REPENSER LA PLACE DES INDIVIDUS AU TRAVAIL
DANS UNE SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE
= RÉSULTATS DE LA SAISON 1 =
CRISE DE L’EMPLOI, DE L’ENTREPRISE, DU TRAVAIL…,
LA FAUTE AUX TECHNOLOGIES ?
LE TRAVAIL : UN FAIT SOCIAL TOTAL FORGÉ DANS UN RAPPORT
ÉTROIT À LA TECHNIQUE DEPUIS LE 19E SIÈCLE
QU’EST-CE QUI SE TRANSFORME AUJOURD’HUI ?
L’INDIVIDU AU TRAVAIL
L’INDIVIDU AU TRAVAIL – QU’EST-CE QUI CHANGE ?
Aspirations à la réalisation de soi, à l’autonomie,
à la personnalisation d...
L’INDIVIDU AU TRAVAIL – QU’EST-CE QUI CHANGE ?
Aspirations relationnelles, nouvelle sociabilité au travail

Réseaux sociau...
L’INDIVIDU AU TRAVAIL – QU’EST-CE QUI CHANGE ?
Nouveau rapport au temps, nouvelle gestion des temps sociaux

Gestion des t...
L’INDIVIDU AU TRAVAIL – LES SCÉNARIOS EXTRÊMES
Territoire d’innovation :
CONSTRUIRE SON
ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITES
CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITÉS : LE TERRITOIRE
D’INNOVATION

Finie l’usine, fini le bureau ! L’individu en activité...
CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITÉS : LES TENSIONS
Entre	
  publicisa2on	
  de	
  soi	
  et	
  
construc2on	
  de	
  l’i...
CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITÉS : DES PISTES D’ACTIONS…

ET SI …

l’on définissait les Conditions d’Hygiène, de Sécu...
CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITÉS : DES PISTES D’ACTIONS…

ET SI …
l’on arrivait à rendre plus explicite et plus visib...
CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITÉS : DES PISTES D’ACTIONS…

ET SI …
l’on créait un statut de l’actif et son pack autono...
NOUVEAUX COLLECTIFS,
NOUVEAUX MANAGEMENTS
NOUVEAUX COLLECTIFS, NOUVEAUX MANAGEMENTS – QU’EST-CE
QUI CHANGE ?
Entreprises étendues…

Individualisation des tâches
Sou...
NOUVEAUX COLLECTIFS, NOUVEAUX MANAGEMENTS – QU’EST-CE QUI
CHANGE ?
Innovation ouverte et management agile

Intra-entrepren...
NOUVEAUX COLLECTIFS, NOUVEAUX MANAGEMENTS – QU’EST-CE QUI
CHANGE ?
Production en dehors des organisations

Individualisati...
NOUVEAUX COLLECTIFS, NOUVEAUX MANAGEMENTS – LES SCÉNARIOS
EXTRÊMES
Territoire d’innovation :
MANAGER L’ACTIVITÉ
COLLABORATIVE PRODUCTIVE
INVENTIVE
MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE : LE TERRITOIRE
D’INNOVATION

Les technologies ont permis le dévelop...
MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE :
LES TENSIONS
Entre	
  travail	
  subi	
  (gagne-­‐
pain)	
  et	
  ...
MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE :
DES PISTES D’ACTIONS

ET SI …
l’on donnait à voir les vraies front...
MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE :
DES PISTES D’ACTIONS

ET SI …
l’on créait l’espace Shenghen de l’e...
MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE :
DES PISTES D’ACTIONS

ET SI …
l’on définissait les « nouveaux obje...
NOUVEAUX ESPACES,
NOUVELLES TEMPORALITÉS,
NOUVEAUX CONTENUS DU TRAVAIL
ESPACE, TEMPORALITÉ, CONTENU – QU’EST-CE QUI CHANGE ?
Des contenus de travail de plus en plus dématérialisés, interfacés p...
ESPACE, TEMPORALITÉ, CONTENU – QU’EST-CE QUI CHANGE ?
Des lieux de travail multiples, formels et informels

Paradis fiscau...
ESPACE, TEMPORALITÉ, CONTENU – QU’EST-CE QUI CHANGE ?
Porosité des temps professionnels et personnels

Personal cloud
Accé...
ESPACE, TEMPORALITÉ, CONTENU – QU’EST-CE QUI CHANGE ?
RÉAMÉNAGER
SPATIALEMENT
ET TERRITORIALEMENT
L’ACTIVITÉ
COLLABORATIVE
INVENTIVE
RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE :
Territoire d’innovation

L’intégration progressive des TIC au...
RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE :
LES TENSIONS
Territorialisa2on	
  du	
  
développement	
  
éc...
RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE :
DES PISTES D’ACTIONS

ET SI …
l’on mettait en place une strat...
RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE :
DES PISTES D’ACTIONS

ET SI …
l’on repensait la fiscalité des...
VALEUR DU TRAVAIL, MESURE
DE L’ACTIVITÉ, RÉTRIBUTION
VALEUR DU TRAVAIL, MESURE DE L’ACTIVITÉ, RÉTRIBUTION –
QU’EST-CE QUI CHANGE ?
Emergence de nouveaux modèles économiques…

...
VALEUR DU TRAVAIL, MESURE DE L’ACTIVITÉ, RÉTRIBUTION
DE QUOI ON PARLE ?
Emergence de nouvelles formes de rétribution, valo...
NOUVEAUX ESPACES, NOUVELLES TEMPORALITÉS
LE TERRITOIRE D’INNOVATION :
LE NUMÉRIQUE A LA BASE DE
NOUVEAUX REVENUS
D’ACTIVITÉS
LE NUMÉRIQUE, A LA BASE DE NOUVEAUX REVENUS D’ACTIVITÉS : LE TERRITOIRE D’INNOVATION

Aujourd’hui, par la notion de travai...
LE NUMÉRIQUE, NOUVEAU MOYEN DE PRODUCTION, DE MESURE DE LA VALEUR, ET DE
RÉTRIBUTION : LES TENSIONS

Entre	
  travail	
  r...
RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE :
DES PISTES D’ACTIONS

ET SI …
l’on valorisait, sans les monét...
RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE :
DES PISTES D’ACTIONS

ET SI …
l’on étendait le système de Val...
RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE :
DES PISTES D’ACTIONS

ET SI …
l’on valorisait la gratuité et ...
RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE :
DES PISTES D’ACTIONS

ET SI …
l’on passait au revenu d’activi...
CONTACTS

Equipe DIGIWORK
/// FING
Amandine Brugière
Aurialie Jublin
Jacques-François Marchandise
/// PLAUSIBLE POSSIBLE
Y...
Digiwork Résultats de la saison1
Digiwork Résultats de la saison1
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Digiwork Résultats de la saison1

3 276 vues

Publié le

Résultats de l'expédition Digiwork Saison 1

0 commentaire
4 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 276
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 403
Actions
Partages
0
Téléchargements
70
Commentaires
0
J’aime
4
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Digiwork Résultats de la saison1

  1. 1. REPENSER LA PLACE DES INDIVIDUS AU TRAVAIL DANS UNE SOCIÉTÉ NUMÉRIQUE = RÉSULTATS DE LA SAISON 1 =
  2. 2. CRISE DE L’EMPLOI, DE L’ENTREPRISE, DU TRAVAIL…, LA FAUTE AUX TECHNOLOGIES ?
  3. 3. LE TRAVAIL : UN FAIT SOCIAL TOTAL FORGÉ DANS UN RAPPORT ÉTROIT À LA TECHNIQUE DEPUIS LE 19E SIÈCLE
  4. 4. QU’EST-CE QUI SE TRANSFORME AUJOURD’HUI ?
  5. 5. L’INDIVIDU AU TRAVAIL
  6. 6. L’INDIVIDU AU TRAVAIL – QU’EST-CE QUI CHANGE ? Aspirations à la réalisation de soi, à l’autonomie, à la personnalisation du travail… Indépendant Autonomie sous contrôle Auto-entrepreneur Slashers Multi-activités Génération Y Traçabilité Bring your own device Personal cloud Individualisation des tâches Agilité Reporting Contrôle Flexibilité Environnement numérique de travail
  7. 7. L’INDIVIDU AU TRAVAIL – QU’EST-CE QUI CHANGE ? Aspirations relationnelles, nouvelle sociabilité au travail Réseaux sociaux Appartenance Publicisation de soi Influence Identité Engagement E-portfolio Réseaux sociaux professionnels Burn out Génération Y Communauté d’intérêts Isolement Open Badge Mozilla
  8. 8. L’INDIVIDU AU TRAVAIL – QU’EST-CE QUI CHANGE ? Nouveau rapport au temps, nouvelle gestion des temps sociaux Gestion des temps plus souple Occuper son temps Vie personnelle au bureau Vie professionnelle au domicile Gestion des temps de vie depuis les mêmes supports Porosité Accélération des temps Temps « vide »
  9. 9. L’INDIVIDU AU TRAVAIL – LES SCÉNARIOS EXTRÊMES
  10. 10. Territoire d’innovation : CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITES
  11. 11. CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITÉS : LE TERRITOIRE D’INNOVATION Finie l’usine, fini le bureau ! L’individu en activité est maintenant immergé dans un écosystème à la fois informationnel, cognitif, relationnel, technique, qu’il doit construire lui-même en partie, et affiner au fil de ses expériences. A la fois environnement de travail, bagage personnel, capitalisation des savoirs et expertises personnels, ces écosystèmes imbriquent de manière totale vie professionnelle et personnelle. Bien maîtrisés – du point de la technique comme des codes sociologiques, ils sont capacitants : participant de la construction de l’identité, de l’employabilité, de la formation continue, du développement personnel. A l’inverse, mal maîtrisés, ils coupent l’individu de la vie active rémunérée. Fluides, mobiles, et reliés aux individus, ces écosystèmes s’incarnent physiquement et virtuellement, et doivent se rendre interopérables – aux autres individus, aux collectifs productifs, aux organisations... Ils nécessitent autonomie, réflexivité, et apprentissage, et impactent directement les trajectoires professionnelles. L’individu est devenu gestionnaire de son propre capital, l’artisan de lui-même.
  12. 12. CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITÉS : LES TENSIONS Entre  publicisa2on  de  soi  et   construc2on  de  l’iden2té   Entre  vie  personnelle  et  vie   privée   Entre  culture  technique  et   culture  numérique   Entre  marchandisa2on  ou   libéra2on  du  capital  humain   Entre  sécurisa2on  et   précarisa2on  des  parcours   Entre  sociabilité,  capacité   de  réseau  et  isolement   Entre  rôles,  savoir-­‐faire,   compétences  
  13. 13. CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITÉS : DES PISTES D’ACTIONS… ET SI … l’on définissait les Conditions d’Hygiène, de Sécurité et de Bien-être de l’écosystème individuel d’activités ? Et si l’on développait le “Self-RH” ? -  Apprendre à se construire un environnement infiniment respectueux de sa santé, de son identité et facteur d’épanouissement. -  Définir des règles d’accompagnement, de sécurité, de bien-être via des règles, des chartes, des outils de mesure personnelle, de la formation, du coaching… => pour aider l’individu à mieux gérer son écosystème d’activités, son évolution personnelle, son itinéraire.
  14. 14. CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITÉS : DES PISTES D’ACTIONS… ET SI … l’on arrivait à rendre plus explicite et plus visible le travail dématérialisé/abstrait/numérique ? -  Rematérialisation de certains process ; -  Représentation graphique du travail intellectuel ; -  De nouvelles modélisation des tâches ; => Pour aider l’individu à mieux partager ses activités, interagir avec le collectif, travailler à distance, etc.
  15. 15. CONSTRUIRE SON ÉCOSYSTÈME D’ACTIVITÉS : DES PISTES D’ACTIONS… ET SI … l’on créait un statut de l’actif et son pack autonomie ? -  droits et protections associés au statut : par exemple droit à la formation continue, droit à un lieu de travail connecté, environnement de travail numérique minimum, self-RH, …. => Pour reconnaître les potentialités de l’individu, caractéristiques de son employabilité
  16. 16. NOUVEAUX COLLECTIFS, NOUVEAUX MANAGEMENTS
  17. 17. NOUVEAUX COLLECTIFS, NOUVEAUX MANAGEMENTS – QU’EST-CE QUI CHANGE ? Entreprises étendues… Individualisation des tâches Sous/co-traitance Compartimentation de la chaîne de production Externalisation Agilité Continuité Inter-dépendance Co-production Réseaux Cloud computing
  18. 18. NOUVEAUX COLLECTIFS, NOUVEAUX MANAGEMENTS – QU’EST-CE QUI CHANGE ? Innovation ouverte et management agile Intra-entreprenariat Hackathon Plateforme d’applications Knowledge broker Concours « data » Co-production FabLab, TechShop Co-working Scrum, Lean, Extreme programming management Cultiver les émergences Usagers-contributeurs Entreprise sans employé Intrapreunariat
  19. 19. NOUVEAUX COLLECTIFS, NOUVEAUX MANAGEMENTS – QU’EST-CE QUI CHANGE ? Production en dehors des organisations Individualisation des tâches Agilité Communautés d’intérêt Logiciels libres FabLab Du collaboratif au nouveau collectif Makerspaces Wikispeed Co-production Wikipédia Spip, Mozilla, Linux Association Réseaux
  20. 20. NOUVEAUX COLLECTIFS, NOUVEAUX MANAGEMENTS – LES SCÉNARIOS EXTRÊMES
  21. 21. Territoire d’innovation : MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE
  22. 22. MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE : LE TERRITOIRE D’INNOVATION Les technologies ont permis le développement d’activités collaboratives (impliquant parfois plusieurs milliers de personnes), productives (produisant des biens et des services ayant une vraie valeur économique) et inventives (source de créativité et d’innovations), d’un genre nouveau, que ce soit dans ou hors des organisations, dans le champ professionnel ou extra-professionnel. Ces activités collaboratives se structurent autour de finalités, d’enjeux ou de valeurs partagés entre les contributeurs, et se développent sur la base d’espaces de confiance. Les niveaux d’engagement, de productivité et de responsabilité peuvent être alors variables selon l’envie, le temps que les personnes peuvent y consacrer, ou les besoins de rémunération. Une nouvelle figure managériale est nécessaire pour gérer le fonctionnement et l’évolution de ces collectifs : en particulier la dimension de coopération, et de formation en continu des individus. Elle nécessaire aussi pour donner du sens à l’ensemble, mais aussi pour articuler les collectifs à la stratégie globale d’une organisation, ou pour veiller aux modes de rétributions (financière ou symbolique). Cela en appelle à de nouvelles gestions des “ressources humaines” prenant en compte les différents statuts de personnes constituant l’écosystème étendu de l’organisation (interne/ externe, permanent/temporaire, individuel/structure, etc.).
  23. 23. MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE : LES TENSIONS Entre  travail  subi  (gagne-­‐ pain)  et  travail  choisi   (communautés  d’intérêt)   Entre  intérieur  et  extérieur   de  l’organisa2on   Entre  communautés   plurielles  de  travail  et   stratégie  d’entreprise   Entre  appel  à  contribu2on   et  usures  des  contributeurs   Entre  le  management   interne  (équipe)  et  externe   (sous-­‐traitants,   partenaires…)   Entre  subordina2on  et   confiance  réciproque     Entre  contribu2ons   extérieures  et  propriété   intellectuelle  
  24. 24. MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE : DES PISTES D’ACTIONS ET SI … l’on donnait à voir les vraies frontières des organisations ? -  Mise en visibilité des vrais réseaux professionnels : des interactions réelles des collaborateurs, incluant interne - externe ; -  Représentation du graphe social de l’organisation ; => pour alimenter la réflexion stratégique, analyser et mieux comprendre les interdépendances, pour une meilleure communication publique…
  25. 25. MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE : DES PISTES D’ACTIONS ET SI … l’on créait l’espace Shenghen de l’entreprise étendue ? -  Définition d’un espace de circulation des personnes, des idées, des brevets au sein des organisations partenaires de l’entreprise étendue ; -  Promouvoir une diaspora salariale, => pour faciliter la mobilité professionnelle « sécurisée », l’évolutivité et la formation continue, l’innovation ouverte ;
  26. 26. MANAGER L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE PRODUCTIVE INVENTIVE : DES PISTES D’ACTIONS ET SI … l’on définissait les « nouveaux objets du dialogue social »… ? -  Redéfinir les modes du vivre-ensemble dans l’organisation respectueux des nouvelles pratiques de travail (mobilité, nomadisme, porosité des temps de vie, employés internes – externes, etc.). -  Ré-expliciter les objets de négociation (temps, lieu, subordination, confiance) => Pour adapter les fonctionnements collectifs des organisations aux nouvelles pratiques de travail, aux nouveaux besoins des organisations, et dans le respect du code du travail.
  27. 27. NOUVEAUX ESPACES, NOUVELLES TEMPORALITÉS, NOUVEAUX CONTENUS DU TRAVAIL
  28. 28. ESPACE, TEMPORALITÉ, CONTENU – QU’EST-CE QUI CHANGE ? Des contenus de travail de plus en plus dématérialisés, interfacés par des machines ou des écrans Individualisation des tâches Personal cloud Robotisation Dématérialisation Flexibilité Informatisation Contrôle Bring your own device
  29. 29. ESPACE, TEMPORALITÉ, CONTENU – QU’EST-CE QUI CHANGE ? Des lieux de travail multiples, formels et informels Paradis fiscaux Mobilité Bureaux à partager Crise du logement FabLab Tiers-lieu Aménagement du territoire Espace de coworking Télétravail Cloud computing Cantine Déplacements pendulaires Territorialisation
  30. 30. ESPACE, TEMPORALITÉ, CONTENU – QU’EST-CE QUI CHANGE ? Porosité des temps professionnels et personnels Personal cloud Accélération des rythmes de vie Multi-activité Slow Life Congés illimités 24/24 Sécurisation des données Formation Droit à la déconnexion Porosité
  31. 31. ESPACE, TEMPORALITÉ, CONTENU – QU’EST-CE QUI CHANGE ?
  32. 32. RÉAMÉNAGER SPATIALEMENT ET TERRITORIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE
  33. 33. RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE : Territoire d’innovation L’intégration progressive des TIC aux entreprises a durablement modifié les modes de travail et d’organisation, fait voler en éclat les frontières spatio‐ temporelles des organisations et ainsi recomposé la géographie des entreprises et l’immobilier de bureau. L’espace-temps du travail de demain est profondément modifié par le numérique, mais cela n’est pas pris en compte dans les façons dont on programme les lieux de travail du travailleur, qu’il soit salarié ou non, dans des mobilités subie ou choisie, avec des distances domicile-travail plus ou moins fortes. Il est donc nécessaire de repenser l’aménagement de l’activité collective et inventive, sur les réseaux et sur les territoires, dans le but d’anticiper et favoriser une activité économique, à la fois physique et numérique, afin de résoudre le paradoxe entre la décentralisation politique souhaitée et la non décentralisation économique vécue (concentration sur des pôles régionaux, enregistrement de la valeur créée par les télétravailleurs au lieu du siège, …)
  34. 34. RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE : LES TENSIONS Territorialisa2on  du   développement   économique   Problèmes  écologiques  de   l’aménagement  physique   Perte  iden2taire   Entre  vie  personnelle  et  vie   privée   Confiden2alité  et  sécurité   des  données   Coût  de  la  mobilité  
  35. 35. RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE : DES PISTES D’ACTIONS ET SI … l’on mettait en place une stratégie des espaces partagés de travail - Rationalisation des lieux utilisés partiellement dans une journée - Création de nouveaux espaces de travail incluant des paramètres tels que la mobilité, l’éphémèrité - Création d’espace pour encourager l’innovation en interne
  36. 36. RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE : DES PISTES D’ACTIONS ET SI … l’on repensait la fiscalité des entreprises - Création de la GPS taxe, qui prendrait en compte la mobilité des travailleurs -  Assise de la fiscalité des entreprises sur le lieu d’habitation du travailleur
  37. 37. VALEUR DU TRAVAIL, MESURE DE L’ACTIVITÉ, RÉTRIBUTION
  38. 38. VALEUR DU TRAVAIL, MESURE DE L’ACTIVITÉ, RÉTRIBUTION – QU’EST-CE QUI CHANGE ? Emergence de nouveaux modèles économiques… Economie de la connaissance Création / destruction d’emploi Economie contributive Modèle économique bi-face Datas Croissance économique Productivité Economie collaborative Mechanical Türk Economie des communs Travail gratuit
  39. 39. VALEUR DU TRAVAIL, MESURE DE L’ACTIVITÉ, RÉTRIBUTION DE QUOI ON PARLE ? Emergence de nouvelles formes de rétribution, valorisation et de partage de la valeur … Nouvelle fiscalité du numérique Captation de la valeur Mesurer les externalités positives Fin du salariat Crowdfounding Evaluation et rémunération par les pairs Monnaies sociales Monopole Revenu d’existence Monnaies complémentaires Valorisation des compétences Pay with a tweet
  40. 40. NOUVEAUX ESPACES, NOUVELLES TEMPORALITÉS
  41. 41. LE TERRITOIRE D’INNOVATION : LE NUMÉRIQUE A LA BASE DE NOUVEAUX REVENUS D’ACTIVITÉS
  42. 42. LE NUMÉRIQUE, A LA BASE DE NOUVEAUX REVENUS D’ACTIVITÉS : LE TERRITOIRE D’INNOVATION Aujourd’hui, par la notion de travail productif, c’est essentiellement le travail rémunéré au sein des entreprises/organisations qui est désigné. Or beaucoup d’autres formes de “travail” produisent de la valeur (notamment l’économie domestique). Mais, via les outils numériques, toutes les formes d’interaction (don/contre-don, transactions, échanges, partages) qui s’y déroulent sont désormais traçables, mesurables. L’économie des principaux géants du web est même basée en partie sur la captation et l’exploitation des données personnelles, des traces d’usage, des contributions volontaires, - et qui sont vues comme du “travail gratuit”. A l’opposé de ce modèle, les réseaux produisent aussi une économie de “biens communs” (logiciels libres, wikipedia, contenus en Creative Commons...) ! Le numérique joue ainsi un double rôle : celui de moyen de production, et celui de mesure de la valeur. Mais il est aussi le support à de nouvelles formes de rétribution de l’activité (monnaies complémentaires, crowdfunding, évaluation par les pairs, etc.). Tout cela pourrait faire évoluer la manière dont, demain, on mesure la valeur de l’activité productive et dont on la rétribue.
  43. 43. LE NUMÉRIQUE, NOUVEAU MOYEN DE PRODUCTION, DE MESURE DE LA VALEUR, ET DE RÉTRIBUTION : LES TENSIONS Entre  travail  rémunéré  et   ac2vité  non-­‐rémunérée   Entre  consomma2on  et   contribu2on-­‐produc2on   Entre  marchand  et  non-­‐ marchand   Entre  capta2on  et  préda2on   Entre  produc2on  de  valeur   et  destruc2on  créatrice   Entre  bien  privé,  bien   public,  bien  commun   Entre  gratuité  et   marchandisa2on  
  44. 44. RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE : DES PISTES D’ACTIONS ET SI … l’on valorisait, sans les monétiser, les compétences les savoir-faire, les activités complémentaires ? -  Valorisation symbolique (e-réputation, diaspora d’entreprises, appartenance réseau) ; -  Formes de reconnaissance individuelle et collective du capital humain ; -  En créant une nouvelle métrologie, et donnant une intelligibilité nouvelle de la valeur - => pour contrebalancer les évaluations quantitatives du travail (productivité, rendement) par des approches plus qualitatives.
  45. 45. RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE : DES PISTES D’ACTIONS ET SI … l’on étendait le système de Value Driven Network aux contributions internes comme externes ? -  En acceptant apriori les contributions, internes comme externes ; -  En les faisant évaluer par la communauté ; -  En proposant le cas échéant des rémunérations ou la possibilité de devenir sociétaire ;
  46. 46. RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE : DES PISTES D’ACTIONS ET SI … l’on valorisait la gratuité et son « business » ? => Pour de nouvelles formes de création de valeurs ;
  47. 47. RÉAMÉNAGER SPACIALEMENT L’ACTIVITÉ COLLABORATIVE INVENTIVE : DES PISTES D’ACTIONS ET SI … l’on passait au revenu d’activités ? -  lié à un statut de l’actif ;
  48. 48. CONTACTS Equipe DIGIWORK /// FING Amandine Brugière Aurialie Jublin Jacques-François Marchandise /// PLAUSIBLE POSSIBLE Yoan Ollivier Pour suivre les travaux : http://www.reseaufing.org/pg/groups/98977/digiwork/ #digiwork Pour participer à la Saison 2 de Digiwork, écrivez-nous !

×