SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
Les récents épisodes de grêle et de ca-
nicule qui ont traversé la France, nous
rappellent que nous vivons au cœur
d’un environnement qui, loin d’être
statique, peut évoluer rapidement en
fonction de diverses composantes.
Nous-mêmes sommes souvent bien
vulnérables face à ces changements
brusques !Alors,quellesrépercussions
surl’agriculture ?Quellesrépercussions
sur le paysan qui passe de nombreux
mois à préparer la terre, à planter, à ar-
roseretàprendresoindesescultures ?
Tant de travail qu’un aléa climatique
peut détruire en quelques minutes !
En Afrique subsaharienne, les parte-
naires du SEL, chacun à leur façon, se
lèvent pour aider les paysans à être
plus résilients face aux contraintes en-
vironnementales et climatiques. Réin-
venter les techniques agricoles afin de
faire fructifier les terres, même lors-
qu’ellessontdégradées,etrivaliserd’in-
géniosité pour obtenir plus de récoltes
avec peu de moyens, voilà leur crédo.
Par ailleurs, si l’on considère que l’en-
vironnement est l’outil de travail du
paysan, la question de sa préservation
entre en jeu. Tout ouvrier prend soin
de son outil, pour qu’il dure long-
temps, n’est-ce pas ? Aussi, il ne s’agit
pas seulement de produire suffisam-
ment pour pouvoir couvrir les besoins
immédiats de la famille, mais de bien
le faire.
Éviter les pratiques qui dégradent les
terres, c’est prendre soin de ce qui
nous a été confié par Dieu et bénéfi-
cier ainsi, de ses fruits en abondance.
En remplissant ce mandat créationnel,
l’être humain peut pourvoir à ses be-
soins et assurer la sécurité alimentaire
de sa famille et de sa communauté.
Voilà pourquoi les partenaires du SEL
ontlesouciconstantd’aiderlespaysans
aujourd’hui comme demain. Tournés
versl’avenir,ilscherchentàsensibiliser,
former et accompagner chaque géné-
ration dans la préservation de l’envi-
ronnement sur le long terme.
Vous découvrirez dans cette lettre les
exemples de l’AZN au Burkina Faso,
qui poursuit sans relâche son combat
pour restaurer les sols et faire « rever-
dir le désert » ou encore celui du RAPS
et de VOLDEB. Bonne lecture !
Une action chrétienne dans un monde en détresse ●
Harmony Koechlin
Chargée des projets
Agriculture
É D I T O R I A L
Septembre 2019
Lettre de nouvelles n° 10
AGRICULTUREETSAHEL
Avec vous, nous faisons
germer l’espérance !
SEL : Pour l’AZN, c’est une priorité
d’agir au niveau de la restauration
des terres. Pourquoi ?
Seydou Kaboré : Par définition, le
Sahel est une zone où la végétation
est très faible, voire inexistante. Elle
est donc en proie aux érosions et à la
perte de la matière organique du sol.
La densité de la population opère, de
son côté, une certaine pression sur la
végétation, des animaux en divaga-
tion… Tout cela réuni fragilise cette
zone.
Quelles en sont les conséquences ?
Une terre dégradée c’est une terre
qui n’est plus capable de produire
suffisamment pour la population !
Sans cultures et sans arbres qui four-
nissentdelanourriture(feuilles,fruits,
etc.), les populations n’ont pas suffi-
samment de rendement. Cela les
conduit à l’exode rural. Or, si ce sur
quoi elles se basent pour se nourrir
existe et s’améliore, elles auront
tendance à rester car il y aura plus
de nourriture.
Il fallait donc imaginer des solutions !
Justement, racontez-nous comment
l’AZN a décidé d’agir ?
En 1989, l’AZN a démarré une ferme
pilote. Tout doucement, l’idée de
planter des haies, de faire du paillage,
de protéger les champs a germé jus-
qu’à ce que le concept de bocage1
sa-
hélien prenne forme.
L’objectif  ? Réaliser des aménage-
ments bocagers au profit des agricul-
teurs qui en font la demande. Tout ce
qui est fait leur appartient.
Avec l’aide d’une équipe composée
de personnes compétentes dans
divers domaines, la ferme aménage :
des paysages bocagers pour
l’agriculture et l’élevage, des routes
entre des villages ou quartiers, des
étangs, des boulis (grandes retenues
d’eau), etc. Leur mission : aménager,
entretenir, former.
Constatez-vous des changements
majeurs ?
Une fois un périmètre aménagé, on
voit déjà le résultat ! Même si ce n’est
pas au niveau des arbres, on le voit
au niveau de l’herbe, là où il ne pous-
sait pratiquement rien. La nature
recommence à vivre  : en retenant
l’eau et la terre, on réunit les condi-
tions pour que la végétation reparte
plus facilement et on n’a plus d’éro-
sion. Des espèces d’arbres et
d’animaux réapparaissent.
On fait revivre l’espoir lié à la terre !
Et de fait, on garde les gens dans les
campagnes car on a des moyens d’en-
richir le sol.
Qu’est-ce que cela change pour les
communautés ?
Au lieu de se dire : « On va tout droit
vers la misère », les gens constatent
qu’ils peuvent aspirer à plus !
Les bénéfices sont visibles en termes
de production agricole et d’augmen-
tation de la fertilité des sols. Cela a
pour conséquence l’augmentation de
la productivité et des ressources
comme le bois.
Deplus,aulieud’utiliserdesmachines,
on préfère recruter la population et
la payer pour que tous puissent béné-
ficier de ces projets. Ça dynamise l’ac-
tivité économique des villages. C’est
toute une communauté qui revit !
« On fait revivre l’espoir
lié à la terre ! »
Agroéconomiste de formation, Seydou KABORE est, depuis 2016, le directeur de la
ferme pilote de l’AZN (Association inter-villages Zoramb Naagtaaba), au Burkina Faso.
Lors de sa récente visite au SEL, il a partagé avec nous son regard sur les questions
d’agriculture et d’environnement.
Vue d’un paysage bocager de l’AZN
1
Le bocage est un paysage dans lequel on trouve
des haies, des champs, du bois, de l’élevage. Par
l’aménagement de diguettes, il permet de garder
l’eau de pluie dans les champs.
Le RAPS accompagne les organisations de producteurs ou trans-
formateurs dans le développement d’activités économiques
diverses, en particulier dans le secteur de l’agriculture.
Cette année, le SEL soutient l’association dans le démarrage d’un
projet triennal de promotion de l’agroécologie auprès des
agriculteurs, mais aussi dans les écoles. Grâce à cette initiative,
les adultes de demain comprendront que pour une agriculture
saine et durable, il est important de prendre d’abord soin
de l’environnement !
VOLDEB (Volontaires du Développement à la Base)
Bénin
Subvention : 60 849 € (sur 3 ans)
Un vent de changement !
RAPS (Réseau d'Action de Partage et de Solidarité)
Tchad
Subvention : 25 616 € (sur 3 ans)
VOLDEB a développé un pro-
gramme agricole intégré. Agricul-
ture, élevage, eau, transformation
agricole, aménagement du terri-
toire : menées ensemble, ces actions
amélioreront le quotidien des fa-
milles bénéficiaires.
1, 2, 3… ans !
Et un… pour démarrer les activités
etenseignerdenouvellestechniques
(agroforesterie,associationdescultures
et de lélevage, diversification des
sources de revenus…)
Et deux… pour développer les activi-
tés et perfectionner ces techniques.
Ettrois…pourclôturerl’accompagne-
ment et s’assurer que les communau-
tés seront capables de poursuivre ces
activités de façon autonome.
Transformer la vie des
communautés, quel défi !
Grâce à l’application des nouvelles
techniques, les producteurs ont déjà
punoterdesaméliorationscomme une
nettebaissedelamortalitédespoussins
de leur élevage, une augmentation
des rendements dans leurs champs,
une meilleure solidité économique
générale des ménages. Maintenant,
ils peuvent donc payer les frais de
scolarité des enfants.
Soulagées par ces résultats encoura-
geants, les communautés reprennent
espoir, non seulement pour leurs ac-
tivités agricoles, mais aussi pour l’en-
semble de leur vie !
Pour une agriculture qui dure !
Transformerlavied’unecommunauté,c’estl’ambition
del’associationVOLDEB,undenospartenairesbéni-
nois. Et elle se donne 3 ans pour y parvenir  dans
2 villages voisins  ; Kliti et Gbakpo. Découvrez ce
beau défi dans cet article !
Ce que tu as appris,
transmets le…
Face à la dégradation importante des sols au
Burkina Faso, l’équipe du CCMS a décidé
d’agir ! Faire de la vulgarisation agricole leur
est apparu indispensable. La rotation des cul-
tures, la lutte biologique contre les ravageurs,
la fabrication et l’utilisation de fumure orga-
nique sont autant de pratiques agroécolo-
giques rendues accessibles à tous.
Vos dons ont permis de soutenir en partie ce
projetquidébuteàpeine.L’objectifduCCMS ?
Former5bénéficiairesdechacundes5villages
à la fabrication et à l’utilisation du fumier, et
à plusieurs autres techniques agricoles du-
rables. Ces producteurs serviront ensuite de
« relais » en diffusant ces pratiques dans les
autres communautés. De quoi pouvoir mesu-
rer l’impact à l’échelle de tout un territoire !
CCMS (Centre Chrétien du Mont Sinaï)
Burkina Faso
Subvention : 5 290 €
« Il y a très longtemps que je n’ai pas
récolté un tel manioc ! Maintenant,
avec le projet de VOLDEB, la terre
rend et je reviens du champ la main
chargée. Aujourd’hui, je me sens fier
d’être paysan. Ce projet a changé ma
vie et celle de ma famille : mes ré-
coltes sont meilleures, nous avons de
quoi vivre. »
Biokou, bénéficiaire de VOLDEB
Grâce au développement d'activités
agricoles, comme l'élevage, les bénéficiaires
ont les moyens de s'en sortir !
SEL : 157 rue des Blains - 92220 Bagneux - France • Tél. 01 45 36 41 53 • www.selfrance.org
Grâce à vous cette année…
Cette Lettre de nouvelles Agriculture et
Sahel parait une fois par an et est destinée
aux donateurs engagés régulièrement pour
le soutien des projets Agriculture. Nous
vous remercions de votre soutien !
Comité de rédaction : Harmony Koechlin
et Laura Boyadjian
Mise en page : J. Maré
Le SEL est une association protestante de solidarité internationale
créée en 1980 par l’Alliance Evangélique Française. Il fonde son ac-
tion sur une vision responsable de l’engagement chrétien en vue
de réduire la pauvreté dans les pays en développement. Ses acti-
vités reposent sur l'enseignement biblique qui associe la Parole et
les actes pour transmettre l'amour de Dieu. C’est pourquoi le SEL
travaille en partenariat avec des organisations chrétiennes locales,
responsables des projets qu’elles élaborent et mettent en œuvre
pour améliorer les conditions de vie des bénéficiaires finaux.
Au 31 juillet 2019, l’engagement régulier de 255 per-
sonnes, contribue au soutien des projets Agriculture
dans 10 pays d’Afrique : Bénin, Burkina Faso, Cameroun,
Côte d’Ivoire, Mali, Niger, République démocratique
du Congo, République du Congo, Togo, Tchad.
Parmi elles, 39 personnes sont plus particulièrement
engagées dans le soutien de projets d’agriculture
spécifiquement au Sahel, axés sur la prévention des
crises alimentaires dans cette zone.
Ensavoirplussurnosprojets : www.selfrance.org
Entre janvier 2018 et juillet 2019, vos dons ont contribué aux financements des projets suivants.
«  Les questions environne-
mentales représentent un
enjeu majeur aujourd’hui. La
vision chrétienne de la créa-
tion met d’abord l’accent sur
la générosité et la grâce de
Dieu. Le reste en découle !
Avant de nous parler de notre
responsabilité par rapport à la
création ou de ce que nous
devons faire, la Bible nous
parle de l’œuvre de Dieu. Elle
nous apprend à discerner le
sens profond de ce que Dieu a
fait : tout a été créé par lui,
par sa Parole et par son Es-
prit, très bon (Genèse 1.31).
Plus encore : la terre est
comme une sorte de cadeau
fait aux humains ! ...»
L’AGRICULTURE DANS LA BIBLE
Cette année,
on ne s’est pas planté !
L’Agriculture a été le fil conducteur de cette dernière
année ! Car, en effet, quand leur terre est pauvre,
quand ils n’ont pas d’équipement, de semences ou de
formations, les paysans (et leurs récoltes) en paient le
prix. Mais grâce à l’aide de nos partenaires, combinée
à votre soutien, les paysans voient leurs capacités
renforcées et ont les moyens de mieux faire ce qu’ils
savent déjà faire ! Ils peuvent à nouveau subvenir aux
besoins de leur famille et de leur communauté.
Retrouvez les séries de vidéos « Dans les bottes des
agriculteurs » et « On va pas s’planter ! » sur la chaîne
Youtube du SEL !
Laresponsabilitéduchrétien
parrapportàla création
Extrait de l’article « Quelle est la responsabilité du chrétien
par rapport à la création ? » de Daniel Hillion.
Retrouvez l’article en entier sur blog.selfrance.org
Bénin
• Agroécologie et élevage
intégré (ESOP, VOLDEB)
• Élevage volaille (Donatin)
• Maraichage (JAEPP)
• Transformation Agroalimentaire
(APRIDD, DEDRAS, Association
Koundouonon, SED)
Mali
• Maraichage (JEM Mali)
Côte d’Ivoire
• Élevage Volaille (profev Union)
Burkina Faso
• Agroécologie, aménagement et
restauration des terres (AZN, CCMS)
• Arachides (Sarepta)
• Equipement agricole (MAMRE)
• Maraichage (ATWM)
Tchad
• Accompagnement groupements
agricoles (RAPS)
• Maraichage (VDSE)
Togo
• Sensibilisation et reboisement : (ABEP)
• Production agricole (Bonne œuvre)
Niger
• Maraichage (AMIN)
Cameroun
• Formation agricole (OCDC)
• Production agricole (ASCLADCOM)
• Sensibilisation au reboisement
(Secadur)
• Transformation agroalimentaire (ACD)
République
démocratique du Congo
• Maraichage (MPV)
• Programme intégré de développement
agricole (ENAR, CEPROMOR)
• Transformation Agroalimentaire (PNS)

Contenu connexe

Tendances

Lettre de nouvelle Eau et Assainissement
Lettre de nouvelle Eau et AssainissementLettre de nouvelle Eau et Assainissement
Lettre de nouvelle Eau et AssainissementSEL
 
SEL Informations - Décembre 2015
 SEL Informations - Décembre 2015 SEL Informations - Décembre 2015
SEL Informations - Décembre 2015SEL
 
Le Coeur à l'ouvrage
Le Coeur à l'ouvrageLe Coeur à l'ouvrage
Le Coeur à l'ouvragejfi2015
 
Space 2019 comment aborder la durabilite sociale des exploitations d elevage ...
Space 2019 comment aborder la durabilite sociale des exploitations d elevage ...Space 2019 comment aborder la durabilite sociale des exploitations d elevage ...
Space 2019 comment aborder la durabilite sociale des exploitations d elevage ...Institut de l'Elevage - Idele
 
Rapport d'activité 2013 2014
Rapport d'activité 2013 2014Rapport d'activité 2013 2014
Rapport d'activité 2013 2014centresocial
 
Sel informations - JUIN 2016
Sel informations - JUIN 2016Sel informations - JUIN 2016
Sel informations - JUIN 2016SEL
 
La Gerbe Rapport d'activité Lézan 2016
La Gerbe Rapport d'activité Lézan 2016La Gerbe Rapport d'activité Lézan 2016
La Gerbe Rapport d'activité Lézan 2016Esperance La Gerbe
 
Rapport d'activité 2011
Rapport d'activité 2011Rapport d'activité 2011
Rapport d'activité 2011midod
 
ActionS enfance - Mardijedonne
ActionS enfance - MardijedonneActionS enfance - Mardijedonne
ActionS enfance - MardijedonneEugene Syriani
 
Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013ilot73
 
Amiens - Bilan municipal 2008-2013
Amiens - Bilan municipal 2008-2013Amiens - Bilan municipal 2008-2013
Amiens - Bilan municipal 2008-2013amiens2014
 
Ccas et transition ecologique
Ccas et transition ecologiqueCcas et transition ecologique
Ccas et transition ecologiqueCedric Baudouin
 

Tendances (20)

Lettre de nouvelle Eau et Assainissement
Lettre de nouvelle Eau et AssainissementLettre de nouvelle Eau et Assainissement
Lettre de nouvelle Eau et Assainissement
 
SEL Informations - Décembre 2015
 SEL Informations - Décembre 2015 SEL Informations - Décembre 2015
SEL Informations - Décembre 2015
 
Akad doc
Akad docAkad doc
Akad doc
 
Le journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-PlessisLe journal d'Argentré-du-Plessis
Le journal d'Argentré-du-Plessis
 
- Atelier Découvertes Com&Cit'
 - Atelier Découvertes Com&Cit' - Atelier Découvertes Com&Cit'
- Atelier Découvertes Com&Cit'
 
Le Coeur à l'ouvrage
Le Coeur à l'ouvrageLe Coeur à l'ouvrage
Le Coeur à l'ouvrage
 
Space 2019 comment aborder la durabilite sociale des exploitations d elevage ...
Space 2019 comment aborder la durabilite sociale des exploitations d elevage ...Space 2019 comment aborder la durabilite sociale des exploitations d elevage ...
Space 2019 comment aborder la durabilite sociale des exploitations d elevage ...
 
Rapport d'activité 2013 2014
Rapport d'activité 2013 2014Rapport d'activité 2013 2014
Rapport d'activité 2013 2014
 
FERMIER2015.10 bilan- web
FERMIER2015.10 bilan- webFERMIER2015.10 bilan- web
FERMIER2015.10 bilan- web
 
Sel informations - JUIN 2016
Sel informations - JUIN 2016Sel informations - JUIN 2016
Sel informations - JUIN 2016
 
La Gerbe Rapport d'activité Lézan 2016
La Gerbe Rapport d'activité Lézan 2016La Gerbe Rapport d'activité Lézan 2016
La Gerbe Rapport d'activité Lézan 2016
 
Brochure CA
Brochure CABrochure CA
Brochure CA
 
Brochure ca
Brochure caBrochure ca
Brochure ca
 
Livret accueil
Livret accueilLivret accueil
Livret accueil
 
Rapport d'activité 2011
Rapport d'activité 2011Rapport d'activité 2011
Rapport d'activité 2011
 
ActionS enfance - Mardijedonne
ActionS enfance - MardijedonneActionS enfance - Mardijedonne
ActionS enfance - Mardijedonne
 
Rapport de stage
Rapport de stageRapport de stage
Rapport de stage
 
Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013
 
Amiens - Bilan municipal 2008-2013
Amiens - Bilan municipal 2008-2013Amiens - Bilan municipal 2008-2013
Amiens - Bilan municipal 2008-2013
 
Ccas et transition ecologique
Ccas et transition ecologiqueCcas et transition ecologique
Ccas et transition ecologique
 

Similaire à Lettre de nouvelles des projets Agriculture sept 2019

Agriculture et environnement : fiancés, bientôt mariés?
Agriculture et environnement : fiancés, bientôt mariés?Agriculture et environnement : fiancés, bientôt mariés?
Agriculture et environnement : fiancés, bientôt mariés?AdaLouv
 
Sawadogo mathieu
Sawadogo mathieuSawadogo mathieu
Sawadogo mathieuPABE BENIN
 
Les Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdfLes Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdfMarie862601
 
Restauration du mondoro douentza- mali
Restauration du mondoro  douentza- maliRestauration du mondoro  douentza- mali
Restauration du mondoro douentza- maliMaikeita
 
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020Miloé Santé
 
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)FAO
 
Problem of family farming in western Cameroon
Problem of family farming in western CameroonProblem of family farming in western Cameroon
Problem of family farming in western CameroonAI Publications
 
Livret agriculture avenir en commun
Livret  agriculture avenir en communLivret  agriculture avenir en commun
Livret agriculture avenir en commundavid zentao
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Sauveur Fernandez
 
Synthese Bibliographique Sur Les Technologies De Maitrise De L’eau Pour Les C...
Synthese Bibliographique Sur Les Technologies De Maitrise De L’eau Pour Les C...Synthese Bibliographique Sur Les Technologies De Maitrise De L’eau Pour Les C...
Synthese Bibliographique Sur Les Technologies De Maitrise De L’eau Pour Les C...Christel Kénou
 
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezet
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezetPlaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezet
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezetMarchitecture
 
La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)
La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)
La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)La Drôme Le Département
 
Dossier de presse assemblée nationale
Dossier de presse assemblée nationaleDossier de presse assemblée nationale
Dossier de presse assemblée nationalerac_marion
 
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...Fatoumata Chérif
 
Agriculture et Développement
Agriculture et DéveloppementAgriculture et Développement
Agriculture et DéveloppementGreenFacts
 
Sel infos Mai 2019
Sel infos Mai 2019Sel infos Mai 2019
Sel infos Mai 2019SEL
 
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963Yann Lefebvre
 
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...Fatoumata Chérif
 
L’Initiative de la Grande Muraille Verte: Une réponse pour lutter contre la d...
L’Initiative de la Grande Muraille Verte: Une réponse pour lutter contre la d...L’Initiative de la Grande Muraille Verte: Une réponse pour lutter contre la d...
L’Initiative de la Grande Muraille Verte: Une réponse pour lutter contre la d...Viridiana Alcantara-Shivapatham
 

Similaire à Lettre de nouvelles des projets Agriculture sept 2019 (20)

Agriculture et environnement : fiancés, bientôt mariés?
Agriculture et environnement : fiancés, bientôt mariés?Agriculture et environnement : fiancés, bientôt mariés?
Agriculture et environnement : fiancés, bientôt mariés?
 
Sawadogo mathieu
Sawadogo mathieuSawadogo mathieu
Sawadogo mathieu
 
Les Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdfLes Lettres AB.pdf
Les Lettres AB.pdf
 
Restauration du mondoro douentza- mali
Restauration du mondoro  douentza- maliRestauration du mondoro  douentza- mali
Restauration du mondoro douentza- mali
 
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020WWF - Rapport Planete Vivante 2020
WWF - Rapport Planete Vivante 2020
 
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
 
Problem of family farming in western Cameroon
Problem of family farming in western CameroonProblem of family farming in western Cameroon
Problem of family farming in western Cameroon
 
Dossier partenaires
Dossier partenairesDossier partenaires
Dossier partenaires
 
Livret agriculture avenir en commun
Livret  agriculture avenir en communLivret  agriculture avenir en commun
Livret agriculture avenir en commun
 
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
Alimentation naturelle les lecons du futur 3/3
 
Synthese Bibliographique Sur Les Technologies De Maitrise De L’eau Pour Les C...
Synthese Bibliographique Sur Les Technologies De Maitrise De L’eau Pour Les C...Synthese Bibliographique Sur Les Technologies De Maitrise De L’eau Pour Les C...
Synthese Bibliographique Sur Les Technologies De Maitrise De L’eau Pour Les C...
 
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezet
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezetPlaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezet
Plaquette pfe %20_emmanuelle%20le%20nezet
 
La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)
La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)
La Drôme – Lettre d’Information n°3 (octobre-décembre 2019)
 
Dossier de presse assemblée nationale
Dossier de presse assemblée nationaleDossier de presse assemblée nationale
Dossier de presse assemblée nationale
 
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...
 
Agriculture et Développement
Agriculture et DéveloppementAgriculture et Développement
Agriculture et Développement
 
Sel infos Mai 2019
Sel infos Mai 2019Sel infos Mai 2019
Sel infos Mai 2019
 
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963
Guide co-d-l-gu-coll-ge-47963
 
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...
L'ong femmes pouvoir et developpement celebre la journee internationale des f...
 
L’Initiative de la Grande Muraille Verte: Une réponse pour lutter contre la d...
L’Initiative de la Grande Muraille Verte: Une réponse pour lutter contre la d...L’Initiative de la Grande Muraille Verte: Une réponse pour lutter contre la d...
L’Initiative de la Grande Muraille Verte: Une réponse pour lutter contre la d...
 

Plus de SEL

Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2020
Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2020Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2020
Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2020SEL
 
Sel infos Novembre 2020
Sel infos Novembre 2020Sel infos Novembre 2020
Sel infos Novembre 2020SEL
 
Sel infos Août 2020
Sel infos Août 2020Sel infos Août 2020
Sel infos Août 2020SEL
 
Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2019
Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2019Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2019
Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2019SEL
 
SEL Infos Mai 2020
SEL Infos Mai 2020SEL Infos Mai 2020
SEL Infos Mai 2020SEL
 
SEL INFOS novembre 2019
SEL INFOS novembre 2019SEL INFOS novembre 2019
SEL INFOS novembre 2019SEL
 
Sel infos 142 Septembre 2019
Sel infos 142 Septembre 2019Sel infos 142 Septembre 2019
Sel infos 142 Septembre 2019SEL
 
SEL Infos Février 2019
SEL Infos Février 2019SEL Infos Février 2019
SEL Infos Février 2019SEL
 
Lettre ticket repas janvier 2019 ld
Lettre ticket repas janvier 2019 ldLettre ticket repas janvier 2019 ld
Lettre ticket repas janvier 2019 ldSEL
 
SEL Infos Décembre 2018
SEL Infos Décembre 2018SEL Infos Décembre 2018
SEL Infos Décembre 2018SEL
 
Sel infos Septembre 2018
Sel infos Septembre 2018Sel infos Septembre 2018
Sel infos Septembre 2018SEL
 
Lettre de nouvelles Ticket-Repas
Lettre de nouvelles Ticket-RepasLettre de nouvelles Ticket-Repas
Lettre de nouvelles Ticket-RepasSEL
 
Sel stage communication digitale
Sel stage communication digitaleSel stage communication digitale
Sel stage communication digitaleSEL
 
SEL INFOS 136 MAI 2018
SEL INFOS 136 MAI 2018SEL INFOS 136 MAI 2018
SEL INFOS 136 MAI 2018SEL
 
Lettre ticket-repas janvier 2018
Lettre ticket-repas janvier 2018Lettre ticket-repas janvier 2018
Lettre ticket-repas janvier 2018SEL
 
Sel infos Février 2018
Sel infos Février 2018Sel infos Février 2018
Sel infos Février 2018SEL
 
Offre emploi cdd chargé polyvalent parrainage 2017
Offre emploi cdd chargé polyvalent parrainage 2017 Offre emploi cdd chargé polyvalent parrainage 2017
Offre emploi cdd chargé polyvalent parrainage 2017 SEL
 
Lettre de nouvelles santé janvier 2017
Lettre de nouvelles santé janvier 2017Lettre de nouvelles santé janvier 2017
Lettre de nouvelles santé janvier 2017SEL
 
Sel infos 133 Septembre 2017
Sel infos 133 Septembre 2017Sel infos 133 Septembre 2017
Sel infos 133 Septembre 2017SEL
 
Lettre de nouvelle Ticket Repas Juillet 17
Lettre de nouvelle Ticket Repas Juillet 17Lettre de nouvelle Ticket Repas Juillet 17
Lettre de nouvelle Ticket Repas Juillet 17SEL
 

Plus de SEL (20)

Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2020
Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2020Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2020
Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2020
 
Sel infos Novembre 2020
Sel infos Novembre 2020Sel infos Novembre 2020
Sel infos Novembre 2020
 
Sel infos Août 2020
Sel infos Août 2020Sel infos Août 2020
Sel infos Août 2020
 
Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2019
Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2019Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2019
Lettre de nouvelles Ticket-Repas Novembre 2019
 
SEL Infos Mai 2020
SEL Infos Mai 2020SEL Infos Mai 2020
SEL Infos Mai 2020
 
SEL INFOS novembre 2019
SEL INFOS novembre 2019SEL INFOS novembre 2019
SEL INFOS novembre 2019
 
Sel infos 142 Septembre 2019
Sel infos 142 Septembre 2019Sel infos 142 Septembre 2019
Sel infos 142 Septembre 2019
 
SEL Infos Février 2019
SEL Infos Février 2019SEL Infos Février 2019
SEL Infos Février 2019
 
Lettre ticket repas janvier 2019 ld
Lettre ticket repas janvier 2019 ldLettre ticket repas janvier 2019 ld
Lettre ticket repas janvier 2019 ld
 
SEL Infos Décembre 2018
SEL Infos Décembre 2018SEL Infos Décembre 2018
SEL Infos Décembre 2018
 
Sel infos Septembre 2018
Sel infos Septembre 2018Sel infos Septembre 2018
Sel infos Septembre 2018
 
Lettre de nouvelles Ticket-Repas
Lettre de nouvelles Ticket-RepasLettre de nouvelles Ticket-Repas
Lettre de nouvelles Ticket-Repas
 
Sel stage communication digitale
Sel stage communication digitaleSel stage communication digitale
Sel stage communication digitale
 
SEL INFOS 136 MAI 2018
SEL INFOS 136 MAI 2018SEL INFOS 136 MAI 2018
SEL INFOS 136 MAI 2018
 
Lettre ticket-repas janvier 2018
Lettre ticket-repas janvier 2018Lettre ticket-repas janvier 2018
Lettre ticket-repas janvier 2018
 
Sel infos Février 2018
Sel infos Février 2018Sel infos Février 2018
Sel infos Février 2018
 
Offre emploi cdd chargé polyvalent parrainage 2017
Offre emploi cdd chargé polyvalent parrainage 2017 Offre emploi cdd chargé polyvalent parrainage 2017
Offre emploi cdd chargé polyvalent parrainage 2017
 
Lettre de nouvelles santé janvier 2017
Lettre de nouvelles santé janvier 2017Lettre de nouvelles santé janvier 2017
Lettre de nouvelles santé janvier 2017
 
Sel infos 133 Septembre 2017
Sel infos 133 Septembre 2017Sel infos 133 Septembre 2017
Sel infos 133 Septembre 2017
 
Lettre de nouvelle Ticket Repas Juillet 17
Lettre de nouvelle Ticket Repas Juillet 17Lettre de nouvelle Ticket Repas Juillet 17
Lettre de nouvelle Ticket Repas Juillet 17
 

Lettre de nouvelles des projets Agriculture sept 2019

  • 1. Les récents épisodes de grêle et de ca- nicule qui ont traversé la France, nous rappellent que nous vivons au cœur d’un environnement qui, loin d’être statique, peut évoluer rapidement en fonction de diverses composantes. Nous-mêmes sommes souvent bien vulnérables face à ces changements brusques !Alors,quellesrépercussions surl’agriculture ?Quellesrépercussions sur le paysan qui passe de nombreux mois à préparer la terre, à planter, à ar- roseretàprendresoindesescultures ? Tant de travail qu’un aléa climatique peut détruire en quelques minutes ! En Afrique subsaharienne, les parte- naires du SEL, chacun à leur façon, se lèvent pour aider les paysans à être plus résilients face aux contraintes en- vironnementales et climatiques. Réin- venter les techniques agricoles afin de faire fructifier les terres, même lors- qu’ellessontdégradées,etrivaliserd’in- géniosité pour obtenir plus de récoltes avec peu de moyens, voilà leur crédo. Par ailleurs, si l’on considère que l’en- vironnement est l’outil de travail du paysan, la question de sa préservation entre en jeu. Tout ouvrier prend soin de son outil, pour qu’il dure long- temps, n’est-ce pas ? Aussi, il ne s’agit pas seulement de produire suffisam- ment pour pouvoir couvrir les besoins immédiats de la famille, mais de bien le faire. Éviter les pratiques qui dégradent les terres, c’est prendre soin de ce qui nous a été confié par Dieu et bénéfi- cier ainsi, de ses fruits en abondance. En remplissant ce mandat créationnel, l’être humain peut pourvoir à ses be- soins et assurer la sécurité alimentaire de sa famille et de sa communauté. Voilà pourquoi les partenaires du SEL ontlesouciconstantd’aiderlespaysans aujourd’hui comme demain. Tournés versl’avenir,ilscherchentàsensibiliser, former et accompagner chaque géné- ration dans la préservation de l’envi- ronnement sur le long terme. Vous découvrirez dans cette lettre les exemples de l’AZN au Burkina Faso, qui poursuit sans relâche son combat pour restaurer les sols et faire « rever- dir le désert » ou encore celui du RAPS et de VOLDEB. Bonne lecture ! Une action chrétienne dans un monde en détresse ● Harmony Koechlin Chargée des projets Agriculture É D I T O R I A L Septembre 2019 Lettre de nouvelles n° 10 AGRICULTUREETSAHEL Avec vous, nous faisons germer l’espérance !
  • 2. SEL : Pour l’AZN, c’est une priorité d’agir au niveau de la restauration des terres. Pourquoi ? Seydou Kaboré : Par définition, le Sahel est une zone où la végétation est très faible, voire inexistante. Elle est donc en proie aux érosions et à la perte de la matière organique du sol. La densité de la population opère, de son côté, une certaine pression sur la végétation, des animaux en divaga- tion… Tout cela réuni fragilise cette zone. Quelles en sont les conséquences ? Une terre dégradée c’est une terre qui n’est plus capable de produire suffisamment pour la population ! Sans cultures et sans arbres qui four- nissentdelanourriture(feuilles,fruits, etc.), les populations n’ont pas suffi- samment de rendement. Cela les conduit à l’exode rural. Or, si ce sur quoi elles se basent pour se nourrir existe et s’améliore, elles auront tendance à rester car il y aura plus de nourriture. Il fallait donc imaginer des solutions ! Justement, racontez-nous comment l’AZN a décidé d’agir ? En 1989, l’AZN a démarré une ferme pilote. Tout doucement, l’idée de planter des haies, de faire du paillage, de protéger les champs a germé jus- qu’à ce que le concept de bocage1 sa- hélien prenne forme. L’objectif  ? Réaliser des aménage- ments bocagers au profit des agricul- teurs qui en font la demande. Tout ce qui est fait leur appartient. Avec l’aide d’une équipe composée de personnes compétentes dans divers domaines, la ferme aménage : des paysages bocagers pour l’agriculture et l’élevage, des routes entre des villages ou quartiers, des étangs, des boulis (grandes retenues d’eau), etc. Leur mission : aménager, entretenir, former. Constatez-vous des changements majeurs ? Une fois un périmètre aménagé, on voit déjà le résultat ! Même si ce n’est pas au niveau des arbres, on le voit au niveau de l’herbe, là où il ne pous- sait pratiquement rien. La nature recommence à vivre  : en retenant l’eau et la terre, on réunit les condi- tions pour que la végétation reparte plus facilement et on n’a plus d’éro- sion. Des espèces d’arbres et d’animaux réapparaissent. On fait revivre l’espoir lié à la terre ! Et de fait, on garde les gens dans les campagnes car on a des moyens d’en- richir le sol. Qu’est-ce que cela change pour les communautés ? Au lieu de se dire : « On va tout droit vers la misère », les gens constatent qu’ils peuvent aspirer à plus ! Les bénéfices sont visibles en termes de production agricole et d’augmen- tation de la fertilité des sols. Cela a pour conséquence l’augmentation de la productivité et des ressources comme le bois. Deplus,aulieud’utiliserdesmachines, on préfère recruter la population et la payer pour que tous puissent béné- ficier de ces projets. Ça dynamise l’ac- tivité économique des villages. C’est toute une communauté qui revit ! « On fait revivre l’espoir lié à la terre ! » Agroéconomiste de formation, Seydou KABORE est, depuis 2016, le directeur de la ferme pilote de l’AZN (Association inter-villages Zoramb Naagtaaba), au Burkina Faso. Lors de sa récente visite au SEL, il a partagé avec nous son regard sur les questions d’agriculture et d’environnement. Vue d’un paysage bocager de l’AZN 1 Le bocage est un paysage dans lequel on trouve des haies, des champs, du bois, de l’élevage. Par l’aménagement de diguettes, il permet de garder l’eau de pluie dans les champs.
  • 3. Le RAPS accompagne les organisations de producteurs ou trans- formateurs dans le développement d’activités économiques diverses, en particulier dans le secteur de l’agriculture. Cette année, le SEL soutient l’association dans le démarrage d’un projet triennal de promotion de l’agroécologie auprès des agriculteurs, mais aussi dans les écoles. Grâce à cette initiative, les adultes de demain comprendront que pour une agriculture saine et durable, il est important de prendre d’abord soin de l’environnement ! VOLDEB (Volontaires du Développement à la Base) Bénin Subvention : 60 849 € (sur 3 ans) Un vent de changement ! RAPS (Réseau d'Action de Partage et de Solidarité) Tchad Subvention : 25 616 € (sur 3 ans) VOLDEB a développé un pro- gramme agricole intégré. Agricul- ture, élevage, eau, transformation agricole, aménagement du terri- toire : menées ensemble, ces actions amélioreront le quotidien des fa- milles bénéficiaires. 1, 2, 3… ans ! Et un… pour démarrer les activités etenseignerdenouvellestechniques (agroforesterie,associationdescultures et de lélevage, diversification des sources de revenus…) Et deux… pour développer les activi- tés et perfectionner ces techniques. Ettrois…pourclôturerl’accompagne- ment et s’assurer que les communau- tés seront capables de poursuivre ces activités de façon autonome. Transformer la vie des communautés, quel défi ! Grâce à l’application des nouvelles techniques, les producteurs ont déjà punoterdesaméliorationscomme une nettebaissedelamortalitédespoussins de leur élevage, une augmentation des rendements dans leurs champs, une meilleure solidité économique générale des ménages. Maintenant, ils peuvent donc payer les frais de scolarité des enfants. Soulagées par ces résultats encoura- geants, les communautés reprennent espoir, non seulement pour leurs ac- tivités agricoles, mais aussi pour l’en- semble de leur vie ! Pour une agriculture qui dure ! Transformerlavied’unecommunauté,c’estl’ambition del’associationVOLDEB,undenospartenairesbéni- nois. Et elle se donne 3 ans pour y parvenir  dans 2 villages voisins  ; Kliti et Gbakpo. Découvrez ce beau défi dans cet article ! Ce que tu as appris, transmets le… Face à la dégradation importante des sols au Burkina Faso, l’équipe du CCMS a décidé d’agir ! Faire de la vulgarisation agricole leur est apparu indispensable. La rotation des cul- tures, la lutte biologique contre les ravageurs, la fabrication et l’utilisation de fumure orga- nique sont autant de pratiques agroécolo- giques rendues accessibles à tous. Vos dons ont permis de soutenir en partie ce projetquidébuteàpeine.L’objectifduCCMS ? Former5bénéficiairesdechacundes5villages à la fabrication et à l’utilisation du fumier, et à plusieurs autres techniques agricoles du- rables. Ces producteurs serviront ensuite de « relais » en diffusant ces pratiques dans les autres communautés. De quoi pouvoir mesu- rer l’impact à l’échelle de tout un territoire ! CCMS (Centre Chrétien du Mont Sinaï) Burkina Faso Subvention : 5 290 € « Il y a très longtemps que je n’ai pas récolté un tel manioc ! Maintenant, avec le projet de VOLDEB, la terre rend et je reviens du champ la main chargée. Aujourd’hui, je me sens fier d’être paysan. Ce projet a changé ma vie et celle de ma famille : mes ré- coltes sont meilleures, nous avons de quoi vivre. » Biokou, bénéficiaire de VOLDEB Grâce au développement d'activités agricoles, comme l'élevage, les bénéficiaires ont les moyens de s'en sortir !
  • 4. SEL : 157 rue des Blains - 92220 Bagneux - France • Tél. 01 45 36 41 53 • www.selfrance.org Grâce à vous cette année… Cette Lettre de nouvelles Agriculture et Sahel parait une fois par an et est destinée aux donateurs engagés régulièrement pour le soutien des projets Agriculture. Nous vous remercions de votre soutien ! Comité de rédaction : Harmony Koechlin et Laura Boyadjian Mise en page : J. Maré Le SEL est une association protestante de solidarité internationale créée en 1980 par l’Alliance Evangélique Française. Il fonde son ac- tion sur une vision responsable de l’engagement chrétien en vue de réduire la pauvreté dans les pays en développement. Ses acti- vités reposent sur l'enseignement biblique qui associe la Parole et les actes pour transmettre l'amour de Dieu. C’est pourquoi le SEL travaille en partenariat avec des organisations chrétiennes locales, responsables des projets qu’elles élaborent et mettent en œuvre pour améliorer les conditions de vie des bénéficiaires finaux. Au 31 juillet 2019, l’engagement régulier de 255 per- sonnes, contribue au soutien des projets Agriculture dans 10 pays d’Afrique : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Mali, Niger, République démocratique du Congo, République du Congo, Togo, Tchad. Parmi elles, 39 personnes sont plus particulièrement engagées dans le soutien de projets d’agriculture spécifiquement au Sahel, axés sur la prévention des crises alimentaires dans cette zone. Ensavoirplussurnosprojets : www.selfrance.org Entre janvier 2018 et juillet 2019, vos dons ont contribué aux financements des projets suivants. «  Les questions environne- mentales représentent un enjeu majeur aujourd’hui. La vision chrétienne de la créa- tion met d’abord l’accent sur la générosité et la grâce de Dieu. Le reste en découle ! Avant de nous parler de notre responsabilité par rapport à la création ou de ce que nous devons faire, la Bible nous parle de l’œuvre de Dieu. Elle nous apprend à discerner le sens profond de ce que Dieu a fait : tout a été créé par lui, par sa Parole et par son Es- prit, très bon (Genèse 1.31). Plus encore : la terre est comme une sorte de cadeau fait aux humains ! ...» L’AGRICULTURE DANS LA BIBLE Cette année, on ne s’est pas planté ! L’Agriculture a été le fil conducteur de cette dernière année ! Car, en effet, quand leur terre est pauvre, quand ils n’ont pas d’équipement, de semences ou de formations, les paysans (et leurs récoltes) en paient le prix. Mais grâce à l’aide de nos partenaires, combinée à votre soutien, les paysans voient leurs capacités renforcées et ont les moyens de mieux faire ce qu’ils savent déjà faire ! Ils peuvent à nouveau subvenir aux besoins de leur famille et de leur communauté. Retrouvez les séries de vidéos « Dans les bottes des agriculteurs » et « On va pas s’planter ! » sur la chaîne Youtube du SEL ! Laresponsabilitéduchrétien parrapportàla création Extrait de l’article « Quelle est la responsabilité du chrétien par rapport à la création ? » de Daniel Hillion. Retrouvez l’article en entier sur blog.selfrance.org Bénin • Agroécologie et élevage intégré (ESOP, VOLDEB) • Élevage volaille (Donatin) • Maraichage (JAEPP) • Transformation Agroalimentaire (APRIDD, DEDRAS, Association Koundouonon, SED) Mali • Maraichage (JEM Mali) Côte d’Ivoire • Élevage Volaille (profev Union) Burkina Faso • Agroécologie, aménagement et restauration des terres (AZN, CCMS) • Arachides (Sarepta) • Equipement agricole (MAMRE) • Maraichage (ATWM) Tchad • Accompagnement groupements agricoles (RAPS) • Maraichage (VDSE) Togo • Sensibilisation et reboisement : (ABEP) • Production agricole (Bonne œuvre) Niger • Maraichage (AMIN) Cameroun • Formation agricole (OCDC) • Production agricole (ASCLADCOM) • Sensibilisation au reboisement (Secadur) • Transformation agroalimentaire (ACD) République démocratique du Congo • Maraichage (MPV) • Programme intégré de développement agricole (ENAR, CEPROMOR) • Transformation Agroalimentaire (PNS)