SlideShare une entreprise Scribd logo
Faculté de médecine d’Alger – 2ème
année – 2016/2017 – Adam M. Roumani
- Histologie –
1
Appareil cardio-vasculaire
A. Le cœur :
1- Définition :
Le cœur est un organe creux, d’origine mésenchymateuse, à contraction
rythmique et involontaire.
2- Paroi cardiaque :
La paroi cardiaque comprend :
- Trois tuniques, de la cavité cardiaque vers la périphérie :
o L’endocarde.
o Le myocarde.
o Le péricarde.
- Un squelette fibreux entre l’endocarde et le péricarde  voie de
cheminement des éléments vasculo-nerveux.
a- L’endocarde :
On lui reconnait 4 couches (fig. 1) :
- Un endothélium : assise unique de cellules aplaties saillantes dans
leur portion péri-nucléaire. Reposent sur une lame basale.
- Une couche sous-endothéliale : lame conjonctive mince riche en
fibroblastes.
- Une couche musculo-élastique : conjonctivo-élastique dans sa zone
interne et musculaire lisse responsable du tonus de l’endocarde dans
sa zone externe.
- Une couche sous-endocardique : faite d’un tissu conjonctif lâche avec
des cellules adipeuses, renfermant le tissu nodal (fig. 2) et des
éléments vasculo-nerveux.
b- Le myocarde :
Il offre l’aspect d’une tunique épaisse (fig.3). On lui reconnait deux types
de constituants :
- Les cloisons conjonctives : formées de tissu conjonctif lâche,
richement vascularisé.
- Les fibres myocardiques : apparaissent groupées, en faisceaux, sous
forme de travées musculaires rameuses.
En coupe longitudinale au fort grossissement, on note la présence de
stries scalariformes : zones de contact des cellules myocardiques.
- Plan histologique :
C’est un tissu musculaire
d’aspect embryonnaire.
- Plan histophysiologique :
Tissu au niveau duquel s’élabore
et par lequel est conduite
l’excitation régulant
l’automatisme rythmique du
myocarde.
- Plan topographique :
Il est représenté par quatre
formations principales : le nœud
sino-auriculaire (nœud de Keith
et Flack), le nœud auriculo-
ventriculaire (nœud d’Aschoff et
Tawara) , faisceau de His, réseau
de Purkinje.
- Plan cytologique :
Les fibres nodales coupées
transversalement : apparaissent
comme des cellules
volumineuses, présentent un
cytoplasme clair et un noyau
central avec une mince écorce
myofibrillaire périphérique.
Figure 2 : coupe histologique du
tissu nodal.
Voir série jaune p. 4
LE TISSU NODAL
Figure 1 : coupe histologique de l’endocarde.
Faculté de médecine d’Alger – 2ème
année – 2016/2017 – Adam M. Roumani
- Histologie –
2
Figure 3 : coupe histologique du myocarde.
c- Le péricarde :
Il est constitué de deux feuillets :
- Un feuillet viscéral : l’épicarde.
- Un feuillet pariétal : le péricarde proprement dit.
Ils sont séparés par la cavité péricardique qui est virtuelle. Ils présentent une structure quasiment identique (fig. 4) :
- Un mésothélium : formé par une assise de cellules aplaties.
- Une couche sous-mésothéliale : lame conjonctive riches en fibres élastiques.
- Un couche conjonctivo-fibreuse : constitué d’un tissu conjonctif lâche au niveau de l’épicarde, et d’une couche
fibreuse au niveau du péricarde proprement dit.
Figure 4 : coupe histologique du péricarde.
B. Système artériel
Les parois des artères sont constituées de trois tuniques :
- L’intima, plus interne.
- La média, moyenne.
- L’adventice, plus externe.
1- Artère de type élastique :
Concerne les artères juxta-cardiaques (aorte, artères pulmonaire…) pour résister à la forte pression lors de la systole
ventriculaire (contraction du ventricule). Elle présente les caractéristiques suivantes :
a- Au niveau de l’intima :
o Un endothélium caractérisé par une seule assise de cellules aplaties et allongées.
o Une endartère caractérisée par :
 Une couche sous endothéliale.
 Une couche mucoïde (formée de substance fondamentale).
 Une couche striée (fibres musculaires).
 Une limitante élastique interne (fibres élastiques).
Faculté de médecine d’Alger – 2ème
année – 2016/2017 – Adam M. Roumani
- Histologie –
3
b- Au niveau de la média :
o Des lames élastiques concentriques.
o Des fibres de collagène.
o Quelques fibres musculaires lisses (en faisceaux).
c- Au niveau de l’adventice :
o Tissu conjonctif lâche (quelques fibres élastiques et de rares fibres musculaires lisses).
o Petits vaisseaux sanguins nourriciers ou vasa vasorum, ainsi que des fibres nerveuses.
2- Artère de type musculaire :
Concerne les artères éloignées du cœur. Présente les caractéristiques suivantes :
a- Au niveau de l’intima :
o Un endothélium identique à celui de l’artère de type élastique.
o Une endartère caractérisée par :
 Une couche sous-endothéliale.
 Une limitante élastique interne.
b- Au niveau de la média :
o Une gaine de fibres musculaires lisses.
o Quelques fibres élastiques.
c- Au niveau de l’adventice :
o Des fibres élastiques qui se condensent au niveau de la média pour former la limitante élastique externe.
3- Artériole :
- Intima : elle présente un endothélium avec la limitante élastique interne.
- Média : elle présente trois couches de cellules musculaires.
- Adventice : elle présente des terminaisons nerveuses ainsi que des fibroblastes.
4- Artériole terminale (métartériole) :
- Intima : elle présente un endothélium seulement.
- Média : elle présente une seule couche de cellules musculaires.
- Adventice : identique à celle de l’artériole.
Remarques :
- Les artères perdent progressivement des fibres élastiques et gagnent des fibres musculaires en s’éloignant du cœur.
- Il existe des artères de transition d’un type à l’autre : la subclavière, l’axillaire et l’aorte abdominale.
Figure 6 : coupe
longitudinale
d'une artère musculaire.
Figure 6 : coupe longitudinale
d'une artère élastique.
Figure 6 : coupe transversale
d'artérioles.
Faculté de médecine d’Alger – 2ème
année – 2016/2017 – Adam M. Roumani
- Histologie –
4
C. Système veineux
Les veines comme les artères présentent trois tuniques :
- Intima : constituée d’un endothélium et d’un tissu conjonctif muqueux.
- Média : constituée de grosses fibres musculaires séparées par des cloisons conjonctives.
- Adventice : riche en fibres de collagène, vaisseaux sanguins et terminaisons nerveuses.
Presque tout le réseau veineux est musculaire à quelques exceptions près :
- Veines intracrâniennes : Elles sont rigides et de type fibreux. Elles possèdent une couche fibreuse dans l’intima.
- Veines supra-cardiaques : Elles sont fibro-elastiques. Leur média est composée de fibres élastiques.
- Veines juxta-cardiaques : Elles sont de type musculaire striée. Il y a présence de fibres musculaires striées au niveau
de l’adventice.
Les veines éloignées du cœur sont valvulées.
Les valvules sont des replis de l’intima sur un axe fibreux rigide avec quelques fibres élastiques. Elles sont apposées deux
à deux par leur face médiale et ont pour but d’empêcher le sang de redescendre sous l’effet de la gravité pendant la
diastole ventriculaire (relâchement des ventricules).
Les veinules quant à elles sont composées d’un endothélium, d’une couche conjonctivo-élastique et de quelques fibres
musculaires lisses.
D. Capillaires
Ils ont pour rôle l’oxygénation, la nutrition et l’épuration des tissus. On en distingue trois catégories :
- Réseau capillaire : intercalé entre une artériole et une veinule. (Exemple : réseau capillaire pulmonaire).
- Réseau porte-artériel : intercalé entre une artériole afférente et une artériole efférente. (Exemple : au niveau du
nephron rénal).
- Réseau porte-veineux : intercalé entre une veinule afférente et une veinule efférente. (Exemple au niveau du foie
entre la veine centro-lobulaire et la veine porte).
A leur embouchure, les capillaires présentent un sphincter précapillaire qui sert à fermer la lumière. On trouve deux
types de jonctions au niveau du sphincter :
- Jonction myoneurale : les terminaisons nerveuses qui sont en contact avec les cellules musculaires exercent une
stimulation constante de ces dernières.
- Jonction myoépithéliale : les cellules musculaires, en se contractant, tirent sur les cellules endothéliales qui
deviennent moins larges et plus hautes, maintenant ainsi la lumière fermée.
On distingue également deux sortes de capillaires :
1- Les capillaires typiques :
Ils sont représentés par les capillaires de jonction (unissent l’artériole à la veinule) et les capillaires vrais (naissent de
l’artériole ou du capillaire de jonction). Sa paroi comprend :
o Un endothélium dont les cellules sont faibles en organite et dont la membrane plasmique émet des
invaginations qui sont à l’origine de vésicules de pinocytose. L’endothélium est parfois discontinu. Ces
cellules sont jointives par leurs faces apposées et peuvent avoir des rapports de type : affrontement,
engrènement ou chevauchement.
o Une membrane basale parfois doublée de fibres de réticuline.
o Des formations périthéliales notamment des péricytes qui aident à propulser le sang de par leur
contraction.
Faculté de médecine d’Alger – 2ème
année – 2016/2017 – Adam M. Roumani
- Histologie –
5
2- Les capillaires atypiques :
Il en existe deux :
o Les capillaires embryonnaires : composés d’un endothélium syncytial.
o Les capillaires sinusoïdes : qui possèdent un endothélium discontinu et dépourvu de membrane basale.
Parfois entouré de fibres de réticuline. On les trouve principalement dans les organes de la trame
hématopoïétique.
E. Système lymphatique
Il suit la hiérarchie suivante : capillaires  veinules  veines  tronc (canal thoracique ou canal lymphatique) 
veine subclavière.
Dans le trajet des veines lymphatique, l’on note la présence de ganglions lymphatiques riches en LT, LB, et
macrophages.
Les veines lymphatiques sont également valvulées. Elles présentent un endothélium, une couche de fibres élastiques et
des fibres musculaires.
La paroi du tronc quant à elle est beaucoup plus épaisse. Elle se distingue par la présence de trois tuniques plus ou moins
individualisées :
- Une intima.
- Une média conjonctivo-musculaire.
- Une adventice conjonctivo-élastique.
F. Pathologies :

Contenu connexe

Similaire à 1 appareil cardiovasculaire

Anatomie du coeur et des gr'os vaisseau
Anatomie du coeur et des gr'os vaisseauAnatomie du coeur et des gr'os vaisseau
Anatomie du coeur et des gr'os vaisseaual94
 
Anatomie comparée des vertébrés 1
Anatomie comparée des vertébrés 1Anatomie comparée des vertébrés 1
Anatomie comparée des vertébrés 1
Jaefar El Kassmi
 
Systeme cardiovasculaire-anatomie
Systeme cardiovasculaire-anatomieSysteme cardiovasculaire-anatomie
Systeme cardiovasculaire-anatomie
Mehdi Razzok
 
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
joelamefiam
 
cardiology physiology fdsfdssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss
cardiology physiology fdsfdsssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssscardiology physiology fdsfdssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss
cardiology physiology fdsfdssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss
moha750516
 
Anatomie des tissus.pptx.pdf
Anatomie des tissus.pptx.pdfAnatomie des tissus.pptx.pdf
Anatomie des tissus.pptx.pdf
SamiraMBasskar
 
Bases de cardiologie
Bases de cardiologieBases de cardiologie
Bases de cardiologiedrmouheb
 
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptxTraumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
SkanderB
 
Anatomie cardio vasculaire
Anatomie cardio vasculaireAnatomie cardio vasculaire
Anatomie cardio vasculaire
Nizàr Hidjàzi
 
Le système nerveux an ah
Le système nerveux an ah Le système nerveux an ah
Le système nerveux an ah
Eya Nasraoui
 
Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires
Abdelhak Messalti
 
1- Dr. Derradji - Anatomie Fonctionnelle du SNC.pdf
1- Dr. Derradji - Anatomie Fonctionnelle du SNC.pdf1- Dr. Derradji - Anatomie Fonctionnelle du SNC.pdf
1- Dr. Derradji - Anatomie Fonctionnelle du SNC.pdf
SamDj5
 
Poly histologie-et-embryologie-medicales
Poly histologie-et-embryologie-medicalesPoly histologie-et-embryologie-medicales
Poly histologie-et-embryologie-medicales
Elsa von Licy
 
Labyrinthe membraneux
Labyrinthe membraneuxLabyrinthe membraneux
Labyrinthe membraneuxSamir Houalef
 
Anatomie radiologique de l’aorte abdominale
Anatomie radiologique de l’aorte abdominaleAnatomie radiologique de l’aorte abdominale
Anatomie radiologique de l’aorte abdominale
imma-dr
 
Le coeur
Le coeurLe coeur
Le coeur
bullaribera
 
Anatomie tete-et-cou-2012
Anatomie tete-et-cou-2012Anatomie tete-et-cou-2012
Anatomie tete-et-cou-2012drmouheb
 
Embryologie cardiaque - crête neurale
Embryologie cardiaque - crête neuraleEmbryologie cardiaque - crête neurale
Embryologie cardiaque - crête neurale
Heather Etchevers
 

Similaire à 1 appareil cardiovasculaire (20)

Anatomie du coeur et des gr'os vaisseau
Anatomie du coeur et des gr'os vaisseauAnatomie du coeur et des gr'os vaisseau
Anatomie du coeur et des gr'os vaisseau
 
Anatomie comparée des vertébrés 1
Anatomie comparée des vertébrés 1Anatomie comparée des vertébrés 1
Anatomie comparée des vertébrés 1
 
Systeme cardiovasculaire-anatomie
Systeme cardiovasculaire-anatomieSysteme cardiovasculaire-anatomie
Systeme cardiovasculaire-anatomie
 
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
1 PHYSIOLOGIE-CARDIO-VASCULAIRE-INTRODUCTION-1.ppt
 
cardiology physiology fdsfdssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss
cardiology physiology fdsfdsssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssscardiology physiology fdsfdssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss
cardiology physiology fdsfdssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss
 
Anatomie des tissus.pptx.pdf
Anatomie des tissus.pptx.pdfAnatomie des tissus.pptx.pdf
Anatomie des tissus.pptx.pdf
 
Bases de cardiologie
Bases de cardiologieBases de cardiologie
Bases de cardiologie
 
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptxTraumatologie - Orthopédie généralités.pptx
Traumatologie - Orthopédie généralités.pptx
 
Anatomie cardio vasculaire
Anatomie cardio vasculaireAnatomie cardio vasculaire
Anatomie cardio vasculaire
 
Le système nerveux an ah
Le système nerveux an ah Le système nerveux an ah
Le système nerveux an ah
 
Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires Cochlée et voies cochléaires
Cochlée et voies cochléaires
 
1- Dr. Derradji - Anatomie Fonctionnelle du SNC.pdf
1- Dr. Derradji - Anatomie Fonctionnelle du SNC.pdf1- Dr. Derradji - Anatomie Fonctionnelle du SNC.pdf
1- Dr. Derradji - Anatomie Fonctionnelle du SNC.pdf
 
Poly histologie-et-embryologie-medicales
Poly histologie-et-embryologie-medicalesPoly histologie-et-embryologie-medicales
Poly histologie-et-embryologie-medicales
 
7tissuosseux
7tissuosseux7tissuosseux
7tissuosseux
 
Labyrinthe membraneux
Labyrinthe membraneuxLabyrinthe membraneux
Labyrinthe membraneux
 
Anatomie radiologique de l’aorte abdominale
Anatomie radiologique de l’aorte abdominaleAnatomie radiologique de l’aorte abdominale
Anatomie radiologique de l’aorte abdominale
 
Le coeur
Le coeurLe coeur
Le coeur
 
Le coeur
Le coeurLe coeur
Le coeur
 
Anatomie tete-et-cou-2012
Anatomie tete-et-cou-2012Anatomie tete-et-cou-2012
Anatomie tete-et-cou-2012
 
Embryologie cardiaque - crête neurale
Embryologie cardiaque - crête neuraleEmbryologie cardiaque - crête neurale
Embryologie cardiaque - crête neurale
 

1 appareil cardiovasculaire

  • 1. Faculté de médecine d’Alger – 2ème année – 2016/2017 – Adam M. Roumani - Histologie – 1 Appareil cardio-vasculaire A. Le cœur : 1- Définition : Le cœur est un organe creux, d’origine mésenchymateuse, à contraction rythmique et involontaire. 2- Paroi cardiaque : La paroi cardiaque comprend : - Trois tuniques, de la cavité cardiaque vers la périphérie : o L’endocarde. o Le myocarde. o Le péricarde. - Un squelette fibreux entre l’endocarde et le péricarde  voie de cheminement des éléments vasculo-nerveux. a- L’endocarde : On lui reconnait 4 couches (fig. 1) : - Un endothélium : assise unique de cellules aplaties saillantes dans leur portion péri-nucléaire. Reposent sur une lame basale. - Une couche sous-endothéliale : lame conjonctive mince riche en fibroblastes. - Une couche musculo-élastique : conjonctivo-élastique dans sa zone interne et musculaire lisse responsable du tonus de l’endocarde dans sa zone externe. - Une couche sous-endocardique : faite d’un tissu conjonctif lâche avec des cellules adipeuses, renfermant le tissu nodal (fig. 2) et des éléments vasculo-nerveux. b- Le myocarde : Il offre l’aspect d’une tunique épaisse (fig.3). On lui reconnait deux types de constituants : - Les cloisons conjonctives : formées de tissu conjonctif lâche, richement vascularisé. - Les fibres myocardiques : apparaissent groupées, en faisceaux, sous forme de travées musculaires rameuses. En coupe longitudinale au fort grossissement, on note la présence de stries scalariformes : zones de contact des cellules myocardiques. - Plan histologique : C’est un tissu musculaire d’aspect embryonnaire. - Plan histophysiologique : Tissu au niveau duquel s’élabore et par lequel est conduite l’excitation régulant l’automatisme rythmique du myocarde. - Plan topographique : Il est représenté par quatre formations principales : le nœud sino-auriculaire (nœud de Keith et Flack), le nœud auriculo- ventriculaire (nœud d’Aschoff et Tawara) , faisceau de His, réseau de Purkinje. - Plan cytologique : Les fibres nodales coupées transversalement : apparaissent comme des cellules volumineuses, présentent un cytoplasme clair et un noyau central avec une mince écorce myofibrillaire périphérique. Figure 2 : coupe histologique du tissu nodal. Voir série jaune p. 4 LE TISSU NODAL Figure 1 : coupe histologique de l’endocarde.
  • 2. Faculté de médecine d’Alger – 2ème année – 2016/2017 – Adam M. Roumani - Histologie – 2 Figure 3 : coupe histologique du myocarde. c- Le péricarde : Il est constitué de deux feuillets : - Un feuillet viscéral : l’épicarde. - Un feuillet pariétal : le péricarde proprement dit. Ils sont séparés par la cavité péricardique qui est virtuelle. Ils présentent une structure quasiment identique (fig. 4) : - Un mésothélium : formé par une assise de cellules aplaties. - Une couche sous-mésothéliale : lame conjonctive riches en fibres élastiques. - Un couche conjonctivo-fibreuse : constitué d’un tissu conjonctif lâche au niveau de l’épicarde, et d’une couche fibreuse au niveau du péricarde proprement dit. Figure 4 : coupe histologique du péricarde. B. Système artériel Les parois des artères sont constituées de trois tuniques : - L’intima, plus interne. - La média, moyenne. - L’adventice, plus externe. 1- Artère de type élastique : Concerne les artères juxta-cardiaques (aorte, artères pulmonaire…) pour résister à la forte pression lors de la systole ventriculaire (contraction du ventricule). Elle présente les caractéristiques suivantes : a- Au niveau de l’intima : o Un endothélium caractérisé par une seule assise de cellules aplaties et allongées. o Une endartère caractérisée par :  Une couche sous endothéliale.  Une couche mucoïde (formée de substance fondamentale).  Une couche striée (fibres musculaires).  Une limitante élastique interne (fibres élastiques).
  • 3. Faculté de médecine d’Alger – 2ème année – 2016/2017 – Adam M. Roumani - Histologie – 3 b- Au niveau de la média : o Des lames élastiques concentriques. o Des fibres de collagène. o Quelques fibres musculaires lisses (en faisceaux). c- Au niveau de l’adventice : o Tissu conjonctif lâche (quelques fibres élastiques et de rares fibres musculaires lisses). o Petits vaisseaux sanguins nourriciers ou vasa vasorum, ainsi que des fibres nerveuses. 2- Artère de type musculaire : Concerne les artères éloignées du cœur. Présente les caractéristiques suivantes : a- Au niveau de l’intima : o Un endothélium identique à celui de l’artère de type élastique. o Une endartère caractérisée par :  Une couche sous-endothéliale.  Une limitante élastique interne. b- Au niveau de la média : o Une gaine de fibres musculaires lisses. o Quelques fibres élastiques. c- Au niveau de l’adventice : o Des fibres élastiques qui se condensent au niveau de la média pour former la limitante élastique externe. 3- Artériole : - Intima : elle présente un endothélium avec la limitante élastique interne. - Média : elle présente trois couches de cellules musculaires. - Adventice : elle présente des terminaisons nerveuses ainsi que des fibroblastes. 4- Artériole terminale (métartériole) : - Intima : elle présente un endothélium seulement. - Média : elle présente une seule couche de cellules musculaires. - Adventice : identique à celle de l’artériole. Remarques : - Les artères perdent progressivement des fibres élastiques et gagnent des fibres musculaires en s’éloignant du cœur. - Il existe des artères de transition d’un type à l’autre : la subclavière, l’axillaire et l’aorte abdominale. Figure 6 : coupe longitudinale d'une artère musculaire. Figure 6 : coupe longitudinale d'une artère élastique. Figure 6 : coupe transversale d'artérioles.
  • 4. Faculté de médecine d’Alger – 2ème année – 2016/2017 – Adam M. Roumani - Histologie – 4 C. Système veineux Les veines comme les artères présentent trois tuniques : - Intima : constituée d’un endothélium et d’un tissu conjonctif muqueux. - Média : constituée de grosses fibres musculaires séparées par des cloisons conjonctives. - Adventice : riche en fibres de collagène, vaisseaux sanguins et terminaisons nerveuses. Presque tout le réseau veineux est musculaire à quelques exceptions près : - Veines intracrâniennes : Elles sont rigides et de type fibreux. Elles possèdent une couche fibreuse dans l’intima. - Veines supra-cardiaques : Elles sont fibro-elastiques. Leur média est composée de fibres élastiques. - Veines juxta-cardiaques : Elles sont de type musculaire striée. Il y a présence de fibres musculaires striées au niveau de l’adventice. Les veines éloignées du cœur sont valvulées. Les valvules sont des replis de l’intima sur un axe fibreux rigide avec quelques fibres élastiques. Elles sont apposées deux à deux par leur face médiale et ont pour but d’empêcher le sang de redescendre sous l’effet de la gravité pendant la diastole ventriculaire (relâchement des ventricules). Les veinules quant à elles sont composées d’un endothélium, d’une couche conjonctivo-élastique et de quelques fibres musculaires lisses. D. Capillaires Ils ont pour rôle l’oxygénation, la nutrition et l’épuration des tissus. On en distingue trois catégories : - Réseau capillaire : intercalé entre une artériole et une veinule. (Exemple : réseau capillaire pulmonaire). - Réseau porte-artériel : intercalé entre une artériole afférente et une artériole efférente. (Exemple : au niveau du nephron rénal). - Réseau porte-veineux : intercalé entre une veinule afférente et une veinule efférente. (Exemple au niveau du foie entre la veine centro-lobulaire et la veine porte). A leur embouchure, les capillaires présentent un sphincter précapillaire qui sert à fermer la lumière. On trouve deux types de jonctions au niveau du sphincter : - Jonction myoneurale : les terminaisons nerveuses qui sont en contact avec les cellules musculaires exercent une stimulation constante de ces dernières. - Jonction myoépithéliale : les cellules musculaires, en se contractant, tirent sur les cellules endothéliales qui deviennent moins larges et plus hautes, maintenant ainsi la lumière fermée. On distingue également deux sortes de capillaires : 1- Les capillaires typiques : Ils sont représentés par les capillaires de jonction (unissent l’artériole à la veinule) et les capillaires vrais (naissent de l’artériole ou du capillaire de jonction). Sa paroi comprend : o Un endothélium dont les cellules sont faibles en organite et dont la membrane plasmique émet des invaginations qui sont à l’origine de vésicules de pinocytose. L’endothélium est parfois discontinu. Ces cellules sont jointives par leurs faces apposées et peuvent avoir des rapports de type : affrontement, engrènement ou chevauchement. o Une membrane basale parfois doublée de fibres de réticuline. o Des formations périthéliales notamment des péricytes qui aident à propulser le sang de par leur contraction.
  • 5. Faculté de médecine d’Alger – 2ème année – 2016/2017 – Adam M. Roumani - Histologie – 5 2- Les capillaires atypiques : Il en existe deux : o Les capillaires embryonnaires : composés d’un endothélium syncytial. o Les capillaires sinusoïdes : qui possèdent un endothélium discontinu et dépourvu de membrane basale. Parfois entouré de fibres de réticuline. On les trouve principalement dans les organes de la trame hématopoïétique. E. Système lymphatique Il suit la hiérarchie suivante : capillaires  veinules  veines  tronc (canal thoracique ou canal lymphatique)  veine subclavière. Dans le trajet des veines lymphatique, l’on note la présence de ganglions lymphatiques riches en LT, LB, et macrophages. Les veines lymphatiques sont également valvulées. Elles présentent un endothélium, une couche de fibres élastiques et des fibres musculaires. La paroi du tronc quant à elle est beaucoup plus épaisse. Elle se distingue par la présence de trois tuniques plus ou moins individualisées : - Une intima. - Une média conjonctivo-musculaire. - Une adventice conjonctivo-élastique. F. Pathologies :