Et les expressions latines
*
CRISE
* Cohésion recherche innovation
solidarité éducation
*Le latin n’est pas essentiel à la communication
mais sans le latin, ...
*
« A partir de l’œuf »
Petit souvenir mythologique pour commencer,
avec l’histoire de Léda. Cette belle princesse eut
le ...
*
« A partir de rien »
Le poète latin Lucrèce a popularisé les thèses du
philosophe grec Epicure dans un long poème
intitu...
*
« Ose savoir »
Il faut remonter deux mille ans
dans l’histoire pour trouver
l’origine, puisqu’elle figure dans
un texte ...
*
« Que la lumière soit! »
L’injonction se trouve dans la Genèse, au
début de l’Ancien Testament. C’est le
moment où Yahvé...
*
« Voix du peuple, voix de Dieu »
On parlera de « sagesse des
nations » pour cet adage de Moyen
Age, qui signifie que la ...
*
« Année horrible »
En termes familiers, « année pourrie ».
Cette expression est réapparue dans la langue des journaliste...
*
« Jour de colère»
L’expression désigne une prière, et,
avant la prière, une situation
douloureuse, celle de la colère de...
*
« La colère est une courte folie»
Que celui que ne s’est jamais mis en colère
conteste ce jugement prononcé par Horace. ...
*
« Il est doux, sur la vaste mer »
Dans l’usage courant, on cite ces trois mots pour
exprimer l’idée un peu égoïste suiva...
*
« Haut les cœurs »
C’est-à-dire: « Elevons nos cœurs » et donc
« faisons preuve de courage ». En latin, « cœur »
se dit ...
*
« Homme nouveau »
Cette expression, utilisée sous sa
forme latine dans notre langue,
sert à désigner diverses
innovation...
*
« Fin »
Excipit est un mot récent qui sert à désigner la
dernière phrase ou les derniers éléments d’un
texte. Il n’exist...
"Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication (communication) n'engage que
son a...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Crise Comenius - Expressions latines

429 vues

Publié le

Crise Comenius Project
Produit par l'ecole de Floreffe

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
429
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
25
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Crise Comenius - Expressions latines

  1. 1. Et les expressions latines * CRISE
  2. 2. * Cohésion recherche innovation solidarité éducation *Le latin n’est pas essentiel à la communication mais sans le latin, la langue nous em… *Brassens Ce power point propose de nous plonger dans les expressions latines en lien, de près comme de loin, avec notre projet Comenius « Crise »
  3. 3. * « A partir de l’œuf » Petit souvenir mythologique pour commencer, avec l’histoire de Léda. Cette belle princesse eut le malheur d’être aimée de Jupiter qui, pour la séduire, prit la forme d’un cygne. Il en naquit 4 enfants renfermés, selon la légende, en 2 œufs, l’un contenant Castor et Pollux, l’autre Clytemnestre et Hélène. L’expression ab ovo renvoie à cette fable. Elle est employée par Horace pour évoquer un récit que l’on fait remonter à la création du monde. La formule ab ovo, dans l’usage courant, pourrait se traduire par « en remontant au déluge »
  4. 4. * « A partir de rien » Le poète latin Lucrèce a popularisé les thèses du philosophe grec Epicure dans un long poème intitulé De natura rerum (De la nature des choses). Nihil, en latin, signifie « rien ». Voulant exprimer l’idée que tout a une cause, Epicure disait en grec ce qui, en latin donne : « Ex nihilo nihil », « rien en nait de rien ». La langue n’a retenu que la première partie de la formule pour dire « venu de rien ». Ce qui nous situe à l’opposé de la pensée d’Epicure. « Ex nihilo » est souvent employé dans une phrase négative pour faire ressortir que la chose dont on parle n’est pas surgie du néant et qu’il faut prendre en compte sa genèse. A partir de nihil a été formé le mot « nihilisme », doctrine de ceux qui ne croient en rien.
  5. 5. * « Ose savoir » Il faut remonter deux mille ans dans l’histoire pour trouver l’origine, puisqu’elle figure dans un texte du poète latin Horace. L’idée fondamentale est qu’il faut penser par soi même.
  6. 6. * « Que la lumière soit! » L’injonction se trouve dans la Genèse, au début de l’Ancien Testament. C’est le moment où Yahvé est en train de créer le monde: il peuple la terre, jusqu’alors déserte, et dissipe les ténèbres qui la couvraient en faisant apparaitre la lumière. Dans le parler courant, l’expression s’emploie de manière humoristique quand, en présence d’un problème insoluble, une solution jaillit quasi miraculeusement.
  7. 7. * « Voix du peuple, voix de Dieu » On parlera de « sagesse des nations » pour cet adage de Moyen Age, qui signifie que la parole du plus grand nombre est une garantie de justesse (et de justice). L’unanimité, en somme, a valeur de vérité
  8. 8. * « Année horrible » En termes familiers, « année pourrie ». Cette expression est réapparue dans la langue des journalistes avec une grande fréquence à la suite de son emploi par la reine d’Angleterre Elisabeth 2 lors d’un discours en 1992 (divorces, incendie du château de Windsor…).
  9. 9. * « Jour de colère» L’expression désigne une prière, et, avant la prière, une situation douloureuse, celle de la colère de Dieu. En effet, dies, c’est le jour et irae est le génitif (complément du nom) de ira, « colère ». Ce jour de colère est celui du Jugement dernier.
  10. 10. * « La colère est une courte folie» Que celui que ne s’est jamais mis en colère conteste ce jugement prononcé par Horace. Les mots qui suivent la formule confirment la nécessité de se maîtriser: animum rege: « gouverne ton cœur ». Ou l’on sent l’influence d’une philosophie stoïcienne. Un proverbe français se contente, plus banalement, de rappeler que « la colère est mauvaise conseillière »
  11. 11. * « Il est doux, sur la vaste mer » Dans l’usage courant, on cite ces trois mots pour exprimer l’idée un peu égoïste suivant laquelle à un péril est agréable, mais regarder à distance se débattre ceux qui sont confrontés est carrément jouissif. Ce principe épicurien s’emploie parfois, de façon ironique, pour de prudents observateurs qui se limitent à critiquer les autres en s’abstenant de prendre des risques
  12. 12. * « Haut les cœurs » C’est-à-dire: « Elevons nos cœurs » et donc « faisons preuve de courage ». En latin, « cœur » se dit cor, mot neutre, mais au pluriel cor devient corda. Sursum est un adverbe de lieu signifiant « vers le haut ». Nous sommes donc très proche de la formule familière « Hauts les cœurs! » Son emploi s’étend au domaine profane chaque fois que l’on souhaite galvaniser les énergies
  13. 13. * « Homme nouveau » Cette expression, utilisée sous sa forme latine dans notre langue, sert à désigner diverses innovations culturelles. A Rome, elle s’appliquait à ceux qu’on appellerait aujourd’hui des « self made men ». Peuvent être considérés comme homo novus: Caton l’ancien, Cicéron, Tacite,…Jésus.
  14. 14. * « Fin » Excipit est un mot récent qui sert à désigner la dernière phrase ou les derniers éléments d’un texte. Il n’existe donc pas en latin. On a cependant employé explicit, mot qui vient du latin, avec un sens proche d’excipit. Un peu comme le ‘The End’ à la fin des films.
  15. 15. "Ce projet a été financé avec le soutien de la Commission européenne. Cette publication (communication) n'engage que son auteur et la Commission n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues."

×