Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.
1RENATURATIONDU VIEUX RHINRestauration dutransport sédimentaireà l’avaldu barrage de KembsKamal EL KADI ABDERREZZAK1,4, An...
2MORPHOLOGIE INITIALE
3MODIFICATIONS MORPHOLOGIQUESaux XIX et XX siècles1963: Après travaux de régularisation(navigation) et de canalisation (ba...
4LES CONSEQUENCESFond pavé du Vieux RhinAffleurement barre rocheuse (Istheim)Incision du lit
5RE-DYNAMISATION DU VIEUX RHINContexte :• Directive-CadreEuropéenne sur l’Eau(DCE) 2000• Renouvellement de laconcession de...
6PROJET « EROSION MAÎTRISÉE »DES BERGESObjectif : rétablir le Transport SédimentaireQuestion : comment favoriser l’érosion...
LES MODELES REDUITS (maquettes)d’EDF R&D
CONSTRUCTION D’UN MODELE REDUIT :Le lit du Vieux Rhin
CONSTRUCTION D’UN MODELE REDUIT :La berge en sable « fonds mobiles »
CONSTRUCTION D’UN MODELE REDUITModèle réduitéchelle 1:40Site réel(photo aérienne )• 3• 2• 1• Epis• G3• G2• G1• Epis• Mod• ...
11A: Déroctage de la bergeAu total 153 essais effectués sur le modèle2 ans de recherches2B: Raccourcissement d’épiC: Epi “...
12CONFIGURATION RETENUEConfiguration originaleG3G1G1: 16 X 9 X 5 mG3: 26 X 9 X 5 m372 m
13ESSAI HYDROGRAMME DE CRUE décennaleErosion: 16060 m3
14ESSAI DE SÛRETÉ: crue centennaleQ= 3150 m3/sErosion:7094 m3• Aucune érosion excessive n’a été observée (pas de risque po...
DEUXIEME SITE ETUDIE : banc / chenal•Seuil naturelAvancement :35 essais effectués(étude en cours,depuis 1 an)
CONFIGURATION RETENUE « provisoire »(étude en cours)• Déroctage de la berge sur 500 m• Création de déflecteurs• Creusement...
CONCLUSIONSUtilisation d’un modèle physique (échelle 1:40) pouratteindre l’objectif d’”érosion maîtrisée” des bergesL’éros...
Mercide votre attention
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Renaturation du vieux Rhin - EDF

903 vues

Publié le

Présentation du colloque de la Seine en Partage : Demain, se baigner dans la Seine.

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Renaturation du vieux Rhin - EDF

  1. 1. 1RENATURATIONDU VIEUX RHINRestauration dutransport sédimentaireà l’avaldu barrage de KembsKamal EL KADI ABDERREZZAK1,4, Andres DIE MORAN1,4, Denis AELBRECHT2, Franck LEBERT1, Alain GARNIER31EDF - R&D - LNHE2EDF - CIH3EDF - UP Est4Université Paris-Est, LHSV, ENPC, EDF R&D, CETMEFPrésentation : Eve DELAHAYEIngénieur-chercheur EDF - R&D - LNHE, Responsable du « Pôle Modèles Physiques »
  2. 2. 2MORPHOLOGIE INITIALE
  3. 3. 3MODIFICATIONS MORPHOLOGIQUESaux XIX et XX siècles1963: Après travaux de régularisation(navigation) et de canalisation (barrages,Grand Canal d’Alsace, hydroélectricité)Le Rhin Supérieur entre Breisach et Jechtingen(Casper 1959)N1817-1876: Travaux de rectificationde TULLA« En règle générale… une rivièren’a besoin que d’un seul lit »1828 : Etat initial
  4. 4. 4LES CONSEQUENCESFond pavé du Vieux RhinAffleurement barre rocheuse (Istheim)Incision du lit
  5. 5. 5RE-DYNAMISATION DU VIEUX RHINContexte :• Directive-CadreEuropéenne sur l’Eau(DCE) 2000• Renouvellement de laconcession de Kembs EDF a proposé desmesures qui permettentde concilier laproductiond’hydroélectricité avecla protection del’environnement, touten continuant d’assurerle service public de lanavigation sur le Rhinpour une durée de 28ans.
  6. 6. 6PROJET « EROSION MAÎTRISÉE »DES BERGESObjectif : rétablir le Transport SédimentaireQuestion : comment favoriser l’érosion, tout en la contrôlant?Méthode : étude sur modèle « physique » réduit
  7. 7. LES MODELES REDUITS (maquettes)d’EDF R&D
  8. 8. CONSTRUCTION D’UN MODELE REDUIT :Le lit du Vieux Rhin
  9. 9. CONSTRUCTION D’UN MODELE REDUIT :La berge en sable « fonds mobiles »
  10. 10. CONSTRUCTION D’UN MODELE REDUITModèle réduitéchelle 1:40Site réel(photo aérienne )• 3• 2• 1• Epis• G3• G2• G1• Epis• Mod• è• le r• é• duit• Epis• Fond mobile• Berge• é• rodable• Fond fixe• Berge fixe• Epis• Fond mobile• (d=3,5 mm)• Berge• é• rodable• Fond fixe• Berge fixe• 1• 2• 3• Epis• Fond mobile• Berge• é• rodable• Fond fixe• Berge fixe• Epis• G1• G2• G3• 3• 2• 1• Epis• Epis• Mod• è• le r• é• duit• Epis• Fond mobile• Berge• é• rodable• Fond fixe• Berge fixe• Epis• Fond mobile• (d=3,5 mm)• Berge• é• rodable• Fond fixe• Berge fixe• 1• 2• 3• Epis• Fond mobile• Berge• é• rodable• Fond fixe• Berge fixe• Epis
  11. 11. 11A: Déroctage de la bergeAu total 153 essais effectués sur le modèle2 ans de recherches2B: Raccourcissement d’épiC: Epi “T”, Epi “Flèche”, Epi “Ilôt” D: Epi “Ilôt”SCENARIOS TESTESDébits testés : Qm, Q1, Q10, Q100 + hydrogrammes de crue
  12. 12. 12CONFIGURATION RETENUEConfiguration originaleG3G1G1: 16 X 9 X 5 mG3: 26 X 9 X 5 m372 m
  13. 13. 13ESSAI HYDROGRAMME DE CRUE décennaleErosion: 16060 m3
  14. 14. 14ESSAI DE SÛRETÉ: crue centennaleQ= 3150 m3/sErosion:7094 m3• Aucune érosion excessive n’a été observée (pas de risque pour le Grand Canal d’Alsace)• Epis stables
  15. 15. DEUXIEME SITE ETUDIE : banc / chenal•Seuil naturelAvancement :35 essais effectués(étude en cours,depuis 1 an)
  16. 16. CONFIGURATION RETENUE « provisoire »(étude en cours)• Déroctage de la berge sur 500 m• Création de déflecteurs• Creusement d’un chenal “transverse” en aval
  17. 17. CONCLUSIONSUtilisation d’un modèle physique (échelle 1:40) pouratteindre l’objectif d’”érosion maîtrisée” des bergesL’érosion de la berge est difficile à obtenirBesoin de modifier les structures exisantesL’érosion de berge n’est pas excessive (objectif de sûreté)Sur le terrain :Suivi géo-morphologique et environnemental depuis 2008 permettrad’établir : - état de référence- bilan écologique après travaux
  18. 18. Mercide votre attention

×