SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
Télécharger pour lire hors ligne
COSMÉTIQUE                                    Veille et innovation                                                                               57

          Cosmétique :
                 les leçons du présent (2/3)
 D       ossier en trois parties : la première partie, dédiée aux leçons du passé répond à des interrogations importantes : est-il éthi-
         que de proposer des produits minceurs, anti-âges, des nutricosmétiques, etc. ? Cette deuxième partie cerne huit dé s ou
         tendances fortes d’aujourd’hui.

 1 – La bio à deux vitesses est là, que faire ?                                   5 – Au delà de l’huile d’argan et des huiles
                                                                                  essentielles : les nouveaux territoires
 Le succès soutenu du cosmétique naturel (au moins 30 % par
 an) voit 2008 marquer l’entrée o cielle des grandes marques                      Certains ingrédients, ou principes cosmétiques au demeurant
 conventionnelles et de la grande distribution. Leur credo : na-                  excellents sont couramment utilisés : l’entreprise qui les uti-
 turel, bio et prix serré (pour l’instant)… Le grand public peut                  lise massivement court aussi le risque de se banaliser…
 désormais choisir un produit labellisé de qualité apparem-                       Heureusement, de nouvelles matières et sources d’inspiration
 ment similaire à tous les prix…                                                  voient le jour : terres volcaniques d’Asie, plantes corses, gem-
 Les marques dites historiques et les petites nouvelles peuvent en                mothérapie, cosmétique minéral, spagyriques coréens…
 tirer au moins deux enseignements :                                              6 – Retour vers le futur
 1) Apprendre désormais à agir et communiquer suivant une stra-                   Le cosmétique biologique fait à juste titre la part belle à la
 tégie précise induite par un positionnement prix : low-cost – mi-                nostalgie de la nature et à un passé idéalisé (savoir faire ar-
 lieu de gamme – premium – luxe. A ce sujet, la presse (qui fait                  tisanaux et ancestraux). Certaines marques commencent ce-
 l’opinion) utilise de plus en plus le pourcentage d’ingrédients bio-             pendant à mettre en avant d’autres valeurs : cosmétiques ur-
 logiques a chés pour distinguer les di érents niveaux de qualité                 bains, culturels, branchés, hédonistes, festis, sensuels, avec des
 (-20 % signi e un produit d’entrée de gamme).                                    procédés de transformation innovants issues de green techno-
                                                                                  logies récentes (cryonisation, complexes brevetés…).
 2) Communiquer largement sur ses atouts en terme d’éthique
 renforcée (tensio-actifs de qualité…), mais aussi de savoir faire «              7 – Made in local
 noble » pour les cosmétiques dits à valeurs ajoutées : travail artisa-           Le local ou le « fait chez soi » ont une cote grandissante. Le
 nal, matières précieuses, utiliser un « nez » pour ses parfums, etc.             commerce équitable reste légitime pour les ingrédients dits
                                                                                  exotiques qui ne peuvent être produits en France ou en Eu-
 2 – L’entreprise se fait belle pour vous…                                        rope (Beurre de Karité…). Mais le commerce équitable local
 Plus matures et soucieux de ne pas « se faire avoir », les adeptes               (appelé aussi commerce solidaire), quant à lui privilégie les
 du cosmétique naturel veulent de la transparence et beaucoup                     matières premières locales (miel, algues, huile d’olive…). Ce
 d’information. Ils achètent au moins autant une crème que l’en-                  qui évite les coûts écologiques du transport de matières iden-
 treprise qui la fabrique : infos produits claires (codes INCI traduits,          tiques produites trop loin, préserve une agriculture paysanne
 mention du pourcentage des ingrédients), électricité verte, recy-                locale, et maintient des emplois.
 clage des eaux usées, transports par train, jardins en propres, voila            Certaines marques commencent aussi à proposer des Kits de
 une belle opportunité pour la marque d’a cher sa di érence.                      cosmétiques à faire soi-même, ou des recettes sur-mesure
                                                                                  élaborées sur place en magasin. Ces tendances sont aussi
 3 – Eve va t’elle croquer la pomme ?                                             symptomatiques de ce retour au local.
 Nous l’avons vu, le cosmétique naturel innove constamment                        8 – Le label fait le standing
 en terme d’initiatives éthiques. Cependant, les « fausses no-
                                                                                  Des marques font le choix de labels moins connus mais plus
 tes » voient aussi le jour : surpromesse dans les allégations
                                                                                  exigeant par conviction ou pour mieux marquer leur qualité.
 produits, produits « anti-âge » qui promettent la jeunesse
 éternelle et diabolisent involontairement la vieillesse, course                     Sauveur Fernandez est
 aux prix bas qui emmènent à des concessions sur la qualité,                         consultant en marketing
 lingettes bio jetables, gammes pléthoriques trop segmentées                         vert et innovation
 incitant à surconsommer…                                                            responsable.
                                                                                     Fondateur de
 4 – Les dures lois de la séduction                                                  l’Éconovateur en 2001, pionnier
 Au delà d’informations précises, le cosmétique naturel a com-                       français des principes de la
                                                                                     communication responsable, il
 pris qu’il faut aussi séduire. Malheureusement, cette prise de
                                                                                     décrypte les tendances à venir, et
 conscience se limite le plus souvent, dans les publicités, à une                    aide les entreprises à la création
 simple photo de jolie femme issue d’une banque d’image li-                          de produits et services éthiques.
 bre (chacun peut l’utiliser), et à une mention pour les textures
 agréables… Certaines marques précisent qu’elles font aussi
 des produits d’entretien… Il est temps pour le secteur d’aller                      4 rue de Chaffoy - 30 000 Nîmes
                                                                                     Tél. : 06 11 40 19 91
 prendre des leçons chez des petites ou grandes marques de
                                                                                     Mail : fsauveur@econovateur.com
 «luxe» : faire adhérer les clients à son histoire, jouer sur la ra-                 Site : www.econovateur.com
 reté, savoir se faire désirer, ne s’improvisent pas…                                                                     Sauveur Fernandez

                                              Suite au prochain numéro : troisième partie, les leçons du futur

                                                                                                                       Janvier/Février 2009

Contenu connexe

Tendances

Dossierfinalchartegraphique rajarathina sharmili
Dossierfinalchartegraphique rajarathina sharmiliDossierfinalchartegraphique rajarathina sharmili
Dossierfinalchartegraphique rajarathina sharmili
Sharmili RAJARATHINA
 
Dossier avene aurelie celine_sylvie
Dossier avene aurelie celine_sylvieDossier avene aurelie celine_sylvie
Dossier avene aurelie celine_sylvie
sergedicredico
 
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marquesMarketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
sourdillat
 
Stratégie des marques - Etude du marché des tablettes de chocolat au lait
Stratégie des marques - Etude du marché des tablettes de chocolat au laitStratégie des marques - Etude du marché des tablettes de chocolat au lait
Stratégie des marques - Etude du marché des tablettes de chocolat au lait
Camille37
 

Tendances (17)

Les cosmétiques non traités sur les animaux, exemple de LUSH, travail de mark...
Les cosmétiques non traités sur les animaux, exemple de LUSH, travail de mark...Les cosmétiques non traités sur les animaux, exemple de LUSH, travail de mark...
Les cosmétiques non traités sur les animaux, exemple de LUSH, travail de mark...
 
Beauty Private Labels
Beauty Private LabelsBeauty Private Labels
Beauty Private Labels
 
Nature Et Decouverte
Nature Et DecouverteNature Et Decouverte
Nature Et Decouverte
 
Etude beauté 2012
Etude beauté 2012Etude beauté 2012
Etude beauté 2012
 
Dossierfinalchartegraphique rajarathina sharmili
Dossierfinalchartegraphique rajarathina sharmiliDossierfinalchartegraphique rajarathina sharmili
Dossierfinalchartegraphique rajarathina sharmili
 
Dossier avene aurelie celine_sylvie
Dossier avene aurelie celine_sylvieDossier avene aurelie celine_sylvie
Dossier avene aurelie celine_sylvie
 
héhé
héhéhéhé
héhé
 
Présentation - refonte du site Nature & Découvertes
Présentation - refonte du site Nature & DécouvertesPrésentation - refonte du site Nature & Découvertes
Présentation - refonte du site Nature & Découvertes
 
Caya
CayaCaya
Caya
 
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marquesMarketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
Marketing ethnique: enjeux et freins pour les marques
 
Extrait - les tendances creatives de la beaute
Extrait - les tendances creatives de la beauteExtrait - les tendances creatives de la beaute
Extrait - les tendances creatives de la beaute
 
Présentation: Analyse critique d'une campagne de communication de Nivea
Présentation: Analyse critique d'une campagne de communication de NiveaPrésentation: Analyse critique d'une campagne de communication de Nivea
Présentation: Analyse critique d'une campagne de communication de Nivea
 
Allegoria cosmetique-naturelle-bio
Allegoria cosmetique-naturelle-bioAllegoria cosmetique-naturelle-bio
Allegoria cosmetique-naturelle-bio
 
Garancia présentation
Garancia présentationGarancia présentation
Garancia présentation
 
Ppt vichy moreau pauline_stebel_charlotte_boucher_blandine
Ppt vichy moreau pauline_stebel_charlotte_boucher_blandinePpt vichy moreau pauline_stebel_charlotte_boucher_blandine
Ppt vichy moreau pauline_stebel_charlotte_boucher_blandine
 
Etude marché cosmétiques
Etude marché cosmétiquesEtude marché cosmétiques
Etude marché cosmétiques
 
Stratégie des marques - Etude du marché des tablettes de chocolat au lait
Stratégie des marques - Etude du marché des tablettes de chocolat au laitStratégie des marques - Etude du marché des tablettes de chocolat au lait
Stratégie des marques - Etude du marché des tablettes de chocolat au lait
 

En vedette

Bio solidaire, le label équitable Nord-Nord de Bio Partenaire
Bio solidaire, le label équitable Nord-Nord de Bio PartenaireBio solidaire, le label équitable Nord-Nord de Bio Partenaire
Bio solidaire, le label équitable Nord-Nord de Bio Partenaire
Apidae
 
Stratégies d’influence dans la Cosmétique bio : Le cas du Paraben dans la b...
Stratégies d’influence dans la Cosmétique bio : Le cas du Paraben dans la b...Stratégies d’influence dans la Cosmétique bio : Le cas du Paraben dans la b...
Stratégies d’influence dans la Cosmétique bio : Le cas du Paraben dans la b...
AMI Software
 

En vedette (7)

Bio solidaire, le label équitable Nord-Nord de Bio Partenaire
Bio solidaire, le label équitable Nord-Nord de Bio PartenaireBio solidaire, le label équitable Nord-Nord de Bio Partenaire
Bio solidaire, le label équitable Nord-Nord de Bio Partenaire
 
Le canard enchainé 6 mai 2014 - 4 s
Le canard enchainé   6 mai 2014 - 4 sLe canard enchainé   6 mai 2014 - 4 s
Le canard enchainé 6 mai 2014 - 4 s
 
Présentation L&E Cosmétique En Francais.
Présentation L&E Cosmétique En Francais.Présentation L&E Cosmétique En Francais.
Présentation L&E Cosmétique En Francais.
 
Produits cosmetique
Produits cosmetiqueProduits cosmetique
Produits cosmetique
 
Stratégies d’influence dans la Cosmétique bio : Le cas du Paraben dans la b...
Stratégies d’influence dans la Cosmétique bio : Le cas du Paraben dans la b...Stratégies d’influence dans la Cosmétique bio : Le cas du Paraben dans la b...
Stratégies d’influence dans la Cosmétique bio : Le cas du Paraben dans la b...
 
Plaquette Green is Better Cosmetics
Plaquette Green is Better CosmeticsPlaquette Green is Better Cosmetics
Plaquette Green is Better Cosmetics
 
Veille cosmetique rsscosmetic
Veille cosmetique rsscosmeticVeille cosmetique rsscosmetic
Veille cosmetique rsscosmetic
 

Similaire à Cosmetiques naturels lecons du present 2/3

Allegoria cosmetique-naturelle-bio
Allegoria cosmetique-naturelle-bioAllegoria cosmetique-naturelle-bio
Allegoria cosmetique-naturelle-bio
onibi29
 
Allegoria cosmetique-naturelle-bio
Allegoria cosmetique-naturelle-bioAllegoria cosmetique-naturelle-bio
Allegoria cosmetique-naturelle-bio
onibi29
 
CREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
CREADIGITAL DAY - Nicolas RiouCREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
CREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
CREADIGITALDAY
 
Synthèse Sur La Cosmétique Bio
Synthèse Sur La Cosmétique BioSynthèse Sur La Cosmétique Bio
Synthèse Sur La Cosmétique Bio
Laurent_Hanout
 

Similaire à Cosmetiques naturels lecons du present 2/3 (20)

Allegoria cosmetique-naturelle-bio
Allegoria cosmetique-naturelle-bioAllegoria cosmetique-naturelle-bio
Allegoria cosmetique-naturelle-bio
 
Allegoria cosmetique-naturelle-bio
Allegoria cosmetique-naturelle-bioAllegoria cosmetique-naturelle-bio
Allegoria cosmetique-naturelle-bio
 
CREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
CREADIGITAL DAY - Nicolas RiouCREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
CREADIGITAL DAY - Nicolas Riou
 
Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2
Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2
Webinar Lonsdale Le rebond après la crise #2
 
Frescoryl
FrescorylFrescoryl
Frescoryl
 
Stratégie 360° moreau boucher
Stratégie 360° moreau boucherStratégie 360° moreau boucher
Stratégie 360° moreau boucher
 
Synthèse Sur La Cosmétique Bio
Synthèse Sur La Cosmétique BioSynthèse Sur La Cosmétique Bio
Synthèse Sur La Cosmétique Bio
 
75 . livre adoptez la-slow-cosmetique-julien-kaibeck
75 . livre adoptez la-slow-cosmetique-julien-kaibeck75 . livre adoptez la-slow-cosmetique-julien-kaibeck
75 . livre adoptez la-slow-cosmetique-julien-kaibeck
 
La Com Développement Durable mort née?
La Com Développement Durable mort née?La Com Développement Durable mort née?
La Com Développement Durable mort née?
 
Com Développement Durable Mort Néee?
Com Développement Durable Mort Néee?Com Développement Durable Mort Néee?
Com Développement Durable Mort Néee?
 
NIVEA - Brand Management
NIVEA - Brand ManagementNIVEA - Brand Management
NIVEA - Brand Management
 
l'audit de la marque SPR
l'audit de la marque SPRl'audit de la marque SPR
l'audit de la marque SPR
 
Arcane cosmetique naturelle2016_presbdc
Arcane cosmetique naturelle2016_presbdcArcane cosmetique naturelle2016_presbdc
Arcane cosmetique naturelle2016_presbdc
 
communication responsable et produits bio 2/2
communication responsable et produits bio 2/2communication responsable et produits bio 2/2
communication responsable et produits bio 2/2
 
Marketing ethnique
Marketing ethniqueMarketing ethnique
Marketing ethnique
 
Les grandes marques doivent-elles avoir peur des petites ?
Les grandes marques doivent-elles avoir peur des petites ?Les grandes marques doivent-elles avoir peur des petites ?
Les grandes marques doivent-elles avoir peur des petites ?
 
Beesday : Cosmétique Bio, Comment être bien armé pour bien consommer
Beesday : Cosmétique Bio, Comment être bien armé pour bien consommerBeesday : Cosmétique Bio, Comment être bien armé pour bien consommer
Beesday : Cosmétique Bio, Comment être bien armé pour bien consommer
 
La veille de Né Kid du 26/03/2008
La veille de Né Kid du 26/03/2008La veille de Né Kid du 26/03/2008
La veille de Né Kid du 26/03/2008
 
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
Eco-innovation et produits verts et bio : les initiatives d’aujourd’hui qui a...
 
Brandculture livre extrait
Brandculture livre extraitBrandculture livre extrait
Brandculture livre extrait
 

Plus de Sauveur Fernandez

Plus de Sauveur Fernandez (13)

Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le mondeLes 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
Les 7 mutations de la grande distribution en France et dans le monde
 
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en coursDistribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
Distribution américaine, du Big Mall au City-Mall, révolutions en cours
 
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succèsDistribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
Distribution bio Whole Foods Market les sept leçons du succès
 
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
 
Comprendre la grande distribution : mutations en vue
Comprendre la grande distribution : mutations en vueComprendre la grande distribution : mutations en vue
Comprendre la grande distribution : mutations en vue
 
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthiqueLa grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
La grande histoire de la distribution bio et du commerce éthique
 
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendancesNATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
NATEXPO 2011 ...éco-innovations et tendances
 
Marketing durable des produits ecologiques
Marketing durable des produits ecologiquesMarketing durable des produits ecologiques
Marketing durable des produits ecologiques
 
Media sociaux et produits bio 3/3
Media sociaux et produits bio 3/3Media sociaux et produits bio 3/3
Media sociaux et produits bio 3/3
 
Media sociaux et produits bio 2/3
Media sociaux et produits bio 2/3Media sociaux et produits bio 2/3
Media sociaux et produits bio 2/3
 
Media sociaux et produits bio 1/3
Media sociaux et produits bio 1/3Media sociaux et produits bio 1/3
Media sociaux et produits bio 1/3
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
 
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
Alimentation naturelle les lecons du passe 1/3
 

Cosmetiques naturels lecons du present 2/3

  • 1. COSMÉTIQUE Veille et innovation 57 Cosmétique : les leçons du présent (2/3) D ossier en trois parties : la première partie, dédiée aux leçons du passé répond à des interrogations importantes : est-il éthi- que de proposer des produits minceurs, anti-âges, des nutricosmétiques, etc. ? Cette deuxième partie cerne huit dé s ou tendances fortes d’aujourd’hui. 1 – La bio à deux vitesses est là, que faire ? 5 – Au delà de l’huile d’argan et des huiles essentielles : les nouveaux territoires Le succès soutenu du cosmétique naturel (au moins 30 % par an) voit 2008 marquer l’entrée o cielle des grandes marques Certains ingrédients, ou principes cosmétiques au demeurant conventionnelles et de la grande distribution. Leur credo : na- excellents sont couramment utilisés : l’entreprise qui les uti- turel, bio et prix serré (pour l’instant)… Le grand public peut lise massivement court aussi le risque de se banaliser… désormais choisir un produit labellisé de qualité apparem- Heureusement, de nouvelles matières et sources d’inspiration ment similaire à tous les prix… voient le jour : terres volcaniques d’Asie, plantes corses, gem- Les marques dites historiques et les petites nouvelles peuvent en mothérapie, cosmétique minéral, spagyriques coréens… tirer au moins deux enseignements : 6 – Retour vers le futur 1) Apprendre désormais à agir et communiquer suivant une stra- Le cosmétique biologique fait à juste titre la part belle à la tégie précise induite par un positionnement prix : low-cost – mi- nostalgie de la nature et à un passé idéalisé (savoir faire ar- lieu de gamme – premium – luxe. A ce sujet, la presse (qui fait tisanaux et ancestraux). Certaines marques commencent ce- l’opinion) utilise de plus en plus le pourcentage d’ingrédients bio- pendant à mettre en avant d’autres valeurs : cosmétiques ur- logiques a chés pour distinguer les di érents niveaux de qualité bains, culturels, branchés, hédonistes, festis, sensuels, avec des (-20 % signi e un produit d’entrée de gamme). procédés de transformation innovants issues de green techno- logies récentes (cryonisation, complexes brevetés…). 2) Communiquer largement sur ses atouts en terme d’éthique renforcée (tensio-actifs de qualité…), mais aussi de savoir faire « 7 – Made in local noble » pour les cosmétiques dits à valeurs ajoutées : travail artisa- Le local ou le « fait chez soi » ont une cote grandissante. Le nal, matières précieuses, utiliser un « nez » pour ses parfums, etc. commerce équitable reste légitime pour les ingrédients dits exotiques qui ne peuvent être produits en France ou en Eu- 2 – L’entreprise se fait belle pour vous… rope (Beurre de Karité…). Mais le commerce équitable local Plus matures et soucieux de ne pas « se faire avoir », les adeptes (appelé aussi commerce solidaire), quant à lui privilégie les du cosmétique naturel veulent de la transparence et beaucoup matières premières locales (miel, algues, huile d’olive…). Ce d’information. Ils achètent au moins autant une crème que l’en- qui évite les coûts écologiques du transport de matières iden- treprise qui la fabrique : infos produits claires (codes INCI traduits, tiques produites trop loin, préserve une agriculture paysanne mention du pourcentage des ingrédients), électricité verte, recy- locale, et maintient des emplois. clage des eaux usées, transports par train, jardins en propres, voila Certaines marques commencent aussi à proposer des Kits de une belle opportunité pour la marque d’a cher sa di érence. cosmétiques à faire soi-même, ou des recettes sur-mesure élaborées sur place en magasin. Ces tendances sont aussi 3 – Eve va t’elle croquer la pomme ? symptomatiques de ce retour au local. Nous l’avons vu, le cosmétique naturel innove constamment 8 – Le label fait le standing en terme d’initiatives éthiques. Cependant, les « fausses no- Des marques font le choix de labels moins connus mais plus tes » voient aussi le jour : surpromesse dans les allégations exigeant par conviction ou pour mieux marquer leur qualité. produits, produits « anti-âge » qui promettent la jeunesse éternelle et diabolisent involontairement la vieillesse, course Sauveur Fernandez est aux prix bas qui emmènent à des concessions sur la qualité, consultant en marketing lingettes bio jetables, gammes pléthoriques trop segmentées vert et innovation incitant à surconsommer… responsable. Fondateur de 4 – Les dures lois de la séduction l’Éconovateur en 2001, pionnier Au delà d’informations précises, le cosmétique naturel a com- français des principes de la communication responsable, il pris qu’il faut aussi séduire. Malheureusement, cette prise de décrypte les tendances à venir, et conscience se limite le plus souvent, dans les publicités, à une aide les entreprises à la création simple photo de jolie femme issue d’une banque d’image li- de produits et services éthiques. bre (chacun peut l’utiliser), et à une mention pour les textures agréables… Certaines marques précisent qu’elles font aussi des produits d’entretien… Il est temps pour le secteur d’aller 4 rue de Chaffoy - 30 000 Nîmes Tél. : 06 11 40 19 91 prendre des leçons chez des petites ou grandes marques de Mail : fsauveur@econovateur.com «luxe» : faire adhérer les clients à son histoire, jouer sur la ra- Site : www.econovateur.com reté, savoir se faire désirer, ne s’improvisent pas… Sauveur Fernandez Suite au prochain numéro : troisième partie, les leçons du futur Janvier/Février 2009