Au	
  delà	
  de	
  la	
  rhétorique	
  :	
  	
  
la	
  poé2que	
  de	
  l’inven2on	
  des	
  TICs	
  
Annie	
  Gentes	
  ...
Comment	
  faire	
  sens	
  des	
  pra2ques	
  de	
  nommage	
  
dans	
  les	
  sciences	
  de	
  l’ingénieur	
  ?	
  
•  ...
Fil	
  de	
  la	
  présenta2on	
  
1.  Méthodes	
  Hybrides	
  	
  
2.  Défini2on	
  du	
  «	
  poé2que	
  »	
  
3.  Analys...
1-­‐	
  Deux	
  méthodes	
  pour	
  ceBe	
  recherche	
  
-­‐  Ethnographie	
  de	
  groupes	
  
de	
  recherche	
  
-­‐  ...
Les	
  terrains–	
  la	
  recherche	
  et	
  le	
  design	
  des	
  TIC	
  
•  14	
  ans	
  /13	
  projets	
  de	
  recher...
Ethnographie	
  des	
  groupes	
  de	
  recherche	
  
•  Par2cipa2on	
  et	
  observa2on	
  de	
  projets	
  de	
  
recher...
Analyse	
  des	
  textes,	
  des	
  documents	
  et	
  des	
  media	
  
•  Défini2on	
  et	
  sélec2on	
  d’un	
  corpus	
 ...
2-­‐	
  défini2on	
  du	
  poé2que	
  
•  Travail	
  sur	
  les	
  mots	
  et	
  le	
  langage	
  (Jakobson,	
  
1981)	
  
•  Travail	
  sur	
  l’expansion	
  du...
Recherches	
  	
  
•  dans	
  les	
  textes	
  scien2fiques	
  (Olohan,	
  2000),	
  	
  
•  en	
  ethnographie	
  par	
  e...
3-­‐	
  présenta2on	
  de	
  quelques	
  pra2ques	
  
poé2ques	
  dans	
  la	
  recherche	
  
-­‐  Jeux	
  de	
  mots	
  
...
Inventer	
  un	
  nom	
  commun	
  
•  Un	
  artefact	
  technique	
  :	
  	
  le	
  “trackpoint”	
  (dans	
  
les	
  ordi...
TrackPoint	
  naming	
  experience	
  –	
  Ted	
  Selker	
  
•  Jmouse:	
  first	
  experiments	
  with	
  using	
  J	
  ke...
Ar2ficial	
  Intelligence	
  -­‐	
  McCarthy	
  
•  Coined	
  by	
  John	
  McCarthy	
  for	
  Dartmouth	
  conference	
  1...
Bluetooth	
  :	
  un	
  roi	
  et	
  un	
  standard	
  de	
  transmission	
  
radio	
  de	
  courte	
  portée	
  -­‐	
  Ji...
Bap2ser	
  un	
  projet	
  :	
  ‘ADAM	
  ’	
  (2010-­‐2014)	
  
•  Discussion	
  sur	
  le	
  sujet	
  de	
  la	
  recherc...
4-­‐	
  analyse	
  de	
  ce	
  que	
  ces	
  pra2ques	
  apportent	
  à	
  
la	
  recherche	
  du	
  point	
  de	
  vue	
 ...
Le	
  poé2que	
  engage	
  un	
  processus	
  interpréta2f	
  
•  Les	
  noms	
  bénéficient	
  d’une	
  certaine	
  «	
  l...
Le	
  poé2que	
  ar2cule	
  les	
  espaces	
  de	
  concep2on	
  
et	
  de	
  récep2on	
  
•  Produc2on:	
  	
  
–  Rather...
Le	
  poé2que	
  augmente	
  nos	
  espaces	
  de	
  
connaissances	
  
•  Ils	
  insèrent	
  le	
  technique	
  dans	
  l...
5-­‐	
  quelques	
  points	
  de	
  vue	
  sur	
  la	
  science	
  
-­‐  Épistemologie	
  
classique	
  
-­‐  Sociologie	
...
Epistémologies	
  classiques	
  
•  Science	
  crée	
  et	
  teste	
  des	
  hypothèses	
  	
  
•  Démonstra2ons	
  logiqu...
Sociologie	
  des	
  sciences	
  
•  Science	
  est	
  aussi	
  faite	
  de	
  stratégies	
  
•  Acteurs	
  construisent	
...
La	
  valeur	
  du	
  poé2que	
  dans	
  la	
  recherche	
  :	
  une	
  
hypothèse	
  
•  Jouer	
  avec	
  les	
  mots,	
 ...
Merci	
  !	
  
Annie	
  Gentes	
  
hBp://codesignlab.wp.mines-­‐telecom.fr	
  
	
  
Naming	
  projects:	
  acroba2c	
  acronyms	
  
•  “PLUG”	
  (Play	
  Ubiquitous	
  Games	
  and	
  Play	
  More)	
  	
  
...
Logos	
  and	
  signature	
  
	
  
•  ILHAIRE:	
  Introducing	
  Laughter	
  in	
  
Human	
  Avatar	
  Interac2on,	
  Rese...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Sfsic14 140604-gentes

329 vues

Publié le

Au delà de la rhétorique : la poétique de l’inventon des TICs
Annie Gentes
Codesign Lab - Telecom ParisTech
annie.gentes@telecom-paristech.fr
http://codesignlab.wp.mines-­‐telecom.fr

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Sfsic14 140604-gentes

  1. 1. Au  delà  de  la  rhétorique  :     la  poé2que  de  l’inven2on  des  TICs   Annie  Gentes   Codesign  Lab  -­‐  Telecom  ParisTech   annie.gentes@telecom-paristech.fr   hBp://codesignlab.wp.mines-­‐telecom.fr    
  2. 2. Comment  faire  sens  des  pra2ques  de  nommage   dans  les  sciences  de  l’ingénieur  ?   •  Comment  faire  sens  de   choses  étranges  dans  la   recherche  ?     •  est-­‐ce  que  ces  pra2ques   sont  accessoires  ou  bien   contribuent-­‐elles  à   l’inven2on  ?  
  3. 3. Fil  de  la  présenta2on   1.  Méthodes  Hybrides     2.  Défini2on  du  «  poé2que  »   3.  Analyse  des  pra2ques  poé2ques  dans  la  recherche  :  noms   communs,  noms  propres   4.  Qu’est-­‐ce  que  ces  pra2ques  poé2ques  apportent  à  la   recherche  ?     5.  Quelques  points  de  vue  sur  la  science  :  épistémologie   classique  –  sociologie  des  sciences  -­‐    poé2ques  des  sciences?  
  4. 4. 1-­‐  Deux  méthodes  pour  ceBe  recherche   -­‐  Ethnographie  de  groupes   de  recherche   -­‐  Analyse  des  textes,  des   documents  et  des  media    
  5. 5. Les  terrains–  la  recherche  et  le  design  des  TIC   •  14  ans  /13  projets  de  recherche  publique,  français  et  européenT  (FUI,   ANR,  FP7,  Industriel,…)   •  Bell  Labs-­‐Alcatel-­‐Lucent,  SDS-­‐Microsoe,  Thales,  SNCF,  EDF,  3S   Informa2que,  Orange,  Renault  …   •  Réunion  des  Musées  Na2onaux,  musée  des  arts  décora2fs,  Friche  Belle  de   Mai,  musée  des  arts  et  mé2ers,  ville  de  Paris  
  6. 6. Ethnographie  des  groupes  de  recherche   •  Par2cipa2on  et  observa2on  de  projets  de   recherche  de  bout  en  bout   •  Interviews  approfondis   •  Étude  de  la  façon  dont  les  noms  et  les  récits   jouent  un  rôle  dans  la  matura2on  de   l’inven2on  dans  le  groupe    
  7. 7. Analyse  des  textes,  des  documents  et  des  media   •  Défini2on  et  sélec2on  d’un  corpus  de  textes   –  François  Ras2er,  Arts  et  sciences  du  texte  (Paris:  Presses  universitaires  de  France,  2001)   •  Focus  sur  le  processus  de  significa2on  comme  défini  en  sémio2que,   anthropologie  des  cultures  matérielles  et  plus  récemment  dans  les   recherche  en  design   –  Umberto  Eco,  L’oeuvre  ouverte  ([S.l.]:  Éd.  du  Seuil,  1979)       –  Keane,  W.:  Semio2cs  and  the  Social  Analysis  of  Material  Things,  Language  &   Communica2on,  vol.23,  pp.  409–425  (2003)     –  Krippendorff,  K.:  The  Seman2c  Turn,  A  New  Founda2on  for  Design.  Taylor  &  Francis,   (2006)   •  Etude  de  la  façon  dont  les  mots  font  sens  :   –  Décrivent  la  technologie  (comme  un  dic2onnaire)   –  Augmentent  notre  interpréta2on  de  la  technologie  (comme  une   encyclopédie)  
  8. 8. 2-­‐  défini2on  du  poé2que  
  9. 9. •  Travail  sur  les  mots  et  le  langage  (Jakobson,   1981)   •  Travail  sur  l’expansion  du  monde  :  ouvrir  sur   des  aspects  du  monde  latents  ou  possibles     (Valéry,  1957)   Ø En  travaillant  sur  le  langage,  les  auteurs   transforment  la  façon  de  découper  le  monde,   d’en  fournir  une  interpréta2on  originale  et   d’augmenter  notre  capacité  à  le  penser.    
  10. 10. Recherches     •  dans  les  textes  scien2fiques  (Olohan,  2000),     •  en  ethnographie  par  exemple  (Clifford,  1986).   •  les  images  scien2fiques  ont  été  notées  pour  leur  ambi2on   esthé2que  (Sicard,  1991).     •  Et  pour  leur  rôle  dans  la  produc2on  des  connaissances   scien2fiques  (Burri,  Dumit,  2007)     Ø Ma  ques2on  :  qui  a  t-­‐il  a  de  proprement  concep2f  dans  ce   travail  et  comment  il  s’ar2cule  avec  celui  de  l’inven2on  
  11. 11. 3-­‐  présenta2on  de  quelques  pra2ques   poé2ques  dans  la  recherche   -­‐  Jeux  de  mots   scien2fiques  :  inventer   un  nom  commun   -­‐  Acronymes   Acroba2ques  :  bap2ser   les  projets  d’un  nom   propre  
  12. 12. Inventer  un  nom  commun   •  Un  artefact  technique  :    le  “trackpoint”  (dans   les  ordinateurs  –  IBM)   •  Un  champ  de  recherche  :  Intelligence   Ar2ficielle   •  Une  norme  européenne  :  Blue  tooth  
  13. 13. TrackPoint  naming  experience  –  Ted  Selker   •  Jmouse:  first  experiments  with  using  J  key  as  poin2ng   devices  in  1983   •  Poin2ng  s2ck:  descrip2ve   •  Joynub:  small  joys2ck   •  TrackPointII   – Trackpoint  was  a  mouse/trackball  for  the  ThinkPad   – Related  to  the  old,  but  new…    
  14. 14. Ar2ficial  Intelligence  -­‐  McCarthy   •  Coined  by  John  McCarthy  for  Dartmouth  conference  1956.   •  Machine  intelligence:   –  Too  ordinary     •  Ar2ficial  Intelligence:   –  People  more  exci2ng  than  machines   –  Anthropomorphizing    a  quest     –  Reference  to  Science  fic2on   –  Aspira2onal,  might  carry  a  field  beBer  
  15. 15. Bluetooth  :  un  roi  et  un  standard  de  transmission   radio  de  courte  portée  -­‐  Jim  Kardach     •  Bluetooth:   –   un  roi  qui  unifie  les  différentes  provinces  Danoises  au  10ème  siècle   –  Le  nom  donné  à  un  standard  de  transmission  de    fréquences  radio  de  courtes  portées       •  “Bluetooth  was  borrowed  from  the  10th  century,  second  King  of  Denmark,  King  Harald   Bluetooth  (King  Harald  I  of  Denmark)  who  was  famous  for  uni2ng  Scandinavia  just  as   we  (Intel,  Ericsson,  and  Nokia)  intended  to  unite  the  PC  and  cellular  industries  with  a   short-­‐range  wireless  link.”  [21]   •  Rather  than  keeping  complicated  names  or  acronyms  that  were  far  too  descrip2ve  and   technical  the  par2cipants  chose  the  name  Bluetooth  that  started  as  a  joke  and  finished   as  the  expression  for  the  norm....   •  “…it  became  apparent  the  need  to  have  a  single  name;  as  Intel  would  talk  to  people   about  "Biz-­‐RF",  Ericsson  about  "MC-­‐Link",  and  Nokia  about  "Low  Power-­‐RF  »,  which   also  created  confusion…”  [21]  
  16. 16. Bap2ser  un  projet  :  ‘ADAM  ’  (2010-­‐2014)   •  Discussion  sur  le  sujet  de  la  recherche   •  No2on  de  Peer-­‐to-­‐peer  :  bon  point  de  départ,  mais  trop  focalisé  sur  les   applica2ons,  il  faut  Inclure  les  infrastructures.   •  Finallement,  un  dénominateur    commun  entre  les  deux  groupes  :  Distributed   Architectures  :  AD   •  Jeu  sur  les  combinaisons  de  sons  et  les  connota2ons   •  AD  +  mobiles  informa2on:  ‘ADMIN’              mais  ça  faisait  trop  ges2on  des  systèmes  d’informa2on     •  AD+  Evolu2on  of  Rela2ons:    ‘ADER’.              mais  ça  sonnait  comme  l’inventeur  Clément  Ader     •  AD  +  Ingénierie  des  Rela2ons  (engineering  of  rela2ons):  ‘ADIR’   •  ADAM  +  AM  :  ‘Architectures  Distribuées  Pour  Applica2ons  Mul2ples  ’  +  un  nom   biblique  +  un  seul  homme  dans  l’équipe   •  Outre  les  ques2ons  portant  sur  la  défini2on  d’un  champ,  le  groupe  manifestait   des  préoccupa2ons  de  sonorité,  d’évoca2on  liBéraire  et  d’humour.    
  17. 17. 4-­‐  analyse  de  ce  que  ces  pra2ques  apportent  à   la  recherche  du  point  de  vue  concep2f   -­‐  Le  poé2que  engage  un   processus  interpréta2f   -­‐  Le  poé2que  ar2cule  les  espaces   de  concep2on  et  de  récep2on   -­‐  Le  poé2que  augmente  nos  bases   de  connaissance  
  18. 18. Le  poé2que  engage  un  processus  interpréta2f   •  Les  noms  bénéficient  d’une  certaine  «  la2tude  »   “looseness”  (Searle)    et  permeBent  ainsi  un  travail  interpréta2f     •  Ils  sont  situés  :  ce  qu’ils  évoquent  peut  être  rela2vement  différent   pour  chacun,  ils  peuvent  réunir  différents  points  de  vue     •  Ils  renvoient  à  l’histoire  des  personnes  et  leur  expérience   •  Ils  contribuent  au  processus  de  divergence  /  convergence  au   fondement  du  processus  de  design     •  Ils  se  réfèrent  à  des  objets  de  façon  à  ouvrir  toute  une  famille  de   descrip2ons  possibles    
  19. 19. Le  poé2que  ar2cule  les  espaces  de  concep2on   et  de  récep2on   •  Produc2on:     –  Rather  than  working  on  precise  aBributes,  operate  on  the  “opening  of   possible  worlds”,  Kripke  S.A.:  Naming  and  Necessity,  New  Ed,  Wiley-­‐ Blackwell  (1991)   –  Une  part  «  expansive  »  du  projet  qui  oscille  entre  dénota2ons  et   connota2on  à  la  fois  sur  les  objets  et  sur  les  équipes  et  leur  rapport  à   l’objet      augmente  les  buts  du  projet   •  Recep2on:  permet  une  diversité  d’interpréta2ons  en  contexte   –  “Every  recep2on  of  a  work  of  art  is  both  an  interpreta2on  and  a   performance  of  it,  because  in  every  recep2on  the  work  takes  on  a   fresh  perspec2ve  for  itself.”  Umberto  Eco  
  20. 20. Le  poé2que  augmente  nos  espaces  de   connaissances   •  Ils  insèrent  le  technique  dans  le  social  et  le  culturel  :  ils  ne  décrivent  pas   seulement  ce  que  fait  la  technologie  mais  comment  elle  se  rapporte  à   différentes  expériences   •  Ils  sont  une  façon  de  créer  des  rela2ons  avec  d’autres  disposi2fs  et   d’autres  situa2ons.  Ils  ne  sont  pas  seuls  mais  appar2ennent  à  une  ou  des   familles  :  ex  Trackpoint   •  Ils  meBent  en  rela2on  des  espaces  de  connaissance  jusque  là  disjoint  :   comme  les  humains  et  les  machines  cf  intelligence  ar2ficielle   •  En  rapprochant  des  espaces  de  connaissances  ils  augmentent  les  concepts  
  21. 21. 5-­‐  quelques  points  de  vue  sur  la  science   -­‐  Épistemologie   classique   -­‐  Sociologie  des  sciences   -­‐  Poé2que  des  sciences  ?  
  22. 22. Epistémologies  classiques   •  Science  crée  et  teste  des  hypothèses     •  Démonstra2ons  logiques  ≠  discours  communs.     •  Méthodes  de  valida2on  de  ce  que  l’on  construit   comme  des  faits,  {TvF}     •  Méthodes  Induc2ves  and  deduc2ves  sont  discutées.   –  Chalmers,  A.F.:  What  Is  This  Thing  Called  Science?  Third   Edi2on.  Open  University  Press,  (1999)   –  Berthelot,  J.  M.Epistémologie  des  Sciences  sociales,PUF,   2001  
  23. 23. Sociologie  des  sciences   •  Science  est  aussi  faite  de  stratégies   •  Acteurs  construisent  des    rhétoriques  pour   protéger  leur  projet  et  convaincre  les  acteurs.   –  Latour,  B.:  Science  in  Ac2on:  How  to  Follow  Scien2sts   and  Engineers  Through  Society.  Harvard  University   Press  (1988)   –  The  Handbook  of  Science  and  Technology  Studies.   HackeB,  E.,  Amsterdamska,  O.,  Lynch,  M.,  Wajcman,   (eds.)  Third  Edi2on,  MIT  Press  (2007)  
  24. 24. La  valeur  du  poé2que  dans  la  recherche  :  une   hypothèse   •  Jouer  avec  les  mots,  inventer  des  histoires,  faire  des  images  sont  des  symptômes   de  la  créa2vité  en  recherche   –  Pas  seulement  pour  enseigner,  défendre  ou  démontrer.     –  Ils  augmentent  la  façon  dont  on  pense  le  monde  (Le  Masson,  P.,  Hatchuel,  A.,  &  Weil,  B.   (2007).  Crea2vity  and  design  reasoning:  how  C-­‐K  theory  can  enhance  crea2ve  design.  Proc.   Int.  Conf.  Engineering)  Design,  ICED’07,  Paris.)   •  Deux  aspects  principaux  de  la  poé2que  :   1.  Une  inscrip2on  dans  l’esthé2que  (formes  and  significa2ons)  :  plan  rela2vement   autonome     –  La  fonc2on  poé2que  de  travail  sur  soi  du  langage  (Jakobson,  Roman  Jakobson,  Essais  de   linguis2que  générale  ,  Les  Édi2ons  de  Minuit,  1960)   –  Organise  notre  experience  émo2onnelle  et  intellectuelle   2.  Un  développement  de  ce  qui  n’est  encore  là  :     –  Aristote  (Dunamis  ou  dynamis  signifie  possibilité  or  capacité)  
  25. 25. Merci  !   Annie  Gentes   hBp://codesignlab.wp.mines-­‐telecom.fr    
  26. 26. Naming  projects:  acroba2c  acronyms   •  “PLUG”  (Play  Ubiquitous  Games  and  Play  More)     –  chosen  for  an  RFID  mobile  game;     –  Evokes  the  expression:  “Plug  and  play”   –   evokes  a  certain  easy  to  use,  on  the  go  logic   –   makes  sense  with  devices  “plugging”  on  to  RFID  tags  
  27. 27. Logos  and  signature     •  ILHAIRE:  Introducing  Laughter  in   Human  Avatar  Interac2on,  Research   and  Experiment   •  A  large  variety  of  disciplines  and   interests  in  the  project  and  no  formal   hierarchy  between  the  members:      ”so  making  a  decision  was  perhaps    more  complicated  in  that  respect”.   •  The  logo  is  defined  in  rela2on  to  the   theme  of  the  project:  “we  did  not   want  to  posi2on  the  “product”within   a  market”.     •  “It  focuses  on  the  iden2ty  of  the   project,  the  “heart”  of  the  project”.   La  Cantoche-­‐  TelecomParis-­‐Catherine  Pelachaud  

×