SlideShare une entreprise Scribd logo

Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique

sarra nabti
sarra nabti
sarra nabtiPediatric surgeon à Sétif Teaching hospital -Algeria

Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique Sarra Nabti, Azzedine Hallaci (2), Saddam messai (2) Wahiba Bourouba (1), Mounira Retima (1), Ouazna Khames (1), Souhem Touabti (1) (1) Service de Chirurgie de l’Enfant et de l’Adolescent EHS El Eulma, (2) Service de Neurochirurgie CHU Sétif Introduction : L’hydatidose ou échinococcose hydatique est une anthropozoonose due au développement chez l’homme de la larve d’Echinococcus granulosus. La localisation hépatique est la plus fréquente (50 à 70 %), suivie de la localisation pulmonaire (25 à 40 %) puis les autres organes (rein, rate, cerveau, etc.). Le diagnostic est suspecté radiologiquement et biologiquement mais confirmé en per opératoire et par étude anatomopathologique et parasitaire. Le traitement est essentiellement chirurgical, le traitement médical à l’Albendazole est utilisé en complément à la chirurgie ou pour les formes inopérables. Matériel et méthodes : Nous rapportons dans ce travail des observations sur des formes particulières et rare de kystes hydatiques (forme cérébrale, rénale, diaphragmatique, situs inversus). Résultats : nous exposons les méthodes de prise en charge de ses cas ainsi que leurs particularités. Conclusion : Le kyste hydatique reste un véritable problème de santé public, il peut se localiser au niveau de tous les organes du corps raison pour laquelle il faut le suspectez devant toute masse liquidienne chez tout patient vivant dans une zone endémique. La prophylaxie reste le meilleur moyen thérapeutique.

Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique

1  sur  32
Télécharger pour lire hors ligne
Sarra Nabti (1), Azzedine Hallaci (2), Saddam Messai (2) Wahiba
Bourouba (1), Mounira Retima (1), Ouazna Khames (1), Souhem
Touabti
(1) Service de Chirurgie de l’Enfant et de l’Adolescent EHS El
Eulma
(2) Service de Neurochirurgie CHU Sétif
INTRODUCTION
• Problème de santé publique des pays
d’élevage en voie de développement .
• « l’hydatidose suit le mouton comme
son ombre ».
 La localisation hépatique est la plus
fréquente (70%), suivie de la localisation
pulmonaire, tout organe peut être
atteint.
 Les localisations multiples sont
possibles
OBJECTIFS
 Savoir évoquer la maladie hydatique
devant une image kystique de
localisation inhabituelle
 Préciser :
 les moyens diagnostics
 Difficultés thérapeutiques
 Aspects évolutifs
Rappel
 une zoonose complexe sévissant en
zone d’élevage: développement
tissulaire de la forme larvaire du TEG
 Contamination :
 direct :ingestion d’embryophores
recueillis sur le pelage du chien (
hôte définitive)
 indirecte : aliments ou de sols
souillés par des fèces du chien
infesté.
FORMES RARES :
COMMENT ?
• Estomac: - L’embryon hexacanthe éclot
- Traverse la paroi par les capillaire
sanguins ou lymphatiques
• Foie: - Le système porte:
- Anastomoses porto-caves
- Les voies chylifères
- 60 à 75 %
• Poumon: - Par l’intermédiaire des Veines Sus-
hépatiques
- 15 à 30%
• Coeur gauche /Grande circulation : - 10%
- Sera
embolisé dans les différents viscères (rein, rate,
squelette, cerveau, muscles, glandes , etc.……..)

Recommandé

Hernies diaphragmatiques ai
Hernies diaphragmatiques aiHernies diaphragmatiques ai
Hernies diaphragmatiques aiHana Hanouna
 
Maladie de hirschprung
Maladie de  hirschprungMaladie de  hirschprung
Maladie de hirschprungHana Hanouna
 
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05 Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05
Hernie diaphragmatique. Dr Abdennadher Mahdi .2016 05-05 Abdennadher Mahdi
 
Diagnostic anténatal des uropathies malformatives
Diagnostic anténatal des uropathies malformativesDiagnostic anténatal des uropathies malformatives
Diagnostic anténatal des uropathies malformativesimma-dr
 
Anomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphrose
Anomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphroseAnomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphrose
Anomalie de la jonction pyélo urétérale et hydronéphroseimma-dr
 
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfantTumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfant
Tumeurs du rein et des voies excrétrices chez l’enfantimma-dr
 

Contenu connexe

Tendances

Complément de Gastrologie
Complément de GastrologieComplément de Gastrologie
Complément de GastrologieMede Space
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Traitement endovasculaire des varicocèles
Traitement endovasculaire des varicocèlesTraitement endovasculaire des varicocèles
Traitement endovasculaire des varicocèlesimma-dr
 
Syndromes obstructifs du haut appareil urinaire
Syndromes obstructifs du haut appareil urinaireSyndromes obstructifs du haut appareil urinaire
Syndromes obstructifs du haut appareil urinaireimma-dr
 
Stéatose hépatique aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Stéatose hépatique aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU TlemcenStéatose hépatique aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Stéatose hépatique aigue gravidique sce gastroentérologie CHU TlemcenArbaoui Bouzid
 
Cancer Du rein
Cancer Du reinCancer Du rein
Cancer Du reinMede Space
 
Varicocele Amu 2010
Varicocele Amu 2010Varicocele Amu 2010
Varicocele Amu 2010ammani1
 
Urgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiquesUrgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiquesimma-dr
 
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11raymondteyrouz
 
Cholestase aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Cholestase aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU TlemcenCholestase aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Cholestase aigue gravidique sce gastroentérologie CHU TlemcenArbaoui Bouzid
 
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateuContusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateuimma-dr
 
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueConduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueimma-dr
 
Cours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesCours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesguest1454d2
 
Syndrome-de-GARDNER
Syndrome-de-GARDNERSyndrome-de-GARDNER
Syndrome-de-GARDNERTAREK LAMRI
 

Tendances (17)

Complément de Gastrologie
Complément de GastrologieComplément de Gastrologie
Complément de Gastrologie
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Traitement endovasculaire des varicocèles
Traitement endovasculaire des varicocèlesTraitement endovasculaire des varicocèles
Traitement endovasculaire des varicocèles
 
Syndromes obstructifs du haut appareil urinaire
Syndromes obstructifs du haut appareil urinaireSyndromes obstructifs du haut appareil urinaire
Syndromes obstructifs du haut appareil urinaire
 
Stéatose hépatique aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Stéatose hépatique aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU TlemcenStéatose hépatique aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Stéatose hépatique aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
 
Cancer Du rein
Cancer Du reinCancer Du rein
Cancer Du rein
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
Rectocoli..
Rectocoli..Rectocoli..
Rectocoli..
 
Ph devred paroi digestive en pédiatrique jfim hanoi 2015
Ph devred paroi digestive en pédiatrique jfim hanoi 2015Ph devred paroi digestive en pédiatrique jfim hanoi 2015
Ph devred paroi digestive en pédiatrique jfim hanoi 2015
 
Varicocele Amu 2010
Varicocele Amu 2010Varicocele Amu 2010
Varicocele Amu 2010
 
Urgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiquesUrgences abdominales traumatiques
Urgences abdominales traumatiques
 
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
Urogyn pedia 4 rm 12 04 11
 
Cholestase aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Cholestase aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU TlemcenCholestase aigue gravidique  sce gastroentérologie CHU Tlemcen
Cholestase aigue gravidique sce gastroentérologie CHU Tlemcen
 
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateuContusions hépatiques   diagnostic et traitement conservateu
Contusions hépatiques diagnostic et traitement conservateu
 
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatiqueConduite à tenir devant une masse focale hépatique
Conduite à tenir devant une masse focale hépatique
 
Cours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMesCours GynéCo Ifsi NîMes
Cours GynéCo Ifsi NîMes
 
Syndrome-de-GARDNER
Syndrome-de-GARDNERSyndrome-de-GARDNER
Syndrome-de-GARDNER
 

Similaire à Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique

Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxKHETTABDJOUHER
 
Nodules thyroidien vr 12 02 13
Nodules thyroidien vr 12 02 13Nodules thyroidien vr 12 02 13
Nodules thyroidien vr 12 02 13raymondteyrouz
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantlaamlove
 
Urogyn pedia 2 rm 12 04 11
Urogyn pedia 2 rm 12 04 11Urogyn pedia 2 rm 12 04 11
Urogyn pedia 2 rm 12 04 11raymondteyrouz
 
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenPerforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenArbaoui Bouzid
 
semiologie cancer colon.ppt
semiologie cancer colon.pptsemiologie cancer colon.ppt
semiologie cancer colon.pptmadiassakonate1
 
Oncogenetique oi 13 09 11
Oncogenetique oi 13 09 11Oncogenetique oi 13 09 11
Oncogenetique oi 13 09 11raymondteyrouz
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieManal Rouidi
 
Complications dégénératives et suivi du diabete
Complications dégénératives et suivi du diabeteComplications dégénératives et suivi du diabete
Complications dégénératives et suivi du diabeteRose De Sable
 
Prise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairePrise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairelaamlove
 
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrines
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrinesImagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrines
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrinesAMINA RIDEL
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesHana Hanouna
 
Tumeurs benignes du foie
Tumeurs benignes du foieTumeurs benignes du foie
Tumeurs benignes du foieClaude EUGENE
 

Similaire à Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique (20)

Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
 
Nodules thyroidien vr 12 02 13
Nodules thyroidien vr 12 02 13Nodules thyroidien vr 12 02 13
Nodules thyroidien vr 12 02 13
 
TEP TDM du cou
TEP TDM du couTEP TDM du cou
TEP TDM du cou
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 
Urogyn pedia 2 rm 12 04 11
Urogyn pedia 2 rm 12 04 11Urogyn pedia 2 rm 12 04 11
Urogyn pedia 2 rm 12 04 11
 
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcenPerforation de l  oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
Perforation de l oesophage sce gastroentérologie chu tlemcen
 
Chirped99
Chirped99Chirped99
Chirped99
 
P77
P77P77
P77
 
semiologie cancer colon.ppt
semiologie cancer colon.pptsemiologie cancer colon.ppt
semiologie cancer colon.ppt
 
Oncogenetique oi 13 09 11
Oncogenetique oi 13 09 11Oncogenetique oi 13 09 11
Oncogenetique oi 13 09 11
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
 
Complications dégénératives et suivi du diabete
Complications dégénératives et suivi du diabeteComplications dégénératives et suivi du diabete
Complications dégénératives et suivi du diabete
 
Prise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytairePrise en charge de la crise drepanocytaire
Prise en charge de la crise drepanocytaire
 
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrines
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrinesImagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrines
Imagerie des metastases hepatiques de tumeurs neuro endocrines
 
Tv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituelTv de siége inhabituel
Tv de siége inhabituel
 
P34
P34P34
P34
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Cours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicalesCours les urgences chirurgicales
Cours les urgences chirurgicales
 
Tumeurs benignes du foie
Tumeurs benignes du foieTumeurs benignes du foie
Tumeurs benignes du foie
 

Formes Rares et Particulières du Kyste hydatique

  • 1. Sarra Nabti (1), Azzedine Hallaci (2), Saddam Messai (2) Wahiba Bourouba (1), Mounira Retima (1), Ouazna Khames (1), Souhem Touabti (1) Service de Chirurgie de l’Enfant et de l’Adolescent EHS El Eulma (2) Service de Neurochirurgie CHU Sétif
  • 2. INTRODUCTION • Problème de santé publique des pays d’élevage en voie de développement . • « l’hydatidose suit le mouton comme son ombre ».  La localisation hépatique est la plus fréquente (70%), suivie de la localisation pulmonaire, tout organe peut être atteint.  Les localisations multiples sont possibles
  • 3. OBJECTIFS  Savoir évoquer la maladie hydatique devant une image kystique de localisation inhabituelle  Préciser :  les moyens diagnostics  Difficultés thérapeutiques  Aspects évolutifs
  • 4. Rappel  une zoonose complexe sévissant en zone d’élevage: développement tissulaire de la forme larvaire du TEG  Contamination :  direct :ingestion d’embryophores recueillis sur le pelage du chien ( hôte définitive)  indirecte : aliments ou de sols souillés par des fèces du chien infesté.
  • 6. • Estomac: - L’embryon hexacanthe éclot - Traverse la paroi par les capillaire sanguins ou lymphatiques • Foie: - Le système porte: - Anastomoses porto-caves - Les voies chylifères - 60 à 75 % • Poumon: - Par l’intermédiaire des Veines Sus- hépatiques - 15 à 30% • Coeur gauche /Grande circulation : - 10% - Sera embolisé dans les différents viscères (rein, rate, squelette, cerveau, muscles, glandes , etc.……..)
  • 7.  Localisations multiples sont relativement Fréquentes  Passage lymphatique de l’oncosphère explique la localisation pulmonaire ou inhabituelle de certains kystes, sans lésion hépatique concomitante.
  • 8.  Nous rapportons dans ce travail des observations sur des formes particulières et rares de kyste hydatique qui ont été colligées sur une période de 4 ans ( 2015- 2019) au niveau de service de chirurgie pédiatrique de l’EHS El Eulma et service de neurochirurgie chu de Sétif
  • 9. Service Localisation Habituelle Foie - Poumon Localisations inhabituelles Fille 15 5 Garçon 06 5 Total 21 10 31
  • 10. Localisation Cérébrale Rénale Diaphragmatique Hépatique ( situs inversus incomplet) Nombre de malade 5 3 1 1
  • 11. 1ère observation :  Il s’agit de 5 enfants , 2 garçons et 3filles , sans ATCDS pathologiques particuliers , originaires tous de régions rurales et avaient tous un contact avec des chiens et des moutons dans leurs entourages
  • 12. Age Motif de consult- ation TDM Cerebrale TLT Echo- AP Sérologie Technique chirurgicale Suite post opérat-oire 2 ans Macrocr- anie formation Kystique ayant une densité du liquide céphalorach idien, en plein parenchyme cérébral RAS RAS RAS technique hydropulsion •Simple •Bonne évolution4 ans Crise convulsi ve RAS RAS RAS 13 ans 8ans HIC RAS RAS RAS 10 ans
  • 16. 2ème Observation  Enfant Anis 12 ans  ATCD: RAS  Motif de consultation : Douleurs épigastriques  Examen clinique : voussure épigastriques  Échographie abdominale+ TDM : volumineux kyste du foie gauche uniloculaire à développement extra hépatique de128x 65 mm  Sérologie hydatique : négative  DGC : KHF gauche  CAT: TRT chirurgical Exploration chirurgicale : Kyste hydatique de la coupole diaphragmatique gauche Ponction , aspiration , stérilisation du kyste , résection de la membrane proligères , résection du dôme saillant et drainage + TRT médical « Albendazol » avec surveillance  Evolution : bonne
  • 18. 3ème Observation  Fillette Hind agée de 05 ans  ATCD: RAS  Motif de consultation : Douleurs abdominales  Examen clinique : masse bien limitée de consistance molle au niveau de l’hypochondre gauche  Échographie abdominale et TDM :  inversion de situation des organes intra abdominaux avec un syndrome de polysplénie associant : rates surnuméraires , pancréas court par agénésie corporeo caudale et continence azygos de la veine cave inferieure  Foie latéralisé à gauche est le siège d’une formation kystique du foie gauche grossièrement ovalaire bien limitée par une paroi fine de densité liquidienne de 72x64x58 arrivant en dedans en contact avec la bronche portale gauche qui reste perméable .
  • 21.  CAT: incision sous costale gauche PAS par SSH 10% + RDS + drainage  Evolution : favorable
  • 22. 4ème Observation  Il s’agit de 03 enfants 2 filles et un garçon qui présentent une masse rénale
  • 23. Age Motif de consult- ation Localisation Associé Siege a Echogra- phie AP Sérologie Technique chirurgica-le Suite post opérat-oire 5ans Dlr abdominale KHP Polaire Inferieur + PAS + RDS+ Drainage •Simple •Bonne évolution pour 02 cas •1cas : hématurie post op 16 ans Douleur lombaire Brulure mictionelle Dysurie Hématurie KHF KHP (Opéré ) Polaire sup actif Polaire inf calcifié + 15ans Douleur lombaire RAS Polaire sup +
  • 25. DISCUSSION  Les kystes hydatiques peuvent se localiser dans toutes les parties de l’organisme  La localisation hépatique est la plus fréquente (50 à 70 %), suivie de la localisation pulmonaire (25 à 40 %)
  • 26.  Le kyste hydatique cérébral est une affection rare qui touche surtout l’enfant et l’adulte jeune  Le + souvent à gauche  C’est une urgence chirurgicale  Diagnostic doit êtres évoquer devant tous signes HTIC dans les pays endémiques  Le diagnostic est facilement posé par la TDM ( signes pathognomoniques )
  • 27.  2 techniques chirurgicale peuvent être utilisées : hydropulsion qui a été utilisé pour traiter nos patients et ponction aspiration qui est réservé pour les cas ayant un risque important de rupture tels que les kystes du quatrième ventricule  Le pronostic dépend du siège, nombre des kystes et également de la survenue de complications postopératoires
  • 28.  Le kyste hydatique diaphragmatique est une entité rare vue la nature musculaire du diaphragme qui empêche l’implantation de l’embryon hexacanthe à cause des contractions musculaires et de la production d'acide lactique. L'atteinte diaphragmatique peut être primitive par voie sanguine, isolée ou associée à d'autres localisations . Dans notre étude il est primitif
  • 29.  Le kyste hydatique rénale est habituellement unilatéral . préférentiellement unique, mais il peut être parfois multiple voire bilatéral  Il peut poser un problème de diagnostic différentiel dans le type 1 avec le kyste solitaire et le type 4 avec les tumeurs rénale d’ ou l’interêt de la TDM dans cette localisation
  • 30.  Pour les kystes hydatique survenant sur un syndrome particulier avec malrotation, impose la recherche des malformations associées avec une maîtrise rigoureuse de l'anatomie pour éviter tout accident peropératoire  Un bilan morphologique est indispensable en préopératoire ( TDM TAP , angioscanner thoracique et abdominal, +/- couplé à une angio-IRM )  Pour notre cas on a pas eu de difficulté en peropératoire
  • 31. Take home messages  Dans les zones endémiques, Il faut toujours penser à un kyste hydatique devant toute masse kystique quelque soit sa localisation  Une bonne prise en charge initiale en tenant compte  D’une bonne préparation préopératoire ( albendazole)  des mesures de protection rigoureuses en peropératoire  bon suivi post op permet d’éviter la contamination et la réinfestation (apparition d’autres localisations par dissémination ) Et bien sûr la prévention qui reste l’objectif principal

Notes de l'éditeur

  1. la naissance directe de la carotide commune gauche de l’aorte rend plus aisé la migration directe de l’embole vers le cerveau