SlideShare une entreprise Scribd logo
Axe hypothalamo-hypophysaire :
physiologie et explorations
Préparation du concours du résidanat
Avril 2009
Question 1 : énumérer les 3 principaux organes impliqués dans
le système neuroendocrinien?
Réponse:
1- L’hypothalamus
2- L’hypophyse
3- Les glandes endocrines
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
Zone située à la base de
l’encéphale dans le
plancher du 3ème
ventricule
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
Hypothalamus se
compose de 7 noyaux
distincts
Question 2:
Quels sont les noyaux hypothalamiques
impliqués dans le système neuroendocrine?
Réponse:
1- Noyau arqué
2- Noyau supraoptique
3- Noyau paraventriculaire
Question 3:
Préciser pour chaque noyau les produits de
sécrétions et les organes cibles?
Le noyau arqué de l’hypothalamus
• Produit les neurohormones hypophysiotropes
• Agissent sur les cellules endocrines de l'hypophyse
• On appelle aussi cette partie neurosécrétrice de
l’hypothalamus, le système parvocellulaire car les
neurones du noyau arqué ont un petit corps cellulaire
(parvi = petit).
Les noyaux paraventriculaire et supraoptique
• Produisent les neurohormones hypothalamiques
ocytocine et vasopressine
• On l’appelle aussi le système magnocellulaire
(magnus = grand).
• A la différence des neurohormones hypophysiotropes,
l'ocytocine et la vasopressine agissent directement sur les
organes effecteurs.
Question 4:
Les neurohormones sont :
A- libérées dans la circulation
B- produites par les neurones hypothalamiques
C- n’agissent pas sur les cellules endocrines
D- peuvent être des vecteurs de stimulation
E – peuvent agir directement sur les organes effecteurs
Réponse: A-B-D-E
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
Question 5:
Les hormones antéhypophysaires :
A- sont au nombre de 4
B- sont produites et libérées par les cellules endocrines
de l’antéhypophyse
C- sont sous le contrôle des neurohormones
hypophysiotropes
D- ont une action directe au niveau des glandes
endocrines
E- agissent uniquement au niveau des glandes
endocrines
Réponse: B-C
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
Question 6:
La pro-opio-mélanocortine (POMC) :
A- n’est synthétisée que par les cellules corticotropes
tumorales
B- est codée par le 3ème
exon du gène de la POMC
C- libère l’ACTH sous l’action de la prohormone
convertase 1
D- subit, dans la cellule corticotrope, un clivage
enzymatique au niveau de 9 sites
E- peut libérer la β LPH et la β endorphine
Réponse: BCE
La POMC
• Dans les cellules corticotropes normales, l’ACTH
est synthétisée à partir d’un précurseur la
POMC
• Gène : Chromosome 2
La POMC
• La POMC va subir une maturation (clivage
protéolytique, transformation biochimique).
• La protéolyse implique 9 sites de clivages.
• Seuls 4 seront utilisés dans l’anté hypophyse
humaine pour aboutir à 6 peptides.
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
Question 7
La somatostatine inhibe la sécrétion de :
A. La corticotropine releasing hormone (CRH)
B. L’hormone de croissance (GH)
C. L’insuline
D. La gonadolibérine (GnRH)
E. La thyréostimuline (TSH)
Réponse : ABCE
Effets inhibiteurs de la somatostatine
InhibitionInhibition
Hypothalamus TRH
CRH
Hypophyse TSH
GH
ACTH
Pancréas Insuline
Glucagon
Question 8
La TRH (Thyréolibérine) stimule la sécrétion de :
A.ACTH
B.GH
C.TSH
D.ADH
E.Prolactine
Réponses : C E
Hormones hypothalamiques à action hypophysaire
GnRH
Gonadolibérin:
Gonadotropin
Releasing
Hormone
LH, FSH
CRH
Corticolibérine:
Corticotropin-
Releasing Hormone
ACTH
TRH
Thyrolibérine:
Thyrotropin-
Releasing
Hormone
GHRH
Somatolibérine
Growth
Hormone-
Releasing
Hormone
GHIH
Somatostatine:
Growth
Hormone-
Inhibiting
Hormone
TSH PRL GH
+ +
+ + -+
Question 9
L’Ocytocine est une hormone hypothalamique synthétisée
au niveau des noyaux :
A. Ventromédian
B. Supraoptique
C. Paraventriculaire
D. Postérieur
E. dorsomédian
Réponse : C
Noyaux Hypothalamiques
Noyau paraventriculare
Ocytocine
Question 10
L’hormone anti diurétique (ADH ) est synthétisée
par :
A. la corticosurrénale
B. l’appareil juxtaglomérulaire
C. l’antéhypophyse
D. la posthypophyse
E. l’hypothalamus
Réponse : E
Noyaux Hypothalamiques
Noyau supra optique
ADH
Noyau paraventriculare
Ocytocine
± ADH
Question 11
L’ ADH a un effet direct sur:
A. la réabsorption de l’eau
B. la réabsorption de sodium
C. la filtration glomérulaire
D. la vasomotricité
E. la sécrétion d’ACTH
Réponse : A D E
L’hormone antidiurétique agit au niveau de:
A. Glomérule
B. Tube proximal
C. Branche ascendante de l’anse de Henlé
D. Du tube distal
E. Du canal collecteur
Question 12
Réponses : D E
Action de L’ADH
Augmentation de la réabsorption de l’eau
Réduit la perte d’eau par transpiration
Vasoconstriction des artérioles
Action rénale de l’ADH
2 types de récepteurs:
Récepteurs V1: muscles lisses
Récepteurs V2: Tubule rénal /action rénale
Concernant la régulation de l’ADH :
A. L’hyperosmolarité stimule la sécrétion d’ADH
B. La déshydratation stimule la sécrétion d’ADH
C. La soif inhibe la sécrétion d’ADH
D. L’hypokaliémie diminue la réponse à l’ADH
E. L’hypercalcémie augmente la réponse à l’ADH
Question 13
Réponses : A,B,D
Hormones de la post-hypophyse: Neurohormones
Ocytocine
ADH = vasopressine
Calculez la clairance de l’eau libre et interprétez le
résultat dans la situation suivante :
• Osmolarité plasmatique = 350 mosm/l
• Osmolarité urinaire = 280 mosm/l
• Diurèse 4 litres / 24 heure
Question 14
Réponse
CH2O = V (1-Uosm/Posm)
= 4 (1-280/350)
= 0,8
CH2O positive contrastant avec une hyperosmolarité
plasmatique.
Ce qui signifie un manque d’ADH ou un défaut de son action
Clairance de l’eau libre
CH2O = V (1-Uosm/Posm)
L’action de ces hormones se fait de la manière suivante :
A/ LH agit directement sur la synthèse de testostérone
B/ FSH induit une spermatogénèse par l’intermédiaire de
l’inhibine B
C/ GH n’a qu’une action directe sur les organes cibles
D/TSH induit la synthèse d’hormones thyroïdiennes par action
directe sur la cellule thyroïdienne
E/ L’ACTH est active sur ses cellules cibles si elle est liée à la
MSH
Question 15
Réponses : A D
Concernant le mode d’action de ces hormones :
A/ la GH agit parfois par le biais l’IGF2
B/ la prolactine stimule directement la glande mammaire
C/ La FSH a une action directe chez l’homme et indirecte chez la
femme
D/ la LH a toujours une action directe
E/ la TSH agit parfois par le biais de l’IGF1
Question 16
Réponses : B D
Hormones Action directe Action indirecte
GH + +
LH + -
FSH + -
PROLACTINE + -
TSH + -
ACTH + -
classer les hormones antéhypophysaires
selon leurs actions directes et indirectes
Hormones 7 domaines
transmembranaires
lié à la protéine G
famille des
cytokines/facteur
de croissance
GH - +
LH + -
FSH + -
PROLACTINE - +
TSH + -
ACTH + -
Mécanisme d’action : type de récepteur
Récepteur GH, Prolactine
Récepteur LH,FSH,ACTH,TSH
• La GH agit au niveau de ses organes cibles soit
directement, soit par l’intermédiaire de la stimulation
d’un facteur de croissance (IGF1)
• IGF1 produit essentiellement au niveau du foie et
libéré dans la circulation, mais peut être produit
localement au niveau de chaque organe cible.
Mécanisme d’action de la GH
Concernant les effets métaboliques de la GH :
A/ Elle a un effet lipolytique lié à son effet anti-insuline
B/ Elle inhibe l’utilisation cellulaire du glucose
C/ Elle a un effet anti-natriurétique
D/ Elle a une action sur la croissance via les chondrocytes
E/ Elle n’agit pas sur le métabolisme protéique
Question 17
Réponses : A B C D
• Effet lipolytique lié à son effet anti-insuline.
Hydrolyse les triglycérides
Stimule le transport des acides gras libres vers le foie.
• Métabolisme glucidique: action liée essentiellement à
son effet anti-insuline.
Inhibe l’utilisation du glucose
joue un rôle important dans la réponse à l’hypoglycémie.
• L’effet sur le métabolisme protéique se fait par le
biais de l’IGF1.
Effets de la GH
Effets de la GH
• L’action sur la croissance se fait via la
stimulation des chondrocytes (prolifération), il
s’agit d’un effet direct de la GH.
• La GH a un effet anti-natriurétique qui se
traduit par une augmentation de la
volémie.
• L’augmentation de la réabsorption sodée est
liée à un effet direct de la GH et à un effet
indirect par l’intermédiaire du système rénine
angiotensine.
Question 18
A l’état physiologique, les gonadotrophines :
A/ LH stimule la sécrétion de testostérone par la
cellule de Leydig
B/ LH stimule la production d’androgènes par les
cellules de la thèque
C/ FSH stimule l’expression de l’aromatase au niveau
des cellules de la granulosa
D/ FSH est nécessaire au maintien et à l’initiation de la
spermatogénèse
E/ La synthèse de l’oestradiol chez la femme se fait en
présence de LH seule
Réponses : A, B, C, D
Pendant la phase folliculaire.
La production de LH et FSH est stimulée par la
GnRH de façon constante au cours de la première
partie de la phase folliculaire .
Ceci conduit à une sécrétion également constante
des hormones sexuelles (essentiellement les
oestrogènes car les ovaires ne sécrètent
quasiment pas de progestérone pendant la phase
folliculaire).
• La LH agit sur les cellules de la couche externe du
follicule ovarien, la thèque, alors que la FSH agit sur la
couche interne, la granulosa .
• la LH induit la sécrétion d’androgènes par la thèque, ces
androgènes migrent dans la granulosa ou ils subissent
une conversion enzymatique (par l’aromatase) en
oestrogènes.
• La granulosa assure aussi sa propre synthèse
d’oestrogènes qui est déclenchée par la FSH.
• L’inhibine agit négativement sur l’adénohypophyse afin de
réduire la libération de FSH, pendant toute la phase
folliculaire.
Synthèse des stéroïdes ovariens
Androgènes
Estrogènes
Aromatase
Régulation de la synthèse des
stéroïdes ovariens
Les oestrogènes développent une action
en deux temps :
- en début de phase folliculaire,
alors que la concentration en oestrogènes
est faible, ils freinent la sécrétion de GnRH,
FSH et LH,
- en fin de phase folliculaire la
concentration plasmatique d’oestrogènes
est maximale et provoque un rétrocontrôle
positif sur l’axe hypothalamo-
hypophysaire.
Ce rétrocontrôle positif permet une
libération accrue de LH et FSH en fin de
phase de folliculaire.
Ce pic de concentration de LH déclenche
l’ovulation et la formation du corps jaune.
Dans les testicules :
- les cellules de Sertoli soutiennent la
maturation des spermatozoïdes
- les cellules de Leydig produisent la
testostérone.
la FSH a pour cibles les cellules de Sertoli qui
stimulent alors la spermatogenèse
la LH agit sur les cellules de Leydig pour qu’elles
sécrètent la testostérone.
Régulation endocrine de la reproduction chez
l’homme
La testostérone est une hormone multi-fonctionnelle :
• elle agit localement sur les cellules de Sertoli (action
paracrine) afin de participer à la stimulation de la
spermatogenèse
• elle exerce un rétrocontrôle inhibiteur sur
l’hypothalamus (GnRH) et l’hypophyse (LH).
• La testostérone n’affecte pas la FSH, c’est l’inhibine
produite par les cellules de Sertoli, qui freine la
sécrétion hypophysaire de FSH.
L’action physiologique de l’ACTH consiste en une:
A/ Stimulation de la production de glucocorticoïdes
B/ Stimulation de la production de minéralocorticoïdes
C/ Stimulation de la production d’androgènes
D/ Stimulation de la production de catécholamines
E/ Inhibition de la synthèse de glucagon
Question 19
Réponses : A,B,C,
L'ACTH est un polypeptide constitué de 39 aa,
Elle stimule les trois zones du cortex de la glande surrénale :
- la zone glomérulée qui produit les minéralocorticoïdes
(aldostérone, corticostérone)
- la zone fasciculée, qui produit les glucocorticoïdes (cortisol)
- la zone réticulée, qui produit les androgènes
(déhydroépiandrostérone, androstènedione, testostérone)
ACTH
- L'ACTH est une hormone à rythme circadien et
sécrétion pulsatile
-Sa concentration sanguine est maximale juste avant le
pic de cortisol se situant chez l'homme avant le réveil
(vers 6h00 du matin), et minimal le soir (vers 23h00)
avant le coucher.
ACTH
La sécrétion de :
A/ L’ACTH est inhibée par le cortisol
B/ FSH est inhibée par l’inhibine
C/ GH est stimulée par l’hypoglycémie
D/ Prolactine est inhibée par les estrogènes
E/ TSH est inhibée par la FT3
Question 20
Réponses : A, B, C, E
Il y a inhibition de la sécrétion de :
A/ GH par l’hyperglycémie
B/ LH par l’hypoestrogénie
C/ ADH par l’hyperosmolarité plasmatique
D/ TSH par l’hyperthyroxinémie
E/ Prolactine par l’hyperandrogénie
Question 21
Réponses : A, D
En cas de stress il y a hypersécrétion de :
A/ GH
B/ ACTH
C/ FSH
D/ ADH
E/ TSH
Question 22
Réponses : A, B, D
Régulation de la synthèse de l’ACTH
Régulation de la synthèse de la GH
Hyperglycémie
-
Régulation de la synthèse de TSH
Régulation de la synthèse de Prolactine
18. axe hypothalamo hypophysaire  physiologie et exploration
Régulation de la synthèse de Prolactine
Merci pour votre attention

Contenu connexe

Tendances

Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Nouhoum L Traore
 
cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012
chu batna
 
Guide des examens biologiques
Guide des examens  biologiquesGuide des examens  biologiques
Guide des examens biologiques
S/Abdessemed
 
Recepteurs hormonaux et mecanisme daction
Recepteurs hormonaux et mecanisme dactionRecepteurs hormonaux et mecanisme daction
Recepteurs hormonaux et mecanisme daction
killua zoldyck
 
2- HEMOLYSE NORMALE ET PATHOLOGIQUE DR HAMOUDA 2020.pdf
2- HEMOLYSE NORMALE ET PATHOLOGIQUE DR HAMOUDA 2020.pdf2- HEMOLYSE NORMALE ET PATHOLOGIQUE DR HAMOUDA 2020.pdf
2- HEMOLYSE NORMALE ET PATHOLOGIQUE DR HAMOUDA 2020.pdf
Ramonson Pierre-louis
 
Dosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol totalDosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol total
S/Abdessemed
 
Physiologie des-grandes-fonctions
Physiologie des-grandes-fonctionsPhysiologie des-grandes-fonctions
Physiologie des-grandes-fonctions
Mohamed Sadek BACHENE
 
Acidocétose diabétique
Acidocétose diabétiqueAcidocétose diabétique
Acidocétose diabétique
Sirine Ben Dhiab
 
SyndrôMe MononucléOsique
SyndrôMe MononucléOsiqueSyndrôMe MononucléOsique
SyndrôMe MononucléOsique
Lo Lo
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
S/Abdessemed
 
CHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenirCHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenir
Claude EUGENE
 
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHACAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
Dr Riyadh Essefi
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaire
hind henzazi
 

Tendances (20)

Les anémies
Les  anémiesLes  anémies
Les anémies
 
Les hépatomégalies 2012
Les hépatomégalies 2012Les hépatomégalies 2012
Les hépatomégalies 2012
 
Pr. Bamou
Pr. BamouPr. Bamou
Pr. Bamou
 
Les ictères 2012
Les ictères 2012Les ictères 2012
Les ictères 2012
 
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
Prise en charge de la drepanocytose chez l'enfant 2016
 
cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012
 
Guide des examens biologiques
Guide des examens  biologiquesGuide des examens  biologiques
Guide des examens biologiques
 
Recepteurs hormonaux et mecanisme daction
Recepteurs hormonaux et mecanisme dactionRecepteurs hormonaux et mecanisme daction
Recepteurs hormonaux et mecanisme daction
 
Hypothyroidie
HypothyroidieHypothyroidie
Hypothyroidie
 
2- HEMOLYSE NORMALE ET PATHOLOGIQUE DR HAMOUDA 2020.pdf
2- HEMOLYSE NORMALE ET PATHOLOGIQUE DR HAMOUDA 2020.pdf2- HEMOLYSE NORMALE ET PATHOLOGIQUE DR HAMOUDA 2020.pdf
2- HEMOLYSE NORMALE ET PATHOLOGIQUE DR HAMOUDA 2020.pdf
 
La sécrétion biliaire 2012
La sécrétion biliaire 2012La sécrétion biliaire 2012
La sécrétion biliaire 2012
 
Dosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol totalDosage du cholestérol total
Dosage du cholestérol total
 
Physiologie des-grandes-fonctions
Physiologie des-grandes-fonctionsPhysiologie des-grandes-fonctions
Physiologie des-grandes-fonctions
 
Acidocétose diabétique
Acidocétose diabétiqueAcidocétose diabétique
Acidocétose diabétique
 
Hepatomegalies
HepatomegaliesHepatomegalies
Hepatomegalies
 
SyndrôMe MononucléOsique
SyndrôMe MononucléOsiqueSyndrôMe MononucléOsique
SyndrôMe MononucléOsique
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
 
CHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenirCHOLESTASE Conduite à tenir
CHOLESTASE Conduite à tenir
 
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHACAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
CAT devant des Oedemes des Membres Iinférieurs. Pr.Jamil HACHICHA
 
Le syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaireLe syndrome de condensation pulmonaire
Le syndrome de condensation pulmonaire
 

En vedette

Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2 Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2
Elisa Marsaud
 
Axe h h +fonction thyroidienne+ fonction ovarienne
Axe h h +fonction thyroidienne+ fonction ovarienneAxe h h +fonction thyroidienne+ fonction ovarienne
Axe h h +fonction thyroidienne+ fonction ovarienne
Nisrine Bouji
 
B39 la cellule 2009 ++++
B39   la cellule 2009 ++++B39   la cellule 2009 ++++
B39 la cellule 2009 ++++
Nisrine Bouji
 
L insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysaireL insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysaire
laamlove
 
B40 tératogenèse
B40   tératogenèseB40   tératogenèse
B40 tératogenèse
Nisrine Bouji
 
Terato mabrouka
Terato mabroukaTerato mabrouka
Terato mabrouka
Nisrine Bouji
 
Les comas-new-2015
Les comas-new-2015Les comas-new-2015
Les comas-new-2015
Nisrine Bouji
 
Cours les ecosanoides
Cours les ecosanoides Cours les ecosanoides
Cours les ecosanoides
Nisrine Bouji
 
Régulation de la glycémie "homéostasie glycémique"
 Régulation de la glycémie  "homéostasie glycémique"  Régulation de la glycémie  "homéostasie glycémique"
Régulation de la glycémie "homéostasie glycémique"
Nadia Terranti
 
Aquaporin and vaptan
Aquaporin and vaptanAquaporin and vaptan
Aquaporin and vaptan
Ayusmati Thakur
 
Cat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteCat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive haute
Nisrine Bouji
 
Vasoactive drugs
Vasoactive drugsVasoactive drugs
Vasoactive drugs
Louis law Mwadziwana
 
Vasopressin dan perawatan intensif
Vasopressin dan perawatan intensifVasopressin dan perawatan intensif
Vasopressin dan perawatan intensif
Nur Hajriya
 
Vasoactive amines
Vasoactive aminesVasoactive amines
Vasoactive amines
Arya Anish
 
Vasoactive agents
Vasoactive agentsVasoactive agents
Vasoactive agents
Nithiya Selvam
 
Vasopressin agonista and antagonist
Vasopressin agonista and antagonistVasopressin agonista and antagonist
Vasopressin agonista and antagonist
Prasheeta V P
 
Vasoactive drugs
Vasoactive drugsVasoactive drugs
Vasoactive drugs
Ahmed Galal Mohamed
 
Vasoactive drugs
Vasoactive drugsVasoactive drugs
Vasoactive drugs
drucsamal
 
Nitric Oxide and its utility
Nitric Oxide and its utilityNitric Oxide and its utility
Nitric Oxide and its utility
Dr Ketan Asawalle
 
nitric oxide
nitric oxidenitric oxide
nitric oxide
abhay yadav
 

En vedette (20)

Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2 Introduction physiologie humaine partie 2
Introduction physiologie humaine partie 2
 
Axe h h +fonction thyroidienne+ fonction ovarienne
Axe h h +fonction thyroidienne+ fonction ovarienneAxe h h +fonction thyroidienne+ fonction ovarienne
Axe h h +fonction thyroidienne+ fonction ovarienne
 
B39 la cellule 2009 ++++
B39   la cellule 2009 ++++B39   la cellule 2009 ++++
B39 la cellule 2009 ++++
 
L insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysaireL insuffisance antã©_hypophysaire
L insuffisance antã©_hypophysaire
 
B40 tératogenèse
B40   tératogenèseB40   tératogenèse
B40 tératogenèse
 
Terato mabrouka
Terato mabroukaTerato mabrouka
Terato mabrouka
 
Les comas-new-2015
Les comas-new-2015Les comas-new-2015
Les comas-new-2015
 
Cours les ecosanoides
Cours les ecosanoides Cours les ecosanoides
Cours les ecosanoides
 
Régulation de la glycémie "homéostasie glycémique"
 Régulation de la glycémie  "homéostasie glycémique"  Régulation de la glycémie  "homéostasie glycémique"
Régulation de la glycémie "homéostasie glycémique"
 
Aquaporin and vaptan
Aquaporin and vaptanAquaporin and vaptan
Aquaporin and vaptan
 
Cat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive hauteCat devant une hémorragie digestive haute
Cat devant une hémorragie digestive haute
 
Vasoactive drugs
Vasoactive drugsVasoactive drugs
Vasoactive drugs
 
Vasopressin dan perawatan intensif
Vasopressin dan perawatan intensifVasopressin dan perawatan intensif
Vasopressin dan perawatan intensif
 
Vasoactive amines
Vasoactive aminesVasoactive amines
Vasoactive amines
 
Vasoactive agents
Vasoactive agentsVasoactive agents
Vasoactive agents
 
Vasopressin agonista and antagonist
Vasopressin agonista and antagonistVasopressin agonista and antagonist
Vasopressin agonista and antagonist
 
Vasoactive drugs
Vasoactive drugsVasoactive drugs
Vasoactive drugs
 
Vasoactive drugs
Vasoactive drugsVasoactive drugs
Vasoactive drugs
 
Nitric Oxide and its utility
Nitric Oxide and its utilityNitric Oxide and its utility
Nitric Oxide and its utility
 
nitric oxide
nitric oxidenitric oxide
nitric oxide
 

Similaire à 18. axe hypothalamo hypophysaire physiologie et exploration

Hhh diapo.ppt.2012 2013
Hhh diapo.ppt.2012 2013Hhh diapo.ppt.2012 2013
Hhh diapo.ppt.2012 2013
Bama Tiziri
 
Axehthpo cours
Axehthpo coursAxehthpo cours
Axehthpo cours
laamlove
 
Systeme endocrinien
Systeme endocrinienSysteme endocrinien
Systeme endocrinien
Mehdi Razzok
 
Cycle menstruel
Cycle menstruelCycle menstruel
Cycle menstruel
makani1964
 
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
KevinMapwata
 
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
KevinMapwata
 
1601041.ppt
1601041.ppt1601041.ppt
1601041.ppt
BenZinaAsma
 
Qcm supplementaires biochimie_-_purpan
Qcm supplementaires biochimie_-_purpanQcm supplementaires biochimie_-_purpan
Qcm supplementaires biochimie_-_purpan
killua zoldyck
 
BTS diététique Systeme endocrinien
BTS diététique Systeme endocrinienBTS diététique Systeme endocrinien
BTS diététique Systeme endocrinien
FranckRencurel
 
Chapitre I - Endocrinologie Moléculaire LBMC-3 Dr. Slimen Selmi-2022-2023.pdf
Chapitre I - Endocrinologie Moléculaire LBMC-3 Dr. Slimen Selmi-2022-2023.pdfChapitre I - Endocrinologie Moléculaire LBMC-3 Dr. Slimen Selmi-2022-2023.pdf
Chapitre I - Endocrinologie Moléculaire LBMC-3 Dr. Slimen Selmi-2022-2023.pdf
SlimenSelmi
 
Stimulation de l'ovulation en fiv
Stimulation de l'ovulation en fivStimulation de l'ovulation en fiv
Stimulation de l'ovulation en fiv
chunefissahamoud
 
2 2 courbiere_cycle_menstruel
2 2 courbiere_cycle_menstruel2 2 courbiere_cycle_menstruel
2 2 courbiere_cycle_menstruel
astrid648
 
GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770
 GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770 GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770
GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770
Eugène NJEBARIKANUYE
 
BTS diététique La regulation de la prise alimentaire
BTS diététique La regulation de la prise alimentaireBTS diététique La regulation de la prise alimentaire
BTS diététique La regulation de la prise alimentaire
FranckRencurel
 
Pathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenalesPathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenales
Patou Conrath
 
Les Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Les Antiinflammatoires stéroïdiens poburLes Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Les Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Nachimy
 
PHYSIOLOGIE_SANG.pdf pour les personnels médicaux
PHYSIOLOGIE_SANG.pdf pour les personnels médicauxPHYSIOLOGIE_SANG.pdf pour les personnels médicaux
PHYSIOLOGIE_SANG.pdf pour les personnels médicaux
meusmilson33
 
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
Didier Cosserat
 

Similaire à 18. axe hypothalamo hypophysaire physiologie et exploration (20)

Hhh diapo.ppt.2012 2013
Hhh diapo.ppt.2012 2013Hhh diapo.ppt.2012 2013
Hhh diapo.ppt.2012 2013
 
Axehthpo cours
Axehthpo coursAxehthpo cours
Axehthpo cours
 
Systeme endocrinien
Systeme endocrinienSysteme endocrinien
Systeme endocrinien
 
Cycle menstruel
Cycle menstruelCycle menstruel
Cycle menstruel
 
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
 
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
Tp d'histologie g2 biomed u.o.b groupe 9
 
1601041.ppt
1601041.ppt1601041.ppt
1601041.ppt
 
Qcm supplementaires biochimie_-_purpan
Qcm supplementaires biochimie_-_purpanQcm supplementaires biochimie_-_purpan
Qcm supplementaires biochimie_-_purpan
 
BTS diététique Systeme endocrinien
BTS diététique Systeme endocrinienBTS diététique Systeme endocrinien
BTS diététique Systeme endocrinien
 
Chapitre I - Endocrinologie Moléculaire LBMC-3 Dr. Slimen Selmi-2022-2023.pdf
Chapitre I - Endocrinologie Moléculaire LBMC-3 Dr. Slimen Selmi-2022-2023.pdfChapitre I - Endocrinologie Moléculaire LBMC-3 Dr. Slimen Selmi-2022-2023.pdf
Chapitre I - Endocrinologie Moléculaire LBMC-3 Dr. Slimen Selmi-2022-2023.pdf
 
Stimulation de l'ovulation en fiv
Stimulation de l'ovulation en fivStimulation de l'ovulation en fiv
Stimulation de l'ovulation en fiv
 
stress
stress stress
stress
 
2 2 courbiere_cycle_menstruel
2 2 courbiere_cycle_menstruel2 2 courbiere_cycle_menstruel
2 2 courbiere_cycle_menstruel
 
GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770
 GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770 GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770
GYNECOLOGIE COURS538e026fbd770
 
BTS diététique La regulation de la prise alimentaire
BTS diététique La regulation de la prise alimentaireBTS diététique La regulation de la prise alimentaire
BTS diététique La regulation de la prise alimentaire
 
Pathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenalesPathologies des glandes surrenales
Pathologies des glandes surrenales
 
Hormono1
Hormono1Hormono1
Hormono1
 
Les Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Les Antiinflammatoires stéroïdiens poburLes Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
Les Antiinflammatoires stéroïdiens pobur
 
PHYSIOLOGIE_SANG.pdf pour les personnels médicaux
PHYSIOLOGIE_SANG.pdf pour les personnels médicauxPHYSIOLOGIE_SANG.pdf pour les personnels médicaux
PHYSIOLOGIE_SANG.pdf pour les personnels médicaux
 
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
La glaire cervicale. Sa modification par les pathologies et les traitements. ...
 

18. axe hypothalamo hypophysaire physiologie et exploration

  • 1. Axe hypothalamo-hypophysaire : physiologie et explorations Préparation du concours du résidanat Avril 2009
  • 2. Question 1 : énumérer les 3 principaux organes impliqués dans le système neuroendocrinien? Réponse: 1- L’hypothalamus 2- L’hypophyse 3- Les glandes endocrines
  • 4. Zone située à la base de l’encéphale dans le plancher du 3ème ventricule
  • 6. Hypothalamus se compose de 7 noyaux distincts
  • 7. Question 2: Quels sont les noyaux hypothalamiques impliqués dans le système neuroendocrine? Réponse: 1- Noyau arqué 2- Noyau supraoptique 3- Noyau paraventriculaire
  • 8. Question 3: Préciser pour chaque noyau les produits de sécrétions et les organes cibles?
  • 9. Le noyau arqué de l’hypothalamus • Produit les neurohormones hypophysiotropes • Agissent sur les cellules endocrines de l'hypophyse • On appelle aussi cette partie neurosécrétrice de l’hypothalamus, le système parvocellulaire car les neurones du noyau arqué ont un petit corps cellulaire (parvi = petit).
  • 10. Les noyaux paraventriculaire et supraoptique • Produisent les neurohormones hypothalamiques ocytocine et vasopressine • On l’appelle aussi le système magnocellulaire (magnus = grand). • A la différence des neurohormones hypophysiotropes, l'ocytocine et la vasopressine agissent directement sur les organes effecteurs.
  • 11. Question 4: Les neurohormones sont : A- libérées dans la circulation B- produites par les neurones hypothalamiques C- n’agissent pas sur les cellules endocrines D- peuvent être des vecteurs de stimulation E – peuvent agir directement sur les organes effecteurs Réponse: A-B-D-E
  • 15. Question 5: Les hormones antéhypophysaires : A- sont au nombre de 4 B- sont produites et libérées par les cellules endocrines de l’antéhypophyse C- sont sous le contrôle des neurohormones hypophysiotropes D- ont une action directe au niveau des glandes endocrines E- agissent uniquement au niveau des glandes endocrines Réponse: B-C
  • 17. Question 6: La pro-opio-mélanocortine (POMC) : A- n’est synthétisée que par les cellules corticotropes tumorales B- est codée par le 3ème exon du gène de la POMC C- libère l’ACTH sous l’action de la prohormone convertase 1 D- subit, dans la cellule corticotrope, un clivage enzymatique au niveau de 9 sites E- peut libérer la β LPH et la β endorphine Réponse: BCE
  • 18. La POMC • Dans les cellules corticotropes normales, l’ACTH est synthétisée à partir d’un précurseur la POMC • Gène : Chromosome 2
  • 19. La POMC • La POMC va subir une maturation (clivage protéolytique, transformation biochimique). • La protéolyse implique 9 sites de clivages. • Seuls 4 seront utilisés dans l’anté hypophyse humaine pour aboutir à 6 peptides.
  • 22. Question 7 La somatostatine inhibe la sécrétion de : A. La corticotropine releasing hormone (CRH) B. L’hormone de croissance (GH) C. L’insuline D. La gonadolibérine (GnRH) E. La thyréostimuline (TSH) Réponse : ABCE
  • 23. Effets inhibiteurs de la somatostatine InhibitionInhibition Hypothalamus TRH CRH Hypophyse TSH GH ACTH Pancréas Insuline Glucagon
  • 24. Question 8 La TRH (Thyréolibérine) stimule la sécrétion de : A.ACTH B.GH C.TSH D.ADH E.Prolactine Réponses : C E
  • 25. Hormones hypothalamiques à action hypophysaire GnRH Gonadolibérin: Gonadotropin Releasing Hormone LH, FSH CRH Corticolibérine: Corticotropin- Releasing Hormone ACTH TRH Thyrolibérine: Thyrotropin- Releasing Hormone GHRH Somatolibérine Growth Hormone- Releasing Hormone GHIH Somatostatine: Growth Hormone- Inhibiting Hormone TSH PRL GH + + + + -+
  • 26. Question 9 L’Ocytocine est une hormone hypothalamique synthétisée au niveau des noyaux : A. Ventromédian B. Supraoptique C. Paraventriculaire D. Postérieur E. dorsomédian Réponse : C
  • 28. Question 10 L’hormone anti diurétique (ADH ) est synthétisée par : A. la corticosurrénale B. l’appareil juxtaglomérulaire C. l’antéhypophyse D. la posthypophyse E. l’hypothalamus Réponse : E
  • 29. Noyaux Hypothalamiques Noyau supra optique ADH Noyau paraventriculare Ocytocine ± ADH
  • 30. Question 11 L’ ADH a un effet direct sur: A. la réabsorption de l’eau B. la réabsorption de sodium C. la filtration glomérulaire D. la vasomotricité E. la sécrétion d’ACTH Réponse : A D E
  • 31. L’hormone antidiurétique agit au niveau de: A. Glomérule B. Tube proximal C. Branche ascendante de l’anse de Henlé D. Du tube distal E. Du canal collecteur Question 12 Réponses : D E
  • 32. Action de L’ADH Augmentation de la réabsorption de l’eau Réduit la perte d’eau par transpiration Vasoconstriction des artérioles
  • 33. Action rénale de l’ADH 2 types de récepteurs: Récepteurs V1: muscles lisses Récepteurs V2: Tubule rénal /action rénale
  • 34. Concernant la régulation de l’ADH : A. L’hyperosmolarité stimule la sécrétion d’ADH B. La déshydratation stimule la sécrétion d’ADH C. La soif inhibe la sécrétion d’ADH D. L’hypokaliémie diminue la réponse à l’ADH E. L’hypercalcémie augmente la réponse à l’ADH Question 13 Réponses : A,B,D
  • 35. Hormones de la post-hypophyse: Neurohormones Ocytocine ADH = vasopressine
  • 36. Calculez la clairance de l’eau libre et interprétez le résultat dans la situation suivante : • Osmolarité plasmatique = 350 mosm/l • Osmolarité urinaire = 280 mosm/l • Diurèse 4 litres / 24 heure Question 14
  • 37. Réponse CH2O = V (1-Uosm/Posm) = 4 (1-280/350) = 0,8 CH2O positive contrastant avec une hyperosmolarité plasmatique. Ce qui signifie un manque d’ADH ou un défaut de son action
  • 38. Clairance de l’eau libre CH2O = V (1-Uosm/Posm)
  • 39. L’action de ces hormones se fait de la manière suivante : A/ LH agit directement sur la synthèse de testostérone B/ FSH induit une spermatogénèse par l’intermédiaire de l’inhibine B C/ GH n’a qu’une action directe sur les organes cibles D/TSH induit la synthèse d’hormones thyroïdiennes par action directe sur la cellule thyroïdienne E/ L’ACTH est active sur ses cellules cibles si elle est liée à la MSH Question 15 Réponses : A D
  • 40. Concernant le mode d’action de ces hormones : A/ la GH agit parfois par le biais l’IGF2 B/ la prolactine stimule directement la glande mammaire C/ La FSH a une action directe chez l’homme et indirecte chez la femme D/ la LH a toujours une action directe E/ la TSH agit parfois par le biais de l’IGF1 Question 16 Réponses : B D
  • 41. Hormones Action directe Action indirecte GH + + LH + - FSH + - PROLACTINE + - TSH + - ACTH + - classer les hormones antéhypophysaires selon leurs actions directes et indirectes
  • 42. Hormones 7 domaines transmembranaires lié à la protéine G famille des cytokines/facteur de croissance GH - + LH + - FSH + - PROLACTINE - + TSH + - ACTH + - Mécanisme d’action : type de récepteur
  • 45. • La GH agit au niveau de ses organes cibles soit directement, soit par l’intermédiaire de la stimulation d’un facteur de croissance (IGF1) • IGF1 produit essentiellement au niveau du foie et libéré dans la circulation, mais peut être produit localement au niveau de chaque organe cible. Mécanisme d’action de la GH
  • 46. Concernant les effets métaboliques de la GH : A/ Elle a un effet lipolytique lié à son effet anti-insuline B/ Elle inhibe l’utilisation cellulaire du glucose C/ Elle a un effet anti-natriurétique D/ Elle a une action sur la croissance via les chondrocytes E/ Elle n’agit pas sur le métabolisme protéique Question 17 Réponses : A B C D
  • 47. • Effet lipolytique lié à son effet anti-insuline. Hydrolyse les triglycérides Stimule le transport des acides gras libres vers le foie. • Métabolisme glucidique: action liée essentiellement à son effet anti-insuline. Inhibe l’utilisation du glucose joue un rôle important dans la réponse à l’hypoglycémie. • L’effet sur le métabolisme protéique se fait par le biais de l’IGF1. Effets de la GH
  • 48. Effets de la GH • L’action sur la croissance se fait via la stimulation des chondrocytes (prolifération), il s’agit d’un effet direct de la GH. • La GH a un effet anti-natriurétique qui se traduit par une augmentation de la volémie. • L’augmentation de la réabsorption sodée est liée à un effet direct de la GH et à un effet indirect par l’intermédiaire du système rénine angiotensine.
  • 49. Question 18 A l’état physiologique, les gonadotrophines : A/ LH stimule la sécrétion de testostérone par la cellule de Leydig B/ LH stimule la production d’androgènes par les cellules de la thèque C/ FSH stimule l’expression de l’aromatase au niveau des cellules de la granulosa D/ FSH est nécessaire au maintien et à l’initiation de la spermatogénèse E/ La synthèse de l’oestradiol chez la femme se fait en présence de LH seule Réponses : A, B, C, D
  • 50. Pendant la phase folliculaire. La production de LH et FSH est stimulée par la GnRH de façon constante au cours de la première partie de la phase folliculaire . Ceci conduit à une sécrétion également constante des hormones sexuelles (essentiellement les oestrogènes car les ovaires ne sécrètent quasiment pas de progestérone pendant la phase folliculaire).
  • 51. • La LH agit sur les cellules de la couche externe du follicule ovarien, la thèque, alors que la FSH agit sur la couche interne, la granulosa . • la LH induit la sécrétion d’androgènes par la thèque, ces androgènes migrent dans la granulosa ou ils subissent une conversion enzymatique (par l’aromatase) en oestrogènes. • La granulosa assure aussi sa propre synthèse d’oestrogènes qui est déclenchée par la FSH. • L’inhibine agit négativement sur l’adénohypophyse afin de réduire la libération de FSH, pendant toute la phase folliculaire.
  • 52. Synthèse des stéroïdes ovariens Androgènes Estrogènes Aromatase
  • 53. Régulation de la synthèse des stéroïdes ovariens Les oestrogènes développent une action en deux temps : - en début de phase folliculaire, alors que la concentration en oestrogènes est faible, ils freinent la sécrétion de GnRH, FSH et LH, - en fin de phase folliculaire la concentration plasmatique d’oestrogènes est maximale et provoque un rétrocontrôle positif sur l’axe hypothalamo- hypophysaire. Ce rétrocontrôle positif permet une libération accrue de LH et FSH en fin de phase de folliculaire. Ce pic de concentration de LH déclenche l’ovulation et la formation du corps jaune.
  • 54. Dans les testicules : - les cellules de Sertoli soutiennent la maturation des spermatozoïdes - les cellules de Leydig produisent la testostérone. la FSH a pour cibles les cellules de Sertoli qui stimulent alors la spermatogenèse la LH agit sur les cellules de Leydig pour qu’elles sécrètent la testostérone. Régulation endocrine de la reproduction chez l’homme
  • 55. La testostérone est une hormone multi-fonctionnelle : • elle agit localement sur les cellules de Sertoli (action paracrine) afin de participer à la stimulation de la spermatogenèse • elle exerce un rétrocontrôle inhibiteur sur l’hypothalamus (GnRH) et l’hypophyse (LH). • La testostérone n’affecte pas la FSH, c’est l’inhibine produite par les cellules de Sertoli, qui freine la sécrétion hypophysaire de FSH.
  • 56. L’action physiologique de l’ACTH consiste en une: A/ Stimulation de la production de glucocorticoïdes B/ Stimulation de la production de minéralocorticoïdes C/ Stimulation de la production d’androgènes D/ Stimulation de la production de catécholamines E/ Inhibition de la synthèse de glucagon Question 19 Réponses : A,B,C,
  • 57. L'ACTH est un polypeptide constitué de 39 aa, Elle stimule les trois zones du cortex de la glande surrénale : - la zone glomérulée qui produit les minéralocorticoïdes (aldostérone, corticostérone) - la zone fasciculée, qui produit les glucocorticoïdes (cortisol) - la zone réticulée, qui produit les androgènes (déhydroépiandrostérone, androstènedione, testostérone) ACTH
  • 58. - L'ACTH est une hormone à rythme circadien et sécrétion pulsatile -Sa concentration sanguine est maximale juste avant le pic de cortisol se situant chez l'homme avant le réveil (vers 6h00 du matin), et minimal le soir (vers 23h00) avant le coucher. ACTH
  • 59. La sécrétion de : A/ L’ACTH est inhibée par le cortisol B/ FSH est inhibée par l’inhibine C/ GH est stimulée par l’hypoglycémie D/ Prolactine est inhibée par les estrogènes E/ TSH est inhibée par la FT3 Question 20 Réponses : A, B, C, E
  • 60. Il y a inhibition de la sécrétion de : A/ GH par l’hyperglycémie B/ LH par l’hypoestrogénie C/ ADH par l’hyperosmolarité plasmatique D/ TSH par l’hyperthyroxinémie E/ Prolactine par l’hyperandrogénie Question 21 Réponses : A, D
  • 61. En cas de stress il y a hypersécrétion de : A/ GH B/ ACTH C/ FSH D/ ADH E/ TSH Question 22 Réponses : A, B, D
  • 62. Régulation de la synthèse de l’ACTH
  • 63. Régulation de la synthèse de la GH Hyperglycémie -
  • 64. Régulation de la synthèse de TSH
  • 65. Régulation de la synthèse de Prolactine
  • 67. Régulation de la synthèse de Prolactine
  • 68. Merci pour votre attention