17 balafon mars 2013

487 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
487
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
241
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

17 balafon mars 2013

  1. 1. LE BALAFON Mars 2013/ Numéro-17MINI ÉDITO…La fondation du Burkina Faso fut honorée de la visite du conseil général, du 25février au 11 mars dernier. C’était la première visite officielle du nouveauconseil dans une communauté viatorienne.De 25 février au 2 mars, ce fut la visite des communautés de Ouaga et dunoviciat, ensuite le conseil s’est déplacé vers le Sud, à Banfora du 2 au 7 mars.Un beau temps d’échange, de partage, de découvertes et de fraternité.L’économe général retenu à Rome, n’est arrivé au Burkina que le 6 mars. Ilaura donc manqué la visite de la communauté de Banfora. Nous espérons qu’ilpourra se reprendre lors d’une prochaine visite.Pour le Père Alain Ambeault, supérieur général, c’était un pays connu, car aumoment où la fondation burkinabé fut fondée, en 1999, il était supérieurprovincial du Canada. Mais pour les autres membres du conseil, c’était unepremière. Valmont fut très heureux de retrouver son ami, le Père HarryCélestin, vicaire général, qu’il n’avait pas revu depuis plusieurs années. Nousnous sommes reconnus, malgré un début de calvitie et des cheveux blancs plusnombreux.Merci aux membres du conseil général pour cette visite dans notre fondation.Déjà, soyez assurés de notre bon souvenir, merci de vos sagesrecommandations et de votre fraternel soutien. Bon retour dans la villeéternelle où vous arriverez à temps pour l’élection du nouveau Pape. La rédaction. 1
  2. 2. QUELQUES MOMENTS EN PHOTOS DE CETTE VISITE…Le 2 mars dernier, le frère Marius Sanou conduisait le conseil général versBanfora. Après une journée de voyage, rien n’était prévu de spécial pour cettejournée, excepté une bonne bouteille d’eau Lafi à leur arrivée, l’apérod’accueil avant le repas du soir et la nouvelle, sur la grande terrasse. Après lerepas, ce fut l’installation de nos visiteurs.Le lendemain, la messe dominicale fut présidée par le supérieur général,assistés des confrères prêtres. Je crois que c’est la première fois que cinqViateurs se retrouvaient à l’autel au même moment à Banfora.Le 4 mars, nous recevions le conseil de la Vice-délégation de la Côte d’Ivoire.Le conseil avait rendez-vous avec le conseil général. Le 4, c’était au tour dubureau de la paroisse St-Viateur pour le repas du soir, et le 5, ce fut lesaspirants pré-associés qui venaient partager notre repas. Nous avions une belletablée de 20 personnes pour quelques repas.Il fallait quand même un petit moment de détente. Macaire et Valmont ontconduit nos visiteurs au Palace Hôtel pour une rencontre sur la formationdonnée au postulat. Rappelons que Macaire est le responsable des postulantspour la présente année et Valmont est son adjoint. J’ajoute que les 2h30 dedétende ont passé en réunion. 2
  3. 3. La veille de leur départ, le 6 mars, le supérieur de la fondation Jocelyn aconduit nos visiteurs aux Dômes et aux Cascades, en banlieue de Banfora. Ilfallait voir les mines à leur retour! Fatigués, mais heureux des beaux paysagesqu’ils ont découverts : champs de cannes à sucre, monolithes et chutes encascades qui amènent l’eau par gravitation dans les plantations de cannes. 3
  4. 4. Bien entendu, durant leur séjour à Banfora, il y a eu rencontre avec lacommunauté locale, la communauté des postulants ainsi que des rencontresindividuelles avec l’un ou l’autre des membres du conseil. Et le 7 au matin,c’était le retour vers Ouaga, conduit par Jocelyn. Ils quittaient le sol burkinabéle 11 en soirée vers Rome, via Paris. Aux dernières nouvelles, le conseil étaitbien rentré à la Ville éternelle, malgré une bonne tempête de neige quibalayait une partie de l’Europe. Passé de +41 à 0c en 6 h00 de vol, ça demandeun petit lainage à l’arrivée!LA MARCHE DU CARÊME 2013…Le dimanche 10 mars avait lieu la marche du Carême de la paroisse St-Viateur.Chemin faisant, avait lieu les 14 stations du <Chemin de la Croix>, avant lacélébration de l’eucharistie dans un sanctuaire de verdure, sous un soleil plusque généreux, à +38C.Enfin, avant le retour, ce futle repas partagé par lacommunauté chrétienne. Cedimanche, la messedominicale à l’amphithéâtren’a pas eu lieu. 4
  5. 5. LA FINALE DE LA COUPE DU CURÉ, édition 2013…Ce fut ce dimanche, 24 mars, celui des Rameaux, que la coupe du curé futattribuée à l’équipe de Ste-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus. L’équipe gagnante de la coupe du curé : Ste-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus!Une foule nombreuse était présente, y compris notre évêque, Mgr. Sanou. Lesresponsables de la coupe avaient prévu, avant la partie officielle, un 20minutes de foot entre les abbés, viateurs, catéchistes et les jeunes desdifférentes CCB (Communautés chrétiennes de bases). Nous attendons toujoursles résultats. Les arbitres sont en délibération depuis ce temps, semble-t-il.Dernières heures : résultat : 0/0… Comme parrain de la coupe, Valmont, dit le Tonton, il lui revenait de remettre la coupe aux vainqueurs et des enveloppes de francs CFA en guise de consolation à toutes les autres équipesparticipantes. Félicitation aux vainqueurs. Ce fut un beau moment defraternité entre les jeunes de la paroisse, chrétiens, musulmans et protestantset un beau rassemblement de la communauté chrétienne de la paroisse St-Viateur, après avoir vécu les Rameaux dans un atmosphère de fête et de joie. 5
  6. 6. La Balafon félicite le frère Victor Zongo pour la réception de son certificat en aptitude pédagogique (CAP). Victor est de la communauté de Ouagadougou et enseigne au collège Lasalle, près de la cathédrale. Bravo Victor! Aussi, le Balafon félicite le frère Norbert Zongo pour la réception de son diaconat, le23 mars dernier, en compagnie de ses confrèresd’études jésuites, à Abidjan. C’est l’évêque de Grand Bassam, Mgr. Raymond Ahoua qui imposa les mains aux nouveaux diacres, 11 Jésuites, donc deux frères de la même famille et à notre confrère Norbert. Le Père Gervais Dumont représentait le conseil de la fondation du Burkina à cette ordination. Norbert terminera son cycle d’études théologiques à l’été. Bravo Norbert!LES DIRECTIONS DU GSSV ET DE L’ÉLOQ SE RENCONTRES…De 25 au 28 mars, les conseils de direction du Groupe scolaire St-Viateur deOuagadougou et celui de l’Établissement Louis-Querbes de Banfora se sontrencontrés à Banfora pour des sessions de travail, de partage et de fraternité.Le directeur général du GSSV de Ouaga, le père Céraphin Ouédraogo, étaitaccompagné du frère Marius Sanou, aumônier de l’école, frère HermanBamouni, éducateur principal, monsieur Barthélémy Sawadogo, directeur dusecond cycle, monsieur Adama Ouédraogo, directeur du premier cycle et demonsieur Pascal Sampedre, intendant.A Banfora, l’équipe de direction est composée du frère Jocelyn Dubeau,directeur général, le frère Gabriel Ouédraogo, éducateur principal etaumônier, monsieur Mathias Bassolet, intendant, frère Kingsley Ogudo,responsable du CFP et monsieur Aliou Pléa, censeur. Bienvenue à nos confrèreset amis de Ouagadougou et bon voyage de retour! 6
  7. 7. DE NOTRE CORRESPONDANT DU BALAFON, DEPUIS ABIDJAN…Le frère BenjaminOuédraogo, étudiant auCELAF, à Abidjan etcorrespondant pour leBalafon, nous envoie unmessage sur le ClubAgora. Merci à Benjaminpour sa précieusecollaboration à notreédition mensuelle. Voicison message.Les conférenciers du Club Agora (Notre confrère Benjamin, 1er à gauche)<Les membres du club Agora, groupe de réflexion au sein de l’Institut le CELAF, dontje fais partie, ont animé, le mardi 19 mars, une conférence sur le thème: <la mauvaisegestion du temps, cause du sous-développement de lAfrique>.Lobjectif du club est de conscientiser les étudiants sur leur propre gestion du temps. Eneffet, nombreux sont ceux et celles qui ne savent pas planifier leur temps et cela se sentdans leur rendement scolaire. Par cette conférence, le Club a proposé aux participantsquelques pistes de solutions pour une gestion rationnelle de leur temps.Comme piste de solutions, il y a entre autre: bien planifier son temps, éviter lesdistractions inutiles avec le téléphone, la musique, la télévision, etc....>. Benjamin Ouédraogo, correspondant au Balafon.LA RETRAITE DU TRIDUUM PASCAL…Du 28 au 31 mars, la Commission de la pastorale des vocations, dont leresponsable est le Père Julien Rainville, a organisé une retraite vocationnelle àl’Établissement Louis-Querbes Banfora.Les novices et les vocandis de Ouaga et de Banfora étaient invités à vivre cetemps de retraite à l’occasion du Triduum pascal. En plus de la participationaux différents offices des Jours saints, aux Laudes du matin avec lacommunauté, le groupe a reçu des entretiens quotidiens, vécu des ateliers,temps de réflexions, de silence et d’adoration. Quelques confrères Viateursfurent sollicités afin d’assurer les entretiens et d’animer les ateliers. Leurséjour s’est terminé par une partie de foot au plateau sportif de l’école, sousun beau soleil de Pâques, a +37C. 7
  8. 8. Les retraitants couchaient en dortoir àl’école et le service des repas étaientassurés par la filièrerestauration/cuisine du Centre deformation professionnel de l’ÉLOQ. Lejour de Pâque, le groupe fut invité àpartager le repas du midi avec lacommunauté locale, sur la grandeterrasse de la résidence. Une bellecommunauté d’environ 25 personnes,grâce aux bons soins de notre cuisinier,monsieur Abdoulaye Compaore. Viateurs, novices, postulants et vocandis, cuvée 2012-2013 8

×