Un désir actuel de thérapie génique !!!!       LARGE PANNEL DES THÉRAPIES        GÉNÉTIQUES ET CELLULAIRES-Traiter un terr...
Un désir actuel de thérapie génique...                COUPS DE PROJECTEURS            Affections monogéniques héréditaires...
Un désir actuel de thérapie génique !!!Va-t-on passer aux actes pour lesulcères?-Drépanocytose homozygote   -En vue-Artéri...
Physiopathologie de lulcère veineux:         Hyperpression veineuse microvenulaire                                        ...
Physiopathologie de l’ulcère veineux               Processus                                             Processus:Kératin...
Physiopathologie de l’ulcère veineux              Processus   APOPTOSE             ulcus                             NÉCRO...
Physiopathologie de l’ulcère veineux             Processus*   APOPTOSE                       ulcus                        ...
Ulcère veineux: troubles génétiques*         TERRAIN INTERSTITIEL         -Mutation HFE: C282 Y: allèle Y: risque x 6 ou 7...
Un désir actuel de thérapie génique !!!Comment passer aux actes pour lesulcères veineux?-Ulcère veineux grave et persistan...
EVALUATION                  In situ:                            Peau + FGF-1                            ou-Du progrès tech...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Thérapie génique mr boisseau

922 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Thérapie génique mr boisseau

  1. 1. Un désir actuel de thérapie génique !!!! LARGE PANNEL DES THÉRAPIES GÉNÉTIQUES ET CELLULAIRES-Traiter un terrain parfois familial.-Remplacer le gène absent (affections monogéniques),délétion, mutation, variants.-Corriger un gène rendu défaillant par un SNP (affectionsplurigéniques aquises).Utilisation de cellules souches autologues en activantle « homing ».-Cellules souches mésenchymateuses (par IM ou IV)-Greffes de peau in situ génétiquement amplifiées.
  2. 2. Un désir actuel de thérapie génique... COUPS DE PROJECTEURS Affections monogéniques héréditaires -Immunodéficience héréditaire -Myopathies -Maladie de Hurler -Déficit en lipoprotéine lipase -Β Thalassémie homozygote -Hémophilie B Affections plurigéniques acquises -Parkinson -PCE -Alzheimer -Hémopathie lymphoïde (ex vivo) -Affection cardio-vasculairesThérapie cellulaires -Acell-Dream Study: artériopathies, MSC en Intra-musculaire. -Apollo-Cytori Study: MSC en cours de cathétérisme.
  3. 3. Un désir actuel de thérapie génique !!!Va-t-on passer aux actes pour lesulcères?-Drépanocytose homozygote -En vue-Artériopathies ischémiques avec ulcère -Essai TAMARIS : plasmide FGF-1 en IntraM-Ulcère veineux grave et persistant - ???? -Etat de lieux
  4. 4. Physiopathologie de lulcère veineux: Hyperpression veineuse microvenulaire Epiderme Couche basale de kératinocytes Derme papillaire Plexus vasculaire sous-papillaire Hyperpression veineuseImage « bloodvessel ipg » empruntée sur Internet pourcommunication orale uniquement.
  5. 5. Physiopathologie de l’ulcère veineux Processus Processus:Kératinocytes ulcus [1] métaboliques [3] (favorisants) (favorisants Dépôts de fer [1] HomocystéineLymphos Th1 Collagène 1Macrophage [2] [2] MMPs 2, 9, 12Derme [4] (activées, hyperactives)papillaire [3] Apoptose des Kératinocytes Anse (activée par lesTh1) capillaire Modifiée (Capillaroscopie [4] Facteurs de croissance Fagrell & Bollinger) (Fibroblast Growth Factor) (insuffisants)
  6. 6. Physiopathologie de l’ulcère veineux Processus APOPTOSE ulcus NÉCROSEDermepapillaireAnse capillaireModifiée(Capillaroscopie)
  7. 7. Physiopathologie de l’ulcère veineux Processus* APOPTOSE ulcus HEALING -Fibrine & facteur XIII NÉCROSE -Œstrogène Rec. βDerme -Reconstruction parpapillaire les fibroblastes : (Fibroblast growthAnse factor: FGF-1) capillaireModifiée(Capillaroscopie) * d’après Bergan et al 2006, Pappas et al 2003, Simka et al 2010...
  8. 8. Ulcère veineux: troubles génétiques* TERRAIN INTERSTITIEL -Mutation HFE: C282 Y: allèle Y: risque x 6 ou 7 -Mutation HFE: H63D: allèle D: 10 ans plus tôt -SNP homozygote gène de la Ferroportine: 1-8GG: risque x 5 et surface augmentée de l’ulcère. -SNP gène de la MTFR: SNP C677T: 20% C4 –C6 ACTION DES MMPs -SNP région codante gène MMP12: SNP 82GA; sous génotypes AA ou GA: risque x 5 FACTEURS DE CROISSANCE -SNP gène récepteur 2 du FGF: 2451 GA: 20% ulcères primitifs VARIANT FACTEUR XIII -facteur XIII V34L: en homozygotie LL ralentit le healing et augmente la surface. RÉCEPTEUR OESTROGENE* Zamboni, Tognazzo, SNP ERβ CA d’expression basseGemmati 2005-2009, (low CA repeats alleles); ralentitAsworth 2005, Nagy 2005, le healing.and others...
  9. 9. Un désir actuel de thérapie génique !!!Comment passer aux actes pour lesulcères veineux?-Ulcère veineux grave et persistant: -HYPOTHÈSES
  10. 10. EVALUATION In situ: Peau + FGF-1 ou-Du progrès technique MSCpour ce soin Facteur XIII-L’aspect éthique(nombre sujets concernés) Chélateurs du fer Homocystéinémie-Le rapport coût-bénéfice-Le coût du dépistage(enquêtes préconisées parles scientifiques)

×