Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

VAL 108

13 vues

Publié le

Journal VAL 108 – 01-02/2014

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

VAL 108

  1. 1. VALVivre à Longpont le magazine de la ville N° 01 oct. nov. 2010 VALVivre à Longpont le magazine de la ville N° 108 – janvier février 2014 L’Agglo’busarriveàLongpontp. 9 Dossier:RapportenquêtePLU p. 21 Jours de fête ! Bonne année 2014
  2. 2. Informations éTATCIVIL Bienvenue à Mahé Ripa Alves, né le 31 octobre à Antony Axelle Lavoine, née le 13 novembre à Antony Noé Papazian, né le 13 novembre à Corbeil-Essonnes Martin Mokrycki, né le 16 novembre à Longjumeau Gabriel Sandance, né le 18 novembre à Antony Erine Collu le Gloannec, née le 8 décembre à Arpajon Dastan Winterstein, né le 19 décembre à Orsay Alexio Nounga Tela, né le 27 décembre à Vitry-sur-Seine Ils nous ont quittés Nadine Pingouroux née Anthony, 78 ans, le 14 septembre à Arpajon Herick Mouilleron, 67 ans, le 25 octobre à Egly Jeannine Bourset née Fieramosca, 70 ans, le 16 novembre à Egly Claude Pigenet, 77 ans, le 6 décembre à Ballainvilliers Raymonde Mouvier née Hennepeaux, 102 ans, le 11 décembre à Longpont Yvette Lejet née Hisler, 104 ans, le 18 décembre à Arpajon Henriette Barbet née Firmin, 88 ans, le 21 décembre à Longpont Gisèle Delaplave née Prévost, 93 ans, le 24 décembre à Montlhéry Antonio Aguilar Rafael, 71 ans, le 31 décembre à Villeneuve-le-Roi Petites annonces Vos petites annonces gratuites Les annonces sont réservées aux particuliers habitant Longpont- sur-Orge, à l’exception des offres d’emploi. Le texte adressé à la mairie ne doit pas excéder 200 signes (espaces compris). Merci d’indiquer votre numéro de téléphone et votre adresse. Parents vous êtes à la recherche d’un mode d’accueil pour votre enfant de 0 à 3 ans ? De nombreuses places sont disponibles immédiatement chez les assistantes maternelles agréées. Pour tout renseignement appelez le Relais Assistants Maternels au 01 69 80 83 32 Le VAL Directeur de la publication Delphine Antonetti Responsable de la rédaction Alain Lamour Rédaction / Maquette Service communication Avec le concours des services municipaux et des partenaires de la vie locale contact : s.deze@mairie-longpont91.fr Imprimerie L’Artésienne – 62800 Liévin Photographes Vœux du maire : Xavier Santagata xavier.santagata@sfr.fr Vue aérienne de la mairie : Alticlic Dépôt légal : 2907/02 Courriel : accueil@mairie-longpont91.fr Longpont-sur-Orge fait partie de la Communauté d’Agglomération du Val d’Orge. www.agglo-valdorge.fr Infos pratiques Vos élus municipaux Le Maire Delphine Antonetti Les Adjoints Alain Lamour, Marie-Thérèse Schmaltz, Alexandre Facchin, Agnès Privat, Nicole Nastev, Frédéric Manceau, Martine Thompson, Patrick Philippe. Les Conseillers Délégués Stéphane Delalande, Caroline Lafaye, Bernadette Brosseau, Michèle Médard, Gilbert Boudet. Votre Conseiller général Jérôme Cauët vous reçoit sur rendez-vous à la mairie de Marcoussis Tél. : 01 64 49 64 00 Votre députée Nathalie Kosciusko-Morizet vous reçoit à Longjumeau sur rendez-vous au 102, rue du président François Mitterand. Tél. : 01 69 01 96 05 Fax : 01 64 49 86 83 Horairesd’ouverturedelamairie Lundi, mardi, jeudi : 8h45 à 11h45, 13h30 à 17h30 Vendredi : 8h45 à 11h45, 13h30 à 17h Mercredi, samedi : 8h45 à 12h Service social fermé le mardi Service urbanisme fermé le jeudi Horairesd’ouverturede l’agence postale communale Du lundi au samedi de 8h45 à 11h45 Horairesd’ouverturedu cimetière communal Du 1er avril au 30 septembre : de 9h à 19h Du 1er octobre au 31 mars : de 9h à 17h Numéros utiles Urgences médicales : 15 Police : 17 Pompiers : 18 Astreinte élus : 06 48 18 41 73 Prendre rendez-vous en mairie 01 69 01 68 18 ou via le site internet. « Allo l’agglo » : Gestion des déchets ménagers : 0800 293 991 (numéro vert) Gestion de l’eau et assainissement : 0800 231 291 (numéro vert) Gestion de l’éclairage public : 01 69 72 18 00 Pourpréserverl’environnementl’ensembledecedocumentestimprimésurdupapierCYCLUSPRINT100%recycléparuneentrepriselabelliséeIMPRIM’VERTetcertifiéePEFC.
  3. 3. 3 éditoRIAL À l’aube de cette nouvelle année, je tiens à rendre hommage aux femmes et aux hommesduservicepublic,lesmunicipaux,ceuxquitravaillentàaméliorernotre quotidien, dans les écoles, dans les rues, à la mairie, au gymnase… Je tiens également à saluer les élus de Longpont-sur-Orge. Ceux de mon équipe bien sûr, qui ont mis une incroyable énergie au service de notre ville et fait preuve d’un dévouement sans faille à l’intérêt général et à ses habitants. Ceux de l’opposition également qui, comme ils l’entendent, font vivre la démocratie. À tous, au nom de Longpont, je vous remercie. Permettez-moidevousadresseràtoutesetàtous,etàceuxquivoussontchers, mes meilleurs vœux de santé, de réussite, de petits et de grands bonheurs. Fidèlement Longipontaine. Delphine Antonetti Maire de Longpont-sur-Orge actualités pages 4 à 15 – Noël en images. – Les illuminations de la ville en images. – Retour en images sur les vœux du Maire. – L’Agglo’Bus arrive à Longpont – Le CME renouvelé de moitié. –Rythmesscolaires:lechoixdelarégularité. –Prixzérophyto seniors et social page 16 culture pages 17 à 19 patrimoine page 20 –1914-2014:lecentenaire delaGrandeGuerre. dossier pages 21 à 23 PLU : le rapport du Commissaire Enquêteur. vie de quartier page 24 –Les travaux délibérations page 25 Les délibérations des Conseils municipaux des 28 novembre et 19 décembre 2013 associations pages 26 et 27 –Retour sur l’AFM-Téléthon portraits pages 28 et 29 – Jean-PierreTeilhac, coach sportif. – BettyDelphin,uneinfirmièreàLongpont. tribune page 30 L’expression des groupes du Conseil municipal. publicités page 31 Les supports de communication de la ville sont distribués en interne par un agent communal. Si vous n’avez pas reçu votre journal, prenez contact avec lui : k.anthony@mairie-longpont91.fr 01 69 01 68 18
  4. 4. 4 actualités Noël en images Chorale des petits lutins de la maternelle de Lormoy. Bourse aux jouets et aux vêtements par l’Association des Familles . Séance de Raconte-Tapis pour les petits. 4 décémbre 7 - 8 décémbre 13 décémbre 6 - 7 décémbre 11 décémbre 13 décémbre Concert de Noël de l’École Municipale de Musique. Spectacle de kamishibai proposé par la médiathèque. Expo-vente du club des Villarceaux. 4
  5. 5. 5 actualités Noël vert de l’association AVEL. Après-midi ludique avec le Bar à jeux de l’Orge. Spectacle de Noël proposé par le Relais Assistant Maternel. Ensemble d’accordéons de l’École municipale de musique . Noël de l’association Monde en Marge, Monde en Marche. Chorale des classes de CP et CE1 de Lormoy. Distribution des colis de Noël par les lutins du CME. Visite du Père Noël à la maternelle de Lormoy. 14 décémbre 15 décémbre 20 décémbre18 décémbre 18 décémbre 18 décémbre 14 décémbre 18 décémbre 5
  6. 6. 6 associationsactualités Retour en images : Longpont Illuminé 6
  7. 7. 7 associationsactualités 7
  8. 8. 8 actualités Retour en images sur Les cérémonies des vœux 2014 Près de 400 personnes ont assisté auxvœuxdumaireàlapopulationle vendredi10janvieret170lorsdure- pasdesseniorsledimanchesuivant. Des vœux qui ont mis l’agriculture locale à l’honneur, avec notamment laprésencedesmaraichersdesdeux AMAP de notre ville et de Geneviève Letessier, dont le livre ayant pour sujet l’agriculture à Longpont a été publié l’an dernier.
  9. 9. 9 actualités Pas de bus : l’Agglo’bus prend le relais Un service de navettes à la demande sur Longpont. Comme annoncé dans notre précédent numéro, le 6 janvier dernier l’Agglo’bus effectuait son premier trajet sur le territoire de notre commune. Les déplacements et la mobilité en Île-de-France restent au cœur des préoccupations des Valdorgiens, notamment pour les habitants les plus éloignés du cœur de Paris. Pour améliorervosconditionsdetransport, la Communauté d’Agglomération du Vald’Orgeamisenplacedepuisdébut 2013unservicedebussurréservation à titre expérimental. Aprèsunandefonctionnement,l’Agglo- mération a décidé de développer ce serviceen2014.Depuisdébutjanvier, Agglo’bus intègre ainsi une nouvelle ligne qui dessert la ville de Longpont- sur-Orge. Ce service vient compléter leslignesrégulièresenheurescreuses et/ou le week-end. Ilestainsiproposépendantlapériode où les bus réguliers ne circulent pas dans la commune, sur un tracé repre- nant les itinéraires des bus DM17A, DM6 et DM9. Cela permettra aux Longipontains d’accéder au RER, au centre commercial des Échassons et au collège Jean Moulin en dehors des heures de pointe. Agglo’bus ne fonctionne que s’il y a des passagers à transporter et qu’une réservation a étéeffectuéeàl’avance.Latarification àbordestlamêmequepourl’ensemble du réseau de bus du Val d’Orge. Ce service étant expérimental, nous vousinvitonsàl’utiliserafind’enassu- rersapérennité.Voustrouverezdansle guidepratiquequiaétédistribuédans vosboîtesauxlettrestousleséléments utilespourvousinscrireetvousfami- liariser avec son fonctionnement. Si vous ne l’avez pas reçu, n’hésitez pas à le demander en mairie. Informations : Pour toute question, le service trans- port de l’Agglomération reste à votre disposition au : 01 69 72 18 00 Pour réserver la navette, rendez-vous surwww.agglo-valdorge.froupartélé- phoneau0800390003(N°Vertappel gratuit depuis un poste fixe).
  10. 10. 10 actualitésactualités Le Conseil municipal des enfants renouvelé de moitié Bilan de mandat de l’équipe sortante. Le 30 novembre dernier, Mlle le maire Mathilde Cloarec prononçait son dernier discours. « Bonjour !!!!!!!!!!!!!! La séance plénière est ouverte ! Merci à vous tous d’être là ! C’est la dernière séance pour la moitié d’entre nous ! Les nouveaux élus vont prendre la place des anciens ! Avant de laisser place aux nouveaux, voici le bilan de cette année : Nous avons continué les actions mises en place par les anciens membres du CME telles que : - La participation aux lutins de Longpont qui existent maintenant depuis plusieurs années. Toute une matinée, nous avons rendu visite aux personnes âgées isolées de la ville en leur apportant un colis de Noël. - Les sorties intergénérationnelles avec le club des Villarceaux comme visiter la caserne des pompiers. - La formation aux premiers secours pour tous les CM2. Il nous sem- blait important qu’avant le collège nos camarades soient formés. - Et comme chaque année, nous avons participé avec grand plaisir aux céré- monies du 8 mai et du 11 novembre, ainsi qu’aux vœux du maire. Nous avons également mis en place de nouvelles actions comme : - Inviter tous les CME du Val d’Orge pour manger la galette. - Une récolte de denrées alimentaires pour les Restos du Cœur dans la galerie marchande d’Intermarché, ainsi qu’une récolte de jouets pour un orphelinat à Haïti. - Nous avons organisé une après- midi « gymnase hanté » où tous les enfants de la ville étaient conviés. - Lors de la journée du développe- ment durable, le CME a proposé un jeu de l’oie géant. - Pour finir, nous avons créé le journal du CME. Enfin, dans quelques jours le CME participera au téléthon, comme l’an der- nier en participant aux ventes d’objets réalisées par les écoles, les accueils de loisirs et les associations. Je remercie particulièrement les élus qui nous quittent : Matthias Callewaert, Victoria Commusset, Chloé Delaforterie, Nans Gaillard, Tom Lamour, Nicolas Manceaux et Athénais André-Guillet Bienvenue aux nouveaux : Darren Corbel, Clément Cesari, Sarah Maglott, Emeline Bourgeois, Fabio Chavagne, Ewan Leroy, Chloé Thiebault et Sharleen Cathier. Avant de laisser ma place, nous allons élire le nouveau maire. Pour rappel, être maire c’est quoi ? Pour être maire il faut être assidu, investi, force de proposition et surtout être à l’écoute des autres ! Donc qui sont les candidats pour être maire ? ». Mlle Lucie Rancœur est élue maire du CME.
  11. 11. 11 actualités Rythmes scolaires : Le choix de la régularité Les enseignants et les représentants des parents d’élèves ont choisi, par vote, les nouveaux horaires. Les horaires choisis par les enseignants et les représentants de parents d’élèves devraient s’appliquer à la rentrée 2014. Ce qui laisse le temps de travailler sur un projet pédagogique péris- colaire. « Quel que soit le choix des parents et des enseignants, la ville suivra les horairesdécidésetproposeradesacti- vités de la meilleure qualité possible avecdesanimateursmotivésquiferont le maximum pour les enfants. » Lors de la commission scolaire élargie du 2décembredernier,DelphineAntonetti a tenu à rappeler que le choix des horaires dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires appartenait aux parents. Ce qu’a confirmé Marie- Thérèse Schmaltz, ajointe au maire déléguée au scolaire : « J’estime qu’en tantqu’équipemunicipale,nousn’avons pasréellementànouspositionnersurle choixquiconcerneenprioritélesensei- gnantsetlesparents.Noussommeslà pourfaciliterlamiseenœuvredecette réforme. » De fait, les élus de la majorité n’ont pas participé au vote qui a permis de trancherentredifférentespossibilités d’horaires. Lesenseignantsetlesreprésentantsdes parents d’élèves ont choisi un rythme régulier : les lundis, mardis, jeudis et vendredisde8h30à11h45etde13h45à 15h45l’après-midi;lemercredide8h30 à 11h 30. Conformes au décret du Ministère de l’Éducation Nationale (voir encadré), lesnouveauxhorairesdevraients’appli- quer dès la rentrée 2014. Un délai mis à profit pour poursuivre la concerta- tion engagée depuis le début avec les enseignants et les représentants de parents d’élèves. Il s’agit de finaliser lePEDT(ProjetÉducatifTerritorial)qui fixenotammentlesobjectifséducatifs de l’offre périscolaire. Les différents services de la mairie ont déjà travaillé surlesactivitésquipouvaientêtrepro- posées. De même, certaines associa- tions seraient prêtes à travailler avec la municipalité. Bref, la commission scolaire élargie a encore du pain sur la planche. Avec un objectif : l’intérêt de l’enfant. Que dit le décret ? Le décret relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles mater- nelles et élémentaires du 24 janvier 2013indiquequeles24heuresd’ensei- gnementhebdomadairedevronts’éta- lersursurneufdemi-journées,incluant lemercredimatin.Lajournéedeclasse ne doit pas dépasser 5 heures 30 et la demi-journée 3 heures 30. La pause méridienne doit durer au minimum 1 heure 30.
  12. 12. 12 associationsactualités Prix zéro phyto La ville récompensée pour son choix de limiter l’emploi des produits phytosanitaires. La commune a signé la charte Phyt’Eaux Cités en 2007, étant ainsi l’une des premières villes à s’être mobilisée pour cette cause. Cet engagement a été renouvelé cette année et reconduit pour une période de 3 ans afin qu’à long terme les pratiques alternatives aux produits nocifs soit installées de façon pérenne. Qu’est-cequeleprogramme Phyt’Eaux cités ? Ce programme d’accompagnement permet aux collectivités de diminuer l’utilisation des pesticides et produits chimiques de manière raisonnée et d’étendre à terme le « zéro phyto » à tout le territoire de la commune. Cet objectif ne peut s’inscrire dans la durée que s’il est mené dans le cadre d’uneréflexiond’ensemblesurl’usage des produits phytosanitaires dans les espaces publics et les moyens mis en œuvreparlacollectivitépourrépondre aux besoins des usagers. Trois objectifs majeurs • Avoir de réels résultats sur l’amélio- ration de la qualité de l’eau. • Protéger la santé des usagers et consommateurs. • Passer du curatif au préventif pour l’eau et l’environnement. Pour cela, la commune doit être un acteuressentieldanslapréservationde sonenvironnement.Cependant,ellene peutpaslutterseule:elledoitpouvoir compter sur la mobilisation de tous pourréussir.Alors,acceptonsquelques herbesfollespourpréserverlanature, notresanté,cellesdenosenfantsetéga- lementcelledesemployésmunicipaux. Desrésultatssurlaqualité de l’eau Suite à la première phase, qui s’est déroulée de 2007 à 2011, les résultats ont montrél’efficacitéd’unemobilisa- tionglobaledescollectivitésengagées. Àl’issuedeceprogramme,lesanalyses d’eaueffectuéespendanttouteladurée duprojetmontrentunebaissesignifica- tivedelacontaminationdesrivièresde l’Orgeetdel’Yvetteenavaldescollec- tivitésengagées(63communes).Cette baissedelacontaminationsuitlamême courbe que celle de la réduction du recoursauxproduitsphytosanitaires. Lamunicipalitétotalement impliquée L’ensemble des agents des services concernés par l’entretien d’espaces publicsontsuividesformations,assisté àdesséancesdeprésentationdematé- riel, échangé avec leurs homologues d’autres collectivités sur leurs expé- riences de terrain. Depuis septembre dernier, la commune a renforcé les effectifsduservicetechniquepourcréer uneéquipe«voirieetenvironnement» de6agentsenchargedudésherbagedes voiriesetdunettoyagedelacommune. Vous pouvez les aider à garder notre ville belle et propre en désherbant les trottoirsdevantchezvousetenrespec- tantlesrèglesdecollectedesdéchets. Les agents de l’équipe de l’entretien des espaces publics, à leur retour du salon des Maires où ils ont reçu le prix « Zéro phyto » en octobre dernier, posent avec leurs diplôme et trophée en compagnie de Delphine Antonetti et des maires adjoints Patrick Philippe en charge des espaces publics et Frédéric Manceau en charge de l’environnement
  13. 13. 13 associationsactualités surance de la personne responsable. Vousavezdoncunrôleessentielàjouer danscetteactionensignalanttoutacci- dent impliquant un tiers à la CPAM : une démarche simple, qui repose sur un geste citoyen, sans conséquence pourvous,etquiparticipeàpréserver notre système de santé. Déclarationsurameli.fr,parmailrct@ cpam-evry.cnamts.fr, par téléphone au 3646. Une nouvelle borne DASRI accessible 24/24 Dans notre dernier journal nous vous informionsdel’existenced’uneborne de collecte des déchets de soins à risques infectieux (DASRI), installée devant la pharmacie des Echassons, vouspermettantdedéposervosboites àaiguillesauxhorairesd’ouverturede la galerie Intermarché. Depuis le 9 décembre dernier, une seconde borne a été installée par les services de l’agglomération à l’entrée du centre commercial et donc acces- sible 24h/24. Demandezenmairieouàlapharmacie labrochureDASRIquivousexpliquera la marche à suivre. Mandaté par GrDF ou pas ? Dans le précédent VAL nous vous mettions en garde contre les entre- preneurs démarcheurs se présentant commerecommandésparlespouvoirs publics. Face à ces pratiques trom- peuses aujourd’hui courantes, GrDF metenplaceleserviceAm@nda:ilvous permet de vérifier si une entreprise a bien été mandatée par GrDF pour intervenir chez vous. Pour cela rendez-vous sur le site Prolongation de la durée de validité de la CNI Àcompterdu1er janvier2014,ladurée devaliditédelacartenationaled’iden- tité passe de 10 à 15 ans pour les per- sonnes majeures (plus de 18 ans). L’allongement de cinq ans pour les cartes d’identité concerne : •les nouvelles cartes d’identité sécu- risées (cartes plastifiées) délivrées à partir du 1er janvier 2014 à des per- sonnes majeures, •les cartes d’identité sécurisées déli- vrées (cartes plastifiées) entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013 à des personnes majeures. ATTENTION : Cette prolongation ne s’applique pas aux cartes nationales d’identité sécurisées pour les per- sonnesmineures.Ellesserontvalables 10 ans lors de la délivrance. Inutile de vous déplacer dans votre mairie : si votre pièce d’identité a été délivrée entre le 2 janvier 2004 et le 31 décembre 2013, la prolongation de 5 ans de la validité de votre carte est automatique.Ellenenécessiteaucune démarcheparticulière.Ladatedevali- dité inscrite sur le titre ne sera pas modifiée. Plus de renseignements sur : http://www.interieur.gouv.fr/ http://www.diplomatie.gouv.fr/ Donnez vos textiles Deuxbennes«LeRelais»pourcollecter vos textiles au profit d’associations sont installées sur le territoire de la commune, voie des Osiers à l’entrée du gymnase et du centre équestre, et allée Erik Satie, à l’entrée du groupe scolairedesÉchassons.Prochainement, un nouveau conteneur prendra place devantl’entréedeslocauxdesServices TechniquesMunicipaux,chemindela Guayère. Souvent, ces conteneurs sont pleins, ou les sacs que vous avez à y mettre sonttropgrandspourentrerparlesas prévu à cet effet. Dans ce cas, appelez directementl’organismequisedépla- ceragratuitementafindelesrécupérer. Le Relais : 02 37 43 63 40 Forum pour l’emploi du Val d’Orge LeprochainForumpourl’emploi,aura lieule29janvier2014àlaliguedeten- nis de Sainte-Geneviève-des-Bois. Commechaqueannée,cerendez-vous, devenuincontournabledansledéparte- ment,permettraauxchercheursd’em- ploiderencontrerdesentreprisesqui embauchent et d’obtenir des conseils surleurdémarchederecherched’em- ploi. En 2013, le Forum a ainsi permis de réaliser près de 550 embauches. L’édition 2014 sera également l’occa- siond’ouvrirleForumauxtravailleurs handicapésenleurproposantdesoffres dédiées. Plus de renseignements sur : www. agglo-valdorge.fr Accident causé par une autre personne : déclarez-le. L’assurance maladie lance une cam- pagnepourfaireconnaitreundispositif méconnu du public. 15 millions d’euros, c’est le montant récupéré par la CPAM de l’Essonne en 2012 auprès de compagnies d’assu- rances de personnes responsables d’accidentscorporels.Sivousêtesvic- timesd’unaccidentcauséparuntiers, votredéclarationpermettraàlaCPAM deréclamerleremboursementdevos dépensesdesantéàlacompagnied’as- 10+510+5ansans La validité de la carte d’identité passe à 15 ans. L’Etat simplifie vos démarches www.interieur.gouv.fr www.diplomatie.gouv.fr Les cartes d’identité délivrées à partir du 1er janvier 2014 seront valables 15 ans. Les cartes valides au 1er janvier 2014 sont automatiquement valides 15 ans sans démarche particulière. Les cartes d’identité restent valables 10 ans pour les personnes mineures (moins de 18 ans) lors de la délivrance de la carte. Si vous souhaitez voyager à l’étranger avec votre CNI, rendez-vous sur www.diplomatie.gouv.fr pour plus d’informations Votrefutur employeur Vousattend mercredi 29 janvier 2014 liguedetennis sainte-Geneviève-des-Bois 9 h - 17 h–entréelibre Forum pour l’emploi du val d’orge ConceptionAgence4août Plan de situation des bornes automatisées Bornes DASRI La solution pour éliminer vos déchets de soins Adresses des bornes automatisées 1 - Villemoisson-sur-Orge * Centre technique municipal - 19, rue Marcel Girard 2 - Brétigny-sur-Orge * Centre technique municipal - 7, rue Albert Camus 3 - Morsang-sur-Orge * Parking de la Poste centrale, à l’angle des rues Salvador Allende et Paul Vaillant Couturier 4 - Sainte-Geneviève-des-Bois * Bâtiment annexe du Val d‘Orge - 11, avenue de Brétigny 5 - Le Plessis-Pâté * Pharmacie du Centre commercial «Les Arcades du Clos» 6 - Fleury-Mérogis* Pharmacie - 5, place du 8 mai 1945 7 - Saint-Michel-sur-Orge * A l’angle des rues des Acacias et de Ste-Geneviève, face à la place du marché Gambetta 8 - Saint-Michel-sur-Orge Centre technique communautaire - 16bis, rue Denis Papin 9 - Villiers-sur-Orge Pharmacie du Square - 2, rue Emile Fontaine 10 - Leuville-sur-Orge Mairie, accueil principal - 28, rue Jules Ferry 11 - Longpont-sur-Orge * Centre commercial des Echassons - Voie du Mort Ru Service Environnement et gestion des déchets Tél. : 01 69 72 20 07 Gratuites, accessibles 24h/24*, sécurisées et simples d’utilisation, les bornes sont à votre disposition sur tout le Val d‘Orge Sainte-Geneviève-des-Bois l Brétigny-sur-Orge l Saint-Michel-sur-Orge Morsang-sur-Orge l Fleury-Mérogis l Villemoisson-sur-Orge Longpont-sur-Orge l Le Plessis-Pâté l Leuville-sur-Orge l Villiers-sur-Orge 3 6 4 5 2 8 7 10 9 1 11 Ne jetez plus vos DASRI dans les ordures ménagères, utilisez les bornes automatiques de collecte !
  14. 14. 14 www.grdf.fr,rubriqueAm@anda,sai- sissez le nom de votre commune de résidence et le nom de l’entreprise. Inauguration à la basilique À l’occasion de la Toussaint et de la clôture du jubilé de la basilique, une nouvellearmoirereliquaireaétéinau- gurée. Rappelons que Longpont est le second reliquaire de France par sa taille.Vouspouvezlevisiterlibrement chaque dimanche entre 15h et 17h30. Le Conseil municipal vote l’adhésion à l’association AVEVY Depuis plusieurs semaines, des rive- rains,etnotammentdanslesecteurde laButte,seplaignentdesurvolsrépétés etinjustifiésd’avionsàbassealtitude au-dessus de leur domicile. Dans le cadre de la protection des populationsetdeleurenvironnement, l’associationAVEVYapourmission,de réduiredurablementtouteslesformes denuisancesaériennesgénéréesparle trafic des avions au décollage depuis l’aéroport d’Orly, dont le survol de l’Essonne et du Val de Marne. Pour ce faire,ellerelèvetouslesmanquements constatés à l’aide de son radar et les transmet sous forme de plaintes à la DirectionDépartementaledel’Aviation Civile (DGAC), notamment les dévia- tions non justifiées effectuées abusi- vementparcertainspilotes.D’aprèsles constats de l’association, une dizaine de déviations est constatée mensuel- lement dont la moitié est injustifiée (delaseuledécisionabusivedupilote). ParlevoteduConseilmunicipaldu19 décembredernier,lacommuneadécidé actualitésacualités permet d’obtenir du Conseil géné- ral une subvention de 728 120 euros pour un coût global de l’opération de 2437793euroshorstaxessoitprèsde 30%dumontantdecetteconstruction. Dans les critères d’attribution de cette subvention, la ville doit comme toutes celles de l’Essonne s’engager à respecterlaloiSolidaritéRénovation Urbaine (construction de logements sociaux), la loi relative à l’accueil des gensduvoyage(lacommunerespecte cetengagementetcegrâceàlasolida- ritédescommunesdelaCommunauté d’Agglomération du Val d’Orge qui va prendre pour notre collectivité cette obligation), la loi relative à l’emploi de travailleurs handicapés. Des stagiaires à la mairie LamairiedeLongpontdonnesachance auxjeunesLongipontainsdevantfaire unstagedanslecadredeleursétudes. Ainsi, les agents ont accueillis cette année17stagiairesdeniveaudeclasse de 3e pour leur stage d’observation, plusieurs lycéens, ainsi que de jeunes adultes en formation professionnelle via les GRETA, et ce particulièrement danslesecteurdelapetiteenfanceet de la restauration. Nouveau service : Alerte SMS Déchets Lacollectedesdéchetsménagerspeut parfoisêtreperturbéepourdifférents motifs(problèmestechniques,condi- tions météorologiques, etc.). Pourrecevoirlesinformationsendirect parSMSetconnaîtrelesmodifications de jour et les rattrapages de collecte, inscrivez-vousauserviced’AlerteSMS déchets sur le site de l’agglo en rem- plissant le formulaire d’inscription. Calendrier de la collecte des végétaux La prochaine collecte aura lieu le 6 févrierpuistouteslessemainesdu1er mars au 18 décembre 2014. derejoindrel’association.N‘hésitezpas à faire appel à elle : Sur son site internet via le forum : http://www.avevy.com/ Téléphone : 01 69 48 10 01 - Courriel : asso.avevy@free.fr Partir au ski LeserviceJeunesseproposedesséjours au ski durant les vacances de février. Pourles6/12ans:séjourmultiactivités neige pendant la première semaine de congés. Pourle12/17ans:séjourskiet/ousurf pendantlasecondesemainedescongés scolaires. Lestarifssontcalculésenfonctionde votre quotient familial. Renseignementsetinscriptionsdepré- férence avant le 25 janvier auprès de PascalineRedondinau0169018900 ou p.redondin@mairie-longpont91.fr Longpont signe le Contrat de Territoire Le 27 décembre à 14h30 en présence de Monsieur Gérard Funès, vice- pré- sident du Conseil général en charge du partenariat avec les territoires, de JérômeCauët,vice-présidentduConseil général en charge des familles, de la protection de l’enfance et de l’action sociale, Delphine Antonetti, maire de Longpont-sur-Orge,asignéleContrat de Territoire avec le Conseil général de l’Essonne. Ce dernier financera de l’Espace Communal Jean Ferrat qui accueillera en septembre 2014 l’école élémentaire et les accueils de loisirs (élémentaire et maternel). La signature du Contrat de Territoire
  15. 15. 15 C’estsimple,c’estlecodepersonnelde votre compte ameli. Vous n’avez pas encore de compte ? Vouspouvezobteniruncodeenouvrant votre compte ameli. Vouspourrezainsi,oùquevoussoyez, consultez vos remboursements, demandezunecarteeuropéenne,une attestationvitale…devotreordinateur et même de votre mobile avec l’appli- cation dédiée. Vous pourrez aussi accéder sans attendre aux bornes multiservices. Sinon,uncodeprovisoirepourravous êtredélivréparunConseillerenagence. N’attendez pas le dernier moment ! Pour plus de simplicité, ouvrez votre compte ameli. Deux nouveaux conseillers municipaux SylvainCrouremplaceJean-GuyTayeb. Marié, deux enfants, j’ai élu domicile à Longpont depuis 1999. Diplômé en informatique industrielle, j’ai effec- tué une grande partie de ma carrière chez PSA Peugeot-Citroën au sein de la Direction des Systèmes d’Informa- tion.Depuis2010,j’airejointlegroupe Open en tant que Directeur d’Agence en charge, pour l’Infrastructure et Services, du pôle bancaire. J’aimerai dire à quel point je suis très heureux de rejoindre le groupe de la majorité municipale et de pouvoir servir les Longipontains. Claude Collin remplace Martine Bourgy. J’ai65ans,jesuisretraité.j’étaisdirec- teuretgérantd’unbureaud’étudebâti- ment. Marié, deux enfants, j’habite Longpont depuis 1974, soit 40 ans. Conseiller municipal de 1989 à 2008 et à nouveau depuis le 19 décembre 2013. Vice-président de l’association dedanseLongpontDemain. Nouvelles bornes multiser- vices de la CPAM À compter de janvier 2014 les bornes multiservices de l’assurance maladie évoluentgarantissantlaconfidentialité et la sécurité de vos informations. Ainsi,pourobtenirdesattestationsde droits ou d’indemnités journalières, obtenir vos relevés de rembourse- ment ou encore mettre à jour votre cartevitale,vousdevrezêtremunide votrecartevitaleetd’uncoded’accès personnalisé. Vous avez un compte ameli ? actualités Intoxications au monoxyde de carbone Le monoxyde de carbone est un gaz toxiquequitouchechaqueannéeplus d’unmillierdefoyers,causantunecen- tainededécès.Ilprovientessentielle- ment d’un appareil ou d’un moteur à combustion,c’est-à-direfonctionnant aubois,aucharbon,augaz,àl’essence, au fioul ou encore à l’éthanol. Inodore, invisible et non irritant, le monoxydedecarboneesttrèsdifficile àdétectercar.Pouréviterlesintoxica- tions, adoptez les bons gestes : avant l’hiverfaîtescontrôlervotreinstalla- tiondechauffageparunprofessionnel; toutel’annéeventilezvotrelogement (aérer et ne pas obstruer les entrées d’air); etutilisezdefaçonappropriée de vos appareils à combustion. À savoir : il existe sur le marché des détecteurs de monoxyde de carbone dontlesévaluationssontencours,ils ne suffisent pas à éviter les intoxica- tions, restez vigilants. Plus d’informations sur www.inpes- sante.fr Détecteurs de fumée : obli- gatoires en 2015. Vous avez jusqu’au 8 mars 2015 pour équiper votre habitation d’un détecteur autonome d’avertisseur de fumée (DAAF). Installez-le de préfé- rence dans les circulations (couloir, palier), choisissez-le conforme à la norme européenne, cela ne vous cou- tera qu’entre 15 à 20 euros pour une duréedefonctionnementd’environ10 ans. Rappelons que chaque année en Franceplusde10000personnessont blessées,dont800périssent,dansdes incendies domestiques. Ces chiffres diminuent de moitié dans les pays où les détecteurs sont déjà obligatoires. Réf.260-35513-A--Illustrations:NancyKrawczyk
  16. 16. 16 actualitésseniorsetsocial Mon enfant en ligne La Caisse Nationale d’Allocation Maladie (CPAM) lance le site internet www.mon-enfant.fr. Vous y trouverez informations et conseils sur les différents modes degardeafindevousorienterdans vos recherches et de vous aider à trouver la solution d’accueil la plus adaptée à votre situation et la plus proche de votre domi- cile. Cet outil répond également à toutes les questions sur les aides financières et leur calcul. Parrainer un enfant près de chez vous L’Uniondépartementaledesasso- ciations des familles (UDAF) de l’Essonne cherche des parrains et marraines pour des enfants de notredépartement.Toutlemonde peuts’engagerdansleparrainage, il s’agit d’un acte bénévole, d’un soutienquidemandedutempset de l’implication, mais pas néces- sairement d’accueillir un enfant chez soi. Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure du parrai- nage, n’hésitez pas à consulter le site de l’UDAF www.udaf91.fr ou à contacter l’association au 01 60 91 30 77 ou par cour- riel parrainage@udaf91.asso.fr Les lutins de Noël distri- buent les cadeaux Le mercredi précédant Noël, les jeunes élus du Conseil Municipal des Enfants accompagnés par DelphineAntonettietsesadjointes, Marie-ThérèseSchmaltzetMichèle Médard, ont distribué les colis de Noël aux personnes âgées qui ne pouvaientpassedéplacerpourle repasdunouvelandemi-janvier. Autotal,leCCASdelacommunea offertcetteannéeunesoixantaine decolisgourmandsauxseniorsles plus en difficulté de notre ville. Le Conseil général se mobi- lise pour le Bien vieillir Apa, Gir, Clic, Ssiad, Saad, Aspa… denombreuxdispositifsoustruc- turesdestinésauxpersonnesâgées existent.Difficiledes’yretrouver ou de tout comprendre. Le nou- veau site Bien vieillir informe les seniorsetleurentourage.Sonbut: mieuxvivresaretraiteenEssonne. Le nouveau site Bienvieillir s’adresse aux futurs retraités, aux retraités actifs ainsi qu’aux personnes âgées connaissant des problèmes de santé ou de dépendance. Les proches et les aidants, ces acteurs, ô combien importants, pour le quotidien despersonnesâgéesytrouveront également des précisions utiles.
 Rendez vous sur : www.bienvieillir.essonne.fr Vente en ligne de médicaments La vente de médicaments sur Internet a été récemment auto- risée enFrance. Cependant, seuls peuventêtreautorisésparl’Agence Régionale de Santé compétente les sites exploités par des phar- macies physiques. De plus, seuls les médicaments non soumis à prescription médicale obliga- toiresontautorisésàlaventepar internet. Ces conditions strictes de vente garantissent une sécu- rité optimale pour les acheteurs. Attention, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, plus de la moitié des médicaments vendus sur le net seraient des contrefa- çons dangereuses pour la santé. Alors, un conseil, avant d’ache- ter, vérifiez la liste des sites autoriséssurlesiteduministère: http://www.sante.gouv.fr/sites- autorises-pour-la-vente-de-medi- caments-sur-internet.13563.html Du crédit pour vos projets Le microcrédit personnel est un « mini-prêt » destiné aux par- ticuliers qui n’ont pas accès au système bancaire classique. D’un montant de 300 à 3000 euros et remboursables sur 6 à 36 mois à un intérêt de 4%, ils servent à financerdesbesoinspréciscomme l’achatd’unvéhiculeoud’unordi- nateur,lesfraisd’uneformation… Le Conseil général de l’Essonne rembourse la moitié des inté- rêts. Près de 200 essonniens en ont déjà bénéficié, majoritaire- ment pour passer leur permis de conduire et acheter un véhicule. Renseignementssur:www.micro- credit-municipal.fr ou au 01 44 61 65 55 > Mon-enfant.fr Espace professionnel Manuel utilisateur Version 3 Union départementale des associations familiales de l’Essonne de l’Essonne D U
  17. 17. 17 culture Leuville et Longpont s’associent pour deux semaines de festival autour de la musique baroque. Au programme : expositionréaliséeparlesélèvesdefor- mationmusicale,conférenced’histoire comparéeflûteàbec–flûtetraversière etprésentationd’instrumentspardeux facteurs, master classe de musique ancienne avec François Lazarevitch, et concert de musique baroque le dimanche 6 avril à 11h à Morsang par les professeurs des 5 établissements, avecleprofesseurdeLongpont,Kayoko Yokote à la viole de gambe. Pourplusderenseignements,contactez l’école de musique : emmlongpont@ orange.fr Stage manga pour les 11-17 ans Situasentre11et17ans,quetuespas- sionnéparlesmangasetquetuaimes le dessin, alors inscris-toi au stage de mangasquiauralieudulundi14avril au vendredi 18 avril de 14h à 17h. Dépêche-toideréserver,lesplacessont limitées. David Dao Gnam, de l’association Quartier Japon, t’enseignera l’art du mangadanstoutessesétapesdecréa- tion. L’entraide et le travail d’équipe sont de mise. Àlafindelasemaine,chacunrepartira avec sa planche finalisée. Tarifs : 40€ pour les Longipontains, 100€ pour les extérieurs. Apporter un crayon de papier, une gomme,untaillecrayonetunerèglede 30cm. Le stage aura lieu dans la salle Piazzolla de l’École municipale de musique, Chemin de derrière les murs. Inscription : s.deze@mairie- longpont91.fr Reprise de la saison d’orgue Vendredi7février,lacommunepropose unconcertChœuretorgueparl’asso- ciation longipontaine de l’Ensemble Vocal Christine Paillard accompagné à l’orgue par Constance Taillard. Au programme : •MesseenRémajeurdeAntoninDvorak pourgrandchœur,petitchœuretorgue •HallelujahextraitdumessiedeHaendel •Seetheconqu’ringhérocomesextrait de JudasMacchabéede Haendel • Béatitudesde Tomaso Albinoni Et également quelques pièces pour orgue seul. 20h30 en la Basilique de Longpont Tarif:10€;gratuitépourlesjeunesde moins de 18 ans, les étudiants et les demandeurs d’emploi. Ventesurplace,ouverturedescaisses à 20h (pas de prévente). Festival « Longpont-sur- rock », 6e édition ! Ce festival, organisé par la municipa- lité,permetauxgroupesdemusiciens amateurs essonniens de se produire surscènedansdesconditionsprofes- sionnelles.Cetterencontreestouverte à toutes les esthétiques : pop, rock, chansonfrançaise,musiquesélectro- niques, reggae, métal … Au terme des auditions, un jury d’amateurs et de professionnelsjugeralaprestationen directdesartisteslorsdutremplin.Une largepartdeladécisionseraaccordée à l’applaudimètre. Lesateliersrockdesécolesdemusique deLongpontetSainte-Geneviève-des- Bois ouvriront la soirée, le groupe longipontaindesLongbridgelaclôtu- rera. Entre les deux : les groupes Odd Fiction et Crimsonworks seront en compétition. Samedi 8 février à partir de 20h30. Entrée libre et gratuite. Buvette sur place du Club artisanal. Salle des Échassons. Le programme de l’école municipale de musique • Samedi 8 février à partir de 20h30 participation des ateliers de musiques actuelles de l’école au fes- tival de Longpont-sur-rock. Salle des Échassons. Entrée libre. •Vendredi14février:auditionde laSaintValentinà19hàlasalleChopin. Entrée libre. • Samedi 15 mars : audition de musique contemporaine à 15h30 à la salle Chopin. Entrée libre. • Vendredi 11 avril : Concert de printemps de l’école avec les Grands Ensembles à 20h30 à la Basilique. Entrée libre. Ballades Baroques en Val d’Orge Du24marsau6avril2014,lesconser- vatoires des villes de Morsang, Saint- Michel, Sainte-Geneviève-des-Bois, salle des Échassons À partir de 20h30 Ouverture par Les Ateliers rock de Longpont-sur-orge et de Sainte-GeneviÈve-des-Bois Tremplin rock Odd Fiction Crimsonworks Clotûre par Longbridge SAMEDI 8 FÉVRIER 2014 EntrÉE libre – buvette sur place Avec le soutien du Club Artisanal et de l’association La Brocante à Lili. Kayoko Yokote, professeur de violoncelle et viole de gambe
  18. 18. 18 •Lundi27janvierde9h30à17h Lundi10févrierde9h30à17h Sam15etDim16marsde10hà17h L’Artdeconter.Travailspécifiquesur les personnages et les dialogues •Jeudi6etvendredi7févrierde 9h30à17h Sam29etDim30marsde10hà17h Les Arts du récit Exploration à travers l’improvisation • Samedi 3 et dimanche 4 mai de 9h30à17h Contes et Répertoire Explorer et enrichir les différents répertoires •Samedi14etdimanche15juinde 10hà17h Raconter à plusieurs en public •Vendredi20juin18h-22h30 Restitutiondesateliersenpublicsous forme de veillée conte. Ces formations sont gratuites sur inscription à la médiathèque : 01 69 01 41 44 – mediatheque-longpont@ agglo-valdorge.fr Le programme de votre médiathèque Chemin de derrière les murs 91310 Longpont-sur-Orge Tél. : 01 69 01 41 44 www.lireenvaldorge.fr mediatheque-longpont@agglo-val- dorge.fr www.lireenvaldorge.fr Le Rudi Llata Circus revient avec son nouveau spectacle Comme annoncé dans notre dernier VAL, le Rudi Llata Circus revient cet hiverenrésidencepourcréersonnou- veauspectacle2014etanimerdesate- lierschaquemercredidurantunmois pour les enfants de l’accueil de loisirs élémentaire. Pour ceux, qui voudront découvrir le nouveau spectacle de la troupe : rendez-vous au parc du gym- nase des Garences pour deux séances le week-end des 15-16 février. Stage photo : « l’univers du cirque » Leservicecultureletlephotoclublon- gipontainvousproposentdeparticiper àunstagephotoetdécouvrirl’univers du cirque. 6ateliersd’1h30animésparlephoto- graphe Régis Bataille : • dimanche 2 février à 10h30 et 14h30 : atelier de préparation (tech- nique de prise de vues, connaissance boîtier, conseils pratiques et test terrain) •samedi15févrierà10h30et16h: scène, accessoires et spectacle - dimanche 16 février à 14h30 : portraits des artistes •lundi17févrierà19h:recherche, correction et choix des photos pour l’exposition qui aura lieu à la média- thèque du 7 au 28 mars. Tousniveaux,mêmedébutant.Ados/ adultes à partir de 15 ans 72€pourles6ateliers;matérielnéces- saireaustageentièrementfournipar l’intervenant. Rendez-vous : Photo-club – 24, rue de Lormoy Contact:RégisBataille0614660892 ou regisbataille@msn.com Ateliers conte Lamédiathèqueproposeunnouvelate- lierdeformationaucontesousforme deplusieursstagesdefinjanvieràfin juin. Ces ateliers s’adressent à tout adultequisouhaites’initierouseper- fectionnerdansl’artduconte,pourun usagepersonnelouprofessionnel.Ilest possibledesuivretoutouunepartiedu cycle à votre convenance. Desformateursprofessionnelsaniment les groupes en favorisant la pratique del’oralité:travailsurlecorps,lavoix, lerythme,lamémorisation,l’improvi- sation... Ils conseillent et guident les conteurs amateurs en s’appuyant sur des références disponibles en média- thèques. Ces ateliers conte offrent aux participants l’opportunité de se produiredevantunpublicàl’occasion d’une veillée conte en fin d’année. La représentation est préparée lors des séancesd’ateliersetlaissentunelarge placeàlacréativité:accompagnement musical,adaptationcontemporaineou contes collectifs sont proposés. Au fil del’expérience,lesparticipantsconsti- tuentunrépertoireetaméliorentleur pratique, seuls ou en groupe. actualitésculture formulaire d’inscription Stages contes 2014 à remettre à la médiathèque de Longpont sur Orge Nom : ........................................................................................................................................................... Prénom : ...................................................................................................................................................... Adresse : ...................................................................................................................................................... Téléphone : ............................................. E-mail : ................................................................................. Je m’inscris pour : L’Art de conter o Lundi 27 janvier o Lundi 10 février o Sam 15 et Dim 16 mars Les Arts du récit o Jeudi 6 et vendredi 7 février o Sam 29 et Dim 30 mars o Contes et Répertoire - Samedi 3 et dimanche 4 mai o Raconter à plusieurs en public - Samedi 14 et dimanche 15 juin o Restitution des ateliers en public sous forme de veillée conte Vendredi 20 juin 18h-22h30 J’autorise les enregistrements audio/vidéo/photo et leur éventuelle diffusion par la Communauté d’agglomération du Val d’Orge. Ces formations sont gratuites sur inscription. Date : Signature : Médiathèque de Longpont-sur-Orge Chemin de derrière les murs - 91310 Longpont-sur-Orge - Tél. : 01 69 01 41 44 Licence3-1046701 Stages conte janvier à juin 2014 dépliant A5.indd 2 1/6/2014 2:33:28 PM vert : 70%cyan magenta jaune100% noir 10% ou pantone 362C Chemin de derrière les murs - 91310 Longpont-sur-Orge - Tél. : 01 69 01 41 44 Médiathèque de Longpont-sur-Orge Médiathèque de Longpont-sur-Orge Accès chemin de derrière les murs 26, rue de Lormoy, 91310 Longpont-sur-Orge Tél. : 01 69 01 41 44 Horaires d’ouverture Mardi : 16h30 à 18h30 Mercredi : 9h30 à 12h et 14h à 18h Jeudi : 16h à 18h Vendredi : 16h à 18h Samedi : 14h à 17h www.lireenvaldorge.fr Consultez toute la programmation ! Sainte-Geneviève-des-Bois l Brétigny-sur-Orge l Saint-Michel-sur-Orge Morsang-sur-Orge l Fleury-Mérogis l Villemoisson-sur-Orge Longpont-sur-Orge l Le Plessis-Pâté l Leuville-sur-Orge l Villiers-sur-Orge Mars Vendredi 7 mars 19h u Les Fables de la Fontaine avec Nathalie Le Boucher Salle du Conseil de la mairie de Longpont (Place des Combattants) Public : familial à partir de 7/8 ans Entré libre et gratuite Mercredi 12 mars 10h30 et 11h15 u 3 pieds, 1 tête : c’est la harpe d’Isabelle avec Isabelle Cardon de la Cie Sycomore Salle du Conseil de la mairie de Longpont (Place des Combattants) Public : de 6 mois à 4 ans Entré libre et gratuite Mercredi 19 mars 14h30 u Heure du conte « Cot cot codec » avec les conteurs de l’Atelier conte du Val d’Orge A partir de 5 ans Entré libre et gratuite - Médiathèque Spectacle Spectacle Conte Les rendez-vous de la médiathèque Janvier à Mars 2014
  19. 19. 19 _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ 7 �i��e� �� 18 c�rac���e�, e�pa�e� c����i� •Vendredi7marsà19h LesFablesdeLaFontaine avecNathalie Le Boucher SalleduConseil–Publicfamilialàpar- tir de 7/8 ans. Entrée libre et gratuite •Mercredi12marsà10h30et11h15 3pieds,1tête:c’estlaharped’Isabelle avecIsabelleCardondelaCie Sycomore Salle du Conseil - Public : de 6 mois à 4 ans. Entrée libre et gratuite. •Mercredi19marsà14h30 Heureduconte«Cotcotcodec»avecles conteursdel’AtelierconteduVald’Orge À partir de 5 ans - Entrée libre et gra- tuite – Médiathèque. •Mercredi5février10h30 Heure du conte tout-petits avec Clément Turin Public : 18 mois à 5 ans Entréelibreetgratuitesurréservation à la médiathèque •Mercredi12févrierà14h30 Heure du conte « Amoureux, amou- reuses » avec les conteurs de l’Atelier conte du Val D’Orge Àpartirde5ans–Entréelibreetgra- tuite – à la médiathèque. • Mardi 18 et 25 février à 10h30 et14h30 Ateliers de couture créative avec Hélène Réa. À partir de 5 ans. Entréelibreetgratuitesurréservation à la médiathèque culture Médiathèque de Longpont-sur-Orge Chemin de derrière les murs - 91310 Longpont-sur-Orge - Tél. : 01 69 01 41 44 Licence3-1046701 Spectacle musical pour les tout-petits 3 pieds et 1 tête, c’est la harpe d’Isabelle avec Isabelle Cardon de la Cie Sycomore Mercredi 12 mars 2014 à 10h 30 et 11h15 Salle du Conseil à la mairie de Longpont Public : de 6 mois à 4 ans Gratuit sur réservation auprès de la médiathèque Venez fêter la St-Valentin Soirée Tant d’Aimes et mots doux 19HSALLECHOPIN:auditionspéciale Saint-Valentinàl’Écolemunicipalede musique, tout public. 20H30SALLEDUCONSEIL:veilléeavec lethéâtreCarpeDiemproposéeparla médiathèque, public adulte. Entrée libre et gratuite. Àl’occasiondelaSaintValentin,nous vous invitons à nous transmettre vos motsdouxpourlesaffichersurlespan- neauxélectroniquesdelavilledu10au 23février.Voustrouverezlegabarità remplirci-dessous, entéléchargement sur le site internet, ou sur des flyers disponibles à l’accueil de la mairie.
  20. 20. 20 patrimoine Si notre territoire n’a pas été une zone de combat, des Longipon- tains sont partis à la guerre. Et comme en témoignent nos monu- ments aux morts, beaucoup n’en sont pas revenus. Cette année de commémoration sera l’occa- sion de se souvenir, d’échanger et pour les plus jeunes de com- prendre cette période de l’histoire à travers des expositions, des spectacles et des visites de sites proposés par le service culturel de la ville en collaboration avec la Société Historique de Longpont, la section locale de l’Union Natio- nale des Anciens Combattants, et les classes de CM2 de Lormoy. Pourdébutercetteséried’articles,nous vous proposons de relire ensemble ce textepubliéàl’occasiondu90e anniver- sairedel’armisticedansle21e bulletin de la SHL de l’année 2008 : « Le 11 novembre 1918 était signé à Rotondes,danslaforêtdeCompiègne, l’armisticemettantfinauxhostilitésde laguerre14-18aprèslacapitulationde l’Allemagne. La France se souvient en rendant, chaque année, hommage à ses morts. Chaquecommuneaélevéunmonument aux morts : - À Longpont, au cimetière. - Dans la basilique, réunissant sur une plaque commémorative ceux de Longpont et de Villiers (faisant partie de la même paroisse) plus des oubliés (des réfugiés de la région de l’Est, leur familleayanttrouvérefugeàLongpont.) SilajoiedesParisiensestgrandeaprès cetarmistice,ainsiquecelledupeuple français(sansoublierl’Alsace-Lorraine délivréedujougdel’occupant),chaque commune pleure ses morts. Le plus petit village de France verra s’érigerun monumentaux mortspour la France ». Beaucoup de ces soldats n’ontque20ans,tirésdeleurfoyer,de leur vie de labeur. Leurs noms chaque annéerésonnentànosoreilles.Ilsont pour beaucoup contribué à faire l’his- toire de Longpont. Qu’ils soient pay- sans,artisansouayantdesattachesaux châteaux, ils représentent une partie de la population vivant ici en ce début de XXe siècle. Quedesouffranceauseindecesfamilles: certaines ont perdu plusieurs de leurs fils,enpleineforcedel’âgeetn’auront même pas la consolation de pouvoir se recueillir sur leurs tombes. Ils font partie des milliers de soldats incon- nus, portés disparus. À côté de ceux qui ont laissé leur vie, certains furent marquésdansleurchair,faisantpartie desnombreuxblessés;noustrouvons latracedeM.Roussinquifutemployé par la commune de Longpont, comme gardechampêtre.Ilavaitperduunbras à la guerre. Tous ces hommes jeunes avaient été envoyésaufront,soitàVerdunoudans la Somme. Les survivants parlaient souvent à leurs proches des périodes passéesdanslestranchées,deshivers froids de la Meuse, de la Somme ou de laChampagne,del’enferdeVerdun.Ils évoquaientaussilacamaraderiequiles soutenaientlesuns,lesautresdansce qu’ils appelaient « la der des der » où riches et pauvres étaient réunis sans distinction de classe. Unecorrespondancerégulières’échan- geait avec leurs familles. On écrivait beaucoup,chacunattendantavecimpa- tience le passage, qui du facteur, qui du vaguemestre, chacun soutenant le moraldel’autre.Lespremièrespermis- sionsfurentl’occasiondevoirfleurirles photosdusoldatentourédessiensque chacun gardait précieusement sur lui. Nousrendonshommageàtousceuxqui ont donné leur vie pour que la France vive. Lorsd’unvoyageenAlsace,notrechauf- feur, de pure souche alsacienne, nous a fait remarquer l’inscription portée sur les monuments en Alsace « À nos morts » : ces derniers étaient souvent mobilisés contre leur gré et contre la France,envoyéssurlefrontrussepour éviter les désertions ». Texte publié avec l’aimable autorisa- tiondesonauteureGenevièveLetessier et de la SHL. Momument aux morts du cimetière communal de Longpont. 1914 – 2014 : longpont commémore le centenaire de la grande guerre Toute l’année cette page « patrimoine » y sera consacrée.
  21. 21. 21 dossierPLU:enquêtepublique.LerapportduCommissaireEnquêteur.Dossiern°E13000116/78 En conclusion de cette enquête, • en l’état actuel du dossier, • avec les renseignements recueillis au cours des quatrepermanencesetdesdeuxrendez-vouscom- plémentaires avec les associations, • avec toutes les observations exprimées par les P.P.A., • aveclesrenseignementscomplémentairesfournis à ma demande par la commune, • après un examen approfondi des observations présentées, • en fonction de ma propre analyse du dossier et des visites détaillées de la commune, • aprèsavoirlonguementétudiéavant,pendantet aprèsl’enquêtelespropositionsduProjetprésenté, j’estime que : 1. Lepublicaeutouslesélémentsnécessaires pour une bonne information de l’enquête et du contenu du dossier. Des efforts notables ont été faits par le pétitionnaire pour rendre ce dossier compréhensible malgré la complexité de ce type d’enquête. Je souligne en particulier la clarté et la qualitédelaplaquettediffuséelargementàlapopu- lation entre les mois d’août et octobre 2013 ainsi quelePowerPointdu4juillet2013,documentde47 pages présentant de façon relativement détaillée les dispositions principales du projet. Il était télé- chargeableàpartirdusiteinternetdelacommune. Cependantavantledébutdel’enquête,lacommune n’a pas répondu favorablement à ma demande de miseenlignedespiècesprincipalesduprojetsoumis àl’enquête,cepouréviterselonelle,touteconfusion ultérieureentreleprojetprésentéàl’enquêteavec celui qui sera adopté par la commune. Jenotecependantqu’elleaprisl’engagementdele faire pour les prochaines enquêtes. 2.Bienquedenombreusesobservationsportent sur l’insuffisance, voire le manque de concerta- tion, j’estime que celle-ci s’est déroulée bien au delà des prescriptions réglementaires. Par mon expérience personnelle je sais que c’est toujours un exercice difficile et critiquable. Il est bien sûr, toujours améliorable. Jetiensàpréciserquelepétitionnairem’atoujours communiqué les documents que j’ai demandés. J’aipuconstaterl’existencedenombreuxéchanges écrits entre la commune et les auteurs d’observa- tions, (particuliers et surtout associations), ainsi que celle de réunions de travail et de rendez-vous après la réunion publique du 19 janvier 2013. Des comptes rendus plus détaillés des réunions publiques ou de quartier, ainsi qu’une meilleure utilisationdusiteinternetdelacommuneauraient pu encore améliorer cette concertation. 3. Laproblématiquedesgensduvoyage. Du fait de l’historique du projet autoroutier C6 aujourd’huiabandonné,unepartieimportantede lasurfacecommunaleaétéinterditedetoutprojet pendant40ansenviron;seuleslesactivitésagricoles étaientautoriséesetlesconstructionsantérieures au gel de ces emprises. Dufaitdedépartsenretraited’agriculteursetdesdif- ficultésd’exploitation,cessurfacesontétéenpartie, cédéesàdesgensduvoyage.Sil’installationdecara- vanesneposaitpasdeproblèmesimportantspour lalibérationultérieuredecessurfaces,iln’enestpas demêmepourlesconstructionsillégalesquiontété tolérées(imperméabilisationdesurfaces,construc- tionsprovisoires,puisdeplusenplusdéfinitives). Lacommuneaentreprisaveclesoutiendel’État,des actionsjudiciairespourquecessurfacesretrouvent leurusageagricoleinitialdansleurintégralité,tant quecesconstructionsillégalesneserontpasdétruites. LeP.L.U.doitenconséquencelesclasserenzoneA (ouN)pour«assurerlapérennitédel’activitéagri- coleetpréserverlespossibilitésd’actionàl’encontre des occupations illégales » (Avis de Monsieur le Préfet de l’Essonne dans le cadre des consultations des P.P.A.) Je comprends l’émotion manifestée par de nom- breux Longipontains, notamment sous forme de deux pétitions, pour que les droits des personnes concernéessoientpréservés.Touteslesprocédures ontouseronteffectuéesàlasuitededécisionsjudi- ciaires,garantiequeleursdroitsserontpréservés. ENQUÊTE PUBLIQUE relative au Projet du Plan Local d’Urbanisme CONCLUSIONS MOTIVÉES DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR Le commissaire enquêteur a rendu un avis favorable au projet de PLU voté le 4 juillet dernier. Voici l’inté- gralité de ces conclusions. L’ensemble de l’enquête est disponible sur le site Internet de la mairie : www.mairie-longpont91.fr
  22. 22. 22 dossier J’encourage les élus à continuer leurs négocia- tionsaveclespersonnesconcernées,afinqu’avecla volontédetous,lesproblèmeshumainsinévitables trouventlesmeilleuressolutionspossiblesdansle respect du droit. 4. La commune a une politique de logements locatifssociauxtrèsactive.Ilestvraiquesil’amé- lioration de son taux par rapport à l’ensemble des logements est significative (2,7 % fin 2007, 4,2% fin 2012 et 7% actuellement avec les programmes réalisésouencours),ilestloindesobjectifsdeslois SRU (20%) et Duflot (25% pour 2025). Lacommunen’apluslechoixpuisqu’unconstatde carenceaétéétabliparlaPréfecturedel’Essonne,avec transfertduDroitdePréemptionUrbainauPréfet. Si de nombreuses observations ont critiqué le nombre de ces logements sociaux et surtout la rapiditédeleurréalisation,cellessurleurnécessité ont été nettement moins nombreuses. Des critiques ont porté également sur le non res- pectdelamixitésociale;ellesontétésoulevéesen particulierpourlesdeuxsecteursprévussurlazone suddelacommunecomportant100%delogements sociaux. (Douvières et zone UBb - Guayère) J’ai donc effectué une analyse lapluscomplète et détaillée possible. En ce qui concerne le nombre et le délai de réali- sationdeceslogementssociaux,leprojetdeP.L.U permet de rattraper en nombre le retard avec un délaiquipourlemoinsn’estpastroprapide.Eneffet les 25% qui devraient être atteints ne le seraient qu’après 2030, sauf si le projet de T.C.S.P. sur la RN20 était mis en service suffisamment tôt pour permettrel’urbanisationde«LaGrangeauxCercles» avant 2030. Encequiconcerneleszonesprévuesavec100%de logementsocial,seulelazoneUBbenfacedel’école Jean Ferrat et du Centre Technique Municipal me semble poser quelques problèmes. Sur cette zone existent en effet quelques constructions dont les propriétaires ne souhaitent pas vendre et surtout deux Sociétés (J.B. Evènements et AVSE) sises 47 chemindelaGuayère.Ilseraitregrettabled’inter- rompre cette activité dont le fonctionnement est satisfaisant et qui n’a démarré qu’en 2007. En conséquence, je pense qu’en aucun cas cette opération ne peut être réalisée à très court terme etqu’ilseraitpréférabledeprévoirunpourcentage delogementssociauxinférieurà100%,parexemple 50% comme sur le reste de la commune. Encequiconcernelamixitésociale;lesopérations à 100% de logements sociaux sont bien réparties sur le territoire communal ainsi que les zones à aménager (50%). Comme l’ont fait remarquer de nombreux habi- tantsdesquartierssud,laproportiondelogements sociauxestplusimportante(38%environ)queceux du centre ou du nord de la commune (24%). Cependant, comme le montrent les tableaux de l’annexe13àmonrapport,leprojetdeP.L.U.utilise au mieux et en quasi-totalité les possibilités de construire sauf, justement dans le secteur sud où moins de 50% des surfaces constructibles seront utilisées. Laseulepossibilitéderéduireledéséquilibreentre le Sud et le reste de la commune sera de favoriser les petites opérations au centre et au nord de la commune. 5. Lesproblèmesdecirculationetdestation- nement : Ces problèmes sont très présents sur la communeetdescraintessesontexpriméessurles risquesd’aggravationenfonctiondel’urbanisation future. Pourlestationnement,lesnormespourlesconstruc- tionsprivéessontsatisfaisantesetaptesàapaiser toute crainte sur ce thème. La loi impose un seul emplacement de station- nement pour les logements sociaux ; la solution d’imposer aux aménageurs 20 % de places sup- plémentaires(delatotalité:«privéplussociaux») devraitêtresatisfaisantepourleszonescomportant 50% de logements sociaux. Pour les zones à 100%, je conseille de faire une étudeplusfinelorsdel’aménagementdeceszones, en fonction des possibilités d’amélioration des transports en commun. Pour les problèmes de circulation automobile, la meilleure solution (recommandée par le P.D.U. De l’Île-de-France) consiste en une meilleure uti- lisation des circulations douces et des transports encommun.Commelemontrentsesréponsesaux observations,lacommuneportetoutesonattention àcesproblèmesainsiqu’àl’améliorationduréseau routierenliaisonaveclaCommunautéd’Agglomé- ration du Val d’Orge et le Conseil Général. 6.Lesproblèmesdel’eauetenparticuliercelui deseauxpluvialesetduréseaudeseauxdesource. Celui des eaux pluviales est constaté principale- mentdanslecentreanciendelacommunedufait de l’ancienneté du bâti et surtout des pentes du terrainnaturelversl’Orge(Silesmoinesontchoisi cet emplacement pour construire la basilique, la présence d’eau de source a comme d’habitude été un facteur déterminant). J’ai constaté la préoccupation de la commune sur cethèmeetsonengagementdeprendreencompte cette problématique dans son projet et dans les dossiers loi sur l’eau qui seront établis pour les réalisations futures, ce en particulier pour le pro- gramme de logements et de l’amélioration des voiries des Folies Sud. Pourlasauvegardeduréseauhistoriquedeseaux desource(réservoirdesFolies,canalisationetpier- PLU:enquêtepublique.LerapportduCommissaireEnquêteur.Dossiern°E13000116/78
  23. 23. 23 Information PourconsulterlerapportintégralduPLUetsesdocu- ments annexes rendez-vous à l’accueil de la mairie. Vous les trouverez également en téléchargement sur le site Internet rubrique Ma Ville > Plan Local d’UrbanismeoudirectementparleraccourciRapport Enquête PLU dans la colonne de droite « En 1 clic » La plaquette distribuée en août 2013 est également toujoursdisponible,enformatpapieràl’accueildela mairie,etsurlesiteInternetàl’adresse:http://www. mairie-longpont91.fr/node/plan-local-d’urbanisme rées),lacommuneaprisencomptecetteservitude dans son projet. Cependant au cours de l’enquête, l’association de défense des sources de Longpont (ADS) m’a fait parvenir un plan plus complet que celui figurant dansledossier(rapportdeprésentation,règlement annexe et OAP n°5 en particulier). Si j’ai constaté que les prescriptions sur ce thème sont précises dans l’OAP n°5 (Folies), il n’en est pas de même pour les autres secteurs concernés de la commune. En conséquence je pense qu’il est nécessaire de compléter le PLU sur les points suivants : • mettre à jour les cartes du dossier selon les indications de l’ADS si celles-ci sont fiables, • compléter les articles 2 du règlement, •compléterl’annexeVIIauRèglement(Volume 6.2, page 62 du dossier d’enquête) 7. Lesmodificationsdezonage: LeclassementenzoneUL(équipementsscolaires) danslequartierduMesnilrisquedeposerdespro- blèmesàlaS.C.I.COFIBAIL.L’échéancederéalisation de ces équipements scolaires est suffisamment lointainepourlaisserletempsauxdeuxpartiesde trouver une bonne solution. Jenotequelaréservedel’avisdel’État,concernant l’O.A.P. n°4 (Zone d’activités – La Tourelle) n’a pluslieud’êtrepuisqueleS.D.R.I.F.estmaintenant approuvé. Je pense que ce projet est utile pour la commune. Pour l’objection du tracé de voirie for- muléeparl’entrepriseNord-France,jeconstatela bonne volonté de la commune pour trouver une solution satisfaisante pour les deux parties. Il en est de même pour les largeurs de voiries de l’O.A.P. n°5 (Folies Sud), pour lesquelles les demandes sont contradictoires. Extensiondeszonesagricoles:suiteauxdemandes de la chambre d’Agriculture, la commune accepte d’étendre les zones A sur une partie des secteurs des Buarts (IIAU) et de Villarceaux (IIAU). Cette extension est refusée pour « Les Frileuses », car actuellementtropurbaniséepourunezoneagricole. PLU:enquêtepublique.LerapportduCommissaireEnquêteur.Dossiern°E13000116/78 En conséquence, je donne un AVISFAVORABLEavecRESERVES au projet du Plan Local d’Urbanisme de la commune de Longpont-sur-Orge, faisant l’objet de la présente enquête publique. Al’issuedemamission,jeformuledeuxréserveset cinqrecommandations. Lesdeuxréservesquidevrontêtreprisesencompte pourquemonavisrestefavorablesontlessuivantes: 1. Mettreàjourlesplansduréseauhistorique descanalisationsetpierréesdessourcesdeLongpont et compléter les prescriptions écrites du Règlement pourleszonesconcernées.(Articles2etannexeVII) 2. Revoir la programmation de la zone UBb (moyentermeàlaplacedetrèscourtterme)etadop- terunpourcentagedelogementssociauxinférieurà 100%. Lescinqrecommandationsquij’espèrepourrontêtre suiviesd’effetsoitdansleP.L.U.quiseraadoptésoit ultérieurement, sont les suivantes : 1. Revoirl’ensembledudossierenfonctiondes réponsesdonnéesparlacommuneauxobservations formulées au cours de l’enquête et à celles des PPA. 2. Utiliser d’avantage les possibilités offertes par le site internet pour les prochaines enquêtes et mettre en ligne mon rapport de l’enquête et mes conclusions motivées. 3. Engager ou continuer rapidement les dis- cussionsaveclesentreprisesquim’ontexposéleurs problèmes: SCI COFIBAIL pour la zone UL, NORD- FRANCE pour les voiries de l’O.A.P. n°4 (TOURELLE) et J.B. Evènements (zone UBb). 4. Jerecommandeauxgensduvoyagequisont surlesanciennesemprisesdel’autorouteC6,d’essayer detrouverunaccordamiableaveclacommunepour limiter les pertes de temps et financières avec la Justice,cepourunebonneurbanisationdelacommune dans le respect de son environnement exceptionnel et de son agriculture. Il serait dommage que les relations de cette com- munautéquej’aiconstatéesbonnesaucoursdemes entretienssoientterniespardesdécisionsdejustice difficiles à accepter sous la contrainte. 5. Favoriser au maximum l’implantation de logements sociaux au Centre et au Nord de la com- mune, tant que la réalisation du T.C.S.P. ne sera pas programmée. Fait à Antony le 31 décembre 2013 Dominique MICHEL Commissaire Enquêteur
  24. 24. 24 • Démolition du bar des 3 communes sur la RN20 : insalubre, le bâtiment sera détruit très prochainement afin d’éviter tout danger. L’espace sera transforméenzonedestationnement. •Démolitiondesboxessituésderrière lecimetière,alléeduCouvent,etcréa- tion de 5 places de stationnement en épi. Élagage des arbres de la commune L’élagage de la commune est réalisé en deux temps. Une première partie de la commune a été traitée au mois de novembre. Une seconde phase est en cours et se terminera au mois de février.Lacommuneachoisideconfier cesprestationsauxJardinsd’Auteuil, entreprise dépendant du lycée des espaces verts de la Fondation des Apprentis d’Auteuil de Marcoussis. Travaux réalisés par l’agglomération •Implantationdetotemsindiquantles parcours piétons et cyclistes. • Installation de conteneurs enterrés pour la résidence des Mascadées. Derniers travaux réalisés ou en cours •Nettoyagedesgouttièresengorgées de la basilique. • Changement des robinetteries des vestiaires du gymnase des Garences. • Poursuite du chantier de l’espace communal Jean Ferrat. (ci-dessous) Déneigement : 50 tonnes de sel en stock Depuisle15novembre,uneastreintea étémiseenplacepourintervenird’ur- gencesurleterritoiredelacommune. Ce dispositif sera maintenu jusqu’au débutdumoisdemars,voireplustard. Lesalagedelacommuneestréalisépar lesagentsdesservicestechniques,une saleuse parcourt toutes les rues com- munales et un tracteur équipé d’une lamepousselaneigesurlesbas-côtés. 18 bacs à sel sont répartis sur la com- muneauxendroitsàfortdénivèlement. Consultezleplanpourconnaitrel’em- placement du bac le plus proche de chezvoussurlesiteinternetdelaville. Ensemble, gardons la ville propre L’équipe « environnement et voirie » des services techniques compte 6 agents affectés en permanence au désherbage et au nettoyage des 42 km de voirie de la commune. En 2013, l’équipe a ramassé 191,68 tonnes de déchets dans les rues : 133.3 tonnes de tout venant 54.76 tonnes de déchets verts 3.62 tonnes de gravats actualitésviedequartier Ensemble gardons la ville propre Une équipe de 6 agents à plein temps pour nettoyer 42 km de voirie 191,68 tonnes de déchets ramassées dans les rues en 2013 Équipe « Environnement public et voirie » 54 poubelles à votre disposition 54 solutions pour ne pas jeter vos déchets sur la voie publique Parcourscycles JeanFerrat 6min. Parcourspietons Echassons 15min. Gymnase 3min. Lormoy 2min. JeanFerrat JeanFerrat 19min. Echassons 32min. Gymnase 8min. Lormoy 4min. Parcourscycles Basilique Basilique 6min. Parcourspietons Echassons 20min. Gymnase 8min. Lormoy Lormoy 4min. Basilique 19min. Echassons 43min. Gymnase 27min. Lormoy 15min. Parcourscycles Basilique 2min. Parcourspietons Echassons Echassons 15min. Gymnase 4min. JeanFerrat 4min. Basilique 4min. Echassons 28min. Gymnase 12min. JeanFerrat 15min. Parcourscycles Basilique 8min. Parcourspietons JeanFerrat 20min. Gymnase Gymnase 17min. Lormoy 15min. Basilique 32min. JeanFerrat 43min. Gymnase 40min. Lormoy 28min. Parcourscycles Basilique 4min. Parcourspietons JeanFerrat 11min. Echassons 17min. Lormoy 7min. Basilique 11min. JeanFerrat 30min. Echassons 40min. Lormoy 12min. attention TRAVAUX!
  25. 25. 25 délibérations Conseils municipaux Des 28 novembre et 19 décembre 2013 28 novembre •Prendactedel’installationdeSylvain Crou au sein du Conseil municipal. • Autorise, à l’unanimité, Madame le Maireàsignerlaconventionde parte- nariat avec l’association « La chanson passe à vélo ». • Autorise, à l’unanimité, Madame le Maire à signer la convention relative à l’entretien, l’utilisation et la mise en valeurdel’orguedelabasiliqueNotre- Dame Bonne Garde. •Approuve,àl’unanimité,lerèglement du tremplin Longpont-sur-Rock. •Approuve,àl’unanimitélestarifsdes concertsd’orguedelasaison2014:10€ pour les 18 ans et plus, gratuité pour lesmoinsde18ans,lesétudiantsetles demandeurs d’emploi. • Autorise, à l’unanimité, Madame le Maire à signer la convention avec la ville de Sainte-Geneviève-des-Bois concernant les frais de restaura- tion, d’accueils pré et post scolaires et de classes de découvertes pour les enfants de Longpont-sur-Orge scola- risés en CLIS sur l’une des écoles de Sainte-Geneviève-des-Bois. • Accorde, à l’unanimité, sa garantie à hauteur de 50 % pour le rembourse- ment d’un prêt d’un montant total de 171 000 euros à souscrire par l’Asso- ciation Monde en Marge, Monde en Marcheauprèsde lacaissedesdépôts etconsignations.Ceprêtétantdestinéà financerl’opération48,ruedeVerdun. •Autorise,àlamajoritéabsolue(2abs- tentions) Madame le Maire à signer la prise en charge par la commune de la surcharge foncière pour l’association Monde en Marge Monde en Marche relative au bien sis 48 rue de Verdun pour un montant de 55 223,34 €. •Prendactedel’installationdeClaude Collin au sein du Conseil municipal. • Autorise, à l’unanimité, Madame le Maire à signer une convention de par- tenariatavecleCirqueRudiLlatacircus. • Autorise, à l’unanimité, Madame le Maire à signer avec la Bibliothèque départementale de l’Essonne une convention de mise à disposition de l’exposition « Mangas », du 11 avril au 19 mai 2014. • Approuve, à l’unanimité, le projet d’établissement, le règlement des études et le règlement intérieur de l’École municipale de musique. • Fixe, à l’unanimité, à 5 € le tarif des ateliers du festival Ici Ailleurs 2014 organisésparlamunicipalitéparatelier. •Fixe,àl’unanimité,à40eurospourles Longipontainsetlepersonnelmunici- pal, et à 100 euros pour les non-rési- dents,lestarifsdelasemainedestage Manga,danslecadredel’aideculturelle aux projets de territoire pour l’ année scolaire 2013-2014. • Décide, à l’unanimité, que la partici- pationdesfamillesauxséjoursd’hiver 2014 sera calculée en fonction de leur quotientfamilialsurlabasede80%du coût de chacun des séjours. • Autorise, à l’unanimité, Madame le Maire àsignerlaconventionde grou- pement de commandes avec l’asso- ciation«SécurisationdesMaisonsdes Echassons ». • Approuve, à la majorité absolue (4 contre) la modification n°3 du Plan d’Occupation des Sols. •Décide,àl’unanimité,denepasverser d’indemnitédegestionaureceveurde Montlhéry. • Valide, à l’unanimité, les charges transférées en 2013 à la Communauté d’Agglomération du Val d’Orge par la villede Longpont-sur-Orgeetapprouve le montant de l’attribution de com- pensation définitive pour 2013 à 1 374 575,56 euros. • Prend acte des orientations budgé- taires pour le budget de 2014. Information Touslescomptes-rendussuccinctsetles procèsverbauxdesconseilmunicipaux sontdisponiblessurlesitedelamairie: www.mairie-longpont91.fr 19 dÉcembre
  26. 26. 26 portraitassociations La Bande à Puce Delphine Antonetti entourée du CME lors de la vente des objets réalisés par les accueils de loisirs Zumba géante du LOS L’école élémentaire de Lormoy Le café-théâtre de la FNCTA Cette année, les Longipontains se sont montrés actifs et engagés. Les nombreux évènements mis en place se sont déroulés avec enthousiasme et convivialité. Si bien que les dons des associations ont primé sur les dons indivi- duels. Au total, nous récoltons 3 093,59 €, montant légèrement en baisse par rapport à l’an passé. Grâce au dynamisme et à la diversité desactivitésproposées,notreTéléthon a duré du vendredi 6 au dimanche 15 décembre. Vendredi, les écoles élémentaires ont organiséunecourse-relais,réaliséune 27e AFM-téléthon longipontain : Des associations dynamiques « Un grand merci à tous pour votre participation et votre solidarité » Martine Thompson, Maire adjointe en charge de la vie associative et des sports. fresqueet uneventedecartesdeNoël. Lesélèvesontétécourageuxetimagi- natifs. Bravo à eux ! Lepremierweek-end,concertdel’école de musique, zumba géante par le LOS, accompagnéduConseilMunicipaldes Enfantsquivendaitdesobjetsfabriqués parl’association LinCroixenSoieetpar lesaccueilsdeloisirsdelaville.Àpartir de15h,l’associationLongpontDemain animait une « après-midi dansante ». Lesecondweek-end,l’AVELaorganisé unatelierdefabricationd’objetsdeNoël et un goûter. À 20h30, la Fédération Nationale des Compagnies de Théâtre etd’Animationprésentaitun«Cabaret- Théâtre».Ambiancejoyeuseet riresau rendez-vous. Enfin, une projection du tout dernier spectacle de « la Bande à Puce » venait clôre cette édition. Merci également aux commerçants de Longpont qui ont participé à cette édition. Emeline, stagiaire de classe de 3e au serviceCommunication.
  27. 27. 27 Les 10e rencontres théâ- trales de Longpont Organisées par le Comité Départemental 91 de la FNCTA et la Municipalité. Pour cette 10e édition, unhommageserarenduàJackLéveillé, créateur de ces rencontres. Pendantunweek-end,troistroupesde théâtre amateur affiliées à la FNCTA (FédérationNationaledesCompagnies deThéâtreetd’Animation)présentent leurcréation.Cetteannéevingt-et-une troupesdetoutel’Île-de-Francesesont portées candidates. Trois représentations : • vendredi14mars2014à20h30 • samedi15mars2014à20h30 • dimanche1er mars2014à15h Tarifs:5€parspectacle,3€ moinsde 12 ans et adhérents FNCTA. Salle Polyvalente des Échassons AlléeÉrikSatie-RueAndréChermette – 91310 Longpont-sur-Orge Pièces présentées Variations Énigmatiques d’Éric- EmmanuelSchmittparlaCieNautilus (Breuillet 91). Deux hommes s’affrontent : Abel Znorko,prixNobeldelittératurequivit retirésuruneîleperdueetÉricLarsen, journaliste énigmatique qui vient l’interviewer. Mais pour quel motif est-il là ? L’entrevue se transforme enunpsychodramecruel,rythmépar une cascade de rebondissements. Le toutbaignedansl’humouretl’écriture d’Éric-EmmanuelSchmitt. LesMusesOrphelines deMichel-Marc Bouchard,versionpourlascènefran- çaise de Noëlle Renaude, par la Cie La Parenthèse (St-Vrain 91). Trois sœurs et un frère se retrouvent 3e salon Lin, croix en soie Exposition et vente de broderie Les outils de ma passion, Samplers, Marquoirs et Abécédaires. L’associationLin,CroixenSoieréunit une fois par semaine des brodeuses novices ou expérimentées, afin d’échanger et partager la même pas- siondansuneambiancetrèsconviviale. L’association organise tous les deux ans un salon où se rencontrent des passionnés de toute l’Essonne. Expositiondesouvragesréalisésparles membres de l’association, ateliers de broderie Lin, Croix en Soie. Rencontreetventeaveclescréateurs et les exposants pour découvrir les dernières nouveautés. Les partenaires du salon : • Alice and Co • Aux Fils De Lau • Cactus Indigo • Carnet de Broderies • Comptoir d’Eugénie • Déco Chic Créations • Idéecréation • Jardin Privé • Jolis Points et Cie • L’Atelier des Songes • Une Croix Le Temps D’un Thé • Un Petit Fil L’exposition se déroulera – samedi 5 avril de 10h à 19h – dimanche 6 avril de 10h à 18h Salle des Échassons Entrée : 2 euros Surplaceuncoincaféetunerestaura- tion rapide seront proposés. Parking gratuit – Accès handicapés Pour plus d’informations: lincroixensoie@hotmail.fr http://lincroixensoie.canalblog.com aprèsplusieursannéesdeséparation. Commentvivrelorsquevotremèreest partiedepuis20ans?Entreespoirset souffrances,riresetlarmes,chacunle vitàsamanière.Cespectacleporteun regard sur la famille et les relations fraternelles. Un très beau texte d’un auteurquébécois. Bon voyage M.Bellock de Brigitte BardouparlaCieCube(Ballancourt91). Desvoyageursattendentdanslagare de Volvoc, ville d’un pays dont les lois bien étranges sont constamment réviséesparungouvernementfou.La révolte gronde mais les sentiments cachésvontserévélerdansunimbro- glio d’évènements inattendus. Une comédietrèsloufoque! Les dates de chaque spectacle seront précisées courant février. Merci de consulter www.mairie-longpont91.fr Assemblée de l’UNC Enoctobredernier,l’UnionNationale des Combattants de Ballainvilliers et Longpont-sur-Orge se réunissait en assemblée générale. Plus de 120 per- sonnes, adhérentes et conjoints, se sontretrouvéesàlasalledesÉchassons. Aprèsavoirpasséenrevuelebilantrès positifdel’année2013,lebureauapré- sentéleprogrammede2014.Lesprin- cipalesactivitésprojetéessontcomme àl’habitudedesmomentsfestifs,plu- sieursvoyages,maisaussidesactivités derandonnéespédestres,ainsiquedes sorties culturelles. Notons que cette année l’association sera particulière- mentactivepourlescommémorations du centenaire de la première guerre et du 70e anniversaire de la seconde. Pour tout renseignement sur l’UNC contactezAndréThierryau01690126 87ouparcourriel:andrethierry0227@ orange.fr Dansons avec Longpont Demain L’association de danse Longpont Demainproposeraunaprès-mididan- santledimanche9marsàpartirde15h àlasalledesÉchassonsaveclapartici- pation de l’association Vie Libre. Une bonneoccasiondes’initierauxdanses de salon lors d’un moment convivial. Animation assurée par Martine et Dominique Bertine ; entrée à 10€ par personne avec le goûter offert. association
  28. 28. 28 portrait Jean-Pierre Teilhac : À fond la forme Le coach sportif est avant tout quelqu’un qui motive. Depuis qu’il est retraité, Jean- Pierre Teilhac a passé un diplôme pour pouvoir devenir coach spor- tif. Son objectif : faire partager sa passion du sport et aider ses clients à se maintenir en forme. À68ans,Jean-PierreTeilhacconserve une carrure d’athlète. Et pour cause : touslesmatins,ilserenddansunesalle de musculation de Ballainvilliers, où il s’entraîne et prodigue des conseils. « Je ne peux pas vivre sans faire du sport », explique ce retraité qui vient delanceruneactivitédecoachsportif, depuis qu’il a obtenu son diplôme du BPJEPS AGFF option ‘D’ (musculation, haltères,remiseenforme)duministère des Sports. Un programme adapté Qu’est-ce qu’un coach sportif ? « C’est avanttoutquelqu’unquimotive,répond cet ancien militaire qui a passé 15 ans dans la marine nationale. Depuis le sportifdehautniveaujusqu’àMonsieur toutlemondequivientdeprendreune bonne résolution de nouvel an, mais quiflancheau3e entraînement.»Jean- PierreTeihacs’adresseplutôtàceder- nier.Avecsonmatériel(poids,haltères, ballons…),ilsedéplacechezlesparticu- lierspourleurmontrerdesexercicesde remise en forme. Avant tout, il évalue les capacités de ses clients, pour leur proposerunprogrammeadaptéàleur âge,leurmorphologieetleurcondition physique.Ensuite,ilproposedetravail- ler sur l’ensemble des muscles, avant de se focaliser sur certains groupes musculaires (épaules, cuisses…). « J’ai lancé cette activité parce que j’aime ça, pas pour m’enrichir », sou- rit-il. De fait, le sport occupe depuis toujours une place très importante dans sa vie. Rugby, natation, course à pied, musculation…, il a pratiqué de nombreuses disciplines, notamment le judo. Dans ce dernier sport, il peut se flatter d’un joli palmarès, avec en particulier un titre de vice-champion de France militaire. Contact Jean-Pierre Teilhac 06 11 31 31 19 jeanpierre.teilhac@sfr.fr
  29. 29. 29 portrait AUx bons soins DE Betty Delphin L’installation d’une infirmière sur notre commune répond à un vrai besoin. Si la France compte près de 80 000 infirmiers libéraux, jusqu’au mois de novembre dernier les Longipontains ne bénéficiaient pas de ce service. Avec l’arrivée de Betty Delphin, c’est chose faite. Aprèsvingtansdeservicedansleshôpi- tauxpublics,dontunegrandepartiede sacarrièredansceluideGustaveRoussy à Villejuif, Betty Delphin, infirmière diplômée d’état, a troqué, depuis déjà troisans,sabloused’infirmièrehospi- talière contre l’équipement plus tout terraind’infirmièreàdomicile.«Jen’ai jamaisregrettécettedécision,affirme-t- elle,suivrelespatientschezeuxestune continuité du travail fait à l’hôpital. ». Ennovembre,elledécidedes’installer àLongpont.Siellereçoitàsoncabinet, à proximité du laboratoire d’analyse et du cabinet médical de la voie du Mort Rû de la zone commerciale des Échassons, elle se déplace également sur rendez-vous pour prodiguer des soins à domicile. « L’installationd’une infirmière sur notre ville répond à un véritable besoin des seniors bien sûr, maispasseulement.C’estunservicede proximitéàlapersonne,essentiel,une personneressourceavecquileservice social et seniors de la commune sera évidemmentenétroiterelation»précise AgnèsPrivat,maireadjointeencharge du secteur social. En effet, être infir- mièrelibérale,c’estdispenseràlapopu- lation des soins divers (prélèvements sanguins ou urinaires, pansements, injectionsdemédicaments,toilette...) allant du maintien à domicile des per- sonnesâgéesouhandicapéesauxsoins palliatifs. Dans ce cadre, l’infirmière à domicileestunvéritableacteurdesanté publique et un maillon indispensable des « soins de ville ». PourBettyDelphin,Longpontn’estpas une inconnue. Elle a déjà travaillé à la HôpitaldesMagnoliasdeBallainvilliers et plus récemment au cabinet infir- mier de Montlhéry. « Avec ma col- lègue de Montlhéry nous travaillons ennousentraidant,nousrépartissons les patients entre nos deux cabinets afin de mieux couvrir le territoire et répondre aux demandes efficace- ment. Je soignais donc déjà de nom- breux Longipontains quand j’exerçais à Montlhéry » indique-t-elle. Un grand sourire, beaucoup de bonne humeur,lecontactfacile,BettyDelphin aime les gens. À 45 ans, cette mère de deux enfants a choisi notre ville pour créer son cabinet, nous lui souhaitons la bienvenue. Cabinet infirmier Betty Delphin Soins à domicile et au cabinet sur rendez-vous Zac des Échassons 3, voie du Mort Rû 06 49 61 31 80 – leapro@free.fr
  30. 30. 30 tribune Expression des groupes du conseil municipal Neutralité préélectorale L’article L.52-1 du code électoral inter- dit, dans les six mois qui précèdent l’élection:«toutecampagne,toutepro- motion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité, par les outilsàdispositiond’unemunicipalité». Enconséquence,toutepromotiondela gestionmunicipaleaumoyendesjour- naux ou publications municipales, par l’utilisation de moyens audiovisuels lors de la cérémonie des voeux, site in- ternet etc... sont totalement interdits enpériodepréélectorales. Seul le candidat peut réaliser de telles campagnesàsesfrais. Groupe Longpont Démocratie et Patrimoines 2014, pour que ce soit une bonne année pour tous ! Les élus du groupe Bien Vivre à Long- pont vous souhaitent une belle année 2014 pleine de joie, de santé, de pros- périté et d’épanouissement person- nel. Nous souhaitons à notre ville de trouver en 2014 l’élan nécessaire pour avancer confiante et sûre de ses atouts. Cette tribune est la dernière de ce mandat et, au moment de faire notre bilan, nous espérons avoir répondu aux attentes des Longipontains qui nous ont fait confiance en 2008. Sur l’intercommunalité, nous nous sommes opposés à la gestion politique et partisane du dossier par la majorité municipale. Notre demande d’un débat ouvert n’a pas été entendue. Pour au- tant, Longpont fait aujourd’hui partie du Val d’Orge et nous devons en tirer le meilleur pour chacun d’entre vous. Notre groupe a été très actif dans le domaine scolaire. L’école Jean Ferrat que nous appelions de nos vœux depuis 2004pourmettrefinàlasaturationper- manente de nos équipements a, enfin, étéconstruite.Nousnousensommesré- jouispourlaréussitescolairedenosen- fants qui peuvent maintenant travailler dans des classes de 24/25 élèves contre plus de 30 antérieurement. Une chance que beaucoup peuvent nous envier ! Notre groupe s’est également très im- pliqué dans le dossier du PLU, dossier à l’étude depuis plus de 10 ans… Nous avons approuvé ce projet. En effet nous pensons qu’il vaut mieux être maître de nos décisions avec un PLU négocié et en conformité avec la loi, contraignante certes,maisapprouvéparl’État.C’estun choix républicain ; nous ne pouvions en faire un autre. Nous croyons que Long- pont doit être pour tous, jeunes comme seniors,richescommemoinsriches.Cha- cun doit pouvoir y trouver le logement quiluiconvientàchaqueétapedesavie. Groupe Bien Vivre à Longpont www.initiatives2008.org Période électorale oblige, le groupe LongpontGaucheUnie adécidédesus- pendre la parution de son expression degroupe. Tous les élus du groupe vous adressent leur meilleurs vœux pour cette nou- velleannée. Goupe Longpont Gauche Unie www.lgp2008.unblog.fr
  31. 31. publicités C M J CM MJ CJ CMJ N CdV R-ECO - bassedef.pdf 1 12/03/13 16:38 SIBSIB SIBSIB € Agence Immobilière SIBVotre partenaire Achat Achat Achat Achat Vente Vente Vente Vente Location Location Location Location Propriétaires : Pour Protéger votre patrimoine locatif, prenez des garanties avec SIB GESTION (loyers impayés, détériorations, vacance locative) Depuis 17 ans sur Longpont sur orge 7, voie mort rû 91310 Longpont s/Orge Tél : 01.69.80.80.60 Fax : 01.69.80.09.68 www.sib91.fr Service Gestion : 01.69.01.50.32 Emplacement 1/10 disponible 10 parutions pour 490 € TTC Contactez le service communication au 01 64 49 67 31 Contactez-nous : 01 69 80 24 24 Le Château de Lormoy fait peau neuve ! Le Pavillon d’Orléans et le Château font l’objet d’une rénovation pour de nouveaux espaces de vie modernes et lumineux. 47-51 route de Lormoy 91310 Longpont-sur-Orge Séjours temporaires ou Longs séjours, N’hésitez pas à venir visiter le Château ! www.chateau-de-lormoy.com Maison de retraite médicalisée Au coeur d’un parc arboré de 2 hectares, le Château de Lormoy, maison de retraite médicalisée, accueille ses résidents dans la beauté d’ un environnement calme et privilégié.

×