Bénéficiaire bourse de formation continue :
professeur Livia Uţă, Collège National
Économique «Gheorghe Chiţu», Craiova,
R...
Vlad Ţepeş, connu
sous le nom de
Dracula
Le roi Michel
Eugène Ionesco,
dramaturge
Gheorghe Zamfir, artiste
de la flûte de ...
Drapeau de la
Roumanie
Traian Băsescu, un président
controversé
Armoiries de la Roumanie
Le Boulevard de l’Union
Le Musée d’Histoire
Le parc de
Herăstrău
L’Opéra Le stade national
La Bibliothèque
nationale
Le Théâtre
Odéon
La Chambre de
commerce et
d’industrie
L’Académie roumaine
Le Palais du Parlemen...
La mairie L’Athénée
Le Palais presidentiel L’Arc de Triomphe
L’Avenue de la
Victoire
L’Université de
médecine
Le Musée national
d’art
L’Université de
Bucarest
L’Hôtel de ville
Le parc de Cişmigiu
Le Théâtre
...
Le Château de Bran qui est associé, de
nos jours, à Vlad Ţepeş (l’Empaleur),
(improprement car il n'y a probablement
jamai...
Timişoara, une ville qui est devenue fameuse dans
tout le monde pendant les jours dramatiques de la
Révolution de décembre...
La table du
silence La colonne de
l’infini
La porte du baiser
La maison de Hobiţa où est né
Constantin Brâncuşi
Brâncuşi
Le monastère de Voroneț, surnommé aussi
La Chapelle Sixtine de l'Orient.
La Bucovine, province située au Nord-Ouest de la
...
Malgré l'hostilité des circonstances
historiques, les habitants de cette
région ont gardé leurs traditions et
leur folklor...
Le Delta du
Danube,
véritable paradis
naturel, abrite
plus de trois
cents espèces
d'oiseaux,
d'innombrables
espèces de
poi...
La Mairie
L’Église Sfânta Treime
L’Église Madonna Dudu
La Cathédrale Sfântul Dumitru
L’Université
Le Collège
National
«Charles I-er»
La Faculté de
médecine
L’Hôtel de Ville
Le Musée
d’Art
Le Théâtre national
«Marin Sores...
Ce parc a été conçu par
l'architecte français
Edouard Redont. En 1900,
les plans du parc ont
remporté le premier prix à
l'...
Le Collège National
Économique «Gheorghe
Chiţu» a été construit en
1877. Gheorghe Chiţu était le
ministre de l’enseignemen...
Jeunes
entrepreneurs en
tourisme
Expositions
gastronomiques
Mon activité courante
Il y a un écart entre mes compétences actuelles et les compétences nécessaires pour
faire face aux défis de la mondialisat...
Il y a une contradiction entre le système d`enseignement roumain et le marché du travail
qui demande des employés faisant ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Livia Uta - Roumanie

760 vues

Publié le

Presentation des participants IST Course "Grand Tour en Europe LISBONNE 2013". Powerd by Laboratorio del cittadino Onlus.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
760
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
234
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Livia Uta - Roumanie

  1. 1. Bénéficiaire bourse de formation continue : professeur Livia Uţă, Collège National Économique «Gheorghe Chiţu», Craiova, Roumanie
  2. 2. Vlad Ţepeş, connu sous le nom de Dracula Le roi Michel Eugène Ionesco, dramaturge Gheorghe Zamfir, artiste de la flûte de Pan Gheorghe Hagi, footballeur George Enescu, compositeur Henri Coandă, pionnier de l’aviation George Emil Palade, médecin, lauréat du prix Nobel Ilie Năstase, tennisman Ana Aslan, médecin Mihai Eminescu, le plus grand poète roumain Ivan Patzaichin, canoteur Nadia Comăneci, gymnaste Constantin Brâncuşi, sculpteur
  3. 3. Drapeau de la Roumanie Traian Băsescu, un président controversé Armoiries de la Roumanie
  4. 4. Le Boulevard de l’Union Le Musée d’Histoire Le parc de Herăstrău L’Opéra Le stade national
  5. 5. La Bibliothèque nationale Le Théâtre Odéon La Chambre de commerce et d’industrie L’Académie roumaine Le Palais du Parlement, construit par Ceauşescu, occupe la deuxième place au monde en ce qui concerne la surface, après le Pentagone
  6. 6. La mairie L’Athénée Le Palais presidentiel L’Arc de Triomphe L’Avenue de la Victoire
  7. 7. L’Université de médecine Le Musée national d’art L’Université de Bucarest L’Hôtel de ville Le parc de Cişmigiu Le Théâtre national
  8. 8. Le Château de Bran qui est associé, de nos jours, à Vlad Ţepeş (l’Empaleur), (improprement car il n'y a probablement jamais séjourné) et au personnage de Dracula qu'il a en partie inspiré. Le Musée Brukental, à Sibiu Le Château de Peleș, situé à Sinaia, ancienne résidence des rois de la Roumanie. La ville de Sighisoara, une des plus grandes cités médiévales qui existent maintenant dans le monde, lieu magique et hors du temps, datant du 13-ème siècle, qui a conservé de son passé de ville marchande de nombreuses maisons moyenâgeuses aux façades colorées, des fortifications. Le Château de la famille Huniade, reconstruit par le prince Iancu de Hunedoara au XV-ème siècle en style gothique. Ses tours et ses contreforts rappellent les châteaux de la Loire.
  9. 9. Timişoara, une ville qui est devenue fameuse dans tout le monde pendant les jours dramatiques de la Révolution de décembre 1989. L’Opéra de Timişoara, qui garde encore sur ses murs les traces de la Révolution Place de l’Opéra, pendant la Révolution de décembre 1989 Le cimetière des héros de
  10. 10. La table du silence La colonne de l’infini La porte du baiser La maison de Hobiţa où est né Constantin Brâncuşi Brâncuşi
  11. 11. Le monastère de Voroneț, surnommé aussi La Chapelle Sixtine de l'Orient. La Bucovine, province située au Nord-Ouest de la Roumanie, est fameuse grâce aux merveilleuses fresques extérieures qui parent les murs de ses monastères. Ces monastères, chefs-d'oeuvre de l'art sous l'influence byzantine témoignent de l'essor de la civilisation de la Moldavie au XV-ème et au XVI-ème siècles, sous le règne de Ştefan cel Mare (Étienne le Grand,1457-1504). Le monastère Moldoviţa Le monastère Suceviţa, protégé par des remparts datant du XVI-ème siècle
  12. 12. Malgré l'hostilité des circonstances historiques, les habitants de cette région ont gardé leurs traditions et leur folklore. Il y a peu de régions en Europe avec une culture rurale si bien définie. Fête de Pâques Fête de Noël Église de Maramureş Le «cimetière gai» de Săpânţa dont les monuments funéraires sculptés et les épitaphes humoristiques célèbrent les morts.
  13. 13. Le Delta du Danube, véritable paradis naturel, abrite plus de trois cents espèces d'oiseaux, d'innombrables espèces de poissons, 1150 espèces de plantes. Vous pouvez passer des vacances «méditerranéennes» sur des plages magnifiques. Le littoral roumain de la Mer Noire est une destination idéale de vacances.
  14. 14. La Mairie L’Église Sfânta Treime L’Église Madonna Dudu La Cathédrale Sfântul Dumitru L’Université
  15. 15. Le Collège National «Charles I-er» La Faculté de médecine L’Hôtel de Ville Le Musée d’Art Le Théâtre national «Marin Sorescu»
  16. 16. Ce parc a été conçu par l'architecte français Edouard Redont. En 1900, les plans du parc ont remporté le premier prix à l'Exposition universelle de Paris (1900). La construction a commencé en 1901 et a été achevée en 1903. C’est le troisième plus grand parc naturel de l’Europe. Le parc Nicolae Romanescu
  17. 17. Le Collège National Économique «Gheorghe Chiţu» a été construit en 1877. Gheorghe Chiţu était le ministre de l’enseignement à cette époque-là et le promoteur de l’enseignement commmercial en Olténie. Comme preuve de la reconnaissance des mérites professionnels, le collège a reçu le titre d’École Européenne en 2004, en 2008 et en 2011.
  18. 18. Jeunes entrepreneurs en tourisme Expositions gastronomiques
  19. 19. Mon activité courante
  20. 20. Il y a un écart entre mes compétences actuelles et les compétences nécessaires pour faire face aux défis de la mondialisation et au besoin croissant d`imagination, de créativité et de coopération entre des sociétés de plus en plus fondées sur la connaissance. J’aurais besoin d’une formation qui contribue à mon devenir en tant que citoyen complet, moral, responsable, flexible et imaginatif, sensible à l`art, attentif à la protection de la nature, soucieux de préserver le patrimoine, pour développer mes capacités créatrices et émotionnelles pour le 21-ème siècle, pour m'adapter à une société globalisée où les frontières entre les territoires tendent à se désintégrer, où les catégories de temps et d’espace, d’identité et de différence, de tradition et de modernité tendent à se contaminer. Je voudrais m`approprier des méthodes nouvelles d`enseignement du français, actives-participatives, centrées sur l`élève, sur sa sensibilité, sa découverte, transversales, effaçant les barrières entre les enseignements, bénéficiant de l’apport de toutes les disciplines, en particulier de celui de l’art et de la culture. En Roumanie, les politiques éducatives accordent encore peu d’importance à l’éducation artistique, attitude qui se reflète dans la mise à l’écart et la dévalorisation de ce domaine de connaissance, dans l`absence des programmes spécialisés en éducation artistique de formation des enseignants. Bref, on ne met pas assez en valeur l’importance du rôle des arts dans l’enseignement et l’apprentissage.
  21. 21. Il y a une contradiction entre le système d`enseignement roumain et le marché du travail qui demande des employés faisant preuve de créativité, de flexibilité, d’adaptabilité et d’innovation. Ce stage va donc combler une lacune, me permettant de comprendre comment l`éducation artistique dote les jeunes de toute cette palette d’outils, leur permettant de s’exprimer, de développer leur sens critique dans le monde qui les entoure et de s’engager activement dans les divers aspects de l’existence. Le stage choisi est conforme à mes besoins de formation parce qu`il se propose de contribuer à la formation des professionnels de l'éducation, dans le domaine de l’education culturelle, de construire une culture commune européenne, par l'accès à la connaissance et au respect réciproque des cultures, tout en sauvegardant leur diversité et leur identité, de démontrer la transversalité des apprentissages, de solliciter l'imaginaire, la créativité. Il m`offrira des possibilités d`explorer, de comprendre et d`accepter la diversité, d`éviter les préjugés transculturels, de comparer différentes cultures, de faire preuve de tolérance, de préserver et de construire ma propre identité et ma propre culture, de développer mon jugement esthétique, d`avoir une plus grande réceptivité aux formes d`expression artistique. Je deviendrai consciente que l`intégration de l`éducation artistique dans l`enseignement doit devenir un impératif pour tout professeur qui doit de cette manière réviser les contenus enseignés, insérer une dimension culturelle dans ses activités, l’objectif étant de faire du patrimoine culturel un support pédagogique accessible à tous.

×