SlideShare une entreprise Scribd logo
fractures diaphysaires des os de
l'avant bras:
• CHU SETIF
• Service de :
• pr : Zidani
• Dr driai
• 1) Dèfinition
• 2)Rappel anatomique
• 3)Diagnostic positif
• 4)Mècanisme
• 5)Etiologies
• 6)Anatomo-pathologie
• 7)Formes cliniques
• 8)Evolution-complication
• 9)Traitement
• 10)Conclusion
Plan
DÉFINITION:
fractures qui siègent à
plus de 02 cm de la
tubérosité bicipitale, et
jusqu’à 04 cm de
l’interligne radio
carpienne.
02 cm
04 cm
INTERET DE LA QUESTION :
sont fréquentes. Se voient à tout age.
10 fractures pour l’enfant contre 2 pour l’adulte
Sont graves : compromettre la pronosupination.
Le diagnostic est clinique et radiologique.
Le traitement est chirurgical chez l’adulte et
orthopédique chez l’enfant.
Les fractures d’un seul des deux os peut s’associées
à une luxation de l’autre réalisant les lésions de
MONTEGGIA et GALEAZZI.
RAPPEL ANATOMIQUE :
o INEGALITE DE
LONGUEUR
o MIo
o RUP ET RUD
o COURBURE
PRONATRICE RADIUS
o AXE DE ROTATION
Tête radiale
Tubérosité bicipitale
radius
MIO
ULNA
RUD et RUP
oAXE DE ROTATION
RAPPEL PHYSIOLOGIQUE DE LA
PRONOSUPINATION:
• La pronosupination est la rotation de l’avant
bras autour de son axe longitudinal. C’est le
radius qui tourne autour de l’ulna.
• L’axe longitudinal de rotation est oblique en
bas et en dedans et passe par la tete radiale
en haut et l’articulation radio ulnaire en bas
(téte ulnaire).
RAPPEL PHYSIOLOGIQUE DE LA
PRONOSUPINATION
LES CONDITIONS DE LA
PRONOSUPINATION :Destot
• La longueur des os doit
être intacte
• Courbure pronatrice du
radius intacte
• Pas de décalage d’un
des 2 os
• Espace inter-osseux
libre
• 2 articulations radio-
cubitales mobiles
DIAGNOSTIC POSITIF:
• A)Etude clinique :
• 1)Interrogatoire : -
• -Heure et circonstances de l'accident .
- - Notion de douleur et de craquement .
- - Age et A.T.C.D
- - Heure du dernier repas ..
- 2)Inspection :
- - Attitude de D essault avec impotence fonctionnelle totale
- - Etat cutané
- - Déformation de l'avant bras : décalage , raccourcissement .
- - Un oedème ou un hématome peuvent masquer ces déformations .
- 3) Palpation :
- - vive douleur au foyer de FR .
- - Mobilité anormale de l'avant bras .
- - crépitation osseuse .
• Il faut rechercher une complication vasculo-
nerveuse (pouls,mobilité et sensibilité des doigts
) Il faut faire un examen loco-régional (coude et
poignet +++) et examen général . Dés que le
diagnostic est évoqué il faut immobiliser le
membre par attelle et faire un bilan radiologique .
B)Bilan radiologique :
• Il doit comporter 02 clichés : un de face et un de
profil prenant la totalité de l'avant bras ,coude et
poignet - Il permet de confirmer le diagnostic et
de préciser le type anatomo-pathologique .
MECANISME:
• Choc direct responsable des lesions cutanées.
• Plus souvent d’un choc indirect: chute sur la
paume de la main.
ETIOLOGIES:
• Accident de la voie publique
• Accident de la circulation
• Accident de travail
• Accident sportif
• Accident balistique
Etude anatomo-pathologique
La fracture des deux os de l’avant bras siége le plus
souvent, au niveau du tiérs moyen des deux
diaphyses.
*trait de FR:
• Simple: transversal ou oblique court (77% cas) .
• Complexe: en aile de papillon détachant un 3ème
• fragment(20%) .
• FR spiroides longues,bifocales,comminutives:
• rares
LE TRAIT DE FRACTURE
LE TRAIT DE FRACTURE
* DEPLACEMENT:
 Angulation
 Translation
 Chevauchement
Les déplacements sont déterminés par la localisation des traits
par rapport aux insertions des muscles
Supination :
Court et long supinateurs (radial)
Long biceps (musculo-cutané)
Pronation :
Rond pronateur (médian)
Carré pronateur (médian)
*Classification:
• Il n'existe pas pour le moment une Classification
propre aux FR diaphysaires de l'avant bras,
cependant la classification de l'AO(1990)
appliquée pour toutes FR diaphysaires peut être
utilisée pour les 2 o s de l'avant bras.
• - Groupe A: classe les FR simples .
• - Groupe B: unies les FR à fragments
Intermédiaires en coin .
• - Groupe C: classe les FR communitives.
Formes cliniques :
• 1)FR non déplacée des 02 os de l'avant bras.
• 2)FR d'un seul os : souvent peu déplacée
• 3)FR de Monteggia : Fracture du cubitus +
Luxation ou fracture de la tête du radius
• 4) FR de Galeazzi : FR de Radius + luxation de
l'articulation RU inférieure
FRACTURE DE MONTEGGIA
FRACTURES DE GALIAZZI
5) FR de l'enfant:
• fracture en << EN BOIS
VERT>> au niveau de
• la diaphyse avec rupture
d’une cortical et
tassement de l’autre.
• Fracture << EN MOTTE DE
BEURRE >> au niveau de
la jonction métapyso
épipysaire qui se traduit
par une soufflure periph
LESIONS ASSOCIEES :
Ouverture cutanèe
Lésions vasculonerveuses : fréquentes dans les
traumatismes balistiques.
La membrane interosseuse: peut étre déchirée ;
soit de façon réguliére oblique dans le sens de ses
fibres,favorable à une bonne cicatrisation ; soit
de façon irréguliére, faisant communiquer parfois
les deux foyers de fracture avec menace plus
grande de synostose.
EVOLUTION COMPLICATIONS :
• EVOLUTION: consolident en 3 mois
• COMPLICATIONS IMMEDIATES:
- L’ouverture cutanée
- Lésions vasculo-nérveuses
- L’irréductibilité et incoercibilité
EVOLUTION COMPLICATIONS:
COMPLICATIONS SECONDAIRES:
• Déplacement secondaire aprés traitement
orthopédique.
• Le syndrome de VOLKMANN.
• L’inféction post opératoire.
EVOLUTION COMPLICATIONS:
COMPLICATIONS TARDIVES:
Pseudarthroses:
 c’est la non consolidation osseuse.
 Mal supportées, entrainant douleur et impotence.
Les cals vicieux:
 gaves par leur retentissement sur la prono supination.
 Ils sont essentielement secondaires au traitement
orthopédique.
:
Le cal interosseux : ou SYNOSTOSE:
• ossification d’un ségment de la membrane interosseuse,entre
radius et ulna.
Cette synostose peut se voir:
 fractures à grand déplacement.
 Les fractures dont le trait radial et ulnaire siégent au meme niveau.
 Manoeuvres faisant comminuquer les deux foyers ou un
dépériostage excéssif lors d’un abord chirurgical.
Cette synostose va supprimer la rotation du radius , son
enroulememnt autour de l’ulna et donc supprimer la PS.
 Les fractures itératives : frequentes surtout chez l’enfant lorseque
l’immobilisation platrée a été supprimée trop tot.
Traitement orthopédique :
Le traitement n’est que très rarement orthopédique
chez l’adulte car les déplacements sont souvent
importants.
réduction:
 sous anésthésie avec traction du membre et
manipulation directe des foyers.
 contention :
 platre brachio-anté-brachio-palmaire, coude à
90°,poignet à 20° de flexion et avant bras en
pronation.
Traitement chirurgical:
• Fait appel à l’ostéosynthese.
• La réduction anatomique se fait à ciel ouvert
on utilisant un abord antéro externe pour le
radius et postéro intérne pour l’ulna.
• La stabilisation se fait dans la majorité des cas
par deux plaques vissées en prenant 3 vis de
part et d’autre du foyer de fracture.
• L’embrochage centro médullaire
Traitement chirurgical
Traitement chirurgical
Conclusion:
• Fractures de l’avant-bras sont fréquentes
• La difficulté est le rétablissement de la
longueur
• La raideur en prono-supination est fréquente
• Les complications ne sont pas
exceptionnelles
• Les pseudarthroses sont souvent des erreurs
techniques
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras

Contenu connexe

Similaire à 28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras

Semiologie en Traumatologie - cours infirmiers ISP.pptx
Semiologie en Traumatologie - cours infirmiers ISP.pptxSemiologie en Traumatologie - cours infirmiers ISP.pptx
Semiologie en Traumatologie - cours infirmiers ISP.pptx
SkanderB
 
INSTABILITE SCAPULO HUMERALE DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE POST THERAPEUTIQUE.pdf
INSTABILITE SCAPULO HUMERALE DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE POST THERAPEUTIQUE.pdfINSTABILITE SCAPULO HUMERALE DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE POST THERAPEUTIQUE.pdf
INSTABILITE SCAPULO HUMERALE DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE POST THERAPEUTIQUE.pdf
RaniaRania81
 
Fractures generalites
 Fractures generalites Fractures generalites
Fractures generalites
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
Norbert Manzo
 
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdfGénéralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
WafamehMeh
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
killua zoldyck
 
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumatiAffections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
imma-dr
 
Pseudarthrose du col fémoral 2.pptx
Pseudarthrose du col fémoral 2.pptxPseudarthrose du col fémoral 2.pptx
Pseudarthrose du col fémoral 2.pptx
abdohouamer1
 
CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptxCORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
Badum1
 
cour residents FESF 2022 (2).pptx
cour residents  FESF 2022 (2).pptxcour residents  FESF 2022 (2).pptx
cour residents FESF 2022 (2).pptx
ZeynebBoutouchent
 
Poser le diagnostic d’arthrose
Poser le diagnostic d’arthrosePoser le diagnostic d’arthrose
Poser le diagnostic d’arthrose
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Angulation anormale du genou chez l'enfant
Angulation anormale du genou chez l'enfantAngulation anormale du genou chez l'enfant
Angulation anormale du genou chez l'enfant
imma-dr
 
Angulation anormale du genou chez l'enfant
Angulation anormale du genou chez l'enfantAngulation anormale du genou chez l'enfant
Angulation anormale du genou chez l'enfant
imma-dr
 
ostéochondrose
 ostéochondrose ostéochondrose
ostéochondrose
abdelghani zraira
 
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.pptFRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
SafaaRou
 

Similaire à 28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras (20)

Semiologie en Traumatologie - cours infirmiers ISP.pptx
Semiologie en Traumatologie - cours infirmiers ISP.pptxSemiologie en Traumatologie - cours infirmiers ISP.pptx
Semiologie en Traumatologie - cours infirmiers ISP.pptx
 
Fracturefemur
 Fracturefemur Fracturefemur
Fracturefemur
 
INSTABILITE SCAPULO HUMERALE DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE POST THERAPEUTIQUE.pdf
INSTABILITE SCAPULO HUMERALE DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE POST THERAPEUTIQUE.pdfINSTABILITE SCAPULO HUMERALE DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE POST THERAPEUTIQUE.pdf
INSTABILITE SCAPULO HUMERALE DIAGNOSTIC ET SURVEILLANCE POST THERAPEUTIQUE.pdf
 
Fractures generalites
 Fractures generalites Fractures generalites
Fractures generalites
 
Fracture de la rotule
Fracture de la rotuleFracture de la rotule
Fracture de la rotule
 
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
 
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdfGénéralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
Généralité sur les fractures chez l'enfant.pdf
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
 
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumatiAffections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
Affections acquises de la pathologie vertébrale non traumati
 
Pseudarthrose du col fémoral 2.pptx
Pseudarthrose du col fémoral 2.pptxPseudarthrose du col fémoral 2.pptx
Pseudarthrose du col fémoral 2.pptx
 
CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptxCORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
CORRECTION-PLANCHAGE-DES-POUSSINS-2023.pptx
 
cour residents FESF 2022 (2).pptx
cour residents  FESF 2022 (2).pptxcour residents  FESF 2022 (2).pptx
cour residents FESF 2022 (2).pptx
 
Poser le diagnostic d’arthrose
Poser le diagnostic d’arthrosePoser le diagnostic d’arthrose
Poser le diagnostic d’arthrose
 
Plaies de la main
Plaies de la mainPlaies de la main
Plaies de la main
 
Oce2
Oce2Oce2
Oce2
 
Angulation anormale du genou chez l'enfant
Angulation anormale du genou chez l'enfantAngulation anormale du genou chez l'enfant
Angulation anormale du genou chez l'enfant
 
Angulation anormale du genou chez l'enfant
Angulation anormale du genou chez l'enfantAngulation anormale du genou chez l'enfant
Angulation anormale du genou chez l'enfant
 
ostéochondrose
 ostéochondrose ostéochondrose
ostéochondrose
 
12 poignet - fractures
12  poignet - fractures12  poignet - fractures
12 poignet - fractures
 
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.pptFRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
 

28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras

  • 1. fractures diaphysaires des os de l'avant bras: • CHU SETIF • Service de : • pr : Zidani • Dr driai
  • 2. • 1) Dèfinition • 2)Rappel anatomique • 3)Diagnostic positif • 4)Mècanisme • 5)Etiologies • 6)Anatomo-pathologie • 7)Formes cliniques • 8)Evolution-complication • 9)Traitement • 10)Conclusion Plan
  • 3. DÉFINITION: fractures qui siègent à plus de 02 cm de la tubérosité bicipitale, et jusqu’à 04 cm de l’interligne radio carpienne. 02 cm 04 cm
  • 4. INTERET DE LA QUESTION : sont fréquentes. Se voient à tout age. 10 fractures pour l’enfant contre 2 pour l’adulte Sont graves : compromettre la pronosupination. Le diagnostic est clinique et radiologique. Le traitement est chirurgical chez l’adulte et orthopédique chez l’enfant. Les fractures d’un seul des deux os peut s’associées à une luxation de l’autre réalisant les lésions de MONTEGGIA et GALEAZZI.
  • 5. RAPPEL ANATOMIQUE : o INEGALITE DE LONGUEUR o MIo o RUP ET RUD o COURBURE PRONATRICE RADIUS o AXE DE ROTATION Tête radiale Tubérosité bicipitale radius MIO ULNA RUD et RUP oAXE DE ROTATION
  • 6. RAPPEL PHYSIOLOGIQUE DE LA PRONOSUPINATION: • La pronosupination est la rotation de l’avant bras autour de son axe longitudinal. C’est le radius qui tourne autour de l’ulna. • L’axe longitudinal de rotation est oblique en bas et en dedans et passe par la tete radiale en haut et l’articulation radio ulnaire en bas (téte ulnaire).
  • 7. RAPPEL PHYSIOLOGIQUE DE LA PRONOSUPINATION
  • 8. LES CONDITIONS DE LA PRONOSUPINATION :Destot • La longueur des os doit être intacte • Courbure pronatrice du radius intacte • Pas de décalage d’un des 2 os • Espace inter-osseux libre • 2 articulations radio- cubitales mobiles
  • 9. DIAGNOSTIC POSITIF: • A)Etude clinique : • 1)Interrogatoire : - • -Heure et circonstances de l'accident . - - Notion de douleur et de craquement . - - Age et A.T.C.D - - Heure du dernier repas .. - 2)Inspection : - - Attitude de D essault avec impotence fonctionnelle totale - - Etat cutané - - Déformation de l'avant bras : décalage , raccourcissement . - - Un oedème ou un hématome peuvent masquer ces déformations . - 3) Palpation : - - vive douleur au foyer de FR . - - Mobilité anormale de l'avant bras . - - crépitation osseuse .
  • 10. • Il faut rechercher une complication vasculo- nerveuse (pouls,mobilité et sensibilité des doigts ) Il faut faire un examen loco-régional (coude et poignet +++) et examen général . Dés que le diagnostic est évoqué il faut immobiliser le membre par attelle et faire un bilan radiologique . B)Bilan radiologique : • Il doit comporter 02 clichés : un de face et un de profil prenant la totalité de l'avant bras ,coude et poignet - Il permet de confirmer le diagnostic et de préciser le type anatomo-pathologique .
  • 11. MECANISME: • Choc direct responsable des lesions cutanées. • Plus souvent d’un choc indirect: chute sur la paume de la main.
  • 12. ETIOLOGIES: • Accident de la voie publique • Accident de la circulation • Accident de travail • Accident sportif • Accident balistique
  • 13. Etude anatomo-pathologique La fracture des deux os de l’avant bras siége le plus souvent, au niveau du tiérs moyen des deux diaphyses. *trait de FR: • Simple: transversal ou oblique court (77% cas) . • Complexe: en aile de papillon détachant un 3ème • fragment(20%) . • FR spiroides longues,bifocales,comminutives: • rares
  • 14. LE TRAIT DE FRACTURE
  • 15. LE TRAIT DE FRACTURE
  • 16. * DEPLACEMENT:  Angulation  Translation  Chevauchement
  • 17. Les déplacements sont déterminés par la localisation des traits par rapport aux insertions des muscles Supination : Court et long supinateurs (radial) Long biceps (musculo-cutané) Pronation : Rond pronateur (médian) Carré pronateur (médian)
  • 18. *Classification: • Il n'existe pas pour le moment une Classification propre aux FR diaphysaires de l'avant bras, cependant la classification de l'AO(1990) appliquée pour toutes FR diaphysaires peut être utilisée pour les 2 o s de l'avant bras. • - Groupe A: classe les FR simples . • - Groupe B: unies les FR à fragments Intermédiaires en coin . • - Groupe C: classe les FR communitives.
  • 19. Formes cliniques : • 1)FR non déplacée des 02 os de l'avant bras. • 2)FR d'un seul os : souvent peu déplacée • 3)FR de Monteggia : Fracture du cubitus + Luxation ou fracture de la tête du radius • 4) FR de Galeazzi : FR de Radius + luxation de l'articulation RU inférieure
  • 22. 5) FR de l'enfant: • fracture en << EN BOIS VERT>> au niveau de • la diaphyse avec rupture d’une cortical et tassement de l’autre. • Fracture << EN MOTTE DE BEURRE >> au niveau de la jonction métapyso épipysaire qui se traduit par une soufflure periph
  • 23. LESIONS ASSOCIEES : Ouverture cutanèe Lésions vasculonerveuses : fréquentes dans les traumatismes balistiques. La membrane interosseuse: peut étre déchirée ; soit de façon réguliére oblique dans le sens de ses fibres,favorable à une bonne cicatrisation ; soit de façon irréguliére, faisant communiquer parfois les deux foyers de fracture avec menace plus grande de synostose.
  • 24. EVOLUTION COMPLICATIONS : • EVOLUTION: consolident en 3 mois • COMPLICATIONS IMMEDIATES: - L’ouverture cutanée - Lésions vasculo-nérveuses - L’irréductibilité et incoercibilité
  • 25. EVOLUTION COMPLICATIONS: COMPLICATIONS SECONDAIRES: • Déplacement secondaire aprés traitement orthopédique. • Le syndrome de VOLKMANN. • L’inféction post opératoire.
  • 26. EVOLUTION COMPLICATIONS: COMPLICATIONS TARDIVES: Pseudarthroses:  c’est la non consolidation osseuse.  Mal supportées, entrainant douleur et impotence. Les cals vicieux:  gaves par leur retentissement sur la prono supination.  Ils sont essentielement secondaires au traitement orthopédique. :
  • 27. Le cal interosseux : ou SYNOSTOSE: • ossification d’un ségment de la membrane interosseuse,entre radius et ulna. Cette synostose peut se voir:  fractures à grand déplacement.  Les fractures dont le trait radial et ulnaire siégent au meme niveau.  Manoeuvres faisant comminuquer les deux foyers ou un dépériostage excéssif lors d’un abord chirurgical. Cette synostose va supprimer la rotation du radius , son enroulememnt autour de l’ulna et donc supprimer la PS.  Les fractures itératives : frequentes surtout chez l’enfant lorseque l’immobilisation platrée a été supprimée trop tot.
  • 28. Traitement orthopédique : Le traitement n’est que très rarement orthopédique chez l’adulte car les déplacements sont souvent importants. réduction:  sous anésthésie avec traction du membre et manipulation directe des foyers.  contention :  platre brachio-anté-brachio-palmaire, coude à 90°,poignet à 20° de flexion et avant bras en pronation.
  • 29. Traitement chirurgical: • Fait appel à l’ostéosynthese. • La réduction anatomique se fait à ciel ouvert on utilisant un abord antéro externe pour le radius et postéro intérne pour l’ulna. • La stabilisation se fait dans la majorité des cas par deux plaques vissées en prenant 3 vis de part et d’autre du foyer de fracture. • L’embrochage centro médullaire
  • 32. Conclusion: • Fractures de l’avant-bras sont fréquentes • La difficulté est le rétablissement de la longueur • La raideur en prono-supination est fréquente • Les complications ne sont pas exceptionnelles • Les pseudarthroses sont souvent des erreurs techniques