Japon pp

623 vues

Publié le

música en Japón

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Japon pp

  1. 1. MUSIQUE JAPONAISE
  2. 2. GAGAKU <ul><li>C’ est une musique de Cour traditionnelle comprenant quatre genres à instrumentation différente : </li></ul><ul><li>le mikagura ,genre religieux lié au shintoïsme; </li></ul><ul><li>le kangen , musique instrumentale profane pour ensemble; </li></ul><ul><li>le bugaku , musique d'accompagnement pour les danses profanes; </li></ul><ul><li>l' utamono , genre chanté profane; </li></ul><ul><li>Il est introduit au Japon au Ve siècle provenant de Chine mais il s'établit véritablement au VIIIe siècle . </li></ul>
  3. 3. Shômyô <ul><li>Le shōmyō fait référence à un ensemble de chants liturgiques bouddhiques venus de Chine. Ces chants se sont plus ou moins perdus dans le reste du monde bouddhiste, ils furent conservés au Japon </li></ul>
  4. 4. Musique de biwa <ul><li>Dans la région de Kyūshū se développe une musique de biwa très différente de celle pratiquée à la Cour impériale: le mōsō biwa , pratiqué par les moines aveugles. </li></ul><ul><li>Le mōsō biwa se répand dans Kyūshū en donnant naissance à deux écoles : le chikuzen mōsō dans le Nord, et le satsuma mōsō dans le Sud, tous deux rattachés aux temples bouddhistes de la secte Tendai. </li></ul>
  5. 5. Nō <ul><li>La musique tient une place prépondérante dans le théâtre nō. On peut y distinguer trois sous-genres : le sarugaku , le sangaku , et le dengaku . Si les deux premiers ont par leur nature affecté essentiellement la forme du pantomime et de la danse du nō, le troisième est la source principale de sa musique. En effet, le dengaku désigne à l’origine la « musique des champs » (danse du riz) qui bien que populaire, est par la suite devenu un rituel formel de la Cour impériale. </li></ul>
  6. 6. Musique de shamisen <ul><li>Le shamisen est un luth à manche long et lisse, et à la caisse de résonance recouverte de peaux de chien et chat. Il fut importé de Chine via Okinawa au XVIe siècle. Sa musique regroupe bien des genres très différents. </li></ul><ul><li>• Kabuki </li></ul><ul><li>• Jōruri et bunraku </li></ul><ul><li>• Jiuta et sankyoku </li></ul><ul><li>À la fin du XVIIe siècle, ces parties instrumentales se développent sous le nom de tegoto, permettant aux instrumentistes de démontrer leur habilité. Les tegoto-mono qui en résultent, constitués d'une série de trois chants avec des tegoto intercalées, conduisent, au milieu du XVIIIe siècle, à des duos de shamisen et de koto, ainsi que des trios formés d'un koto, d'un shamisen nommé sangen et d'une vielle kokyū. </li></ul><ul><li>Les kouta sont les chants courts des geishas qui s'accompagnent au shamisen joué sans plectre. </li></ul>
  7. 7. Musique de shakuhachi <ul><li>L'histoire de la flûte shakuhachi est particulière car elle est politique. Alors qu'au départ cet instrument fut importé de Chine par les moines bouddhistes et devait servir leurs méditations, il fut bien vite récupéré par les tenants du pouvoir politique. </li></ul><ul><li>Malgré ces aléas, il devint plus tard un simple instrument suite à l'interdiction de sa pratique en extérieur. </li></ul>
  8. 8. INSTRUMENTS À PERCUSSION San no tsuzumi Shakubyôshi Taiko Kakko
  9. 9. INSTRUMENTS À VENT Hichiriki Horagai Shô flûtes traversières
  10. 10. INSTRUMENTS À CORDES Biwa et Shamisen Gaku-sô ou koto Kokyū
  11. 11. Musiques contemporaines <ul><li>Chindon : Musique populaire jouée dans la rue par des petites fanfares. </li></ul><ul><li>Kawachi ondo : Musique populaire de la région de Kawachi. Au départ lié au festival Bon-Odori. </li></ul><ul><li>Enka : Musique populaire chantée proche de la variété. </li></ul><ul><li>Hip-hop au Japon  </li></ul><ul><li>Jpop: pop japonais </li></ul><ul><li>Jrock: rock japonais, comme le Jpop et le Jrap est influencé par les cultures occidentales </li></ul><ul><li>Visual Kei: l'esthétique visuelle et le concept qu'ils exploitent sont aussi importants que la musique </li></ul>

×