10

822 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
822
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
342
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Sur quoi porte ce projet ?Définir l’objectif de ce projetCe projet est-il identique à des projets précédents ou s’agit-il d’un nouveau projet ?Définir la portée de ce projetCe projet est-il indépendant ou lié à d’autres projets ?* Notez que cette diapositive n’est pas nécessaire pour les réunions hebdomadaires sur l’état du projet
  • Dupliquez cette diapositive si nécessaire en présence de plusieurs problèmes.Cette diapositive et les diapositives associées peuvent être déplacés dans l’annexe ou masqués, si nécessaire.
  • 10

    1. 1. ÉTUDE POUR LES SPÉCIFICATIONS DES BESOINS EN COMPÉTENCES DANS LE SECTEUR DES ÉNERGIESRENOUVELABLES ET TOUT SECTEUR IMPACTÉ PAR L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Marrakech février 2013
    2. 2. 1.Rappel des résultats de l’étude -Besoins en Emplois -Besoins en formation2 Recommandations3 Plan d’action -2-
    3. 3. •Etude documentaire •Entretiens auprès des Diagnostic des besoins en institutionnels emplois •Enquêtes auprès des professionnels •Analyse des données collectées Spécification des métiers à former •Quantitatifs et qualitatifs •Jusqu’à l’horizon 2025 •Par segment •Par maillon de la chaîne de Besoins en valeur compétences •Selon plusieurs scénarios Plan d’actionRecommandations -3-
    4. 4. Energie renouvelable : 2 projets de grande envergure visant à lhorizon 2020 : Solaire Eolien  Plusieurs parcs éoliens d’une puissance 5 centrales électriques solaires d’une puissance totale de 2 000 MW : totale de 2 000 MW : 280 MW déjà réalisés 1ère tranche : 500 MW sera mise en production 720 MW en cours de développement en 2015 à Ouarzazate  Coût total : 3,5 milliards US dollars Coût global : 9 milliards US dollars  Ils seront tous en production en 2020 A son achèvement (en 2019) le projet : pour : produira 4 500 GWh  générer 6 600 GWh permettra d’économiser 1 Million de tep  économiser 1,5 millions de tep permettra d’éviter l’émission de 3,7 millions de  éviter lémission de 5,6 millions de tonnes tonnes de CO2 par an. de CO2 L’Agence spécialisée, MASEN, a été créée pour sa réalisation -4-
    5. 5. A l’achèvement de ce programme en Mix énergétique ciblé en 2020 2020, 42% de la puissance électrique totale installée au Maroc seront de sources renouvelables au lieu de 35% Hydraulique actuellement. Nucléaire 7% 14% Le solaire, l’éolien et l’hydrauliqueCharbon 26% Eolien 14% occuperont chacun 14% du parc électrique installé. A l’horizon 2020, les énergies Solaire 14% renouvelables contribueront à hauteurGaz 11% de 25% du total de l’énergie électrique pétrole 14% nette appelée. -5-
    6. 6.  Création d’emplois en éolien à l’horizon 2025 : Intégration minimale : 2 023 emplois, dont :  982 liés aux installations annuelles  1 041 liés à l’exploitation Intégration importante : 7 437 emplois, dont :  5 723 liés aux installations annuelles  1 714 liés à l’exploitation -6-
    7. 7. Emplois dans léolien8,000 7,4377,0006,0005,0004,000 3,844 3,3783,0002,000 2,0231,000 796 1,079 - 2015 2020 2025 Intégration min Intégration importante -7-
    8. 8. EMPLOIS DANS LE SOLAIRE: CSPEmplois prépondérants selon les maillons de la chaîne de valeurs:  Génie Civil  Opération  Installation des collecteurs  Maintenance -8-
    9. 9. EMPLOIS DANS LE SOLAIRE: CSP8,0007,000 7,3566,000 6,113 5,6425,000 4,7144,000 34083,000 2,904 27952,000 1,8591,000 1254 - 2015 2020 2025 67% CSP 50% CSP 33% CSP -9-
    10. 10. EMPLOIS DANS LE SOLAIRE: PHOTOVOLTAÏQUECréation d’emplois dans le segment à l’horizon 2025 : 33% PV : 6 046 emplois 3 406 liés aux installations annuelles 2 640 liés à l’exploitation 50 % PV : 9 160 emplois 5 160 liés aux installations annuelles 4 000 liés à l’exploitation 67 % PV : 12 274 emplois 6 914 liés aux installations annuelles 5 360 liés à l’exploitation - 10 -
    11. 11. EMPLOIS DANS LE PHOTOVOLTAÏQUE14,00012,000 1227410,000 9594 9,160 8,000 7,160 6,000 6,046 4,726 4,000 4060 3,030 2,000 2,000 - 2015 2020 2025 33% PV 50% PV 67% PV - 11 -
    12. 12. EMPLOIS EN MICRO HYDROÉLECTRICITÉQuel que soit le scénario : 76% des emplois créés par le secteur micro hydroélectrique sont dans la partie génie civil 34% des emplois nécessitent une expérience solide en génie civil, une aptitude à diriger des équipes et un chantier, ou à la conduite d’engins de chantier. - 12 -
    13. 13. EMPLOIS DANS LA MICRO HYDROÉLECTRICITÉ 400 350 356 300 250 200 178 150 100 62 80 50 36 45 - 2015 2020 23,2 MW 6,6 MW 3,5 MW - 13 -
    14. 14. EMPLOIS DANS LE SEGMENT DE LA BIOMASSELes types et taux d’emplois à créer à l’horizon 2020:  Ingénieur Agronome, Environnemental, Thermomécanique, Génie Civil spécialisé, industriel, Électrotechnique/Automatique (9%)  Technicien mécanique/thermique, Électrotechnique/Automatique (9%)  Chef de chantier génie civil, Ouvrier génie civil (22%)  Opération&Maintenance (transporteur, technicien automatique et thermique) (40%) - 14 -
    15. 15. EMPLOIS DANS LE SEGMENT DE LA BIOMASSE 4,000 3806 3,500 3,000 2,500 2645 2,254 2,248 2,000 1,500 1,281 1,000 908 500 - 2015 2020 Moindre coût Portefeuille équilibré Startégie solaire - 15 -
    16. 16. EMPLOIS À CRÉER EN EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUESecteurs concernés:  industrie,  bâtiment,  transport. Maillons:  Fabrication équipement EE  Installation des équipements  Audits et expertises  Exploitation, gestion et maintenance  Organisation du plan d’actions  La promotion des différentes mesures sélectionnées  Organismes financiers mobilisés  Eco-conduite - 16 -
    17. 17. Emplois dans les secteurs impactés par lefficacité énergétique 45,000 42,799 40,470 40,000 36,760 35,000 30,000 2020 BAU Intermédiaire Volontariste - 17 -
    18. 18. Pour satisfaire les besoins encompétences à l’horizon 2025 (partranche de cinq ans) l’étude faitressortir en fonction d’un scénariomaximaliste les Besoins enformation par segment et parprofil: - 18 -
    19. 19. BESOINS EN FORMATION SEGMENTS ENRIngénieurs en énergies renouvelables à former :  947 à lhorizon 2015  2044 à lhorizon 2020  3128 à lhorizon 2025.Le PV vient au 1er rang, suivi de léolien, du CSP et de la biomasse. - 19 -
    20. 20. BESOINS EN FORMATION SEGMENTS ENR3,500 3,1283,000 PV 67%2,500 2,044 Eolien avec integration2,000 industrielle importante1,500 Biomasse-Stratégie 947 solaire1,000 CSP 33% 500 - Micro-hydro électricité- 2015 2020 2025 23,3 MW Total EnR Ingénieur en ER - 20 -
    21. 21. BESOINS EN FORMATION SEGMENTS ENRTechniciens et technico- commerciaux en EnR àformer :  2 905 à lhorizon 2015  6 788 à lhorizon 2020  10 676 à lhorizon 2025Le PV vient au 1er rang, suivi de la biomasse et deléolien - 21 -
    22. 22. BESOINS EN FORMATION SEGMENTS ENR12,000 10,67610,000 PV 67% 8,000 Biomasse-Stratégie 6,788 solaire 6,000 Eolien avec integration industrielle importante 4,000 2,905 Micro-hydro électricité- 23,3 MW 2,000 CSP 33% - Total EnR 2015 2020 2025 Techniciens et technico-commerciaux - 22 -
    23. 23. BESOINS EN FORMATION SEGMENTS ENROuvriers qualifiés à former en EnR: 3 181 à lhorizon 2015, 4 886 à lhorizon 2020 5 773 à lhorizon 2025.La biomasse vient au 1er rang, suivie du CSP et duPV - 23 -
    24. 24. 7,0006,000 5,773 4,886 Biomasse-Stratégie5,000 solaire4,000 CSP 33% 3,1813,000 PV 67%2,000 Eolien avec integration1,000 industrielle importante - Total EnR 2015 2020 2025 Ouvriers qualifiés - 24 -
    25. 25. BESOINS EN FORMATION EN EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUETypes de profils à Former : Ingénieur projets Ingénieur détudes Ingénieur qualité Ingénieur thermicien Architecte - 25 -
    26. 26. Besoins en Formation en Efficacité Énergétique8,000 7,0417,0006,0005,000 4,6944,0003,000 2,347 EE-Volontariste2,0001,000 - 2015 2020 2025 Ingénieur - 26 -
    27. 27. BESOINS EN FORMATION EN EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUENiveau de formation technicien :  Technicien d’études,  T. en automatisme,  T. en électromécanique,  T. de maintenance,  T. des réseaux des fluides  T. d’exploitation Énergie  T. efficacité énergétique BTP  T. en froid et climatisation  T. en thermique et climatisation, … - 27 -
    28. 28. 30,00025,000 24,10520,000 16,07015,00010,000 8,035 EE-Volontariste 5,000 - 2015 2020 2025 - 28 -
    29. 29. BESOINS EN FORMATION EN EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUENiveau de formation : Ouvriers qualifiés  Soudeurs  Chaudronniers  Électricien  Installateurs système de climatisation et de chauffage  Maçons  Conducteurs professionnels à l’éco-conduite - 29 -
    30. 30. 35,000 32,87630,00025,000 21,91720,00015,000 10,959 EE-Volontariste10,000 5,000 - 2015 2020 2025 Ouvriers qualifiés - 30 -
    31. 31. Pour combler les écarts constatés entrel’offre et la demande de main-d’œuvre, l’étude préconise des actions: - 31 -
    32. 32. RÉINGÉNIERIE DES PROGRAMMES DE FORMATION ENR ET EE A court terme: 2011-2012 : développer 5 programmes de formation professionnelle selon lAPC au niveau de formation Technicien ou Technicien Spécialisé Installateur mainteneur éolien Installateur mainteneur solaire Technicien Efficacité énergétique Intervenant en Biomasse Technicien en génie climatique - 32 -
    33. 33. RÉINGÉNIERIE DES PROGRAMMES DE FORMATION ENR ET EE 2011-2012 : préparer les infrastructures pour limplantation des programmes au sein de trois nouveaux instituts , à savoir :  site 1: Oujda  site 2: Tanger  site 3 : Ouarzazate 2011-2012 : Identifier des partenaires au niveau national disposant de lencadrement pédagogique et des moyens logistiques et adapter certains de leurs programmes de formation dispensés actuellement aux besoins du secteur. 2011-2012 : préparer lencadrement administratif et pédagogique à limplantation des nouveaux programmes adaptés et développés. 2011-2012 : équiper les établissements qui vont offrir les nouveaux programmes. - 33 -
    34. 34. RÉINGÉNIERIE DES PROGRAMMES DE FORMATION ENR ET EEA moyen terme:2012-2013 : Implanter les 5 programmes développés au niveau destrois nouveaux établissements sectoriels2012-2013 : Implanter les programmes adaptés au niveau desétablissements partenaires2012-2013 : Identifier des partenaires au niveau internationalcapables daccompagner les établissements précédemmentidentifiés pour limplantation des nouveaux programmesdéveloppés et adaptés.2012-2013 : Développer selon lAPC et en Mode de Formation parApprentissage, un programme de "Maintenance Tramway". - 34 -
    35. 35. RÉINGÉNIERIE DES PROGRAMMES DE FORMATION ENR ET EE 2012-2013 : Adapter les programmes développés au niveau de la formation professionnelle au Mode de Formation par Apprentissage et les implanter ainsi que celui de "Maintenance Tramway" dans des CFA-IE préalablement identifiés. 2013-2014 : Évaluer les résultats des expériences pilotes pour les programmes développés et adaptés. 2014-2015 : Généraliser, après évaluation, limplantation des programmes aux autres établissements présentant les conditions suffisantes pour offrir les nouveaux programmes développés et adaptés. 2014-2015 : Préparer les infrastructures pour limplantation des programmes élaborés dans la province de Laâyoune. - 35 -
    36. 36. FORMATION CONTINUE ENR ET EEA court terme: 2011-2012 : élaborer un plan de formation continue, en partenariat avec lADEREE, au profit des formateurs de lOFPPT, lONE, lONEP et lONCF, etc.A moyen terme: 2013-2014 : offrir au sein des établissements denseignement supérieur (EST, Facultés, etc.), en mode Formation Continue, les programmes d’enseignement adaptés après évaluation. - 36 -
    37. 37. COMMUNICATIONA court terme: 2011-2012 : Élaborer un plan de communication pour le lancement de lopération de recrutement des stagiaires pour les sites pilotes et les établissements partenaires.A moyen terme : 2013-2014 : Élaborer un plan de communication pour informer sur la généralisation de limplantation des programmes développés et adaptés. - 37 -
    38. 38. OPÉRATIONNALISATION DU PLAN (ALLOCATION DES RESPONSABILITÉS ENTRE ACTEURS) Elaboration des programmes de formation  MEMEE Etude de faisabilité des IFMEREE (Dimensionnement, besoins en équipement/Encadrement, Assistance technique)  DFP Montage financier  Coordination AFD, DFP, MEMEE Construction des IFMEREE  DFP Gestion des IFMEREE  FENELEC/FIMME Implantation des filières, promotion de la formation, encadrement et insertion des lauréats  MASEN/ONE/ADEREE - 38 -
    39. 39. INSTANCE DE COORDINATION POUR LA RÉALISATION DU PLAN D’ACTION une instance de coordination et de suivi de réalisation du plan d’action regroupant les acteurs institutionnels suivants : MEMEE, DFP, MENESFC, MASEN, SIE, ONE, ADEREE, FENELEC, FIMME Cette instance de coordination et de suivi de réalisation du plan d’action aura pour mission :  L’animation des relations entre les partenaires;  Le suivi de la mise en œuvre des différentes actions identifiées par le plan;  L’évaluation des effets et des impacts des actions;  L’ajustement des programmes de formation. - 39 -
    40. 40. - 40 -

    ×