SlideShare une entreprise Scribd logo
PLANIFICATION
PARTIE 1/2
PLANIFICATION
Plan = outil
D’aide à la décision : éclaire les décideurs
Sur le cout financier et humain du projet
Sur la date prévue de sortie du produit et ses échéances
principales
Sur la façon dont va se dérouler le projet et comment il va
s’insérer dans son environnement
D’aide au pilotage : Permet au chef de projet
de se repérer par rapport à ce qui était prévu, de mesurer
l’avancement
D’estimer les écarts qui nécessiteraient corrections ou adaptations
De communication
Support d’échange entre tous les acteurs internes et externes
Support pour la négociation du périmètre, des délais, des
engagements des uns et des autres
Permet au client de planifier sa disponibilité pour les jalons qui le
concernent
=Référence du projet donnant la visibilité à tous 4
OBJECTIFS
PLANIFICATION
« Les plans ne sont rien ; c’est la planification
qui compte »
Planification = dans tous les cas
1. Définir le projet, sa vision, ses objectifs
2. Estimer les moyens nécessaires pour parvenir aux objectifs
3. Planifier les étapes pour parvenir aux objectifs :
Tâches : nature, séquencement, cout et durée
 jalons
Des différences existent selon l’approche choisie
Prédictive (=« traditionnelle ») : planifier tout dans le détail
dès le départ, modifier le moins possible
adaptative (=« agile) : planifier au fur et à mesure et juste à
temps
OBJECTIFS
Planification au début du
projet
 Effort maximum
Durée importante
Détail maximal
Plan = référence
Appliquée à la lettre
 contrôlée
Réussite = respect du plan
Changement difficile et mal
perçu (mauvaise
Maitrise maximale
recherchée dès le début, et
de succès
Planification au fur et à
mesure
Effort étalé dans le temps
De durée limitée mais
répétée
Seul le court terme est
détaillé
Plan en constante évolution
Réussite = satisfaction du
client
Changement admis comme
inévitable
Adaptation au fur à mesure
en fonction de l’évolution du
des itérations précédentes
Approche prédictive Approche adaptative
PLANIFICATION
PRÉDICTIVE VS ADAPTATIVE
PLANIFICATION
En résumé
Approche prédictive
7
PRÉDICTIVE VS ADAPTATIVE
PLANIFICATIONS
En résumé
Approche adaptative
Impossible de bien prévoir trop loin dans le temps
Planifier juste à temps et au fur et à mesure
8
PRÉDICTIVE VS ADAPTATIVE
Fin itération 0 : Fin itération 1 :
ESTIMATIONS
Objectif : quantifier la charge nécessaire à la
réalisation,
Du projet : lors de l’initialisation pour
Définir l’enveloppe globale, en h.mois ou h.an,
évaluer la rentabilité
estimer une durée vraisemblable
D’une phase ou d’une itération : au début du projet
(prédictive) ou au fur et à mesure (adaptative)
en h.mois ou h.semaine
Pour découper : si trop important, scinder
Pour prévoir les délais
Pour planifier l’affectation des intervenants
D’une activité/tâche
En h.semaines, h.jours ou heures…
Pour suivre au quotidien l’avancement (consommé/prévu)
Pour ajuster la ressource affectée ou le périmètre
OBJECTIFS
ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE
Crédo : estimer le plus tard possible
… pour avoir le maximum d’informations
Estimation de l’effort
« vélocité » de l’équipe
Retour du client sur ce qui a été développé
… et faire la meilleure estimation
Dans les méthodes agiles, l’estimation est
Principalement collective (ex : planning poker)
Régulièrement actualisée
A l’initialisation du projet, dans le backlog produit
En début/fin de sprint
ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE
Progressive
Lorsque réalisation lointaine dans le temps (zone d’imprévisibilité)
Estimation collective d’éléments gros grain(epic, feature…)
Unités larges et relatives
Lorsque réalisation plus proche (zone d’incertitude)
Estimation collective d’éléments de grain moyen (user story)
Unités plus précises et relatives
Lorsque réalisation en cours ou imminente (zone de prévisibilité)
Estimation individuelle des tâches
Unités précises et absolues (heures/jours)
26
ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE
27
UNITÉS D'ESTIMATION
Epic
Feature
Story
Tâche
Unités relatives
Unités absolues
ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE
UNITÉS D'ESTIMATION
Unités pour une estimation relative
avec au début une échelle non linéaires pour faciliter une
différenciation nette
Objectif : regrouper par ordre de grandeur de charge
non corrélé (lors de l’estimation) à une charge de réalisation,
Taille de T Shirt
XS, S, M, L XL
Suite de Fibonacci :
1,2, 3, 5,8, 13, 21, 34…
Suite 2 :
n
1,2,4,8, 16, 32….
Story points
Unités pour une estimation absolue
Uniquement pour des activités de grain très fin (tâches) et à court
terme pour assurer une estimation fiable
Heures
Jours idéal (jour « à fond » sur la tâche, ie sans interruption, sans
blocage etc…)
ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE
Technique d’estimation collaborative
Principe
Chaque joueur dispose d’un jeu de carte présentant les
différentes valeurs du système choisi (S, M, L … si taille de T-shirt)
 Le product owner explique la user story
1. Chaque joueur
cachée
estime la taille en déposant une carte face
2. Tout le monde retourne sa
carte en même temps
3. Ceux ayant mis la carte la
explique pourquoi
4. On recommence à l’étape1,
jusqu’à converger sur
une estimation
29
PLANNING POKER
Source : Blog aubryconseil
ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE
30
RÉSUMÉ
PRIORISATION
Que la méthode choisie soit traditionnelle ou agile, il est
nécessaire de hiérarchiser les besoins
A l’initialisation du projet pour déterminer son juste périmètre
En retenant les besoins importants
En écartant éventuellement les besoins moins prioritaires
Lors du déroulement du projet
Dans une méthode agile, pour classer par priorité les éléments du
backlog , qui seront réalisés dans l’ordre
Dans une méthode traditionnelle, pour arbitrer d’éventuels
changements de périmètre
Nécessite de valoriser et comparer les besoins
En se posant les bonnes questions
En s’aidant éventuellement de méthodes (Kano, Moscow,
Poids relatifs…)
BESOIN
PRIORISATION
Questions sous jacentes quelque soit la méthode de
priorisation
Quel est le bénéfice (financier, image de marque, etc.)
attendu de cette fonctionnalité ?
Quel est son coût total (développement, test, maintenance,
formation) ?
Est elle imposée (respect de la réglementation par exemple)?
Son développement nous permet-elle de progresser, de
monter en compétence ?
Le processus métier va-t-il être impacté ?
Permet elle de gagner en productivité ?
Accroit-elle ou réduit-elle le niveau de risques ?
Va -t-elle susciter de l’envie ou au contraire de la résistance
des utilisateurs ?
Que perd on si on ne la réalise pas ?
Quand doit elle arriver pour rester un avantage concurrentiel
(« time to market ») ?
QUESTIONS
PRIORISATION
Approche simple (cf Mike Cohn, Agile estimating
and planning, Prentice Hall, 2004)
HIÉRARCHISATION EN FONCTION DES RISQUES ET DE LA VALEUR
PRIORISATION
Modèle basé sur la satisfaction du client, créé en 1984
Classe les exigences en 3 catégories
Obligatoires, ou basiques:
Souvent implicites , c’est le besoin de base, la raison d’être du produit (ex :
je veux pouvoir réserver un taxi)
A satisfaire forcément sous peine de forte frustration/insatisfaction du client
En faire plus (performance ou qualité) n’apportera cependant que peu de
satisfaction supplémentaire
Exprimées, ou de performances
Besoin exprimé par le client, plus value du produit (ex : je veux pouvoir
réserver un taxi près de moi)
Satisfaction proportionnelle à la performance/qualité, « plus il y en a mieux
c’est »
Client insatisfait si non réalisé
Latentes, ou attractives
Besoins émergents, pas vraiment exprimés
Petit (ou gros) « plus »
Augmente beaucoup la satisfaction si réalisé, … mais manque peu si non
réalisé
MODÈLE DE KANO
PRIORISATION
MODÈLE DE KANO
PRIORISATION
38
MODÈLE DE KANO
Pour déterminer le type de chaque exigence, ne pas
faire soit même mais s’appuyer sur les utilisateurs,en
demandant à un panel pour chaque exigence/
fonctionnalité
« Si le produit permet de faire cela, qu’en pensez vous ? » =
question fonctionnelle
Si le produit ne permet pas de faire cela, qu’en pensez
vous ? » = question dysfonctionnelle
… avec pour chaque question 5 réponses possibles
1. Cela me fait plaisir
2. C’est un minimum pour moi
3. Ça m’est égal
4. Je l’accepte
5. Ça me dérange
… puis en utilisant ce tableau :
1
2
3
4
5
1 2 3 4
PRIORISATION
MOSCOW = classement de chaque exigence en 4
catégories
M ust Have : indispensable. Minimum que le produit doit
faire, sans quoi le produit n’est pas viable
S hould Have : souhaitable. Important mais non
indispensable, peuvent être réalisés dans une deuxième
Could Have : possible. Besoins « de confort »,
« cosmétiques »
W ould Have : souhaité mais non réalisé, fait plus tard
uniquement si possible et peu couteux (=luxe)
En français : FISPE = Fonctions Indispensable,
Souhaitables, Possibles, Eliminées
MOSCOW

Contenu connexe

Similaire à 03- Planification de la méthode Agile - 1.pptx

Project Management Introduction (4/5) for Gobelins students
Project Management Introduction (4/5) for Gobelins studentsProject Management Introduction (4/5) for Gobelins students
Project Management Introduction (4/5) for Gobelins students
Eric DI POL
 
Gest-p-2023.pptx
Gest-p-2023.pptxGest-p-2023.pptx
Gest-p-2023.pptx
EdenCharis
 
Methode Agile
Methode Agile Methode Agile
Methode Agile
JEAN-GUILLAUME DUJARDIN
 
Project Management Introduction (3/5) for Gobelins students
Project Management Introduction (3/5) for Gobelins studentsProject Management Introduction (3/5) for Gobelins students
Project Management Introduction (3/5) for Gobelins students
Eric DI POL
 
gestiondeprojet-170413112302.pp,bkjhghthkt
gestiondeprojet-170413112302.pp,bkjhghthktgestiondeprojet-170413112302.pp,bkjhghthkt
gestiondeprojet-170413112302.pp,bkjhghthkt
AbdelkarimAaziz1
 
Outils d'organisation de Projet
Outils d'organisation de ProjetOutils d'organisation de Projet
Outils d'organisation de Projet
Rémi Bachelet
 
Lean Startup Day - Mise en place des méthodes produits à travers le projet, l...
Lean Startup Day - Mise en place des méthodes produits à travers le projet, l...Lean Startup Day - Mise en place des méthodes produits à travers le projet, l...
Lean Startup Day - Mise en place des méthodes produits à travers le projet, l...
Christopher Parola
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
Echecs et Stratégie
 
La Gestion de Projet.pdf
La Gestion de Projet.pdfLa Gestion de Projet.pdf
La Gestion de Projet.pdf
badrfathallah2
 
Les clés pour conduire un projet en entreprise
Les clés pour conduire un projet en entrepriseLes clés pour conduire un projet en entreprise
Les clés pour conduire un projet en entreprise
Echecs & Stratégie
 
Gp 04 Le Plan Directeur
Gp 04   Le Plan DirecteurGp 04   Le Plan Directeur
Gp 04 Le Plan Directeur
Claude Michaud
 
Loic sarton seance 9
Loic sarton seance 9Loic sarton seance 9
Loic sarton seance 9
Loic Sarton
 
La Conduite de projet
La Conduite de projetLa Conduite de projet
La Conduite de projet
Echecs & Stratégie
 
TPM Cours4 gestion des projets.ppt
TPM Cours4 gestion des projets.pptTPM Cours4 gestion des projets.ppt
TPM Cours4 gestion des projets.ppt
ROUMAISSAFATIMAZOHRA
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
Echecs et Stratégie
 
Partie 2 - Agile, Scrum, Méthodologie – Un tour d’horizon rapide sur la métho...
Partie 2 - Agile, Scrum, Méthodologie – Un tour d’horizon rapide sur la métho...Partie 2 - Agile, Scrum, Méthodologie – Un tour d’horizon rapide sur la métho...
Partie 2 - Agile, Scrum, Méthodologie – Un tour d’horizon rapide sur la métho...
Bruno Flaven
 
Comment BCA Expertise satisfait ses clients grâce au Lean
Comment BCA Expertise satisfait ses clients grâce au Lean Comment BCA Expertise satisfait ses clients grâce au Lean
Comment BCA Expertise satisfait ses clients grâce au Lean
Institut Lean France
 
Les indicateurs Mesure & Analyse
Les indicateurs Mesure & AnalyseLes indicateurs Mesure & Analyse
Les indicateurs Mesure & Analyse
Olivier Pinette
 
Montage de projets pour les associations
Montage de projets pour les associationsMontage de projets pour les associations
Montage de projets pour les associations
zohair maazi
 
Guide d accompagnement des projets du super collectif #lesupercollectif
Guide d accompagnement des projets du super collectif #lesupercollectifGuide d accompagnement des projets du super collectif #lesupercollectif
Guide d accompagnement des projets du super collectif #lesupercollectif
nous sommes vivants
 

Similaire à 03- Planification de la méthode Agile - 1.pptx (20)

Project Management Introduction (4/5) for Gobelins students
Project Management Introduction (4/5) for Gobelins studentsProject Management Introduction (4/5) for Gobelins students
Project Management Introduction (4/5) for Gobelins students
 
Gest-p-2023.pptx
Gest-p-2023.pptxGest-p-2023.pptx
Gest-p-2023.pptx
 
Methode Agile
Methode Agile Methode Agile
Methode Agile
 
Project Management Introduction (3/5) for Gobelins students
Project Management Introduction (3/5) for Gobelins studentsProject Management Introduction (3/5) for Gobelins students
Project Management Introduction (3/5) for Gobelins students
 
gestiondeprojet-170413112302.pp,bkjhghthkt
gestiondeprojet-170413112302.pp,bkjhghthktgestiondeprojet-170413112302.pp,bkjhghthkt
gestiondeprojet-170413112302.pp,bkjhghthkt
 
Outils d'organisation de Projet
Outils d'organisation de ProjetOutils d'organisation de Projet
Outils d'organisation de Projet
 
Lean Startup Day - Mise en place des méthodes produits à travers le projet, l...
Lean Startup Day - Mise en place des méthodes produits à travers le projet, l...Lean Startup Day - Mise en place des méthodes produits à travers le projet, l...
Lean Startup Day - Mise en place des méthodes produits à travers le projet, l...
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
La Gestion de Projet.pdf
La Gestion de Projet.pdfLa Gestion de Projet.pdf
La Gestion de Projet.pdf
 
Les clés pour conduire un projet en entreprise
Les clés pour conduire un projet en entrepriseLes clés pour conduire un projet en entreprise
Les clés pour conduire un projet en entreprise
 
Gp 04 Le Plan Directeur
Gp 04   Le Plan DirecteurGp 04   Le Plan Directeur
Gp 04 Le Plan Directeur
 
Loic sarton seance 9
Loic sarton seance 9Loic sarton seance 9
Loic sarton seance 9
 
La Conduite de projet
La Conduite de projetLa Conduite de projet
La Conduite de projet
 
TPM Cours4 gestion des projets.ppt
TPM Cours4 gestion des projets.pptTPM Cours4 gestion des projets.ppt
TPM Cours4 gestion des projets.ppt
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
Partie 2 - Agile, Scrum, Méthodologie – Un tour d’horizon rapide sur la métho...
Partie 2 - Agile, Scrum, Méthodologie – Un tour d’horizon rapide sur la métho...Partie 2 - Agile, Scrum, Méthodologie – Un tour d’horizon rapide sur la métho...
Partie 2 - Agile, Scrum, Méthodologie – Un tour d’horizon rapide sur la métho...
 
Comment BCA Expertise satisfait ses clients grâce au Lean
Comment BCA Expertise satisfait ses clients grâce au Lean Comment BCA Expertise satisfait ses clients grâce au Lean
Comment BCA Expertise satisfait ses clients grâce au Lean
 
Les indicateurs Mesure & Analyse
Les indicateurs Mesure & AnalyseLes indicateurs Mesure & Analyse
Les indicateurs Mesure & Analyse
 
Montage de projets pour les associations
Montage de projets pour les associationsMontage de projets pour les associations
Montage de projets pour les associations
 
Guide d accompagnement des projets du super collectif #lesupercollectif
Guide d accompagnement des projets du super collectif #lesupercollectifGuide d accompagnement des projets du super collectif #lesupercollectif
Guide d accompagnement des projets du super collectif #lesupercollectif
 

Dernier

Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
Txaruka
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
lebaobabbleu
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
lebaobabbleu
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
DjibrilToure5
 
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Txaruka
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
lebaobabbleu
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
NadineHG
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
NadineHG
 

Dernier (8)

Auguste Herbin.pptx Peintre français
Auguste   Herbin.pptx Peintre   françaisAuguste   Herbin.pptx Peintre   français
Auguste Herbin.pptx Peintre français
 
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdfA1- Compréhension orale - présentations.pdf
A1- Compréhension orale - présentations.pdf
 
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdfMÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
MÉDIATION ORALE - MON NOUVEL APPARTEMENT.pdf
 
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGESGUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
GUIDE POUR L’EVRAS BALISES ET APPRENTISSAGES
 
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
Bonnard,     Pierre     et    Marthe.pptxBonnard,     Pierre     et    Marthe.pptx
Bonnard, Pierre et Marthe.pptx
 
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale  La famille de Sophie (12).pdfCompréhension orale  La famille de Sophie (12).pdf
Compréhension orale La famille de Sophie (12).pdf
 
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
1e Espaces productifs 2024.Espaces productif
 
1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x1e geo metropolisation metropolisation x
1e geo metropolisation metropolisation x
 

03- Planification de la méthode Agile - 1.pptx

  • 2. PLANIFICATION Plan = outil D’aide à la décision : éclaire les décideurs Sur le cout financier et humain du projet Sur la date prévue de sortie du produit et ses échéances principales Sur la façon dont va se dérouler le projet et comment il va s’insérer dans son environnement D’aide au pilotage : Permet au chef de projet de se repérer par rapport à ce qui était prévu, de mesurer l’avancement D’estimer les écarts qui nécessiteraient corrections ou adaptations De communication Support d’échange entre tous les acteurs internes et externes Support pour la négociation du périmètre, des délais, des engagements des uns et des autres Permet au client de planifier sa disponibilité pour les jalons qui le concernent =Référence du projet donnant la visibilité à tous 4 OBJECTIFS
  • 3. PLANIFICATION « Les plans ne sont rien ; c’est la planification qui compte » Planification = dans tous les cas 1. Définir le projet, sa vision, ses objectifs 2. Estimer les moyens nécessaires pour parvenir aux objectifs 3. Planifier les étapes pour parvenir aux objectifs : Tâches : nature, séquencement, cout et durée  jalons Des différences existent selon l’approche choisie Prédictive (=« traditionnelle ») : planifier tout dans le détail dès le départ, modifier le moins possible adaptative (=« agile) : planifier au fur et à mesure et juste à temps OBJECTIFS
  • 4. Planification au début du projet  Effort maximum Durée importante Détail maximal Plan = référence Appliquée à la lettre  contrôlée Réussite = respect du plan Changement difficile et mal perçu (mauvaise Maitrise maximale recherchée dès le début, et de succès Planification au fur et à mesure Effort étalé dans le temps De durée limitée mais répétée Seul le court terme est détaillé Plan en constante évolution Réussite = satisfaction du client Changement admis comme inévitable Adaptation au fur à mesure en fonction de l’évolution du des itérations précédentes Approche prédictive Approche adaptative PLANIFICATION PRÉDICTIVE VS ADAPTATIVE
  • 6. PLANIFICATIONS En résumé Approche adaptative Impossible de bien prévoir trop loin dans le temps Planifier juste à temps et au fur et à mesure 8 PRÉDICTIVE VS ADAPTATIVE Fin itération 0 : Fin itération 1 :
  • 7. ESTIMATIONS Objectif : quantifier la charge nécessaire à la réalisation, Du projet : lors de l’initialisation pour Définir l’enveloppe globale, en h.mois ou h.an, évaluer la rentabilité estimer une durée vraisemblable D’une phase ou d’une itération : au début du projet (prédictive) ou au fur et à mesure (adaptative) en h.mois ou h.semaine Pour découper : si trop important, scinder Pour prévoir les délais Pour planifier l’affectation des intervenants D’une activité/tâche En h.semaines, h.jours ou heures… Pour suivre au quotidien l’avancement (consommé/prévu) Pour ajuster la ressource affectée ou le périmètre OBJECTIFS
  • 8. ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE Crédo : estimer le plus tard possible … pour avoir le maximum d’informations Estimation de l’effort « vélocité » de l’équipe Retour du client sur ce qui a été développé … et faire la meilleure estimation Dans les méthodes agiles, l’estimation est Principalement collective (ex : planning poker) Régulièrement actualisée A l’initialisation du projet, dans le backlog produit En début/fin de sprint
  • 9. ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE Progressive Lorsque réalisation lointaine dans le temps (zone d’imprévisibilité) Estimation collective d’éléments gros grain(epic, feature…) Unités larges et relatives Lorsque réalisation plus proche (zone d’incertitude) Estimation collective d’éléments de grain moyen (user story) Unités plus précises et relatives Lorsque réalisation en cours ou imminente (zone de prévisibilité) Estimation individuelle des tâches Unités précises et absolues (heures/jours) 26
  • 10. ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE 27 UNITÉS D'ESTIMATION Epic Feature Story Tâche Unités relatives Unités absolues
  • 11. ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE UNITÉS D'ESTIMATION Unités pour une estimation relative avec au début une échelle non linéaires pour faciliter une différenciation nette Objectif : regrouper par ordre de grandeur de charge non corrélé (lors de l’estimation) à une charge de réalisation, Taille de T Shirt XS, S, M, L XL Suite de Fibonacci : 1,2, 3, 5,8, 13, 21, 34… Suite 2 : n 1,2,4,8, 16, 32…. Story points Unités pour une estimation absolue Uniquement pour des activités de grain très fin (tâches) et à court terme pour assurer une estimation fiable Heures Jours idéal (jour « à fond » sur la tâche, ie sans interruption, sans blocage etc…)
  • 12. ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE Technique d’estimation collaborative Principe Chaque joueur dispose d’un jeu de carte présentant les différentes valeurs du système choisi (S, M, L … si taille de T-shirt)  Le product owner explique la user story 1. Chaque joueur cachée estime la taille en déposant une carte face 2. Tout le monde retourne sa carte en même temps 3. Ceux ayant mis la carte la explique pourquoi 4. On recommence à l’étape1, jusqu’à converger sur une estimation 29 PLANNING POKER Source : Blog aubryconseil
  • 13. ESTIMATIONS EN MÉTHODE AGILE 30 RÉSUMÉ
  • 14. PRIORISATION Que la méthode choisie soit traditionnelle ou agile, il est nécessaire de hiérarchiser les besoins A l’initialisation du projet pour déterminer son juste périmètre En retenant les besoins importants En écartant éventuellement les besoins moins prioritaires Lors du déroulement du projet Dans une méthode agile, pour classer par priorité les éléments du backlog , qui seront réalisés dans l’ordre Dans une méthode traditionnelle, pour arbitrer d’éventuels changements de périmètre Nécessite de valoriser et comparer les besoins En se posant les bonnes questions En s’aidant éventuellement de méthodes (Kano, Moscow, Poids relatifs…) BESOIN
  • 15. PRIORISATION Questions sous jacentes quelque soit la méthode de priorisation Quel est le bénéfice (financier, image de marque, etc.) attendu de cette fonctionnalité ? Quel est son coût total (développement, test, maintenance, formation) ? Est elle imposée (respect de la réglementation par exemple)? Son développement nous permet-elle de progresser, de monter en compétence ? Le processus métier va-t-il être impacté ? Permet elle de gagner en productivité ? Accroit-elle ou réduit-elle le niveau de risques ? Va -t-elle susciter de l’envie ou au contraire de la résistance des utilisateurs ? Que perd on si on ne la réalise pas ? Quand doit elle arriver pour rester un avantage concurrentiel (« time to market ») ? QUESTIONS
  • 16. PRIORISATION Approche simple (cf Mike Cohn, Agile estimating and planning, Prentice Hall, 2004) HIÉRARCHISATION EN FONCTION DES RISQUES ET DE LA VALEUR
  • 17. PRIORISATION Modèle basé sur la satisfaction du client, créé en 1984 Classe les exigences en 3 catégories Obligatoires, ou basiques: Souvent implicites , c’est le besoin de base, la raison d’être du produit (ex : je veux pouvoir réserver un taxi) A satisfaire forcément sous peine de forte frustration/insatisfaction du client En faire plus (performance ou qualité) n’apportera cependant que peu de satisfaction supplémentaire Exprimées, ou de performances Besoin exprimé par le client, plus value du produit (ex : je veux pouvoir réserver un taxi près de moi) Satisfaction proportionnelle à la performance/qualité, « plus il y en a mieux c’est » Client insatisfait si non réalisé Latentes, ou attractives Besoins émergents, pas vraiment exprimés Petit (ou gros) « plus » Augmente beaucoup la satisfaction si réalisé, … mais manque peu si non réalisé MODÈLE DE KANO
  • 19. PRIORISATION 38 MODÈLE DE KANO Pour déterminer le type de chaque exigence, ne pas faire soit même mais s’appuyer sur les utilisateurs,en demandant à un panel pour chaque exigence/ fonctionnalité « Si le produit permet de faire cela, qu’en pensez vous ? » = question fonctionnelle Si le produit ne permet pas de faire cela, qu’en pensez vous ? » = question dysfonctionnelle … avec pour chaque question 5 réponses possibles 1. Cela me fait plaisir 2. C’est un minimum pour moi 3. Ça m’est égal 4. Je l’accepte 5. Ça me dérange … puis en utilisant ce tableau : 1 2 3 4 5 1 2 3 4
  • 20. PRIORISATION MOSCOW = classement de chaque exigence en 4 catégories M ust Have : indispensable. Minimum que le produit doit faire, sans quoi le produit n’est pas viable S hould Have : souhaitable. Important mais non indispensable, peuvent être réalisés dans une deuxième Could Have : possible. Besoins « de confort », « cosmétiques » W ould Have : souhaité mais non réalisé, fait plus tard uniquement si possible et peu couteux (=luxe) En français : FISPE = Fonctions Indispensable, Souhaitables, Possibles, Eliminées MOSCOW