Pleins Feux sur L’Afrique, 11,12 Octobre 2012 Brazzaville                           Congo     Peut-on traiter les ulcères ...
RAPPEL:ULCÈRES VASCULAIRES           80% des étiologies des Ulcères• 70 % de causes veineuses associées à une  artériopath...
CHERCHEZ ET VOUS TROUVEREZ
RAPPEL:OBSTRUCTION
RAPPEL: IVC
FAIRE LE POINT (1)               Analyse de l’ulcère:      Siège (s)      Nombre      Bords      Taille      Fond      Pea...
FAIRE LE POINT(2)• DOPPLER CONTINU  IPS• DOPPLER PULSE  Affiner le diagnostic (Confirmer, préciser les  atteintes)
EVITER LE PIRE
TRAITEMENT LOCAL DE LA PLAIE• MILIEU CHAUD ET HUMIDEEvolution naturelle• SUPPURATION• DETERSION• BOURGEONNEMENT• EPITHELIA...
DETERSION• La suppuration en dehors  de tout apport extérieur  favorise la détersion des  plaies• Plusieurs dispositifs  m...
MIEL• Hippocrate 400 -JC• Celcius 50 –JC( Crane E The world hystory of beekeeping and honey hunting. London duckworth 1999...
MAGOTHERAPIE• Efficacité > au miel  (détersion)• Biotechnologie de  stérilisation et de  transport lourdes• Répugnant  Rét...
AUTRES SOINSSOINS LOCAUX            COMMORBIDITES• HYGIENE               •   OBESITE• PAS D’ANTISEPTIE NI   •   MALNUTRITI...
TRAITEMENT ETIOLOGIQUETHRMBOSE POST PHLEBITIQUE             IVC• HBPM AU BESOIN            • SCLEROTHERAPIE/              ...
POURQUOI COMPRIMER?• La compression est associée  à une accélération de la  cicatrisation de l’ulcère:• Dans l’ulcère vein...
TYPE DE COMPRESSIONAllongement     Nul                  Court                Long                < 10%                10-1...
BANDAGE ET ULCÈREBANDAGE   Pression ?  ATTENTION DANS L’ AOMI   Opérateur-dépendant
BANDAGE OU BAS   BASPosePression             JP BENIGNI UPMC D.U PHLEBOLOGIE 2009
ULCÈRE VEINEUX• Compression délivrant une pression > 30 mmHg est  supérieure à une faible pression• Bandage multicouche mu...
American Venous Forum                   Phoenix 2009/UIP 2009   • Cicatrisation sous chaussettes > bandages si une des 2  ...
SURVEILLANCE ET SUIVI• Rigueur+++• Formation des soignants+++• Réseaux d’expertise• Mettre en place des réseaux de prise e...
CONCLUSION
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Peut on traiter les ulcères de jambes en afrique

1 057 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 057
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
34
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Peut on traiter les ulcères de jambes en afrique

  1. 1. Pleins Feux sur L’Afrique, 11,12 Octobre 2012 Brazzaville Congo Peut-on traiter les ulcères de jambes en Afrique?Dr Nadin Ange KOKODE- PhlébologueGénérale des Polycliniques Africaines Clinique du Lac Cotonou
  2. 2. RAPPEL:ULCÈRES VASCULAIRES 80% des étiologies des Ulcères• 70 % de causes veineuses associées à une artériopathie dans environ 20 % des cas.• Maladie artérielle seule dans environ 20 % des cas• Causes rares dans 10 % des cas (microangiopathie, cancer…..)
  3. 3. CHERCHEZ ET VOUS TROUVEREZ
  4. 4. RAPPEL:OBSTRUCTION
  5. 5. RAPPEL: IVC
  6. 6. FAIRE LE POINT (1) Analyse de l’ulcère: Siège (s) Nombre Bords Taille Fond Peau ComorbiditésObésité , HTA, Diabétique, Tabac,Malnutrition, mauvaise hygiène de vie,facteur favorisants
  7. 7. FAIRE LE POINT(2)• DOPPLER CONTINU IPS• DOPPLER PULSE Affiner le diagnostic (Confirmer, préciser les atteintes)
  8. 8. EVITER LE PIRE
  9. 9. TRAITEMENT LOCAL DE LA PLAIE• MILIEU CHAUD ET HUMIDEEvolution naturelle• SUPPURATION• DETERSION• BOURGEONNEMENT• EPITHELIALISATION
  10. 10. DETERSION• La suppuration en dehors de tout apport extérieur favorise la détersion des plaies• Plusieurs dispositifs médicaux: ( Pansements gras, hydrocellulaires, Hydrocolloïdes, Alginates)• Chirurgie• Miel• Asticots
  11. 11. MIEL• Hippocrate 400 -JC• Celcius 50 –JC( Crane E The world hystory of beekeeping and honey hunting. London duckworth 1999)• DOGON AU MALI• EVIDENCE BASE MEDECINE:• Efficacité > hydrogel et autres pansements• Efficacité > à la chirurgie• Efficacité même dans la gangrène de fournierMéta analyse Peter C Molan. Honey Research Unit, departement of BiologicalSciences, University of Waikato, Hamilton, New Zeland. In Journal of WoundTechnology N°5 July 2009
  12. 12. MAGOTHERAPIE• Efficacité > au miel (détersion)• Biotechnologie de stérilisation et de transport lourdes• Répugnant Réticence en France sauf (Http:// asticotherapie-tpe.wifeo.com) dans certains centres (Toulouse)• Coût élevé pour l’Afrique
  13. 13. AUTRES SOINSSOINS LOCAUX COMMORBIDITES• HYGIENE • OBESITE• PAS D’ANTISEPTIE NI • MALNUTRITION ANTIBIOBIOTHERAPIE • DIABETE LOCALE • HTA• TRAITER LA DOULEUR • INFECTION • MALPROPRETE …
  14. 14. TRAITEMENT ETIOLOGIQUETHRMBOSE POST PHLEBITIQUE IVC• HBPM AU BESOIN • SCLEROTHERAPIE/ ECHOSCLEROTHERAPIE• COMPRESSION • AUTRES TRAITEMENTS • COMPRESSION • CHIRURGIE: REVASCULARSATION ARTERIELLE +++
  15. 15. POURQUOI COMPRIMER?• La compression est associée à une accélération de la cicatrisation de l’ulcère:• Dans l’ulcère veineux 86% de cicatrisation en 36 semaines( la compression est letraitement de base) – Cochrane Review (grade 1A)
  16. 16. TYPE DE COMPRESSIONAllongement Nul Court Long < 10% 10-100% > 100%Posé par Personnel entraîné Personnel entraîné Personnel entraînéDurée de pose Jour Nuit Jour Nuit Jour
  17. 17. BANDAGE ET ULCÈREBANDAGE Pression ? ATTENTION DANS L’ AOMI Opérateur-dépendant
  18. 18. BANDAGE OU BAS BASPosePression JP BENIGNI UPMC D.U PHLEBOLOGIE 2009
  19. 19. ULCÈRE VEINEUX• Compression délivrant une pression > 30 mmHg est supérieure à une faible pression• Bandage multicouche multibande > bandage monobande à allongement de 10 à 20%• Pas de différence entre les bandages multibandes « élastiques » ou non• Pas d’essais comparatifs entre bas et bandages multicouches….MAIS
  20. 20. American Venous Forum Phoenix 2009/UIP 2009 • Cicatrisation sous chaussettes > bandages si une des 2 chaussettes est ôtée la nuit (87% vs 66%) • Diminution douleur Chaussettes > Bandages • Soins infirmiers Chaussettes > BandagesJP BENIGNI UPMC D.U PHLEBOLOGIE 2009
  21. 21. SURVEILLANCE ET SUIVI• Rigueur+++• Formation des soignants+++• Réseaux d’expertise• Mettre en place des réseaux de prise en charge des troubles trophiques• Education des patients et entourage• Référentiels validés en médecine
  22. 22. CONCLUSION

×