SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Séance 4. Le risque cardiovasculaire et son evaluation (Groupe de travail 1, 3, 9, 14)<br />Présidents : A. KANE (Sénégal) et P.J. TOUBOUL (Paris) <br />Modérateurs : V. ARFI (Dieppe) et C. DANIEL (Rueil-Malmaison)<br />Echographie Doppler endovasculaire face à la plaque   A.LAFONT<br />Apport des nouvelles techniques d’exploration vasculaire pour l’évaluation du risque cardiovasculaire :<br />- Mesure de l’épaisseur intima média et plaque P.J. TOUBOUL <br />- Le Score Calcique <br />JP.LAISSY <br /> Service de radiologie vasculaire  Hop Bichat (Paris)<br />Bien qu'il n'y ait aucun doute sur le fait que les patients à haut risque (comptant plus de 20% de risques d'un événement cardiovasculaire dans les dix ans à venir) ont besoin de traitements préventifs plus agressifs, la majorité des événements cardiovasculaires surviennent chez des personnes à risque intermédiaire (10-20% de risques à dix ans).<br />Une évaluation précise des risques peut être utile dans la réduction des événements cardiovasculaires par une meilleure stratégie de mesures préventives.<br /> Il a été suggéré que l'évaluation des risques traditionnels peut être affinée avec la quantification sélective du calcium coronaire ou calcium scoring (CS) au même titre que d'autres méthodes de mesure de l’athérosclérose infraclinique.<br />Les calcifications coronaires sont un marqueur de l'athérosclérose qui peut être quantifiée en TDM cardiaque ; leur importance est proportionnelle à l'étendue et la gravité de la maladie athéroscléreuse. Les études publiées (1-3) démontrent une grande sensibilité du calcium scoring ou score calcique pour la présence de la maladie coronarienne, mais une faible spécificité pour l’évaluation des lésions obstructives coronaires en fonction du degré de calcifications coronaires. Plusieurs grands essais cliniques ont clairement démontré la valeur prédictive ajoutée du score calcique sur le score de risque de Framingham lorsqu'il est utilisé chez les patients asymptomatiques. Sur la base de nombreuses études observationnelles, les patients ayant des charges ou scores calciques augmentées (reflet du volume de l’apoptose au sein de la plaque d’athérome) sont environ dix fois plus susceptibles de souffrir d'un événement cardiaque au cours des 3-5 prochaines années. <br />Les scores de calcium coronaire ont dépassé les facteurs de risque classiques, comme la protéine C-réactive (CRP) très sensible, et l’épaisseur intima média carotidienne (IMT) comme facteur prédictif d'événements cardiovasculaires. <br />Les informations pertinentes pronostiques obtenues peuvent être utiles pour entreprendre ou intensifier les stratégies de traitement les plus appropriées pour ralentir la progression de la maladie vasculaire athéroscléreuse.<br /> Les données actuelles suggèrent que les patients à risque intermédiaire sont les plus à même de bénéficier de la stratification du risque avec la TDM cardiaque, que le score calcique est efficace pour identifier un risque accru, et que cette information est efficace pour motiver des changements de comportement.<br />Références<br />1.Elias-Smale SE, Proença RV, Koller MT, Kavousi M, van Rooij FJ, Hunink MG, Steyerberg EW, Hofman A, Oudkerk M, Witteman JC. Coronary calcium score improves classification of coronary heart disease risk in the elderly: the Rotterdam study. J Am Coll Cardiol. 2010; 56:1407-14<br />2.Hacioglu Y, Gupta M, Budoff MJ. Noninvasive anatomical coronary artery imaging versus myocardial perfusion imaging: which confers superior diagnostic and prognostic information? J Comput Assist Tomogr. 2010; 34:637-44<br />3.Nucifora G, Schuijf JD, van Werkhoven JM, Jukema JW, Djaberi R, Scholte AJ, de Roos A, Schalij MJ, van der Wall EE, Bax JJ. Prevalence of coronary artery disease across the Framingham risk categories: coronary artery calcium scoring and MSCT coronary angiography. J Nucl Cardiol. 2009;16:368-75. <br />Fig1. Réseau coronaire gauche non calcifié (a), modérément calcifié (b), très calcifié (c).<br />           <br />Sténose carotidienne du diabétique : une explication du sur-risque neurologique ?<br />                                                                                                                 <br />Docteur Christian PETITJEAN<br />Unité de Chirurgie Carotidienne - Clinique Alleray-Labrouste - PARIS<br />Le diabète est un facteur de risque indépendant d’accident ischémique cérébral. Il augmente la fréquence des sténoses carotidiennes symptomatiques. Les accidents ischémiques cérébraux du diabétique ont une mortalité plus élevée et des séquelles plus lourdes que ceux survenant chez les non-diabétiques. <br />En cas d’intervention chirurgicale pour traiter une sténose carotidienne, les études NASCET et ACAS ont montré que le diabète doublait la fréquence des accidents ischémiques cérébraux post-opératoires.<br />De nombreux facteurs ont été évoqués pour expliquer cette aggravation du risque neurologique parmi lesquels l’hyperglycémie et l’hypertension artérielle, mais ces facteurs n’expliquent pas à eux seuls cette sur-morbidité neurologique, notamment en cas de chirurgie où la glycémie et l’hypertension sont contrôlées en péri-opératoire.<br />Les accidents ischémiques cérébraux qu’ils soient spontanés sur sténose carotidienne, ou qu’ils surviennent au cours ou au décours de la chirurgie, sont toujours plus graves lorsqu’ils sont d’origine hémodynamique, car dans ce cas toute chute importante de la pression artérielle entraîne une souffrance cérébrale. Ce risque hémodynamique a été bien démontré dans le cas des sténoses carotidiennes avec occlusion controlatérale où le risque d’accident ischémique cérébral est multiplié par deux à deux ans, que le malade soit opéré ou non.<br />Nous avons émis l’hypothèse que le diabète augmentait aussi la fréquence des accidents hémodynamiques par rapport aux accidents emboliques en cas de sténose carotidienne.  <br />Ce risque hémodynamique du diabétique est probablement dû aux sténoses intracrâniennes qui sont plus fréquentes en cas de diabète ; et en cas de sténose carotidienne serrée, un polygone de Willis incomplet majore le risque d’accident ischémique cérébral post-opératoire. Nous avons donc étudié l’ischémie cérébrale hémodynamique au cours du clampage sur une série de 2466 interventions de revascularisation carotidienne pour sténose athéromateuse faites sous anesthésie locorégionale chez 2240 malades. Il s’agissait de 1649 hommes et 591 femmes, d’âge moyen 70,5 ans (28-98 ans). 1882 interventions ont été réalisées chez des malades non diabétiques (groupe 1) et 584 chez des malades diabétiques (groupe 2).  L’insuffisance circulatoire hémodynamique a été diagnostiquée cliniquement sous anesthésie locorégionale par la survenue de troubles de la conscience et/ou d’un déficit moteur controlatéral à la carotide clampée.<br />Cette étude a montré que le risque d’ischémie cérébrale hémodynamique au clampage passait de 7,2% pour les patients non diabétiques à 11,5% pour les patients diabétiques (P = 0.001).<br />En pratique, cela a une incidence sur le bilan vasculaire des sténoses carotidiennes du diabétique qui devrait s’orienter vers une recherche de cette insuffisance de suppléance par le polygone de Willis. L’existence d’une sténose carotidienne serrée et d’une suppléance incomplète par le polygone de Willis est un élément en faveur de l’indication chirurgicale. Et en cas de geste chirurgical, l’intolérance au clampage devrait être recherchée de façon active notamment par l’anesthésie locorégionale qui a, en plus, l’avantage de limiter le risque chirurgical lié à l’intubation qui est plus risquée chez le diabétique qui a plus fréquemment une trachéomalacie.<br />Conclusion : le diabète est un facteur majorant le risque d’ischémie cérébrale hémodynamique par atteinte des artères communicantes. Cela explique probablement la sur-morbidité neurologique de ces patients.<br />
Séance 4
Séance 4
Séance 4

Contenu connexe

Tendances

Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014
Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014
Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014Islem Soualhi
 
Perioperative Cardiac Complications. Ali JENDOUBI, MD. 2018
Perioperative Cardiac Complications. Ali JENDOUBI, MD. 2018Perioperative Cardiac Complications. Ali JENDOUBI, MD. 2018
Perioperative Cardiac Complications. Ali JENDOUBI, MD. 2018Ali Jendoubi, MD
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALMede Space
 
Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017Ali Jendoubi, MD
 
Htap thrombo embolique chronique docteur norah ghanem
Htap thrombo embolique chronique docteur norah ghanemHtap thrombo embolique chronique docteur norah ghanem
Htap thrombo embolique chronique docteur norah ghanemNora Ghanem
 
Efficacy of Cardioprotective « Conditioning » Strategies In Cardiac Surgery:...
 Efficacy of Cardioprotective « Conditioning » Strategies In Cardiac Surgery:... Efficacy of Cardioprotective « Conditioning » Strategies In Cardiac Surgery:...
Efficacy of Cardioprotective « Conditioning » Strategies In Cardiac Surgery:...Ali Jendoubi, MD
 
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017Ali Jendoubi, MD
 
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017idriss rg
 
Quel délai pour la chirurgie carotidienne après un accident neurologique?
Quel délai pour la chirurgie carotidienne après un accident neurologique?Quel délai pour la chirurgie carotidienne après un accident neurologique?
Quel délai pour la chirurgie carotidienne après un accident neurologique?Pelouze Guy-André
 
L'ECMO, principes et indications
L'ECMO, principes et indicationsL'ECMO, principes et indications
L'ECMO, principes et indicationsHervé Faltot
 
Les resumes angeiologie2010 3
Les resumes angeiologie2010 3Les resumes angeiologie2010 3
Les resumes angeiologie2010 3sfa_angeiologie
 
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_collR sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_collsfa_angeiologie
 
Cardiopathies par obstacle du cœur droit
Cardiopathies par obstacle du cœur droitCardiopathies par obstacle du cœur droit
Cardiopathies par obstacle du cœur droitimma-dr
 
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie   néphrologieLe manuel du généraliste 2 urologie   néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologiedrmouheb
 

Tendances (19)

Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014
Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014
Risque ischémique et hémorragique cérébral dans la fibrillation Atriale 2014
 
Afar revue aaa_2006
Afar revue aaa_2006Afar revue aaa_2006
Afar revue aaa_2006
 
Perioperative Cardiac Complications. Ali JENDOUBI, MD. 2018
Perioperative Cardiac Complications. Ali JENDOUBI, MD. 2018Perioperative Cardiac Complications. Ali JENDOUBI, MD. 2018
Perioperative Cardiac Complications. Ali JENDOUBI, MD. 2018
 
Vol Et Tvp
Vol Et TvpVol Et Tvp
Vol Et Tvp
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
 
Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Goal-directed Echocardiography | Ali JENDOUBI, MD | 2017
 
Htap thrombo embolique chronique docteur norah ghanem
Htap thrombo embolique chronique docteur norah ghanemHtap thrombo embolique chronique docteur norah ghanem
Htap thrombo embolique chronique docteur norah ghanem
 
What's up Collector Cardiologie Interventionnelle
What's up Collector Cardiologie InterventionnelleWhat's up Collector Cardiologie Interventionnelle
What's up Collector Cardiologie Interventionnelle
 
Efficacy of Cardioprotective « Conditioning » Strategies In Cardiac Surgery:...
 Efficacy of Cardioprotective « Conditioning » Strategies In Cardiac Surgery:... Efficacy of Cardioprotective « Conditioning » Strategies In Cardiac Surgery:...
Efficacy of Cardioprotective « Conditioning » Strategies In Cardiac Surgery:...
 
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
 
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
Présentation syndrome coronaire ST+( stemi) (dc et trt ) Reghmit 2017
 
Article compression sib
Article compression sibArticle compression sib
Article compression sib
 
Quel délai pour la chirurgie carotidienne après un accident neurologique?
Quel délai pour la chirurgie carotidienne après un accident neurologique?Quel délai pour la chirurgie carotidienne après un accident neurologique?
Quel délai pour la chirurgie carotidienne après un accident neurologique?
 
L'ECMO, principes et indications
L'ECMO, principes et indicationsL'ECMO, principes et indications
L'ECMO, principes et indications
 
Embolie Pulmonaire - Gaz du Sang - Kesako ?
Embolie Pulmonaire - Gaz du Sang - Kesako ?Embolie Pulmonaire - Gaz du Sang - Kesako ?
Embolie Pulmonaire - Gaz du Sang - Kesako ?
 
Les resumes angeiologie2010 3
Les resumes angeiologie2010 3Les resumes angeiologie2010 3
Les resumes angeiologie2010 3
 
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_collR sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
R sum- -final_article_polonsky_ts_et_coll
 
Cardiopathies par obstacle du cœur droit
Cardiopathies par obstacle du cœur droitCardiopathies par obstacle du cœur droit
Cardiopathies par obstacle du cœur droit
 
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie   néphrologieLe manuel du généraliste 2 urologie   néphrologie
Le manuel du généraliste 2 urologie néphrologie
 

Similaire à Séance 4

Conférence actualisation SFAR 2002
Conférence actualisation SFAR 2002Conférence actualisation SFAR 2002
Conférence actualisation SFAR 2002samirsharshar
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDODr A. ILBOUDO
 
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011oussama El-h
 
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographiCathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographiimma-dr
 
Plaque Depairon Jifa 2010
Plaque Depairon Jifa 2010Plaque Depairon Jifa 2010
Plaque Depairon Jifa 2010sfa_angeiologie
 
02.neuro_radiologie.pdf
02.neuro_radiologie.pdf02.neuro_radiologie.pdf
02.neuro_radiologie.pdfOnLine68
 
Artériolosclérose rétinienne, facteur de risque cardio-vasculaire ? (V.Krivosic)
Artériolosclérose rétinienne, facteur de risque cardio-vasculaire ? (V.Krivosic)Artériolosclérose rétinienne, facteur de risque cardio-vasculaire ? (V.Krivosic)
Artériolosclérose rétinienne, facteur de risque cardio-vasculaire ? (V.Krivosic)Jean-Francois GIRMENS
 
AIT la partie émergée de l'iceberg
AIT la partie émergée de l'icebergAIT la partie émergée de l'iceberg
AIT la partie émergée de l'icebergPelouze Guy-André
 
Analyse article caretta_final-1--1-
Analyse article caretta_final-1--1-Analyse article caretta_final-1--1-
Analyse article caretta_final-1--1-sfa_angeiologie
 
Eim des artères caverneuses
Eim des artères caverneusesEim des artères caverneuses
Eim des artères caverneusessfa_angeiologie
 
polyarterielle
polyarteriellepolyarterielle
polyarteriellezahraben96
 
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile  facteur prédictif aomiDysfonction érectile  facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile facteur prédictif aomisfa_angeiologie
 
Analyse article corona jsm 2008
Analyse article corona jsm 2008Analyse article corona jsm 2008
Analyse article corona jsm 2008sfa_angeiologie
 

Similaire à Séance 4 (20)

Conférence actualisation SFAR 2002
Conférence actualisation SFAR 2002Conférence actualisation SFAR 2002
Conférence actualisation SFAR 2002
 
AVC péri opératoire
AVC péri opératoireAVC péri opératoire
AVC péri opératoire
 
Sca externes.1
Sca externes.1Sca externes.1
Sca externes.1
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
 
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
A qui proposer une angioplastie carotidienne en 2011
 
Coro et ACR Contre jnuc3 2014
Coro et ACR Contre jnuc3 2014Coro et ACR Contre jnuc3 2014
Coro et ACR Contre jnuc3 2014
 
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographiCathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
Cathétérisme cardiaque, angiocardiographie et coronarographi
 
Plaque Depairon Jifa 2010
Plaque Depairon Jifa 2010Plaque Depairon Jifa 2010
Plaque Depairon Jifa 2010
 
02.neuro_radiologie.pdf
02.neuro_radiologie.pdf02.neuro_radiologie.pdf
02.neuro_radiologie.pdf
 
5 kane
5   kane5   kane
5 kane
 
Neuro imagerie
Neuro imagerieNeuro imagerie
Neuro imagerie
 
Artériolosclérose rétinienne, facteur de risque cardio-vasculaire ? (V.Krivosic)
Artériolosclérose rétinienne, facteur de risque cardio-vasculaire ? (V.Krivosic)Artériolosclérose rétinienne, facteur de risque cardio-vasculaire ? (V.Krivosic)
Artériolosclérose rétinienne, facteur de risque cardio-vasculaire ? (V.Krivosic)
 
Whats Up Collector Insuffisance Cardiaque
Whats Up Collector Insuffisance CardiaqueWhats Up Collector Insuffisance Cardiaque
Whats Up Collector Insuffisance Cardiaque
 
AIT la partie émergée de l'iceberg
AIT la partie émergée de l'icebergAIT la partie émergée de l'iceberg
AIT la partie émergée de l'iceberg
 
Analyse article caretta_final-1--1-
Analyse article caretta_final-1--1-Analyse article caretta_final-1--1-
Analyse article caretta_final-1--1-
 
Eim des artères caverneuses
Eim des artères caverneusesEim des artères caverneuses
Eim des artères caverneuses
 
polyarterielle
polyarteriellepolyarterielle
polyarterielle
 
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile  facteur prédictif aomiDysfonction érectile  facteur prédictif aomi
Dysfonction érectile facteur prédictif aomi
 
Doc1
Doc1Doc1
Doc1
 
Analyse article corona jsm 2008
Analyse article corona jsm 2008Analyse article corona jsm 2008
Analyse article corona jsm 2008
 

Plus de sfa_angeiologie

Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondesDiagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondessfa_angeiologie
 
Hta travail lome k yayedh
Hta travail lome  k yayedhHta travail lome  k yayedh
Hta travail lome k yayedhsfa_angeiologie
 
Articles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienneArticles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub sahariennesfa_angeiologie
 
Troubles trophiques_bourree
 Troubles trophiques_bourree Troubles trophiques_bourree
Troubles trophiques_bourreesfa_angeiologie
 
Thrombose veineuse_kane
 Thrombose veineuse_kane Thrombose veineuse_kane
Thrombose veineuse_kanesfa_angeiologie
 
Tamponade pericardique_pessinaba
 Tamponade pericardique_pessinaba Tamponade pericardique_pessinaba
Tamponade pericardique_pessinabasfa_angeiologie
 
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumesAngeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumessfa_angeiologie
 
Tabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbalTabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbalsfa_angeiologie
 
Présentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slidePrésentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slidesfa_angeiologie
 
Programme jifa 2014 11122013
Programme jifa 2014 11122013Programme jifa 2014 11122013
Programme jifa 2014 11122013sfa_angeiologie
 

Plus de sfa_angeiologie (20)

Jifa 2015 2014 03-26
Jifa 2015 2014 03-26Jifa 2015 2014 03-26
Jifa 2015 2014 03-26
 
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondesDiagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
Diagnostic ultrasonore des thromboses veineuses profondes
 
Bilan congres congo
Bilan congres congoBilan congres congo
Bilan congres congo
 
Tvp et hiv a kane
Tvp et hiv   a kaneTvp et hiv   a kane
Tvp et hiv a kane
 
Jifa 2014
Jifa 2014Jifa 2014
Jifa 2014
 
Pied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayedPied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayed
 
Hta travail lome k yayedh
Hta travail lome  k yayedhHta travail lome  k yayedh
Hta travail lome k yayedh
 
Articles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienneArticles recus afrique sub saharienne
Articles recus afrique sub saharienne
 
Troubles trophiques_bourree
 Troubles trophiques_bourree Troubles trophiques_bourree
Troubles trophiques_bourree
 
Thrombose veineuse_kane
 Thrombose veineuse_kane Thrombose veineuse_kane
Thrombose veineuse_kane
 
Tamponade pericardique_pessinaba
 Tamponade pericardique_pessinaba Tamponade pericardique_pessinaba
Tamponade pericardique_pessinaba
 
Poplitee
PopliteePoplitee
Poplitee
 
Cotonou cardiologie.jpg
Cotonou cardiologie.jpgCotonou cardiologie.jpg
Cotonou cardiologie.jpg
 
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumesAngeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
Angeiologie 4 2013 - 1-2014 livre des resumes
 
Programme jifa 08012014
Programme jifa 08012014Programme jifa 08012014
Programme jifa 08012014
 
2014 sfa
2014 sfa2014 sfa
2014 sfa
 
Radiofreq vd
Radiofreq vdRadiofreq vd
Radiofreq vd
 
Tabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbalTabagisme et thrombose habbal
Tabagisme et thrombose habbal
 
Présentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slidePrésentation jifa 2014 slide
Présentation jifa 2014 slide
 
Programme jifa 2014 11122013
Programme jifa 2014 11122013Programme jifa 2014 11122013
Programme jifa 2014 11122013
 

Séance 4

  • 1. Séance 4. Le risque cardiovasculaire et son evaluation (Groupe de travail 1, 3, 9, 14)<br />Présidents : A. KANE (Sénégal) et P.J. TOUBOUL (Paris) <br />Modérateurs : V. ARFI (Dieppe) et C. DANIEL (Rueil-Malmaison)<br />Echographie Doppler endovasculaire face à la plaque A.LAFONT<br />Apport des nouvelles techniques d’exploration vasculaire pour l’évaluation du risque cardiovasculaire :<br />- Mesure de l’épaisseur intima média et plaque P.J. TOUBOUL <br />- Le Score Calcique <br />JP.LAISSY <br /> Service de radiologie vasculaire Hop Bichat (Paris)<br />Bien qu'il n'y ait aucun doute sur le fait que les patients à haut risque (comptant plus de 20% de risques d'un événement cardiovasculaire dans les dix ans à venir) ont besoin de traitements préventifs plus agressifs, la majorité des événements cardiovasculaires surviennent chez des personnes à risque intermédiaire (10-20% de risques à dix ans).<br />Une évaluation précise des risques peut être utile dans la réduction des événements cardiovasculaires par une meilleure stratégie de mesures préventives.<br /> Il a été suggéré que l'évaluation des risques traditionnels peut être affinée avec la quantification sélective du calcium coronaire ou calcium scoring (CS) au même titre que d'autres méthodes de mesure de l’athérosclérose infraclinique.<br />Les calcifications coronaires sont un marqueur de l'athérosclérose qui peut être quantifiée en TDM cardiaque ; leur importance est proportionnelle à l'étendue et la gravité de la maladie athéroscléreuse. Les études publiées (1-3) démontrent une grande sensibilité du calcium scoring ou score calcique pour la présence de la maladie coronarienne, mais une faible spécificité pour l’évaluation des lésions obstructives coronaires en fonction du degré de calcifications coronaires. Plusieurs grands essais cliniques ont clairement démontré la valeur prédictive ajoutée du score calcique sur le score de risque de Framingham lorsqu'il est utilisé chez les patients asymptomatiques. Sur la base de nombreuses études observationnelles, les patients ayant des charges ou scores calciques augmentées (reflet du volume de l’apoptose au sein de la plaque d’athérome) sont environ dix fois plus susceptibles de souffrir d'un événement cardiaque au cours des 3-5 prochaines années. <br />Les scores de calcium coronaire ont dépassé les facteurs de risque classiques, comme la protéine C-réactive (CRP) très sensible, et l’épaisseur intima média carotidienne (IMT) comme facteur prédictif d'événements cardiovasculaires. <br />Les informations pertinentes pronostiques obtenues peuvent être utiles pour entreprendre ou intensifier les stratégies de traitement les plus appropriées pour ralentir la progression de la maladie vasculaire athéroscléreuse.<br /> Les données actuelles suggèrent que les patients à risque intermédiaire sont les plus à même de bénéficier de la stratification du risque avec la TDM cardiaque, que le score calcique est efficace pour identifier un risque accru, et que cette information est efficace pour motiver des changements de comportement.<br />Références<br />1.Elias-Smale SE, Proença RV, Koller MT, Kavousi M, van Rooij FJ, Hunink MG, Steyerberg EW, Hofman A, Oudkerk M, Witteman JC. Coronary calcium score improves classification of coronary heart disease risk in the elderly: the Rotterdam study. J Am Coll Cardiol. 2010; 56:1407-14<br />2.Hacioglu Y, Gupta M, Budoff MJ. Noninvasive anatomical coronary artery imaging versus myocardial perfusion imaging: which confers superior diagnostic and prognostic information? J Comput Assist Tomogr. 2010; 34:637-44<br />3.Nucifora G, Schuijf JD, van Werkhoven JM, Jukema JW, Djaberi R, Scholte AJ, de Roos A, Schalij MJ, van der Wall EE, Bax JJ. Prevalence of coronary artery disease across the Framingham risk categories: coronary artery calcium scoring and MSCT coronary angiography. J Nucl Cardiol. 2009;16:368-75. <br />Fig1. Réseau coronaire gauche non calcifié (a), modérément calcifié (b), très calcifié (c).<br /> <br />Sténose carotidienne du diabétique : une explication du sur-risque neurologique ?<br /> <br />Docteur Christian PETITJEAN<br />Unité de Chirurgie Carotidienne - Clinique Alleray-Labrouste - PARIS<br />Le diabète est un facteur de risque indépendant d’accident ischémique cérébral. Il augmente la fréquence des sténoses carotidiennes symptomatiques. Les accidents ischémiques cérébraux du diabétique ont une mortalité plus élevée et des séquelles plus lourdes que ceux survenant chez les non-diabétiques. <br />En cas d’intervention chirurgicale pour traiter une sténose carotidienne, les études NASCET et ACAS ont montré que le diabète doublait la fréquence des accidents ischémiques cérébraux post-opératoires.<br />De nombreux facteurs ont été évoqués pour expliquer cette aggravation du risque neurologique parmi lesquels l’hyperglycémie et l’hypertension artérielle, mais ces facteurs n’expliquent pas à eux seuls cette sur-morbidité neurologique, notamment en cas de chirurgie où la glycémie et l’hypertension sont contrôlées en péri-opératoire.<br />Les accidents ischémiques cérébraux qu’ils soient spontanés sur sténose carotidienne, ou qu’ils surviennent au cours ou au décours de la chirurgie, sont toujours plus graves lorsqu’ils sont d’origine hémodynamique, car dans ce cas toute chute importante de la pression artérielle entraîne une souffrance cérébrale. Ce risque hémodynamique a été bien démontré dans le cas des sténoses carotidiennes avec occlusion controlatérale où le risque d’accident ischémique cérébral est multiplié par deux à deux ans, que le malade soit opéré ou non.<br />Nous avons émis l’hypothèse que le diabète augmentait aussi la fréquence des accidents hémodynamiques par rapport aux accidents emboliques en cas de sténose carotidienne. <br />Ce risque hémodynamique du diabétique est probablement dû aux sténoses intracrâniennes qui sont plus fréquentes en cas de diabète ; et en cas de sténose carotidienne serrée, un polygone de Willis incomplet majore le risque d’accident ischémique cérébral post-opératoire. Nous avons donc étudié l’ischémie cérébrale hémodynamique au cours du clampage sur une série de 2466 interventions de revascularisation carotidienne pour sténose athéromateuse faites sous anesthésie locorégionale chez 2240 malades. Il s’agissait de 1649 hommes et 591 femmes, d’âge moyen 70,5 ans (28-98 ans). 1882 interventions ont été réalisées chez des malades non diabétiques (groupe 1) et 584 chez des malades diabétiques (groupe 2). L’insuffisance circulatoire hémodynamique a été diagnostiquée cliniquement sous anesthésie locorégionale par la survenue de troubles de la conscience et/ou d’un déficit moteur controlatéral à la carotide clampée.<br />Cette étude a montré que le risque d’ischémie cérébrale hémodynamique au clampage passait de 7,2% pour les patients non diabétiques à 11,5% pour les patients diabétiques (P = 0.001).<br />En pratique, cela a une incidence sur le bilan vasculaire des sténoses carotidiennes du diabétique qui devrait s’orienter vers une recherche de cette insuffisance de suppléance par le polygone de Willis. L’existence d’une sténose carotidienne serrée et d’une suppléance incomplète par le polygone de Willis est un élément en faveur de l’indication chirurgicale. Et en cas de geste chirurgical, l’intolérance au clampage devrait être recherchée de façon active notamment par l’anesthésie locorégionale qui a, en plus, l’avantage de limiter le risque chirurgical lié à l’intubation qui est plus risquée chez le diabétique qui a plus fréquemment une trachéomalacie.<br />Conclusion : le diabète est un facteur majorant le risque d’ischémie cérébrale hémodynamique par atteinte des artères communicantes. Cela explique probablement la sur-morbidité neurologique de ces patients.<br />