SIKA CANADA INC. 2016
LE TERRAZZO : HISTOIRE ET ÉVOLUTION DU MATÉRIEL ET
DE LA TECHNOLOGIE
SOMMAIRE
Les débuts
L’évolution des méthodes et du matériel
Les différents types de terrazzo
Caractéristiques
Particularit...
LES DÉBUTS
 Les premiers vestiges de terrazzo remontent à l'Antiquité. Mais c’est au 15ème
siècle, en Vénétie, que le ter...
LES DÉBUTS DU TERRAZZO : SAVIEZ-VOUS QUE…
• En 1579, le terrazzo est officiellement
reconnu comme une forme d’art sous la
...
L’ÉVOLUTION DES MÉTHODES ET DU MATÉRIEL…
Le meulage :
 Historiquement, cette opération était effectuée
à la main, en frot...
L’ÉVOLUTION DES MÉTHODES ET DU MATÉRIEL…
Matériel d’époque :
Une meuleuse à eau
en 1924
L’ÉVOLUTION DES MÉTHODES ET DU MATÉRIEL…
Matériel plus récent…
Meuleuse à sec (1998)
L’ÉVOLUTION DES MÉTHODES ET DU MATÉRIEL…
Les baguettes de séparation :
En bois : Par le passé, une des techniques consista...
LES DIFFÉRENTS TYPES DE TERRAZZO
 Système flottant : Sable, feuille de plastique, treillis métallique, sous-couche, bague...
LES DIFFÉRENTS TYPES D’ÉPOXY TERRAZZO
 Rustique : Système flottant avec liant époxy et agrégats exposés de 13 - 75 mm
( ½...
LES TYPES DE TERRAZZO
Composition
 Époxy thermodurcissant partie A et B
 Mélangé avec des agrégats pour former une masse...
CARACTÉRISTIQUES
 Structure polymère à double liaison étanche
 Retrait négligeable
 Résistance élevée à la compression
...
PARTICULARITÉS
 Sans solvant : Pas d’odeur à l’application
 Mûrissement rapide : Court cycle d’installation
 Résistant ...
TERRAZZO COLORÉ (COLORATION EN POT ‘IPT’)
Particularités :
 Peut être sablé en 18 - 20 heures
 Résistance à la compressi...
TERRAZZO : RENDEMENT
Volume total par gallon de résine : 9,34 L (résine +
agrégats)
 12 pi2/ gal. de résine : 8,4 mm
Résu...
TERRAZZO : RENDEMENT
Volume
 Partie A : 11,36 L (3 gal. US)
 Partie B : 3,78 L (1 gal. US)
 Recommadations pour l’agrég...
PARTICULARITÉS - SUITE
 Design illimité
 Liberté de conception
 Revêtement mince
 Pas d’abaissement de dalle nécessair...
PARTICULARITÉS - SUITE
 Système durable
 Longue durée de vie
 Entretien facile
 Choix d’agrégat
 Vaste éventail de co...
AGRÉGATS POUR TERRAZZO
Types Granulométries
Numéro Passantes Retenues
# 0 1/8 po 1/16 po
# 1 1/4 po 1/8 po
# 2 3/8 po 1/4 ...
EXIGENCES DE CONCEPTION
 Pare-vapeur pour les dalles au sol
 Combinaison de couleur
 Palette de couleur du TTMAC ou NTM...
EXIGENCES DE CONCEPTION - (SUITE)
 Types de baguettes séparatrices
 Zinc
 Cuivre
 Laiton
 Aluminium
 Plastique
Dispo...
INSTALLATION
1. Préparation de surface
2. Répararation de la surface
3. Traitement des fissures
4. Membrane anti-fracturat...
IMPORTANCE DE LA PRÉPARATION DE LA SURFACE
« 70 % des défaillances prématurées d’un revêtement
résultent d’une préparation...
PRÉPARATION DE LA SURFACE
 Grenaillage (Blastrack - recommandé)
 Sablage / meulage (moyen)
 Décapage au jet (léger)
 J...
INSTALLATION
1. Malaxage et mise en place à la truelle (manuellement ou mécaniquement)
2. Meulager (à sec ou à l’eau)
3. M...
SANTÉ & SÉCURITÉ
Teneur en COV : < 50g/L
Partie A (Époxy)
 Allergène, sensibilisant potentiel
Partie B (Amine)
 Sensibil...
DOMAINES D’UTILISATION
 Hôpitaux et édifices institutionnels
 Usines de produits pharmaceutiques
 Centres sportifs
 Su...
COÛTS ET DURÉE DE VIE
AVANTAGES DU TERRAZZO ÉPOXY
 Installation rapide, facile et sécuritaire
 Polyvalence en matière de conception
 Durabili...
ÉTUDES DE CAS
UNIVERSITY OF ALBERTA (EDMONTON, AB)
HIGHLAND FARMS (ON)
YMCA, MISSISSAUGA (ON)
HÔPITAL DE MARKHAM-STOUFFVILLE (ON)
TOUR DU CN, TORONTO (ON)
NORTEL NETWORKS (ON)
AÉROPORT PEARSON, TORONTO (ON)
CINÉMA FAMOUS PLAYERS, MONTRÉAL (QC)
BELL NORTHERN RESEARCH (ON)
SCARBOROUGH TOWN CENTER (ON)
FORUM PEPSI, MONTRÉAL (QC)
MANUEL ET ASSISTANCE
 Guide du terrazzo
 Plaques de couleurs
 Guide d’entretien
 ACTTM
 Support technique et commerci...
QUESTIONS ?
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le terrazzo : histoire et évolution du matériel et de la technologie

37 vues

Publié le

Découvrez les débuts, l'évolution des méthodes et de l'équipement, les types, les exigences de conception, le coût et le cycle de vie et les avantages du terrazzo.

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
37
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
29
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le terrazzo : histoire et évolution du matériel et de la technologie

  1. 1. SIKA CANADA INC. 2016 LE TERRAZZO : HISTOIRE ET ÉVOLUTION DU MATÉRIEL ET DE LA TECHNOLOGIE
  2. 2. SOMMAIRE Les débuts L’évolution des méthodes et du matériel Les différents types de terrazzo Caractéristiques Particularités Exigences de conception Préparation de surface Installations Domaines d’utilisations Coûts et durée de vie Avantages Historiques de cas
  3. 3. LES DÉBUTS  Les premiers vestiges de terrazzo remontent à l'Antiquité. Mais c’est au 15ème siècle, en Vénétie, que le terrazzo prend véritablement ses lettres de noblesse. C’est notamment grâce aux artisans qui travaillent la mosaïque sur des chantiers de notables et qui réalisent que les éclats et autres rejets de marbre peuvent être réutilisés pour réaliser des revêtements de sol sur des terrasses et autres espaces habités. Au début, les techniques de pose, de nivellement et de scellement étaient plus que rudimentaires : Les éclats étaient positionnés puis enfoncés à même le sol, mais avec le temps, la technique de pose se raffinera avec l’utilisation de terre glaise ou de chaux aérienne éteinte comme mortier de base, afin de donner plus stabilité et de durabilité à l’ensemble. Ensuite, le processus de meulage qui était une opération rudimentaire et manuelle consistant à frotter la surface du revêtement avec une pierre, passa à un processus semi-manuel grâce à un outil spécialement conçu – une pierre à meuler fixée au bout d’une perche en bois (la galera) pour s’effectuer de manière mécanique au début du 20ème siècle avec des meuleuses… Finalement, le scellement des surfaces qui s’effectuait au tout début avec du lait de chèvre, a évolué par la suite avec l’utilisation de mélange à base d’huile de lin, pour finir avec des les produits modernes que l’on connait aujourd’hui…
  4. 4. LES DÉBUTS DU TERRAZZO : SAVIEZ-VOUS QUE… • En 1579, le terrazzo est officiellement reconnu comme une forme d’art sous la République Vénitienne. • Au 16ème siècle, la quasi majorité des artisans et ouvriers travaillant le terrazzo et la mosaique étaient originaire s de la région du Frioul en Italie • Les travailleurs qui oeuvraient dans ce domaine étaient connus sous le nom de « Terrazzieri ». • Michel-Ange a utilisé le terrazzo dans la basilique Saint-Pierre
  5. 5. L’ÉVOLUTION DES MÉTHODES ET DU MATÉRIEL… Le meulage :  Historiquement, cette opération était effectuée à la main, en frottant la surface avec des pierres  Le pemier outil développé pour le « meulage » : une Galera  1924 – Meuleuse à l’eau  1998 – Meuleuse à sec
  6. 6. L’ÉVOLUTION DES MÉTHODES ET DU MATÉRIEL… Matériel d’époque : Une meuleuse à eau en 1924
  7. 7. L’ÉVOLUTION DES MÉTHODES ET DU MATÉRIEL… Matériel plus récent… Meuleuse à sec (1998)
  8. 8. L’ÉVOLUTION DES MÉTHODES ET DU MATÉRIEL… Les baguettes de séparation : En bois : Par le passé, une des techniques consistait à installer des baguettes séparatrices temporaires en bois. Ces dernières étaient ensuite déposées et les espaces ainsi laissés étaient remplis avec un autre produit. En marbre : Baguettes de ¾”x ¾”x 12-36”  1920 : Baguettes en laiton  1930 : Baguettes en zinc  1975 : Baguettes en plastique
  9. 9. LES DIFFÉRENTS TYPES DE TERRAZZO  Système flottant : Sable, feuille de plastique, treillis métallique, sous-couche, baguettes séparatrices et terrazzo de 75 mm (3 po)  Système adhérant : Sous-couche adhérée à la dalle avec baguettes séparatrices et terrazzo de 50 mm (2 po)  Liant époxy : Terrazzo en adhérence totale sur la dalle de 13 mm (½ po)  Vénitien : Système flottant avec liant époxy et gros agrégats (#1-5 Semi-Vénitien, #1- 8 Vénitien 25 - 75 mm (1 - 3 po)  Rustique : Système flottant avec liant époxy et agrégats exposés de 13 - 75 mm ( ½ - 3 po)  Préfabriqué : Épaisseur réquise  Polyacrylate : Système flottant avec liant et liant époxy de 13 - 75 mm (½ - 3 po)  Liant époxy : Collé à la dalle de 6 - 10 mm (¼ - 3/8 po)
  10. 10. LES DIFFÉRENTS TYPES D’ÉPOXY TERRAZZO  Rustique : Système flottant avec liant époxy et agrégats exposés de 13 - 75 mm ( ½ - 3 po)  Préfabriqué : Épaisseur réquise  Polyacrylate : Système flottant avec liant et liant époxy de 13 - 75 mm (½ - 3 po)  Liant époxy : Collé à la dalle de 6 - 10 mm (¼ - 3/8 po)
  11. 11. LES TYPES DE TERRAZZO Composition  Époxy thermodurcissant partie A et B  Mélangé avec des agrégats pour former une masse inerte  Marbre  Granit  Verre
  12. 12. CARACTÉRISTIQUES  Structure polymère à double liaison étanche  Retrait négligeable  Résistance élevée à la compression  Résistance aux produits chimiques  Extrêmement durable
  13. 13. PARTICULARITÉS  Sans solvant : Pas d’odeur à l’application  Mûrissement rapide : Court cycle d’installation  Résistant aux produits chimiques : Offre une bonne résitance aux chlorures
  14. 14. TERRAZZO COLORÉ (COLORATION EN POT ‘IPT’) Particularités :  Peut être sablé en 18 - 20 heures  Résistance à la compression de 10000 Psi (avec formule recommandé pour les agrégats )  Conformité aux normes de l’ACTTM (Association Canadienne de terrazzo, tuile et marbre) et de la NTMA (National Terrazzo and Mosaic Association)  Crédits LEED potentiels : Faible teneur en COV < 50 g/L
  15. 15. TERRAZZO : RENDEMENT Volume total par gallon de résine : 9,34 L (résine + agrégats)  12 pi2/ gal. de résine : 8,4 mm Résultat final : 6 mm (moins 2,4 mm pour sablage)  8 pi² /gal. de résine : 12,5 mm Résultat final : 9 mm (moins 3,5 mm pour sablage)
  16. 16. TERRAZZO : RENDEMENT Volume  Partie A : 11,36 L (3 gal. US)  Partie B : 3,78 L (1 gal. US)  Recommadations pour l’agrégat :  Marbre :  25 kg # 0  25 kg # 1  5 kg poussière de marbre  Densité du marbre : 2,7 kg/L  Volume du marbre : 60 kg /2,7: 22,22 L  Volume total pour une unité de 4 gal. US = 37,36 L
  17. 17. PARTICULARITÉS - SUITE  Design illimité  Liberté de conception  Revêtement mince  Pas d’abaissement de dalle nécessaire  Transition facile avec les autres finis  Système léger ne créant pas de surcharge au niveau du plancher
  18. 18. PARTICULARITÉS - SUITE  Système durable  Longue durée de vie  Entretien facile  Choix d’agrégat  Vaste éventail de couleurs  Choix et combinaisons illimités  Pierres naturelles ou du verre  Stabilité des couleurs  Pas de blanchissement  Conserve son éclat durant des années
  19. 19. AGRÉGATS POUR TERRAZZO Types Granulométries Numéro Passantes Retenues # 0 1/8 po 1/16 po # 1 1/4 po 1/8 po # 2 3/8 po 1/4 po # 3 1/2 po 3/8 po # 4 5/8 po 1/2 po # 5 3/4 po 5/8 po # 6 7/8 po 3/4 po # 7 1 po 7/8 po # 8 1 1/8 po 1 po Note : Les granulométries allant de # 3 à # 8 sont les plus souvent utilisées dans les terrazzo cimentaires.
  20. 20. EXIGENCES DE CONCEPTION  Pare-vapeur pour les dalles au sol  Combinaison de couleur  Palette de couleur du TTMAC ou NTMA  Charte de couleur Pantone  Éclats de verre ou de marbre  Plinthe intégrée
  21. 21. EXIGENCES DE CONCEPTION - (SUITE)  Types de baguettes séparatrices  Zinc  Cuivre  Laiton  Aluminium  Plastique Disposition des baguettes  Joints de contrôle  Joints d’expansion  Application journalière
  22. 22. INSTALLATION 1. Préparation de surface 2. Répararation de la surface 3. Traitement des fissures 4. Membrane anti-fracturation 5. Baguettes séparatrices
  23. 23. IMPORTANCE DE LA PRÉPARATION DE LA SURFACE « 70 % des défaillances prématurées d’un revêtement résultent d’une préparation de la surface inadéquate »
  24. 24. PRÉPARATION DE LA SURFACE  Grenaillage (Blastrack - recommandé)  Sablage / meulage (moyen)  Décapage au jet (léger)  Jet de sable  Jet de sable + eau  Jet d’eau
  25. 25. INSTALLATION 1. Malaxage et mise en place à la truelle (manuellement ou mécaniquement) 2. Meulager (à sec ou à l’eau) 3. Masticage 4. Polissage 5. Scellement
  26. 26. SANTÉ & SÉCURITÉ Teneur en COV : < 50g/L Partie A (Époxy)  Allergène, sensibilisant potentiel Partie B (Amine)  Sensibilisant potentiel, irritant fort, corrosif Partie C (Variées)  Pour marbre : la poudre n’est pas toxique, mais les poussières sont irritantes Protections recommandées :  Éviter le contact physique : porter gants, combinaison Tyvek®, tablier, manches longues. Port du masque avec cartouches pour vapeurs et poussières
  27. 27. DOMAINES D’UTILISATION  Hôpitaux et édifices institutionnels  Usines de produits pharmaceutiques  Centres sportifs  Supermarchés et centres commerciaux  Casinos  Aéroports, gares  Comptoirs, escaliers, etc.
  28. 28. COÛTS ET DURÉE DE VIE
  29. 29. AVANTAGES DU TERRAZZO ÉPOXY  Installation rapide, facile et sécuritaire  Polyvalence en matière de conception  Durabilité  Entretien facile  Coût du cycle de vie peu élevé comparativement aux autres finis de plancher
  30. 30. ÉTUDES DE CAS
  31. 31. UNIVERSITY OF ALBERTA (EDMONTON, AB)
  32. 32. HIGHLAND FARMS (ON)
  33. 33. YMCA, MISSISSAUGA (ON)
  34. 34. HÔPITAL DE MARKHAM-STOUFFVILLE (ON)
  35. 35. TOUR DU CN, TORONTO (ON)
  36. 36. NORTEL NETWORKS (ON)
  37. 37. AÉROPORT PEARSON, TORONTO (ON)
  38. 38. CINÉMA FAMOUS PLAYERS, MONTRÉAL (QC)
  39. 39. BELL NORTHERN RESEARCH (ON)
  40. 40. SCARBOROUGH TOWN CENTER (ON)
  41. 41. FORUM PEPSI, MONTRÉAL (QC)
  42. 42. MANUEL ET ASSISTANCE  Guide du terrazzo  Plaques de couleurs  Guide d’entretien  ACTTM  Support technique et commercial par Sika Canada Inc.
  43. 43. QUESTIONS ?

×