SlideShare une entreprise Scribd logo
vatîo
rmat
Essais cliniques prometteurs, traitements croisés et nouvelles
lolécules, autant G HVSRLUV pour soigner acné, eczéma et psoriasis. Ces
innovations vont faciliter le quotidien des malades, par s. viguier-vinson
LE DOSSIER
6 17e
DE LA SEMAINE
Tous droits de reproduction réservés
PAYS :France
PAGE(S) :32-34;36
SURFACE :384 %
PERIODICITE :Hebdomadaire
JOURNALISTE :S. Viguier-Vinson
15 mars 2021 - N°1903
En cas G DFQp
Un anti-hypertenseur
HV la plus fréquente des maladies de peau.
25%des adultessouffrent longtemps G DFQp surtout
les femmes. « La prise en chargeclassique repose sur
des soinslocaux ciblant O LQIODPPD LRQ (peroxyde de
benzoyle, antibiotiques) ou la glande sébacée (réti-
noïdes), desantibiotiques oraux (cyclines) et de l'iso-
trétinoïne en comprimés dérivés de la vitamine A»,
explique le Pr Marie Beylot-Barry, dermatologue.
Les nouvelles solutions : « Un antihyperten-
seur (spironolactone) a montré son efficacité par
son action anti-androgénétique dans O DFQp de
la femme adulte. Il ne dispose pas encore G 00
(autorisation de mise sur le marché), mais il
pourrait très bien être prescrit prochainement,
dans ce contexte », précise le Pr Marie Beylot-Barry.
A O p XGH également :
des traitements to-
piques capables de
manipuler O '1 des
bactéries, de cibler
plus spécifiquement
la glande pilo-séba-
cée, ou encore G LQ
teragir avec le micro-
biote de la peau.
lé de la santé
globale, la peau
peut être fragilisée
par des maladies, des
dérèglements immunitaires, comme
par des pathologies annexes, telles
que la Covid-19. Bonne nouvelle, elle
IDL O REMH GH belles découvertes pour
nous aider à gagner en qualité de
vie... et en longévité ! Sixexperts
vous présentent les inno-
vations lesplus impor-
tantes. F
k
L-,
f
F
021
Cicatrices
Radio-fréquence
et médecine anti-
Avec les nouvelles techniques,
lescicatrices sont plus discrètes.
Les nouvelles solutions :
« La radiofréquence permet
G LQFLVHU très proprement, des
zones exposées et fragiles,
comme le visage. Et, en sutu-
rant bien au niveau des plans
profonds de la peau pour éviter
toute tension, la cicatrice est
quasi invisible », explique
le Pr Meningaud, chef du ser-
vice de chirurgie plastique et
maxillo-faciale de O K SL DO
Henri-Mondor à Créteil*. La
médecine anti-âge est davantage
mise à profit: « On peut injecter
du botox autour dela cicatrice
peu après une chirurgie, blo-
quant la tension, et appliquer
des crèmes à base G V URJqQHV
et de mélatonine. Pour corriger
des cicatrices disgracieuses,
des injections de PRP (plasma
riche enplaquettes) ou de
graisse abdominale sur les
zones creusées, sont pratiquées
à O K SL DO », ajoute le chirur-
gien. Une supplémentation de
vitamine D, de coenzyme Q10
et de magnésium est utile
pour accélérer la cicatrisation.
A savoir aussi : les panse-
ments patchs au silicone
(type Mercurochrome),
améliorent la cicatrisation
des plaies ordinaires et
limitent les boursouflures.
« En cabinet, on propose
aussi la microdermabrasion,
le needling (par micro-
aiguilles), ou le laser CO2
fractionné (entre octobre
et avril, loin des UV),
ajoute le Dr de Goursac,
médecin esthétique. Reste
le peeling fort, réservé
aux peaux claires. »
?Auteur du «Programme anti-âge du
Professeur Meningaud», éd. Bookells.
GETTY
IMAGES/ISTOCKPHOTO;
NICOLAS
JABALLAH
Les 6 experts consultés
Pr Marie Beylot-
Barry, dermato-
logue au CHU de
Bordeaux.
Dr Julien Seneschal
dermatologue
au CHU de Bordeaux et
chercheur à O ,QVHUP
Pr Laurent Mortier,
onco-dermatologue
au CHU de Lille.
Dr Catherine
de Goursac,
médecin
esthétique à Paris.
Pr Emilie Sbidian,
dermatologue à
O K SL DO Henri-
Mondor à Créteil.
Pr Jean-Paul Meningaud,
chef du service dechirur-
gie plastique et maxillo-
faciale, à Henri-Mondor.
Tous droits de reproduction réservés
PAYS :France
PAGE(S) :32-34;36
SURFACE :384 %
PERIODICITE :Hebdomadaire
JOURNALISTE :S. Viguier-Vinson
15 mars 2021 - N°1903
Cancer
de la peau
Des pas de géant
Si l'on compte encore 15 000 nouveaux
mélanomes et 130000 carcinomes cutanés
par an, on sait mieux les prévenirpar un usage
plus modéré du soleil et la consultation plus
systématique. « On voit de plus en plus de
patients à des stades débutants, dont la prise
en charge précoce augmente alors leschances
de guérison », reconnaît le Pr Laurent Mortier,
onco-dermatologue au CHU de Lille.
Les nouvelles solutions : « On pro-
gresse dans le diagnostic, grâce à des outils
révolutionnaires comme le dermatoscope
en cabinet ou le microscope confocal
pratiqué à O K SL DO afin de mieux analyser
une lésion », explique également le
Pr Laurent Mortier. Du nouveau au stade
précancéreux: O X LOLVD LRQ depuis un an,
de la photothérapie dynamique par textile
lumineux tissé de fibres optiques. Celles-
ci sont connectées à un laser afin d'éliminer
des lésions de façon indolore et sans laisser
par la suite de cicatrice.
A savoir aussi : « Les traitements
G LPPXQR KpUDSLH ont multiplié par
cinq O HVSpUDQFH de vie en dix ans,
en apprenant au système immu-
nitaire à éliminer les cellules cancé-
reuses», assure O RQFRORJXH
CHUTE y
DE CHEVEUX
/ 678 ( DU 0e'( ,1
(67+e7,48(
« Le minoxidil stimule la crois-
sance des kératinocytes et le
finastéride bloque la testostérone
au niveau des folliculesdu cuir
chevelu. Il suffit de les mélanger
dans une lotion préparée en phar-
macie sur ordonnance», assure
le Dr de Goursac*. Contre-indiqué
chez la femme enceinte.
* Auteure du « Pouvoir de l'apparence,
le physique accélérateur de
réussite», éd. Michalon.
Plaques de psoriasis
De nouveaux anticorps
Cette maladie chronique G RULJLQH
génétique, inflammatoire et environne-
mentale touche environ 2 millions de
Français. On la soulage par la cortisone
et la photothérapie, tandis que les for-
mes résistantes nécessitent des médi-
caments oraux, parfois utilisés en cas
G DU KUL H psoriasique (méthotrexate).
Les nouvelles solutions : Quinze
ans de révolution thérapeutique ont
changé le quotidien des patients.
« Les progrès de O LPPXQR KpUDSLH ont
permis le développement G DQ LFRUSV
monoclonaux ciblant des protéines
impliquées dans l'inflammation et la
formation des plaques de psoriasis,
appelées cytokines, dont font partie les
interleukines. Et récemment, des médi-
caments dits anti-interleukine 17 et 23,
en injections sous-cutanées, ont vu le
jour», explique le Pr Emilie Sbidian,
dermatologue. Les bénéfices peuvent aller
jusqu'à 90% d'amélioration, assurant
la quasi-disparition des symptômes.
Ils sont très FR HX et requièrent une
première prescription à O K SL DO
A noter, en pharmacie : la nou-
velle gamme Kertyol P.S.O. de
Ducray, au célastrol issu de la
plante Tripterygium, en plus des
autres traitements existants.
Les plantes
à la rescousse
CONTRE LES BOUTONS: 0e/ 1*(5
1 GOUTTE ' +8,/( ESSENTIELLE DE
THYM LINALOL AVEC UN 'e COU
DRE ' +8,/( 9e*e7 /( ET MASSER.
POUR LES PEAUX )5 *,/,6e(6
FAIRE INFUSER DANS / ( 8 CHAUDE
DU BAIN 150 G DE FLOCONS
' 92,1( (19(/233e6 DANS UN
SACHET EN MOUSSELINE.
Tous droits de reproduction réservés
PAYS :France
PAGE(S) :32-34;36
SURFACE :384 %
PERIODICITE :Hebdomadaire
JOURNALISTE :S. Viguier-Vinson
15 mars 2021 - N°1903
PORT DU MASQUE
LA 675 7e*,( 17, 1e
«Masque et stress augmentent l'acné chez
les adultes, observe le Dr de Goursac. Eviter les
crèmes, poudres et fonds de teint couvrants et
appliquez des soins G K JLqQH et G K GUD D LRQ
riches en vitamine C, acide glycolique ou salicy ¦
lique, ainsi TX XQ écran solaire 2 en 1 anti-acné
sur les zones non protégées par le masque. Enfin.
I le nettoyage de peau, associé à un peeling de
régénération non exfoliant, réduit O LQIODPPD ¦
tion et accélère la cicatrisation des
marques existantes.»
Eczéma
Biomédicaments et immunothérapie
contre O LQIODPPD LRQ
La dermatite atopique (ou eczéma), avec
altération de la barrière cutanée, lésions in-
flammatoires et démangeaisons, est une der-
matose fréquente. 70% des patients sont sou-
lagés par des soins locaux émollients, des
dermocorticoïdes et la photothérapie. Des
traitements immunosuppresseurs oraux,
comme la ciclosporine, V D DTXHQ aux formes
plus sévères, mais leurs effets secondaires li-
mitent leur utilisation dans le temps.
Les nouvelles solutions : la recherche
axe le développement de bio-médicaments
ou G LPPXQR PRGXOD HXUV « Il V DJL G DQ L
interleukines et des dispositifs appelés inhi-
biteurs de Jak, locaux et oraux. Ils bloquent
des cellules immunitaires responsables de
O LQIODPPD LRQ », explique le Pr Sbidian.
A noter, en pharmacie : la recherche
cosmétique cible de plus en plus le
microbiote cutané, par exemple avec
le baume Lipikar AP+M de La Roche
Posay riche en Aqua Posae Filiformis
et Microrésyl équilibrant, particuliè-
rement indiqué pour O HF pPD
Vitiligo
et pelade
Des espoirs
Ces maladies de nature inflam-
matoire et auto-immune vont béné-
ficier G XQH révolution thérapeutique.
Les nouvelles solutions : pour
ralentir le vitiligo et repigmenter,
on combine la photothérapie avec
des dermocorticoïdes pour le corps
ou des crèmes à base de tacrolimus
pour le visage. Et contre la pelade :
la cortisone, la photothérapie,
le méthotrexate, parfois associé au
minoxidil peuvent apporter une
amélioration transitoire.
A savoir aussi : «Les théra-
pies reposent sur des inhibi-
teurs de Jak qui bloquent
O HIIH négatif du système
immunitaire sur les mélano-
cytes ou le bulbe pileux. Les
traitements
1 locaux, pour le
; vitiligo, et oraux,
pour la pelade,
devraient être
disponibles
dans les an-
nées à venir»,
explique le
Pr Seneschal,
dermatologue.
Quand la Covid-19 touche la peau
De quelle
nature sont
les atteintes cutanées ?
Chez Les enfants, ado-
lescents et jeunes
adultes observés dans
le cadre G XQH étude de
La Société française de
dermatologie (COVID-
SKIN), 82% des lésions
cutanées des extrémi-
tés, liées à la Covid-19,
V DSSDUHQ DLHQ à des
engelures. La moitié
présentait des signes
infectieux modérés et
moins de 10% ont été
testés positifs. Il ne faut
pas confondre avec les
manifestations isché-
miques (moindre apport
en sang) chez des pa-
tients Covid hospitalisés
en soins intensifs, et se
présentant sous forme
de nécroses. Enfin,
G DX UHV manifestations
cutanées plus légères
ont aussi été décrites
chez 1% des patients
pour lesquels O LQIHF LRQ
Covid était confirmée.
Quels sont les
traitements proposés ?
Ceux-ci doivent être
adaptés au type de ma-
nifestations: des crèmes
cicatrisantes ou corti-
coïdes pour Les pseudo-
engelures ou des anti-
histaminiques pour
O XU LFDLUH notamment.
Tous droits de reproduction réservés
PAYS :France
PAGE(S) :32-34;36
SURFACE :384 %
PERIODICITE :Hebdomadaire
JOURNALISTE :S. Viguier-Vinson
15 mars 2021 - N°1903

Contenu connexe

Similaire à 2021 03-15-femme actuelle meningaud

2021 02-16-lavoixdunord.fr
2021 02-16-lavoixdunord.fr2021 02-16-lavoixdunord.fr
2021 02-16-lavoixdunord.fr
pbcom1998
 
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de MartiniqueNewsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
MAA-Martinique
 
Newsletter mars 2012
Newsletter mars 2012Newsletter mars 2012
Newsletter mars 2012
MAA-Martinique
 
top sante- imcas- 2015 03-03
top sante- imcas- 2015 03-03top sante- imcas- 2015 03-03
top sante- imcas- 2015 03-03
pbcom1998
 
Journée de l'Innovation 2013_Hôpitaux Universitaires de Genève et Faculté de ...
Journée de l'Innovation 2013_Hôpitaux Universitaires de Genève et Faculté de ...Journée de l'Innovation 2013_Hôpitaux Universitaires de Genève et Faculté de ...
Journée de l'Innovation 2013_Hôpitaux Universitaires de Genève et Faculté de ...
Hopitaux Universitaires de Genève
 
En savoir plus sur les brulures
En savoir plus sur les bruluresEn savoir plus sur les brulures
En savoir plus sur les brulures
drcusse
 
Article Presse EndyMed - Anti Age Magazine - Avril 2011
Article Presse EndyMed - Anti Age Magazine - Avril 2011Article Presse EndyMed - Anti Age Magazine - Avril 2011
Article Presse EndyMed - Anti Age Magazine - Avril 2011
pbcom1998
 
Herpes 2015 poly
Herpes 2015 polyHerpes 2015 poly
Herpes 2015 poly
Foued Delleli
 
2012 06-21~1817@marie france
2012 06-21~1817@marie france2012 06-21~1817@marie france
2012 06-21~1817@marie francepbcom1998
 
Article Dentapass - marie france - Aout 2012
Article Dentapass - marie france - Aout 2012Article Dentapass - marie france - Aout 2012
Article Dentapass - marie france - Aout 2012pbcom1998
 
Press Book Tear Science
Press Book Tear SciencePress Book Tear Science
Press Book Tear Science
pbcom1998
 
invitation - IMCAS 2015
invitation - IMCAS 2015invitation - IMCAS 2015
invitation - IMCAS 2015
pbcom1998
 
Revue isd n° 29
Revue isd n° 29Revue isd n° 29
16. la gynécomastie
16. la gynécomastie16. la gynécomastie
16. la gynécomastie
Clinique CICM
 
Concept global de traitements médico esthétiques. le trio des dernières génér...
Concept global de traitements médico esthétiques. le trio des dernières génér...Concept global de traitements médico esthétiques. le trio des dernières génér...
Concept global de traitements médico esthétiques. le trio des dernières génér...
Yanko Tresserra
 
Marionnaud Magazin 2010 Sommer (FR)
Marionnaud Magazin 2010 Sommer (FR)Marionnaud Magazin 2010 Sommer (FR)
Marionnaud Magazin 2010 Sommer (FR)marionnaud
 
Communiqué de Presse Mediecos / ISOBOT OXYLIFT - PB Communication - Novembre...
Communiqué de Presse Mediecos /  ISOBOT OXYLIFT - PB Communication - Novembre...Communiqué de Presse Mediecos /  ISOBOT OXYLIFT - PB Communication - Novembre...
Communiqué de Presse Mediecos / ISOBOT OXYLIFT - PB Communication - Novembre...
pbcom1998
 
Rationnel de l’utilisation des antibiotiques dans la Maladie de Verneuil
Rationnel de l’utilisation des antibiotiques dans la Maladie de Verneuil Rationnel de l’utilisation des antibiotiques dans la Maladie de Verneuil
Rationnel de l’utilisation des antibiotiques dans la Maladie de Verneuil
resoverneuil
 
Communiqué de Presse Epilight ESC Medical - Octobre 1997
Communiqué de Presse Epilight ESC Medical - Octobre 1997Communiqué de Presse Epilight ESC Medical - Octobre 1997
Communiqué de Presse Epilight ESC Medical - Octobre 1997
pbcom1998
 
Antiparasitaires
AntiparasitairesAntiparasitaires
Antiparasitaires
Mehdi Razzok
 

Similaire à 2021 03-15-femme actuelle meningaud (20)

2021 02-16-lavoixdunord.fr
2021 02-16-lavoixdunord.fr2021 02-16-lavoixdunord.fr
2021 02-16-lavoixdunord.fr
 
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de MartiniqueNewsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
Newsletter mars 2012 du centre esthétique laser de Martinique
 
Newsletter mars 2012
Newsletter mars 2012Newsletter mars 2012
Newsletter mars 2012
 
top sante- imcas- 2015 03-03
top sante- imcas- 2015 03-03top sante- imcas- 2015 03-03
top sante- imcas- 2015 03-03
 
Journée de l'Innovation 2013_Hôpitaux Universitaires de Genève et Faculté de ...
Journée de l'Innovation 2013_Hôpitaux Universitaires de Genève et Faculté de ...Journée de l'Innovation 2013_Hôpitaux Universitaires de Genève et Faculté de ...
Journée de l'Innovation 2013_Hôpitaux Universitaires de Genève et Faculté de ...
 
En savoir plus sur les brulures
En savoir plus sur les bruluresEn savoir plus sur les brulures
En savoir plus sur les brulures
 
Article Presse EndyMed - Anti Age Magazine - Avril 2011
Article Presse EndyMed - Anti Age Magazine - Avril 2011Article Presse EndyMed - Anti Age Magazine - Avril 2011
Article Presse EndyMed - Anti Age Magazine - Avril 2011
 
Herpes 2015 poly
Herpes 2015 polyHerpes 2015 poly
Herpes 2015 poly
 
2012 06-21~1817@marie france
2012 06-21~1817@marie france2012 06-21~1817@marie france
2012 06-21~1817@marie france
 
Article Dentapass - marie france - Aout 2012
Article Dentapass - marie france - Aout 2012Article Dentapass - marie france - Aout 2012
Article Dentapass - marie france - Aout 2012
 
Press Book Tear Science
Press Book Tear SciencePress Book Tear Science
Press Book Tear Science
 
invitation - IMCAS 2015
invitation - IMCAS 2015invitation - IMCAS 2015
invitation - IMCAS 2015
 
Revue isd n° 29
Revue isd n° 29Revue isd n° 29
Revue isd n° 29
 
16. la gynécomastie
16. la gynécomastie16. la gynécomastie
16. la gynécomastie
 
Concept global de traitements médico esthétiques. le trio des dernières génér...
Concept global de traitements médico esthétiques. le trio des dernières génér...Concept global de traitements médico esthétiques. le trio des dernières génér...
Concept global de traitements médico esthétiques. le trio des dernières génér...
 
Marionnaud Magazin 2010 Sommer (FR)
Marionnaud Magazin 2010 Sommer (FR)Marionnaud Magazin 2010 Sommer (FR)
Marionnaud Magazin 2010 Sommer (FR)
 
Communiqué de Presse Mediecos / ISOBOT OXYLIFT - PB Communication - Novembre...
Communiqué de Presse Mediecos /  ISOBOT OXYLIFT - PB Communication - Novembre...Communiqué de Presse Mediecos /  ISOBOT OXYLIFT - PB Communication - Novembre...
Communiqué de Presse Mediecos / ISOBOT OXYLIFT - PB Communication - Novembre...
 
Rationnel de l’utilisation des antibiotiques dans la Maladie de Verneuil
Rationnel de l’utilisation des antibiotiques dans la Maladie de Verneuil Rationnel de l’utilisation des antibiotiques dans la Maladie de Verneuil
Rationnel de l’utilisation des antibiotiques dans la Maladie de Verneuil
 
Communiqué de Presse Epilight ESC Medical - Octobre 1997
Communiqué de Presse Epilight ESC Medical - Octobre 1997Communiqué de Presse Epilight ESC Medical - Octobre 1997
Communiqué de Presse Epilight ESC Medical - Octobre 1997
 
Antiparasitaires
AntiparasitairesAntiparasitaires
Antiparasitaires
 

Plus de pbcom1998

DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
pbcom1998
 
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
pbcom1998
 
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
pbcom1998
 
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
pbcom1998
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
pbcom1998
 
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
pbcom1998
 
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
pbcom1998
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
pbcom1998
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
pbcom1998
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
pbcom1998
 
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
pbcom1998
 
2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf
pbcom1998
 
2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf
pbcom1998
 
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
pbcom1998
 
2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf
pbcom1998
 
PRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfPRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdf
pbcom1998
 
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdfDossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
pbcom1998
 
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfDOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
pbcom1998
 
2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf
pbcom1998
 
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
pbcom1998
 

Plus de pbcom1998 (20)

DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie -  19-04-2023
DP Chirurgie transgenre-Academie Nationale Chirurgie - 19-04-2023
 
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
CP Examen Clinique- Académie nationale de Chirurgie - 20 Mars 2023
 
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023DP CANCER DU PANCREAS-  Académie Nationale de Chirurgie-  17 février 2023
DP CANCER DU PANCREAS- Académie Nationale de Chirurgie- 17 février 2023
 
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023 DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
DP- Académie Nationale de Chirurgie_11 janvier 2023
 
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
CP-Partenariat Académie Nationale de Chirurgie et Invivox - Janvier 2023
 
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
CP- Académie Nationale de Chirurgie-28 novembre 2022
 
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
DP Lasers et ophtalmologie - Académie Nationale de Chirurgie-19 octobre 2022
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
 
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdfDossier de presse_Label THQSE.pdf
Dossier de presse_Label THQSE.pdf
 
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdfDossier de Presse IMCAS 2022.pdf
Dossier de Presse IMCAS 2022.pdf
 
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
Dossier de presse SOFCEP Toulouse_Invitation conférence de presse SOFCEP 2022...
 
2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf2022-02-01-Côté Santé.pdf
2022-02-01-Côté Santé.pdf
 
2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf2021-12-06-Europe 1.pdf
2021-12-06-Europe 1.pdf
 
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
2021-10-01-Coté santé Hairstetics.pdf
 
2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf2022-01-01-Intima.pdf
2022-01-01-Intima.pdf
 
PRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdfPRESS BOOK EMBODY.pdf
PRESS BOOK EMBODY.pdf
 
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdfDossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
Dossier de presse SOFCEP _avril2022.pdf
 
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdfDOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
DOSSIER PRESSE Deleo_Fev2022.pdf
 
2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf2022-09-02-AFP.pdf
2022-09-02-AFP.pdf
 
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
2022-21-01-Le Quotidien du Meìdecin.pdf
 

2021 03-15-femme actuelle meningaud

  • 1. vatîo rmat Essais cliniques prometteurs, traitements croisés et nouvelles lolécules, autant G HVSRLUV pour soigner acné, eczéma et psoriasis. Ces innovations vont faciliter le quotidien des malades, par s. viguier-vinson LE DOSSIER 6 17e DE LA SEMAINE Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :32-34;36 SURFACE :384 % PERIODICITE :Hebdomadaire JOURNALISTE :S. Viguier-Vinson 15 mars 2021 - N°1903
  • 2. En cas G DFQp Un anti-hypertenseur HV la plus fréquente des maladies de peau. 25%des adultessouffrent longtemps G DFQp surtout les femmes. « La prise en chargeclassique repose sur des soinslocaux ciblant O LQIODPPD LRQ (peroxyde de benzoyle, antibiotiques) ou la glande sébacée (réti- noïdes), desantibiotiques oraux (cyclines) et de l'iso- trétinoïne en comprimés dérivés de la vitamine A», explique le Pr Marie Beylot-Barry, dermatologue. Les nouvelles solutions : « Un antihyperten- seur (spironolactone) a montré son efficacité par son action anti-androgénétique dans O DFQp de la femme adulte. Il ne dispose pas encore G 00 (autorisation de mise sur le marché), mais il pourrait très bien être prescrit prochainement, dans ce contexte », précise le Pr Marie Beylot-Barry. A O p XGH également : des traitements to- piques capables de manipuler O '1 des bactéries, de cibler plus spécifiquement la glande pilo-séba- cée, ou encore G LQ teragir avec le micro- biote de la peau. lé de la santé globale, la peau peut être fragilisée par des maladies, des dérèglements immunitaires, comme par des pathologies annexes, telles que la Covid-19. Bonne nouvelle, elle IDL O REMH GH belles découvertes pour nous aider à gagner en qualité de vie... et en longévité ! Sixexperts vous présentent les inno- vations lesplus impor- tantes. F k L-, f F 021 Cicatrices Radio-fréquence et médecine anti- Avec les nouvelles techniques, lescicatrices sont plus discrètes. Les nouvelles solutions : « La radiofréquence permet G LQFLVHU très proprement, des zones exposées et fragiles, comme le visage. Et, en sutu- rant bien au niveau des plans profonds de la peau pour éviter toute tension, la cicatrice est quasi invisible », explique le Pr Meningaud, chef du ser- vice de chirurgie plastique et maxillo-faciale de O K SL DO Henri-Mondor à Créteil*. La médecine anti-âge est davantage mise à profit: « On peut injecter du botox autour dela cicatrice peu après une chirurgie, blo- quant la tension, et appliquer des crèmes à base G V URJqQHV et de mélatonine. Pour corriger des cicatrices disgracieuses, des injections de PRP (plasma riche enplaquettes) ou de graisse abdominale sur les zones creusées, sont pratiquées à O K SL DO », ajoute le chirur- gien. Une supplémentation de vitamine D, de coenzyme Q10 et de magnésium est utile pour accélérer la cicatrisation. A savoir aussi : les panse- ments patchs au silicone (type Mercurochrome), améliorent la cicatrisation des plaies ordinaires et limitent les boursouflures. « En cabinet, on propose aussi la microdermabrasion, le needling (par micro- aiguilles), ou le laser CO2 fractionné (entre octobre et avril, loin des UV), ajoute le Dr de Goursac, médecin esthétique. Reste le peeling fort, réservé aux peaux claires. » ?Auteur du «Programme anti-âge du Professeur Meningaud», éd. Bookells. GETTY IMAGES/ISTOCKPHOTO; NICOLAS JABALLAH Les 6 experts consultés Pr Marie Beylot- Barry, dermato- logue au CHU de Bordeaux. Dr Julien Seneschal dermatologue au CHU de Bordeaux et chercheur à O ,QVHUP Pr Laurent Mortier, onco-dermatologue au CHU de Lille. Dr Catherine de Goursac, médecin esthétique à Paris. Pr Emilie Sbidian, dermatologue à O K SL DO Henri- Mondor à Créteil. Pr Jean-Paul Meningaud, chef du service dechirur- gie plastique et maxillo- faciale, à Henri-Mondor. Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :32-34;36 SURFACE :384 % PERIODICITE :Hebdomadaire JOURNALISTE :S. Viguier-Vinson 15 mars 2021 - N°1903
  • 3. Cancer de la peau Des pas de géant Si l'on compte encore 15 000 nouveaux mélanomes et 130000 carcinomes cutanés par an, on sait mieux les prévenirpar un usage plus modéré du soleil et la consultation plus systématique. « On voit de plus en plus de patients à des stades débutants, dont la prise en charge précoce augmente alors leschances de guérison », reconnaît le Pr Laurent Mortier, onco-dermatologue au CHU de Lille. Les nouvelles solutions : « On pro- gresse dans le diagnostic, grâce à des outils révolutionnaires comme le dermatoscope en cabinet ou le microscope confocal pratiqué à O K SL DO afin de mieux analyser une lésion », explique également le Pr Laurent Mortier. Du nouveau au stade précancéreux: O X LOLVD LRQ depuis un an, de la photothérapie dynamique par textile lumineux tissé de fibres optiques. Celles- ci sont connectées à un laser afin d'éliminer des lésions de façon indolore et sans laisser par la suite de cicatrice. A savoir aussi : « Les traitements G LPPXQR KpUDSLH ont multiplié par cinq O HVSpUDQFH de vie en dix ans, en apprenant au système immu- nitaire à éliminer les cellules cancé- reuses», assure O RQFRORJXH CHUTE y DE CHEVEUX / 678 ( DU 0e'( ,1 (67+e7,48( « Le minoxidil stimule la crois- sance des kératinocytes et le finastéride bloque la testostérone au niveau des folliculesdu cuir chevelu. Il suffit de les mélanger dans une lotion préparée en phar- macie sur ordonnance», assure le Dr de Goursac*. Contre-indiqué chez la femme enceinte. * Auteure du « Pouvoir de l'apparence, le physique accélérateur de réussite», éd. Michalon. Plaques de psoriasis De nouveaux anticorps Cette maladie chronique G RULJLQH génétique, inflammatoire et environne- mentale touche environ 2 millions de Français. On la soulage par la cortisone et la photothérapie, tandis que les for- mes résistantes nécessitent des médi- caments oraux, parfois utilisés en cas G DU KUL H psoriasique (méthotrexate). Les nouvelles solutions : Quinze ans de révolution thérapeutique ont changé le quotidien des patients. « Les progrès de O LPPXQR KpUDSLH ont permis le développement G DQ LFRUSV monoclonaux ciblant des protéines impliquées dans l'inflammation et la formation des plaques de psoriasis, appelées cytokines, dont font partie les interleukines. Et récemment, des médi- caments dits anti-interleukine 17 et 23, en injections sous-cutanées, ont vu le jour», explique le Pr Emilie Sbidian, dermatologue. Les bénéfices peuvent aller jusqu'à 90% d'amélioration, assurant la quasi-disparition des symptômes. Ils sont très FR HX et requièrent une première prescription à O K SL DO A noter, en pharmacie : la nou- velle gamme Kertyol P.S.O. de Ducray, au célastrol issu de la plante Tripterygium, en plus des autres traitements existants. Les plantes à la rescousse CONTRE LES BOUTONS: 0e/ 1*(5 1 GOUTTE ' +8,/( ESSENTIELLE DE THYM LINALOL AVEC UN 'e COU DRE ' +8,/( 9e*e7 /( ET MASSER. POUR LES PEAUX )5 *,/,6e(6 FAIRE INFUSER DANS / ( 8 CHAUDE DU BAIN 150 G DE FLOCONS ' 92,1( (19(/233e6 DANS UN SACHET EN MOUSSELINE. Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :32-34;36 SURFACE :384 % PERIODICITE :Hebdomadaire JOURNALISTE :S. Viguier-Vinson 15 mars 2021 - N°1903
  • 4. PORT DU MASQUE LA 675 7e*,( 17, 1e «Masque et stress augmentent l'acné chez les adultes, observe le Dr de Goursac. Eviter les crèmes, poudres et fonds de teint couvrants et appliquez des soins G K JLqQH et G K GUD D LRQ riches en vitamine C, acide glycolique ou salicy ¦ lique, ainsi TX XQ écran solaire 2 en 1 anti-acné sur les zones non protégées par le masque. Enfin. I le nettoyage de peau, associé à un peeling de régénération non exfoliant, réduit O LQIODPPD ¦ tion et accélère la cicatrisation des marques existantes.» Eczéma Biomédicaments et immunothérapie contre O LQIODPPD LRQ La dermatite atopique (ou eczéma), avec altération de la barrière cutanée, lésions in- flammatoires et démangeaisons, est une der- matose fréquente. 70% des patients sont sou- lagés par des soins locaux émollients, des dermocorticoïdes et la photothérapie. Des traitements immunosuppresseurs oraux, comme la ciclosporine, V D DTXHQ aux formes plus sévères, mais leurs effets secondaires li- mitent leur utilisation dans le temps. Les nouvelles solutions : la recherche axe le développement de bio-médicaments ou G LPPXQR PRGXOD HXUV « Il V DJL G DQ L interleukines et des dispositifs appelés inhi- biteurs de Jak, locaux et oraux. Ils bloquent des cellules immunitaires responsables de O LQIODPPD LRQ », explique le Pr Sbidian. A noter, en pharmacie : la recherche cosmétique cible de plus en plus le microbiote cutané, par exemple avec le baume Lipikar AP+M de La Roche Posay riche en Aqua Posae Filiformis et Microrésyl équilibrant, particuliè- rement indiqué pour O HF pPD Vitiligo et pelade Des espoirs Ces maladies de nature inflam- matoire et auto-immune vont béné- ficier G XQH révolution thérapeutique. Les nouvelles solutions : pour ralentir le vitiligo et repigmenter, on combine la photothérapie avec des dermocorticoïdes pour le corps ou des crèmes à base de tacrolimus pour le visage. Et contre la pelade : la cortisone, la photothérapie, le méthotrexate, parfois associé au minoxidil peuvent apporter une amélioration transitoire. A savoir aussi : «Les théra- pies reposent sur des inhibi- teurs de Jak qui bloquent O HIIH négatif du système immunitaire sur les mélano- cytes ou le bulbe pileux. Les traitements 1 locaux, pour le ; vitiligo, et oraux, pour la pelade, devraient être disponibles dans les an- nées à venir», explique le Pr Seneschal, dermatologue. Quand la Covid-19 touche la peau De quelle nature sont les atteintes cutanées ? Chez Les enfants, ado- lescents et jeunes adultes observés dans le cadre G XQH étude de La Société française de dermatologie (COVID- SKIN), 82% des lésions cutanées des extrémi- tés, liées à la Covid-19, V DSSDUHQ DLHQ à des engelures. La moitié présentait des signes infectieux modérés et moins de 10% ont été testés positifs. Il ne faut pas confondre avec les manifestations isché- miques (moindre apport en sang) chez des pa- tients Covid hospitalisés en soins intensifs, et se présentant sous forme de nécroses. Enfin, G DX UHV manifestations cutanées plus légères ont aussi été décrites chez 1% des patients pour lesquels O LQIHF LRQ Covid était confirmée. Quels sont les traitements proposés ? Ceux-ci doivent être adaptés au type de ma- nifestations: des crèmes cicatrisantes ou corti- coïdes pour Les pseudo- engelures ou des anti- histaminiques pour O XU LFDLUH notamment. Tous droits de reproduction réservés PAYS :France PAGE(S) :32-34;36 SURFACE :384 % PERIODICITE :Hebdomadaire JOURNALISTE :S. Viguier-Vinson 15 mars 2021 - N°1903