SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  16
 
[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
 
 
 
 
[object Object],[object Object],[object Object]
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
 
17 551 séjours 9 508 séjours  54% 8 043 séjours 46% 7 955 patients  52% 7 398 patients  48% Incidence brute 404 /100 000 Incidence brute  13 / 100 000 SIR = 14 Effectifs 2003  Diabétiques 1 967 025  Non Diabétiques 58 232 975 Incidence  26 / 100 000 Incidence standardisée   184 / 100 000 Incidence standardisée  13 / 100 000 Diabétiques Non diabétiques 15 353 patients
Hommes diabétiques  (Incidence globale :  288 / 100 000) Femmes diabétiques    (Incidence globale :   117 / 100 000) Hommes non diabétiques  (Incidence globale :  20 / 100 000) Femmes non diabétiques  (Incidence globale :  8 / 100 000) 0  5  10  15  20  25  30  35  40  45  50  55  60  65  70  75  ≥ 80 ans   SIR  Diabétiques / Non Diabétiques  14 Diabétiques H/F  2,5 Non Diabétiques H/F  2,7
Malmö Study  2005.  Incidenced’acc. Cardiaque Pas de  Δ  ni AOMI 22,9/1000 / an Δ  avec IPS normale 28,4/1000/an Δ  avec IPS diminuée 102/ 1000/an p<0,001
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
 

Contenu connexe

Tendances

embolie pulmonaire
embolie pulmonaireembolie pulmonaire
embolie pulmonaire
sguif
 
Avc 2 Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
Avc 2  Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10Avc 2  Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
Avc 2 Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
raymondteyrouz
 
"AVC" par Mathieu ZUBER, Neurologue
"AVC" par Mathieu ZUBER, Neurologue"AVC" par Mathieu ZUBER, Neurologue
"AVC" par Mathieu ZUBER, Neurologue
universciencelsf
 
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu sanPrise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
Abryda Aity
 
Varices francais
Varices francaisVarices francais
Varices francais
John Rowen
 

Tendances (20)

Echo doppler vasculaire
Echo doppler vasculaireEcho doppler vasculaire
Echo doppler vasculaire
 
embolie pulmonaire
embolie pulmonaireembolie pulmonaire
embolie pulmonaire
 
Congrès SMMV Marrakech 2017
Congrès SMMV Marrakech 2017Congrès SMMV Marrakech 2017
Congrès SMMV Marrakech 2017
 
Cours 4 - Pathologie vasculaire
Cours 4 - Pathologie vasculaireCours 4 - Pathologie vasculaire
Cours 4 - Pathologie vasculaire
 
Avc 2 Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
Avc 2  Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10Avc 2  Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
Avc 2 Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
 
Du urgences avc
Du urgences avcDu urgences avc
Du urgences avc
 
Mesure de l ips recommandations sfmv
Mesure de l ips recommandations sfmvMesure de l ips recommandations sfmv
Mesure de l ips recommandations sfmv
 
accident vasculaire cérébral (avec mp3)
accident vasculaire cérébral (avec mp3)accident vasculaire cérébral (avec mp3)
accident vasculaire cérébral (avec mp3)
 
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaqueUnité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
 
"AVC" par Mathieu ZUBER, Neurologue
"AVC" par Mathieu ZUBER, Neurologue"AVC" par Mathieu ZUBER, Neurologue
"AVC" par Mathieu ZUBER, Neurologue
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
 
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu sanPrise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
Prise en charge aux urgences du syndrome coronarien aigu san
 
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du SommeilSyndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
 
Hta qcm
Hta qcmHta qcm
Hta qcm
 
Sca nstemi
Sca nstemiSca nstemi
Sca nstemi
 
Dr Hitache HTA ET SAS
Dr Hitache HTA ET SASDr Hitache HTA ET SAS
Dr Hitache HTA ET SAS
 
Varices francais
Varices francaisVarices francais
Varices francais
 
Sca externes.1
Sca externes.1Sca externes.1
Sca externes.1
 
Dr Hitache HTA et AVC
Dr Hitache HTA et AVCDr Hitache HTA et AVC
Dr Hitache HTA et AVC
 
Dissection de l'aorte
Dissection de l'aorteDissection de l'aorte
Dissection de l'aorte
 

Similaire à Epidemio aomi diabete

Conf Corcos Nov 09
Conf Corcos   Nov 09Conf Corcos   Nov 09
Conf Corcos Nov 09
Medif
 
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.pptLe risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
EttayibEttayib
 
Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008
jjmourad
 
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile  facteur prédictif aomiDysfonction érectile  facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
sfa_angeiologie
 
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_collR sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
sfa_angeiologie
 
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
BENAOUDA67
 
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie   néphrologieLe manuel du généraliste 2 urologie   néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
drmouheb
 

Similaire à Epidemio aomi diabete (20)

Conf Corcos Nov 09
Conf Corcos   Nov 09Conf Corcos   Nov 09
Conf Corcos Nov 09
 
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.pptLe risque cardio-vasculaire global.ppt
Le risque cardio-vasculaire global.ppt
 
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
HTA et pathologie oculaire (JF.Girmens)
 
STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)
STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)
STEATOHEPATITE NON ALCOOLIQUE (Après les conseils de l'AASLD publiés en 2018)
 
Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008Mouradsdmet2008
Mouradsdmet2008
 
De Facteur Predictif
De Facteur PredictifDe Facteur Predictif
De Facteur Predictif
 
De Facteur Predictif
De Facteur PredictifDe Facteur Predictif
De Facteur Predictif
 
De Facteur Predictif
De Facteur PredictifDe Facteur Predictif
De Facteur Predictif
 
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile  facteur prédictif aomiDysfonction érectile  facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
 
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_collR sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
 
The Burden of Diabetes in Haiti (French) - The CRUDEM Foundation
The Burden of Diabetes in Haiti (French) - The CRUDEM FoundationThe Burden of Diabetes in Haiti (French) - The CRUDEM Foundation
The Burden of Diabetes in Haiti (French) - The CRUDEM Foundation
 
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
DR HITACHE : HTA et diabete de type 2
 
CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2
CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2
CAT devant une HTA chez le patient diabétique de type 2
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
 
Metabolic syndrome and kidney
Metabolic syndrome and kidneyMetabolic syndrome and kidney
Metabolic syndrome and kidney
 
Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014
Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014
Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014
 
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie   néphrologieLe manuel du généraliste 2 urologie   néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
 
Dr hitache HTA
Dr hitache HTADr hitache HTA
Dr hitache HTA
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
 

Plus de sfa_angeiologie (20)

Jifa 2015 2014 03-26
Jifa 2015 2014 03-26Jifa 2015 2014 03-26
Jifa 2015 2014 03-26
 
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondesDiagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
 
Bilan congres congo
Bilan congres congoBilan congres congo
Bilan congres congo
 
Tvp et hiv a kane
Tvp et hiv   a kaneTvp et hiv   a kane
Tvp et hiv a kane
 
Jifa 2014
Jifa 2014Jifa 2014
Jifa 2014
 
Pied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayedPied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayed
 
Hta travail lome k yayedh
Hta travail lome  k yayedhHta travail lome  k yayedh
Hta travail lome k yayedh
 
Articles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienneArticles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienne
 
Article compression sib
Article compression sibArticle compression sib
Article compression sib
 
Troubles trophiques_bourree
 Troubles trophiques_bourree Troubles trophiques_bourree
Troubles trophiques_bourree
 
Thrombose veineuse_kane
 Thrombose veineuse_kane Thrombose veineuse_kane
Thrombose veineuse_kane
 
Tamponade pericardique_pessinaba
 Tamponade pericardique_pessinaba Tamponade pericardique_pessinaba
Tamponade pericardique_pessinaba
 
Poplitee
PopliteePoplitee
Poplitee
 
Cotonou cardiologie.jpg
Cotonou cardiologie.jpgCotonou cardiologie.jpg
Cotonou cardiologie.jpg
 
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumesAngeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
 
Programme jifa 08012014
Programme jifa 08012014Programme jifa 08012014
Programme jifa 08012014
 
2014 sfa
2014 sfa2014 sfa
2014 sfa
 
Radiofreq vd
Radiofreq vdRadiofreq vd
Radiofreq vd
 
Tabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbalTabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbal
 
Présentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slidePrésentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slide
 

Epidemio aomi diabete

  • 1.  
  • 2.
  • 3.
  • 4.
  • 5.  
  • 6.  
  • 7.  
  • 8.  
  • 9.
  • 10.
  • 11.  
  • 12. 17 551 séjours 9 508 séjours 54% 8 043 séjours 46% 7 955 patients 52% 7 398 patients 48% Incidence brute 404 /100 000 Incidence brute 13 / 100 000 SIR = 14 Effectifs 2003 Diabétiques 1 967 025 Non Diabétiques 58 232 975 Incidence 26 / 100 000 Incidence standardisée 184 / 100 000 Incidence standardisée 13 / 100 000 Diabétiques Non diabétiques 15 353 patients
  • 13. Hommes diabétiques (Incidence globale : 288 / 100 000) Femmes diabétiques (Incidence globale : 117 / 100 000) Hommes non diabétiques (Incidence globale : 20 / 100 000) Femmes non diabétiques (Incidence globale : 8 / 100 000) 0 5 10 15 20 25 30 35 40 45 50 55 60 65 70 75 ≥ 80 ans SIR Diabétiques / Non Diabétiques 14 Diabétiques H/F 2,5 Non Diabétiques H/F 2,7
  • 14. Malmö Study 2005. Incidenced’acc. Cardiaque Pas de Δ ni AOMI 22,9/1000 / an Δ avec IPS normale 28,4/1000/an Δ avec IPS diminuée 102/ 1000/an p<0,001
  • 15.
  • 16.  

Notes de l'éditeur

  1. En 2003, 17 551 séjours pour amputation du membre inférieur ont été enregistrés dans la base PMSI. Un diagnostic de diabète a été retrouvé pour 54% de ces séjours (soit 9 508 séjours). En termes de patients, 15 353 patients ont eu au moins un séjour avec un acte d’amputation du membre inférieur en 2003. Un diagnostic de diabète a été retrouvé chez 52% d’entre eux (soit 7 955 personnes). Rapportée à 60 200 000 habitants en France métropolitaine au 1er janvier 2004 [source Insee – Estimations localisées de population (www.insee.fr)], l’incidence d’amputation du membre inférieur était estimée à 26 pour 100 000 personnes. Chez les personnes diabétiques vivant en France (n=1 967 025, estimation établie à partir des taux de prévalence du diabète traité par classes d’âge estimés par l’Assurance maladie en 1998 appliqués aux estimations de population au 1er janvier 2004 référencées ci-dessus), l’incidence brute était estimée à 404 pour 100000 personnes. L’incidence brute chez les personnes non diabétiques était estimée à 13 pour 100000. L’incidence standardisée sur l’âge de la population métropolitaine au 1er janvier 2004 était estimée à 184 pour 100000 personnes diabétiques et 13 pour 100000 personnes non diabétiques vivant en France métropolitaine. Ainsi, l’incidence des amputations du membre inférieur était 14 fois plus élevée chez les personnes diabétiques que chez les non diabétiques.
  2. Quel que soit l’âge, l’incidence des amputations était plus élevée chez les personnes diabétiques que chez les non diabétiques, que ce soit chez les hommes ou chez les femmes. L’écart entre diabétiques et non diabétiques augmentait avec l’âge. L’incidence standardisée d’amputation du membre inférieur était 14 fois plus importante chez les personnes diabétiques que chez les personnes non diabétiques (rapport d’incidences standardisées, SIR = 14). L’incidence standardisée était deux fois plus élevée chez les hommes que chez les femmes, chez les personnes diabétiques (SIR = 2,5) comme chez les non diabétiques (SIR = 2,7). Chez les personnes diabétiques, l’incidence plus élevée chez les hommes est certainement due à l’artérite et à la neuropathie qui sont plus fréquentes chez l’homme. Tandis que chez les personnes non diabétiques, elle pourrait être due à l’artérite et aux traumatismes qui sont plus fréquents chez l’homme.