SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  23
Télécharger pour lire hors ligne
PROJET 6è
•
•
•

•
•

•
•
•
•

Constat n°1 :
Selon une récente enquête les écoliers et collégiens français ne sont pas du tout épanouis.
Récemment, l’OCDE a fait un classement des pays en fonction de la qualité de vie dans les
classes. La France est 22e sur 25 nations devançant seulement la Grèce, le Luxembourg et la
Slovaquie. ! De plus, elle arrive 2e dans le classement des élèves les plus stressés au monde
après les Japonais ! En effet, plus d’un tiers (36%) des élèves de primaire et de collège
déclarent avoir mal au ventre avant d’aller à l’école.
Constat n°2 :
Des résultats peu satisfaisants aussi dans les tests PISA (Programme international de suivi
des acquis) où l’’OCDE évalue tous les trois ans les capacités des jeunes âgés de 15 ans à
utiliser leurs connaissances et compétences.
Constat n°3 :
A cette rentrée, le ministre V. Peillon fait parler, encore une fois, les sondages :
« les élèves de France, à part les petits japonais, sont les plus malheureux au monde!»
En France, seulement 21,4% des enfants de 11, 13 et 15 ans déclarent aimer aller à l’école.
Les constats au collège
Du côté des élèves :
•Passivité, des cours subis.
•L’ennui scolaire
•Les peurs face à l’erreur et aux
évaluations.
•Absentéisme : phobie scolaire,
hyperactivité…
Du côté des professeurs :
• Surcharges administratives (cahier de texte,
corrections, évaluation, socle commun…)
• Augmentation du stress (Le programme, le socle
commun…)
• Motivation du métier qui diminue car impuissant
face à des élèves qui ne cessent de changer.
Projet aux Maristes Bourg de péage
dans une classe de 6ème
• Objectif :
Retrouver le plaisir d’apprendre pour les élèves
et le plaisir d’enseigner pour les enseignants.

Enseigner les Intelligences multiples :
- Estime de soi
- réussir avec ses formes d’intell les
plus fortes.
- Développer ses formes d’intell les
plus faibles.
- Être valorisé

La coopération :
- l’élève est acteur
- L’entraide est forte entre les
élèves.
- L’élève est en situation de
réussite.
L’apport des
neurosciences
dans notre
pédagogie :
Tenir compte du cerveau droit et du
cerveau gauche.
INTELLIGENCE
MUSICALE

INTELLIGENCE
INTERPERSONNELLE

INTELLIGENCE
INTRAPERSONNELLE

INTELLIGENCE
NATURALISTE

INTELLIGENCE
VISUELLE
SPATIALE

INTELLIGENCE
KINESTHÉSIQUE

INTELLIGENCE
LOGICO-MATHÉMATIQUE

INTELLIGENCE
LINGUISTIQUE

1
On est plus fort à plusieurs que tout seul :
Comment ?
• Une équipe de professeurs de différentes
matières sur la même classe :
• Pour présenter une projet sur un nouvel
espace classe aménagé pour favoriser de
nouvelles pédagogies.
Ergonomie de l’espace permettant du plaisir :
moins de bruit, gain de temps, des règles de
fonctionnement plus rapide, un cadre qui
rassure…
Des réunions de remédiations :
Quel espace ?
•
-

Créer des espaces à l’intérieur de la classe :
Outils étagères : autonomie, initiatives
Espace de décompression : moins de stress…
2 espaces d’activité : coopération,
compétences…
- Espace pour ses affaires personnelles : plaisir
- Espace de dialogue, table de discussion.
- Espace affichage : valorisation.
Espace de décompression :
Des îlots dans la classe :
Différentes configurations pour faire
évoluer l’espace classe :
• 4 plans de classe pour vivre des journées plus rythmée, plus vivante pour
les élèves et pour les profs.
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•
•

PLAN A : (AIDE)
Disposition : à seul ou à deux
(un fort et un faible ou un attentif et un rêveur)
Objectif : viser de l’entraide pour les exercices
pour les oublis
pour écouter et s’écouter.
pour se concentrer
pour se motiver.
Les élèves peuvent chuchoter, s’aider de manières discrètes.
Les élèves lèvent le doigt et participent.
Le professeur fait alterner des temps pour :
l’écoute en silence.
Le travail seul
La participation des élèves.
un échange fructueux entre le professeur et le groupe.
Plan Magistral
•

PLAN M : (MAGISTRAL)

•

Disposition : seul.

•
•
•
•

Objectif :
1) Obtenir une attention maximale.
2) Etre en position d’écoute attentive pour comprendre ou s’interroger.
3) ce plan facilite la concentration.

•

Les élèves sont en posture d’écoute et regardent l’enseignant.

•

Les mouvements peuvent être gênants.

•

Les élèves écrivent, prennent des notes ou recopie.

•

Le professeur explique, donne des exemples, fait des démonstrations qui seront à
reproduire ou à imiter.
• PLAN E : (EVALUATION)
•
•
•
•
•
•
•
•
•

Disposition : seul.
Objectif :
1) Obtenir le silence à 100 % pour faciliter la concentration.
2) L’isolement permet de ne pas gêner.
3) Avoir les mêmes conditions de réussite pour tous.
4) Respecter la vitesse de travail de chacun.
Les élèves regardent leur feuille et ne sollicitent pas les voisins.

• Les élèves s’adressent uniquement aux professeurs en levant le
doigt.
• Le professeur donne les consignes au début de l’évaluation et se
déplace ensuite si nécessaire.
Evaluation
•

PLAN C : (COOPERATION)

•

Disposition : en îlots.

•
•
•
•

Objectif :
1) faciliter les échanges entre les élèves pour une activité en coopération.
2) Développer l’entraide
3) Permettre une évaluation en compétences.

•

Les élèves sont en autonomie et chacun à une responsabilité dans le groupe.

•

Les élèves parlent « à voix basse » sans gêner les autres groupes.

•

Le professeur lance l’activité et ensuite circule dans les groupes. Il devient un
guide, un accompagnateur.

•

Le professeur regarde fonctionner les élèves et écoute leurs paroles pour prendre
des notes.
TRAVAIL
COOPERATIF

OUVERTURE AUX AUTRES

Contenu connexe

En vedette

Soutenance de Mémoire: La relaxation en classe de Terminale
Soutenance de Mémoire: La relaxation en classe de TerminaleSoutenance de Mémoire: La relaxation en classe de Terminale
Soutenance de Mémoire: La relaxation en classe de TerminaleBaptiste Perrier
 
Le Personal branding au service des organisations, le guide de A à Z
Le Personal branding au service des organisations, le guide de A à Z Le Personal branding au service des organisations, le guide de A à Z
Le Personal branding au service des organisations, le guide de A à Z Extend Coaching
 
La théorie de la contingence
La théorie de la contingenceLa théorie de la contingence
La théorie de la contingenceChiraz Chebbi
 
La fenêtre de JOHARI
La fenêtre de JOHARILa fenêtre de JOHARI
La fenêtre de JOHARIkeyros
 
Module «Stress – Atelier pour les cadres» – Suva – SuvaLiv
Module «Stress – Atelier pour les cadres» – Suva – SuvaLivModule «Stress – Atelier pour les cadres» – Suva – SuvaLiv
Module «Stress – Atelier pour les cadres» – Suva – SuvaLivSuva présentations et brochures
 
Comment Augmenter Sa Confiance En Soi Et Vaincre Le Trac ?
Comment Augmenter Sa Confiance En Soi Et Vaincre Le Trac ?Comment Augmenter Sa Confiance En Soi Et Vaincre Le Trac ?
Comment Augmenter Sa Confiance En Soi Et Vaincre Le Trac ?CoachDrague
 
Soutenance Doctorat_Aurélie Le Gars_ Les approches volontaires
Soutenance Doctorat_Aurélie Le Gars_ Les approches volontairesSoutenance Doctorat_Aurélie Le Gars_ Les approches volontaires
Soutenance Doctorat_Aurélie Le Gars_ Les approches volontairesAurelie Le Gars
 
Développement de la personnalité : La désintégration positive
Développement de la personnalité : La désintégration positiveDéveloppement de la personnalité : La désintégration positive
Développement de la personnalité : La désintégration positivePhilippe Piquer
 
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation April
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation AprilL"influence du Stress sur la Santé - Fondation April
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation Aprilfondationapril
 
Stress : l'apport des Neurosciences
Stress : l'apport des NeurosciencesStress : l'apport des Neurosciences
Stress : l'apport des NeurosciencesPierre-Yves HOSTIN
 

En vedette (19)

Harmonie en Soi
Harmonie en SoiHarmonie en Soi
Harmonie en Soi
 
Soutenance de Mémoire: La relaxation en classe de Terminale
Soutenance de Mémoire: La relaxation en classe de TerminaleSoutenance de Mémoire: La relaxation en classe de Terminale
Soutenance de Mémoire: La relaxation en classe de Terminale
 
Advaita Essential
Advaita EssentialAdvaita Essential
Advaita Essential
 
Le Personal branding au service des organisations, le guide de A à Z
Le Personal branding au service des organisations, le guide de A à Z Le Personal branding au service des organisations, le guide de A à Z
Le Personal branding au service des organisations, le guide de A à Z
 
La théorie de la contingence
La théorie de la contingenceLa théorie de la contingence
La théorie de la contingence
 
Gestion de Crise
Gestion de CriseGestion de Crise
Gestion de Crise
 
Gestion des emotions
Gestion des emotionsGestion des emotions
Gestion des emotions
 
Bilan de competences
Bilan de competencesBilan de competences
Bilan de competences
 
Formation communication interpersonnelle aurore & valérie
Formation communication interpersonnelle aurore & valérieFormation communication interpersonnelle aurore & valérie
Formation communication interpersonnelle aurore & valérie
 
La fenêtre de JOHARI
La fenêtre de JOHARILa fenêtre de JOHARI
La fenêtre de JOHARI
 
Module «Stress – Atelier pour les cadres» – Suva – SuvaLiv
Module «Stress – Atelier pour les cadres» – Suva – SuvaLivModule «Stress – Atelier pour les cadres» – Suva – SuvaLiv
Module «Stress – Atelier pour les cadres» – Suva – SuvaLiv
 
Comment Augmenter Sa Confiance En Soi Et Vaincre Le Trac ?
Comment Augmenter Sa Confiance En Soi Et Vaincre Le Trac ?Comment Augmenter Sa Confiance En Soi Et Vaincre Le Trac ?
Comment Augmenter Sa Confiance En Soi Et Vaincre Le Trac ?
 
Resilience
ResilienceResilience
Resilience
 
Soutenance Doctorat_Aurélie Le Gars_ Les approches volontaires
Soutenance Doctorat_Aurélie Le Gars_ Les approches volontairesSoutenance Doctorat_Aurélie Le Gars_ Les approches volontaires
Soutenance Doctorat_Aurélie Le Gars_ Les approches volontaires
 
Développement de la personnalité : La désintégration positive
Développement de la personnalité : La désintégration positiveDéveloppement de la personnalité : La désintégration positive
Développement de la personnalité : La désintégration positive
 
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation April
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation AprilL"influence du Stress sur la Santé - Fondation April
L"influence du Stress sur la Santé - Fondation April
 
Stress : l'apport des Neurosciences
Stress : l'apport des NeurosciencesStress : l'apport des Neurosciences
Stress : l'apport des Neurosciences
 
Prévention au harcèlement de l'enfant
Prévention au harcèlement de l'enfantPrévention au harcèlement de l'enfant
Prévention au harcèlement de l'enfant
 
Ohki Kyoto
Ohki KyotoOhki Kyoto
Ohki Kyoto
 

Similaire à 03 bd p

La classe inversée, une méthode de formation parmi d’autres ?
La classe inversée, une méthode de formation parmi d’autres ?La classe inversée, une méthode de formation parmi d’autres ?
La classe inversée, une méthode de formation parmi d’autres ?Marcel Lebrun
 
Classes inversées et Pédagogie numérique
Classes inversées et Pédagogie numériqueClasses inversées et Pédagogie numérique
Classes inversées et Pédagogie numériqueMarcel Lebrun
 
Supuesto paquita
Supuesto paquitaSupuesto paquita
Supuesto paquitaeddymalaga
 
Dossier de production Sustainable Performance G-25
Dossier de production Sustainable Performance G-25Dossier de production Sustainable Performance G-25
Dossier de production Sustainable Performance G-25thibaut-saras
 
Des usages pédagogiques de Moodle, de la classe à l'académie
Des usages pédagogiques de Moodle, de la classe à l'académieDes usages pédagogiques de Moodle, de la classe à l'académie
Des usages pédagogiques de Moodle, de la classe à l'académieDominique_Z
 
L'évaluation de La classe inversée par la recherche
L'évaluation de La classe inversée par la rechercheL'évaluation de La classe inversée par la recherche
L'évaluation de La classe inversée par la rechercheMarcel Lebrun
 
Des catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classeDes catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classephilip61
 
Moodle moot 2013
Moodle moot 2013Moodle moot 2013
Moodle moot 2013Dominique_Z
 
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdfles-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdfmartin SEGAL
 
M1 2013 apprendre & courants pédagos
M1 2013   apprendre & courants pédagos M1 2013   apprendre & courants pédagos
M1 2013 apprendre & courants pédagos Philippe Watrelot
 
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...Jean-François CECI
 
Collaboration enseignants maitres en version simplifiee
Collaboration enseignants maitres en version simplifieeCollaboration enseignants maitres en version simplifiee
Collaboration enseignants maitres en version simplifieeSerge Rohani
 
enjeux du travail personnel de l'élève dans ou hors la classe
enjeux du travail personnel de l'élève dans ou hors la classeenjeux du travail personnel de l'élève dans ou hors la classe
enjeux du travail personnel de l'élève dans ou hors la classeRémi Thibert
 

Similaire à 03 bd p (20)

La classe inversée, une méthode de formation parmi d’autres ?
La classe inversée, une méthode de formation parmi d’autres ?La classe inversée, une méthode de formation parmi d’autres ?
La classe inversée, une méthode de formation parmi d’autres ?
 
Classes inversées et Pédagogie numérique
Classes inversées et Pédagogie numériqueClasses inversées et Pédagogie numérique
Classes inversées et Pédagogie numérique
 
Expo
ExpoExpo
Expo
 
Expo
ExpoExpo
Expo
 
2017 01 lettre de la pédagogie entpe
2017 01 lettre de la pédagogie entpe2017 01 lettre de la pédagogie entpe
2017 01 lettre de la pédagogie entpe
 
Supuesto paquita
Supuesto paquitaSupuesto paquita
Supuesto paquita
 
Dossier de production Sustainable Performance G-25
Dossier de production Sustainable Performance G-25Dossier de production Sustainable Performance G-25
Dossier de production Sustainable Performance G-25
 
Des usages pédagogiques de Moodle, de la classe à l'académie
Des usages pédagogiques de Moodle, de la classe à l'académieDes usages pédagogiques de Moodle, de la classe à l'académie
Des usages pédagogiques de Moodle, de la classe à l'académie
 
L'évaluation de La classe inversée par la recherche
L'évaluation de La classe inversée par la rechercheL'évaluation de La classe inversée par la recherche
L'évaluation de La classe inversée par la recherche
 
Maternelle en europe
Maternelle en europeMaternelle en europe
Maternelle en europe
 
Des catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classeDes catégories d'analyse du faire classe
Des catégories d'analyse du faire classe
 
Moodle moot 2013
Moodle moot 2013Moodle moot 2013
Moodle moot 2013
 
Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010
Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010
Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010
 
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdfles-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
 
Gestion de la classe
Gestion de la classeGestion de la classe
Gestion de la classe
 
M1 2013 apprendre & courants pédagos
M1 2013   apprendre & courants pédagos M1 2013   apprendre & courants pédagos
M1 2013 apprendre & courants pédagos
 
PPT webinaire 12/11/2018
PPT webinaire 12/11/2018PPT webinaire 12/11/2018
PPT webinaire 12/11/2018
 
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...
JIP'2016 - Journées Internationales de l'Innovation Pédagogique dans l'Enseig...
 
Collaboration enseignants maitres en version simplifiee
Collaboration enseignants maitres en version simplifieeCollaboration enseignants maitres en version simplifiee
Collaboration enseignants maitres en version simplifiee
 
enjeux du travail personnel de l'élève dans ou hors la classe
enjeux du travail personnel de l'élève dans ou hors la classeenjeux du travail personnel de l'élève dans ou hors la classe
enjeux du travail personnel de l'élève dans ou hors la classe
 

Plus de secretariat_hermitage (20)

13 enter
13 enter13 enter
13 enter
 
11 sed fr
11 sed fr11 sed fr
11 sed fr
 
11 sed cat
11 sed cat11 sed cat
11 sed cat
 
10 cms hongria fr
10 cms hongria fr10 cms hongria fr
10 cms hongria fr
 
10 cms hongria cat
10 cms hongria cat10 cms hongria cat
10 cms hongria cat
 
08 smartphone cat
08 smartphone cat08 smartphone cat
08 smartphone cat
 
08 smartphone fr
08 smartphone fr08 smartphone fr
08 smartphone fr
 
07 pile fr
07 pile fr07 pile fr
07 pile fr
 
07 pile cat
07 pile cat07 pile cat
07 pile cat
 
06 recicleta fr
06 recicleta fr06 recicleta fr
06 recicleta fr
 
06 recicleta cat
06 recicleta cat06 recicleta cat
06 recicleta cat
 
04 electroacoustique cat
04 electroacoustique cat04 electroacoustique cat
04 electroacoustique cat
 
04 electroacoustique fr
04 electroacoustique fr04 electroacoustique fr
04 electroacoustique fr
 
03 dal fr
03 dal fr03 dal fr
03 dal fr
 
03 dal cat
03 dal cat03 dal cat
03 dal cat
 
01 les visages fr
01 les visages fr01 les visages fr
01 les visages fr
 
01 les visages cat
01 les visages cat01 les visages cat
01 les visages cat
 
Ii aimm province l'hermitage cat
Ii aimm province l'hermitage catIi aimm province l'hermitage cat
Ii aimm province l'hermitage cat
 
10 el punt
10 el punt10 el punt
10 el punt
 
12 expériences pédagogiques
12 expériences pédagogiques12 expériences pédagogiques
12 expériences pédagogiques
 

Dernier

Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Atelier Canopé 37 - Tours
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 

Dernier (16)

Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 

03 bd p

  • 2. • • • • • • • • • Constat n°1 : Selon une récente enquête les écoliers et collégiens français ne sont pas du tout épanouis. Récemment, l’OCDE a fait un classement des pays en fonction de la qualité de vie dans les classes. La France est 22e sur 25 nations devançant seulement la Grèce, le Luxembourg et la Slovaquie. ! De plus, elle arrive 2e dans le classement des élèves les plus stressés au monde après les Japonais ! En effet, plus d’un tiers (36%) des élèves de primaire et de collège déclarent avoir mal au ventre avant d’aller à l’école. Constat n°2 : Des résultats peu satisfaisants aussi dans les tests PISA (Programme international de suivi des acquis) où l’’OCDE évalue tous les trois ans les capacités des jeunes âgés de 15 ans à utiliser leurs connaissances et compétences. Constat n°3 : A cette rentrée, le ministre V. Peillon fait parler, encore une fois, les sondages : « les élèves de France, à part les petits japonais, sont les plus malheureux au monde!» En France, seulement 21,4% des enfants de 11, 13 et 15 ans déclarent aimer aller à l’école.
  • 3. Les constats au collège Du côté des élèves : •Passivité, des cours subis. •L’ennui scolaire •Les peurs face à l’erreur et aux évaluations. •Absentéisme : phobie scolaire, hyperactivité…
  • 4. Du côté des professeurs : • Surcharges administratives (cahier de texte, corrections, évaluation, socle commun…) • Augmentation du stress (Le programme, le socle commun…) • Motivation du métier qui diminue car impuissant face à des élèves qui ne cessent de changer.
  • 5. Projet aux Maristes Bourg de péage dans une classe de 6ème • Objectif : Retrouver le plaisir d’apprendre pour les élèves et le plaisir d’enseigner pour les enseignants. Enseigner les Intelligences multiples : - Estime de soi - réussir avec ses formes d’intell les plus fortes. - Développer ses formes d’intell les plus faibles. - Être valorisé La coopération : - l’élève est acteur - L’entraide est forte entre les élèves. - L’élève est en situation de réussite.
  • 7.
  • 8. Tenir compte du cerveau droit et du cerveau gauche.
  • 9.
  • 11. On est plus fort à plusieurs que tout seul :
  • 12. Comment ? • Une équipe de professeurs de différentes matières sur la même classe : • Pour présenter une projet sur un nouvel espace classe aménagé pour favoriser de nouvelles pédagogies. Ergonomie de l’espace permettant du plaisir : moins de bruit, gain de temps, des règles de fonctionnement plus rapide, un cadre qui rassure…
  • 13. Des réunions de remédiations :
  • 14. Quel espace ? • - Créer des espaces à l’intérieur de la classe : Outils étagères : autonomie, initiatives Espace de décompression : moins de stress… 2 espaces d’activité : coopération, compétences… - Espace pour ses affaires personnelles : plaisir - Espace de dialogue, table de discussion. - Espace affichage : valorisation.
  • 16. Des îlots dans la classe :
  • 17. Différentes configurations pour faire évoluer l’espace classe : • 4 plans de classe pour vivre des journées plus rythmée, plus vivante pour les élèves et pour les profs. • • • • • • • • • • • • • • • • PLAN A : (AIDE) Disposition : à seul ou à deux (un fort et un faible ou un attentif et un rêveur) Objectif : viser de l’entraide pour les exercices pour les oublis pour écouter et s’écouter. pour se concentrer pour se motiver. Les élèves peuvent chuchoter, s’aider de manières discrètes. Les élèves lèvent le doigt et participent. Le professeur fait alterner des temps pour : l’écoute en silence. Le travail seul La participation des élèves. un échange fructueux entre le professeur et le groupe.
  • 19. • PLAN M : (MAGISTRAL) • Disposition : seul. • • • • Objectif : 1) Obtenir une attention maximale. 2) Etre en position d’écoute attentive pour comprendre ou s’interroger. 3) ce plan facilite la concentration. • Les élèves sont en posture d’écoute et regardent l’enseignant. • Les mouvements peuvent être gênants. • Les élèves écrivent, prennent des notes ou recopie. • Le professeur explique, donne des exemples, fait des démonstrations qui seront à reproduire ou à imiter.
  • 20. • PLAN E : (EVALUATION) • • • • • • • • • Disposition : seul. Objectif : 1) Obtenir le silence à 100 % pour faciliter la concentration. 2) L’isolement permet de ne pas gêner. 3) Avoir les mêmes conditions de réussite pour tous. 4) Respecter la vitesse de travail de chacun. Les élèves regardent leur feuille et ne sollicitent pas les voisins. • Les élèves s’adressent uniquement aux professeurs en levant le doigt. • Le professeur donne les consignes au début de l’évaluation et se déplace ensuite si nécessaire.
  • 22. • PLAN C : (COOPERATION) • Disposition : en îlots. • • • • Objectif : 1) faciliter les échanges entre les élèves pour une activité en coopération. 2) Développer l’entraide 3) Permettre une évaluation en compétences. • Les élèves sont en autonomie et chacun à une responsabilité dans le groupe. • Les élèves parlent « à voix basse » sans gêner les autres groupes. • Le professeur lance l’activité et ensuite circule dans les groupes. Il devient un guide, un accompagnateur. • Le professeur regarde fonctionner les élèves et écoute leurs paroles pour prendre des notes.