Différences entre dialectes, patois, créoles, jargon et argot (Le Robert)               Les caractéristiquesLe patoisle di...
1. patois [patwa] nom masculinétym. v. 1285 ◊ probablement du radical patt- (cf. patte),exprimant la grossièretéFamille ét...
3. créole [kʀeɔl] nom et adjectifétym. 1670 ◊ altération de criolle, criollo, a 1643; espagnolcriollo, du portugais crioul...
4. jargon [ʒaʀgɔ̃] nom masculinétym. XIIe « gazouillement » ◊ radical onomatopéique garg-« gosier »                       ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Aoption6 le francais_dialectes_patois_creoles_jargons_argots_différences entre dialectes

300 vues

Publié le

Baccalauréat International
Français B
Aoption6_le_francais_dialectes_patois_creoles_jargons_argots

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
300
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
81
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Aoption6 le francais_dialectes_patois_creoles_jargons_argots_différences entre dialectes

  1. 1. Différences entre dialectes, patois, créoles, jargon et argot (Le Robert) Les caractéristiquesLe patoisle dialectele créolele jargonl’argot
  2. 2. 1. patois [patwa] nom masculinétym. v. 1285 ◊ probablement du radical patt- (cf. patte),exprimant la grossièretéFamille étymologique ð patte v 1 Parler local, dialecte employé par une population généralement peunombreuse, souvent rurale, et dont la culture, le niveau de civilisation sont jugéscomme inférieurs à ceux du milieu environnant (qui emploie la languecommune). è 2. parler; dialecte, idiome. Le patois dune région, dunvillage. Parler patois, en patois (patoiser v. intr. 4conjugaison 13 1834).Paysans qui parlent patois. è patoisant. Le curé « lentretenait en patois,parce que Jean, étant sans instruction aucune, ne savait même pas parler lefrançais » (E. Le Roy).▫ Adj. Mot patois. Versions, variantes patoises dun mot. 2 Par ext. Langue spéciale (considérée comme incorrecte ouincompréhensible). è argot, 1. jargon. « Il lui défila de nouveau sonjargon romantique; […] il lui parla […] en patois séminariste » (Baudelaire).2. dialecte [djalɛkt] nom masculinétym. 1550 ◊ latin dialectus, grec dialektosFamille étymologique ð lire v■ Forme régionale dune langue considérée comme un système linguistique ensoi. è 2. parler, patois. Les dialectes de la Grèce antique (attique,dorien, éolien, ionien). Le wallon, dialecte français de Belgique. Les dialectesnormand, picard. Étude des dialectes. è dialectologie. SpécialtSystème linguistique qui na pas le statut de langue officielle ou nationale, àlintérieur dun groupe de parlers.
  3. 3. 3. créole [kʀeɔl] nom et adjectifétym. 1670 ◊ altération de criolle, criollo, a 1643; espagnolcriollo, du portugais crioulo « serviteur nourri dans la maison »,de criar « nourrir »Famille étymologique ð créer v 1 Blanc, blanche né(e) dans les colonies intertropicales, notamment lesAntilles (è béké). Un, une créole.▫ Adj. Un planteur créole. 2 Adj. Des pays tropicaux à colonisation blanche et esclavage noir. Payscréole. Parlers créoles.u N. f. ou adj. Riz (à la) créole : cuit à leau, séché et accompagné soit defruits, soit de poivrons et de tomates. 3 N. m. Ling. Système linguistique mixte provenant du contact dune langueindoeuropéenne (français, espagnol, portugais, anglais, néerlandais) avec deslangues indigènes ou importées (Antilles) et devenu langue maternelle dunecommunauté. Créole, pidgin, sabir. Le créole dHaïti, de la Guadeloupe, de laMartinique, de la Réunion, à base française. Les créoles anglais de la Jamaïque,de la Barbade. Créole portugais de Guinée-Bissau, du Cap-Vert. Parler,apprendre le créole. Grammaire du créole mauricien. Conte en créole.▫ Adj. Locutions créoles. Vocabulaire créole.ð Notice de langue créole. 4 N. f. Grand anneau doreille. Une paire de créoles en or.
  4. 4. 4. jargon [ʒaʀgɔ̃] nom masculinétym. XIIe « gazouillement » ◊ radical onomatopéique garg-« gosier » v 1 Langage déformé, fait déléments disparates (è babélisme); par ext.Langage incompréhensible. è baragouin, charabia, galimatias,sabir. 2 Péj. Langage particulier à un groupe et caractérisé par sa complication,laffectation de certains mots, de certaines tournures. Le jargon des Précieuses.u Façon de sexprimer propre à une profession, une activité, difficilementcompréhensible pour le profane. Le jargon des médecins, du sport. Jargon desbouchers. è loucherbem. Jargon journalistique. Comme nous disons dansnotre jargon. 3 Ling. Argot ancien. è argot. Les ballades en jargon attribuées àVillon.5. argot [aʀgo] nom masculinétym. 1628 « corporation des gueux » ◊ origine inconnue v 1 Langage cryptique des malfaiteurs, du milieu; « langue verte ». Blasesignifie « nom » et « nez » en argot. Dictionnaire dargot. Les détenus« mapprennent à parler argot, à rouscailler bigorne, comme ils disent »(Hugo).▫ Cour. Langue familière contenant des mots argotiques passés dans la languecommune. Mots dargot. 2 Ling. Langage particulier à une profession, à un groupe de personnes, à unmilieu fermé. è 2. javanais, verlan. Argot parisien. Argot militaire,scolaire, sportif. « En argot de prison, le mouton est un mouchard » (Balzac).Argot de métier. è 1. jargon. Largot des bouchers, des typographes.

×