L’oiseau libre et l’oiseau esclave
Un oiseau, né dans une cage, croyait que son espace était cette cage. Il se croyait libre et, voy-ant au-dehors les autres...
Un autre oiseau , passant par là, dit à cet oiseau qui se croyait libre : « Mais pourquoi restes-tu dans ta cage ? Qu’atte...
L’autre lui répondit : « Je ne connais que cette liberté, comment pourrais-je en vouloir une au-tre ? Je ne connais qu’un ...
L’oiseau libre s’attrista en entendant cette ré-ponse ; il ne savait plus quoi dire. Il aurait tant voulu que l’autre conn...
L’oiseau esclave, qui aimait sa condition d’esclave puisqu’il ne connaissait pas d’autre réalité, réfléchit un instant et ...
Le moment tant attendu arriva ; sa maîtresse vint nettoyer la cage de l’oiseau esclave, qui n’était pas tranquille : l’ois...
L’oiseau esclave goûtait à la liberté, et l’autre priait pour qu’il revienne à temps. Mais ce jour-là, hélas, la maîtresse...
Dame Nuit étendit son voile sombre parsemé d’étoiles. Les deux oiseaux s’endormirent, l’un dans sa cage, épuisé par la tri...
Tous deux se réveillèrent au petit matin et louèrent  le Soleil,  la Nature,  le nouveau jour qui commençait.
Celui qui avait dormi sur une branche se dit : « Ce matin, je me souviens d’un rêve qui m’a fait peur ! J’ai rêvé que j’ét...
L’oiseau dans la cage se dit : « Eh bien, j’ai vraiment eu peur ! J’ai rêvé que j’étais loin de ma cage, dehors, où je man...
L’oiseau libre passa près d’une maison où il vit un oiseau dans une cage et se dit :  « Le pauvre, je ne voudrais pas être...
L’oiseau esclave vit passer l’oiseau libre et se dit :  « Le pauvre, je ne voudrais pas être à sa place, il est dépendant ...
L’oiseau libre qui fut esclave ne l’était plus, et l’oiseau libre était devenu esclave.   Où le rêve commence-t-il et où f...
Extrait du livre  « Le Voyageur Incorporel » par   Ahimsa Hridayananda  Au cours de vingt deux contacts oniriques, le narr...
Merci à Fabrice M. pour le son
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'Oiseau Libre et l'oiseau esclave

3 234 vues

Publié le

Conte Initiatique
Initiatory tale
Initiationserzählung
Racconto Initiatique
Conto Iniciadora

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 234
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'Oiseau Libre et l'oiseau esclave

  1. 1. L’oiseau libre et l’oiseau esclave
  2. 2. Un oiseau, né dans une cage, croyait que son espace était cette cage. Il se croyait libre et, voy-ant au-dehors les autres oiseaux voler, chanter, il se disait : « Les pauvres, ils sont prisonniers, ils ne sont pas libres ! »
  3. 3. Un autre oiseau , passant par là, dit à cet oiseau qui se croyait libre : « Mais pourquoi restes-tu dans ta cage ? Qu’attends-tu pour t’échapper et connaître la liberté dans la-quelle j’évolue ? »
  4. 4. L’autre lui répondit : « Je ne connais que cette liberté, comment pourrais-je en vouloir une au-tre ? Je ne connais qu’un espace, celui-ci, com-ment en voudrais-je un autre ? » L’oiseau libre répliqua : « Je te plains, mon ami, ta vie est bien triste, confinée dans un si petit espace ! Que puis-je faire pour t’aider à te libé-rer ? » L’autre lui dit : « Pourquoi vouloir autre chose ? J’ai à manger, à boire, je me repose et je ne crains rien car cet espace me protège de tout danger. » L’oiseau libre reprit : « Certes, mon ami, tu man-ges, tu bois, tu es protégé et tu te sens à l’abri derrière ces barreaux ! Mais, vois-tu, moi qui chaque jour risque ma vie et ne remplis pas toujours mon ventre, je vis une vie bien plus captivante ! C’est un défi que la vie et la liberté me lancent quotidiennement, et pour rien au monde je ne changerai cela. » L’autre rétorqua : « Tu vois, nous sommes d’ac-cord ! Pour rien au monde, moi non plus, je ne changerais ma place, ma vie pour une autre. »
  5. 5. L’oiseau libre s’attrista en entendant cette ré-ponse ; il ne savait plus quoi dire. Il aurait tant voulu que l’autre connaisse d’autres ho-rizons, d’autres expériences. Après un moment de réflexion, il poursuivit : « Ecoute-moi. Je te propose un marché, car, si tu n’essayes pas, comment sauras-tu si la li-berté que tu vis vaut mieux que la liberté que je vis ? Il faut que tu en fasses l’expé-rience ! » L’autre le considéra pensivement, puis ac-quiesça : « D’accord, je t’écoute… _ Voici ce que je te propose : je prendrai ta place quelques instants, et toi, tu prendras la mienne ; qu’en dis-tu ? _ Je veux bien, mais qui me dit que tu me rendras ma place lorsque je voudrai regagner ma cage ? _ Tu n’as rien à craindre, je tiens absolument pas à rester ici, j’aime trop ma liberté pour rester un seul jour dans cet espace ! Je désire seulement t’inviter à faire une expérience nouvelle, sur une autre forme de liberté. »
  6. 6. L’oiseau esclave, qui aimait sa condition d’esclave puisqu’il ne connaissait pas d’autre réalité, réfléchit un instant et répondit : « D’accord, mais il faut attendre que ma maîtresse ouvre ma cage et à ce moment tu pourras te faire passer pour moi puisque tu me ressembles ! Lorsqu’elle nettoie ma cage, elle ouvre la porte et me laisse sur un perchoir à l’intérieur de la maison. Elle ne s’inquiète pas, car elle sait que j’aime être dans ma cage et que je ne m’envolerai jamais puisque j’ai l’habitude de rester là. Lorsqu’elle aura le dos tourné, tu passeras par la petite fenêtre et tu prendras ma place, mais pas longtemps. Il lui faut environ vingt et une minutes pour nettoyer ma cage. Tu devras rester sur le perchoir jusqu’à ce que je revienne. D’accord ? _ J’ai bien compris. Tâche de ne pas trop t’éloi-gner, car je ne voudrais pas finir ma vie dans cette cage ! »
  7. 7. Le moment tant attendu arriva ; sa maîtresse vint nettoyer la cage de l’oiseau esclave, qui n’était pas tranquille : l’oiseau libre lui avait expliqué pendant quelques jours tout ce qu’il devait savoir pour ne pas mettre sa vie en danger à l’extérieur, mais il avait peur de vivre une expérience différente de sa vie d’esclave ! Les portes de la cage s’ouvrirent, sa maîtresse le prit délicatement et le posa sur le perchoir. Pendant qu’elle était occupée, l’oiseau libre prit la place de l’oiseau esclave, tandis que l’autre s’envolait par la petite fenêtre.
  8. 8. L’oiseau esclave goûtait à la liberté, et l’autre priait pour qu’il revienne à temps. Mais ce jour-là, hélas, la maîtresse mit moins de temps pour nettoyer la cage… L’oiseau libre ne s’en aperçut pas. Lorsqu’elle le prit dans sa main, il crut que c’était pour une caresse, mais hop, avant qu’il comprît, c’était trop tard, il était dans la cage ! Pendant ce temps, l’oiseau esclave devenu libre goûtait aux plaisirs du piqué, planait, frôlait les arbres, découvrait des sensations nouvelles, absorbait des aliments différents : papillons, pucerons, chenilles, etc. Il picora même des cerises, ainsi que d’autres fruits dont il ignorait les noms mais vers lesquels son instinct l’attirait. Il retrouvait peu à peu la mémoire, il était heureux et ne pensait plus à sa cage qu’il aimait tant. Il avait même un chant nouveau ! L’oiseau libre, quant à lui faisait triste mine, ne mangeait plus. Lui qui avait connu les vastes espaces du ciel était enfermé dans une affreuse cage qui limitait ses mouvements ! Il n’avait même plus le goût de chanter…
  9. 9. Dame Nuit étendit son voile sombre parsemé d’étoiles. Les deux oiseaux s’endormirent, l’un dans sa cage, épuisé par la tristesse et, non loin de là, l’autre sur une branche, épuisé, ivre de liberté.
  10. 10. Tous deux se réveillèrent au petit matin et louèrent le Soleil, la Nature, le nouveau jour qui commençait.
  11. 11. Celui qui avait dormi sur une branche se dit : « Ce matin, je me souviens d’un rêve qui m’a fait peur ! J’ai rêvé que j’étais dans une cage, cela m’a laissé une sensation bizarre dans le bec ! Faut-il être idiot pour croire aux rêves, ce n’était qu’un rêve ! J’ai une faim qui me te-naille le ventre, en route pour le petit déjeuner ! »
  12. 12. L’oiseau dans la cage se dit : « Eh bien, j’ai vraiment eu peur ! J’ai rêvé que j’étais loin de ma cage, dehors, où je mangeais toutes sortes de choses ! En volant, je faisais des piqués en rasant les arbres… Bien, il est temps de manger ! »
  13. 13. L’oiseau libre passa près d’une maison où il vit un oiseau dans une cage et se dit : « Le pauvre, je ne voudrais pas être à sa place, il ne connaît rien d’autre que cette cage ! »
  14. 14. L’oiseau esclave vit passer l’oiseau libre et se dit : « Le pauvre, je ne voudrais pas être à sa place, il est dépendant de ses instincts, j’aime mieux être à la mienne ! »
  15. 15. L’oiseau libre qui fut esclave ne l’était plus, et l’oiseau libre était devenu esclave.   Où le rêve commence-t-il et où finit-il ?...
  16. 16. Extrait du livre « Le Voyageur Incorporel » par Ahimsa Hridayananda Au cours de vingt deux contacts oniriques, le narrateur rencontre son maître, Jean, le sage bleu. Avec humour, rigueur et tendresse, Jean aborde avec son élève, qui devient bien vite un disciple, tou-tes sortes de sujets, des merveilles et secrets de la Nature aux ver-tus spirituelles sur la voie de la maîtrise. De nombreuses illustra-tions et exercices pratiques enrichissent leur dialogue auquel nous sommes invités à participer pour expérimenter nous même les di-verses techniques de connaissance de Soi : retrouver son enfant in-térieur, purifier ses karmas, communier avec la Nature, se souvenir de ses rêves, retrouver ses vies antérieures, s'ouvrir à plus de con-science. Autant de sujets donnants lieux à des prises de conscience transformatrices. Dans ce processus, Kyrios ne peut éviter d'affron-ter ses démons, ses peurs et ses conditionnements. Jean l'initie aux rituels de son clan, les chevaliers de la Flamme, grâce auxquels, li-béré du jeu des contraires, il se tient enfin au centre de lui-même. Révéler les sujets abordés dans ce livre serait presque sans fin : la nourriture, le soin à porter à nos pensées, la méditation, les yogas, les civilisations passées, les grandes religions, le tarot, les vies anté-rieures, le libre arbitre, le bien et le mal, la sexualité, les chakras, le Soi Dieu…
  17. 17. Merci à Fabrice M. pour le son

×