SlideShare une entreprise Scribd logo
L’ESSENTIEL DU CHAPITRE 2
MERCATOR 8e édition
LES ÉTUDES DE MARCHÉ
Mercator 8e éd. - L’essentiel du chapitre 2 1
1.	 Une étude du marché n’est pas une fin en soi. Elle est une aide à la résolution de problèmes marke-
ting. « Qu’est ce que je dois savoir pour mieux savoir ce que je dois faire ?
2.	 La conception et la réalisation d’une étude de marché passe par cinq étapes : 1° La formulation du
problème marketing. 2° La formulation du problème d’étude : population à étudier, inventaire structuré
des informations à recueillir, mode de collecte faisant appel ou non à un prestataire extérieur. 3° Le choix
d’un projet d’étude et, le cas échéant, d’un fournisseur. 4° Le suivi de la réalisation de l’étude.5° L’inter-
prétation et l’utilisation des résultats.
3.	 Les types d’informations à recueillir (en fonction du problème marketing à résoudre) sont : 1° Les
caractéristiques des clients actuels et potentiels. 2° Les comportements de consommation, d’achat, de
fréquentation des médias et des points de ventes (réels ou virtuels). 3° Les attitudes.4° Les processus de
décision.
4.	 On distingue deux types d’études :
1) les études quantitatives faites sur des échantillons représentatifs à partir de questionnaires
directifs,
2) Les études qualitatives faites individuellement ou sur de petits groupes de personnes avec des
entretiens semi directifs ou non directifs. On commence souvent par une étude qualitative pour mieux
cerner le sujet de l’étude et préparer une étude quantitative. Une même étude peut concilier ces deux
méthodes d’enquête.
5.	 Les enquêtes par sondage permettent d’avoir une connaissance approchée (une estimation) des carac-
téristiques d’une population importante à l’aide d’une étude faite auprès d’un sous ensemble de cette
population, appelé échantillon. La procédure d’échantillonnage comporte trois décisions principales :
1° La définition de l’unité de sondage (individus, foyers, entreprises..).2° La taille de l’échantillon. 3° Le
choix des individus qui composeront l’échantillon.
6.	 La précision statistique d’un sondage est plus liée à la taille absolue de l’échantillon qu’au rapport
entre la taille de l’échantillon et celle de la population totale étudiée (taux de sondage). La précision des
estimations ne varie pas proportionnellement à la taille de l’échantillon mais à la racine carrée de celle-ci.
Ainsi, pour doubler la précision, il faut multiplier par quatre la taille de l’échantillon. On fait donc un com-
promis entre précision et coût. La taille de l’échantillon n’est pas, à elle seule, une garantie de validité
des estimations tirées du sondage. Cela dépend également de la procédure de sélection de l’échantillon
et de recueil de l’information.
7.	 On distingue quatre méthodes d’échantillonnage :
1) Les échantillons aléatoires avec un tirage au sort, une méthode rigoureuse au plan statistique
mais coûteuse, voire impossible à pratiquer car il faut disposer de la liste exhaustive et nominative de
toutes les unités de sondage.
2) Les échantillons par quotas fréquemment utilisés. On construit l’échantillon pour qu’il ait sensi-
blement les mêmes caractéristiques que la population étudiée sur certains critères (ou quotas) : même
Mercator 8e éd. - L’essentiel du chapitre 2 2
pourcentage de femmes et d’hommes, même pourcentage des différentes classes de revenu, etc.
Pour être praticable, la méthode suppose de limiter le nombre de quotas.
3) La méthode des itinéraires, parfois utilisée en combinaison avec les quotas.
4) Les échantillons arbitraires.
8.	 Questions ouvertes, fermées et préformées.
Dans l’élaboration des questionnaires, on distingue les questions ouvertes qui laissent à la personne in-
terrogée toute liberté quant à la forme et la longueur de sa réponse, les question fermées (par exemple,
oui, non) et les questions préformées avec la possibilité de choisir une réponse parmi celles qui ont été
prévues.
9.	 L’erreur la plus fréquente dans la conception d’un questionnaire consiste à poser des questions dans
les termes mêmes où le responsable marketing se les pose à lui même. Exemple : Quelles seraient les
caractéristiques idéales de ce produit ?
10.	 Les principaux moyens d’administrer un questionnaire sont: 1° Les enquêtes en face à face.2° Les en-
quêtes auto-administrées par voie postale. 3° Les enquêtes par téléphone. 4° Les enquêtes par Internet.
11.	 Baromètres et panels sont des études répétitives avec un nouvel échantillon à chaque fois pour les ba-
romètres alors que l’échantillon est permanent pour les panels. Les panels sont des outils fondamentaux
du chef de produit : panels de consommateurs, de distributeurs ou panels spécialisés. (exemples : panels
de médecins, de garagistes, etc.)
12.	 Le développement des études par Internet s’explique par un moindre coût, le développement de la
population ayant accès à Internet, la rapidité de la mise en œuvre de l’étude et de l’obtention des résul-
tats, le multimédia (on peut montrer un produit, une publicité…) et la possibilité de faire des enquêtes
qualitatives et quantitatives.

Contenu connexe

Similaire à etude de marché

Etudes de marché : Etudes qualitatives et quantitatives.pdf
Etudes de marché : Etudes qualitatives et quantitatives.pdfEtudes de marché : Etudes qualitatives et quantitatives.pdf
Etudes de marché : Etudes qualitatives et quantitatives.pdf
Mar Tur
 
Chap 3 entrepreneuriat
Chap 3 entrepreneuriatChap 3 entrepreneuriat
Chap 3 entrepreneuriat
Nacira Atta
 
Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché
Jessy Dos Santos
 
Etude qualitative et quantitative définitions et différences
Etude qualitative et quantitative   définitions et différencesEtude qualitative et quantitative   définitions et différences
Etude qualitative et quantitative définitions et différences
laboratoiresecuriteh
 
Analyse des données1.pptx
Analyse des données1.pptxAnalyse des données1.pptx
Analyse des données1.pptx
hanensayed2
 
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieursSéance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
Esteban Giner
 
2016 cours de traitement des donnees en enquete sphinx etude de marche 2016
2016 cours de traitement des donnees en enquete  sphinx etude de marche 20162016 cours de traitement des donnees en enquete  sphinx etude de marche 2016
2016 cours de traitement des donnees en enquete sphinx etude de marche 2016
BONAVENTURE GUILLAUM NGORAN
 
Comment faire une étude de marché
Comment faire une étude de marchéComment faire une étude de marché
Comment faire une étude de marché
Drag'n Survey
 
Guide methodologique etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
Guide methodologique   etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...Guide methodologique   etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
Guide methodologique etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
Institut de sondages
 
Baromètre annonceurs agences 2011 opinion way ballester
Baromètre annonceurs agences 2011 opinion way ballesterBaromètre annonceurs agences 2011 opinion way ballester
Baromètre annonceurs agences 2011 opinion way ballester
Yassine Hafid
 
53dfae30c06ef.pdf
53dfae30c06ef.pdf53dfae30c06ef.pdf
53dfae30c06ef.pdf
bvn6789
 
Etude de Marche
Etude de MarcheEtude de Marche
Etude de Marche
BOUJDI ZOUHEIR
 
2017 etude de marche 2017
2017   etude de marche 20172017   etude de marche 2017
2017 etude de marche 2017
BONAVENTURE GUILLAUM NGORAN
 
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.pptEtudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
Abdelhakim Fakhour
 
Cours systême d'intelligence marketing
Cours systême d'intelligence marketingCours systême d'intelligence marketing
Cours systême d'intelligence marketing
Jean Roger Mably
 
Mkt iii
Mkt iiiMkt iii
Mkt iii
bobonne
 
Etudes qualitatives vf1
Etudes qualitatives vf1 Etudes qualitatives vf1
Etudes qualitatives vf1
Nizar Al Metsif
 

Similaire à etude de marché (20)

Etudedemarch
EtudedemarchEtudedemarch
Etudedemarch
 
Barobsimple
BarobsimpleBarobsimple
Barobsimple
 
Etudes de marché : Etudes qualitatives et quantitatives.pdf
Etudes de marché : Etudes qualitatives et quantitatives.pdfEtudes de marché : Etudes qualitatives et quantitatives.pdf
Etudes de marché : Etudes qualitatives et quantitatives.pdf
 
Chap 3 entrepreneuriat
Chap 3 entrepreneuriatChap 3 entrepreneuriat
Chap 3 entrepreneuriat
 
Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché
 
Etude qualitative et quantitative définitions et différences
Etude qualitative et quantitative   définitions et différencesEtude qualitative et quantitative   définitions et différences
Etude qualitative et quantitative définitions et différences
 
Analyse des données1.pptx
Analyse des données1.pptxAnalyse des données1.pptx
Analyse des données1.pptx
 
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieursSéance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
Séance annexe 4 - le choix des marchés extérieurs
 
2016 cours de traitement des donnees en enquete sphinx etude de marche 2016
2016 cours de traitement des donnees en enquete  sphinx etude de marche 20162016 cours de traitement des donnees en enquete  sphinx etude de marche 2016
2016 cours de traitement des donnees en enquete sphinx etude de marche 2016
 
Batir votre étude de marché
Batir votre étude de marchéBatir votre étude de marché
Batir votre étude de marché
 
Comment faire une étude de marché
Comment faire une étude de marchéComment faire une étude de marché
Comment faire une étude de marché
 
Guide methodologique etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
Guide methodologique   etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...Guide methodologique   etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
Guide methodologique etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
 
Baromètre annonceurs agences 2011 opinion way ballester
Baromètre annonceurs agences 2011 opinion way ballesterBaromètre annonceurs agences 2011 opinion way ballester
Baromètre annonceurs agences 2011 opinion way ballester
 
53dfae30c06ef.pdf
53dfae30c06ef.pdf53dfae30c06ef.pdf
53dfae30c06ef.pdf
 
Etude de Marche
Etude de MarcheEtude de Marche
Etude de Marche
 
2017 etude de marche 2017
2017   etude de marche 20172017   etude de marche 2017
2017 etude de marche 2017
 
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.pptEtudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
 
Cours systême d'intelligence marketing
Cours systême d'intelligence marketingCours systême d'intelligence marketing
Cours systême d'intelligence marketing
 
Mkt iii
Mkt iiiMkt iii
Mkt iii
 
Etudes qualitatives vf1
Etudes qualitatives vf1 Etudes qualitatives vf1
Etudes qualitatives vf1
 

etude de marché

  • 1. L’ESSENTIEL DU CHAPITRE 2 MERCATOR 8e édition LES ÉTUDES DE MARCHÉ Mercator 8e éd. - L’essentiel du chapitre 2 1 1. Une étude du marché n’est pas une fin en soi. Elle est une aide à la résolution de problèmes marke- ting. « Qu’est ce que je dois savoir pour mieux savoir ce que je dois faire ? 2. La conception et la réalisation d’une étude de marché passe par cinq étapes : 1° La formulation du problème marketing. 2° La formulation du problème d’étude : population à étudier, inventaire structuré des informations à recueillir, mode de collecte faisant appel ou non à un prestataire extérieur. 3° Le choix d’un projet d’étude et, le cas échéant, d’un fournisseur. 4° Le suivi de la réalisation de l’étude.5° L’inter- prétation et l’utilisation des résultats. 3. Les types d’informations à recueillir (en fonction du problème marketing à résoudre) sont : 1° Les caractéristiques des clients actuels et potentiels. 2° Les comportements de consommation, d’achat, de fréquentation des médias et des points de ventes (réels ou virtuels). 3° Les attitudes.4° Les processus de décision. 4. On distingue deux types d’études : 1) les études quantitatives faites sur des échantillons représentatifs à partir de questionnaires directifs, 2) Les études qualitatives faites individuellement ou sur de petits groupes de personnes avec des entretiens semi directifs ou non directifs. On commence souvent par une étude qualitative pour mieux cerner le sujet de l’étude et préparer une étude quantitative. Une même étude peut concilier ces deux méthodes d’enquête. 5. Les enquêtes par sondage permettent d’avoir une connaissance approchée (une estimation) des carac- téristiques d’une population importante à l’aide d’une étude faite auprès d’un sous ensemble de cette population, appelé échantillon. La procédure d’échantillonnage comporte trois décisions principales : 1° La définition de l’unité de sondage (individus, foyers, entreprises..).2° La taille de l’échantillon. 3° Le choix des individus qui composeront l’échantillon. 6. La précision statistique d’un sondage est plus liée à la taille absolue de l’échantillon qu’au rapport entre la taille de l’échantillon et celle de la population totale étudiée (taux de sondage). La précision des estimations ne varie pas proportionnellement à la taille de l’échantillon mais à la racine carrée de celle-ci. Ainsi, pour doubler la précision, il faut multiplier par quatre la taille de l’échantillon. On fait donc un com- promis entre précision et coût. La taille de l’échantillon n’est pas, à elle seule, une garantie de validité des estimations tirées du sondage. Cela dépend également de la procédure de sélection de l’échantillon et de recueil de l’information. 7. On distingue quatre méthodes d’échantillonnage : 1) Les échantillons aléatoires avec un tirage au sort, une méthode rigoureuse au plan statistique mais coûteuse, voire impossible à pratiquer car il faut disposer de la liste exhaustive et nominative de toutes les unités de sondage. 2) Les échantillons par quotas fréquemment utilisés. On construit l’échantillon pour qu’il ait sensi- blement les mêmes caractéristiques que la population étudiée sur certains critères (ou quotas) : même
  • 2. Mercator 8e éd. - L’essentiel du chapitre 2 2 pourcentage de femmes et d’hommes, même pourcentage des différentes classes de revenu, etc. Pour être praticable, la méthode suppose de limiter le nombre de quotas. 3) La méthode des itinéraires, parfois utilisée en combinaison avec les quotas. 4) Les échantillons arbitraires. 8. Questions ouvertes, fermées et préformées. Dans l’élaboration des questionnaires, on distingue les questions ouvertes qui laissent à la personne in- terrogée toute liberté quant à la forme et la longueur de sa réponse, les question fermées (par exemple, oui, non) et les questions préformées avec la possibilité de choisir une réponse parmi celles qui ont été prévues. 9. L’erreur la plus fréquente dans la conception d’un questionnaire consiste à poser des questions dans les termes mêmes où le responsable marketing se les pose à lui même. Exemple : Quelles seraient les caractéristiques idéales de ce produit ? 10. Les principaux moyens d’administrer un questionnaire sont: 1° Les enquêtes en face à face.2° Les en- quêtes auto-administrées par voie postale. 3° Les enquêtes par téléphone. 4° Les enquêtes par Internet. 11. Baromètres et panels sont des études répétitives avec un nouvel échantillon à chaque fois pour les ba- romètres alors que l’échantillon est permanent pour les panels. Les panels sont des outils fondamentaux du chef de produit : panels de consommateurs, de distributeurs ou panels spécialisés. (exemples : panels de médecins, de garagistes, etc.) 12. Le développement des études par Internet s’explique par un moindre coût, le développement de la population ayant accès à Internet, la rapidité de la mise en œuvre de l’étude et de l’obtention des résul- tats, le multimédia (on peut montrer un produit, une publicité…) et la possibilité de faire des enquêtes qualitatives et quantitatives.