Rouen créée, selon toute vraisemblance, par lesGaulois est, dès ses débuts, un site stratégique prisé,puisque la ville se ...
Au XIIIème siècle Rouenest la seconde ville deFrance.
Au XIVème siècle, Rouen connaît la fin de l’âge d’or suiteà des inondations et des épidémies de peste noire. Les habitants...
Monument représentant Jeanne D’Arc veillant sur la ville deRouen depuis la colline de Bon           Secours.
Vue générale sur la ville
La cathédrale Notre-Dame de Rouen est située aucœur de la ville, édifiée sur plusieurs siècles. On peut y suivrel’évolutio...
Cathédrale Notre-Dame de Rouen
Ci-dessous le gisant de Rollon, premier Duc de Normandie en              911.                                   Ci-dessus,...
Ci-contre, à gauche les statues                                      de Saint André, Saint                                ...
Tombeau de Hugues d’Amiens , Evêque de Rouen de 1130 à 1170.
Ci-contre, à gauche, la                                   chapelle Sainte Jeanne                                          ...
Palais épiscopal où se tint le procès de Jeanne d’Arc et où elle fut réhabilitée.
Place Saint-Barthélémy                                       Place sur laquelle est située                                ...
L’église Saint-Maclou est un splendide édifice de la findu XVème siècle de gothique flamboyant et donnant uneimpression de...
Eglise Saint-Maclou
L’Aître de Saint-                                                            Maclou                                       ...
Parlement de Normandie                                               On peut voir les traces laissées                     ...
Le Gros-Horloge constitué d’un beffroi gothique, d’unpavillon, d’une voûte Renaissance et d’une fontaine classiqueLouis XV...
Fontaine Louis XV                    Le Gros-Horloge
Cet édifice, anciennement le Bureau des Finances, a   été construit au début du XVIème siècle. Il abrite          aujourd’...
Hôtel de Bourgtheroulde, bel édifice gothique datant du XVIèmesiècle possédant une galerie Renaissance       comportant en...
De l’église de Saint-Lô, il nereste que le portail d’entrée.
Hôtel d’Etancourt,   est une jolie construction en       pierre et bois de la fin du         XVIème et du début du    XVII...
Une des plus anciennes rues de la cité.                              Le terrain était tellement onéreux que               ...
Ci-dessous, la maison natale de   Pierre Corneille , poètedramatique et avocat. Il naquit en 1606 à Rouen et mourut à     ...
L’abbatiale Saint-Ouen est un des joyaux dugothique français, d’une grande finesse avec de beaux arcs-boutants, dessinés c...
Abbatiale Saint-Ouen
Façade de l’abbaye de Saint-Ouen
Ci-dessous, un tableau                                    représentant Jésus au milieu de                                 ...
L’Hôtel de VilleLes édiles se sont installés en 1800dans l’ancien dortoir des moines du         XVIIIème siècle.          ...
Ci-contre, à gauche, l’église Sainte           Jeanne d’Arc.Ci-dessous, au premier plan, du sol duMoyen-âge, au second pla...
Statue de Jeanne d’Arc au pilori érigée sur la place du Vieux- Marché, de même une haute croix en aluminium marquant      ...
L’intérieur de l’église Sainte- Jeanne-d’Arc est extrêmement  sobre et lumineux grâce à sesvitraux. Ci-dessus, le vitrail ...
Place du Vieux-MarchéCe lieu est le lieu le plus visité deRouen car c’est sur cette place que     fut brûlée Jeanne d’Arc....
Tour Jeanne d’Arc    Ce donjon faisait partie du  château de Philippe Auguste       construit en 1204. Cette         gross...
Il y aurait eu encore maintes photos à montrer et parlerdes musées mais j’ai fait le choix de ne vous faire connaître que ...
Photos personnelles.Informations prises à l’Office du Tourisme.Musique : Minueto de J.S. Bach.Création et réalisation de L...
Au coeur de la ville de Rouen. Normandie
Au coeur de la ville de Rouen. Normandie
Au coeur de la ville de Rouen. Normandie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Au coeur de la ville de Rouen. Normandie

1 074 vues

Publié le

Magnifique diaporama sur la belle ville de Rouen.

Publié dans : Voyages
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 074
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Au coeur de la ville de Rouen. Normandie

  1. 1. Rouen créée, selon toute vraisemblance, par lesGaulois est, dès ses débuts, un site stratégique prisé,puisque la ville se développe avant d’être christianisée auIIIème siècle. Les Normands la pillent plusieurs fois àpartir du IXème siècle. L’un de ces envahisseurs venus duNord, Rollon devient le premier duc de Normandie et faitde Rouen sa capitale. Il fait d’énormes travaux et Rouenva, dès lors, jouer un rôle important tant économiquementet administrativement que spirituellement, puisque denombreuses communautés religieuses y sont installées. Audébut du XIIIème siècle, la ville et la région sontrattachées au royaume de France.
  2. 2. Au XIIIème siècle Rouenest la seconde ville deFrance.
  3. 3. Au XIVème siècle, Rouen connaît la fin de l’âge d’or suiteà des inondations et des épidémies de peste noire. Les habitantssurvivants n’arrivent plus à payer les lourdes charges fiscalesréclamées par le royaume. Charles VI pour punir les émeutierssupprime à la ville son statut de commune. Rouen n’aura donc plusde maire pendant …310 ans ! Arrive ensuite, la guerre de Cent ans.Les Anglais assiègent la cité en 1419, les habitants, affamés, serendent après six mois de résistance. La ville est occupée pendant 30ans. En 1431, Jeanne d’Arc capturée par les Bourguignons àCompiègne est livrée aux Anglais. Elle est d’abord enfermée dansune tour du château, puis la « Pucelle d’Orléans » est condamnéecomme hérétique et est brûlée vive sur la place du Vieux-Marché le30 Mars 1431. En 1456, l’Eglise la réhabilite, elle est béatifiée en1909 et canonisée en 1920 .
  4. 4. Monument représentant Jeanne D’Arc veillant sur la ville deRouen depuis la colline de Bon Secours.
  5. 5. Vue générale sur la ville
  6. 6. La cathédrale Notre-Dame de Rouen est située aucœur de la ville, édifiée sur plusieurs siècles. On peut y suivrel’évolution de toutes les périodes architecturales : Tour Saint-Romain du XIIème siècle, Portail des Libraires et Portail de laCalende du XIVème siècle, façade occidentale et Tour de Beurre desXVème et XVIème siècles, flèche de fonte (152 mètres) du XIXèmesiècle. On peut voir aussi des remarquables vitraux des XIIIème,XIVème, XVème et XVIème siècles ainsi que des monumentsfunéraires exceptionnels tels des gisants des ducs de Normandie,des tombeaux Renaissance des cardinaux d’Amboise. Cet édifice, bien qu’Hitler ait ordonné de le préserver, futtrès endommagé par les bombes anglaises et américaines lors desderniers jours avant la libération de la ville en 1945. En outre, unfeu ayant pris dans la Tour Saint-Romain, il fut sauvé grâce àl’acharnement de plusieurs jeunes rouennais à circonscrire cet incendie qui aurait pu le dévaster complètement.
  7. 7. Cathédrale Notre-Dame de Rouen
  8. 8. Ci-dessous le gisant de Rollon, premier Duc de Normandie en 911. Ci-dessus, le gisant de Richard, Cœur de lion. Ce roi aimait tellement Rouen qu’il aurait voulu y reposer, mais la cathédrale n’abrite que son cœur et son cénotaphe.
  9. 9. Ci-contre, à gauche les statues de Saint André, Saint Pierre, Saint Romain et Saint Nicaise.Ci-contre, à droite les statues de Aaron, Saint Jean-Baptiste, Saint Vincent qui a perdu sa tête et deux femmes tenant une couronne.
  10. 10. Tombeau de Hugues d’Amiens , Evêque de Rouen de 1130 à 1170.
  11. 11. Ci-contre, à gauche, la chapelle Sainte Jeanne d’Arc.Ci-contre, à droite, la chapelle Sainte Catherine.
  12. 12. Palais épiscopal où se tint le procès de Jeanne d’Arc et où elle fut réhabilitée.
  13. 13. Place Saint-Barthélémy Place sur laquelle est située l’église Saint-Maclou, entourée de nombreuses maisons à pans de bois et encorbellements. Depuis le XVIème siècle la faïence est une spécificité rouennaise. En 1780, la ville compte vingt-cinq fours en activité, mais dès les annéessuivantes un déclin s’amorce qui conduira à la fermeture de la dernière fabrique en 1846.
  14. 14. L’église Saint-Maclou est un splendide édifice de la findu XVème siècle de gothique flamboyant et donnant uneimpression de grâce et de légèreté, rénové après la guerre et lesbombardements. Le grand porche à cinq arcades avec des vantauxRenaissance est de toute beauté. La façade, légèrement arrondiecontribue à l’homogénéité de ce lieu. Le médaillon du vantail degauche représente le Bon Pasteur éloignant les voleurs de laBergerie. Dans celui du centre, deux médaillons représentent lacirconcision et le baptême du Christ. A l’intérieur s’élève unemagnifique tribune d’orgue de 1521 aux délicates boiseriesRenaissance et un élégant escalier à vis sculpté du XVIème siècle.Une des chapelles de gauche, au niveau du chœur, présente deuxbeaux confessionnaux en bois. Malheureusement, en raison detravaux de restauration en cours, l’accès est interdit pour lemoment.
  15. 15. Eglise Saint-Maclou
  16. 16. L’Aître de Saint- Maclou a été construit sur un terrain acquis au XIVème siècle pour servir de cimetière. Devenu trop petit, on l’entoura au début du XVIème siècle de trois galeries dont les combles devaient servir d’ossuaire. C’est au XVIIème siècleOn éleva une aile méridionale dans laquelle on installa une écolele quadrilatère. qu’on ferma peu à près. Au siècle suivant, l’école prit possession de l’ensemble des bâtiments. Les galeries, qui étaient ouvertes sur le cimetière comme celles d’un cloître, ont alors étéfermées et la toiture a été surélevée pour aménager un étage à l’emplacement de l’ossuaire. Comme il se doit dans un cimetière, la mort est présente partout : colonnes et chapiteaux.
  17. 17. Parlement de Normandie On peut voir les traces laissées par les bombardements.C’est l’une des plus importantes et plusbelles réalisations de l’architecture civile à la fin du Moyen âge en cours d’un vaste programme de restauration. C’est l’actuel Palais de Justice.
  18. 18. Le Gros-Horloge constitué d’un beffroi gothique, d’unpavillon, d’une voûte Renaissance et d’une fontaine classiqueLouis XV, est le premier à être construit pour recevoir les premièrescloches de la ville dont le mécanisme reste l’un des plus anciensd’Europe. De l’extérieur on peut admirer sa voûte sculptée, chef-d’œuvre de la Renaissance. Des moutons, symbole de la ville deRouen, y sont représentés.
  19. 19. Fontaine Louis XV Le Gros-Horloge
  20. 20. Cet édifice, anciennement le Bureau des Finances, a été construit au début du XVIème siècle. Il abrite aujourd’hui l’Office de Tourisme .
  21. 21. Hôtel de Bourgtheroulde, bel édifice gothique datant du XVIèmesiècle possédant une galerie Renaissance comportant en bas-relief une représentation de l’entrevue du « Camp du drap d’or » entre Henri VIII et François 1er.
  22. 22. De l’église de Saint-Lô, il nereste que le portail d’entrée.
  23. 23. Hôtel d’Etancourt, est une jolie construction en pierre et bois de la fin du XVIème et du début du XVIIème siècle. Ses façades sont décorées de divinités antiques, Vénus, Minerve etJunon et d’allégories des quatre éléments qui sont l’Eau, la Terre, le Feu, l’Air. Cet hôtel n’est pas à son emplacementd’origine, il a été transféré , ici, en 1967.
  24. 24. Une des plus anciennes rues de la cité. Le terrain était tellement onéreux que les propriétaires faisaient construire en surplomb pour gagner de la place. L’ancien Hôtel deVille, est situé près dans la rue du Gros-Horloge.
  25. 25. Ci-dessous, la maison natale de Pierre Corneille , poètedramatique et avocat. Il naquit en 1606 à Rouen et mourut à Paris en 1684. Ci-dessus, la rue Eau-de- Robec où étaient installés aux XVIIème et XVIIIème siècles les teinturiers et foulons à cause du Robec dont le lit a été comblé en 1939 après avoir détourné son cours primitif.
  26. 26. L’abbatiale Saint-Ouen est un des joyaux dugothique français, d’une grande finesse avec de beaux arcs-boutants, dessinés comme des arcs-en-ciel. Deux belles toursoctogonales surmontées d’une flèche de pierre. A la base des tours,des dizaines de tourelles de toutes tailles sont autant dedemoiselles d’honneur à leur majesté . La tour centrale estsurmontée d’une couronne. Sur le flanc droit de l’église, une grilledonne accès à un petit jardin. Le portail du transept, appelé le« porche des Marmousets », possède une jolie frise ainsi que decurieuses clés pendantes. A l’intérieur, une nef est élancéesoutenue par une forêt de fines colonnes, nombreux vitraux duXVIème siècle, légers et aériens, aux couleurs douces. Dans lechœur, est l’un des plus beaux ensembles de vitraux du XIVèmesiècle en France. Une grille élégante et dépouillée, du XVIIIèmesiècle ferme le chœur.
  27. 27. Abbatiale Saint-Ouen
  28. 28. Façade de l’abbaye de Saint-Ouen
  29. 29. Ci-dessous, un tableau représentant Jésus au milieu de ses apôtres. Vitrail du XVème siècle àl’intérieur de l’abbaye de Saint-Ouen qui représente la hiérarchie céleste.
  30. 30. L’Hôtel de VilleLes édiles se sont installés en 1800dans l’ancien dortoir des moines du XVIIIème siècle. Ce bâtiment, dont la façade orientale ne manque pas de grandeur est, avec la galerie méridionale du cloître du XVème siècle, tout ce qui reste des logis conventuels que l’on a, en grande partie, détruits au début du XIXème siècle.
  31. 31. Ci-contre, à gauche, l’église Sainte Jeanne d’Arc.Ci-dessous, au premier plan, du sol duMoyen-âge, au second plan, le lieu dubûcher et à gauche de la photo, le lieu du pilori auquel Jeanne d’Arc a été attachée.
  32. 32. Statue de Jeanne d’Arc au pilori érigée sur la place du Vieux- Marché, de même une haute croix en aluminium marquant l’emplacement du bûcher.
  33. 33. L’intérieur de l’église Sainte- Jeanne-d’Arc est extrêmement sobre et lumineux grâce à sesvitraux. Ci-dessus, le vitrail de Saint-Pierre. Dans l’angle de ce lieu, une statue de la Sainte.
  34. 34. Place du Vieux-MarchéCe lieu est le lieu le plus visité deRouen car c’est sur cette place que fut brûlée Jeanne d’Arc. Cette place est bordée de maisons moyenâgeuses à pans de bois ainsi que d’édifices datant du XVIème et XVIIème siècles.
  35. 35. Tour Jeanne d’Arc Ce donjon faisait partie du château de Philippe Auguste construit en 1204. Cette grosse tour cylindrique comprend trois salles superposées et un comble quiest une restitution du XIXème siècle. Jeanne d’Arc y a été menacée de torture le 9 Mai 1431. Mais c’est dans une autre tour du château,aujourd’hui disparue, qu’elle a été enfermée.
  36. 36. Il y aurait eu encore maintes photos à montrer et parlerdes musées mais j’ai fait le choix de ne vous faire connaître que lecœur médiéval de la cité. Rouen est très connue pour le procès deJeanne d’Arc et tout son passé historique. De nombreux étrangersviennent en visite tout au long de l’année. Un vaste programme derestauration a été entrepris car la ville a beaucoup souffert desbombardements de la dernière guerre mondiale. Beaucoup demaisons à pans de bois ont été détruites ainsi que des églises quiétaient fort nombreuses. D’ailleurs on la surnomme la « Ville auxcent clochers ». Il n’y avait pas cent clochers mais une grandequantité. Dans cette ville, planent les ombres de Corneille et deSimone de Beauvoir laquelle adorait y séjourner. La façade de lacathédrale Notre-Dame de Rouen a inspiré Monet pour toute unesérie de tableaux. Une ville, où flâner est un grand bonheur !
  37. 37. Photos personnelles.Informations prises à l’Office du Tourisme.Musique : Minueto de J.S. Bach.Création et réalisation de Liliane CavallariAvril 2007.

×