Innover pour bien   vieillir dans  le MortainaisDémarche de co-conception et de créativité pour ‘augmenter’     les mobili...
TRANSPORT
Fiche d’identitéConstats : -Importance de la mobilité physique dans le maintien de l’autonomie des personnes.-Arrêt d’un g...
La pratique du covoiturage existe déjà de manière spontanée et atomique
MONTAGE DEL’EXPÉRIMENTATION      5 moisLANCEMENT                    Un projet qui monte en puissance
MAISONUn poste de Service Civique est créé pour développer une aide au covoiturage                                        ...
La dynamique s’appuie sur le site de covoiturage proposé          par le département de la manche
Une réunion baptême de covoiturage est organisée pour les personnes âgéesdu territoire, réunissant des volontaires pour co...
Là la suite de cette première rencontre, le groupe organise des voyages réguliers à plusieurs, lors des marchés ou à l’occ...
Le réseau de covoitureurs volontaires se construit.       Il est identifié par un logo spécifique.
MONTAGE DEL’EXPÉRIMENTATION       EXPÉRIMENTATION      5 mois                            7 mois                           ...
La consolidation et l’extension du projet passent par un soutient fort des élus.
La Mutuelle des Transports  La mutuelle des transports peut alors se mettre en place...
En appui de la chaine de solidarité du canton de Mortain...
La mutuelle est financée et soutenue par d’autres acteurs publics et privésASSO                                           ...
L’inscription à la Mutuelle est double : elle concerne les personnes qui offrent     des places pour des trajets, et les p...
Elle peut se dérouler soit en ligne, soit par téléphone, soit sur le marché                                MAISON         ...
Par exemple Aurélie pense se rendre au marché et entend à la radio                    un appel au covoiturage,
elle se rend sur le site où elle découvre le service.
Aurélie s’inscrit au service en indiquant son point de départ, le périmètre deádétour maximal qu’elle accepte de faire, et...
Par la suite, le service lui renvoie sur son téléphone une propositionde covoiturage : nom de la personne, adresse, itinér...
Les voitures solidaires bénéficient d’avantages spécifiques  comme des places de parking à proximité du marché.
La connaissance et la diffusion du service passent par plusieurs biais :       l’info trafic à la radio, les espaces publi...
TRANSPORTEZ-VOUS                                            A TOUTE HEURE                  RA                  RADIO      ...
exemple Jean écoute la radio dans son atelier : il entend une proposition de  covoiturage passant à côté de chez lui, pour...
Jean appelle le numéro vert entendu dans l’annonce. Il rentre en contactavec le standardiste qui le met en contact avec le...
Le même système est envisageable pour des activités de loisirs,
diffusées par l’office du tourisme.
Rappel de l’organisation globale du serviceSITE INTERNET                                                            MAISON...
Les aidants / auxiliaires de vie deviennent eux-mêmes              des médiateurs du service.
C’est aussi l’occasion de sensibiliser les personnes âgées à l’utilisation                    des tablettes, Smartphones, ...
Saint Hilaire, jour de marché.
Le marché est l’occasion de faire connaître le service.
Le stand de la Mutuelle des Transports est présent et communique sur son ac-        tivité. Il recherche les nouveaux part...
C’est également l’occasion de familiariser les utilisateurs aux différentes    interfaces du service. Et de partager un mo...
DÉVELOPEMMENT                      DE LA COMMUNAUTÉ                                    VIE DU SERVICE DURANT 2 ANS        ...
Nouveau service : la voiture commune. VOITURE COMMUNE
Au sein des communautés déjà constituées, un service d’autos partagées est proposé.
Pour en avoir l’usage, il faut constituer un groupe de plus de 3 personnes.
Les voitures mises en place par les mairies sont laissées à la disposition.
Elles peuvent être utilisées dans n’importe quel but.
Elles sont réparties sur le territoire de façon proportionnelle à la population.                           La Mutuelle des...
La Mutuelle des Transports peutjouer par la suite un rôle fédérateur dans l’intermodalité et centraliser la communication ...
La mutuelle-des-transports - Pluslonguelavie
La mutuelle-des-transports - Pluslonguelavie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La mutuelle-des-transports - Pluslonguelavie

2 396 vues

Publié le

Scenario 1 - Démarche de co-conception de services de mobilité à destination des personnes âgées du Mortainais - Manche

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 396
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 480
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La mutuelle-des-transports - Pluslonguelavie

  1. 1. Innover pour bien vieillir dans le MortainaisDémarche de co-conception et de créativité pour ‘augmenter’ les mobilités des personnes âgées du Mortainais LE13 OCTOBRE 2011
  2. 2. TRANSPORT
  3. 3. Fiche d’identitéConstats : -Importance de la mobilité physique dans le maintien de l’autonomie des personnes.-Arrêt d’un grand nombre d’activités de loisirs avec l’arrêt de la conduite.-Insuffisance des transports à la demande et transports collectifs.-Tradition locale d’entraide de voisinage.-Développement de l’auto-partage partout dans le monde.Objectifs : -Favoriser la mobilité physique des seniors.-Rendre possible, simplement, des déplacements liés aux activités quotidiennes (le marché,les courses, le coiffeur…) et de loisirs (pêche, sorties, événements culturels…).-Recréer du lien entre les générations, et de la réciprocité.Principe :-Mettre en relation les déplacements des uns avec les besoins de déplacements des autresdeux facteurs essentiels : la mise en contact en temps réel, la confiancePublics ciblés :-Tous publics, mais particulièrement les personnes qui ne peuvent plus conduireRessources et moyens : -L’association Solidarités et Transport-La chaine des Solidarités-Les espaces publics numériques du Canton-La future Maison Solidaire le site de co-voiturage du département de la Manche-Une radio locale
  4. 4. La pratique du covoiturage existe déjà de manière spontanée et atomique
  5. 5. MONTAGE DEL’EXPÉRIMENTATION 5 moisLANCEMENT Un projet qui monte en puissance
  6. 6. MAISONUn poste de Service Civique est créé pour développer une aide au covoiturage SOLIDAIREdans le canton de Mortain, il est accueilli au sein de la chaîne de solidarité, et est basé dans la Maison Solidaire.
  7. 7. La dynamique s’appuie sur le site de covoiturage proposé par le département de la manche
  8. 8. Une réunion baptême de covoiturage est organisée pour les personnes âgéesdu territoire, réunissant des volontaires pour conduire et des personnes âgées
  9. 9. Là la suite de cette première rencontre, le groupe organise des voyages réguliers à plusieurs, lors des marchés ou à l’occasion d’événements culturels et sportifs
  10. 10. Le réseau de covoitureurs volontaires se construit. Il est identifié par un logo spécifique.
  11. 11. MONTAGE DEL’EXPÉRIMENTATION EXPÉRIMENTATION 5 mois 7 mois BILAN RECHERCHE DE PARTENAIRESTEMPORALITÉ Une fois les habitudes prises et les inhibitions dépassées, le moment est à la recherche de partenaires pour consolider la dynamique.
  12. 12. La consolidation et l’extension du projet passent par un soutient fort des élus.
  13. 13. La Mutuelle des Transports La mutuelle des transports peut alors se mettre en place...
  14. 14. En appui de la chaine de solidarité du canton de Mortain...
  15. 15. La mutuelle est financée et soutenue par d’autres acteurs publics et privésASSO PUBLIC La Mutuelle des Transports PRIVÉ
  16. 16. L’inscription à la Mutuelle est double : elle concerne les personnes qui offrent des places pour des trajets, et les personnes qui sont demandeurs.
  17. 17. Elle peut se dérouler soit en ligne, soit par téléphone, soit sur le marché MAISON SOLIDAIRE EN LIGNE MARCHÉ La Mutuelle des Transports VOLONTAIRESINSCRIPTION ou encore directement dans la Maison Solidaire
  18. 18. Par exemple Aurélie pense se rendre au marché et entend à la radio un appel au covoiturage,
  19. 19. elle se rend sur le site où elle découvre le service.
  20. 20. Aurélie s’inscrit au service en indiquant son point de départ, le périmètre deádétour maximal qu’elle accepte de faire, et la durée de son activité sur place.
  21. 21. Par la suite, le service lui renvoie sur son téléphone une propositionde covoiturage : nom de la personne, adresse, itinéraire calculé, et le contact téléphonique pour qu’ils finalisent ensemble la prise de rendez-vous. Aurélie peut librement accepter, ou refuser la proposition.
  22. 22. Les voitures solidaires bénéficient d’avantages spécifiques comme des places de parking à proximité du marché.
  23. 23. La connaissance et la diffusion du service passent par plusieurs biais : l’info trafic à la radio, les espaces publics numériques, un stand dédié sur le marché, ou par le biais des aidants.
  24. 24. TRANSPORTEZ-VOUS A TOUTE HEURE RA RADIO AIR 88.8FM APPELER LA MUTUELLE Tel : 888Une fréquence radio est créée spécifiquement pour la diffusion des offres et des demandes de covoiturage, ainsi que des événements culturels La Mutuelle des Transports
  25. 25. exemple Jean écoute la radio dans son atelier : il entend une proposition de covoiturage passant à côté de chez lui, pour aller au marché à bestiaux.
  26. 26. Jean appelle le numéro vert entendu dans l’annonce. Il rentre en contactavec le standardiste qui le met en contact avec le coivoitureur solidaire.
  27. 27. Le même système est envisageable pour des activités de loisirs,
  28. 28. diffusées par l’office du tourisme.
  29. 29. Rappel de l’organisation globale du serviceSITE INTERNET MAISON SOLIDAIRELa Mutuelle des Transports CONSULTE ECHOPPE DES SERVICES STANDARDISTE TRANSMET ALIMENTE SONT PRÉSENTS ANIMATEUR ANIMATEUR ÉVÉNEMENTS COVOITURAGE EMET EMET RA RADIO
  30. 30. Les aidants / auxiliaires de vie deviennent eux-mêmes des médiateurs du service.
  31. 31. C’est aussi l’occasion de sensibiliser les personnes âgées à l’utilisation des tablettes, Smartphones, etc.
  32. 32. Saint Hilaire, jour de marché.
  33. 33. Le marché est l’occasion de faire connaître le service.
  34. 34. Le stand de la Mutuelle des Transports est présent et communique sur son ac- tivité. Il recherche les nouveaux participants au covoiturage.
  35. 35. C’est également l’occasion de familiariser les utilisateurs aux différentes interfaces du service. Et de partager un moment de convivialité.
  36. 36. DÉVELOPEMMENT DE LA COMMUNAUTÉ VIE DU SERVICE DURANT 2 ANS BILANMISE EN PLACEDE LA MUTUELLE NOUVELLE EXPÉRIMENTATIONTEMPORALITÉ Au bout de deux ans de service, la communauté commence à se stabiliser, et d’autres partenariats sont envisagés.
  37. 37. Nouveau service : la voiture commune. VOITURE COMMUNE
  38. 38. Au sein des communautés déjà constituées, un service d’autos partagées est proposé.
  39. 39. Pour en avoir l’usage, il faut constituer un groupe de plus de 3 personnes.
  40. 40. Les voitures mises en place par les mairies sont laissées à la disposition.
  41. 41. Elles peuvent être utilisées dans n’importe quel but.
  42. 42. Elles sont réparties sur le territoire de façon proportionnelle à la population. La Mutuelle des Transports La Maison Solidaire elle aussi accueille certaines voitures partagées. MAISON SOLIDAIRE
  43. 43. La Mutuelle des Transports peutjouer par la suite un rôle fédérateur dans l’intermodalité et centraliser la communication et l’organisationdes différents modes de transports sur le territoire

×