Georgeta Adam, Roumanie

598 vues

Publié le

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Stimata doamna,
    In cursul dumneavoastra de 'Initiere radio' pentru studentii de la Universitatea Spiru Haret, am citit ca la 15 iunie 1920 'de la gara din Chemsford (SUA) a fost transmis un concert al cantaretei Nellie Melba...'.
    De fapt, transmisia s-a facut din Anglia, de langa Londra.
    'In 1899, Guglielmo Marconi opened the world's first 'wireless' factory under the name The Marconi Wireless Telegraph & Signal Company in Hall Street employing around 50 people. The company was later called the Marconi Wireless Telegraph Company Ltd. For this reason Chelmsford is credited as the 'birthplace of radio', and this phrase can be seen on administrative signs on major roads entering the town although this statement is disputed.
    On 15 June 1920 the factory was the location of the first official publicised sound broadcast in
    the United Kingdom, featuring Dame Nellie Melba using two 450 feet (140 m) radio broadcasting
    masts. '
    Asadar, trei tari (Anglia, America (USA), si Australia - prin Nellie Melba) au fost reprezentate la premiera mondiala a transmiterii unui concert pe calea undelor radio.
    Cu stima,
    M.Niculescu
    cornmih@gmail.com
       Répondre 
    Voulez-vous vraiment ?  Oui  Non
    Votre message apparaîtra ici
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
598
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Georgeta Adam, Roumanie

  1. 1. GEORGETA ADAM, ROUMANIE(JOURNALISTE ET ÉCRIVAINE)En tant que journaliste, j’ai élaboré et j’élabore encore des émissions et des programmesradio en direct pour la Société Roumaine de Radio-diffusion. Cette profession solliciteune grande partie de mon temps parce que ces émissions sont des émissions d’auteur quisupposent la réalisation du scénario, le commandements des sujets aux collaborateurs,l’illustration musicale ou la présentation du programme en direct. Je réalise des émissionsculturelles sur des écrivains, des peintres, des musiciens etc. Je suis intéressée surtout dephénomène contemporain, de culte de la langue roumaine, de l’affirmation de laspiritualité roumaine en tout le monde dans tous les domaines. Quoique je suis à laretraite, je ne renonce pas à apprendre, il y a de la place pour l’innovation, la créativité,surtout que cette profession impose la connaissance des domaines connex – latransmission et l’enregistrement du son, les nouvelles techniques d’enregistrement et dereproduction du son etc. Je fais partie de quelques organisations de média (l’Union des JournalistesProfessionnells, la Convention des Organisations de Média, l’Association Roumaine del’Histoire de la Presse et ECREA – Organisation Européenne de Recherche dans ledomaine universitaire et média.) Comme écrivaine, je suis préoccupée de mondecontemporaine par la perspective des témoignages contemporaines, des expérienceshumaines inédites, des destins roumains sur tous les continents. La dernière décennie, j’aipublié quelques livres sur l’exil roumain ("La preuve de l’Exil", "Les cloches sonnentpour la Bessarabie", "La clepsydre aux témoignages", "Le Paradis infernal").En tant que présidente de l’Association ,,Ariadna’’, je suis préoccupée dès 1992 demanagement de cette association non-profit, de l’élaboration de certains programmesdédiés à l’égalité des chances entre les femmes et les hommes, de la position des femmesdans la société contemporaine. "Ariadna" fait partie de Romanian Women Lobby (LobbyRoumain des Femmes), afilié au European Women Lobby (Lobby Européen desfemmes), une organisation-parapluie, qui représente les femmes de 2500 d’organisationsde 30 pays européens et qui luttent pour les droits des femmes, contre la violencedomestique, contre la discrimination et la pauvreté.
  2. 2. L’importance de ce stage est majeure pour moi parce que cette action signifie leraccordement de mes demarches individuels à ceux européens, le développement desconnaissances sur la civilisation européenne, dans un monde qui cherche en permanenceune nouvelle identité, mais qui se revendique toujours de sa tradition. Admirableopportunité, les contacts avec de diverses personalités, dans une ville chargée d’histoire,située dans un merveilleux lieu de l’Europe m’apporteront une nouvelle valeur à mesdomaines de l’intérêt et de recherche, en enrichissant mon esprit. J’ai étudié l’offre du Catalog des cours Grundtvig et la Description de ce cours m’aattirée, grace aux activités proposées et j’ai consideré qu’elles sont spécifiques et trèsbien établies et elle vont constituer une expérience bien valeureuse pour moi. Je suis sûre que ce stage va répondre à mes attends et il va élargir mon horizon deconnaissance et même ma spécialisation dans le domaine de la culture. C’est sur quetoujours une nouvelle expériense s’ajoute à celle antérieure ou à celle de toute la vie etelle peut produire un changement calitatif si ton individualité sait le fructifier. Le mondecitadine européenne a de grandes resources pour la symbolique de la poésie, le domaineen quel je me suis spécialisée par des études de doctorat dediés à la recherche delimaginaire lyrique féminin.En même temps, je suis intéressée de la comunication intersectoriel, de la communicationhumaine, un fait qui rédimensionera mon propre demers dans ma profession dejournaliste et d’écrivaine..Pour pouvoir participer à ce cours et à ses activités, je vais étudier par tous les moyensde quels je dispose – des livres, C.D., des films, des cassettes audio, internet, télévisions,radio – l’histoire, les traditions et les coutumes, la culture (la littérature, la peinture, lasculpture), le paysage pour enrichir mes connaissances que je les detiens ce moment-cisur l’espace européen. Dans la société contemporaine, la diversité et la tolérance, lespécifique, les valeurs locales et nationales font partie d’un patrimoine culturel commun,qui doit être cultivé et defendu. Je veux me préparer par la recherche appliquative, enpartant des encyclopédies, des livres de littérature, de musique, parce que je suisconvaincue que les nouvelles connaissances reçues formeront un sédiment dans lanouvelle configuration intellectuelle et affective. J’ai étudié la langue française en commençant de l’école élémentaire, ensuite au lycée etaussi à l’Université. Pendant tous les années d’étude, j’ai eu de bons résultats au français.Mes diplômes d’études mentionnées en Curriculum Vitae standard Europass et aussi parle Passeport linquistique Europass, attestent ma permanente liaison avec le français, queje l’aime beaucoup. Mon amour pour le français m’a fait de déterminer mon seul fils desuivre la Faculté de langues étrangères (français et anglais). Dans ce moment, il a choiside travailler dans son domaine, dans les pays francophones.A l’occasion des excursions en etranger, je me suis débrouillée toujours speciallement àl’aide de français. Tout au long de ma vie, j’ai été une personne intéressée de toutes lesnouveautés et je les ai étudiés..
  3. 3. Au mois de février 2010, j’ai participé à Paris à un Atelier Grundtvig en ayant commetitre "Migrants in Europe" ("La place des migrants en Europe"), qui s’est déroulé enanglais, espagnol et français. Ma communication, présentée devant les participants a étérédigée en français et elle a traîté la situation des migrants de Roumanie.Au mois d’octobre 2010 et en fevrier 2011, j’ai participé à Bruxelles à la rencontre deboard de l’Organisation European Womens Lobby (Lobby Européen des Femmes) d’oùfait partie aussi l’Association Ariadna. Les travaux de cette rencontre se sont déroulées enfrançais et anglais.En novembre 2010, j’ai participé (avec trois membres de notre association) en Espagne, àla première rencontre du parténariat multilatéral du programme sectoriel Grundtvig, quise déroulera au long de deux ans, entre le 1-er août 2010 – le 31 juillet 2012.L’Association Ariadna participe à ce projet à côté d’autres 7 partenaires de divers payseuropéens.

×