Disciples

987 vues

Publié le

Comprendre à travers 13 études la notion de disciples

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
987
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
37
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Disciples

  1. 1. DU CHRIST Manuel d’études pour les petits groupes
  2. 2. Contenu Les quatre piliers d’un Petit Groupe relationnel ............................................................................................. 3 Introduction..................................................................................................................................................... 4 Etude 1 : Le sacerdoce universel ..................................................................................................................... 5 Etude 2 : L’impératif du Christ : faire des disciples ......................................................................................... 6 Etude 3 : Recevoir la puissance ....................................................................................................................... 7 Etude 4 : Perfectionnement des saints ........................................................................................................... 8 Etude 5 : Comme le sel et la lumière............................................................................................................... 9 Etude 6 : Un homme sage ............................................................................................................................. 10 Etude 7 : Le plus grand don de Dieu.............................................................................................................. 11 Etude 8 : Envoyés par le Christ ...................................................................................................................... 12 Etude 9 : Au monde entier et à toute créature ............................................................................................. 13 Etude 10: Brebis et boucs .............................................................................................................................. 14 Etude 11 : La repentance et le pardon .......................................................................................................... 15 Etude 12: Les talents ..................................................................................................................................... 17 Etude 13 : Deux à deux .................................................................................................................................. 18 « J'ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître, en sorte que ce n'est pas celui qui plante qui est quelque chose, ni celui qui arrose, mais Dieu qui fait croître. » 1 Corinthiens 3 : 6,7 Disciples du Christ Page 2
  3. 3. Les quatre piliers d’un Petit Groupe relationnel Fraternisation Accueil, discussion, partage d’expériences personnelles. Adoration Louange, prière, méditation, témoignage, étude. Etude relationnelle de la Bible Etude de la Bible avec une emphase sur l’application dans la vie de tous les jours. Partage de la foi Plan d’évangélisation du groupe, prière d’intercession, duos missionnaires Disciples du Christ Page 3
  4. 4. Introduction « La constitution de petits groupes pour mener une action évangélique est un plan qui m'a été présenté par Celui qui ne peut commettre d'erreur. Si l'église est nombreuse, que les membres soient répartis en petites équipes en vue de travailler non seulement pour les fidèles, mais aussi pour les incroyants. » (Ellen G. WHITE, Évangéliser page 111) Cette recommandation de la servante du Seigneur doit être aujourd’hui une réalité. Dans plusieurs pays du monde, l’expérience des petits groupes apportent un bienfait sans précédent à l’Eglise. Cette méthode inspirée par Dieu, est pertinent et efficace, car le plan même de Dieu pour son Eglise. Aujourd’hui, l’objectif est d’enrôler chaque membre dans un petit groupe qui lui permettra non seulement de grandir spirituellement mais aussi de partager sa foi. Il devient de plus en plus clair pour l'Eglise adventiste que le plan des petits groupes fait partie du plan de Dieu pour l'achèvement de la mission dans ce monde. Il est essentiel pour le maintien des membres, pour faire de chaque membre un disciple, pour préparer des dirigeants, entretenir la vie communautaire, l’édification spirituelle et pour la participation des membres à la mission selon leurs dons. Cette série d'études met l'accent sur une étude de la Bible relationnelle et aide chacun à appliquer dans sa vie les découvertes faites dans la Parole de Dieu. En outre, chacun peut contribuer à ce mouvement de trois façons: par la prière, en incitant les membres à participer et en offrant son foyer pour la tenue des rencontres. Ainsi, les petits groupes se multiplieront et nous aurons une église plus vivante et plus active. De cette façon, nous attendrons avec espoir et nous dirons avec l’apôtre Jean: «Viens, Seigneur Jésus ! » Apocalypse 22:20. Disciples du Christ Page 4
  5. 5. Etude 1 : Le sacerdoce universel Introduction A la création, Adam et Eve pouvaient communiquer avec Dieu face à face. Mais le péché a causé une séparation avec Dieu. A partir de ce moment, ils ont eu besoin d'un intercesseur pour communiquer avec leur Créateur. C’était le rôle des prêtres dans l'ancien Israël. Par le rituel des sacrifices et par le sang d'un agneau, ils intercédaient pour le peuple. Ce n'était qu'un arrangement provisoire jusqu'à ce que le Christ vienne pour rétablir la communion brisée avec nos premiers parents. La mort du Christ a mis fin au système sacrificiel de l'Ancien Testament et a rétabli la prêtrise de tous les croyants. Ainsi, chaque disciple de Jésus peut entrer en communion directe avec Dieu par l’intermédiaire non d’un homme, mais par les mérites de Jésus, le Fils de Dieu, mort sur la croix du Calvaire à notre place. Jean dit dans l'Apocalypse 1:5 à 6 que les disciples du Christ sont des prêtres au service de Dieu, son Père. Dans Apocalypse 5: 9-10, il parle aussi de Jésus qui, par son sacrifice a fait de nous des sacrificateurs pour Dieu. Texte de l’étude : 1 Pierre 2 : 9 et 10 Connaître le texte a. Selon vous, que signifie un sacerdoce royal ? Croyez-vous réellement que la mort de Jésus a enlevé la classe sacerdotale des prêtres pour toujours ? Ce texte nous aide à comprendre que tous les chrétiens appartiennent à la prêtrise. L'église n'a pas besoin de prêtres particuliers, car elle-même, en tant que corps, est un sacerdoce. Le sacerdoce de chaque disciple est un ministère qui vise à restaurer l'idéal de communication avec Dieu perdu à la création suite à la faute de nos premiers parents. Interprétation du texte b. Croyez-vous que le texte veut nous enseigner qu’il n’y a pas de séparation entre les membres d’église que l’on appelle communément laïcs et les pasteurs ? Le texte nous aide à comprendre qu'il n'y a pas de séparation entre les pasteurs et les laïcs, entre les dirigeants et le reste du peuple. Dans l’Eglise de Dieu, il y a une seule classe: des prêtres qui le sont pleinement parce qu’ils sont nés de nouveau quand ils ont accepté Christ comme leur Sauveur personnel. Chacun doit avoir une communion personnelle avec Dieu, l’adorer et s'offrir comme un sacrifice vivant. (Romains 12 : 1 et 2) Application du texte Ainsi, si nous croyons à la prêtrise ou au sacerdoce de tous les croyants, il est nécessaire que l’Eglise toute entière s’implique dans un ministère d’amour. Nul ne peut être chrétien sans être prêtre, et nul ne peut être un prêtre, s’il n’a pas un sacrifice vivant à offrir. Ce sacrifice, c’est le ministère que le Christ nous a confié à chacun à travers nos dons. Si nous n'avons pas un ministère, nous ne sommes pas des disciples. Il est important de mettre en œuvre la pratique du sacerdoce universel des disciples de manière structurée en donnant à chacun une responsabilité selon ses dons. Mais en se souvenant qu’au sein du peuple de Dieu, il n’y a pas de hiérarchie. Il y a des niveaux de responsabilités, mais pas de hiérarchie. Disciples du Christ Page 5
  6. 6. Etude 2 : L’impératif du Christ : faire des disciples Introduction L'Eglise Adventiste du 7ème jour fait de gros efforts pour prêcher l'Evangile au monde. Quelques nations, en particulier celles que nous appelons la fenêtre 10/40 (la plupart des pays musulmans) reçoivent l'Evangile par le moyen de la radio, de la télévision et d’Internet. Les croyants et disciples vont dans toutes les nations du monde pour prêcher l'Évangile éternel à travers presque toutes les langues. Mais nous devons garder à l'esprit l'impératif central de la prédication qui est de faire des disciples. Texte à étudier : Matthieu 28 : 18-20 Connaitre le texte a. La mission confiée par Christ à l’Eglise nous enjoint à aller faire de toutes les nations des disciples. Le mandat, est-il de simplement prêcher l’Evangile ou de faire des disciples ? Quelle différence faites-vous entre les deux ? Cela signifie littéralement que l’objectif est de faire des disciples de toutes personnes à qui nous présentons l’Evangile. Faire des disciples est l’objectif et la raison d’être de l’Eglise. C’est la mission de chaque membre du corps de Christ. Sans cette mission, l’Eglise n’a pas plus lieu d’être. Il ne s’agit pas de rallonger une liste de membre d’église, mais de faire des disciples. Interprétation du texte Aujourd’hui, il n'y a pas de changement à la mission. Il est du devoir de tout disciple de faire de nouveaux disciples en leur enseignant en paroles et en actes à « respecter toutes les choses » que le Seigneur a enseigné à ses premiers disciples. Ce texte est souvent utilisé pour exhorter à prêcher l'Évangile, mais en réalité son plus grand impératif est de faire de toutes les nations des disciples. Trop souvent l’emphase a été mise sur la proclamation, alors que l’objectif proposé par le Christ est de faire des disciples. La chaîne ininterrompue de disciple continue jusqu’à aujourd’hui. A travers les siècles, une génération de disciples a formé une autre génération. Nous faisons partie de cette chaîne et, par notre baptême, nous avons accepté la mission confiée par Christ qui est de faire des disciples jusqu’à ce qu’il revienne. Application du texte Tout ce que nous faisons dans l'église qui n’a pas un objectif d’évangélisation dans le sens de faire des disciples, se transforme en "distraction de Satan." Toute Eglise qui n’a pas pour impératif de faire des disciples devient un simple club ou une association. Nous parlons bien de disciples et pas de simples membres d’églises. a. En tant que disciples, nos manières de vivre ne devraient-ils pas aussi aider à faire de toutes les nations des disciples ? Nous devons accomplir cette mission sur tous les plans. Chaque programme, chaque activité, chaque événement doit faire partie de la stratégie de l’Eglise locale pour croître et accomplir sa mission : faire des disciples. Disciples du Christ Page 6
  7. 7. Etude 3 : Recevoir la puissance Introduction La puissance pour prêcher l’Evangile a été reçue par les disciples à la Pentecôte lors de la réception du Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est reçu comme un don lorsque nous croyons en Jésus et sommes baptisés (Actes 2:38). Les versets qui précèdent notre texte d’étude d’aujourd’hui appuient cette interprétation: «Comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il; car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit. » Actes 1: 4 et 5. Texte à étudier : Actes 1 : 6 à 11 Connaître le texte a. Que signifie pour vous l'expression «recevoir une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous » ? Le Saint-Esprit n'était pas encore venu sur la terre, ni dans le cœur des disciples jusqu'à ce jour de la Pentecôte. Depuis cet événement, il est reçu au moment du baptême par immersion. Si nous recevons l'Esprit Saint, quand nous nous sommes repentis, avons accepté Jésus comme notre Sauveur et avons été baptisé, y-a-t-il une nouvelle réception du Saint-Esprit plus puissante, comme à la Pentecôte? (Actes 2). Une fois qu'il pénètre dans le cœur du disciple, le Saint-Esprit vit pour toujours dans ce corps qui est son temple. Il aide ainsi le nouveau disciple à croître et à vivre l’Evangile. La présence de l’Esprit est donc vitale pour toute personne qui a accepté Jésus comme son Sauveur personnel. Sans la présence du Saint-Esprit, nous ne recevons pas cette vie d’en-haut, cette puissance qui fait de nous des témoins. Il convainc de péché, de justice et de jugement, nous aide à surmonter la tentation, intercède pour nous et nous permet de produire les fruits de l’Esprit qui découle de notre nouveau statut d’enfant de Dieu racheté par sa grâce. (Actes 2:38-39, Jean 14:16, 16:8-10, 1 Corinthiens 3:16, 6:19, Galates 5:22-23) Interprétation du texte a. A partir de quel moment un disciple reçoit-il la puissance du Saint-Esprit nécessaire pour remplir la mission de prêcher l'Evangile et faire des disciples? L'Esprit Saint demeure dans le cœur de ceux qui sont nés de nouveau, qui ont été pardonnés pour leurs péchés en croyant à l'Evangile et ont été baptisés. Le Saint-Esprit vient à nous comme un don de Dieu, donné à ceux qui croient en Jésus et qui ont reçu le pardon de leurs péchés. Application du texte a. Quelle doit être notre attitude alors que nous souhaitons recevoir la puissance du Saint-Esprit ? Jésus a commandé à ses premiers disciples d’attendre la promesse du Saint-Esprit. Il devait le faire dans une attitude révérente et persévérante, dans l'unité, dans la prière et les supplications, non dans l’optique de forcer Dieu à faire ce don, mais dans une préparation personnelle pour le recevoir. (Actes 1:14, 2:1). Jésus ne demande pas à ses disciples de faire le travail sans la puissance de l'Esprit Saint. Dieu désire que nous accomplissions la mission grâce à la puissance et les dons de Saint-Esprit. Disciples du Christ Page 7
  8. 8. Etude 4 : Perfectionnement des saints Introduction L'Esprit Saint distribue des dons divers afin d’unifier et d’édifier l'église. En ce sens, l'apôtre Paul affirme que les dons ont été donnés pour le perfectionnement des saints et l’édification du corps de Christ. Texte à étudier : Ephésiens 4 : 11 et 12 Connaître le texte a. Connaissez-vous des personnes qui sont dotés de certains dons ? Que font-ils ? b. Quelle est la mission des personnes qui reçoivent ces dons ? c. Quel est le résultat de la bonne utilisation des dons donnés par Dieu ? Parmi les dons accordés par le Saint-Esprit, celui qui possède le don de pasteur-enseignant (aussi appelé ancien) devrait prendre la responsabilité du bien-être spirituel des disciples. La mission des personnes recevant ces dons est le perfectionnement des saints. Le résultat de ce travail est la maturité, la croissance et l'unité de l'Eglise comme corps de Christ. Notre texte dans d’autres versions de la Bible rend encore plus évident la responsabilité des pasteurs-enseignants. Voici le texte dans deux autres version : « Et les dons qu'il a faits, ce sont des apôtres, des prophètes, des évangélistes, des pasteurs et catéchètes, afin de mettre les saints en état d'accomplir le ministère pour bâtir le corps du Christ, » (Traduction œcuménique de la Bible) « Ses "dons aux hommes" sont variés. Il nous a donné certains frères comme apôtres, d'autres comme porte-parole de Dieu, d'autres comme évangélistes, d'autres encore comme bergers et enseignants. Tous ces dons ont été accordés pour le perfectionnement des chrétiens afin qu'ils soient tous convenablement équipés pour leur service et que chacun soit rendu capable d'exercer son ministère en vue de la formation du Corps du Christ. » (Version Parole Vivante) Interprétation du texte Ces pasteurs-enseignants ont plus pour mission l’organisation du ministère des disciples. Leur travail consiste donc essentiellement à enseigner,former et à équiper les membres. Les pasteurs-enseignants dans l'église doivent travailler au «perfectionnement des saints ». Ils doivent former les disciples (saints). C’est ce travail qui permet de construire et d’édifier l’Eglise du Seigneur. Application du texte a. Qui participe vraiment au développement et à l’édification de l'Eglise? Ce sont les disciples qui construisent l'église. Le perfectionnement (formation) des uns amène la croissance de l'église en tant qu’édifice spirituel. Quand Jésus dit: «Je bâtirai mon église», Il a pensé à la fonction de chaque disciple. Ceux qui reçoivent les dons devraient former les disciples nouvellement venus afin qu'ils édifient l'Église par l'accomplissement de leurs travaux personnels de disciple. Nous devons rechercher l'amélioration, la maturité et la croissance continue dans la communion avec Dieu « jusqu’à ce que nous soyons parvenus à l’état d’hommes faits, à la mesure de la stature parfaite du Christ. » Ephésiens 4 : 13 Disciples du Christ Page 8
  9. 9. Etude 5 : Comme le sel et la lumière Introduction Notre texte d’étude fait partie du Sermon sur la Montagne prononcé par Jésus. Ce texte suit les Béatitudes qui sont des préceptes pour tous les hommes en général. Mais dans notre texte, Jésus s'adresse particulièrement à ses disciples. Le don du Saint-Esprit est une promesse faite à tous les croyants (Actes 2:38). « Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera. » (Actes 2:39) Texte à étudier : Matthieu 5 : 13 à 16 Connaitre le texte a. Que signifie être le sel de la terre pour un disciple aujourd’hui ? Jésus a utilisé cette image pour montrer à ses disciples que, comme le sel, qui, mélangé à la nourriture lui donne de la saveur et le conserve, ils devraient rencontrer les gens pour répondre à leurs besoins et leur apporter le salut. b. Que signifie être la lumière du monde ? Jésus a comparé les disciples à la lumière d'une ville construite sur la colline, lumière visible de jour comme de nuit. Le vrai disciple ne peut cacher la lumière d'une vie sanctifiée par la justice de Christ. La lumière est un symbole de confiance, de vie, et surtout d'amour. C'est ce qui identifie un vrai disciple. « Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu'ils voient vos bonnes oeuvres, et qu'ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. » (Matthieu 5 : 16) Interprétation du texte a. Pourquoi Jésus affirme-t-il que ses disciples sont la lumière du monde et le sel de la terre ? Les gens avaient entendu parler de la façon dont ils devraient vivre. Jésus tient maintenant à les amener à être et à vivre comme de vrais disciples. Il est affirmatif dans sa déclaration. Il veut que ses disciples comprenent ce qu'ils représentent pour le monde: le sel et la lumière. Application du texte a. Comment pouvez-vous être un disciple agissant comme sel et lumière dans la communauté où vous êtes ? Les gens ont aujourd'hui besoin de l'amour que Jésus avaient pour ses disciples. Ils ont besoin, aussi, de force et de sympathie dans ce monde de solitude. Mais attention à ne pas perdre la saveur ou l'identité d'un vrai disciple, de ne pas devenir obsolètes comme le sel qui ne sert à rien, et d'être jeté dans les rues. Il ne s’agit pas de faire partie d’une religion officielle, sans vie, et de devenir un mauvais témoin. Il s’agit d’expérimenter l’amour du Christ dans notre vie et que cela se voit dans notre attitude. Disciples du Christ Page 9
  10. 10. Etude 6 : Un homme sage Introduction Le disciple peut acquérir beaucoup de connaissances, mais s’il ne ne sait pas gagner de nouveau disciple du Seigneur, il n'est pas sage. C’est cela la vraie sagesse ; les autres choses de cette vie sont éphémères. Mais le sort de l'âme est éternelle et nous pouvons changer de nombreuses destinations. Le disciple a pour abjectif de gagner des âmes. Daniel a dit: «Ceux qui sont sages brilleront comme la splendeur du firmament, et ceux qui auront beaucoup à la justice comme les étoiles pour toujours et à jamais. » Daniel 12:3. Texte à étudier : Proverbes 11 : 30 Connaître le texte a. Celui qui se dit disciple de Christ peut-il ne pas vouloir partager son expérience avec d’autres ? Peut-il vivre une attitude si égoïste ? Si un disciple ne gagne pas des âmes, il perd l'essence même de son ministère de disciple. Il devient un disciple purement formel qui ne se développe pas. Jésus a dit: « Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron. Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l'émonde, afin qu'il porte encore plus de fruit.» (Jean 15:1-2). Puis il dit que le sarment qui ne produit pas, sera jeté dehors, séchera puis on le ramassera pour qu’il soit jeté au feu. (Jean 15:6). La preuve que nous demeurons en Christ se manifeste par les fruits que nous portons. (Jean 15:5). Prier Dieu n'a de sens que si je gagne des âmes (Jean 15:7). Prier et travailler pour gagner des âmes sont des choses qui vont ensemble. Nous prions pour recevoir la puissance, afin de gagner des âmes et nous gagnons des âmes parce que nous avons reçu la puissance de Dieu. Interprétation du texte a. N’est-ce pas une bonne chose que de partager avec d'autres le grand amour, la bonté de Dieu et Sa miséricorde rédemptrice? Christ a enseigné à ses disciples par des paraboles la nécessité de faire de nouveaux disciples. Nous pouvons citer des paraboles comme le semeur, la graine de moutarde, le trésor caché, le fils prodigue, la drachme perdue, et en particulier la brebis perdue. Il montre ainsi l'effort, l'amour et la sagesse que nous devons employer pour sauver une âme. Un vrai disciple a la passion pour le salut des âmes. Il vit à faire de nouveaux disciples. Application du texte a. Vous voulez avoir la sagesse divine pour gagner des âmes? Alors demandez à Dieu. b. Travaillez-vous avec prudence pour gagner des âmes? Etes-vous convaincu que le succès ne dépend pas de la capacité inhérente de l'homme? Les hommes et les femmes disciples doivent être sage pour gagner des âmes. Peut-être, certaines âmes ont péri parce que les disciples n’ont pas eu la sagesse nécessaire pour les sauver. Aujourd’hui, nous avons la possibilité de partager notre témoignage sur le salut des âmes. Partagez avec le groupe ce que vous faites pour le salut des âmes. Disciples du Christ Page 10
  11. 11. Etude 7 : Le plus grand don de Dieu Introduction « En somme, trois choses demeurent: la foi, l'espérance et l'amour, mais la plus grande d'entre elles, c'est l'amour.» (1.Corinthiens 13 : 13) Dans ses enseignements sur les dons spirituels, Paul insère une leçon sur la nature de l'amour de Dieu, qu’il décrit dans 1 Corinthiens 13. Il est connu comme le «chapitre de l'amour.» Le mot agape décrit l'amour de Dieu. Texte à étudier : 1 Corinthiens 13 : 13 Connaissance du texte a. De tous les dons confiés par Dieu, lequel est le plus important? Pourquoi? En ce temsp-là, la congrégation chrétienne était divisé par son engagement envers différents maîtres humains. Certains se réclamaient de tel ou tel apôtre. En outre, les disciples se comportaient de manière indécente dans les services de communion, parce qu'ils ne comprenaient pas ce qu’était qu'agir avec amour. b. Pourquoi est-il nécessaire de comprendre la supériorité de l'amour sur les autres dons que Dieu a donné à l'Eglise? Grâce à ce chapitre, l’apôtre Paul expliqua que la motivation de toute manifestation spirituelle est très importante, et que la seule raison acceptable est l'amour. Les dons les plus spectaculaires perdront de leur valeur s'ils sont fait par orgueil. Interprétation du texte a. Le don de l'amour, l'emporte-t-il sur tous les autres dons ou leur permet-il de mieux agir? Paul fait une transition prudente de l'enseignement sur les dons spirituels avec le thème de l'amour. Le dernier verset du chapitre précédent a introduit l'enseignement d’une voie encore plus excellente. En fait, il existe une meilleure voie pour tous les dons, celle de l'amour. b. Pourquoi Paul met-il l’emphase sur le don de l’amour ? En mettant l'accent sur l'amour, Paul n'était pas en train de minimiser l'importance des dons, il a voulu expliquer aux chrétiens dont la sensualité et le manque de discernement spirituel font oublier que la motivation doit prévaloir dans l’utilisation des dons. Cette motivation est l’amour. Application du texte a. Que devons-nous faire pour que l'amour soit la marque qui identifie notre vie de disciple? b. L’amour est-elle pour vous une motivation fondamentale dans tous les aspects de la vie chrétienne ? c. Décrivez certaines manifestations de l’amour de Jésus. L'amour est éternel et son message n’a pas de limite de temps. L'amour est un sujet qui doit être constamment proclamée dans l'Église. L'amour est la plus grande vertu chrétienne et le don que chaque chrétien doit aspirer à posséder. Disciples du Christ Page 11
  12. 12. Etude 8 : Envoyés par le Christ Introduction Après la résurrection et avant son ascension au ciel, Jésus a envoyé les apôtres de prêcher l'Evangile au monde entier (Marc 16:15), en leur accordant les pouvoirs nécessaires pour accomplir cette mission. Il est très important de noter que avant de leur donner le mandat missionnaire de Jésus dernier leur dit que le pouvoir et l'autorité pour répondre à la réelle mission procédant du Père (Matthieu 28:18). Texte à étudier : Jean 20 : 19 à 22 Connaissance du texte a. Que pouvons-nous mettre en évidence des aspects importants de l'apparition de Jésus ressuscité avec ses disciples? « La paix soit avec vous» (v. 19). A ses disciples effrayés, Jésus leur donne sa paix, comme promis (14 :27). Les disciples ont la paix tout en étant poursuivi par un monde qui les déteste autant qu'il haïssait Jésus (15:18-25). Cette paix est le shalom juif qui indique l'absence d'un nouveau conflit, un don de Dieu. "Il leur montra ses mains et son côté" (v. 20). D'une part, Jésus pénètre par une porte fermée, ce qui suggère que son corps a acquis une qualité différente. Deuxièmement, ses blessures confirment sa résurrection corporelle, et son corps est clairement reconnu par les disciples. « Alors les disciples se réjouirent" (v. 20). Les disciples se réjouirent de voir le Seigneur. Ce fut le point de départ pour eux, et personne ne put les arrêter. b. Notez comment Jésus réitère son ordre à ses disciples. «Comme le Père m'a envoyé, je vous envoie» (v. 21). Comme Dieu a envoyé Son Fils dans le monde, Jésus envoie ses disciples dans le monde (voir la prière de Jésus en 17:18). C'est l'équivalent johannique de du mandat évangélique. (Matthieu 28:19-20). Le Christ a envoyé les Apôtres la mission reçue du Père (Jean 20: 21), faisant d’eux des participants à Sa puissance afin que ses fidèles disciples annoncent l'Evangile et reçoivent les dons du Saint-Esprit Ainsi, ils participent à leur niveau à la fonction sacerdotale, prophétique et royale du Christ. Interprétation du texte a. S’agit-il d’un nouvel ordre ou la réitération de l’ordre déjà donné ? «Comme le Père m'a envoyé, moi aussi je vous envoie." Il s'agit d'une expression claire qui indique que l’autorité de celui qui est envoyé est à égale à celui qui a donné l’ordre. Un émissaire ou un ambassadeur parle avec l'autorité de celui qui l’envoie. Dieu est présent dans l'œuvre de Jésus, Jésus est présent dans l’activité des disciples. Par conséquent, les fidèles disciples du Christ participent à l’œuvre de faire de toutes les nations des disciples, parce qu'ils se sentent appelés et envoyés pour proclamer la Bonne Nouvelle du Royaume. Application du texte a. Pourquoi Jésus réitère-t-il ici son ordre ? Jésus dit à ses premiers disciples: «Allez aussi à ma vigne» (Mt 20, 4), mais cet ordre est aussi pour les disciples du 21ème siècle, qui ont pour mission de prêcher l'Evangile avec l’identité propre à une église missionnaire et eschatologique comme l’Eglise adventiste. Nous devons appeler les disciples de Dieu à faire partie du reste qui est consacré à la mission, avec un sentiment d'urgence et la responsabilité de prêcher l'Évangile éternel comme un ultimatum de l’amour de Dieu pour le monde. Nous devons aussi explorer de nouvelles voies de l'évangélisation, avec la créativité et la sagesse d'en haut. Disciples du Christ Page 12
  13. 13. Etude 9 : Au monde entier et à toute créature Introduction Comprendre la mission, comme elle est présentée dans l'Evangile de Marc, a une grande importance pour l'étude de celui-ci. En comparant l'ordre donné par Jésus dans Matthieu, Marc et Jean, nous notons que ces derniers ajoutent quelques éléments de plus. Parmi ceux-ci sont les signes qui distinguent les vrais disciples du Christ, la capacité à saisir les serpents, prendre du poison, le parler en langues et d'autres. Mais comme les autres apôtres, Marc dit que les disciples doivent quitter leur famille pour prêcher l'Evangile dans le monde entier et baptiser ceux qui croient en Jésus afin qu’ils deviennent de nouveaux disciples. Texte à étudier : Marc 16 : 14 à 16 Connaissance du texte a. Quel est le fondement de l’ordre évangélique ? Jésus a dit que la prédication de l'Évangile aurait les caractéristiques suivantes:    "Allez par tout le monde (...) à toute créature." Dimension géographique et ethnique du message. «Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé." La croyance et le baptême comme signe visible de disciple. "Mais celui qui ne croira pas sera condamné." Libre d'accepter ou de refuser l'Évangile avec les conséquences qui y sont attachées. Le mandat évangélique, selon Marc, a trois priorités: 1. 2. 3. Faire le tour du monde pour atteindre tous les groupes ethniques, l'humanité tout entière. La prédication : «proclamer, publier à haute voix le message qui est évident pour tous." La croyance ou la foi dans le message de l'Évangile: ". Celui qui croira et sera baptisé, sera sauvé et celui qui ne croira pas sera condamné" Le fondement de l'ordre est l’appel permanent à prêcher l'Evangile, c'est la vie de l'Église, c'est sa raison d’être et son but ultime. Interprétation du texte a. De quelle manière cet ordre de Jésus est mis en pratique dans l’Eglise adventiste du septième jour ? En tant que disciples de la fin des temps servant dans l'église adventiste du septième jour, le peuple du reste de Dieu, nous comprenons que cet ordre a été placé sous notre responsabilité particulière. C’est ce que nous dit Apocalypse 14:6. Dans ce message, nous comprenons que nous devons prêcher l'Évangile éternel, sans modifications ou ajouts, ceci de la Genèse jusqu'à l'Apocalypse, à chaque nation, tribu, langue et peuple. Ce sera le dernier appel d’amour de Dieu au monde. b. Quelle est l'importance d’une compréhension correcte de ce qui est dans l'Évangile? Le disciple ne prêche que l'Évangile. Et cet Evangile, c'est Jésus qui est venu comme Sauveur de l'humanité tout entière. Ceux qui croient sont sauvés, ceux qui le rejettent sont perdus. Aucun disciple ne peut annoncer un autre Évangile que celui-ci : Jésus incarné, mort et ressuscité, qui intercède pour nous dans le sanctuaire céleste et qui reviendra bientôt dans la gloire avec des millions d'anges. Application du texte a. Quelle est l'importance non seulement de comprendre l'Evangile, mais aussi d’être confiant et fort dans l'Evangile que nous prêchons? Rappelez-vous qu’à cause du péché, le monde a été condamné. Mais Jésus a pris sur lui la condamnation pleine et entière. Celui qui croit en lui n'est plus à faire face à aucune condamnation, parce qu'en raison de la grâce insondable du Christ, quel que soit le péché que nous avons commis, nous sommes pardonnés et revêtus de la justice de Christ. Celui qui rejette Jésus rejette non seulement le Sauveur mais aussi le salut qu’il offre. Tel est le fondement de l'Évangile éternel prêché dans le monde entier. Disciples du Christ Page 13
  14. 14. Etude 10: Brebis et boucs Introduction Ces versets décrivent le sort qui sera réservé aux hommes à la seconde venue du Christ. Ce retour ne peut être falsifié, car Jésus reviendra avec des milliers d'anges et de manière visible pour la terre entière. Les gens seront séparés en deux groupes, ceux représentés par les brebis et ceux représentés par les boucs. On ne peut pas savoir aujourd’hui qui appartient à quel groupe. À certaines occasions, les œuvres de certains membres de l'Eglise nous disent qu'ils font partie de l'un ou de l'autre groupe. Dans ces occasions, devant un mauvais témoin dans l'église locale, les disciples doivent continuer à faire l'œuvre du Seigneur, se souvenant que le jugement aura lieu au cours de la seconde venue du Christ. Texte à étudier : Matthieu 25 : 31 à 41 Connaissance du texte a. Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire avec des milliers d'anges et rassemblera toutes les nations, quelle sera sa première action? Ce n'est qu'à la seconde venue du Christ sera temps que seront séparés les faux et les vrais dans le groupe qui est aujourd'hui connu sous le nom de «chrétiens». b. Que va utiliser Jésus pour séparer les boucs et les brebis ? Avant la venue du Seigneur, tous les "chrétiens" sont considérés comme un seul groupe et paraissent suivre un même Seigneur. Mais quand le Seigneur les aura séparés, chaque groupe aura son propre Dieu. L'humanité va être radicalement séparée. La société pluraliste va disparaître, ainsi que l'idée que tout est tolérable. Il y aura une séparation claire et nette que nous sommes loin d’imaginer aujourd’hui. Mais il y aura aussi un jugement. Il n’y aura pas de neutralité. Ce sera d’un côté ou de l’autre. Interprétation du texte a. Qui peut être en mesure de faire une telle séparation? La séparation finale ne pourra être faite que par Dieu lui-même. Il est véritablement le seul qui puissent porter un jugement moral et capable de séparer le bon grain de l'ivraieIl est le seul parce que lui seul connaît vraiment nos pensées et peut sonder les motivations de notre conduite. b. Quel sort attend les brebis placées à la droite de Dieu ? Les brebis sont appelés par Jésus les « bénis de mon Père » et ils sont jugés digne de recevoir leur héritage dans le royaume de Dieu qui a été préparé et planifié depuis la fondation du monde. Application du texte c. Réfléchissez à cette question: pourquoi les brebis placées à la droite de Jésus recevront le royaume ? La grande raison pour laquelle les disciples qui seront à la droite de Jésus seront sauvés quand Il reviendra tient en un mot : le service. En fait, dit le Seigneur - ceux qui souffrent dans ce monde – qui sont étrangers, qui ont faim, soif, qui sont nus, malades, pauvres, en prison, et qui, dans ces conditions, ont reçu une aide de la part de disciples motivés uniquement par l'amour véritable, sont de vrais disciples et sont aptes à entrer dans le royaume. Le disciple est fondamentalement un agent au service de son Seigneur pour aider les pauvres et soulager la souffrance de tous ceux qui en ont besoin. Disciples du Christ Page 14
  15. 15. Etude 11 : La repentance et le pardon Introduction Jean-Baptiste a prêché un message de «repentance et le baptême pour la rémission des péchés." (Marc 1:4, Luc. 3:3, cf. Matthieu 3:6, 11). Matthieu et Marc indiquent que Jésus a appelé les hommes à se repentir, car il était en leur offrant le royaume de Dieu comme un don, mis à la disposition de tous devant la fin des temps. (Marc 1:15, Matthieu 4:17). Afin grande cité par Luc, le Seigneur a chargé ses disciples d'annoncer à toutes les nations "repentance et le pardon des péchés" en son nom (Luc 24:45-49). Texte à étudier : Luc 24 : 45-49 Connaissance du texte a. Qu’est-ce que la repentance ? La repentance est une attitude ou une expérience de reconnaissance de son état de pécheur, un sentiment de culpabilité pour le préjudice causé. Il s'agit d'un changement d'état d’esprit et de but, un changement dans notre façon de penser, une nouvelle façon de voir les choses et une perception totalement différente de la vie. Quand il y a repentance, nous voyons clairement et reconnaissons les erreurs que nous avons commises. Le péché, qui avant ne semble pas si mauvaise, est maintenant considéré avec dégoût, comme Dieu le voit. Ainsi, la repentance est une transformation complète, un changement de direction. Tous les domaines de notre vie sont touchés et transformés lorsque nous expérimentons la repentance. C'est un sentiment de regret que nous avons fait un grand mal. Cela qui nous amène à changer radicalement le sens de notre vie et à ne pas répéter les erreurs commises. b. Quelle relation y-t-il entre la repentance et la confession ? Le premier effet majeur de la repentance est la confession. Lorsque nous confessons nos péchés à Dieu, Il est fidèle et juste pour nous pardonner et nous purifier de toute iniquité. c. Quelle relation y-a-t-il entre le repentir et le pardon ? Quand nous acceptons la mort de Jésus-Christ sur la croix et nous croyons que son sang a été versé pour nos péchés, l'expérience de la repentance nous identifie avec Lui. Interprétation du texte a. Quelle est la valeur de la repentance ? La repentance est équivalente à la mort. Au sens figuré, la repentance signifie que la mort de l’homme naturel. L’homme naturel, ce sont tous les désirs charnels incompatible avec la volonté de Dieu. Ce sont les offres du monde qui sont attrayantes, mais qui ne plaisent pas à Dieu. b. Que dit Jésus concernant la repentance ? La Bible fait plusieurs mention de la repentance. Jean-Baptiste prêchait et disait: "Repentez-vous car le royaume des cieux est proche." (Matthieu 3:1-2). "Produisez donc du fruit digne de la repentance." (Matthieu 3:8). Jésus a aussi prêché, en disant: "Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche." (Matthieu 4:17). "... Si vous vous repentez, vous périrez tous également." (Luc 13: 5). Jésus dit aussi: «Je ne suis pas venu appeler les justes mais les pécheurs à la repentance." (Matthieu 9:13). Lorsque l'homme naturel devient un homme repentant, son attitude auto-suffisante, désirs égoïstes et charnels commencent à mourir Application du texte c. Quel est l’enseignement de Jésus sur la repentance et le pardon après sa résurrection ? Disciples du Christ Page 15
  16. 16. « Alors il leur ouvrit l'esprit, afin qu'ils comprissent les Ecritures. Et il leur dit: Ainsi il est écrit que le Christ souffrirait, et qu'il ressusciterait des morts le troisième jour, et que la repentance et le pardon des péchés seraient prêchés en son nom à toutes les nations, à commencer par Jérusalem. Vous êtes témoins de ces choses. Et voici, j'enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez revêtus de la puissance d'en haut. » Luc 24 : 45-49. La repentance est la première étape importante pour commencer le processus de retour à Dieu. En raison de l'immense amour de Dieu, nous avons la possibilité de croire en Lui, en reconnaissant que nous sommes pécheurs, en confessant et nous repentant de nos péchés. Un véritable repentir ouvre la porte à Dieu de faire ses disciples. L'homme repentant de Dieu est né à disciple missionnaire. Il est maintenant temps de regretter vos erreurs passées si vous ne l'avez pas déjà fait. En reconnaissante et confessant vos péchés à Dieu. Il veut vous pardonner. Rappelez-vous qu'il est venu appeler non pas les justes mais les pécheurs à la repentance. Disciples du Christ Page 16
  17. 17. Etude 12: Les talents Introduction Il est nécessaire que l'église ait un ministère basé sur l'utilisation des dons spirituels. Il est urgent d'aider chaque membre à découvrir leurs talents, pour l'utiliser dans un ministère dans l'église. L'utilisation correcte des talents fait partie de la préparation des disciples avant la seconde venue du Christ sur cette terre. Les dons spirituels sont connus, mais il y a une certaine difficulté à les utiliser entre les disciples dans l'église. Texte à étudier : Matthieu 25 : 14-30 Connaissance du texte a. Que représentent le seigneur et les serviteurs qui reçoivent les talents ? b. Quelle impression cela vous fait-il de savoir qu'un serviteur a reçu cinq talent, un autre deux et un autre serviteur, un seul talent? Le seigneur de cette parabole est Dieu le Saint Esprit, qui distribue les dons et talents qui permettent aux membres de travailler dans sa moisson. Interprétation du texte a. De quelle manière les talents sont les symboles des dons spirituels que Dieu a donné à ses disciples? b. Pouvez-vous distinguer les talents naturels des dons spirituels que le Seigneur confie à ses serviteurs dans la parabole? Le principal travail des dirigeants et des pasteurs est de former les membres à l'utilisation correcte de leurs talents dans la mission à travers le monde. Tous les disciples reçoivent un certain talent, mais il y a une possibilité que les disciples fassent un mauvais usage de ces talents ou ne l’utilisent pas tout simplement. Application du texte a. Combien de dons avez-vous reçu et ce que faites-vous pour les développer davantage? Dieu nous a donné des talents et il sait que nous pouvons les utiliser. En outre, il a promis que si nous nous appliquons, nous augmentons notre capacité en tant que disciple. Ses talents vont augmenter avec l'utilisation. Mais s'ils ne sont pas exercé parce que vous avez peur ou par négligence, vos dons peuvent s’affaiblir et même disparaître. Soyez créatif et apprenez à découvrir vos talents. Chaque disciple du Christ est précieux parce qu'il a au moins un talent, cela est suffisant pour un ministère de service. Même si vous pensez que votre talent est insignifiant, n’ayez pas peur d'échouer lors de son utilisation. Ceux qui n'utilisent pas leurs talents seront déclarés serviteurs infidèles et subiront la damnation éternelle. Les pasteurs et les dirigeants ne doivent pas penser que l'autonomisation des disciples sur l'utilisation de leurs talents, les rendrait inactifs ou serait préjudiciable à leur fonction. Disciples du Christ Page 17
  18. 18. Etude 13 : Deux à deux Introduction Jésus a recommandé à ses disciples de travailler deux à deux, « et appela les douze et commença à les envoyer deux par deux." (Marc 6:7). Paul a également montré qu'il est important d’avoir le soutien et la compagnie de quelqu'un dans le ministère, lui-même n’a jamais été seul. (Actes 13:13,46). Nous trouvons dans la Bible, d'autres exemples de paires missionnaires telles qu’Aquilas et Priscille, Barnabas et Marc, Paul et Silas, Silas et Timothée, Paul et Timothée, Paul et Tite. Texte à étudier : Luc 10 : 1 à 12 Connaissance du texte a. Quelle est votre opinion concernant l’ordre de Jésus quand il demanda à ses disciples d'aller deux par deux dans les villes et villages pour prêcher l'Évangile? b. Quels sont les avantages du «deux à deux» pour le disciple du Christ? La raison principale est qu’en travaillant "deux à deux" les disciples peuvent s’aider et s’encourager l’un l’autre, prier ensemble, se soutenir mutuellement dans leurs faiblesses et apprendre de leur force. Interprétation du texte a. Pensez-vous qu’il y avait une intention délibérée de la part de Jésus quand il ordonna à ses disciples de se réunir par deux afin d'effectuer le travail plus efficacement? Quand un disciple mature se joint à un disciple inexpérimenté dans le travail de l'Evangile, cela a plusieurs avantages. Le disciple mature renforce son rôle de professeur et de mentor et le nouveau disciple apprend à éviter les erreurs courantes du disciple. b. Connaissez-vous un cas récent où on peut observer que certains disciples préfèrent travailler seuls par individualisme, jalousie ou autosuffisance? Les premiers disciples de Jésus n'étaient pas les mêmes, ni dans le travail, ni dans le caractère, la disposition ou les stratégies. Pourtant, Jésus a rassemblé Jean, le disciple bien-aimé et doux avec l'ardent et impulsif Pierre. Pourtant dans la mission, ils étaient complémentaires. Application du texte a. Quelle était le but de Jésus en envoyant ses disciples deux à deux pour prêcher l'Évangile? Sa coutume était toujours de les envoyer «deux à deux» pour empêcher qu’un disciple ne travaille seul, et qu’il soit tenté de croire qu'il en sait plus que d'autres. Jésus voulait les protéger du péché de l’individualisme et de l’égoïsme. Aucun disciple n’est plus sage qu’un autre. Se conseillant mutuellement, ils prient, étudient et travaillent ensemble pour atteindre une plus large lumière de la vérité et un meilleur travail pour faire de toutes les nations des disciples. Disciples du Christ Page 18

×