Cinéma             Super 8                                                            è                   Une bande de gam...
Cinémaè                                                                                                                   ...
Cinémaè    Des gamins qui laissent tomber le skate et préfèrent faucher      de gravité excessive ou de surenchère dans la...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Super8 ados

227 vues

Publié le

Test, avis et critique du film Super 8

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
227
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Super8 ados

  1. 1. Cinéma Super 8 è Une bande de gamins amateurs de cinéma à frisson filme un effroyable accident de train... et la « chose » qui s’en échappe. C’est avec la bénédiction de son producteur Spielberg que J.J. Abrams fait un spectaculaire retour sur les films des années 80 qui ont fait du père de E.T. une figure majeure du cinéma populaire. Un hommage jouissif, prenant et juste assez nostalgique pour faire retomber tous les publics en enfance. Une gourmandise !1 2
  2. 2. Cinémaè è 1 979, dans un coin perdu de l’Ohio. Joe Lamb spéciaux. Et à prendre soin du visage de leur nouvelle a récemment perdu sa mère, et s’efforce de actrice, la délicieuse Alice, qui devient leur vedette dépasser ce deuil douloureux. Le gamin ne et leur chauffeur. En secret des adultes, rendez-vous peut pas vraiment compter sur son père, tout aussi est pris pour une déchirante scène d’adieu sur le quai désemparé que lui. Shérif adjoint, celui-ci consacre de la gare du coin. Et le passage d’un train offre une tout son temps à son travail. Alors pour cet été, Joe opportunité unique pour donner à cette scène une trouve le réconfort nécessaire auprès de sa bande de valeur dramatique inestimable ! Tout le monde s’affaire copains, réunie autour de Charles. Metteur en scène en à ne pas rater la prise, et seul Joe remarque au loin la herbe passionné, celui-ci met toute son énergie dans voiture qui s’engage sur les rails. Et roule à tombeau la réalisation d’un film de zombie. Même si son père ouvert à la rencontre du train. Joe n’a que le temps voit ce passe-temps d’un mauvais œil, Joe s’amuse de prévenir ses amis avant que la petite gare ne se à être perchiste, maquilleur, spécialiste des effets transforme en enfer de feu…3 4
  3. 3. Cinémaè Des gamins qui laissent tomber le skate et préfèrent faucher de gravité excessive ou de surenchère dans la noirceur et le Lee qui sans sombrer dans l’excès incarne Cary, l’authentique mouflet inconscient et Infos la caméra familiale, et réunissent des copains pour réaliser réalisme sanguinolent. Super 8 veut vous ramener dans le amateur d’explosifs, et enfin Joel Courtney qui pour son tout premier rôle incarne eux-mêmes les films dont ils rêvent… Pas de doute, c’est bien territoire de l’enfance, et y parvient avec une certaine classe. un jeune héros crédible, touchant, et pour autant ni niais, ni formaté. de Spielberg et Abrams dont il est question ! Les petits Joe, Charles et Cary du film sont clairement les jumeaux de nos La réalisation de J.J. Abrams ne déçoit pas. L’accident à Grâce à eux, à des effets spéciaux impeccables sans être envahissant, et grâce deux stars Hollywoodiennes quand ils avaient leur âge. Un l’origine de tout est aussi déraisonnablement démesuré que au savoir-faire de son réalisateur, Super 8 nous transporte à l’âge d’or du cinéma plaisir nostalgique qui est aussi pour Abrams l’opportunité superbe, et la traque finale passablement irréprochable. Entre fantastique des années 80. On est prié de ne pas louper le délicieux « bonus », le rêvée de rend hommage à celui qu’il considère comme un ces deux morceaux de bravoure, Abrams profite de deux film super 8 de Charles, dévoilé pendant le générique de fin… À voir entre potes ou père spirituel, son producteur Steven Spielberg, forcément atouts majeurs. Primo, fidèle à la leçon des Dents de la mer, en famille, sans la moindre hésitation ! emballé par l’entreprise. Car cette célébration de leur enfance les vilaines bêtes apparaissent le plus tard possible, invitant est aussi une invitation à prendre la relève, adressée à tous les gamins du monde. Quelques nuits blanches passées les imaginaires à s’immerger dans l’aventure de nos jeunes héros. Un choix judicieux qui repose sur l’autre atout du film : L’avis de CpourlesAdos.com sur Youtube auront tôt fait de vous convaincre à quel point de jeunes acteurs formidables en partie novices. Abrams a On est plus proche de l’aventure façon E.T. que des ambitions cette relève est assurée ! Délicieux exercice de style, Super 8 mis un point d’honneur à éviter les singes savants formatés réalistes de Cloverfield, mais ça marche ! Une histoire d’invasion apparait aussi comme le condensé idéal du cinéma de à l’Hollywoodienne, décidé à dénicher des gamins plein de extraterrestre de plus, saupoudrée de mystère de la Zone 51, Fantastique Réalisé par J.J. Abrams Spielberg, proposé à tous ceux qui, pauvres gamins de l’an naturel, de vrais gosses qui auraient pu être leurs potes quand mais regardable par les plus jeunes. Et c’est justement ce qui Avec Joel Courtney, Elle Fanning, 2000, n’ont pas grandi avec la déferlante fantastique des ils avaient le même âge. Bonne pioche, ils sont tous vraiment fait le charme du film ! On ne s’ennuie pas… Une sorte de Gabriel Basso, Kyle Chandler années 80. Super 8 apparait en effet comme un concentré extras, avec un petit coup de coeur pour trois d’entre eux : « Goonies » de l’an 2000. Abrams et Spielberg, même combat ! Durée : 1h50 du genre et de son esprit, une compilation épatante et très Elle Fanning, la fille de la bande, qui en une courte scène fait F.L. Sortie en salles le 3 août 2011 efficace à la portée de toutes les imaginations, puisque privée une fulgurante démonstration de son talent d’actrice, Ryan5 6

×