Al4ED Outils pedagogiques

203 vues

Publié le

Outils pedagogiques

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
203
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
17
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Al4ED Outils pedagogiques

  1. 1. AL4ED   Exemples  clairs  d’outils  pédagogiques     Étienne  Rattier     Pascal  Pasquier   http://un-­‐arbre-­‐dans-­‐la-­‐ville.blog4ever.com/rendez-­‐vous-­‐n27-­‐24h-­‐d-­‐ arbre-­‐fete-­‐de-­‐la-­‐nature-­‐au-­‐jardin-­‐des-­‐plantes?trck=notif-­‐11081863-­‐ 1058253-­‐11BfX     Marlène  Vayssière     La nature peut-elle devenir un support d’intervention artistique? Tel est l'objectif de l'intervention de Marlène Vayssière. Sous forme de diaporama, cette historienne de l'art explique Le Land ART, son contexte historique, le rejet des codes esthétiques traditionnels, les différentes interventions des artistes dans la nature, les moyens, les outils en insistant sur les motivations des artistes.   (2)Sylvain  Solaro     Stage  en  Corrèze  été  2012  :  portrait  «  serré  ».   Sylvain  Solaro  –  ancien  élève  de  l’Ecole  Nationale  Supérieure  de   Photographie  Louis  Lumière  –  Paris   Photographe  plasticien,  il  anime  régulièrement  des  stages  de  formations  à   travers  des  Missions  locales  ou  des  structures  privées.   Apprendre  la  photo     Comme  le  disait  Robert  Doisneau  :  «  Si  je  devais  créer  une  école  de   photographie,  les  cours  de  pêche  à  la  ligne  seraient  obligatoires  !  »  -­‐  La   photographie  comme  école  de  la  patience  ;  on  repère  un  lieu  dans  lequel  on   imagine  une  situation  possible  :  une  personne  qui  passe  etc.  et  on  se  poste  à   l’affut  ;  on  repère  un  paysage,  on  étudie  son  orientation  et  on  attend  la   lumière  favorable…  Nous  devons  conjuguer  des  capacités  d’analyse  et  un   sens  du  cadrage  afin  d’exprimer  une  sensation  ou  une  information…  
  2. 2.   Stage  en  Corrèze  été  2012  :  recherche  de  matière.   La  photographie  étymologiquement  «  écrire  avec  la  lumière  »  est  une   technique  qui  après  un  peu  d’apprentissage  permet  rapidement  de   s’exprimer,  elle  nous  offre  la  possibilité  de  montrer  aux  autres  ce  que  nous   avons  choisi  dans  le  monde  qui  nous  entoure.  Pendant  un  de  mes  stages  en   milieu  psychiatrique,  des  élèves  m’on  fait  comprendre  combien  cette   pratique  leur  faisait  du  bien,  elle  leur  permettait  de  se  reconnecter  avec  la   réalité  en    leur  permettant  de  choisir  ce  qu’ils  voulaient  en  (re)garder…       Stage  A.L.4.E.D  –  Paris  :  le  cadrage.     De  l’apprentissage  à  la  création  il  y  a  un  chemin  fluctuant  et  souvent   subjectif…  ce  que  certains  vont  trouver  beau  ou  digne  d’intérêt  (un  caillou,   l’ombre  d’une  feuille)  va  sembler  vain  et  ridicule  à  d’autres,  tout  est   question  de…  POINT  DE  VUE  !   Dans  sa  formation  Sylvain  propose  dans  un  premier  temps,    à  travers  des   exemples  tirés  de  l’histoire  de  la  photographie,  d’apprendre  à  analyser  une   image,  appréhender  sa  construction  ;    comprendre  pourquoi  telle  image   nous  frappe  alors  qu’un  autre  représentant  la  même  chose  est  moins   efficace.  
  3. 3.   Stage  A.L.4.E.D  –  Paris  :  le  panoramique  “improvisé”.   Des  exercices  simples  permettront  de  mettre  en  pratique  les  notions   abordées,  à  travers  ces  exercices  d’autres  questions  surgiront  autour  de   l’analyse  de  la  lumière,  la  vitesse  de  la  captation  (photographie  de  sujets  en   mouvements),  la  justesse  du  point  de  vue.   Au  fur  et  à  mesure,  et  selon  la  durée  de  la  formation,  ces  questions   soulevées  seront  traitées  de  façon  d’abord  théorique  et  ensuite  mises  en   pratique  «  sur  le  terrain  ».   Un  blog  participatif  sera  mis  en  place  afin  de  pouvoir  publier  un  choix  des   travaux  réalisés,  ce  qui  permettra  d’aborder  les  problématiques  propres  à   l’image  numérique  (taille  et  définition  des  images,  formats  de  compression,   trucages).   Les  besoins  en  maitrise  de  l’outil  photographique  se  font  de  plus  en  plus   sentir  dans  tous  les  secteurs  d’activités,  en  effet  grâce  à  l’outil  internet  de   nombreuses  possibilités  de  publication  s’offrent  à  toutes  les  structures   qu’elles  soient  professionnelles,  administratives  ou  associatives.  Grâce  à  ce   stage  les  images  produites  prendront  un  supplément  de  sens  …  
  4. 4. Stage  en  Corrèze  été  2012  :  la  présentation  des  travaux.       Rencontres des 15 au 19 septembre - Paris Sylvain Solaro – photographe plasticien En 1435, Leon Battista Alberti définit, dans le traité Della Pittura, la peinture comme une fenêtre dont il est nécessaire de tracer d'abord le cadre. La bordure fonctionne dès l'origine, dans cette première théorisation du genre pictural, comme un signal qui indique au spectateur qu'il se trouve non pas face au réel, mais devant une œuvre née de la mimésis. Tout artiste reproduisant la réalité procède à un choix dans ce qu'il représente. Ainsi quand on observe ce qui nous entoure, nous nous intéressons à telle ou telle chose plutôt qu’à d’autres… Sylvain de part sa pratique de la photographie est en plein dans cette problématique : « Que choisir, qui vaille le coup d’être montrer ? ». Après un bref historique de l’appréhension du cadre (l’objet), et du cadrage (l’action de cadrer) à travers les époques, il fera pratiquer des cadrages au moyens d’équerres qui plus ou moins écartées ou rapprochées délimitent des portions d’espace. Nous photographierons ces cadrages avec les équerres présentes à l’image, ce qui nous introduira à la notion de « cadre dans le cadre », enfin pour terminer nous aborderons la notion de point de vue « réel » (là d’où on regarde) et « philosophique » (ce qu’on veut exprimer).     (3)Francis  Dombret     Mise  en  place  d'un  atelier  d'art    
  5. 5.   Postulat  :  l'art  est  le  tronc  commun  de  toutes  les  disciplines  artistiques.   Il  est  de  fait  un  mode  spécifique  de  communication  et  d'expression   sensorielle.     Nous  retiendrons  trois  tendances  interactives  du  geste  artistique  :       -­‐l'expression  archaïque  et  brute  que  révèle  des  formes  anarchiques  ou   chaotiques.     -­‐l'intentionnalité  zone  délicate  qui  précède  le  passage  à  l'acte,  qui  indique  le   vouloir  de  communiquer  son  ressenti  et  qui  tend  vers  un  aboutissement.     -­‐la  réalisation  qui  dépend  d'un  choix  assumé  sur  des  critères  esthétiques.     Objectif     Un  lieu  ou  l'on  va  puiser  des  ressources  artistiques  dans  une  visée   humanitaire  qui  prenne  en  compte  l'individu  dans  sa  globalité  et  sa   singularité.     Moyen       Exploiter,  mettre  en  valeur  le  potentiel  créatif  de  chaque  individu.     Fonctions  de  l'artiste     L'artiste  peut  être  un  médiateur,  un  animateur,  un  (re)-­‐éducateur,  un   intervenant  polytechnique.   Il  est  capable  de  s'associer  à  tout  projet  éducatif,  de  participer  à  un  travail   de  socialisation,  de  collaborer  avec  une  équipe  sur  le  terrain.   Son  dynamisme  créatif  lui  permets  d'adapter  sa  démarche,  de  proposer  des   actions  originales  de  renouveler  ses  moyens  d'action.     Mise  en  pratique  du  phénomène  artistique  :   par  sa  dimension  de  réconcilier  corps  et  esprit  et  de  replacer  la  personne   dans  son  entité.   par  l'utilisation  de  techniques  artistiques   par  sa  capacité  à  le  rendre  accessible  par  le  plus  grand  nombre   par  sa  façon  de  détourner  les  difficultés  vers  le  plaisir  d'une  action  partagée   et  reconnue.   par  le  fait  de  stimuler  les  sens  et  l'intellect   par  sa  propension  à  élargir  les  compétences     par  son  aptitude  à  favoriser  les  facteurs  décisionnels.  
  6. 6.   Conclusion  :   Chacun  de  nous  privilégie  une  forme  d'expression  en  lien  à  son  vécu,  sa   culture    son  éducation  ou  son  expérience.   Toutes  formes  de  communication  peuvent  se  juxtaposer  ou  s'affronter,  se   scléroser  ou  être  productives,  demeurés  inabouties  ou  mises  en  valeur.   Dans  ces  périodes  conflictuelles  nous  cherchons  alors  à  nous  "ressourcer"  .   Traduire  ressourcer  par  chercher  l'origine,  le  sens,  la  valeur  de  ce  qui  va   être  transmis  afin  de  lui  donner  une  résonance  optimum.   Un  lieu  créatif    où  le  dynamisme  de  l'art  et  sa  discipline  ouvre  à  tous  les   possibles           (3)Miene  Mathon     La  question  de  comment  lier  le  décrochage  scolaire  avec  le  Land  art  se  pose   sur  un  questionnement  plus  large  :  à  quoi  sert  l’art  ?  Culturellement  c’est   l’histoire  de  l’art  qui  accompagne  le  spectateur  quand  à  la  réflexion.  Mais  de   façon  directe,  il  s’agit  aussi  de  sensibiliser  tout  public  à  l’art  avec  des   démarches  artistiques  en  constant  évolution.  Cela  peut  se  comprendre,   mais  il  est  encore  plus  passionnant  de  apprendre  à  apprendre  et   transmettre  les  idées  et  inspiration  créative  directement  capté  sur  de   papier,  du  film  ou  par  des  techniques  de  répétition  (musique,  danse,   théâtre).  Les  arts  du  spectateurs  seraient  la  base  de  la  transmission  des   savoirs  directs.  On  essaye  de  donner  du  sens  aux  actes  basés  sur  l’art  en   général.   Au  delà  du  souhait  de  partager  ces  disciplines  avec  tout  public,  ce  qui  est   impossible  car  on  doit  réinventer  continuellement,  l’ambition  du  créateur   pédagogue  est  de  faire,  de  fabriquer,  de  chercher,  .  .  .  mais  selon  et  avec   méthode.   L’étude  du  paysage,  qu’il  soit  urbain,  antique  ou  sans  histoires  provoque   des  émotions  car  regardé.       Rencontres des 15 au 19 septembre - Paris Communiqué L’Europe çà se pratique ! A l’initiative de la Commission Européenne, des programmes d’échanges autour de l’éducation font que des ressortissants de divers pays de l’Europe ainsi que de la Turquie peuvent se rencontrer afin d’apprendre ensemble selon leurs compétences. Du 15 au19 septembre 2014 une trentaine de personnes de Grande Bretagne, Grèce, Italie, Lettonie, Norvège et Turquie viennent à Paris accueillies par l’association Egg’s Echo. Le projet sur le thème du Land Art : AL4ED « Art and Landscape 4 Adult Education » produit depuis plusieurs années des ateliers de pratiques autour de la notion de paysage et d’art à travers l’Europe. Ce groupe sera initié à l’art du jardin à la française au Château de Versailles, la notion du vide dans l’atelier de la peintre Isabelle Dubosc, la pratique du
  7. 7. cadrage le long du canal Saint Martin avec le photographe Sylvain Solaro, la notion de passage dans les passages couverts des Grands Boulevards et enfin la découvertes des grands hommes à travers une déambulation littéraire dans le cimetière du Père Lachaise avec les comédiens Francis Dombret et Étienne Rattier.     Jean  Michel  JOUAHANNEAU   Comédien,  danseur,  sophrologue,  formateur  théâtre   Formation  :  ENSATT  rue  Blanche   Intervient  comme  formateur  théâtre  :   • IRFASE  à  Évry   • Prisons  (la  Santé-­‐Melun)   • Maison  Blanche  (psychiatrie,  CATTP  IX  XX)   -­‐Recherche  à  chaque  atelier  comment  accompagner  chaque  participant  vers  sa  propre  part   de  créativité,  de  liberté.  Accompagner  chaque  groupe  à  s’ouvrir  à  ce  qui  fait  sens  dans  la   relation  à  l’autre,  dans  la  rencontre  à  travers  de  la  transmission,  de  techniques  de  relaxation   corporelle  et  d’interprétation.     (2)Patrick  Waeles     Salvina  Sassi     Florian  Kaplan     Les  personnes  allant  en  Grèce     Les  personnes  allant  en  Norvège                  

×