Introduction à la proposition de
décret inscription suite à la
pétition de 20 000 signatures
2013-09-08 – Brouillon -
Agenda







Contexte
Principes
Garantie d’une place pour chaque enfant
Suppression des priorités
Processus





...
Contexte


Situation actuelle







Manque de place dans le Nord-Ouest de Bruxelles
Démographie croissante à Bruxel...
Principes









La mission de l’enseignement est d’instruire les enfants; l’enfant doit
donc être au centre de l...
Garantie d’une place pour
chaque enfant


Problème actuel












Réflexe de pénurie chez les parents qui chois...
Suppression des priorités


Problème actuel








95% des places sont déterminées avant l’optimisation, ce
qui limi...
Processus


Cycle d’information en 5e primaire







Choix des critères par les parents
Recommendations du ministère...
Algorithme 5e primaire







Les parents choisissent l’ordre d’importance
des critères voulus
Les parents fournissen...
Algorithme 6e Primaire







Les parents choisissent 5 écoles par
ordre de préférence
Le ministère renvoie le meilleu...
Critères






Pour le comportement global du décret, les critères
n’ont que peu d’influence
Les critères ont une infl...
Critères liés aux enfants







Lieu géographique
Options proposées
Projet pédagogique
Gouvernance
Infrastructures e...
Critères liés au ministère







Indice socio-économique (personnel)
Mixité sociale
Taux d’échec au 1er degré
Taux d...
En Flandre








En Flandre, il n’y a pas d’enfants sans écoles
La mixité sociale nécessite la recherche d’un
équil...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

20000 signataires / Introduction

333 vues

Publié le

Le collectif des 20 000 signatures a réfléchi à une proposition de décret. Voici un texte présentant les principes de cette proposition.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
333
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

20000 signataires / Introduction

  1. 1. Introduction à la proposition de décret inscription suite à la pétition de 20 000 signatures 2013-09-08 – Brouillon -
  2. 2. Agenda      Contexte Principes Garantie d’une place pour chaque enfant Suppression des priorités Processus    Critères    5e Primaire 6e Primaire Liés aux enfants Liés au ministère En Flandre
  3. 3. Contexte  Situation actuelle      Manque de place dans le Nord-Ouest de Bruxelles Démographie croissante à Bruxelles Gestions de la population et de l’éducation désynchronisées Psychose des parents qui privilégient l’accessibilité et la réputation des écoles à l’adéquation entre l’enfant et l’école Décret actuel         Volonté de faire entrer les enfants « défavorisés » dans les écoles « réputées » sans se préoccuper de ce que deviennent les autres ni de l’impact de cette tactique sur les écoles concernées Système de priorités qui introduit une hiérarchie entre les parents et fait supporter tout le poids de la pénurie à une petite minorité La dimension pédagogique est faible dans le décret Le décret fait intervenir l’historique de l’enfant (ex: école primaire), ce qui n’est pas pertinent puisque le CEB est nécessaire et suffisant Les algorithmes utilisés sont opaques (même les parlementaires ne peuvent pas les voir) L’importance des critères est la même pour tout le monde Lors de la période chrono, la CIRI pousse les parents les plus faibles à accepter n’importe quoi Le nombre de sans école double chaque année depuis 4 ans
  4. 4. Principes        La mission de l’enseignement est d’instruire les enfants; l’enfant doit donc être au centre de la réflexion Chaque élève doit recevoir une place, l’algorithme est donc optimisé dans ce sens Aucun jugement ne doit être fait sur la pertinence du choix des parents La dimension pédagogique doit apparaître dans le décret Chaque enfant doit avoir le même poids (équité) L’historique de l’enfant (ex: école primaire) ne doit pas intervenir : le CEB est nécessaire et suffisant. L’influence du ministère doit tendre à     Augmenter la qualité globale de l’enseignement Résoudre les cas pathologiques Les algorithmes doivent être publiques et transparents Chaque parent doit pouvoir choisir quels sont les critères les plus pertinents pour lui
  5. 5. Garantie d’une place pour chaque enfant  Problème actuel       Réflexe de pénurie chez les parents qui choisissent l’école en fonction de leurs chance d’avoir une place Pression concentrée sur un nombre d’école réduit dû à l’unicité de la motivation Inadéquation entre les enfants et les écoles augmentant le taux d’échec en secondaire Le ministère préfère maximiser les premier choix, quitte à massacrer les enfants restants, ce qui est électoralement plus efficace Le nombre de sans école double tous les ans depuis 4 ans Rationnel pour une garantie d’une place pour chaque enfant     Aucun enfant n’est sacrifié Sans risque de devenir sans école, les parents retourneront à la recherche de la meilleure école pour leur enfant Disparition de la bulle de la pénurie Une meilleure adéquation entre les écoles et les enfants réduit le taux d’échecs au 1er degré secondaire
  6. 6. Suppression des priorités  Problème actuel     95% des places sont déterminées avant l’optimisation, ce qui limite l’efficacité de l’optimisation Lorsqu’on monte au-dessus de 50% de prioritaires, les autres sont discriminés Les priorités en situation de pénurie imposent aux parents de les utiliser, même si ce n’est pas bon pour l’enfant Rationnel pour la suppression des priorités    La suppression des priorités recentre les parents sur l’intérêt de l’enfant L’optimisation peut être beaucoup plus efficace car elle a accès à beaucoup plus de places, on pourrait même voir disparaître les 3e choix Tous les enfants sont réellement sur un même pied d’égalité
  7. 7. Processus  Cycle d’information en 5e primaire     Choix des critères par les parents Recommendations du ministère quand aux écoles répondant à ces critères Gestion de l’offre des écoles: Capacity planning Cycle d’inscription en 6e primaire   Choix d’école par les parents Optimisation par le ministère     En priorité par le choix des parents Puis par les critères des parents Puis par les critères du ministère Enfin par tirage au sort pour les ex-aequo restants
  8. 8. Algorithme 5e primaire      Les parents choisissent l’ordre d’importance des critères voulus Les parents fournissent les paramètres relatifs à ces critères Les autorités renvoient 5 écoles répondant le mieux à ces critères Les parents se renseignent sur ces écoles Le ministère anticipe la demande en créant l’offre, en fonction des informations récoltées
  9. 9. Algorithme 6e Primaire     Les parents choisissent 5 écoles par ordre de préférence Le ministère renvoie le meilleur ordre utile et les éventuelles places en liste d’attente pour les choix précédents Remaniement après CEB Les parents qui le désirent restent en liste d’attente dans les choix supérieur
  10. 10. Critères     Pour le comportement global du décret, les critères n’ont que peu d’influence Les critères ont une influence déterminante au niveau de chaque enfant Un critère est donc bon s’il est meilleur, pour tous les enfants, qu’un tirage au sort Les critères liés aux enfants sont donc les premiers à être appliqués, suivis par les critères liés au ministère. Un tirage au sort n’est utilisé que pour les ex-aequo restants
  11. 11. Critères liés aux enfants      Lieu géographique Options proposées Projet pédagogique Gouvernance Infrastructures et services scolaires
  12. 12. Critères liés au ministère      Indice socio-économique (personnel) Mixité sociale Taux d’échec au 1er degré Taux de remplissage des écoles Cas pathologiques
  13. 13. En Flandre      En Flandre, il n’y a pas d’enfants sans écoles La mixité sociale nécessite la recherche d’un équilibre, pas la prioritisation arbitraire d’un groupe « défavorisé » Le caractère ISEF est une caractéristique de l’enfant, pas d’un segment statistique arbitraire La priorité fratrie est supprimée Une carte de la ville remplace la distance à vol d’oiseau

×