La Recherche d'information sur Internet

3 779 vues

Publié le

Formation à destination des étudiants de l'IUT 2A2M (Aide et Assistance au Maintien à Domicile)

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 779
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La Recherche d'information sur Internet

  1. 1. LA RECHERCHE D’INFORMATION SUR INTERNET1 Formation 2011 Sandrine Michel – sandrine.michel@gmail.com
  2. 2. Objectifs : • Savoir utiliser internet pour faire des recherches d’information • Savoir construire une méthode de recherche adaptée • Savoir suivre les évolutions de la recherche d’information sur internet2
  3. 3. L’ÉVALUATION DE L’ENSEIGNEMENT Une fiche de synthèse IUT 2A2M – Sandrine Michel En binôme Sur un sujet à choisir parmi la liste 3
  4. 4. INTERNET ET LA RECHERCHE D’INFORMATIONS4 Définitions Contexte Méthodologie
  5. 5. QU’EST-CE QU’INTERNET ?  Internet = Interconnexion de réseaux en français IUT 2A2M – Sandrine Michel  Système mondial d’interconnexion de réseau informatique  Applications composants le web :  Web  Courrier électronique  Messagerie instantanée 5Source : Wikipédia
  6. 6. 1. Qu’est-ce que le web ?World Wide Web = toile (d’araignée) mondialeSystème hypertexte fonctionnant sur Internet IUT 2A2M – Sandrine MichelEstimation de la taille du web visible en 2005 :11,5 milliards de pages 6
  7. 7. WEB INVISIBLE = web profond ou web caché 250 fois plus vaste que le web visible IUT 2A2M – Sandrine Michel 7
  8. 8.  Pages qui ne sont pas indexées par un moteur de recherche 4 raisons :  Pages non indexées par les moteurs de recherche : créées après la passage du robot IUT 2A2M – Sandrine Michel  Le moteur limite le nombre de pages indexées pour un même site  Page proposant peu de backlinks Pages non indexées pour des raisons techniques (majeure partie du web invisible) : format des pages et surtout pages dynamiques générées à partir d’un formulaire 8
  9. 9. 1. L’OFFRE D’INFORMATION SUR INTERNET9
  10. 10. • Internet est en même temps : • une infrastructure mondiale de communication (notion de "réseau") http://paylicia.com/ IUT 2A2M – Sandrine Michel • un ensemble de ressources • un ensemble de services • un ensemble de pratiques sociales • une communauté dusagers 10
  11. 11. DES INFORMATIONS À L’INFINI ET DISPERSÉES• Hétérogènes• Le positionnement et le référencement payant s’imposent Non contrôlées (multiplicité des législations) IUT 2A2M – Sandrine Michel•• En renouvellement permanent avec une pérennité non garantie et non recherchée• Mises en valeur par la popularité• Difficilement accessibles : instables, fragmentées, non structurées 11
  12. 12. http://www.cykia.com/moteur- de-recherche-nutch.htmPour faire une recherche surInternet, il est nécessaire davoirune idée de linformation que lonpeut y trouver : IUT 2A2M – Sandrine Michel• Quels producteurs ou sourcesdinformation ?• Quels types dinformationdiffusées ? 12
  13. 13. 2. TYPOLOGIE DES SITES DU WEB VISIBLE13
  14. 14. Sites d’entreprises – associationshttp://www.ardesi.fr IUT 2A2M – Sandrine Michel Sites de référence Ce sont des points de passage qui tendent à l’exhaustivité et proposent liens, FAQ, forums, moteurs internes http://www.service-public.frPages personnelles : listes de ressources quiont exploré un domaine 14
  15. 15. Sites de laboratoires de recherche d’universitéshttp://www.irit.fr Sites de bibliothèques IUT 2A2M – Sandrine Michel http://www.bnf.fr Sites gouvernementaux et institutionnels http://www.internet.gouv.frSites de presse : dépêches de presse, pressetraditionnelle, presse en lignehttp://www.lemonde.fr 15
  16. 16. LES OUTILS : LES MOTEURS DE RECHERCHE16 Google, bing, yahoo, exalead
  17. 17. http://www.cykia.com/moteur-LES MOTEURS DE RECHERCHE de-recherche-nutch.htm Nécessité d’interroger plusieurs moteurs Les moteurs n’ont pas la même IUT 2A2M – Sandrine Michel couverture web Les moteurs utilisent des algorithmes de classement différents  Le Page Rank de Google Des réponses différentes d’un moteur à l’autre 17
  18. 18. C’EST QUOI UN MOTEUR DE RECHERCHE ? Outils assistés par des robots qui scrutent le contenu du web à la recherche de pages nouvelles. IUT 2A2M – Sandrine Michel Le contenu des pages web et des documents est stocké dans des index. Les principaux moteurs :  Google, altavista, bing, yahoo, exalead Utiles quand vous savez exactement ce que vous cherchez 18
  19. 19. COMMENT CHERCHER EFFICACEMENT SURLES MOTEURS ? Utiliser les fonctionnalités avancées IUT 2A2M – Sandrine Michel Choisir des mots clés appropriés Méthode :  Saisir des mots clés génériques pour repérer les sites à explorer = sites de référence  Affiner avec des mots clés précis Des moteurs proposent des mots clés associés  Exemple : exalead 19
  20. 20. IUT 2A2M – Sandrine MichelIUT 2A2M 20
  21. 21. DES FONCTIONNALITÉS POUR AFFINER SA RECHERCHE SUR GOOGLE IUT 2A2M – Sandrine Michel IUT 2A2M Saisir une recherche puis cliquer sur plus d’outils (bandeau de gauche) 21
  22. 22.  Les guillemets : pour rechercher une expression de mots dans le bon ordre et avec des mots côte à côte Rechercher une personne : « prénom nom » et « nom prénom » IUT 2A2M – Sandrine Michel Les accents : OUI ! Limiter la recherche à un type de fichier  Le format pdf pour les publications, thèses, …  Le format doc pour les rapports, documents de travail  Le format ppt pour les diaporamas, conférences 22
  23. 23. IUT 2A2M – Sandrine MichelIUT 2A2M 23
  24. 24.  La recherche par date de google :  en cliquant sur plus d’outils IUT 2A2M – Sandrine Michel 24
  25. 25. DES MOTEURS SPÉCIALISÉS Scirus : la recherche d’information scientifique  Recherche pluridisciplinaire en texte intégral de millions de documents  Majorité des contenus en anglais IUT 2A2M – Sandrine Michel Google Scholar : la recherche dans la littérature universitaire  Contenu de la base : publications des universités, des laboratoires et des éditeurs 25 scolaires américains
  26. 26. LES MÉTAMOTEURS26 Rechercher sur plusieurs moteurs en simultané
  27. 27. TWINGINE.NO Lance simultanément une recherche sur google et yahoo! IUT 2A2M – Sandrine Michel IUT 2A2M 27
  28. 28. HARVESTER42 Interroge environ 50 bases de données et moteurs spécialisés Par défaut la recherche s’effectue sur google et IUT 2A2M – Sandrine Michel bing (2 fenêtres l’une au dessous de l’autre) Des onglets en haut de page pour choisir un cluster thématique qui lancera la requête sur quelques outils présélectionnés  Literature : google scholar, google book, …  News : google news, addictomatic Interroge notamment des banques de données 28 du web invisible
  29. 29. LE MÉTAMOTEUR VISUEL Métamoteur suédois IUT 2A2M – Sandrine Michel Collecte des données auprès de moteurs généralistes, des sites communautaires (twitter, amazon, flickr) Rassemble des pages web, des photos, vidéos, tweets, images, etc Présentation pêle-mêle 29
  30. 30. IUT 2A2M – Sandrine MichelIUT 2A2M 30
  31. 31. LES ANNUAIRES GÉNÉRALISTES31 Des outils en voie de disparition à exploiter
  32. 32. FONCTIONNEMENTo Catalogues de sites qui classent les ressources et hiérarchisent l’information en la classant par catégories et sous-catégorieso À chaque adresse référencée par son URL est associée une description de quelques lignes du site selon une IUT 2A2M – Sandrine Michel organisation hiérarchique par sujeto Conseils d’utilisation : • Outil servant à “dégrossir” une recherche sur un sujet général • Outil permettant de connaître l’actualité d’un sujet • Outil permettant de trouver les sites “fédérateurs” ou portails 32
  33. 33. IUT 2A2M – Sandrine Michel IUT 2A2M 33OPEN DIRECTORY (ODP – DMOZ)
  34. 34. LES RÉPERTOIRES SÉLECTIFS Construits sur le même principe que les annuaires IUT 2A2M – Sandrine Michel Répertoires des ressources les plus utiles Signets de la BNF  http://signets.bnf.fr 34
  35. 35. LES ANNUAIRES THÉMATIQUES Décrivent des sites et les classent dans des catégories, avec une approche thématique IUT 2A2M – Sandrine Michel Exemple :  Manager go! : 5 000 ressources liées au management Les annuaires d’annuaires  LesAnnuaires.com 35
  36. 36. LA RECHERCHE D’IMAGES36
  37. 37. DES OUTILS PERTINENTS Google Images : le plus connu Flickr : la référence en matière de site de partage et d’hébergement de photos IUT 2A2M – Sandrine Michel Picsearch : index de 3 milliards d’images Pics Like That : fonctionne par similarité  Au survol d’une image « find similar » 37
  38. 38. IUT 2A2M – Sandrine Michel IUT 2A2M 38www.picslikethat.com
  39. 39. LA RECHERCHE DE VIDÉOS39
  40. 40. SÉLECTION DES OUTILS LES PLUS CONNUS Google vidéos : analyse le texte de la page adjacent au fichier, les sous-titres & d’autres facteurs IUT 2A2M – Sandrine Michel YouTube Dailymotion 40
  41. 41. LE WEB 2.041
  42. 42. PENSEZ-VOUS QUE LES MÉDIAS SOCIAUX SONT UNIQUEMENTUNE MODE ? IUT 2A2M – Sandrine Michel 42HTTP://WWW.WAT.TV/VIDEO/SOCIAL-MEDIA-REVOLUTION--36ZOH_36ZOF_.HTML
  43. 43. QU’ENTEND-ON PAR WEB 2.0 ? une plate-forme, avec l’idée du « tout en ligne » Des interfaces ergonomiques IUT 2A2M – Sandrine Michel Des possibilités illimitées de publication, de partage et de participation autour de l’information et des contenus L’incontournable « effet communautaire » 43
  44. 44. LES BLOGS Journaux personnels en forme de site web, publiés régulièrement. IUT 2A2M – Sandrine Michel 32% des internautes lisent des blogs (source Pew Internet janvier 2011) 44
  45. 45. Blog sélection de sites pour les jeuneshttp://sitesjeunes.free.fr/ IUT 2A2M – Sandrine Michel 45
  46. 46. Blog social et assistanathttp://social.societal.free.fr/ IUT 2A2M – Sandrine Michel 46
  47. 47. BLOG DU SALON DES SERVICES À LA PERSONNEhttp://www.salon-services-personne.com/blog/?tag=maintien-a-domicile IUT 2A2M – Sandrine Michel 47
  48. 48. POUR TROUVER DES BLOGS Google blogs : bonne couverture de la blogosphère francophone IUT 2A2M – Sandrine Michel BlogPulse.com : outil de recherche de blog et suivi des tendances sur les blogs 48
  49. 49. SYNDICATION DE CONTENU ET FLUX RSSo Technologie d’édition automatique d’un résumé du contenu ajouté sur un site grâce à ses balises sources. L’ensemble des informations constitue le « flux » d’information et peut être republié sur IUT 2A2M – Sandrine Michel d’autres sites.o Permet de diffuser les actualités renouvelées d’un site de manière très simple (abonnement possible via navigateur ou lecteur de messagerie)o La disponibilité de flux d’informations est généralement matérialisée par : 49
  50. 50. EXEMPLE : LES FILS RSS DU MONDE.FR IUT 2A2M – Sandrine Michel 50
  51. 51. RECHERCHER DES FLUX RSS Rss Micro : l’un des plus important dans le domaine  Recherche parmi 10 millions de flux rss  Recherche sur les occurrences exactes des mots IUT 2A2M – Sandrine Michel Feedage.com  Annuaire de fils  Recherche par mots ou par arborescence dans 10 millions de flux Fluxrss.fr  Recherche par mots dans un annuaire de 8 51 666 flux francophones
  52. 52. DES AGRÉGATEURS Google Reader  Clic sur Ajouter un abonnement »  Inscrire l’url du flux souhaitée  Possibilité de saisir un mot clé IUT 2A2M – Sandrine Michel IUT 2A2M 52
  53. 53. IUT 2A2M – Sandrine Michel IUT 2A2M 53Netvibes 
  54. 54. http://mrmen.wikia.com/wiki/Us er_talk:TyrannoRanger LES WIKIS54
  55. 55. Système de communication original, tout à la foissystème de composition Web, outil de travailcollaboratif et espace de discussion.Cest un site web auquel tout le monde peutcontribuer. IUT 2A2M – Sandrine MichelWikipedia, l’encyclopédie libre collaborative :http://fr.wikipedia.org/wiki/Accueilhttp://www.citizendium.com 55
  56. 56. LES RÉSEAUX SOCIAUX DANS LE CHAMPS DU WEB 2.056
  57. 57. LE WEB 2.0 : ÉCHANGES ET RÉSEAUXSOCIAUXo Un recentrage sur le rôle de l’internaute et son implication dans les communautés virtuelles / partage de l’information IUT 2A2M – Sandrine Michelo Techniquement, les sites ou services web 2.0 permettent aux internautes de jouer un rôle actif : échanger de l’information formelle (contacts, réponses) et informelle (statistiques), collecter, indexer…(web social) 57
  58. 58. DES CHIFFRES SUR LE WEB 2.0o 78% des internautes français utilisent les réseaux sociauxo 94% des internautes français connaissent Facebook IUT 2A2M – Sandrine Michelo Source : observatoire IFOP des réseaux sociaux (octobre 2010) 58
  59. 59.  LinkedIn : réseau social professionnel le plus important  40 millions de membres en mai 2009  1 nouvel inscrit par seconde MySpace : plateforme de contacts IUT 2A2M – Sandrine Michel  A été dépassé par Facebook  90 millions de membres Facebook :  Disponible en 76 langues  500 millions de membres en 2010  20 millions de membres en France (source : social Bakers – janvier 2011)
  60. 60. IUT 2A2M – Sandrine Michel 60SYNTHÈSE

×