La coopération

1 184 vues

Publié le

Conférence offerte à des étudiants cégépiens en février 2012 par l'agente de promotion de l'entrepreneuriat collectif jeunesse de la Coopérative de développement régional Bas-Saint-Laurent/Côte-Nord, coopérative de solidarité.

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 184
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La coopération

  1. 1. « Des entreprises pour un monde meilleur! » LA COOPÉRATION
  2. 2. LA CDR Coopérative de développement régional Bas-Saint- Laurent/Côte-Nord, coopérative de solidarité Mission:  promouvoir l’entrepreneuriat coopératif et mutualiste  accompagner le démarrage de nouvelles coopératives  appuyer le développement des coopératives existantes  offrir des produits et services inter coopératifs  contribuer activement au développement régional durable de son territoire
  3. 3. L’APECJ Agent de promotion de l’entrepreneuriat collectif jeunesse Mandat: promouvoir la coopération et l’entrepreneuriat collectif Clientèle: les jeunes de 5 à 35 ans Dans les écoles et leurs milieux de vie
  4. 4. LES OUTILS DE L’APECJ Jeune COOP: une entreprise coopérative, un regroupement de membre pour répondre à leurs besoins, dans le cadre scolaire ou non, dans le cadre d’un cours ou en parascolaire. Ensemble vers la réussite: une formation offerte aux enseignants pour les outiller à mettre en place la coopération dans leur classe. Coopérative jeunesse de service: une coopérative de travail, durant l’été, où les jeunes participent à la démocratie et offrent à la communauté de menus travaux (contrats). Et bien plus encore!
  5. 5. UNE COOP… C’EST QUOI?  Une coopérative est une personne morale regroupant des personnes ou des sociétés qui ont des besoins économiques, sociaux ou culturels communs et qui, en vue de les satisfaire, sassocient pour exploiter une entreprise conformément aux règles daction coopérative.(Source : MDEIE : http://www.mdeie.gouv.qc.ca/objectifs/informer/cooperatives/)
  6. 6. L’OBJECTIF D’UNE COOP, C’EST…  …de satisfaire certains besoins socioéconomiques communs de ses membres.  Les membres dune coopérative sont des propriétaires- usagers.  En tant que propriétaires, ils assument ensemble les responsabilités liées à la propriété.  Comme usagers, ils se procurent des biens et des services ou y trouvent un emploi.(Source : MDEIE : http://www.mdeie.gouv.qc.ca/objectifs/informer/cooperatives/)
  7. 7. LES MEMBRES PARTICIPENT  à la propriété  Les membres sont tous propriétaires à part égale de lentreprise, peu importe le nombre de parts sociales quils possèdent ou les montants quils ont investis.  au pouvoir  Quel que soit le nombre de parts que détient chaque membre ou le volume daffaires réalisé avec la coopérative, cest la règle « un membre, un vote » qui sapplique. (exemples: AGA, CA)  aux résultats  Les excédents sont affectés à la réserve de la coopérative (consolider sa situation financière ou aux fins de développement), puis répartition équitable entre les membres sous forme de ristournes.*  Les trop-perçus sont distribués au prorata des opérations effectuées par chacun des membres avec leur coopérative et non en fonction des sommes quils y investissent.** Dans le cadre des coopératives sont qui sont « à but lucratif »(Source : MDEIE : http://www.mdeie.gouv.qc.ca/objectifs/informer/cooperatives/)
  8. 8. TYPES DE COOPÉRATIVESSource: http://www.mdeie.gouv.qc.ca/objectifs/informer/cooperatives/
  9. 9. * COOP DE CONSOMMATEURS Cette catégorie de coopérative fournit biens et services à ses membres pour leur usage personnel. On trouve ces coopératives dans des secteurs tels que lalimentation, lhabitation, les biens et les services en milieu scolaire, la câblodistribution et les services funéraires. Puisque les membres participent aux prises de décision, ils ont lassurance que leur entreprise sera à lécoute de leurs besoins.
  10. 10. * COOP DE PRODUCTEURS Cette catégorie de coopérative regroupe des personnes physiques et morales qui bénéficient davantages économiques en se procurant auprès de leur coopérative des biens et des services nécessaires à lexercice de leur profession ou à lexploitation de leur entreprise. En se regroupant dans une coopérative de producteurs, les membres maximisent limpact de leur propre entreprise. La coopérative devient alors le prolongement de lentreprise individuelle en agissant comme un réseau efficace. Les coopératives de producteurs sont actives dans des secteurs aussi variés que lindustrie agroalimentaire, le taxi, lutilisation déquipement agricole de même que les services professionnels et aux entreprises.
  11. 11. * COOP DE TRAVAIL Dans cette forme de coopérative, les membres sont à la fois propriétaires et employés; ils en contrôlent lensemble des activités. Comme ils prennent part à la gestion de lentreprise, les travailleurs ont la possibilité daméliorer leur sens des affaires. Ces coopératives œuvrent dans des secteurs tels que laménagement forestier et la transformation du bois, les services aux entreprises, les nouvelles technologies, les services ambulanciers.
  12. 12. * COOP DE TRAVAILLEURS ACTIONNAIRES Une CTA regroupe des travailleurs dans le but dacquérir et de détenir des actions de la société qui emploie ses membres. Cet investissement permet aux employés de participer au développement de lentreprise. La relation entre la coopérative et lentreprise est régie par une convention dactionnaires, laquelle détermine les règles du jeu pour tous les partenaires. Cette catégorie de coopérative constitue également un moyen efficace dassurer une relève aux propriétaires dentreprises, de contribuer à la rétention de la main- dœuvre ou daméliorer la capitalisation. On trouve cette catégorie de coopérative notamment dans les secteurs manufacturiers, de linformatique, du multimédia et des services-conseils.
  13. 13. * COOP DE SOLIDARITÉ Dans la coopérative de solidarité, les membres peuvent appartenir à différentes catégories; travailleurs, utilisateurs et toute autre personne ou société intéressée à ce que la coopérative atteigne son but (membre de soutien) peuvent sunir pour satisfaire leurs besoins et aspirations. La coopérative de solidarité regroupe au moins deux des trois catégories de membres (travailleurs, utilisateurs et de soutien). Les coopératives de solidarité sont présentes, notamment, dans les services daide à domicile et de santé, les services professionnels et aux entreprises, et les services de proximité (épiceries, postes dessence, hébergement/restauration, loisirs) en milieux rural et semi-urbain.
  14. 14. ÉLÉMENTS DE COMPARAISONEntreprise traditionnelle, coopérative et organisme àbut non lucratif
  15. 15. COMPARATIF Propriété et pouvoir décisionnel Traditionnelle Coopérative OBNLPropriété Actionnaires Membres Aucun But Maximiser les Répondre aux Répondre aux besoins des profits besoins des membres et de la membres communautéDécideurs Actionnaires Les membres Les membres (AGA et CA) (AGA et CA) (AGA et CA) Règle 1 action = 1 vote 1 membre = 1 vote 1 membre = 1 vote (à 100 actions = 100 moins d’indication votes contraire)
  16. 16. COMPARATIF (SUITE) Les excédents des revenus sur les dépenses Traditionnelle Coopérative OBNL Comment ils Profits Excédents ou trop- Excédents s’appellent? perçus A qui vont-ils? Actionnaires Membres Les membres n’ont aucun droit sur les biens et les revenusComment sont-ils Au prorata des Au prorata des Les excédents ne distribués? actions services utilisés ou sont pas distribués des transactions effectuées
  17. 17. LES 5 VALEURS COOPÉRATIVES
  18. 18. 1. RESPONSABILITÉ PERSONNELLE ET MUTUELLE  Toute personne peut prendre en charge et contrôler sa propre destinée et doit sefforcer dy parvenir.  Cependant, par des actions conjointes et une responsabilité mutuelle, on dépasse les limites individuelles et on peut réaliser davantage.  Chaque membre assume ses responsabilités vis-à- vis la coopérative.(Extrait du document de lAlliance coopérative internationale vers le 21e siècle.)
  19. 19. 2. DÉMOCRATIE  Les membres ont un droit de participation, dinformation et un droit dêtre entendus et de prendre part aux décisions.  Lentreprise est une propriété collective et le pouvoir est exercé selon les règles démocratiques.(Extrait du document de lAlliance coopérative internationale vers le 21e siècle.)
  20. 20. 3. ÉGALITÉ  Lunité de base de la coopérative est le membre qui peut être une personne ou un groupe de personnes.  Cest la prise en compte et la primauté de la personne humaine sur les intérêts du capital.  Les membres ont tous les mêmes droits.  Un membre, un vote...(Extrait du document de lAlliance coopérative internationale vers le 21e siècle.)
  21. 21. 4. ÉQUITÉ  Les membres sont traités de la même façon dans les opérations à lintérieur de la coopérative quil sagisse de contributions demandées, de la rémunération des services, de la récompense de leur participation et dautres avantages.(Extrait du document de lAlliance coopérative internationale vers le 21e siècle.)
  22. 22. 5. SOLIDARITÉ  Une coopérative est une collectivité où chacun doit sassurer que tous sont traités de la façon la plus juste possible et que lintérêt général et collectif y a priorité.  Les coopérateurs et les coopératives sont liés et unissent leur action à la même aspiration doffrir la meilleure qualité au meilleur prix possible.(Extrait du document de lAlliance coopérative internationale vers le 21e siècle.)
  23. 23. L’APPORT DES COOPÉRATIVES DANSLA COMMUNAUTÉ
  24. 24. L’IMPACT DES COOPÉRATIVES DANS LE MILIEU Il y a très peu d’études démontrant l’impact des coopératives dans les communautés. Qu’est-ce que vous en pensez?
  25. 25. UNE ÉTUDE DÉMONTRE QUE  La coopération mobilise des acteurs et des habitants d’une communauté.  La coopérative …  entretient une relation particulière au territoire; elle risque peu d’être délocalisée,  crée une dynamique; elle a le devoir de promouvoir la coopération et l’intercoopération,  soutien le développement de son milieu, ce qui lui confère une responsabilité sociale et par conséquent un impact social,  sont à l’abri des prises de contrôle étrangères et elles favorisent le réinvestissent dans l’économie locale et régionale.  L’égalité entre les membres assure que les orientations prises soient conformes aux volontés du milieu et donc, reflètent les particularités régionales.  La finalité des coopératives, centrée sur la réponse aux besoins plutôt que sur le rendement du capital, influence sur les décisions d’affaires.  Par exemple, historiquement, la coopération a rendu possible l’enrichissement de l’ensemble des producteurs agricoles.Source: ARTEAU Marcel et Marie-Joëlle BRASSARD (2008), Coopératisme et développement territorial : quels liens?Cahiers de lARUC-DTC, Série «Recherches», no. 3, 30 pages.
  26. 26. PERFORMANCE DES COOPÉRATIVES  Ces entreprises, fondées sur le principe du travail en équipe, possèdent une efficacité et une durabilité reconnues. Une étude (2008) révèle que le taux de survie des entreprises coopératives atteint presque le double de celui des entreprises du secteur privé. Après 3 ans Après 5 ans Après 10 ans Taux de survie moyen 75% 62% 44% - coopératives Taux de survie moyen 48% 35% 20% - entreprisesSource: MDEIE (http://www.mdeie.gouv.qc.ca/objectifs/informer/cooperatives/)
  27. 27. QUELQUES CHIFFRES
  28. 28. DANS LE MONDE  100 millions de personnes travaillent pour des coopératives dans le monde dont 20% sont des entreprises internationales.  Dans le monde, plus dun milliard de personnes sont membres dune coopérative.  En 1994, les Nations Unies ont estimé que les conditions de vie de 3 milliards de personnes (soit la moitié de la population mondiale) étaient améliorées grâce aux coopératives.Source: http://www.un.org/fr/events/coopsyear/background.shtml
  29. 29. AU QUÉBEC  Environ 3 300 coopératives et mutuelles sont actives au Québec. Elles regroupent 8,8 millions de producteurs, de consommateurs et de travailleurs.  Les quelque 2 800 coopératives non financières regroupent environ 1,2 million de membres. Ces entreprises procurent un emploi à plus de 43 000 personnes et font un chiffre daffaires annuel global de près de 11 milliards de dollars.Source: MDEIE (http://www.mdeie.gouv.qc.ca/objectifs/informer/cooperatives/)
  30. 30. DANS LA MRC DE LA MATAPÉDIA 19 coopératives actives (MDEIE) 5 coopératives de solidarité  Coop de Solidarité Les Vents de Chez Nous  Coopérative de solidarité de Saint-Vianney  Coopérative de solidarité dinnovation et de développement énergétique de La Matapédia  Coopérative de solidarité socioculturelle La Matapédia  Dépanneur St-Tharcisius, coopérative de solidarité 6 coopératives de producteurs  Coopérative de producteurs de bovins de la Vallée de La Matapédia  Coopérative de producteurs de chaux du Bas-Saint-Laurent  Coopérative de producteurs de Naturboeuf Bas-Saint-Laurent  Coopérative dutilisation de Machinerie Agricole de Matapédia  Coopérative dutilisation de Matériel Agricole de Val-Brillant  La Matapédienne Coopérative Agricole
  31. 31. MRC DE LA MATAPÉDIA, SUITE 7 coopératives de consommateurs  Club coopératif de consommation de la Vallée (Amqui)  Coop Alimentaire de Saint-Noël  Coopérative daqueduc Pablec  Coopérative de Consommateurs de Sainte-Irène  Coopérative dhabitation La Sauvegarde de Lac-au- Saumon  Coopérative dhabitation Le Bocage (Amqui)  Garage Coop d’Albertville 1 coopérative de travail  Coop forestière de La Matapédia
  32. 32. MRC DE LA MATAPÉDIA, SUITE ET FIN 2 Caisses Desjardins  Caisse populaire Desjardins de Saint-Moïse et de Saint- Noël  Caisse Vallée de la Matapédia 1 mutuelle  Promotuel Gaspésie-Les-Iles (secteur Matapédia)
  33. 33. MERCI DE VOTRE ATTENTION! Questions? Commentaires? 2012: lAnnée internationale des coopératives de lONU Cette activité est réalisée dans le cadre de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014 avec l’appui financier du Secrétariat à la jeunesse, du Conseil québécois de la coopération et de la mutualité, de la Fondation pour léducation à la coopération et à la mutualité et du Mouvement Desjardins.

×