse Côlon gauche Rectum TOTAL (somme de toutes les = [_ _] cases) TOTAL/nombre de segments [_ _] explorés + 3 si sténose ulcérée + [_ _] et + 3 si sténose non ulcérée + [_ _] CDEIS : [_ _]
  • 38. Ia Ib IIa IIB
  • 39. IIc III
  • 40. Classification de Savary et Miller Stade 1 : Érosions superficielles, isolées, non confluentes. Stade 2 : Érosions confluentes, non circonférentielles. Stade 3 : Érosions ou ulcérations confluentes, occupant la circonférence, mais sans sténose. Stade 4 : Lésions chroniques : ulcère profond, sténose, endobrachysophage.
  • 41. Classification des lésions superficielles du tube digestif Classification de Paris 0-I 0-II a 0-II b 0-II c 0-III
  • 42. Colorants pour l’endoscopie Non absorbés par les cellules -indigocarmin Absorbés par les cellules -lugol -bleu de méthylène -acide acétique -violet de crésyl et crystal violet
  • 43. Colorants souvent utilisés Indigocarmin - solution 0,2 à 0,5% (poudre) 5 à 10 ml - souligne le relief de la surface Lugol Autres Colorants - solution 1,5 à 2,5% (Iode) 5 à 10 ml - colore en brun le glycogène des cellules Bleu de méthylène malpighiennes - dilution 0,1 à 0,5% (poudre) 5 à 10 ml - inconvénients : allergie à l’iode et spasmes (entérocytes - nécrose - mucus) douloureux - protocole peu pratique: lavage préalable, rinçage abondant Acide acétique - solution 3% 5 à 10 ml Colorants pour l’ endoscopie Zoom (contraste jonction OG) Crystal violet ( violet de gentiane ) - solution 0,2 / 0,5 % 1 ml - fixé sur cytoplasme : cellules cylindriques Violet de crésyl - solution 0, 02 % 1 ml - fixé sur pole apical : cellules cylindriques
  • 44. Coecum: adénome 0-IIa ADK colon 0-IIc zoom + crystal violet « Laterally spreading type » indigocarmin Cancer estomac 0-II b Cancer œsophage 0-II c Index de l’hémoglobine (I Hb) sans colorant lugol