SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  74
Télécharger pour lire hors ligne
Herintsalama RAJAONARIVELO
Immeuble SANTA Lot II 2ème étage
Antanimena
ANTANANARIVO – 101 –
MADAGASCAR




      COMPILATION OF A COMPENDIUM OF

    INVESTMENT OPPORTUNITIES FOR THE

            COMESA MEMBER STATES




                                   October 2008.
1. PERFORMANCES ECONOMIQUES ET SITUATION ACTUELLE

Madagascar, disposant potentiel important de ressources naturelles et humaines fait partie du groupe
des Pays les Moins Avancés (PMA). Son PIB en 2007 était de 312 US$ milliards avec un PIB par
habitant avoisinant US$ 443

Depuis 2003-2004, la croissance économique de Madagascar a dépassé la croissance démographique de
2,8%. En 2006 et 2007, les taux de croissance économique ont respectivement atteint 4,90% et 6,32%
grâce à une hausse des investissements publics dans l’immobilier et l’infrastructure, le niveau élevé des
IDE, la forte croissance dans le commerce et le secteur de services.

Cependant, des problèmes subsistent, freinant le développement des activités de production:Tendance à la
hausse générale des prix coïncidant avec la flambée du prix des produits pétroliers sur le marché
international et local, fluctuation des cours des intrants, cherté des matériels de production et difficulté
d’approvisionnement en énergie électrique.

2. POLITIQUE DES INVESTISSEMENTS

Un environnement adapté aux nouvelles règles de l'économie moderne a été mis en place, reflété par une
politique de relance des secteurs porteurs, d'ouverture et de libéralisation des activités de production, ainsi
que par des mesures facilitant et sécurisant les investissements privés, nationaux et internationaux.

Parmi les secteurs considérés prioritaires et offrant une combinaison d’opportunités pour des
investissements à moyen et long terme, figurent l’agribusiness, les mines, les industries manufacturières, les
infrastructures dont l’énergie, le tourisme et la technologie de l’information et de la communication (TIC).

Les politiques sectorielles y afférentes et les principales actions spécifiques menées pour le développement
et la promotion de ces secteurs sont décrites plus bas.


3. CLIMAT DES INVESTISSEMENTS ET ANALYSE DES ORGANISATIONS D’APPUI

Pour améliorer le climat des investissements, sécuriser les investissements, mettre en confiance les
investisseurs et favoriser l’accès au marché, plusieurs mesures ont été prises, dont l’adhésion à la MIGA,
la signature de l'Accord portant création de l'African Trade Insurance Agency (ACA/ATI), la signature sur
la Promotion et la Protection des Investissements avec plusieurs pays.

Au niveau institutionnel, l’Economic Development Board of Madagascar (EDBM) a été crée en 2006 pour
faciliter et promouvoir les investissements privés, nationaux et étrangers: Son rôle consiste à rendre le
climat des investissements attrayant pour les entreprises privées et propice pour leur réussite

Les objectifs de l’EDBM pour l’année 2012, tels qu’indiqués dans le « Madagascar Action Plan » sont
d’attirer 500 millions USD d’IDE et de se placer au 80ème rang dans le rapport sur les indicateurs Doing
Business.

Les Ministères techniques sont chargés quant à eux, de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques
et programmes sectoriels, ainsi que de la coordination des appuis des activités de production au niveau de
chaque secteur.
4. SECTEURS D’INTERET ECONOMIQUE


4.I -SECTEUR PRIMAIRE

      I1.- AGRICULTURE

La vocation agricole de Madagascar est indéniable et elle pourrait tirer profit de l’évolution exponentielle
des demandes et offres au niveau régional et international, notamment en produits vivriers et oléagineux,
ainsi que de l'engouement des consommateurs à l’extérieur pour des produits spécifiques, à l’instar des
produits bio.

          I1.1.- Domaines d’investissements et opportunités d’investissements

Dotée d’une diversité climatique, d’un environnement physique extrêmement varié et comportant
plusieurs zones agro écologiques distinctes, Madagascar se prête à des cultures variées : vivrières,
industrielles, de contre saison, tropicales et tempérées.

Le pays dispose d'un certain nombre de créneaux agricoles qui restent encore sous exploités

La création de zones d’investissement agricoles au niveau des régions est encore possible et permet
d’entrevoir de nouvelles perspectives pour l'agriculture, autant en amont qu'en aval

          I1.2.- Actions entreprises en matière de promotion des investissements

Le document « Madagascar Action Plan » préconise en la partie quot;Développement Ruralquot;, six défis majeurs :
(i) sécuriser la propriété foncière; (ii) améliorer l’accès au financement rural; (iii) lancer une Révolution
Verte Durable; (iv) promouvoir les activités orientées vers le marché; (v) diversifier les activités agricoles;
(vi) accroître la valeur ajoutée agricole et promouvoir l’agrobusiness.

Au niveau du Ministère chargé de l’agriculture, une Politique Sectorielle Agricole, assortie d’un
Programme Sectoriel Agricole est en cours de finalisation.

La Politique Sectorielle Agricole ambitionne de moderniser l’Agriculture à Madagascar et d’améliorer
d’une manière rapide et durable, les performances des principales parties prenantes au développement
agricole. En effet, pour l’approche filières qui sera notablement à développer, et le partenariat public privé
qui sera à promouvoir, il est nécessaire de développer simultanément un secteur productif capable de
fournir des produits agricoles adaptés aux besoins des marchés intérieurs et extérieurs et un secteur
industriel dynamique capable d’offrir des débouchés aux producteurs.

Actions spécifiques au secteur Agriculture

Le riz ainsi que le maïs font actuellement l’objet d’efforts particuliers de la part du Gouvernement. Le
surplus de cette production sera destiné à l’exportation, des investissements importants étant consentis par
le secteur privé pour accéder au marché régional (COMESA, SADC) et au marché asiatique (Inde).

Les efforts de diversification entrepris depuis quelques années seront poursuivis pour développer les fruits
et légumes frais à l’exportation.

A partir de cette année 2008, Madagascar bénéficiera d’un appui de l’OMC/FANDC pour la mise aux
normes des grains secs destinés à l’export et de la CNUCED pour les fruits frais. Pour les produits
agricoles traditionnels tels que les épices, la vanille, les efforts entrepris dans le domaine de la recherche au
niveau de la production et de la transformation seront poursuivis pour disposer de nouvelles gammes de
produits. Des appuis pluriannuels sont prévus pour redynamiser les filières sucre et café.
Pour la filière litchi, des appuis seront consentis pour renforcer les exportateurs et les organisations de
producteurs dans la démarche de mise aux normes. Pour l’accès au marché américain, le dispositif de
surveillance phytosanitaire intégré requis par l’USDA sera validé d’ici fin 2009.

Des recherches dans le domaine de l’amélioration variétale et des efforts de mise en place de vergers seront
également entreprises pour développer l’exportation de fruits de qualité sur le marché international. De
nouveaux thèmes de recherches sur les légumes feront également l’objet de partenariat entre les Centres
Techniques Horticoles du Ministère et quot;the World Vegetable Centerquot; (AVRDC) nouvellement installé à
Madagascar.

Des partenaires techniques et financiers appuient le développement des produits agricoles destinés à
l’exportation, notamment la mise aux normes (UE, USA, Japon, FIDA, Banque Mondiale) ainsi que la mise
en conformité des services de contrôle/de certification et des laboratoires d’analyses.

          I1.3.- Problèmes

        - Faiblesse de la mécanisation agricole et du rendement ;
        - Insécurité foncière ;
        - Insuffisance des infrastructures hydro agricoles
        - Non maitrise de l’eau

          I1.4.- Principaux projets d’investissements

Développement, intensification et diversification des productions dans les filières porteuses :
       - Cultures vivrières : riz, maïs ;
       - Cultures industrielles : canne à sucre, coton, soja
       - Cultures biologiques : fruits et légumes

      I2.- ELEVAGE

L’élevage est la deuxième activité de la majeure partie du monde rural malgache après
l’agriculture. Du fait de l’importance du cheptel ; et avec les efforts déployés pour organiser au
mieux l’ensemble de la filière, des perspectives de relance des exportations sont envisagées.

          I2.1.- Domaines d’investissements et opportunités d’investissements

La disponibilité importante en superficie pour pâturage naturel et en superficie aménageable en
cultures fourragères facilite le développement rapide de l’élevage bovin et de petits ruminants dont
la demande est toujours en augmentation.

L’aviculture moderne est incontournable pour satisfaire à court terme les besoins locaux et
régionaux en viande de volailles et œufs.

La richesse en plante mellifère constitue un atout important pour pouvoir s’orienter vers
l’apiculture moderne commerciale.

La filière soie est toujours prometteuse et encore loin d’être saturée.

          I2.2.- Actions entreprises en matière de promotion des investissements

Intégration du secteur élevage dans le contexte d’économie de marché en améliorant
l’environnement économique de toutes les filières, et en menant des actions visant l’amélioration
de la qualité et de la sécurité sanitaire des produits ainsi que leur traçabilité, et ce conformément
aux recommandations de l’OMS.
I2.3.- Problèmes

    -    vols de bovidés incontrôlés ;
    -    faible rendement de l’élevage dans les milieux éloignés ;
    -    couverture sanitaire insuffisante
    -    non intégration des acquis de recherche dans la production
    -    insuffisance des structures d’abattage aux normes

          I2.4.- Principaux projets d’investissement

L’élevage en général peut être développé par intensification et pourra contribuer énormément au
développement de l’économie nationale.

    -    Projet de ranching
    -    Mise en place d’infrastructures d’abattage et de conditionnement aux normes.

        I3.- PECHE ET AQUACULTURE

Avec un littoral de 5000 km ouvert à la fois sur le canal du Mozambique et l'Océan Indien, 2 milles marins
de plateau continental, 2 000 km2 de lacs, des rivières et des centres d'aquaculture, Madagascar dispose
d'un des fonds de pêche les plus riches du monde. La pêche est certainement une des plus vieilles activités
économiques de Madagascar. La pêche constitue un revenu d'appoints pour beaucoup de ménages. Cette
pêche artisanale approvisionne surtout le marché local.

Une dizaine d'entreprises pratiquent la pêche industrielle, dont la presque totalité des captures de poissons,
de crevettes et de crustacés sont exportées.

Représentant 73% des exportations halieutiques et générant 85% des recettes d'exportation, la crevette est
qualifiée comme étant l'or rose du pays ; une ressource que le Groupement des Aquaculteurs et Pêcheurs de
Crevettes de Madagascar (GAPCM) défend en travaillant sur l'environnement pour mettre en place une
politique d'éco certification.

Le secteur pêche et aquaculture fait partie des secteurs importants pour l’économie du pays. La production
halieutique globale est estimée à 150 000 tonnes dont, 33 000 tonnes ont été exportées en 2006, générant
ainsi 175 millions USD en devises (produits transformés inclus).

          I3.1.- Domaines d’investissement et opportunités d’investissement

Madagascar n'étant pas loin du seuil maximum exploitable pour la pêche crevettière, les opérateurs ont
commencé à se réorienter vers l'aquaculture depuis les années 90. Avec 50 000 ha de mangroves dont la
majorité se situe dans la région Ouest, le pays offre des sites exceptionnels pour le développement des
fermes d'aquaculture qui pourraient amoindrir la surexploitation des ressources halieutiques et permettre de
diversifier l’élevage, tel le crabe.

D’autres produits sont exportés, parfois surexploités et dont les filières sont moins structurées que la
crevette: la langouste, le trépang, le crabe (2 500 tonnes de captures en 2005 dont la majorité concerne
l’espèce Scylla Serrata), les céphalopodes (poulpe, seiche, calmar), le requin, les algues, la bichique, la
civelle l’anguille, etc.

          I3.2.- Actions entreprises en matière de promotion des investissements

Par souci de préservation des ressources halieutiques, Madagascar entend poursuivre les actions
visant à la réduction progressive des efforts de pêche (thon, crevettes, langoustes...).
Ainsi, pour les 5 prochaines années les actions suivantes seront entreprises:
Renforcement de la lutte contre les pêches illégales, y inclus la surexploitation par les bateaux
    -
         agréés;
         Amélioration et renforcement de l’organisation du Centre de Surveillance de Pêche afin de couvrir
    -
         la surveillance de toutes les côtes malgaches;
         Renforcement de la surveillance des mers dans le cadre des partenariats régionaux au niveau de la
    -
         COI et de la SADC;
         Mise en place d’un système statistique plus fiable sur les données de captures;
    -
         Création d’un service de coordination de recherche en matière halieutique et aquacole afin
    -
         d’élaborer des outils de prise de décision.

Les efforts seront orientés vers le développement de l’aquaculture afin de maintenir, voire augmenter les
exportations annuelles. Les produits suivants sont priorisés: (i) crevettes, trépang et algues (aquaculture
marine); (ii) tilapia et anguilles (aquaculture continentale). Les anciennes destinations d’exportation seront
maintenues (UE, Japon, Chine, Maurice) mais le marché régional est également ciblé.

Le partenariat avec les centres de recherches nationaux et étrangers sera renforcé. La coopération entre le
Groupement des Armateurs de Pêche Crevettière de Madagascar (GAPCM) et le WWF a été conclue dans
le cadre de l’élaboration des critères d’éco certification pour l’aquaculture et avec le Marine Stewardship
Council pour ceux destinés à l’éco certification de la pêche.

Sur le plan sanitaire, la mise aux normes des produits et le renforcement des capacités de l’Autorité
Sanitaire Halieutique (ASH) seront poursuivis, notamment au niveau des postes d’inspection à
l’exportation. Les efforts consentis par deux entreprises pour obtenir des labels de qualité seront poursuivis
par d’autres.

           I3.3.- Problèmes

- Surexploitation des ressources halieutiques ;

- Destruction de l’environnement et éloignement des zones de pêche pour les pêcheurs traditionnels ;

- Erosion des prix à l’exportation à cause de la concurrence des produits asiatiques.

           I3.4.- Principaux projets d’investissements

        Développement de l’aquaculture
   -
           o Elevage et grossissement de crabes
           o Elevage et grossissement de tilapia en cage

4. II - SECTEUR SECONDAIRE

        II 1- INDUSTRIE ENERGETIQUE

En matière énergétique, l’assurance d’une fourniture durable, suffisante et à des prix compétitifs
conditionne le bon fonctionnement de la Société. Une part importante de l’énergie électrique consommée à
Madagascar provient des Centrales hydroélectriques, le reste par des centrales thermiques.

Toutefois, la production est encore loin de satisfaire les besoins en matière d’énergie.

           II 1.1.- Secteur d’investissement et opportunités d’investissement.

    Madagascar dispose d’un potentiel hydraulique important 180 000 Gwh, mais son exploitation n’est pas
    à son optimum car 0,3% sont actuellement utilisés.
Les vastes superficies non occupées par les cultures vivrières à l’instar des bassins versants peuvent être
    protégées par la culture de plantes bioénergétiques.

    Le potentiel solaire est globalement élevé sur l’ensemble de l’île avec 2 800 heures d’ensoleillement
    annuel, et dans certaines régions le potentiel éolien est important.

          II 1.2- Actions de promotion d’investissements entreprises.

    Pour promouvoir le secteur Energie, des études ont été effectuées par le ministère chargé de l’énergie
    sur tous les sites à potentiel hydroélectrique, éolien et solaire. Les informations y afférentes sont
    accessibles à tous les acteurs (localisation, potentiel, coûts). L’attribution et l’exploitation des sites
    s’effectuent par voie d’appel d’offres international.

    Actuellement l’Etat a entrepris de libéraliser le secteur énergie, de la production jusqu’au transport et la
    distribution.

          II 1.3- Problèmes

    Informations disponibles mais acteurs non au courant de leur existence.

          II 1.4- Principaux projets d’investissement

    Tout projet de production d’énergie à partir de l’exploitation de sites hydroélectriques et de la
    bioénergie ont un avenir certain.


      II 2- INDUSTRIES EXTRACTIVES

Les études effectuées et disponibles sur le potentiel minier de Madagascar peuvent être considérées comme
un recueil exhaustif avec des analyses critiques des données disponibles tant géologiques que minières et
économiques, reflétant les potentialités pour chaque substance, la localisation des gîtes, avec cartes
minières à l’appui.

L’existence d’un catalogue des principaux gîtes minéraux de Madagascar faisant mention des coordonnées
de chaque gîte, des substances, des minéraux caractéristiques, de la morphologie, du tonnage métal avec sa
teneur ne fait que faciliter et orienter le choix des opérateurs dans leur projet d’investissement.

          II 2.1- Secteurs d’investissement et opportunités d’investissement.

Le sous sol de Madagascar est riche en substances métalliques (plomb, zinc, argent, cuivre, nickel, cobalt,
chrome, platine, étain, molybdène, or, mercure, fer, manganèse, titane, bauxite), et en autres substances
(quartz, mica, graphite, calcaire, dolomie, phosphate; charbon; gypse, argile, kaolin).

Actuellement de grandes sociétés d’exploitation minière opèrent dans différentes régions.

          II 2.2- Actions de promotion d’investissement entreprises

Pour promouvoir le secteur minier, le ministère en charge des mines a mis en place au niveau des régions le
Bureau du Cadastre Minier. Au niveau central, le catalogue des principaux gîtes assorti de fiches par
substance ou groupe de substances est mis à disposition des opérateurs. La mise en application de la loi sur
les grands investissements stimule les investissements dans le secteur. Neuf (9) compagnies s’intéressent à
la prospection d’uranium et l’appel d’offres pour l’exploitation du gisement de fer de Soalala- Mahajanga
est en cours. L’Agence de Promotion du Secteur Minier (APSM) est en cours de création.
II 2.3- Problèmes

           -   Informations disponibles mais insuffisamment vulgarisées,
           -   Présence d’exploitations artisanales informelles, sources          de   dégradation    de
               l’environnement et de conflits sociaux,
           -   Insuffisance de contrôle et perte de recettes pour l’Etat,
           -   Faible niveau de transformation

         II 24 -Principaux projets d’investissement

           -   projet Ilménite : durée d’exploitation plus de 20 ans,
           -   projet Nickel-Cobalt : durée d’exploitation plus 20 ans,
           -   projet Fer : durée d’exploitation plus de 20 ans,
           -   projet Charbon : durée d’exploitation plus de 20 ans.


     II 3 - SECTEUR INDUSTRIES MANUFACTURIERES

Le secteur industries manufacturières est considéré comme principal secteur porteur de croissance.
Toutefois, sa contribution dans la formation du PIB demeure très faible (13%) ; 56% des industries
produisent des biens de consommation et plus de 95% trouvent essentiellement leurs débouchés
sur le marché local.

         II 3.1- – Secteur d’investissement et opportunités d’investissement

Avec le dynamisme de certaines branches d’activités, à l’instar de l’agro-alimentaire et de l’agro-
industrie en général, il est évident que l’avenir du secteur industrie gravite autour de l’agriculture,
et ce dont on a besoin pour leur transformation, y compris les infrastructures d’accueil.

         II 3.2– Actions de promotion d’investissement entreprises

           -   Mise en place de l’Economic Développement Board (EDBM) pour la promotion et
               la facilitation des investissements.
           -   Mise en place et promotion de zones industrielles
           -   Promotion de partenariats et joint-venture.

         II 3.3– Problèmes

           -   Non fiabilité et coût élevé de l’eau et de l’électricité,
           -   Absence d’économie d’échelle et manque de compétitivité,
           -   Débouchés des produits limités,
           -   Importance de la méconnaissance et de l’application des normes à tous les niveaux.

         II 3.4– Principaux projets d’investissement.

La présence, la diversité et l’abondance des ressources valorisables dans le secteur primaire
peuvent faire de Madagascar un grand producteur de produits agro-industriels et agroalimentaires.
4. III - SECTEUR TERTIAIRE

      III 1- TOURISME

Le tourisme malgache, phénomène récent, est l’un des secteurs économiques les plus florissants de
Madagascar, constituant une des plus importantes sources de devises pour le pays.

Madagascar pourrait devenir une destination touristique prometteuse dans l'Océan Indien. Cependant, la
performance touristique actuelle de l'île est le résultat d’efforts plutôt individuels.

Il est donc indispensable que le secteur public du pays, tous les acteurs du tourisme ainsi que les industries
parallèles travaillent de concert pour arriver à un résultat commun et atteindre une position de force dans cet
environnement de plus en plus concurrentiel qu'est le Tourisme. Afin d'atteindre les objectifs qu'elle s'est
fixée, Madagascar doit développer les infrastructures et différents produits touristiques pour atteindre
l’objectif de 500 000 touristes en 2009 et 700 000 touristes en 2010.

          III.1.1.- Domaines d’investissement et opportunités d’investissement

Doté d’un environnement riche et varié :

            -   côtes de 5000 km, favorables au tourisme balnéaire et au tourisme sportif ;

            -   faune et flore endémiques, réserves et parcs naturels, sites et paysages variés, biodiversité
                exceptionnelle offrent aux touristes des grands espaces propices aux découvertes, à
                l’aventure ;

            -   sanctuaire de la nature par excellence, Madagascar est le paradis des botanistes, des
                paléontologues et des primatologues. Madagascar possède tous les atouts pour développer
                le tourisme, secteur ouvert à tout investissement.

L’intérêt de plus en plus croissants des visiteurs internationaux pour Madagascar justifie le renforcement
de l’infrastructure touristique, aussi bien en qualité qu’en quantité, pour qu’elle soit conforme à la demande
des touristes.

          III.1.2.- Actions entreprises en matière de promotion des investissements

Le Gouvernement s’est fixé comme objectif principal le développement durable d’un tourisme de qualité en
se basant sur les principes directeurs suivants:
       Contribuer à la stratégie nationale de réduction de la pauvreté par la création d’emplois et
       d’activités génératrices de revenus;
       Développer un tourisme respectueux de l’environnement, des valeurs socioculturelles et du
       patrimoine national;
       Développer un tourisme de qualité;
       Apporter une contribution aussi large que possible à l’équilibre des échanges extérieurs par la
       promotion du tourisme international;
       Encourager les initiatives régionales au niveau du Sud-Ouest de l’Océan Indien;
       Promouvoir les investissements;
       Promouvoir la destination Madagascar;
       Promouvoir la formation.
Des actions prioritaires à court, moyen et long terme permettront d’avancer phase par phase. Le
développement touristique s’appuiera d’abord sur les sites existants. Les objectifs visent à créer des
produits touristiques de grande qualité selon le principe low impact/ high-expenditure (compatible avec
l’environnement et les aspects socio-culturels /économiques du pays, incitant les touristes à des dépenses
élevées).

L’Etat a pris quelques mesures pour la promotion des investissements touristiques. Il s’agit de :


        La possibilité pour les investisseurs étrangers d’acquérir des terrains : Moyennant un apport de
        fonds d’investissement égal ou supérieur à 500 000 USD ou tout équivalent en devises, la superficie
        maximale est de 25 000 m² ou 2,5 Ha.. Des dérogations peuvent être accordées en tenant compte de
        l’importance de l’investissement en devises.

       La constitution de réserves foncières touristiques (RFT) pour faciliter et sécuriser l’accès des
       investisseurs touristiques au foncier. Les Réserves Foncières Touristiques ont pour objectifs
       principaux de :
      - Faciliter l’accès aux biens fonciers pour une sécurisation foncière totale ;
      - Assurer un développement durable et harmonieux des activités touristiques ;
      - Contribuer au développement de la zone périphérique en luttant contre la pauvreté.

          III 1.3.- Problèmes

- Faible capacité des infrastructures hôtelières, voire inexistence dans certaines localités à vocation
touristique.

- Pour l’écotourisme en particulier,

- difficulté d’accès dans les zones intéressantes :

- insuffisance du transport routier et aérien,

- insuffisance d'hébergement adéquat.

          III 1.4.- Principaux projets d’investissements

        - Réhabilitation des voies d’accès aux zones éco touristiques
        - Construction d’infrastructures hôtelières en fonction de la vocation des zones touristiques
          (balnéaire, éco touristique, affaires)

      III 2 - TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC)

Les « Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) » constituent un secteur d'appui dont
tous les autres secteurs socio-économiques peuvent bénéficier.

          III.2.1.- Domaines d’investissement et opportunités d’investissement

        Face à une concurrence accrue dans le secteur de l'externalisation de services -outsourcing-,
        le principal atout de Madagascar est sans doute la langue. Si les pays asiatiques se
        positionnent tous sur la langue anglaise, Madagascar dont 60% des habitants maîtrisent la
        langue française, peut trouver des opportunités dans l'offre de services aux pays
        francophones comme le Canada, la France, la Belgique ou la Suisse.
A ce titre, le fait que Madagascar soit un pays en voie de développement peut être considéré
        comme une force. L'ensemble des coûts des facteurs reste faible comparativement à des
        pays concurrents géographiquement proches comme l'Île Maurice

          III 2.2 - Actions entreprises en matière de promotion des investissements

4 objectifs principaux ont été définis pour la période 2007-2012:

        La couverture de toutes les zones par un système de communication fiable et à coût abordable pour
        élargir l'accès aux services TIC ;
        L'amélioration du circuit d'information, par la radio et la télévision, vers les régions ;
        La possibilité, pour les opérateurs économiques, de communiquer à travers tout le pays ;
        La promotion du partenariat avec le secteur privé pour le renforcement et la mise en place de
        nouvelles infrastructures, tant au niveau national qu'international.

Afin d'atteindre les objectifs, les actions menées et à entreprendre se focalisent sur les axes principaux
suivants:

        Le développement des infrastructures de télécommunication : le « backbone » national, la
        connexion internationale par fibre optique sous-marine, les réseaux d'accès ;
        Le développement de l'accès pour tous aux services TIC (téléphonie fixe et mobile, Internet, radio,
        télévision, etc.) et aux services postaux modernisés ;
        Le développement de pôles technologiques TIC pour dynamiser le secteur privé.

          III 2.3.- Problèmes

    - Insuffisance de personnel qualifié en TIC

    - Insuffisance et cherté des infrastructures de télécommunication (le coût de la connexion
    est très élevé pour un débit faible).


          III 2.4.- Principaux projets d’investissements

Trois services ont été identifiés par Madagascar comme pouvant être porteurs : les services de
communication, les services touristiques, et les services financiers.
5- PROFIL D’INVESTISSEMENTS ET OPPORTUNITIES PAR SECTEUR
La situation des secteurs d’intérêt économique à potentiels importants et offrant des opportunités
d’investissements est présentée en annexe 1.

La description sommaire des projets proposés et concernant ces secteurs figure dans l’annexe 2. Le
récapitulatif de ces projets est présenté dans le tableau suivant.
Table 1 : Profil et opportunité d’investissement par secteur

  Secteur      Sous-secteur     Filières ou Branches         Niveau        Etat d’investissement      Nombre d’entreprises          Type d’investissement adéquat          Incitations
                                      d’activités       d’investissement      dans le secteur             y opérant                                                     spécifiques dans
                                                         (millions USD)                                                                                                     le secteur
                                                        0.4                Reprise des                1                            Forte intensité de capital pour
Secteur 1 :   1.1. Cultures     1.1.1. Riz (variété
                                                                           investissements dans le                                 culture intensive
Agriculture   vivrières         export)
                                                                           secteur
                                                        3,85               Faible niveau              2                            Forte intensité de capital
                                1.1.2. Maïs
                                                                           d’investissement de                                     Culture intensive
                                                                           culture industrielle
                                                        0,12               Culture à majorité         3 unités industrielles de    Unité semi-industrielle permettant
                                1.2.1. Fruits et
                                                                           paysanne                   transformation               de répondre aux exigences du
              1.2. Cultures     légumes (+
                                                                           Matériel végétal                                        marché ‘normes et qualité)
              biologiques       transformation)
                                                                           dégénéré
                                Cas ananas
                                                        0,14               Culture à majorité         1 plantation industrielle    Forte intensité de capital pour
                                1.2.2. Epices
                                                                           extensive                                               culture intensive
                                (Piment)
                                                        0.025              Rareté de la culture bio   Exploitation à très petite   Culture sous-serre
                                1.2.3 .Légumes bio
                                                                                                      échelle
                                                        3                  Reprise des                Grandes plantations          Forte intensité de capital pour
              1.3.- Cultures    1.3.2. Canne à sucre
                                                                           investissements des ex-    intégrées aux unités         culture intensive
              industrielles
                                                                           unités sucrières           sucrières : 5
                                                                           SIRAMA privatisées         Petits producteurs de
                                                                                                      canne
                                                        15                 Culture en régie avec      Plantations intégrées        Forte intensité de capital pour
                                1.3.3. Coton
                                                                           HASYMA                     avec unité d’égrenage 1      culture intensive
                                                                           (actuellement              Petits planteurs
                                                                           défaillant)
                                                        4,1                Faible investissement      Plantation intégrée avec     Forte intensité de capital pour
                                                                                                      huilerie et provenderie      culture intensive
                                1.3.4. Soja
                                                                                                      Plantation paysannale
                                                        7                  Existence de quelques                                   ZIA délimité, aménagé et viabilisé
              1.4.              1.4.1. Zone
                                                                           ZIA , surtout pour la
              Infrastructures   d’investissement
                                                                           riziculture (Menabe,
                                agricole (ZIA)
                                                                           Boeny, Alaotra,
                                                                           Vakinankaratra,
                                                                           Betsiboka)
Secteur      Sous-secteur    Filières ou Branches        Niveau        Etat d’investissement       Nombre d’entreprises      Type d’investissement adéquat              Incitations
                                     d’activités      d’investissement      dans le secteur              y opérant                                                     spécifiques dans
                                                       (millions USD)                                                                                                      le secteur
                                                      0,88               Elevage contemplatif,       1 200 000 exploitants    Elevage intensif
                                                                         extensif
              2.1. Ruminants   2.1.1. Bovins
Secteur 2 :
Elevage
                                                      0,15               Elevage traditionnel        216 000 petits           Elevage en ferme avec pâturage
(intensif)
                                                                                                     exploitants
                               2.1.2. Ovins/caprins


                                                      0,036              Elevage professionnel       Presque 2 000 000        Elevage intensif (race améliorée,
                                                                         en expansion                d’exploitants dont une   suivi sanitaire et alimentation au
                                                                                                     vingtaine de fermes      normes)
              2.3. Volailles   2.3.1. Poulets
                                                                                                     industrielles

                                                      0,070              Abattoirs vétustes.         Une dizaine              Abattoir standardise selon les       .
                                                                         Prolifération des tueries                            norms FAO
              2.4. Bétail et   2.4.1.- Abattoir
              volailles
Secteur      Sous-secteur    Filières ou Branches         Niveau        Etat d’investissement      Nombre d’entreprises       Type d’investissement adéquat          Incitations
                                     d’activités       d’investissement      dans le secteur             y opérant                                                  spécifiques dans
                                                        (millions USD)                                                                                                  le secteur



                                                       0.054              Collecte de crabes                                   Elevage et grossissement en enclos
                               3.1.1. Crabes
                                                                                                                               dans les mangroves
Secteur 3 :   3.1. Crustacés
Pêche et
aquaculture
                                                       11                 Pisciculture à petite      Une cinquantaine dan      Pisciculture en cage
                                                                          échelle                    stout Madagascar
              3.2. Poissons    3.2.1. Tilapia
              d’eau douce

                                                       3,1                Capacité de production     Une seule unité           Unité à grande capacité
                                                                          insuffisante par rapport   industrielle + beaucoup   (>8 000T/an)
              3.3. Poissons    3.3.1. Fabrication de
                                                                          aux besoins                de transformateurs
              de mer           farine de poisson
                                                                                                     artisanaux
Secteur      Sous-secteur      Filières ou Branches        Niveau        Etat d’investissement   Nombre d’entreprises    Type d’investissement adéquat      Incitations
                                       d’activités      d’investissement      dans le secteur          y opérant                                           spécifiques dans
                                                         (millions USD)                                                                                        le secteur
                                                        125                Prédominance centrale   1                      Centrale hydro électrique
                                                                           thermique (coût de
Secteur 4 :   4.1. Electricité   4.1.1. Energie
                                                                           l’électricité non
Energie                          hydroélectrique
                                                                           compétitif)
Secteur      Sous-secteur    Filières ou Branches          Niveau        Etat d’investissement    Nombre d’entreprises      Type d’investissement adéquat          Incitations
                                     d’activités        d’investissement      dans le secteur           y opérant                                                 spécifiques dans
                                                         (millions USD)                                                                                               le secteur
                                                        750                Grands investissements   1                        Forte intensité de capital
                                                                           minier
Secteur 5 :   5.1. Industrie   5.1.1. Minerais : fer,
Mines         extractive       bauxite, …




                                                        0,002              Faible niveau d’         15 petites entreprises   Forte intensité de main-d’œuvre +   Encouragement de
                                                                           investissement dans le                            équipements de qualité              la transformation
              5.2.             5.2.1. Pierres
                                                                           secteur                                                                               car exportation de
              Lapidairerie     précieuses
                                                                                                                                                                 pierres brutes
                                                                                                                                                                 interdite
                                                                                                                                                                 Exemption de
                                                                                                                                                                 taxes à
                                                                                                                                                                 l’exportation
Secteur         Sous-secteur     Filières ou Branches        Niveau        Etat d’investissement     Nombre d’entreprises    Type d’investissement adéquat         Incitations
                                          d’activités      d’investissement      dans le secteur            y opérant                                              spécifiques dans
                                                            (millions USD)                                                                                             le secteur
                                                           98                 Existence de zones        7                       Investissement en PPP
                                                                              industrielles privée de
Secteur 6 :      6.1.               6.1.1. Zones
                                                                              faible capacité
Industrie        Infrastructures    industrielles
                                                                              d’accueil
manufacturière

                                                           1,5                Investissement            0                       Système par électrolyse
                                                                              inexistant
                 6.2. Chimique      6.2.1. Soude
                                    caustique
                                                           6,47               Reprise des autres        1                       Maintien de la production de
                                                                              unités sucrières par un                           sucre + production d’ethanol
                 6.3. Agroalimen-   6.3.1 Reprise de la
                                                                              investisseurs (3 sites)
                 taire              SIRAMA
                                                                              2 unités sucrières à la
                                                                              recherche
                                                                              d’investisseurs
                                                                              (Brickaville et Nosy
                                                                              Be)
                                                           0,98               Unité industrielle        1                       Unité d’extraction d’huile brute
                                                                              fonctionnant au ralenti                           et de raffinage
                                    6.3.2. Extraction
                                    d’huile
                                    (Palme)
                                                           0.33               Utilisation               Beaucoup de petits      Unités dotés de chaudières
                                                                              d’équipements             exploitants utilisant   séparée pour la production de
                 6.4. Agro          6.4.1. Huiles
                                                                              artisanaux avec           plusieurs types de      vapeur et d’un système
                 industrie          essentielles
                                                                              chauffage direct et       matières premières      permettant le contrôle de la
                                    (Géranium)
                                                                              sans dispositif de        (girofle, poivre,       température et de la pression
                                                                              température et de         niaouli, …)             durant la distillation
                                                                              pression
                                                           15                 Inexistence               0                       Transformation de la mélasse de
                                    6.4.2. Production
                                                                              d’investissement                                  canne à sucre par processus de
                                    d’ethanol
                                                                                                                                fermentation, distillation
                                                                                                                                purification
                                                           4,738              Investissent inexistant   0                       Unité de fabrication polyvalente
                                                                              Besoins satisfaits par                            (bouteilles-bocaux)
                 6.5.               6.5.1. Emballage en
                                                                              importation
                 Conditionnement    verre
Secteur      Sous-secteur     Filières ou Branches         Niveau        Etat d’investissement    Nombre d’entreprises    Type d’investissement adéquat         Incitations
                                      d’activités       d’investissement      dans le secteur           y opérant                                              spécifiques dans
                                                         (millions USD)                                                                                            le secteur
                                                        0,038              Insuffisance             1 015                  Typologie à mettre en place en
                                                                           d’infrastructure dans                           fonction de la vocation des zones
Secteur 7 :   7.1.              7.1.1- Etablissements
                                                                           les zones touristiques
Tourisme      Infrastructures   d’hébergement et de
              hôtelières        restauration (Type
                                écotourisme)
ANNEXE 1
ANNEXE 2 : PROJETS PROPOSES

Project Name: 1.1.1.- Production de riz à l’exportation
Project Description
Project:                     Production de riz à l’export
Importance:                  1. Source de devises
                             2.. Production à haute valeur ajoutée
Investment cost:             400 000 $US
Implementation period:       1 an
Operational date:            Fin 2009
Works achieved:              Fiche de projet
Location                     Région Boeny ou Alaotra Mangoro
Project site location:       Marovoay, Ambatondrazaka
Location advantages:         Conditions favorables à la riziculture professionnelle Abondance
                             ressource en eau
Basic Infrastructure                                        Infrastructure                            Item Unit/Quantity
                                                               Terrain                          200 ha
                                                     Batiment et construction                   ND
                                                  Electricity (groupe électrogène)              20KVA
                                                                Water                           ND
                                                                Steam                           ND
                                                                 Fuel                           ND

Partners                                                     Name                                  Percentage/ Participation
                                                                                                100%
                             Private sector
                                                                                                -
                             Government
                                                                                                -
                             FDI
Economic Indicators
Payback period:                ND
Breakeven point:               2 ANS
Rate of return on capital:     ND
Debt-equity ratio:             ND
Tri                            52%
Market Size
                               Production Locale                                                    2 291 400T
                               Demande locale: 3.400.000 Tonnes par an
                               Importation:
                               Riz décortiqué                                                       542, 440T/ 0, 181M $
                               Riz semi-blanchi ou blanchi                                          274 791 , 233T/ 95,516 M$
                               Riz en brisures:                                                     4 015, 730T/ 1 376M $

Local Market
                               Nombre de sociétés dans le secteur: 1
                               Fanamby Rice Mill



Contacts                       Address                                                              Town / Country
Coordinating entity: XXX IPA   Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la Pêche- Direction
                               d’appui à la production agricole

Key person:
Tel./Fax: E-mail:              Tél: 261 20 22 272 27
                               Fax: 261 20 22 265 61
Web site:                      www.maep.gov.mg
Project Name: 1.1.2.- Culture intensive de maïs
Project Description
Project:                     Culture intensive de maïs
Importance:                  1 alimentation humaine, matière première pour l’industrie du boisson
                             et la fabrication de provende
                             2 Demandes importantes



Investment cost:             3,850 millions US$
Implementation period:       1.5 ans
Operational date:            Début 2010
Works achieved:              Etude de la filière
Location                     Region Boeny
Project site location:       Mahajanga II
Location advantages:                Proximité port, existence d’unité de transformation
                                    Voie de communication accessible toute l’année
                                    Présence d’organisation paysanne, culture adaptée

Basic Infrastructure                                     Infrastructure                                   Item Unit/Quantity
                                                            Terrain                                 1000 ha
                                                       Batiments d’usines                           2 500m²
                                                           Electricity                              100kwh
                                                             steam



Partners                                                     Name                                      Percentage/ Participation
                             Private sector                                                         100%
-
                                                                              -
Economic Indicators          Intégration- Valeur ajoutée –
Payback period:              4 ans
Breakeven point:             33 %
Rate of return on capital:   25%
Debt-equity ratio:           ND
TRI                          ND
Market Size
                                                                              403 00t
                             Local production
                                                                              ND
                             Local Demand: Value/ Tons
                                                                              -
                             Importation (huile brute soja)
                                                                              942 000t)
                             Demande extérieure (Afrique Australe)
                                                                              40 t
Local Market
                                                                              1
                             Number of companies working in the same field:
                             Daewoo Logistics Corporation » SOPAGRI



Contacts                     Address                                          Town / Country
Coordinating entity:         Ministère de l’Agriculture, l’Elevage et Pêche   Antananarivo - Madagascar

Key person:                  Direction de l’Agriculture
Tel./Fax: E-mail:            261 20 22 272 27
Web site:
Project Name:1.2.1.- Transformation de fruits (ananas)
Project Description
Project:                   Transformation de fruit (ananas)
Importance:                1. Valorisation matières premières
                           2. Création d’emplois
                           3. Creation de valeur ajoutée
Investment cost:           0.120 US$
Implementation period:     1 an:
Operational date:          Mi 2009.
Works achieved:            Fiche de projet
Location                   Région Atsinanana
Project site location:     Région Atsinanana
Location advantages:        - Proximité matières premières
                           - Disponibilité en main d’œuvre,



Basic Infrastructure                                            Infrastructure                  Item Unit/Quantity
                                                                   Terrain             1,5 Ha
                                                           Batiments et construction   500 m²
                                                                  Electricity          ND
                                                                    Water              ND
                                                                    Steam              -
                                                                     Fuel              ND

Partners                                                            Name                   Percentage/ Participation
                                                                                       100%
                           Private sector
                                                                                       -
                           Government
                                                                                       -
                           FDI

Economic Indicators
Payback period:            ND
Breakeven point:           ND
Rate of return on capital:     ND
Debt-equity ratio:             ND

Market Size
                               Local production ND

                               Local Demand: Value/ Tons
                               Imports: Value/ Tons

Local Market
                               Number of companies working in the same field: 3
                               TIKO
                               CODAL
                               EOAH
Contacts                       Address                                                                        Town / Country
Coordinating entity: XXX IPA   Ministère de l’Economie du Commerce et de l’Industrie – Direction d’appui du
                               Développement Industriel

Key person:
Tel./Fax: E-mail:              Tél: 261 20 22 202 84
Web site:                      www.dsi@mapspc.gov.mg
Project Name: 1.2.2.- Epices
Project Description
Project:                       Epice (piment)
Importance:                    1 Marché extérieur ouvert
                               2
                               3
Investment cost:               0.140 millions US$
Implementation period:         1 an
Operational date:              2009
Works achieved:                Fiche de projet
Location                       Analanjorofo
Project site location:         Fénérive-Est
Location advantages:                   Climat adapté à la culture
                                       Existence de port et aéroport

Basic Infrastructure                                              Infrastructure                Item Unit/Quantity
                                                                     Terrain             100 000m²
                                                             Batiments et construction   200m²
                                                                    Electricity          ND
                                                                      Water              ND
                                                                      Steam              -
                                                                       Fuel              ND

Partners                                                               Name                  Percentage/ Participation
                               Private sector                                            100%
                                                                                         -
                               Government
                                                                                         -

Economic Indicators            Valeur ajoutée et gain en devises
Payback period:                3 ans
Breakeven point:               45%
Rate of return on capital:     30%
Debt-equity ratio:     ND
TRI                    ND
Market Size
                                                                              55T
                       Local production
                                                                              ND
                       Local Demand: Value/ Tons
                                                                              ND
                       Imports: Value/ Tons

Local Market
                                                                              1
                       Number of companies working in the same field:
                       “AXIUS Groupe”



Contacts               Address                                                Town / Country
Coordinating entity:   Ministère de Agriculture de l’Elevage et de la Pêche   Antananarivo - Madagascar
                       Direction de l’Agriculture
Key person:
Tel./Fax: E-mail:      Tel :261 20 22 272 27
Web site:
Project Name: 1.2.3 Production de légumes bio
Project Description
Project:                     Production de légumes bio
Importance:                  Amélioration de la productions



Investment cost:             25.000$ US
Implementation period:       3 mois
Operational date:            Mi 2009
Works achieved:              Fiche de projet
Location                     Région Analamanga, Vakinakaratra, Itasy
Project site location:       Région Analamanga, Vakinakaratra, Itasy
Location advantages:         Conditions favorables à la culture de légumes
                             Main-d’œuvre disponible et expérimentée

Basic Infrastructure                                             Infrastructure               Item Unit/Quantity
                                                                                       5 ha
                                                                    Terrain
                                                            Batiment et construction   ND
                                                                   Electricity         ND
                                                                     Water             ND
                                                                     Steam             ND
                                                                      Fuel             ND

Partners                                                             Name                  Percentage/ Participation
                                                                                       100%
                             Private sector
                                                                                       -
                             Government
                                                                                       -
                             FDI

Economic Indicators
Payback period:              ND
Breakeven point:             3ANS
Rate of return on capital:   ND
Debt-equity ratio:             ND
Tri                            38%
Market Size
                               Local production ND
                               Local Demand:
                               Imports: Value/ Tons

Local Market
                               Number of companies working in the same field:




Contacts                       Address                                                                           Town / Country
Coordinating entity: XXX IPA   Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la Pêche- Direction d’appui à la
                               production agricole

Key person:
Tel./Fax: E-mail:              Tél: 261 20 22 272 27
                               Fax: 261 20 22 265 61
Web site:                      www.maep.gov.mg
Project Name: 1.3.2.- Plantation de canne à sucre
Project Description
Project:                      Plantation de canne à sucre
Importance:                   1. Approvisionnement unité sucrière et fabrication d’éthanol
                              2.
                              3

Investment cost:              3 millions US$
Implementation period:        0.5 ans:
Operational date:             Mi 2009.
Works achieved:               Fiche de projet
Location                      Région Atsinanana
Project site location:        Région Atsinanana (District de Brickaville)
Location advantages:          -population expérimentée dans la production , mais ralentissement de la production
                              de la canne à sucre à cause problème de l’unité sucrière
                              - Disponibilité en main d’œuvre

Basic Infrastructure                                             Infrastructure                                              Item Unit/Quantity
                                                                    Terrain                                        4 000ha
                                                            Batiments et construction                              ND
                                                                   Electricity                                     ND
                                                                     Water                                         ND
                                                                     Steam                                         -
                                                                      Fuel                                         ND

Partners                                                              Name                                             Percentage/ Participation
                                                                                                                   100%
                              Private sector
                                                                                                                   -
                              Government
                                                                                                                   -
                              FDI

Economic Indicators
Payback period:               ND
Breakeven point:               ND
Rate of return on capital:     ND
Debt-equity ratio:             ND

Market Size
                               Local production

                               Local Demand: Value/ Tons
                               Imports: Value/ Tons

Local Market
                               Number of companies working in the same field:




Contacts                       Address                                                                           Town / Country
Coordinating entity: XXX IPA   Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la Pêche- Direction d’appui à la
                               production agricole

Key person:
Tel./Fax: E-mail:              Tél: 261 20 22 272 27
                               Fax: 261 20 22 265 61
Web site:                      www.maep.gov.mg
Project Name: 1.3.3.- Culture de coton (en régie)
Project Description
Project:                      Culture de coton
Importance:                   1 accès au marché américain en franchise de droit (AGOA)
                              2 approvisionnement des textiliers en fibre de coton local
                              3 possibilité d’approvisionner les pays éligibles à l’AGOA en coton,
                              4 existence de groupement de producteurs
Investment cost:              15million US$
Implementation period:
Operational date:
Works achieved:               Etude de filière
Location
Project site location:
Location advantages:                  Proximité des groupements de producteurs
                                      Facilité de sivi et d’encadrement
                                      Facilité d’égrenage et de transport des balles

Basic Infrastructure                                              Infrastructure                                            Item Unit/Quantity
                                                                     Terrain                                       ND
                                                                Batiments d’usines                                 6000m²
                                                                    Electricity                                    100kwh
                                                                      steam




Partners                                                               Name                                            Percentage/ Participation
                              Private sector                                                                       100%
                                                                                                                   -
                                                                                                                   -
Economic Indicators           Augmentation de la production locale- Valeur ajoutée – économie et gain en devises
Payback period:               4 ans
Breakeven point:              55 %
Rate of return on capital:   25%
Debt-equity ratio:           ND
TRI                          ND
Market Size
                                                                              6 000t
                             Local production
                                                                              45 000t
                             Local Demand: Value/ Tons
                                                                              39 600 000$
                             Importation fil , tissues coton en 2003

Local Market
                                                                              2
                             Number of companies working in the same field:
                             HASYMA et DRAMCO



Contacts                     Address                                          Town / Country
Coordinating entity:         Ministère de l’Agriculture, l’Elevage et Pêche   Antananarivo - Madagascar

Key person:                  Direction de l’Agriculture
Tel./Fax: E-mail:            261 20 22 272 27
Web site:
Project Name: 1.3.4.- Culture intensive de soja
Project Description
Project:                      Culture intensive de soja
Importance:                   1 production locale déficitaire, matière première pour huilerie et surtout pour la
                              fabrication de provende
                              2 Demandes importantes
                              3,
                              4
Investment cost:               4,100 million US$
Implementation period:        2 ans
Operational date:             Fin 2009
Works achieved:               Fiche de projet
Location                      Region Vakinankaratra
Project site location:        Antsirabe III
Location advantages:                   Climat adapté
                                       Présence d’unités de transformation

Basic Infrastructure                                              Infrastructure                                             Item Unit/Quantity
                                                                     Terrain                                       400 ha
                                                                Batiments d’usines                                 2 000m²
                                                                    Electricity                                    80kwh
                                                                      steam




Partners                                                               Name                                            Percentage/ Participation
                              Private sector                                                                       100%
                                                                                                                   -
                                                                                                                   -
Economic Indicators           Intégration- Valeur ajoutée –
Payback period:               5 ans
Breakeven point:              37 %
Rate of return on capital:   24%
Debt-equity ratio:           ND
TRI                          ND
Market Size
                             Local production                                 4 303t- 806 000$
                             Local Demand: Value/ Tons                        142 800t
                             Importation (huile brute soja)                   30 000t
                             Demande extérieure en tourteau                   681 500t (RSA- Maurice)
                             Importation (semence)                            40 t
Local Market
                                                                              1
                             Number of companies working in the same field:
                             TIKO SA



Contacts                     Address                                          Town / Country
Coordinating entity:         Ministère de l’Agriculture, l’Elevage et Pêche   Antananarivo - Madagascar

Key person:                  Direction de l’Agriculture
Tel./Fax: E-mail:            261 20 22 272 27
Web site:
Project Name: 1.4.1.- Zone d’investissement agricole (ZIA)
Project Description
Project:                     Viabilisation de zone d’investissement agricole
Importance:                  1. mise à disposition de zone viabilisée pour attirer les investisseurs
                             2. augmentation de la production agricole



Investment cost:             7 millions US$
Implementation period:       2 ans
Operational date:            Fin 2011
Works achieved:              Fiche de projet
Location                     Grandes agglomérations de Madagascar
Project site location:       Grandes agglomérations de Madagascar
Location advantages:                 disponibilité en superficie
                                     sécurité



Basic Infrastructure                                              Infrastructure                                  Item Unit/Quantity
                                                                     Terrain                           1 000 ha
                                                             Batiments et construction                 ND
                                                                    Electricity                        ND
                                                                      Water                            ND
                                                                      Steam                            -
                                                                       Fuel                            ND

Partners                                                                 Name                                Percentage/ Participation
                             PPP                                                                       ND
                              - Etat : Aménagement off-site
                                                                                                       -
                             - Privé : viabilisation et gestion de la ZIA

Economic Indicators
Payback period:              ND
Breakeven point:               ND
Rate of return on capital:     ND
Debt-equity ratio:             ND
TRI                            ND
Market Size
                               Local production
                               ND
                               Local Demand: Value/ Tons
                               Imports: Value/ Tons

Local Market
                               Number of companies working in the same field:




Contacts                       Address                                                                                  Town / Country
Coordinating entity: XXX IPA   Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche - Direction des Investissements
                               Ruraux


Key person:
Tel./Fax: E-mail:              Tel : 261 20 22 406 07
Web site:
Project Name:2.1.1.- Elevage intensif de zébus
Project Description
Project:                     Elevage intensif de zébus
Importance:                  1 approvisionnement en viandes saines et aux normes des sociétés d’exploitation
                             minière et de la population
                             2 maîtrise des vols et des maladies- possibilité d’exportation
                             3,
                             4
Investment cost:              3,911 US$
Implementation period:       2 ans
Operational date:            fin 2010
Works achieved:              Fiche de projet
Location                     Region Alaotra Mangoro, Melaky,
Project site location:       Alaotra Mangoro, Melaky
Location advantages:                  Présence des entreprises d’exploitation minière
                                      Existence cheptel bovin

Basic Infrastructure                                            Infrastructure                                         Item Unit/Quantity
                                                                    Terrain                                    200 000m²
                                                              construction (abris)                             4 200m²
                                                                   stockage                                    150m²
                                                                  Electricity                                  10kw
                                                                     water                                     1 200m3




Partners                                                            Name                                              Percentage/ Participation
                             Private sector                                                                    100%
                                                                                                               -
                                                                                                               -
Economic Indicators          Intégration- Valeur ajoutée –
Payback period:              5 ans
Breakeven point:             37 %
Rate of return on capital:   ND
Debt-equity ratio:           ND
TRI                          ND
Market Size                  Effectif 2006                                    9 687 642 têtes
                             Local production
                                                                              48 200t
                             Local Demand: Value/ Tons
                                                                              - ND sherritt QMM
                             Importation (huile brute soja)
                                                                              44 280 t (viande)
                             Demande extérieure (Afrique Australe)

Local Market
                                                                              1 200 exploitant
                             Number of companies working in the same field:
                                                                              -
                             Principale entreprise



Contacts                     Address                                          Town / Country
Coordinating entity:         Ministère de l’Agriculture, l’Elevage et Pêche   Antananarivo - Madagascar

Key person:                  Direction de l’Elevage
Tel./Fax: E-mail:            261 20 22 272 27
Web site:
Project Name: 2.1.2.- Elevage de petits ruminants
Project Description
Project:                     Elevage de petits ruminants
Importance:                  1. – Développement de la filière
                             2. - Promotion de l’élevage en ferme
                             3 – Débouché à l’export

Investment cost:             0.15 US$
Implementation period:       1an
Operational date:            2009.
Works achieved:              Fiche de projet
Location                     Région Boeny ou DIANA
Project site location:       Région Boeny ou DIANA
Location advantages:                 zone propice à l’élevage
                                     disponibilité en main d’œuvre



Basic Infrastructure                                             Infrastructure                         Item Unit/Quantity
                                                    Terrain ( y comprisculture fourragère)   60 ha
                                                          Batiments et construction          1 400 m²
                                                                   Electricity               ND
                                                                     Water                   ND
                                                                     Steam                   -
                                                                      Fuel                   ND

Partners                                                             Name                           Percentage/ Participation
                             Private sector                                                  100%
                                                                                             -
                             Government
                                                                                             -
                             FDI

Economic Indicators
Payback period:              ND
Breakeven point:               ND
Rate of return on capital:     ND
Debt-equity ratio:             ND
TRI                            23%
Market Size
                               Local production                                               2 000 000 têtes

                               Local Demand: Value/ Tons
                               Imports: Value/ Tons

Local Market
                               Number of companies working in the same field:                 216 000 (majorité = petits exploitants)




Contacts                       Address                                                        Town / Country
Coordinating entity: XXX IPA   Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage – Direction Elevage

Key person:
Tel./Fax: E-mail:              Tél: 261 20 22 2727 27
                               Fax: 261 20 22 265 61
Web site:                      www.maep.gov.mg
Project Name: 2.3.1.- Aviculture
Project Description
Project:                      Elevage de poules pondeuses
Importance:                   1. Professionnalisation de l’aviculture
                              2. Création d’emplois
                              3.
Investment cost:              0.036 US$
Implementation period:        0.5 ans:
Operational date:             Mi 2009.
Works achieved:               Fiche de projet
Location                      Régions Vakinankaratra ou Ambohidratrimo
Project site location:        Antsirabe ou Mahitsy
Location advantages:           - Proximité matières premières et marchés
                              - Disponibilité en main d’œuvre,



Basic Infrastructure                                          Infrastructure                  Item Unit/Quantity
                                                                 Terrain             ND
                                                         Batiments et construction   ND
                                                                Electricity          ND
                                                                  Water              ND
                                                                  Steam              -
                                                                   Fuel              ND

Partners                                                          Name                      Percentage/ Participation
                                                                                     100%
                              Private sector
                                                                                     -
                              Government
                                                                                     -
                              FDI

Economic Indicators
Payback period:               ND
Breakeven point:              70 %
Rate of return on capital:     ND
Debt-equity ratio:             ND

Market Size
                               Local production                                                                    24 436 900 têtes

                               Local Demand: Value/ Tons
                               Imports: Value/ Tons

Local Market
                               Number of companies working in the same field:                                      1 889 085 (majorité = petits
                                                                                                                   exploitants)




Contacts                       Address                                                                             Town / Country
Coordinating entity: XXX IPA   Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, et de la Pêche – Direction de l’Elevage

Key person:
Tel./Fax: E-mail:              Tél: 261 20 22 2727 27
                               Fax: 261 20 22 265 61
Web site:                      www.maep.gov.mg
Project Name: 2.4.1.- Abattoir
Project Description
Project:                         Abattoir (bovin, porcin, petits ruminants=
Importance:                      1. Protection de la population contre les maladies des animaux
                                 2. Améliorer le contrôle administratif et sanitaire du cheptel à abattre
                                 3. Création d’emplois
                                 4. Contribuer au contrôle des vols de bétail sur pied et de l’abattage clandestin

Investment cost:                 70 000 US$
Implementation period:           2 ans
Operational date:                Fin 2011.
Works achieved:                  Fiche de projet
Location                         Region de Vakinankaratra-
Project site location:           Region of Vakinankaratra”
Location advantages:             Proximité des marches de zébus
                                 Bonne infrastructure de communication
                                 Site approvisionné en eau et électricité

Basic Infrastructure                                               Infrastructure                                               Item Unit/Quantity
                                                                      Terrain                                        4 000 m²
                                                              Batiments et construction                              400 m²
                                                                     Electricity                                     ND
                                                                       Water                                         ND
                                                                       Steam                                         -
                                                                        Fuel                                         ND

Partners                                                                 Name                                              Percentage/ Participation
                                 PPP                                                                                 ND
                                  - Etat : propriétaire du terrain et des bâtiments
                                                                                                                     -
                                 - Gestion privée
                                 FDI
Economic Indicators
Payback period:                ND
Breakeven point:               ND
Rate of return on capital:     ND
Debt-equity ratio:             ND

Market Size
                               Cheptel de la Région
                                  - Bovin :                                                              3 201 956 têtes
                                  - Porcin:                                                              1 273 000 têtes
                                  - Ovin et caprin :                                                     1 952 570 têtes

                               Local Demand: Value/ Tons
                               Imports: Value/ Tons :

Local Market
                               Number of companies working in the same field: au moins un abattoir par
                               grande agglomeration




Contacts                       Address                                                                   Town / Country
Coordinating entity: XXX IPA   Ministère des l’agriculture, de l’Elevage et de la Pêche- Direction des
                               Equipements Ruraux

Key person:
Tel./Fax: E-mail:              Tel : 261 20 22 272 27
Web site:                      www.maep.gov.mg
Project Name: 3.1.1.-Production de crabes
Project Description
Project:                        Production de crabes en enclos
Importance:                     1. Protection de l’environnement par exploitation rationnelle des mangroves
                                2
                                3. .
Investment cost:                54 000 US$
Implementation period:          3 years:
Operational date:               Fin 2011.
Works achieved:                 Fiche de projet
Location                        Zones de mangroves( Menabe, DIANA, Boeny)
Project site location:          Zones de mangroves( Menabe, DIANA, Boeny)
Location advantages:            Zones propices à l’exploitation



Basic Infrastructure                                            Infrastructure                                           Item Unit/Quantity
                                                                   Terrain                                    4 000 m²
                                                                 Construction                                 ND
                                                                  Electricity                                 ND
                                                                    Water                                     ND
                                                                    Steam                                     -
                                                                     Fuel                                     ND

Partners                                                            Name                                             Percentage/ Participation
                                Private sector                                                                100%
                                                                                                              -
                                Government
                                                                                                              -
                                FDI

Economic Indicators
Payback period:                 ND
Breakeven point:                ND%
Rate of return on capital:      ND
Debt-equity ratio:             ND

Market Size
                               Local production
                               Local Demand+ export:                                                                Value/ Tons : 1 600 T – 3 200USD
                               Imports: Value/ Tons

Local Market
                               Number of companies working in the same field:




Contacts                       Address                                                                              Town / Country
Coordinating entity: XXX IPA   Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la Pêche – Direction des Ressources
                               Halieutiques

Key person:
Tel./Fax: E-mail:              Tél: 261 20 22 272 27
                               Fax: 261 20 22 265 61
Web site:                      www.maep.gov.mg
Project Name:3.2.1.- Production de tilapia en cage
Project Description
Project:                        Production de tilapia en cage
Importance:                     1. produire des poissons de consommation
                                2 .. diversifier la consommation en protéines
                                3. source de devises
Investment cost:                0,011 million US$
Implementation period:          0,5 an
Operational date:               2009
Works achieved:                 Fiche de projet
Location                        Région Atsinanana
Project site location:          Canal des Pangalanes et lacs Région Atsinanana
Location advantages:            Disponibilité de superficie exploitable
                                Zone propice à la production de poisson

Basic Infrastructure                                           Infrastructure             Item Unit/Quantity
                                                                  Terrain        1000m²
                                                                Construction     250m²
                                                                 Electricity     ND
                                                                   Water         ND
                                                                   Steam         -
                                                                    Fuel         ND

Partners                                                           Name                 Percentage/ Participation
                                                                                 100%
                                Private sector
                                                                                 -
                                Government
                                                                                 -
                                FDI

Economic Indicators
Payback period:
Breakeven point:                3 ans
Rate of return on capital:      ND
Debt-equity ratio:             ND
TRI                            43%
Market Size
                               Local production
                               Local Demand: Value/ Tons :                                                          120 000T -430 million USD
                               Imports: Value/ Tons

Local Market
                               Number of companies working in the same field: 200 petits et moyens
                               pisciculteurs




Contacts                       Address                                                                              Town / Country
Coordinating entity: XXX IPA   Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la Pêche – Direction des Ressources
                               Halieutiques

Key person:
Tel./Fax: E-mail:              Tél: 261 20 22 272 27
                               Fax: 261 20 22 265 61
Web site:                      www.maep.gov.mg
Project Name: 3.3.1.- Production de farine de poisson
Project Description
Project:                        Production de farine de poisson
Importance:                     1 apport en protéine pour alimentation humaine
                                2 composition pour alimentation animale et aquacole
                                3 effets induits et effets d’entrainement – potentiel export
Investment cost:                3,100 million US$
Implementation period:          2 ans
Operational date:               2010
Works achieved:                 Fiche de projet
Location                        Antsiranana ou Mahajanga
Project site location:          Antsiranana ou Mahajanga
Location advantages:                      Proximité zone d’approvisionnement en poissons

Basic Infrastructure                                             Infrastructure                         Item Unit/Quantity
                                                                Terrain domanial               200m²
                                                            Batiments et construction          700m²
                                                                   Electricity                 25 000 kw
                                                                     Water                     3 000m3
                                                                     Steam                     -
                                                                      Fuel                     ND

Partners                                                              Name                            Percentage/ Participation
                                Private sector                                                 100%
                                                                                               -
                                                                                               -
Economic Indicators             Valeur ajoutée – taux d’intégration- gains en devises
Payback period:                 3 ans
Breakeven point:                40% CA
Rate of return on capital:      ND
Debt-equity ratio:              ND
TRI                             ND
Market Size
                       Local production                                         3500t
                       Local Demand: Value/ Tons                                12 000t
                                                                                0
                       Imports: Value/ Tons
                                                                                ND
                       exportation
Local Market
                                                                                1
                       Number of companies working in the same field:
                       “Pêche et froid de l’Océan Indien “ (PFOI) Antsiranana



Contacts               Address                                                  Town / Country
Coordinating entity:   Ministère de l’Economie du commerce et de l’Industrie    Antananarivo - Madagascar

Key person:
Tel./Fax: E-mail:
Web site:
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar
Opportunites Madagascar

Contenu connexe

En vedette

Postales poéticas iv festival palabra en el mundo.sevilla.21 05-10
Postales poéticas iv festival palabra en el mundo.sevilla.21 05-10Postales poéticas iv festival palabra en el mundo.sevilla.21 05-10
Postales poéticas iv festival palabra en el mundo.sevilla.21 05-10
Efecto Alquimia
 
Petite LeçOn De Marketing
Petite LeçOn De MarketingPetite LeçOn De Marketing
Petite LeçOn De Marketing
guestee96c
 
Trabajo Informatica Unidad 1 Tercer Semestre
Trabajo Informatica Unidad 1 Tercer SemestreTrabajo Informatica Unidad 1 Tercer Semestre
Trabajo Informatica Unidad 1 Tercer Semestre
manuel alejandro
 
Coge SpéCial DéJeuner 23 FéVrier 2009
Coge SpéCial DéJeuner 23 FéVrier 2009Coge SpéCial DéJeuner 23 FéVrier 2009
Coge SpéCial DéJeuner 23 FéVrier 2009
yvanfortin
 
Panorama Financiero Internacional - Agosto 2012
Panorama Financiero Internacional   -   Agosto 2012Panorama Financiero Internacional   -   Agosto 2012
Panorama Financiero Internacional - Agosto 2012
Mauricio Zvik
 
Eucaristía pascual residentes
Eucaristía pascual residentesEucaristía pascual residentes
Eucaristía pascual residentes
Davinia Martínez
 
Gacetilla Municipal 05 2 10
Gacetilla Municipal 05 2 10Gacetilla Municipal 05 2 10
Gacetilla Municipal 05 2 10
guestd6bfb462
 
Fmr flash economy_2014-238_26-03-2014_fr
Fmr flash economy_2014-238_26-03-2014_frFmr flash economy_2014-238_26-03-2014_fr
Fmr flash economy_2014-238_26-03-2014_fr
agency
 

En vedette (20)

Powerpoint Sur Le Video Recipes
Powerpoint Sur Le Video RecipesPowerpoint Sur Le Video Recipes
Powerpoint Sur Le Video Recipes
 
Postales poéticas iv festival palabra en el mundo.sevilla.21 05-10
Postales poéticas iv festival palabra en el mundo.sevilla.21 05-10Postales poéticas iv festival palabra en el mundo.sevilla.21 05-10
Postales poéticas iv festival palabra en el mundo.sevilla.21 05-10
 
Evolució de l'oferta de formació professional
Evolució de l'oferta de formació professionalEvolució de l'oferta de formació professional
Evolució de l'oferta de formació professional
 
LEYSIN CHAMPS OPEN 2013 - BEST OF CLIPPING
LEYSIN CHAMPS OPEN 2013 - BEST OF CLIPPINGLEYSIN CHAMPS OPEN 2013 - BEST OF CLIPPING
LEYSIN CHAMPS OPEN 2013 - BEST OF CLIPPING
 
Álvaro Sanchez
Álvaro SanchezÁlvaro Sanchez
Álvaro Sanchez
 
Petite LeçOn De Marketing
Petite LeçOn De MarketingPetite LeçOn De Marketing
Petite LeçOn De Marketing
 
Trabajo Informatica Unidad 1 Tercer Semestre
Trabajo Informatica Unidad 1 Tercer SemestreTrabajo Informatica Unidad 1 Tercer Semestre
Trabajo Informatica Unidad 1 Tercer Semestre
 
Coge SpéCial DéJeuner 23 FéVrier 2009
Coge SpéCial DéJeuner 23 FéVrier 2009Coge SpéCial DéJeuner 23 FéVrier 2009
Coge SpéCial DéJeuner 23 FéVrier 2009
 
Images numériques et métadonnées: traitement et diffusion, seconde partie
Images numériques et métadonnées: traitement et diffusion, seconde partieImages numériques et métadonnées: traitement et diffusion, seconde partie
Images numériques et métadonnées: traitement et diffusion, seconde partie
 
Tema dos
Tema dosTema dos
Tema dos
 
Javiera
JavieraJaviera
Javiera
 
Panorama Financiero Internacional - Agosto 2012
Panorama Financiero Internacional   -   Agosto 2012Panorama Financiero Internacional   -   Agosto 2012
Panorama Financiero Internacional - Agosto 2012
 
Eucaristía pascual residentes
Eucaristía pascual residentesEucaristía pascual residentes
Eucaristía pascual residentes
 
Practica tuberias 2
Practica tuberias 2Practica tuberias 2
Practica tuberias 2
 
MUCEM
MUCEMMUCEM
MUCEM
 
Gacetilla Municipal 05 2 10
Gacetilla Municipal 05 2 10Gacetilla Municipal 05 2 10
Gacetilla Municipal 05 2 10
 
Fmr flash economy_2014-238_26-03-2014_fr
Fmr flash economy_2014-238_26-03-2014_frFmr flash economy_2014-238_26-03-2014_fr
Fmr flash economy_2014-238_26-03-2014_fr
 
Breve Historia de AMPI hasta la cedula
Breve Historia de AMPI hasta la cedulaBreve Historia de AMPI hasta la cedula
Breve Historia de AMPI hasta la cedula
 
Drupal aux Grandes Echelles
Drupal aux Grandes EchellesDrupal aux Grandes Echelles
Drupal aux Grandes Echelles
 
Ut3 5 presentacionesslideshare
Ut3 5 presentacionesslideshareUt3 5 presentacionesslideshare
Ut3 5 presentacionesslideshare
 

Similaire à Opportunites Madagascar

Présentation rapport statistique résultat sondage simple professionnel (1).pdf
Présentation rapport statistique résultat sondage simple professionnel (1).pdfPrésentation rapport statistique résultat sondage simple professionnel (1).pdf
Présentation rapport statistique résultat sondage simple professionnel (1).pdf
oussamaelaroussi1949
 
Revue de presse anda 28 février 2013
Revue de presse anda 28 février 2013Revue de presse anda 28 février 2013
Revue de presse anda 28 février 2013
Mohamed Amine
 
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
ICARDA
 
Opportunités Med: 25 filières à développer aujourd'hui en Méditerranée
Opportunités Med: 25 filières à développer aujourd'hui en MéditerranéeOpportunités Med: 25 filières à développer aujourd'hui en Méditerranée
Opportunités Med: 25 filières à développer aujourd'hui en Méditerranée
Samir Abdelkrim
 
Etude fenagri
Etude fenagriEtude fenagri
Etude fenagri
hindfassi
 
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 

Similaire à Opportunites Madagascar (20)

Présentation rapport statistique résultat sondage simple professionnel (1).pdf
Présentation rapport statistique résultat sondage simple professionnel (1).pdfPrésentation rapport statistique résultat sondage simple professionnel (1).pdf
Présentation rapport statistique résultat sondage simple professionnel (1).pdf
 
Revue de presse anda 28 février 2013
Revue de presse anda 28 février 2013Revue de presse anda 28 février 2013
Revue de presse anda 28 février 2013
 
Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018
Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018
Fiche d'opportunite sectorielle agriculture et agrobusiness decembre 2018
 
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
Menarid: Etablissement d'une Situation de Reference pour le Projet d'Economie...
 
Saydi abdessalam
Saydi abdessalamSaydi abdessalam
Saydi abdessalam
 
Communique presse plan relance 2
Communique presse plan relance 2Communique presse plan relance 2
Communique presse plan relance 2
 
Icd2014 fiche pays maroc
Icd2014 fiche pays marocIcd2014 fiche pays maroc
Icd2014 fiche pays maroc
 
Présentation IRADA KG 2.pdf
Présentation  IRADA KG 2.pdfPrésentation  IRADA KG 2.pdf
Présentation IRADA KG 2.pdf
 
Mission Ile Maurice Madag
Mission Ile Maurice MadagMission Ile Maurice Madag
Mission Ile Maurice Madag
 
CIMT
CIMTCIMT
CIMT
 
PLAN DE RELANCE : Bilan intermédiaire- Secteur élevage
PLAN DE RELANCE : Bilan intermédiaire- Secteur élevagePLAN DE RELANCE : Bilan intermédiaire- Secteur élevage
PLAN DE RELANCE : Bilan intermédiaire- Secteur élevage
 
Contrats programmes vf
Contrats programmes vfContrats programmes vf
Contrats programmes vf
 
Statistiques agricoles Maroc
Statistiques agricoles MarocStatistiques agricoles Maroc
Statistiques agricoles Maroc
 
L’agriculture Solidaire dans le cadre du Plan Maroc Vert/ Priorités Nationales
L’agriculture Solidaire dans le cadre du Plan Maroc Vert/ Priorités Nationales L’agriculture Solidaire dans le cadre du Plan Maroc Vert/ Priorités Nationales
L’agriculture Solidaire dans le cadre du Plan Maroc Vert/ Priorités Nationales
 
Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation rurale
Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation ruralePampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation rurale
Pampat expert en qualité securite alimentaire et vulgarisation rurale
 
Opportunités Med: 25 filières à développer aujourd'hui en Méditerranée
Opportunités Med: 25 filières à développer aujourd'hui en MéditerranéeOpportunités Med: 25 filières à développer aujourd'hui en Méditerranée
Opportunités Med: 25 filières à développer aujourd'hui en Méditerranée
 
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
Fiche pays afriqueouest_iw_nantes-2018
 
Etude fenagri
Etude fenagriEtude fenagri
Etude fenagri
 
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
Briefing 58; - Mariam Yinusa: Soutenir l’industrialisation du secteur agroali...
 
Analyse stratégique Cosumar
Analyse stratégique CosumarAnalyse stratégique Cosumar
Analyse stratégique Cosumar
 

Plus de AFRIKASOURCES

THE IMPORTANCE OF THE OUTERMOST REGIONS FOR STRENGTHENING EU FOREIGN AND REGI...
THE IMPORTANCE OF THE OUTERMOST REGIONS FOR STRENGTHENING EU FOREIGN AND REGI...THE IMPORTANCE OF THE OUTERMOST REGIONS FOR STRENGTHENING EU FOREIGN AND REGI...
THE IMPORTANCE OF THE OUTERMOST REGIONS FOR STRENGTHENING EU FOREIGN AND REGI...
AFRIKASOURCES
 

Plus de AFRIKASOURCES (20)

Dynamiques des investissements dans les pays riverains de la Méditerranée - I...
Dynamiques des investissements dans les pays riverains de la Méditerranée - I...Dynamiques des investissements dans les pays riverains de la Méditerranée - I...
Dynamiques des investissements dans les pays riverains de la Méditerranée - I...
 
OIF 2014 - Qui pour succéder à Abdou DIOUF ?
OIF 2014 - Qui pour succéder à Abdou DIOUF ?OIF 2014 - Qui pour succéder à Abdou DIOUF ?
OIF 2014 - Qui pour succéder à Abdou DIOUF ?
 
Is Mozambique’s 20 years of peace at risk ?
Is Mozambique’s 20 years of peace at risk ?Is Mozambique’s 20 years of peace at risk ?
Is Mozambique’s 20 years of peace at risk ?
 
Lettre au Ministre des Affaires Etrangères
Lettre au Ministre des Affaires EtrangèresLettre au Ministre des Affaires Etrangères
Lettre au Ministre des Affaires Etrangères
 
Comesa situation bulletin May 2013
Comesa situation bulletin May 2013Comesa situation bulletin May 2013
Comesa situation bulletin May 2013
 
Q&A about PRISM
Q&A about PRISMQ&A about PRISM
Q&A about PRISM
 
Mauritius - Export made clear (by Mexa)
Mauritius - Export made clear (by Mexa)Mauritius - Export made clear (by Mexa)
Mauritius - Export made clear (by Mexa)
 
Performance des entreprises des DOM
Performance des entreprises des DOMPerformance des entreprises des DOM
Performance des entreprises des DOM
 
Indian Ocean Commission
Indian Ocean CommissionIndian Ocean Commission
Indian Ocean Commission
 
Guide de l'investisseur à La Réunion
Guide de l'investisseur à La RéunionGuide de l'investisseur à La Réunion
Guide de l'investisseur à La Réunion
 
THE IMPORTANCE OF THE OUTERMOST REGIONS FOR STRENGTHENING EU FOREIGN AND REGI...
THE IMPORTANCE OF THE OUTERMOST REGIONS FOR STRENGTHENING EU FOREIGN AND REGI...THE IMPORTANCE OF THE OUTERMOST REGIONS FOR STRENGTHENING EU FOREIGN AND REGI...
THE IMPORTANCE OF THE OUTERMOST REGIONS FOR STRENGTHENING EU FOREIGN AND REGI...
 
Intervention militaire à Anjouan (2008)
Intervention militaire à Anjouan (2008)Intervention militaire à Anjouan (2008)
Intervention militaire à Anjouan (2008)
 
An Ecosystems Approach to Water and Food Security
An Ecosystems Approach to Water and Food SecurityAn Ecosystems Approach to Water and Food Security
An Ecosystems Approach to Water and Food Security
 
E comesa newsletter-294
E comesa newsletter-294E comesa newsletter-294
E comesa newsletter-294
 
Madagascar economic update March 2011
Madagascar economic update March 2011Madagascar economic update March 2011
Madagascar economic update March 2011
 
Doing business in Comoros
Doing business in ComorosDoing business in Comoros
Doing business in Comoros
 
DJIBOUTI - Articulating the Dubai model
DJIBOUTI - Articulating the Dubai modelDJIBOUTI - Articulating the Dubai model
DJIBOUTI - Articulating the Dubai model
 
Dressing for success
Dressing for successDressing for success
Dressing for success
 
U.S. Army Special Forces Unconventional Warfare Training Manual November 2010
U.S. Army Special Forces Unconventional Warfare Training Manual November 2010U.S. Army Special Forces Unconventional Warfare Training Manual November 2010
U.S. Army Special Forces Unconventional Warfare Training Manual November 2010
 
Military Command Post of the Future
Military Command Post of the FutureMilitary Command Post of the Future
Military Command Post of the Future
 

Opportunites Madagascar

  • 1. Herintsalama RAJAONARIVELO Immeuble SANTA Lot II 2ème étage Antanimena ANTANANARIVO – 101 – MADAGASCAR COMPILATION OF A COMPENDIUM OF INVESTMENT OPPORTUNITIES FOR THE COMESA MEMBER STATES October 2008.
  • 2. 1. PERFORMANCES ECONOMIQUES ET SITUATION ACTUELLE Madagascar, disposant potentiel important de ressources naturelles et humaines fait partie du groupe des Pays les Moins Avancés (PMA). Son PIB en 2007 était de 312 US$ milliards avec un PIB par habitant avoisinant US$ 443 Depuis 2003-2004, la croissance économique de Madagascar a dépassé la croissance démographique de 2,8%. En 2006 et 2007, les taux de croissance économique ont respectivement atteint 4,90% et 6,32% grâce à une hausse des investissements publics dans l’immobilier et l’infrastructure, le niveau élevé des IDE, la forte croissance dans le commerce et le secteur de services. Cependant, des problèmes subsistent, freinant le développement des activités de production:Tendance à la hausse générale des prix coïncidant avec la flambée du prix des produits pétroliers sur le marché international et local, fluctuation des cours des intrants, cherté des matériels de production et difficulté d’approvisionnement en énergie électrique. 2. POLITIQUE DES INVESTISSEMENTS Un environnement adapté aux nouvelles règles de l'économie moderne a été mis en place, reflété par une politique de relance des secteurs porteurs, d'ouverture et de libéralisation des activités de production, ainsi que par des mesures facilitant et sécurisant les investissements privés, nationaux et internationaux. Parmi les secteurs considérés prioritaires et offrant une combinaison d’opportunités pour des investissements à moyen et long terme, figurent l’agribusiness, les mines, les industries manufacturières, les infrastructures dont l’énergie, le tourisme et la technologie de l’information et de la communication (TIC). Les politiques sectorielles y afférentes et les principales actions spécifiques menées pour le développement et la promotion de ces secteurs sont décrites plus bas. 3. CLIMAT DES INVESTISSEMENTS ET ANALYSE DES ORGANISATIONS D’APPUI Pour améliorer le climat des investissements, sécuriser les investissements, mettre en confiance les investisseurs et favoriser l’accès au marché, plusieurs mesures ont été prises, dont l’adhésion à la MIGA, la signature de l'Accord portant création de l'African Trade Insurance Agency (ACA/ATI), la signature sur la Promotion et la Protection des Investissements avec plusieurs pays. Au niveau institutionnel, l’Economic Development Board of Madagascar (EDBM) a été crée en 2006 pour faciliter et promouvoir les investissements privés, nationaux et étrangers: Son rôle consiste à rendre le climat des investissements attrayant pour les entreprises privées et propice pour leur réussite Les objectifs de l’EDBM pour l’année 2012, tels qu’indiqués dans le « Madagascar Action Plan » sont d’attirer 500 millions USD d’IDE et de se placer au 80ème rang dans le rapport sur les indicateurs Doing Business. Les Ministères techniques sont chargés quant à eux, de l’élaboration et de la mise en œuvre des politiques et programmes sectoriels, ainsi que de la coordination des appuis des activités de production au niveau de chaque secteur.
  • 3. 4. SECTEURS D’INTERET ECONOMIQUE 4.I -SECTEUR PRIMAIRE I1.- AGRICULTURE La vocation agricole de Madagascar est indéniable et elle pourrait tirer profit de l’évolution exponentielle des demandes et offres au niveau régional et international, notamment en produits vivriers et oléagineux, ainsi que de l'engouement des consommateurs à l’extérieur pour des produits spécifiques, à l’instar des produits bio. I1.1.- Domaines d’investissements et opportunités d’investissements Dotée d’une diversité climatique, d’un environnement physique extrêmement varié et comportant plusieurs zones agro écologiques distinctes, Madagascar se prête à des cultures variées : vivrières, industrielles, de contre saison, tropicales et tempérées. Le pays dispose d'un certain nombre de créneaux agricoles qui restent encore sous exploités La création de zones d’investissement agricoles au niveau des régions est encore possible et permet d’entrevoir de nouvelles perspectives pour l'agriculture, autant en amont qu'en aval I1.2.- Actions entreprises en matière de promotion des investissements Le document « Madagascar Action Plan » préconise en la partie quot;Développement Ruralquot;, six défis majeurs : (i) sécuriser la propriété foncière; (ii) améliorer l’accès au financement rural; (iii) lancer une Révolution Verte Durable; (iv) promouvoir les activités orientées vers le marché; (v) diversifier les activités agricoles; (vi) accroître la valeur ajoutée agricole et promouvoir l’agrobusiness. Au niveau du Ministère chargé de l’agriculture, une Politique Sectorielle Agricole, assortie d’un Programme Sectoriel Agricole est en cours de finalisation. La Politique Sectorielle Agricole ambitionne de moderniser l’Agriculture à Madagascar et d’améliorer d’une manière rapide et durable, les performances des principales parties prenantes au développement agricole. En effet, pour l’approche filières qui sera notablement à développer, et le partenariat public privé qui sera à promouvoir, il est nécessaire de développer simultanément un secteur productif capable de fournir des produits agricoles adaptés aux besoins des marchés intérieurs et extérieurs et un secteur industriel dynamique capable d’offrir des débouchés aux producteurs. Actions spécifiques au secteur Agriculture Le riz ainsi que le maïs font actuellement l’objet d’efforts particuliers de la part du Gouvernement. Le surplus de cette production sera destiné à l’exportation, des investissements importants étant consentis par le secteur privé pour accéder au marché régional (COMESA, SADC) et au marché asiatique (Inde). Les efforts de diversification entrepris depuis quelques années seront poursuivis pour développer les fruits et légumes frais à l’exportation. A partir de cette année 2008, Madagascar bénéficiera d’un appui de l’OMC/FANDC pour la mise aux normes des grains secs destinés à l’export et de la CNUCED pour les fruits frais. Pour les produits agricoles traditionnels tels que les épices, la vanille, les efforts entrepris dans le domaine de la recherche au niveau de la production et de la transformation seront poursuivis pour disposer de nouvelles gammes de produits. Des appuis pluriannuels sont prévus pour redynamiser les filières sucre et café.
  • 4. Pour la filière litchi, des appuis seront consentis pour renforcer les exportateurs et les organisations de producteurs dans la démarche de mise aux normes. Pour l’accès au marché américain, le dispositif de surveillance phytosanitaire intégré requis par l’USDA sera validé d’ici fin 2009. Des recherches dans le domaine de l’amélioration variétale et des efforts de mise en place de vergers seront également entreprises pour développer l’exportation de fruits de qualité sur le marché international. De nouveaux thèmes de recherches sur les légumes feront également l’objet de partenariat entre les Centres Techniques Horticoles du Ministère et quot;the World Vegetable Centerquot; (AVRDC) nouvellement installé à Madagascar. Des partenaires techniques et financiers appuient le développement des produits agricoles destinés à l’exportation, notamment la mise aux normes (UE, USA, Japon, FIDA, Banque Mondiale) ainsi que la mise en conformité des services de contrôle/de certification et des laboratoires d’analyses. I1.3.- Problèmes - Faiblesse de la mécanisation agricole et du rendement ; - Insécurité foncière ; - Insuffisance des infrastructures hydro agricoles - Non maitrise de l’eau I1.4.- Principaux projets d’investissements Développement, intensification et diversification des productions dans les filières porteuses : - Cultures vivrières : riz, maïs ; - Cultures industrielles : canne à sucre, coton, soja - Cultures biologiques : fruits et légumes I2.- ELEVAGE L’élevage est la deuxième activité de la majeure partie du monde rural malgache après l’agriculture. Du fait de l’importance du cheptel ; et avec les efforts déployés pour organiser au mieux l’ensemble de la filière, des perspectives de relance des exportations sont envisagées. I2.1.- Domaines d’investissements et opportunités d’investissements La disponibilité importante en superficie pour pâturage naturel et en superficie aménageable en cultures fourragères facilite le développement rapide de l’élevage bovin et de petits ruminants dont la demande est toujours en augmentation. L’aviculture moderne est incontournable pour satisfaire à court terme les besoins locaux et régionaux en viande de volailles et œufs. La richesse en plante mellifère constitue un atout important pour pouvoir s’orienter vers l’apiculture moderne commerciale. La filière soie est toujours prometteuse et encore loin d’être saturée. I2.2.- Actions entreprises en matière de promotion des investissements Intégration du secteur élevage dans le contexte d’économie de marché en améliorant l’environnement économique de toutes les filières, et en menant des actions visant l’amélioration de la qualité et de la sécurité sanitaire des produits ainsi que leur traçabilité, et ce conformément aux recommandations de l’OMS.
  • 5. I2.3.- Problèmes - vols de bovidés incontrôlés ; - faible rendement de l’élevage dans les milieux éloignés ; - couverture sanitaire insuffisante - non intégration des acquis de recherche dans la production - insuffisance des structures d’abattage aux normes I2.4.- Principaux projets d’investissement L’élevage en général peut être développé par intensification et pourra contribuer énormément au développement de l’économie nationale. - Projet de ranching - Mise en place d’infrastructures d’abattage et de conditionnement aux normes. I3.- PECHE ET AQUACULTURE Avec un littoral de 5000 km ouvert à la fois sur le canal du Mozambique et l'Océan Indien, 2 milles marins de plateau continental, 2 000 km2 de lacs, des rivières et des centres d'aquaculture, Madagascar dispose d'un des fonds de pêche les plus riches du monde. La pêche est certainement une des plus vieilles activités économiques de Madagascar. La pêche constitue un revenu d'appoints pour beaucoup de ménages. Cette pêche artisanale approvisionne surtout le marché local. Une dizaine d'entreprises pratiquent la pêche industrielle, dont la presque totalité des captures de poissons, de crevettes et de crustacés sont exportées. Représentant 73% des exportations halieutiques et générant 85% des recettes d'exportation, la crevette est qualifiée comme étant l'or rose du pays ; une ressource que le Groupement des Aquaculteurs et Pêcheurs de Crevettes de Madagascar (GAPCM) défend en travaillant sur l'environnement pour mettre en place une politique d'éco certification. Le secteur pêche et aquaculture fait partie des secteurs importants pour l’économie du pays. La production halieutique globale est estimée à 150 000 tonnes dont, 33 000 tonnes ont été exportées en 2006, générant ainsi 175 millions USD en devises (produits transformés inclus). I3.1.- Domaines d’investissement et opportunités d’investissement Madagascar n'étant pas loin du seuil maximum exploitable pour la pêche crevettière, les opérateurs ont commencé à se réorienter vers l'aquaculture depuis les années 90. Avec 50 000 ha de mangroves dont la majorité se situe dans la région Ouest, le pays offre des sites exceptionnels pour le développement des fermes d'aquaculture qui pourraient amoindrir la surexploitation des ressources halieutiques et permettre de diversifier l’élevage, tel le crabe. D’autres produits sont exportés, parfois surexploités et dont les filières sont moins structurées que la crevette: la langouste, le trépang, le crabe (2 500 tonnes de captures en 2005 dont la majorité concerne l’espèce Scylla Serrata), les céphalopodes (poulpe, seiche, calmar), le requin, les algues, la bichique, la civelle l’anguille, etc. I3.2.- Actions entreprises en matière de promotion des investissements Par souci de préservation des ressources halieutiques, Madagascar entend poursuivre les actions visant à la réduction progressive des efforts de pêche (thon, crevettes, langoustes...). Ainsi, pour les 5 prochaines années les actions suivantes seront entreprises:
  • 6. Renforcement de la lutte contre les pêches illégales, y inclus la surexploitation par les bateaux - agréés; Amélioration et renforcement de l’organisation du Centre de Surveillance de Pêche afin de couvrir - la surveillance de toutes les côtes malgaches; Renforcement de la surveillance des mers dans le cadre des partenariats régionaux au niveau de la - COI et de la SADC; Mise en place d’un système statistique plus fiable sur les données de captures; - Création d’un service de coordination de recherche en matière halieutique et aquacole afin - d’élaborer des outils de prise de décision. Les efforts seront orientés vers le développement de l’aquaculture afin de maintenir, voire augmenter les exportations annuelles. Les produits suivants sont priorisés: (i) crevettes, trépang et algues (aquaculture marine); (ii) tilapia et anguilles (aquaculture continentale). Les anciennes destinations d’exportation seront maintenues (UE, Japon, Chine, Maurice) mais le marché régional est également ciblé. Le partenariat avec les centres de recherches nationaux et étrangers sera renforcé. La coopération entre le Groupement des Armateurs de Pêche Crevettière de Madagascar (GAPCM) et le WWF a été conclue dans le cadre de l’élaboration des critères d’éco certification pour l’aquaculture et avec le Marine Stewardship Council pour ceux destinés à l’éco certification de la pêche. Sur le plan sanitaire, la mise aux normes des produits et le renforcement des capacités de l’Autorité Sanitaire Halieutique (ASH) seront poursuivis, notamment au niveau des postes d’inspection à l’exportation. Les efforts consentis par deux entreprises pour obtenir des labels de qualité seront poursuivis par d’autres. I3.3.- Problèmes - Surexploitation des ressources halieutiques ; - Destruction de l’environnement et éloignement des zones de pêche pour les pêcheurs traditionnels ; - Erosion des prix à l’exportation à cause de la concurrence des produits asiatiques. I3.4.- Principaux projets d’investissements Développement de l’aquaculture - o Elevage et grossissement de crabes o Elevage et grossissement de tilapia en cage 4. II - SECTEUR SECONDAIRE II 1- INDUSTRIE ENERGETIQUE En matière énergétique, l’assurance d’une fourniture durable, suffisante et à des prix compétitifs conditionne le bon fonctionnement de la Société. Une part importante de l’énergie électrique consommée à Madagascar provient des Centrales hydroélectriques, le reste par des centrales thermiques. Toutefois, la production est encore loin de satisfaire les besoins en matière d’énergie. II 1.1.- Secteur d’investissement et opportunités d’investissement. Madagascar dispose d’un potentiel hydraulique important 180 000 Gwh, mais son exploitation n’est pas à son optimum car 0,3% sont actuellement utilisés.
  • 7. Les vastes superficies non occupées par les cultures vivrières à l’instar des bassins versants peuvent être protégées par la culture de plantes bioénergétiques. Le potentiel solaire est globalement élevé sur l’ensemble de l’île avec 2 800 heures d’ensoleillement annuel, et dans certaines régions le potentiel éolien est important. II 1.2- Actions de promotion d’investissements entreprises. Pour promouvoir le secteur Energie, des études ont été effectuées par le ministère chargé de l’énergie sur tous les sites à potentiel hydroélectrique, éolien et solaire. Les informations y afférentes sont accessibles à tous les acteurs (localisation, potentiel, coûts). L’attribution et l’exploitation des sites s’effectuent par voie d’appel d’offres international. Actuellement l’Etat a entrepris de libéraliser le secteur énergie, de la production jusqu’au transport et la distribution. II 1.3- Problèmes Informations disponibles mais acteurs non au courant de leur existence. II 1.4- Principaux projets d’investissement Tout projet de production d’énergie à partir de l’exploitation de sites hydroélectriques et de la bioénergie ont un avenir certain. II 2- INDUSTRIES EXTRACTIVES Les études effectuées et disponibles sur le potentiel minier de Madagascar peuvent être considérées comme un recueil exhaustif avec des analyses critiques des données disponibles tant géologiques que minières et économiques, reflétant les potentialités pour chaque substance, la localisation des gîtes, avec cartes minières à l’appui. L’existence d’un catalogue des principaux gîtes minéraux de Madagascar faisant mention des coordonnées de chaque gîte, des substances, des minéraux caractéristiques, de la morphologie, du tonnage métal avec sa teneur ne fait que faciliter et orienter le choix des opérateurs dans leur projet d’investissement. II 2.1- Secteurs d’investissement et opportunités d’investissement. Le sous sol de Madagascar est riche en substances métalliques (plomb, zinc, argent, cuivre, nickel, cobalt, chrome, platine, étain, molybdène, or, mercure, fer, manganèse, titane, bauxite), et en autres substances (quartz, mica, graphite, calcaire, dolomie, phosphate; charbon; gypse, argile, kaolin). Actuellement de grandes sociétés d’exploitation minière opèrent dans différentes régions. II 2.2- Actions de promotion d’investissement entreprises Pour promouvoir le secteur minier, le ministère en charge des mines a mis en place au niveau des régions le Bureau du Cadastre Minier. Au niveau central, le catalogue des principaux gîtes assorti de fiches par substance ou groupe de substances est mis à disposition des opérateurs. La mise en application de la loi sur les grands investissements stimule les investissements dans le secteur. Neuf (9) compagnies s’intéressent à la prospection d’uranium et l’appel d’offres pour l’exploitation du gisement de fer de Soalala- Mahajanga est en cours. L’Agence de Promotion du Secteur Minier (APSM) est en cours de création.
  • 8. II 2.3- Problèmes - Informations disponibles mais insuffisamment vulgarisées, - Présence d’exploitations artisanales informelles, sources de dégradation de l’environnement et de conflits sociaux, - Insuffisance de contrôle et perte de recettes pour l’Etat, - Faible niveau de transformation II 24 -Principaux projets d’investissement - projet Ilménite : durée d’exploitation plus de 20 ans, - projet Nickel-Cobalt : durée d’exploitation plus 20 ans, - projet Fer : durée d’exploitation plus de 20 ans, - projet Charbon : durée d’exploitation plus de 20 ans. II 3 - SECTEUR INDUSTRIES MANUFACTURIERES Le secteur industries manufacturières est considéré comme principal secteur porteur de croissance. Toutefois, sa contribution dans la formation du PIB demeure très faible (13%) ; 56% des industries produisent des biens de consommation et plus de 95% trouvent essentiellement leurs débouchés sur le marché local. II 3.1- – Secteur d’investissement et opportunités d’investissement Avec le dynamisme de certaines branches d’activités, à l’instar de l’agro-alimentaire et de l’agro- industrie en général, il est évident que l’avenir du secteur industrie gravite autour de l’agriculture, et ce dont on a besoin pour leur transformation, y compris les infrastructures d’accueil. II 3.2– Actions de promotion d’investissement entreprises - Mise en place de l’Economic Développement Board (EDBM) pour la promotion et la facilitation des investissements. - Mise en place et promotion de zones industrielles - Promotion de partenariats et joint-venture. II 3.3– Problèmes - Non fiabilité et coût élevé de l’eau et de l’électricité, - Absence d’économie d’échelle et manque de compétitivité, - Débouchés des produits limités, - Importance de la méconnaissance et de l’application des normes à tous les niveaux. II 3.4– Principaux projets d’investissement. La présence, la diversité et l’abondance des ressources valorisables dans le secteur primaire peuvent faire de Madagascar un grand producteur de produits agro-industriels et agroalimentaires.
  • 9. 4. III - SECTEUR TERTIAIRE III 1- TOURISME Le tourisme malgache, phénomène récent, est l’un des secteurs économiques les plus florissants de Madagascar, constituant une des plus importantes sources de devises pour le pays. Madagascar pourrait devenir une destination touristique prometteuse dans l'Océan Indien. Cependant, la performance touristique actuelle de l'île est le résultat d’efforts plutôt individuels. Il est donc indispensable que le secteur public du pays, tous les acteurs du tourisme ainsi que les industries parallèles travaillent de concert pour arriver à un résultat commun et atteindre une position de force dans cet environnement de plus en plus concurrentiel qu'est le Tourisme. Afin d'atteindre les objectifs qu'elle s'est fixée, Madagascar doit développer les infrastructures et différents produits touristiques pour atteindre l’objectif de 500 000 touristes en 2009 et 700 000 touristes en 2010. III.1.1.- Domaines d’investissement et opportunités d’investissement Doté d’un environnement riche et varié : - côtes de 5000 km, favorables au tourisme balnéaire et au tourisme sportif ; - faune et flore endémiques, réserves et parcs naturels, sites et paysages variés, biodiversité exceptionnelle offrent aux touristes des grands espaces propices aux découvertes, à l’aventure ; - sanctuaire de la nature par excellence, Madagascar est le paradis des botanistes, des paléontologues et des primatologues. Madagascar possède tous les atouts pour développer le tourisme, secteur ouvert à tout investissement. L’intérêt de plus en plus croissants des visiteurs internationaux pour Madagascar justifie le renforcement de l’infrastructure touristique, aussi bien en qualité qu’en quantité, pour qu’elle soit conforme à la demande des touristes. III.1.2.- Actions entreprises en matière de promotion des investissements Le Gouvernement s’est fixé comme objectif principal le développement durable d’un tourisme de qualité en se basant sur les principes directeurs suivants: Contribuer à la stratégie nationale de réduction de la pauvreté par la création d’emplois et d’activités génératrices de revenus; Développer un tourisme respectueux de l’environnement, des valeurs socioculturelles et du patrimoine national; Développer un tourisme de qualité; Apporter une contribution aussi large que possible à l’équilibre des échanges extérieurs par la promotion du tourisme international; Encourager les initiatives régionales au niveau du Sud-Ouest de l’Océan Indien; Promouvoir les investissements; Promouvoir la destination Madagascar; Promouvoir la formation.
  • 10. Des actions prioritaires à court, moyen et long terme permettront d’avancer phase par phase. Le développement touristique s’appuiera d’abord sur les sites existants. Les objectifs visent à créer des produits touristiques de grande qualité selon le principe low impact/ high-expenditure (compatible avec l’environnement et les aspects socio-culturels /économiques du pays, incitant les touristes à des dépenses élevées). L’Etat a pris quelques mesures pour la promotion des investissements touristiques. Il s’agit de : La possibilité pour les investisseurs étrangers d’acquérir des terrains : Moyennant un apport de fonds d’investissement égal ou supérieur à 500 000 USD ou tout équivalent en devises, la superficie maximale est de 25 000 m² ou 2,5 Ha.. Des dérogations peuvent être accordées en tenant compte de l’importance de l’investissement en devises. La constitution de réserves foncières touristiques (RFT) pour faciliter et sécuriser l’accès des investisseurs touristiques au foncier. Les Réserves Foncières Touristiques ont pour objectifs principaux de : - Faciliter l’accès aux biens fonciers pour une sécurisation foncière totale ; - Assurer un développement durable et harmonieux des activités touristiques ; - Contribuer au développement de la zone périphérique en luttant contre la pauvreté. III 1.3.- Problèmes - Faible capacité des infrastructures hôtelières, voire inexistence dans certaines localités à vocation touristique. - Pour l’écotourisme en particulier, - difficulté d’accès dans les zones intéressantes : - insuffisance du transport routier et aérien, - insuffisance d'hébergement adéquat. III 1.4.- Principaux projets d’investissements - Réhabilitation des voies d’accès aux zones éco touristiques - Construction d’infrastructures hôtelières en fonction de la vocation des zones touristiques (balnéaire, éco touristique, affaires) III 2 - TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (TIC) Les « Technologies de l'Information et de la Communication (TIC) » constituent un secteur d'appui dont tous les autres secteurs socio-économiques peuvent bénéficier. III.2.1.- Domaines d’investissement et opportunités d’investissement Face à une concurrence accrue dans le secteur de l'externalisation de services -outsourcing-, le principal atout de Madagascar est sans doute la langue. Si les pays asiatiques se positionnent tous sur la langue anglaise, Madagascar dont 60% des habitants maîtrisent la langue française, peut trouver des opportunités dans l'offre de services aux pays francophones comme le Canada, la France, la Belgique ou la Suisse.
  • 11. A ce titre, le fait que Madagascar soit un pays en voie de développement peut être considéré comme une force. L'ensemble des coûts des facteurs reste faible comparativement à des pays concurrents géographiquement proches comme l'Île Maurice III 2.2 - Actions entreprises en matière de promotion des investissements 4 objectifs principaux ont été définis pour la période 2007-2012: La couverture de toutes les zones par un système de communication fiable et à coût abordable pour élargir l'accès aux services TIC ; L'amélioration du circuit d'information, par la radio et la télévision, vers les régions ; La possibilité, pour les opérateurs économiques, de communiquer à travers tout le pays ; La promotion du partenariat avec le secteur privé pour le renforcement et la mise en place de nouvelles infrastructures, tant au niveau national qu'international. Afin d'atteindre les objectifs, les actions menées et à entreprendre se focalisent sur les axes principaux suivants: Le développement des infrastructures de télécommunication : le « backbone » national, la connexion internationale par fibre optique sous-marine, les réseaux d'accès ; Le développement de l'accès pour tous aux services TIC (téléphonie fixe et mobile, Internet, radio, télévision, etc.) et aux services postaux modernisés ; Le développement de pôles technologiques TIC pour dynamiser le secteur privé. III 2.3.- Problèmes - Insuffisance de personnel qualifié en TIC - Insuffisance et cherté des infrastructures de télécommunication (le coût de la connexion est très élevé pour un débit faible). III 2.4.- Principaux projets d’investissements Trois services ont été identifiés par Madagascar comme pouvant être porteurs : les services de communication, les services touristiques, et les services financiers.
  • 12. 5- PROFIL D’INVESTISSEMENTS ET OPPORTUNITIES PAR SECTEUR La situation des secteurs d’intérêt économique à potentiels importants et offrant des opportunités d’investissements est présentée en annexe 1. La description sommaire des projets proposés et concernant ces secteurs figure dans l’annexe 2. Le récapitulatif de ces projets est présenté dans le tableau suivant.
  • 13. Table 1 : Profil et opportunité d’investissement par secteur Secteur Sous-secteur Filières ou Branches Niveau Etat d’investissement Nombre d’entreprises Type d’investissement adéquat Incitations d’activités d’investissement dans le secteur y opérant spécifiques dans (millions USD) le secteur 0.4 Reprise des 1 Forte intensité de capital pour Secteur 1 : 1.1. Cultures 1.1.1. Riz (variété investissements dans le culture intensive Agriculture vivrières export) secteur 3,85 Faible niveau 2 Forte intensité de capital 1.1.2. Maïs d’investissement de Culture intensive culture industrielle 0,12 Culture à majorité 3 unités industrielles de Unité semi-industrielle permettant 1.2.1. Fruits et paysanne transformation de répondre aux exigences du 1.2. Cultures légumes (+ Matériel végétal marché ‘normes et qualité) biologiques transformation) dégénéré Cas ananas 0,14 Culture à majorité 1 plantation industrielle Forte intensité de capital pour 1.2.2. Epices extensive culture intensive (Piment) 0.025 Rareté de la culture bio Exploitation à très petite Culture sous-serre 1.2.3 .Légumes bio échelle 3 Reprise des Grandes plantations Forte intensité de capital pour 1.3.- Cultures 1.3.2. Canne à sucre investissements des ex- intégrées aux unités culture intensive industrielles unités sucrières sucrières : 5 SIRAMA privatisées Petits producteurs de canne 15 Culture en régie avec Plantations intégrées Forte intensité de capital pour 1.3.3. Coton HASYMA avec unité d’égrenage 1 culture intensive (actuellement Petits planteurs défaillant) 4,1 Faible investissement Plantation intégrée avec Forte intensité de capital pour huilerie et provenderie culture intensive 1.3.4. Soja Plantation paysannale 7 Existence de quelques ZIA délimité, aménagé et viabilisé 1.4. 1.4.1. Zone ZIA , surtout pour la Infrastructures d’investissement riziculture (Menabe, agricole (ZIA) Boeny, Alaotra, Vakinankaratra, Betsiboka)
  • 14. Secteur Sous-secteur Filières ou Branches Niveau Etat d’investissement Nombre d’entreprises Type d’investissement adéquat Incitations d’activités d’investissement dans le secteur y opérant spécifiques dans (millions USD) le secteur 0,88 Elevage contemplatif, 1 200 000 exploitants Elevage intensif extensif 2.1. Ruminants 2.1.1. Bovins Secteur 2 : Elevage 0,15 Elevage traditionnel 216 000 petits Elevage en ferme avec pâturage (intensif) exploitants 2.1.2. Ovins/caprins 0,036 Elevage professionnel Presque 2 000 000 Elevage intensif (race améliorée, en expansion d’exploitants dont une suivi sanitaire et alimentation au vingtaine de fermes normes) 2.3. Volailles 2.3.1. Poulets industrielles 0,070 Abattoirs vétustes. Une dizaine Abattoir standardise selon les . Prolifération des tueries norms FAO 2.4. Bétail et 2.4.1.- Abattoir volailles
  • 15. Secteur Sous-secteur Filières ou Branches Niveau Etat d’investissement Nombre d’entreprises Type d’investissement adéquat Incitations d’activités d’investissement dans le secteur y opérant spécifiques dans (millions USD) le secteur 0.054 Collecte de crabes Elevage et grossissement en enclos 3.1.1. Crabes dans les mangroves Secteur 3 : 3.1. Crustacés Pêche et aquaculture 11 Pisciculture à petite Une cinquantaine dan Pisciculture en cage échelle stout Madagascar 3.2. Poissons 3.2.1. Tilapia d’eau douce 3,1 Capacité de production Une seule unité Unité à grande capacité insuffisante par rapport industrielle + beaucoup (>8 000T/an) 3.3. Poissons 3.3.1. Fabrication de aux besoins de transformateurs de mer farine de poisson artisanaux
  • 16. Secteur Sous-secteur Filières ou Branches Niveau Etat d’investissement Nombre d’entreprises Type d’investissement adéquat Incitations d’activités d’investissement dans le secteur y opérant spécifiques dans (millions USD) le secteur 125 Prédominance centrale 1 Centrale hydro électrique thermique (coût de Secteur 4 : 4.1. Electricité 4.1.1. Energie l’électricité non Energie hydroélectrique compétitif)
  • 17. Secteur Sous-secteur Filières ou Branches Niveau Etat d’investissement Nombre d’entreprises Type d’investissement adéquat Incitations d’activités d’investissement dans le secteur y opérant spécifiques dans (millions USD) le secteur 750 Grands investissements 1 Forte intensité de capital minier Secteur 5 : 5.1. Industrie 5.1.1. Minerais : fer, Mines extractive bauxite, … 0,002 Faible niveau d’ 15 petites entreprises Forte intensité de main-d’œuvre + Encouragement de investissement dans le équipements de qualité la transformation 5.2. 5.2.1. Pierres secteur car exportation de Lapidairerie précieuses pierres brutes interdite Exemption de taxes à l’exportation
  • 18. Secteur Sous-secteur Filières ou Branches Niveau Etat d’investissement Nombre d’entreprises Type d’investissement adéquat Incitations d’activités d’investissement dans le secteur y opérant spécifiques dans (millions USD) le secteur 98 Existence de zones 7 Investissement en PPP industrielles privée de Secteur 6 : 6.1. 6.1.1. Zones faible capacité Industrie Infrastructures industrielles d’accueil manufacturière 1,5 Investissement 0 Système par électrolyse inexistant 6.2. Chimique 6.2.1. Soude caustique 6,47 Reprise des autres 1 Maintien de la production de unités sucrières par un sucre + production d’ethanol 6.3. Agroalimen- 6.3.1 Reprise de la investisseurs (3 sites) taire SIRAMA 2 unités sucrières à la recherche d’investisseurs (Brickaville et Nosy Be) 0,98 Unité industrielle 1 Unité d’extraction d’huile brute fonctionnant au ralenti et de raffinage 6.3.2. Extraction d’huile (Palme) 0.33 Utilisation Beaucoup de petits Unités dotés de chaudières d’équipements exploitants utilisant séparée pour la production de 6.4. Agro 6.4.1. Huiles artisanaux avec plusieurs types de vapeur et d’un système industrie essentielles chauffage direct et matières premières permettant le contrôle de la (Géranium) sans dispositif de (girofle, poivre, température et de la pression température et de niaouli, …) durant la distillation pression 15 Inexistence 0 Transformation de la mélasse de 6.4.2. Production d’investissement canne à sucre par processus de d’ethanol fermentation, distillation purification 4,738 Investissent inexistant 0 Unité de fabrication polyvalente Besoins satisfaits par (bouteilles-bocaux) 6.5. 6.5.1. Emballage en importation Conditionnement verre
  • 19. Secteur Sous-secteur Filières ou Branches Niveau Etat d’investissement Nombre d’entreprises Type d’investissement adéquat Incitations d’activités d’investissement dans le secteur y opérant spécifiques dans (millions USD) le secteur 0,038 Insuffisance 1 015 Typologie à mettre en place en d’infrastructure dans fonction de la vocation des zones Secteur 7 : 7.1. 7.1.1- Etablissements les zones touristiques Tourisme Infrastructures d’hébergement et de hôtelières restauration (Type écotourisme)
  • 21. ANNEXE 2 : PROJETS PROPOSES Project Name: 1.1.1.- Production de riz à l’exportation Project Description Project: Production de riz à l’export Importance: 1. Source de devises 2.. Production à haute valeur ajoutée Investment cost: 400 000 $US Implementation period: 1 an Operational date: Fin 2009 Works achieved: Fiche de projet Location Région Boeny ou Alaotra Mangoro Project site location: Marovoay, Ambatondrazaka Location advantages: Conditions favorables à la riziculture professionnelle Abondance ressource en eau Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 200 ha Batiment et construction ND Electricity (groupe électrogène) 20KVA Water ND Steam ND Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation 100% Private sector - Government - FDI
  • 22. Economic Indicators Payback period: ND Breakeven point: 2 ANS Rate of return on capital: ND Debt-equity ratio: ND Tri 52% Market Size Production Locale 2 291 400T Demande locale: 3.400.000 Tonnes par an Importation: Riz décortiqué 542, 440T/ 0, 181M $ Riz semi-blanchi ou blanchi 274 791 , 233T/ 95,516 M$ Riz en brisures: 4 015, 730T/ 1 376M $ Local Market Nombre de sociétés dans le secteur: 1 Fanamby Rice Mill Contacts Address Town / Country Coordinating entity: XXX IPA Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la Pêche- Direction d’appui à la production agricole Key person: Tel./Fax: E-mail: Tél: 261 20 22 272 27 Fax: 261 20 22 265 61 Web site: www.maep.gov.mg
  • 23. Project Name: 1.1.2.- Culture intensive de maïs Project Description Project: Culture intensive de maïs Importance: 1 alimentation humaine, matière première pour l’industrie du boisson et la fabrication de provende 2 Demandes importantes Investment cost: 3,850 millions US$ Implementation period: 1.5 ans Operational date: Début 2010 Works achieved: Etude de la filière Location Region Boeny Project site location: Mahajanga II Location advantages: Proximité port, existence d’unité de transformation Voie de communication accessible toute l’année Présence d’organisation paysanne, culture adaptée Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 1000 ha Batiments d’usines 2 500m² Electricity 100kwh steam Partners Name Percentage/ Participation Private sector 100%
  • 24. - - Economic Indicators Intégration- Valeur ajoutée – Payback period: 4 ans Breakeven point: 33 % Rate of return on capital: 25% Debt-equity ratio: ND TRI ND Market Size 403 00t Local production ND Local Demand: Value/ Tons - Importation (huile brute soja) 942 000t) Demande extérieure (Afrique Australe) 40 t Local Market 1 Number of companies working in the same field: Daewoo Logistics Corporation » SOPAGRI Contacts Address Town / Country Coordinating entity: Ministère de l’Agriculture, l’Elevage et Pêche Antananarivo - Madagascar Key person: Direction de l’Agriculture Tel./Fax: E-mail: 261 20 22 272 27 Web site:
  • 25. Project Name:1.2.1.- Transformation de fruits (ananas) Project Description Project: Transformation de fruit (ananas) Importance: 1. Valorisation matières premières 2. Création d’emplois 3. Creation de valeur ajoutée Investment cost: 0.120 US$ Implementation period: 1 an: Operational date: Mi 2009. Works achieved: Fiche de projet Location Région Atsinanana Project site location: Région Atsinanana Location advantages: - Proximité matières premières - Disponibilité en main d’œuvre, Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 1,5 Ha Batiments et construction 500 m² Electricity ND Water ND Steam - Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation 100% Private sector - Government - FDI Economic Indicators Payback period: ND Breakeven point: ND
  • 26. Rate of return on capital: ND Debt-equity ratio: ND Market Size Local production ND Local Demand: Value/ Tons Imports: Value/ Tons Local Market Number of companies working in the same field: 3 TIKO CODAL EOAH Contacts Address Town / Country Coordinating entity: XXX IPA Ministère de l’Economie du Commerce et de l’Industrie – Direction d’appui du Développement Industriel Key person: Tel./Fax: E-mail: Tél: 261 20 22 202 84 Web site: www.dsi@mapspc.gov.mg
  • 27. Project Name: 1.2.2.- Epices Project Description Project: Epice (piment) Importance: 1 Marché extérieur ouvert 2 3 Investment cost: 0.140 millions US$ Implementation period: 1 an Operational date: 2009 Works achieved: Fiche de projet Location Analanjorofo Project site location: Fénérive-Est Location advantages: Climat adapté à la culture Existence de port et aéroport Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 100 000m² Batiments et construction 200m² Electricity ND Water ND Steam - Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation Private sector 100% - Government - Economic Indicators Valeur ajoutée et gain en devises Payback period: 3 ans Breakeven point: 45% Rate of return on capital: 30%
  • 28. Debt-equity ratio: ND TRI ND Market Size 55T Local production ND Local Demand: Value/ Tons ND Imports: Value/ Tons Local Market 1 Number of companies working in the same field: “AXIUS Groupe” Contacts Address Town / Country Coordinating entity: Ministère de Agriculture de l’Elevage et de la Pêche Antananarivo - Madagascar Direction de l’Agriculture Key person: Tel./Fax: E-mail: Tel :261 20 22 272 27 Web site:
  • 29. Project Name: 1.2.3 Production de légumes bio Project Description Project: Production de légumes bio Importance: Amélioration de la productions Investment cost: 25.000$ US Implementation period: 3 mois Operational date: Mi 2009 Works achieved: Fiche de projet Location Région Analamanga, Vakinakaratra, Itasy Project site location: Région Analamanga, Vakinakaratra, Itasy Location advantages: Conditions favorables à la culture de légumes Main-d’œuvre disponible et expérimentée Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity 5 ha Terrain Batiment et construction ND Electricity ND Water ND Steam ND Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation 100% Private sector - Government - FDI Economic Indicators Payback period: ND Breakeven point: 3ANS Rate of return on capital: ND
  • 30. Debt-equity ratio: ND Tri 38% Market Size Local production ND Local Demand: Imports: Value/ Tons Local Market Number of companies working in the same field: Contacts Address Town / Country Coordinating entity: XXX IPA Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la Pêche- Direction d’appui à la production agricole Key person: Tel./Fax: E-mail: Tél: 261 20 22 272 27 Fax: 261 20 22 265 61 Web site: www.maep.gov.mg
  • 31. Project Name: 1.3.2.- Plantation de canne à sucre Project Description Project: Plantation de canne à sucre Importance: 1. Approvisionnement unité sucrière et fabrication d’éthanol 2. 3 Investment cost: 3 millions US$ Implementation period: 0.5 ans: Operational date: Mi 2009. Works achieved: Fiche de projet Location Région Atsinanana Project site location: Région Atsinanana (District de Brickaville) Location advantages: -population expérimentée dans la production , mais ralentissement de la production de la canne à sucre à cause problème de l’unité sucrière - Disponibilité en main d’œuvre Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 4 000ha Batiments et construction ND Electricity ND Water ND Steam - Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation 100% Private sector - Government - FDI Economic Indicators Payback period: ND
  • 32. Breakeven point: ND Rate of return on capital: ND Debt-equity ratio: ND Market Size Local production Local Demand: Value/ Tons Imports: Value/ Tons Local Market Number of companies working in the same field: Contacts Address Town / Country Coordinating entity: XXX IPA Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la Pêche- Direction d’appui à la production agricole Key person: Tel./Fax: E-mail: Tél: 261 20 22 272 27 Fax: 261 20 22 265 61 Web site: www.maep.gov.mg
  • 33. Project Name: 1.3.3.- Culture de coton (en régie) Project Description Project: Culture de coton Importance: 1 accès au marché américain en franchise de droit (AGOA) 2 approvisionnement des textiliers en fibre de coton local 3 possibilité d’approvisionner les pays éligibles à l’AGOA en coton, 4 existence de groupement de producteurs Investment cost: 15million US$ Implementation period: Operational date: Works achieved: Etude de filière Location Project site location: Location advantages: Proximité des groupements de producteurs Facilité de sivi et d’encadrement Facilité d’égrenage et de transport des balles Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain ND Batiments d’usines 6000m² Electricity 100kwh steam Partners Name Percentage/ Participation Private sector 100% - - Economic Indicators Augmentation de la production locale- Valeur ajoutée – économie et gain en devises Payback period: 4 ans Breakeven point: 55 %
  • 34. Rate of return on capital: 25% Debt-equity ratio: ND TRI ND Market Size 6 000t Local production 45 000t Local Demand: Value/ Tons 39 600 000$ Importation fil , tissues coton en 2003 Local Market 2 Number of companies working in the same field: HASYMA et DRAMCO Contacts Address Town / Country Coordinating entity: Ministère de l’Agriculture, l’Elevage et Pêche Antananarivo - Madagascar Key person: Direction de l’Agriculture Tel./Fax: E-mail: 261 20 22 272 27 Web site:
  • 35. Project Name: 1.3.4.- Culture intensive de soja Project Description Project: Culture intensive de soja Importance: 1 production locale déficitaire, matière première pour huilerie et surtout pour la fabrication de provende 2 Demandes importantes 3, 4 Investment cost: 4,100 million US$ Implementation period: 2 ans Operational date: Fin 2009 Works achieved: Fiche de projet Location Region Vakinankaratra Project site location: Antsirabe III Location advantages: Climat adapté Présence d’unités de transformation Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 400 ha Batiments d’usines 2 000m² Electricity 80kwh steam Partners Name Percentage/ Participation Private sector 100% - - Economic Indicators Intégration- Valeur ajoutée – Payback period: 5 ans Breakeven point: 37 %
  • 36. Rate of return on capital: 24% Debt-equity ratio: ND TRI ND Market Size Local production 4 303t- 806 000$ Local Demand: Value/ Tons 142 800t Importation (huile brute soja) 30 000t Demande extérieure en tourteau 681 500t (RSA- Maurice) Importation (semence) 40 t Local Market 1 Number of companies working in the same field: TIKO SA Contacts Address Town / Country Coordinating entity: Ministère de l’Agriculture, l’Elevage et Pêche Antananarivo - Madagascar Key person: Direction de l’Agriculture Tel./Fax: E-mail: 261 20 22 272 27 Web site:
  • 37. Project Name: 1.4.1.- Zone d’investissement agricole (ZIA) Project Description Project: Viabilisation de zone d’investissement agricole Importance: 1. mise à disposition de zone viabilisée pour attirer les investisseurs 2. augmentation de la production agricole Investment cost: 7 millions US$ Implementation period: 2 ans Operational date: Fin 2011 Works achieved: Fiche de projet Location Grandes agglomérations de Madagascar Project site location: Grandes agglomérations de Madagascar Location advantages: disponibilité en superficie sécurité Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 1 000 ha Batiments et construction ND Electricity ND Water ND Steam - Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation PPP ND - Etat : Aménagement off-site - - Privé : viabilisation et gestion de la ZIA Economic Indicators Payback period: ND
  • 38. Breakeven point: ND Rate of return on capital: ND Debt-equity ratio: ND TRI ND Market Size Local production ND Local Demand: Value/ Tons Imports: Value/ Tons Local Market Number of companies working in the same field: Contacts Address Town / Country Coordinating entity: XXX IPA Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et de la Pêche - Direction des Investissements Ruraux Key person: Tel./Fax: E-mail: Tel : 261 20 22 406 07 Web site:
  • 39. Project Name:2.1.1.- Elevage intensif de zébus Project Description Project: Elevage intensif de zébus Importance: 1 approvisionnement en viandes saines et aux normes des sociétés d’exploitation minière et de la population 2 maîtrise des vols et des maladies- possibilité d’exportation 3, 4 Investment cost: 3,911 US$ Implementation period: 2 ans Operational date: fin 2010 Works achieved: Fiche de projet Location Region Alaotra Mangoro, Melaky, Project site location: Alaotra Mangoro, Melaky Location advantages: Présence des entreprises d’exploitation minière Existence cheptel bovin Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 200 000m² construction (abris) 4 200m² stockage 150m² Electricity 10kw water 1 200m3 Partners Name Percentage/ Participation Private sector 100% - - Economic Indicators Intégration- Valeur ajoutée – Payback period: 5 ans
  • 40. Breakeven point: 37 % Rate of return on capital: ND Debt-equity ratio: ND TRI ND Market Size Effectif 2006 9 687 642 têtes Local production 48 200t Local Demand: Value/ Tons - ND sherritt QMM Importation (huile brute soja) 44 280 t (viande) Demande extérieure (Afrique Australe) Local Market 1 200 exploitant Number of companies working in the same field: - Principale entreprise Contacts Address Town / Country Coordinating entity: Ministère de l’Agriculture, l’Elevage et Pêche Antananarivo - Madagascar Key person: Direction de l’Elevage Tel./Fax: E-mail: 261 20 22 272 27 Web site:
  • 41. Project Name: 2.1.2.- Elevage de petits ruminants Project Description Project: Elevage de petits ruminants Importance: 1. – Développement de la filière 2. - Promotion de l’élevage en ferme 3 – Débouché à l’export Investment cost: 0.15 US$ Implementation period: 1an Operational date: 2009. Works achieved: Fiche de projet Location Région Boeny ou DIANA Project site location: Région Boeny ou DIANA Location advantages: zone propice à l’élevage disponibilité en main d’œuvre Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain ( y comprisculture fourragère) 60 ha Batiments et construction 1 400 m² Electricity ND Water ND Steam - Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation Private sector 100% - Government - FDI Economic Indicators Payback period: ND
  • 42. Breakeven point: ND Rate of return on capital: ND Debt-equity ratio: ND TRI 23% Market Size Local production 2 000 000 têtes Local Demand: Value/ Tons Imports: Value/ Tons Local Market Number of companies working in the same field: 216 000 (majorité = petits exploitants) Contacts Address Town / Country Coordinating entity: XXX IPA Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage – Direction Elevage Key person: Tel./Fax: E-mail: Tél: 261 20 22 2727 27 Fax: 261 20 22 265 61 Web site: www.maep.gov.mg
  • 43. Project Name: 2.3.1.- Aviculture Project Description Project: Elevage de poules pondeuses Importance: 1. Professionnalisation de l’aviculture 2. Création d’emplois 3. Investment cost: 0.036 US$ Implementation period: 0.5 ans: Operational date: Mi 2009. Works achieved: Fiche de projet Location Régions Vakinankaratra ou Ambohidratrimo Project site location: Antsirabe ou Mahitsy Location advantages: - Proximité matières premières et marchés - Disponibilité en main d’œuvre, Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain ND Batiments et construction ND Electricity ND Water ND Steam - Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation 100% Private sector - Government - FDI Economic Indicators Payback period: ND Breakeven point: 70 %
  • 44. Rate of return on capital: ND Debt-equity ratio: ND Market Size Local production 24 436 900 têtes Local Demand: Value/ Tons Imports: Value/ Tons Local Market Number of companies working in the same field: 1 889 085 (majorité = petits exploitants) Contacts Address Town / Country Coordinating entity: XXX IPA Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage, et de la Pêche – Direction de l’Elevage Key person: Tel./Fax: E-mail: Tél: 261 20 22 2727 27 Fax: 261 20 22 265 61 Web site: www.maep.gov.mg
  • 45. Project Name: 2.4.1.- Abattoir Project Description Project: Abattoir (bovin, porcin, petits ruminants= Importance: 1. Protection de la population contre les maladies des animaux 2. Améliorer le contrôle administratif et sanitaire du cheptel à abattre 3. Création d’emplois 4. Contribuer au contrôle des vols de bétail sur pied et de l’abattage clandestin Investment cost: 70 000 US$ Implementation period: 2 ans Operational date: Fin 2011. Works achieved: Fiche de projet Location Region de Vakinankaratra- Project site location: Region of Vakinankaratra” Location advantages: Proximité des marches de zébus Bonne infrastructure de communication Site approvisionné en eau et électricité Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 4 000 m² Batiments et construction 400 m² Electricity ND Water ND Steam - Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation PPP ND - Etat : propriétaire du terrain et des bâtiments - - Gestion privée FDI Economic Indicators
  • 46. Payback period: ND Breakeven point: ND Rate of return on capital: ND Debt-equity ratio: ND Market Size Cheptel de la Région - Bovin : 3 201 956 têtes - Porcin: 1 273 000 têtes - Ovin et caprin : 1 952 570 têtes Local Demand: Value/ Tons Imports: Value/ Tons : Local Market Number of companies working in the same field: au moins un abattoir par grande agglomeration Contacts Address Town / Country Coordinating entity: XXX IPA Ministère des l’agriculture, de l’Elevage et de la Pêche- Direction des Equipements Ruraux Key person: Tel./Fax: E-mail: Tel : 261 20 22 272 27 Web site: www.maep.gov.mg
  • 47. Project Name: 3.1.1.-Production de crabes Project Description Project: Production de crabes en enclos Importance: 1. Protection de l’environnement par exploitation rationnelle des mangroves 2 3. . Investment cost: 54 000 US$ Implementation period: 3 years: Operational date: Fin 2011. Works achieved: Fiche de projet Location Zones de mangroves( Menabe, DIANA, Boeny) Project site location: Zones de mangroves( Menabe, DIANA, Boeny) Location advantages: Zones propices à l’exploitation Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 4 000 m² Construction ND Electricity ND Water ND Steam - Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation Private sector 100% - Government - FDI Economic Indicators Payback period: ND Breakeven point: ND% Rate of return on capital: ND
  • 48. Debt-equity ratio: ND Market Size Local production Local Demand+ export: Value/ Tons : 1 600 T – 3 200USD Imports: Value/ Tons Local Market Number of companies working in the same field: Contacts Address Town / Country Coordinating entity: XXX IPA Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la Pêche – Direction des Ressources Halieutiques Key person: Tel./Fax: E-mail: Tél: 261 20 22 272 27 Fax: 261 20 22 265 61 Web site: www.maep.gov.mg
  • 49. Project Name:3.2.1.- Production de tilapia en cage Project Description Project: Production de tilapia en cage Importance: 1. produire des poissons de consommation 2 .. diversifier la consommation en protéines 3. source de devises Investment cost: 0,011 million US$ Implementation period: 0,5 an Operational date: 2009 Works achieved: Fiche de projet Location Région Atsinanana Project site location: Canal des Pangalanes et lacs Région Atsinanana Location advantages: Disponibilité de superficie exploitable Zone propice à la production de poisson Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain 1000m² Construction 250m² Electricity ND Water ND Steam - Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation 100% Private sector - Government - FDI Economic Indicators Payback period: Breakeven point: 3 ans Rate of return on capital: ND
  • 50. Debt-equity ratio: ND TRI 43% Market Size Local production Local Demand: Value/ Tons : 120 000T -430 million USD Imports: Value/ Tons Local Market Number of companies working in the same field: 200 petits et moyens pisciculteurs Contacts Address Town / Country Coordinating entity: XXX IPA Ministère de l’Agriculture, de l’élevage et de la Pêche – Direction des Ressources Halieutiques Key person: Tel./Fax: E-mail: Tél: 261 20 22 272 27 Fax: 261 20 22 265 61 Web site: www.maep.gov.mg
  • 51. Project Name: 3.3.1.- Production de farine de poisson Project Description Project: Production de farine de poisson Importance: 1 apport en protéine pour alimentation humaine 2 composition pour alimentation animale et aquacole 3 effets induits et effets d’entrainement – potentiel export Investment cost: 3,100 million US$ Implementation period: 2 ans Operational date: 2010 Works achieved: Fiche de projet Location Antsiranana ou Mahajanga Project site location: Antsiranana ou Mahajanga Location advantages: Proximité zone d’approvisionnement en poissons Basic Infrastructure Infrastructure Item Unit/Quantity Terrain domanial 200m² Batiments et construction 700m² Electricity 25 000 kw Water 3 000m3 Steam - Fuel ND Partners Name Percentage/ Participation Private sector 100% - - Economic Indicators Valeur ajoutée – taux d’intégration- gains en devises Payback period: 3 ans Breakeven point: 40% CA Rate of return on capital: ND Debt-equity ratio: ND TRI ND
  • 52. Market Size Local production 3500t Local Demand: Value/ Tons 12 000t 0 Imports: Value/ Tons ND exportation Local Market 1 Number of companies working in the same field: “Pêche et froid de l’Océan Indien “ (PFOI) Antsiranana Contacts Address Town / Country Coordinating entity: Ministère de l’Economie du commerce et de l’Industrie Antananarivo - Madagascar Key person: Tel./Fax: E-mail: Web site: