Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEESUen* Uan*Uns * uua: 0=+                            :---*-*-------,,                       ...
i                                                                                                                         ...
1                                                                                                                         ...
* h# + Kxt=F                                             I                                                 L,éguotion  dif...
- lomplitude moximole  Xmo,                        :,c-          quil y o résononce puissonce                             ...
EXERCICENl                                                 EXERCICEN"5Echelle: O.ZN-+|cm                              Eche...
{*   année               oscrLLATroNS .MEC. FORCEES(r)        Kratou .sumi    b- Déterminerr:                             ...
1) Etoblir féguotion dilférentielle du mouvementdu solide vêrifiée par                                                    ...
DIPOLE _RL.                       K"somi         d-Au coursdu déplacenentde Iaimanf,la face (A) de la bobineconsfifue t- e...
5) Colculer linductoncede lo bobine.                           L  6) a- EtoblirléguoTion  différentiellesotisfoilepor i.  ...
f      LycéesTahar Sfor                               conttô[e I                                            fuebotr,ùe    ...
Exqcice       no2 : (7px)                     dansC l équati o(n ) , r  - 1 2 * . . . lz + i) z + r ( { t + i) = 0 .   1 )...
que la suitet/est convergente déterminer limite.   c/ Montrer                           et         sa2) On pose,pourtout n...
4"- qn rée                                                      OSCI L LA TI ONS. L E C,FO RCEES                          ...
a- La vatreurefficace U de Ia tension u(t).                                                   Calculer le dephnsrye (çb - ...
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
physique
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

physique

5 467 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

physique

  1. 1. OSCILLATIONS ELECTRIQUES FORCEESUen* Uan*Uns * uua: 0=+ :---*-*-------,, ---. . î -. -U n *u n a u C- r :Q2 , À -u * - us Uç +çi), a imposé l:irxctlniàr (gënérateur).(oscillationforcée) ? et Qi 7 solution: i(t) :Im Sin(cot par Im Représentation Fresnel: de i--" i-1. rf;L(x+, ;: (R+r) ImSin(rot+çi) + T4(R+r) Im, çi) ,-....-.-....--..ji +rpi):L Im asinfrnr+pii S &. L#: L ImatCos(ot -+ f, (Lailm, L2) rpi+ f & {liat =: & cos(ar : &fytstï!.rît +qi) (&,ail) O: - & u(t): Um +çu) Sin(on ji -+ V (Um, c4u) ii ht" cas: ) ll.ll ll"ll ll*ll + LaIm< Cat 1* =_Circuit capacitif +çi: W>0 I* Cat +u(t) estenretard de phasec/où i(t) dephase%à i(t) *a1>619 + a (as (R+r)Im -n/2< çu - gi<O 0< qu- qi<r/2 , R +r Los( (2t-(2u): ; z J+ LaIm (R+r)Im t P: moyenne ry Puissance Cos( çu): UI Cos( tpi 9içu): (R+r)F:
  2. 2. i i OSCILLATEURS MECANIQUES, (Librcs et amorties) Kratousami ExERcIcENo2:(g_p!ÉI l i V Un ressortà spircsnonjcintives de massi négligeablcct dc coefficientde raidcur K=20N.rn-r EXERCICEN"I i cst disposésur rur plan hcizontd, Iunc dc ies extrémitésest fixe, cn accrochcàlauhc exhémité m solide (S) de mæse nr125g. Ce solidepeut se déplacerUn pendule élastiquehorizontalestformédunressort raideurk= 20 N.m-1 dunemassede m ; à de et sansfrottemcntlc long dun axe horiæntal (xrox).Iinstantt = 0,le centredinedie du solide lancéà partirde la position = 2 cm avecla vitesse G est x0 A léquilibrc le centredin€rtic G du solidc (S) coincideinitiale 20 cm.s-1 de . avecIorigine O durepère Ë(O,i) (voir figure ci-conhe) On conprimc le ressortvcrs la gauche,le point G occupela position Glo tclle qu6 OcIû=-lscrn et Parie | : Iinstant tsO, on lâche le solide sars vitesseinitialc.Les diversfi-ottements supposés sont négligeables. 1- a- Etablir léquation différentielle qui nÉgitle mouvcment dc (G).1. a. A laide dunefigureexplicative établir léquation différentielle fonction lélongation du en de x b- En déduirclcxpression dclapulsdionproprc a[ des oscillationsde (G), calctrler mouvement centredinedie du G. b. Donner une solution cetteéquaiion de différentielle en déduire et Iexpression la période de numériquement t| . oroDre Ioscillateur. de c- Vérificr çe qudque soicrÉlcs valeursdc rL, €t g, léquation horaire {t)=a.sin( ad t+ fl ) cst c. La duréede 20 oscillations Ât=12,5ôs. est lvlontrerque masse solide la du vautm=200g. soh.tiondc Ir"lquation différcnliclle précédcnte.2. a. Calculer valeurde lénergie la mécanique totalede Ioscillateur à linstant lancement. du b . En dé du ir e am pliiude des os c illat ions s iq u e l a v i t e s s e e p a s s a g e a r l a p 0 s i t i o n l X ain d p 2- æ Détermincrla valerr de Iamplitu& :q, et celle de la phaseinitiale @ de mowement de (G). dé qu ilibre . h- Donner Icxpressioû dê la vitcsseinstaatanécv(t) & solidc (S) en fonn de xN ûi çt g.Pariell : . c- Exprimer lénergie mécaniquedc cet oscillatçur,en foncti*on K et x^, èalculer sa valeur. deLes divers fiottements par sont représentés une force i= -ni, ou h désignele coeffictent de II/ En réalitriles froternent existentet serétrisent à une force /= -h ( où v désigne vitesse lafrottement milieu, v la mesure du et algébrique la vitesse cenire de du dinertie solide. du instmtanéede solide (S) et h estme constartepositive.3. La figure de Iannexe 2 donnelenregistrementdu mouvement centre du dinertie solide. du Sachnnt que léquation différentiellecaractÉristiqræ mouvemerûde (G) d-r cescondtiom est: de a. Quelle la naturedu mouvement ceniredinertie ? Justifier est du G ? . b. Ouappelle-t-onrégime le doscillation pendule. du ^o! +hù+K; dt o dt " c: c. Déterminer pseudopériode la T. 1- Préqiser ratue des oscill ati ons de I oscillateur mécaniqre constitué ainsi que I e nom du la4. Léquation différentielle régissant mouvement solide : le du est régime selor Iimpmturce dammtissement. d2x ù - ^, + + 10 x =0 dt , d a. Déduire valeurde la pulsation la propre celledu coefficient frottemenr et de n. 2- Mortrer que lénergie mécaniçe de Ioscillateur diminue au corm des oscillations. dE b. lMon trerd que. î = - hv 2, ouEes t l éner giem é c a n i q u e d u s y s t ê m e g ={s o l i d e +r e s s o r t }. 3- Iæ graphique de la lïgurc ri4 dorrre {t) Conclure quantà la conservation lénergie de par mécanique le système S. Êffi uË tilil |[.tr fr 4# .lJa .4ffi w* ttfr a- Déterminer pseudo la périodc oscilldions. des b- Déterminer lénergicmécanique dcIoscillateur chaque E- à passage rurextreirum par négatifdex. c- Calculerla perte denergiependantla premièrepszudopfriode doscillafions. (On admet qre la pseudo-périodeest prafiquement égale à la periode propre de cet Fr oscillateur).
  3. 3. 1 i iEXERCICElrl?: (6,5 points) .t EXERCICE NO4 i ir â (-On considère Ioscillateur horizmtal (Figfrrc 3) constitué par un ressort de raideur tr( auquflest accrochéun corps (C) supposé ponctUbl de massem = 1O0 g. On disposedtrn système constituédm mobile de masse : 250 g accroché texhémité sol{de-ressort m à ILorsque C est en équilibre, son centre dinertie Ci se trouve sur la verticale du point 0 et ler drm ressortà spiresnon j ointives,demasse négligeable de raideurk = 10 N.mli-I. etressmt nest ni allongé ni comprimé. , Le mobile assimiléà son centredtnertie G peut osciller hmizontalement rmetige parallèlement Iaxe sur àOn écarte le corps (C) de sa position déquilibre (d abscisse x : O) et on le lâche sans vitesse Ox (figure f ). On étudie sonmouvement dansle référentielterreshezupposégaliléen.Le point Oinit iale à t : 0 . coincideavecla position de G lorsquele ressortest au repos. G} (c) o I Fïgure a1- Etablir léquation differefltielle du mouvement du centre dinertie G du corps (C). I. Dans aa wemiff bmw on nëslise bs tfutcrrtt8 ùil mobf,c $u nn rud (b giliiwe.2- Lenregishement du mouvement de (C) donne la cotube x : f (t). (Figurc 4). l-) Faire llnvartaire des forces exercéeszur le mobile. + Ecrire léquation horaire du mouvement de (C), en précisant Iamplifude X^, 2.)Reproduirelafigurel zurlacopieetrçrésenterlesdifférentsvecteursforcessanssoucidechelle. la pulsation propre urg et la phase initiale ç". 3-)a)En çpliquant la seconde loi de Newton au mobile, établir léquation differentielle du mouvement b- Calculer la valeur de la constante de raideur I( du ressort. b-) vérif er que.r:rM .o*[rf5r* el est solution de cdte éçation différentielle çelles que soientles rt [r - ) it,2 valeursdesconstantes et $ xr4 3,4 4-) Le mobile estécartéde sapositiondéquilibre lâchéà Iinstantt = 0 s, sansvitesse d initiale, dela {Ê positionxs = t 2,Oclll,tet xM> 0. Figurc 4 0.s a-)Déterminer nurnédquement et <p. xp1 6 b-) Calculerla periodepropre Tj =2n .p du mouvement. -fl,8 ïf - 1,6 II. On suppostmainturent qut lts frottcmênts nt sont plus négligcablcs peuventêhemodélisés et par *?,4 uneforce dontla valeure* proportionndle celledela vitesseet dontle sensestopposé celui du à à *7,2 mouvement -,t 1) À I aide de la f gure 2, d#erminer la pseudo-période ûr mouvernent. 7 Comparersavaleur à celle de la periodepropre calculéeau I-4. 2-) Identifer par leur lefhe (A ou B) les courbes E"($ ct Er($ de la figure 3 enjustifiant les réponses.3- + Exprimer Ienergimécanique systÈme E dr {cmps(C),ressort à uninstant } t 3-) Pourquoilénergiemécaniquedu système diminue-t-elleau coursdu temps ? qrelconqrelorsque(C) passe positiofl dabscisse à la vitesse une x v. 4-) Sur lcs llgurcs 2 ct 3 sontfepérésdeux instants pafticuliersndés tt ettz. b- Déduireçe lénergiemécanique dr système constante coursdu mouvement. E est au En utilisant la figurc 2 et enjustifiant la réponse,indiquer auquelde cesinstantsla valeur de la vitesse Calqrlersavaleur. du mobile est : c- Exploiterla conservation lénergiepour montref, v2 = - mO t+el.tO2. ,. de {re a) maximale d- Avec quellevitesse corps(C) passe-t-il le pourla première parla position fois b) nulle. d a b s c is s ex2, 4r m ? = 5-) Quepeut-on en conclure quantà la valew de la force de ftottement à chacur de cesinstants?4- On donnelacourbe& = f(t), représentantlenergiepotentielle dr systèrne(Figurr 5). 6-) Iustifier alorsla forme << escalier> de la courbe E-(t) & la figure 3. en a- Comparer périodeT de IanergiepotentielleF, à I a periode la propreT6 de Ioscillateur. b- Représenter clairemerit la figure 5 de la page4 (à remettreavecla copie)les sur courbes = f (t) ,représentant E" lénergie cinétique cups C, etE = h (t) représentant du Imergie mécanique du système E {corps (C), ressort}.Justifier. ro 4ro-3ry oz 40 t2 1,4 1,6 1,t
  4. 4. * h# + Kxt=F I L,éguotion diffêrerrtielle loscilloteur x(f) sécritr*# de en b- Lesrvoleurs h, m et K de lo phoseI c- Déduire lq voleur moximole de lo force dexcitotionet Fm x(t) = Xm sin (ZcN-t) est une solutionde celte éguotion quexerceguelfePeêsenle raPPortà v Por f;io - Le dispositif lo force F est oppelêexcitaieur,préciserson de lo mossemàj ;; obtenir lo résononce vitesse on peut soit modifier de rôle. à cellesoit chonger roideurK- lo b - L.expêrience montregue lo feëquence de lélongotion est êgale N x o- Colculer roideurK ovecle solidede masse m lo Ne de lo force excitotrice. Expliquer b- Colculer mosse ovec lo m lo roideurK est 2o) Pourunevolèurde la frêqu"*tN=ÏHz, lomplitud e de lêlongotion c- A lo résononce, quelleest lo voleurmoximole lo vitesse de Xm = à cm et le déphosoge x(t) et F(t) est ltçl=Ïd entre lélongotionEXERCICE N"5 (figure 2) lo construction de pendule élastigue est lormê dun solide(s) de mossem relié à lextrémité o- Coniféter, àléchelle,sur lo feuillejointeun négligeable de constonte et Fresne|correspondonteà|.éguofiondiffêrentie||eprêcédente.fibre d.unressorl à spires noniointives, de mosse p = t6 N;-t- Loutù extrêmitê du ressort est attochée à un b- Montrer gue :de raideur * Lo voleuriu coefficientdu frottement h = O2 Kgt-t on le solidesupport fixe, lensemble plocésur un plon horizontol. .écarte est * Lo mosse solidens22,7 9. du d e s opo siti on d .égui|ibreo,originedure p è re (o , i)p u is o n |. a b o n dporn e o |u i- on de h o un instont t est donnée c- Etoblir les expressions i;omplitude et de tg (ç) en fonction de X"mêmesonsvitesse liitiole. La pisition du mobile m,Ket ur.sonabscisse (voir figure ) x. ressort Au cours du mouvemeni solide le (5) est soumis uneforce de o 3") Lo voleur moximole tensionque peut supporterLe de "t- ]1 :-t -frottenp-$;$t (S) et h coefficientdt, );::. type visqueux j=-hi ou lest lo vifessedu solide d.élongofion pour expression t, =.,/t; t#î:.-_, o , ./.2 ..:... o- La frê4uence résonqnce de frottements. r ..j I - 1") Prêciserlo noture des oscillotionsdu pendule i-:-:-.-.---:, I 2") Etoblir léguotion diffêrentielle vêrfiiëe por lélongotion x du soli* ,-. i i i i g"i Un dispositif de mesureopproprié à permet dobtenir les résultot";P,1.::-; -" ",i ,ii q- Préciser portir du tobleou: à * Le rêgime des oscillotions. -:--.-..- * La duréeduneoscillotion donner et sonnom- i,.," l,l b- Donnerlexpression lênergie de méconigue système(solide.l t""ff..I]..,1 du respectivem"ht.-9I lênergieméconigue c- Déferminerles voleursEt el Ez de instontstr = O,5set t2 = 0,75s voleurpou" N=!H, i --- ----- --) Il d- Comporer et Ez et intetpréter Er li 5") Lo puissonceméconiguemoyenne : Pm=l/ZFmVmcos (9F - est à;;r;ëi pendule dispositif convenoble un sécrit h^ II - pour entretenirlesoscillations-9u moyenne mécanigue o- Monter gue lo puissonce * çF)i de frêquerceN régloble sur fe solide(S) uneforceF = Fm$n(znNt ovecFm = O,4 N - b- Colculer si : N=!Ht Pm n
  5. 5. - lomplitude moximole Xmo, :,c- quil y o résononce puissonce ide PourN = No ovec No lo - lq vitessemôximole Vmodu cenire dinertie du corp.s, ^^ontrerfrêquence ProPredes oscillotions.d- Trocer lallurede lo courbei: P = I (N)- 3. Lo constsntederraideur ressort est k=2ON-m-r : du N"ô : On saidontdu graphigue la ligueetz deEXERCICE élostigueest formé Por un corps de mossem formant un onneou o. Monter que lo voleur maximole la force excitotrice est F"={}rl. deUn pendule h. b- Déterminerla voleurdu coefficlentde froltement visgueuxoulour dunetige horizontolexx sur loguelleil peut se dëplocer,et dun c. Déterminer mosse du corPs. lo mressort de constontede roideur k plocéoutour de lo lige est fixê por lune délongotion 4. o. Monter guà portir dunecertoine voleur de h lo résononcede ses extrêmitêset Ioutre est soudéou corps de mossem. Soit O loposition centre dinertiedu solideà léguilibre. du devientimpossible.on opplique corps de mossem uneforce excitotrice de direction xx ou b. Sur la figure I en onnexereprêsenterlallure des courbesXr=f(ul) et V"=f donnêe lexpressis6: F(r) F*sin(at) Le corps se met olors en por = . (w) sion ougmente valeur du coefficient de frottemenf h losinusoiidolemouvement coroctérisé lo loi horoire. rectilignesinusoiidol por x(1)=x.sn(at+Q) X -= --- - = L = - . , l h o t + ( k - - m a ) X,Montergue lomPlitude c. Donner portir groPhe voleurde : à lo - lo pulsotionProPreuro, çr - lo pulsotion,t+
  6. 6. EXERCICENl EXERCICEN"5Echelle: O.ZN-+|cm Echelle: O.lN--> lcm - ,1 -radEXERCICEN"4 EXERCICEN"6 Echelle: lN-+O-5cn en m I I 0,04 0 ol. en rad s-l Ft
  7. 7. {* année oscrLLATroNS .MEC. FORCEES(r) Kratou .sumi b- Déterminerr: Sc-Physiqaes . Lo roideur de ressort K. . Lq mosse du solide. mDispositif : pour tous les exeicaces i . l-e coefficient de frotiement h.(R) : est un ressort o spires nonjointives 4) o- Définir lo résononce dëlotrryiation x(t).de mossenêgligeable de roideur K. et lh2 b- Montrer ,,=rlrr- guelo pulsotion(5) : un solide de mosse m v Zm,EXERCICE N"lUn oscilloteur constitué est dunressorf @ de constqnte roideurÈ]"iat.-dun desolide(S) de mosse pouvont m oscillerhorizontolement. oscillofidris-ioht Lesomortiespor des frottementsvisgueux éguivolenfs uneforce j=i-nçî :,.. à(h>0)et foscilloteur excitêpor une force F = Fm sin(rrrt rg1;--,----,-j est * i1) Etoblir féguafiondiffêrentielle du mouvement centre ainertË-ië(g1, de )-- d2xrefiont #.ffi ,, et F. ;""-"..,2, Une êtude expêrimentale oscillotions solide(S) o permi"iL trojjg" des dudes courbes voriotionde x(t) et F(t) de -..----/ Les vofeurs suivontes ;rl ; l,z : t (exprimées Kgs-l)représentenii.celles 5 en j de hr, hz, hgetha moisnonordonnées. "....--::, Les vofeurs suivantes21,3 : 14,08 ; 9,08 ( exprimées rods-l) ,,;__--_----._ en reprêsenterrt cellesde ur, ol2et ur3 nonordonnées. II complêterle tobleousuivanten fqisont correspondre choqueexpérieàèg;-lo----, à vofeurde h e] celle deaF(t) et x(t) b- Déterminer noturedes oscillotions. lo O,ZKIet un ressort à spiresnonjointivesde mossenêgligeable de "iil:-:..-., et c- Déterminer: consfonte raideurK = 80 N.m-l- de. Le déphosoge = gF - rgx. ,--i-t;:--) Ag Soit fe repère(O, i) avecO posiliondéguilibre ( S);Au coursde so[i...-..., de. Les expressions x(t) et de F(t). de (5) mouvement est excité por une force excitotricei = Fm sin(rut*ç)-ï-jif:-;-) de :3) On donnelo construction Fresnelincomplète soumis uneforce de frottement j = -hl ; Fm et h sonf deux constrirdéé à positives. =, .-------.:-.o- Comptéter léchelle constnrcdbn Fresnel. à lo de Le mouvemenf (S) est repérêpor sonabscisse donsle repère( O;-;[:_ de x .-.....--....;
  8. 8. 1) Etoblir féguotion dilférentielle du mouvementdu solide vêrifiée par lobscissex du centre dinertie du solide. 2) On choisit rl = 10 rod.s-l. Soit x(t) = X, sin(rut + 9) solution de léguotion diffêrenlielle ê+abLedons lo guestion 1. a- Foire lo construction de Fresnel conforme ou choix de u. b- Déterminer lexpressionde X et colculer so voleur c- Déterminer lexpressionde sin g et dêterminer lo voleur de g. d- Donnerles expressionsde T(t) et v(t). T est la mesure olgébriquede lo tension du ressort. 3) On foil ougmenter lo pulsotion ur de lexcitoteur jusguà ce que X. É--e-Yj-g_{-, ii. i moximolepour une voleur rrr"1 w.de o-Quoppelfe-f-on le phénomène êtabL ? /; .:: . i l b- Déterminer lexpressionde otrr êt colculer so voleur. 4) on iontinue à ougmenter ur, pour une autre voleur de w"z de w, x èàiËii*-,l en guodrotureretord de phosesur F. .,,i. )i o- Quoppelle-t-on le phénomène êtabli ? Foire lo construction de F,v{snaj) correspondante. b- Colculerlo voleur ur"zde ur. ii"-"" ,a-.....-,., :.i i i -- -)- o- Déterminerlo voleur de urr. ii c- Déterminer lo voleur de X.a. l -- b- Montrer gue lo courbe(l) correspondà F(t). Donner lo voleur de i1a,.. ,rt,l d- Colculerlênergieobsorbée por loscilloteurchogue période. ii 3) En utilisont lo construcfion de Fresnel, dêterminer les expressionsde Vm-- e- Montrer quelênergie loscillqteur constonte. de est Colculer vdiètrr.-: so i ef tg(pp-9y).Endéduire les voleursde h et Fm. /:-- 5) On supprime frottements et on e>(erce les toujours sur (S) lo lorce i..i ""--: --- 4) Déterminer les expressionsde v (t) et F(t). ii.. excitotriceprêcêdente F- i/"-:. 5) On foit vorier ur. Pour u, = t o les deux courbes F(t) ef v(t) sont en phôSÊ-:-:: o- Pourguelles voleursde lo pulsotion les grondeurs et F sontil ur, x ji o- Donner lexpressionde v(t). . En Phose ? :-,1 ":.; b- Représenter dons le më,me repère les courbes F(t) et f(t) . . En opposition phose? de 6) Exprimer lo puissoncemoyenne dissipéeen fonction de Fm,h,m,K et u. Pm de Foire fo construcfion Fresnel donschoque cos. ii"-""- En déduire lo voleur de u pour loguelleil ya résononce puissance.Conclure. de b- Quese posse-t-ilsi ur = ub. i.::..,-___-_. . -1 ! , ,,.,.,", E XE R C I C EN " 3 , .i.il il EXERCICE N"4 : Un oscilloteurméccnigue formé dunressortà spiresnonjoinfivesda:.,-:.t est Loscif horizonlole: foteur de la figure est excité por une force sinusoiidole roideurK= 200 N.m-l ouguel oftochéun solide(s) de mosse = ôr:5K9-: esf m F =Fmsin(urt+ 9), il est doutre port soumis une force de frottemen| à Le solideest mobile un plonhorizonfol sur porfoitement lisse. ii:i,-:;, l=-hi. , .1., ,--.;.. Au coursde son mouvement solideest soumis des frottementsvasqi-ëvx- Le à 1) Etoblir léguotiondittêrentlelle donnont lc vitesse v du solide. lt i i t, gui sont éguivolents uneforce j = -hç où h est uneconstonte à positiyg----- ,,. 2) Lo vitesse du solide étont v= 2 sin(ruf). Lêtude expérimentale à foùt4i{ar-, volonth= I Kgs-let v la vilesseinstontonée solide. Grâce un dispos_itjf-1-- du à reprêsenlationde Fresnel suivante : pour une pulsotionu =50rod s-t dà::|q... opproprié, on exercesur le solide(S) une force excitatrice F = F" sin(trÈ)i...- force dexcifotion. i i",;.1 ovec F. = 17N. On demonde, ,---:-" a- Lo significotionde la valeur de chocundes vecteurs Ii,t/,et t/, .i.-.---.__,- R i
  9. 9. DIPOLE _RL. K"somi d-Au coursdu déplacenentde Iaimanf,la face (A) de la bobineconsfifue t- elle EXFPTCE :N"I uneface sud ou face nord On dispasedungénérafeurde sEnauxbasses 2- La bobine(B), esf mainfenanfinséréedansun circuit électriqueconporfanf un fre4uencesélivrant une fensiontriargulaire .Ondssociece interrupfeur ef ungénérateur de couraâMriable selon générafeurdonf la masse isoléede la fene en série avec est la fEure suivanfe: a- Quappelle-t-on phénonène le dont i, la bobineest la si&e? ,o b- Sachanlquecette bobine possëda-*6eri ré.sistancesuprysée nulleet unedill,lrcfilpce L:CI,2 - 2 - H. bI* Donnerlexpressiande lûtéNffé de courdnti(t) ûu coursdes deux phases. "....i:,=_ bb- Rappeler lexpressionAeA5g;4aaufo-inducfion c crée par la bobine. b3:, Donneralars la valeurdqi,&iis ehacun infervalles cifés. des ftgure suivanfe. b4- Représenfer graphiquene..fl g,fl,fonction du tenps. * -" "-* .".,! l) Quelleest la fréquencede la pr le générafeur. N"3 : EXERCTCE it 2) Ftudier les variefionsde uen(tensignau4bornesdu résisfor R) "" r:""";" sur linfervallede tenps {0,V2 J" i,t"**; 1)Quevisuolise*t-on lesvoies sur âiet B # loscilloscope le cosschénqtisé dons-il Etuûer les variationsde upnçtensinn ou*)bornus la bobine) de ci-contre? /t onlfe? / ...t.""."- ./ T".."."-l :...:.::::ii --.,""./ sur lintervalle fenps [0,7/? J. de i,; .i. i...:;l:+::..1.:.::ï l:: . :l :;.;::I ri i j:..: jiil:: :.::j:::;:i::; :.t :.:...Tr;: l; 4) De ce quiprécède,déterniner la u,tlgnr.dn linducfanceL da la bobine. l.T ô 5) Calculerlénergie nagnétiqueenni/gasinée la bobineà finsfant f: T. pdr t a - t . - - - . - - - ---"-...-..-! EXEPCTCE : N2 1- On éloignele pôle nord dun aimantde la face dune bobine(B) farnée sur un nilliampèrenàfre, on consfatequece dernier indiqueun couranfnonnulau cours du déplacenentde laimant: (Figure-çh Ilohinr ffi 2) Ono repré,sentélEstensionsvisiiâhsSi;.}ur voiesA et B lors d* lo les a- Préciserlinducfeur ef linduif, :::,ta) fermeturade linterrupteur linstg!11ti0. à Calculer I linlensité lorsque régime le b- Quoppelle-t-onle couranfdétecfé:f,ia,r nillianpèrenèfre? le permanent éTûbli, est sochont B;-!Q_S"Q, que Quetleesl la loiqui prévoit le sensda-eiùWnf? Fnoncercetfe loi. 3) A partir dascourbes,donner v.iileur Ugde la tension en régime lo de us c- Enappliquanf ce-ffeloi, indrquerqr.ïc f..!g. le sensde ce courant?Iustifier parmanent. déduirela voleur En Ueiiâ:i&i3tioncede la bobine. r 1" - -..-... ; 4) Déterminer, porTirda lo courbe lo voieA, lo voleur $ a linstont à de ae t:0.
  10. 10. 5) Colculer linductoncede lo bobine. L 6) a- EtoblirléguoTion différentiellesotisfoilepor i. b- Losolution léguotiondifférentielle de la formai(t) = AeKl+8. de est Donner lexpression littérolede i(t) enfonctionde R, r , L et de lo tensio U6, n délivrée legénérateur. i:--:;:--:::l Par 7) Colcufer retrouvergrophiguemery{fui.-ugleur constonte tempsr du puis de lo de circuif. Çt .) 8) a- Exprimera linstantt lénergie nii€ilétirye E; emmogosinéern;rbobine. lo b- Cslculer t s 2 r le <touxde rempljbpo$y s le dela bobine,cest-à-dire rcpport dalénergiemognétigue ennq1diifl.àor h bobine cefte dofe à lénergie à moximole quellepaut emmogosinée. i,.::::-,_ 9) o- Ëxprimer tension la us(t)ouxborn4gde;..J9 bobine. 6) Déduire représenfotions des jda graphiques i(t), u6(t)et un(f)lesvoleurs r, de€ b- Trocer lo courbedévolution de qg(i)rtt-eburs temps. du et L. /;;"::::::;.o 10)Donner lallura lo courbe Iofiobtieritflroit lo voieA si lonremploçait de gue sur à prisËomme 7) Onouvrelinterrupteur uninst(rtrt origine dates. des ls bobinepûr uneoutre dont linductoriôâ3ëî4il deuxfois plusfoible. Èepréserrler,sur grcphigue le compohian! courbes us(t)et un(t),lollurede ]éi de 11)Onouvrôlintêrrupteur Quobserve K. t-oùhuxbornes linterrupïeur de ? courbe un(f). lo nouvella de Justifier lo réponse. Quelleprécaulio$li<p{-{mentole doit-on opérerpouréviter 8) Colculer lénergie OissiieeW, rtjouH oprè6fouverture linterrupteur. de Iouverture linterrupteur. cette observqtion. 9) Avac montage le "t{it-ii;auËopras on en vcrierles précédent, rfu.lise expériences,fqisont trois i ri :t l i voleurs de Rou| : on obtient coùr6iï.ôriivqntes.r les EXERCTCE N"4:-on r f ermelinterrupf du montage eur ferme linterrupfeur montage g/u{vônt-ùrlo t:0s. date 1) Indiquersur le schémo, bronÇ-hemenfs les ofin à reoliser r l dobtenir imoge lintensité la ?ensiiiiil bornes -l btenir uneimooe de et lo ?eirs+ixiiaux t l I du généroteur. 2) Expliguar quolitotivement lollure lc courbe de i(t), en faisant râférencaou phénomène physigue se manifeste gui donslo bobine lo fermaturede K. à 3) Etoblir léguotion diflérentiellesafisfoi$.à:por lintensiféi du couront donsfe circuità portir de linstant t=0ÉodJoiriferme linterrupteur. 4) a- Vériîier quelo solutionde léguotiirîdlf{érentiellesécrit : i(t) : e(l-e"t), A et o étont des constontes vousexilniç1.en foncfiondesgrondaurs gue (::::-""" H ; , -. . caractérisTiques circuit. du -T- "ii..:r::: grandeur csracTéristigue L*iËaii ouR)onq modif pourobtenir du iée b- A quoicorrespond constonte la Al::-- Quelle tU 5) a- Exprimer, fonctionde lo consfiffif-gde,temps dote t* ou boutde an r, lo > la courbano3 a portir dri.ënuçbe.;n"2 ? loquef lintensitédu courantest égale-!-kimditié, so voleuren régime le de > lq courbe a pcrtir du courbe ? 7 nol no permonen-t. Justificn lo réponse. ;-) U b-ÉG{"Mfq à laide lq courbe "], de dei(i;--1;"r;leur r. de û (/)*1,-Ç.nu,"r",t. i--.".-.-..".-*- çi
  11. 11. f LycéesTahar Sfor conttô[e I fuebotr,ùe r" Niveau : 4"*" Sc exp Mahdia Mathéuatiques D a t e : 1 3 / 1 1 /2 0 1 0 Profs : M* Turki et M" Hamza et Meddeb Durée : 2 heuresExscice nol : (6pts) Pour chaquequestion,uneseuledes troispropositiotnsa/, et c/ est b/ exacte.On indiquerasur la copielenumérode la questionet la lettre correspondant ùla réponsechoisie.Aucune justification nest demandée. Uneréponse exacterapporte0.5point, uneréponse inexacte enlève0.25point, labsence réponse deestcomptée point. Si Ie total estnégatif,alors Ia notesera 0ramenée zéro. à 1 La droitedéquation = 0 est une asymptote Cy x de La droitedéquation =0 est une asymptote Cr ! de (x est égaleà : ]t* sof ) al0 b/ +æ cl 4. 2) le pian esi rappcrté è un repère oÊhonormédlrect. Lensembfe pointsM daffxeztels que kA des est un réel non nul est : z+t a/ Un cercleprivédun point. b/ Un cercleprivéde deuxpoints. c/ Unedroiteprivéede deuxpoints. 3) Mest un pointdaffixe la formeexponentielle e est : z. de | a/ cosd ,t bf cos1eto cf sinfus r/- -r -^+- ry 4) Le triangleOABestéquilatéral. Las points B et C ont pouraffixesrespectives b et c. A, a, b -c - est eoalea : b- a a/1 b /i c/ iJI.
  12. 12. Exqcice no2 : (7px) dansC l équati o(n ) , r - 1 2 * . . . lz + i) z + r ( { t + i) = 0 . 1 ) On co n s i dère n que (f ) admetune solution a/ Montrer réellez1 que londéterminera. b/ Acheverla résolution féquation(Ë) . de 2) Le plancomplexe rapporté un repère est à orthonormé direct{o,i,i) . On placebfpoints A daffixe2 ette pointB daffixe b, on construitensuiteles carés OBEFet ODCA. (voirfigure) que b = Ji +i et que f = -l+ i.,6 où/ a/ Montrer désignelaffixede F. b/ On désignepàr Iaffixede E, déterminer forme la " afgébrique e et vérifie-r de que :(l+i)b . " cl Ecriree sousla foime trigonométrique, déduire en les vateurs exactes *rla et sinZ. de t2 r2 3) Soit G le pointtel gue fe quadrilatère OFGDest un parallélogramme. a/ Montrer que Iaffixe du pointG est égal.ài (b -Z). g t - g =i que b/ Démontrer : . c désigneIaffixe C. de c-g c/.Endéduireque le triangleËff est rectangle isocèle. et Ê.cqExæcicé nT : (6pts) Soienta et b deuxréelstels que 0 <a <b . f (J n = a + b - On considère suiteUdéfinie 1l/p", , l-. la sur = o +O _ { lu, * r (J, s,1l a/Montrerpar récurrence gue, U , ) â pourtout n e IN . -!)(u, -t) b/ Montrerque, n*t-u o --(u u pourtout eIN n uoEn déduireque la suiteUest décroissante. /t !al J t
  13. 13. que la suitet/est convergente déterminer limite. c/ Montrer et sa2) On pose,pourtout n e IN , Vn =*4- Un-a que Zest unesuitegéométrique. a/ Montrer b/ ExprimerYn puis U, en fonction n, 4 elb de alorsla limitede la suiteU. c/ RetrouverExqcÎce n"4 : (pts) Soitn un entiersupérieur égalà 2. ou 3 On considère fonctionf,définie [o,t] par.f ,(t ) =t -Znx +1. la sur quef, est strictement1) Montrer sur décroissante [O,t]. que2) a/ Montrer léquation uniquea, . f,(r )=0, admetdans [o,t] unesolution b/ Donner encadrement a, damplitude un de 0,53) al calculer t.(:)et déterminer signe. son n) b/En d é d u i re dn. J -:pourto u t n > 2 . que n alorsque la suite (a, ),=, est convergente déterminer limite. c/ Montrer et sa Saatneûaraîz ry - { - - a *-
  14. 14. 4"- qn rée OSCI L LA TI ONS. L E C,FO RCEES E Kralou.sami È)tr/f{-T{;ô .. Àû1 IJn circuit RLC estucîté par une tensiÈn::fiEi;:;W"t" ût= u4Bde valzur efficace constûnte U= 30V et de pulsaion a variable. La réSisja!,cedu réqitor est R = I5 {2. Sw un oscillascopebicourbe on isualise les deux tensionsf*ugieliu = même échellc des tensions est ffiLachoisie sur les detæ,entrées de Ioscilloseope..Unl1oltmffe branché aux bornes ducondensateurindique 40 V -""i i""1i1) Reproduire lc sihénu du circuit en ) i dl B _ _ _ _ r-, "préciiant le branchement de foscilloscqfi(,. o F.2) dédabe de loscillogramme. i..-.... 1) Læpressian de u enfonction du tenryx il 2) Ie déphasageLp= gup" ii 3) Ianature da circuit r_ i ;ftr I ,-_r --L 4) Lupression de uc enfonaian du temps. ( I ti i 5) Læplession de i enfonction du tenes.fre I-1---*-j-*r .J; -n r- ! ,1, t--- *--t--- î ! I --_ t! t-i f! Wl I f ---- 6) La valeur de lînpédance Z da circuit. 7) La valeur de R li / T /ii 8) La valeur de C l j I-l___- t --i i i/ ir tl ti 9) La valeur de L. fi&fffi{-?CE lfô"1j6-fl5} u(t) /i I ,t t i"-"---........-- {-- U f I t I r I=t lt I I t /t; / f Wttitué par ià#slni"i" a It , "" résistance R, ntnlé en sérte avec un condçninèry de I ---J-J1 fi,*/? :L L! l I-l -4 , I { iI -77 T: I ii s- Les valeurs de la pwlsation o utilïsëe a du dëphasagecoutant-tension. b- Le cîrcuit est-il inductif ou capecitif, c- Li*ensité effrcace I du courdnt et IinEéd.ance du circuit AE. d- Les æpressions de Iintensité instanlnryée. .i(t) d de 14tensian instantanée u(t).3) Etablir l:équation diffhentielle de Idcéiltitëtit électrique avec ln variablc i a constraîrc lediagranvne de Fresnel correspondant ii, f i ) j4) Calculer la capacité du condensateurà.1ïnilietmce de la babine5) Cabutcr lafréqumce Ns avec tnqueliè:@.-deuxcourbes soienr mphase.6).Montrer que lénergie E de Ioscillaeunil.!5,".3*"*" pour N = N6 Calculer savalcur.&LhEffd.T{]trÀCI? I i""""- i.":..:.:.::::,...:.:;;_iOn considère le eircuit constitué dun re*i$îi,derësistance R, dune bobine de résistancenégligeable et dinductance L, dun coËiltùiÛatgurde capacïté C d dun ampèremàtredhteédance negligeabla Ce circuit sérizdi;hài$ par Ia tension sinusoidale u(t). IJnoscilloscope bicouihe,hranchécortne 1: il4jif."-"- nnémn perma devisualiser h tension æcitatrice u a la tmsîoti-)iiâawc bornesdu condensutew.Le poittt O de lécran correspond à ïortgine I- Monfret que b courbe (2) représente uy(t).des ùates.Lampèrenùtre indique 0,5 A. 2- Déterminer lc déphasageenfie uL@ d._u(t)et næntrcr que Ie circuit est indactifDéterminer: 3- Sachafi que (prp) = -ty3rad et quçlti vptcuT effrcace de fidensité du caarunî I = 0,48A. ConEléter la reprësmtaiofi ile Ëieinel (frsl en anneel d déterminer. ti . , . .i. ; . - j
  15. 15. a- La vatreurefficace U de Ia tension u(t). Calculer le dephnsrye (çb - pi). En dédube î(t) b- La valew C de kt capacité du condcnsate.un c- La valeur R de la résistance du reslstor. B. On.fait varter ln pulsation w, pour une valeur o2, b déphasageentre uy@ et u(t) est 4à"efrJ{,Æ-aff5_" t (P*-P,) *ty2rad^ Un ascàllateur étectrique est cons{uué des dipôles swivants: l,- Moffier que le circuît est à Ietat de résonarce dintensité. Y Un résistor (R) ùe résisance R= 80 I ,6. Calauler dans ce cos : Y Une bobine ( B ) dindactaneè L et de résistanee interne n a) Le f,aaeur ùc puissance. b Un çondensuew (Q de cqacîté C= 1l.5pF. b) Lefocteur de qualité, Y {Jn foneratear hassefréqaence impose arx bornes du circuit ilne ter}rion sinusoidale e) Y:æt-il unphénomàme de swtension aræ bornes ùu condensatuur ? u(t) *Urk sin(at+pw). Un ascilloscope bicourhe permd de visualiser simultanément lostensions u@ et u*61.&ÀJr&Ç{€#3; I) Schémûiser lb eircuit convenablc, en préclsa* les connæions avèc Ioscilloscope.Un aircuit ëlectrique aonqrafte en sériq : 2) Poar une fréquence N du généraew. on observelcs cawbes,suivantes A Un rësistar de résistanceR t Montrer que la cowrbe (1) cotrespond a up(t) alors à Un condensateur de capacité C. que la courbe (2) conesporul à u(t), * Une bobine dinductance L et de résistance r. b- Déterminer Ie dephasage,49 * gu - giLensemble est alimenté par un générateur dëliwaw una tension sînusoidale ole circuït est*il capcitif, rcsistif ou lnducrtfu(t)z j64rt*(N-n/6).Un vnpèrcmètre branché qt série danslc circuit îndiqueane intensltë du couraut I4!5A. I) On visuatse sut lëctan dun oscïlbscope bieourbe, les tensions u(1) sur la voie(l) et ub($ aw bornæ de la bobine sur la voùe(2). On ohtiant Ioscillogratnme fu lafigure suivonte. i! 3) Délerminer à partir du graphe. " t. "....-..-... a- In phase initiale gi ! ,/ ii b- Lintensitë moximale Im ii t":" ,il ; c- læpression de tintenshé instantanée i(t). -"- d- Linpédance Z du cbcnit. 4)a- En ryliquant ta tai d,esmailles étabtir léqwtbn elifférentieile regiss*1 1o ,ot:o{î* ûi.-.||).i i(t). ii b- Nous avons fiacé en annwe deux construdions de Fresnel incomplètes (fry-a- a .frÈ*6!.-...... "--"-"-i Montre4 en lcJustîfi.ant, laquellc parmi ces furu consfiuctiow celle qui conespond à léqualîon decrivant le circuit- c- Cottplaer la consttuction de Fresnel choisie en traçant, dons Ior*e saùvantet selan léchelle indiquee, les vecleurs de Frestæl représenlont ù(t), lr J i (t ) d I r-fr.rn ax* Iaxe dephase) " ,.j /"-, d- déterminer r et L. ll il li l-/

×