SlideShare une entreprise Scribd logo
17/03/2017
1
O. Boussaid, 2017 -
MÉTHODES AGILES ET
SCRUM
O. Boussaid
2016-2017
1
O. Boussaid, 2017 -
■ Le Sprint au cœur de la méthode Scrum
2
La méthode SCRUM : plongeon brutal !
17/03/2017
2
O. Boussaid, 2017 -
Les méthodes agiles
■ Elles représentent une méthodologie reposant sur une approche itérative et incrémentale
afin d’optimiser la prédictibilité et de contrôler les risques.
(The scrum Guide)
■ Elles favorisent l’intégration du client dans l’équipe de développement d’un projet.
■ Elles permettent une flexibilité et une adaptation aux changements des besoins d’un client.
3
O. Boussaid, 2017 -
Les méthodes agiles
■ Naissance de l’Alliance Agile : février 2001
■ Le manifeste Agile (Manifesto Agile) par 17 « anarchistes » (Wasatch Mountains of Utah, USA)
■ Le «mouvement méthodologie agile» n’est pas anti-méthodologique.
■ Il repose sur 4 principes :
ØPrivilégier les collaborateurs et leurs interactions par rapport aux process et aux outils
ØPrivilégier le développement du logiciel par rapport à une documentation complète.
ØPrivilégier la collaboration avec le client par rapport à la négociation du contrat.
ØPrivilégier la la flexibilité par rapport à une planification rigide.
4
17/03/2017
3
O. Boussaid, 2017 -
Les méthodes agiles
Les principes du Manifeste Agile:
■ Notre plus haute priorité est de satisfaire le client en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande
valeur ajoutée.
■ Accueillez positivement les changements de besoins, même tard dans le projet. Les processus agiles exploitent le
changement pour donner un avantage compétitif au client.
■ Livrez fréquemment un logiciel opérationnel avec des cycles de quelques semaines à quelques mois et une préférence pour
les plus courts.
■ Les utilisateurs ou leurs représentants et les développeurs doivent travailler ensemble quotidiennement tout au long du
projet.
■ Réalisez les projets avec des personnes motivées. Fournissez-leur l’environnement et le soutien dont elles ont besoin et
faites-leur confiance pour atteindre les objectifs fixés.
■ La méthode la plus simple et la plus efficace pour transmettre de l’information à l'équipe de développement et à l’intérieur
de celle-ci est le dialogue en face à face.
■ Un logiciel opérationnel est la principale mesure d’avancement.
■ Les processus agiles encouragent un rythme de développement soutenable. Ensemble, les commanditaires, les
développeurs et les utilisateurs devraient être capables de maintenir indéfiniment un rythme constant.
■ Une attention continue conduit à l'excellence technique et à une bonne conception, renforce l’agilité.
■ La simplicité – c’est-à-dire l’art de minimiser la quantité de travail inutile – est essentielle.
■ Les meilleures architectures, spécifications et conceptions émergent d'équipes auto-organisées.
■ À intervalles réguliers, l'équipe réfléchit aux moyens de devenir plus efficace, puis règle et modifie son comportement en
conséquence. 5
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM
■ C’est un cadre de travail permettant de répondre aux problèmes complexes et changeants.
Elle favorise le développement productif et créatif de produits de grande valeur.
(The scrum Guide)
■ C’est un canevas permettant l’amélioration des pratiques de gestion et de développement.
■ SCRUM a été présentée en 1990 par Jeff McKenna et Ken Schwaber, et est appliquée
depuis. De nombreux contributeurs ont œuvré pour son amélioration.
6
17/03/2017
4
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM
■ Scrum se base sur la théorie du contrôle pratique d’un processus :
« Les connaissances proviennent de l’expérience et d’une
prise de décision de faits connus. »
■ Celui-ci se base sur 3 piliers :
Ø Transparence
Ø Inspection
Ø Adaptation
7
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : Les éléments
■ Scrum est constituée de plusieurs éléments :
§ l’Équipe Scrum et les rôles associés
§ Les événements
§ Les artéfacts
§ Les règles
■ Les règles permettent de lier les rôles, les événements et les artéfacts entre eux.
8
17/03/2017
5
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les rôles
■ L’équipe Scrum comprend différents membres remplissant des rôles :
§ Le propriétaire du produit (product owner)
§ Le maître Scrum (Scrum master)
§ L’équipe de développement (development team)
■ Elle est auto-organisée et pluridisciplinaire.
■ L’équipe Scrum suit un modèle favorisant l’optimisation, la flexibilité, la productivité
et la créativité.
9
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les rôles
§ Le propriétaire du produit (productowner)
C’est une personne qui joue le rôle du client et des utilisateurs. C’est un expert métier. Il
définit les fonctionnalités du carnet du produit (Product Backlog), et les priorise. Il est le seul
habilité à prendre les décisions sur l’orientation du projet. Il est chargé de maximiser la valeur
du produit et du travail de l’équipe de développement.
■ Le maître Scrum (Scrum master)
Il joue le rôle de facilitateur et gardien de la bonne application. Il est au service du product
owner. Il facilite les interactions entre les membres de l’équipe Scrum. Il veille à la mise en
œuvre de l’agilité. Il agit sur le processus de développement (développement, définition de la durée
des Sprints, des modalités de tenues et de l'ordre du jour des réunions scrum…)
■ L’équipe de développement (Development team)
Elle est composée de plus de 3 et moins de 9 membres. Elle est auto-organisée et pluridisciplinaire.
Aucun membre n’a un rôle particulier. Elle est en charge de la réalisation du produit.
10
17/03/2017
6
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les événements
■ La méthode Scrum comprend différents événements:
§ Le Sprint
§ La réunion de planification de sprint (Sprint Planning Meeting)
§ La mêlée quotidienne (Daily Scrum)
§ La revue du sprint (Sprint Review Meeting)
§ La rétrospective du Sprint (Sprint Retrospective)
■ Les événements sont limités dans le temps (Boîtes de temps).
■ Chaque événement est une occasion pour inspecter et adapter.
11
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les événements
■ Le Sprint :
ü Un Sprint est défini pour réaliser un objectif de l’activité de développement liée à la
réalisation du produit attendu. Il a une durée bien limité (moins d’un mois).
ü Il contient et est constitué de la planification du Sprint (Sprint Planning), des mêlées
quotidiennes (Daily Scrums), des activités de développement, de la revue du Sprint (Sprint
Review) et de la rétrospective du Sprint (Sprint Retrospective).
ü Le sprint a un objectif fixe auquel est associée une liste d’éléments du Product backlog, ce
but est sans changements qui le remettent en cause. Les objectifs de qualités sont
maintenus. Son périmètre peut être renégocié par la product owner et la development team.
ü Les Sprints amènent de la prévisibilité en forçant une inspection et adaptation du progrès
vers l’atteinte d’un objectif au moins mensuellement.
ü Les sprints se déroulent de façon séquentielle.
12
17/03/2017
7
O. Boussaid, 2017 -
■ Le Sprint au cœur de la méthode Scrum
13
La méthode SCRUM : les événements
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les événements
■ La planification du Sprint (Sprintplanification Meeting):
ü Elle a pour but de planifier l’objectif du Sprint, en se basant sur les items du Product Backlog
priorisés (exigences les plus priorisées du client) par l’équipe et le product owner.
ü Elle se déroulent en 2 temps :
1° partie : Qu’est-ce qui peut être terminé dans ce sprint
2° partie : Comment l’équipe va s’organiser pour réaliser ce travail
ü Lors de la 1ière partie, l’objectif du sprint est arrêté, et dans combien de temps il sera réalisé.
ü Lors de la 2ième partie, le travail est décomposé (développement, tests, livraison au client). Le
Sprint Blacklog est ainsi défini.
ü Les Sprint Backlogs constituent le Product Backlog.
14
17/03/2017
8
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les événements
■ La mêlée quotidienne (Daily meeting) :
ü C’est une réunion quotidienne d’avancement qui ne dure pas plus de 15mn.
ü Elle réunit tous les membres de l’équipe et permet d’examiner les tâches en cours et les
difficultés rencontrées (ce qui a été fait et ce qui va être fait).
ü C'est ce qui permet de mettre au quotidien l’application des principes inspection-adaptation
de la méthode Scrum.
ü le Scrum Master maintient un graphique (Sprint Burndown Chart) pour la visualisation de la
progression du travail.
15
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les événements
■ La revue du Sprint (Sprint Review Meeting) :
ü A la fin d’un Spint on fait une réunion (d’une durée respectant sa boîte de temps) pour passer en
revue l’Incrément du produit qui vient d’être « terminé », et ainsi le valider.
ü C’est aussi l’occasion de faire un bilan, sur le fonctionnement de l’équipe et de trouver des
points d’amélioration.
ü Cela permet de décider du prochain Item du carnet du produit à traiter dans le prochain Sprint.
16
17/03/2017
9
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les événements
■ La rétrospective du Sprint (Sprint Retrospective Meeting) :
ü Elle fait suite à la réunion de revue du sprint.
ü Elle a pour but de mettre en place un plan d’amélioration du processus de développement
lors de la prochaine itération (Sprint).
ü Elle doit aider à l'adaptation aux changements qui surviennent au cours du projet et à
l'amélioration continue du processus de réalisation
ü Elle alimente l’axe inspection / adaptation
17
O. Boussaid, 2017 - 18
La méthode SCRUM : les artéfacts
■ La méthode Scrum produits différents artéfacts :
§ Le carnet du produit (Product Backlog)
§ Le carnet du sprint (Sprint Backlog)
§ L’incrément (Increment)
§ Les fonctionnalités (User Story)
§ Le diagramme de progression (Sprint Burndown Chart)
■ Les artéfacts de Scrum sont conçus pour maximiser la transparence d’informations essentielles.
17/03/2017
10
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les artéfacts
■ Le carnet du produit (Product Backlog) :
ü C’est une liste ordonnée des besoins et de tout ce qui peut être requis.
ü Le product owner est responsable de la gestion de son contenu.
ü Il est soumis à une évolution constante (besoins, marché, technologie…). Il est dynamique.
ü Il contient des items du produit à réaliser.
ü Lorsque ces derniers sont alors réalisés et validés, ils deviennent des incréments du produit.
ü Un carnet du produit est maintenu tout au long de la vie d’un produit.
ü Les items sont hiérarchisés dans un carnet du produits. Les plus prioritaires sont finement
décrits.
ü Les items réputés « Prêts » seront sélectionnés dans la planification du prochain Sprint.
19
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les artéfacts
■ Le carnet du Sprint (Sprint Backlog) :
ü Les items du produit sélectionnés pour être réalisés sont consignés dans un carnet du Sprint.
ü Le plan de réalisation de la fonctionnalité ciblée est indiqué dans ce carnet du produit, ainsi
que le travail nécessaire (temps, moyens…)
ü Le carnet du sprint est mis à jour régulièrement, et est de la seule responsabilité de l’équipe
de développement.
ü Les estimations des temps de travail sont mises à jour lors de chaque Daily meeting.
20
17/03/2017
11
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les artéfacts
■ L’incrément (Increment) :
ü L’incrément est constitué des éléments « terminés » lors de l’itération en cours (sprint actuel) et
des autres sprints déjà accomplis.
ü L’incrément déclaré « terminé » doit être utilisable, même s’il n’est pas encore publié.
21
O. Boussaid, 2017 -
La méthode SCRUM : les artéfacts
■ Fonctionnalité(User story) :
ü Les user stories décrivent les fonctionnalités.
ü Chaque user story contient plusieurs informations (ID, Nom, Importance, Estimation, Démo, Notes).
22
17/03/2017
12
O. Boussaid, 2017 -
■ Scrum fonctionneen tant que conteneur pour d'autres techniques,
méthodologies et pratiques.
■ Ses éléments (rôles, événements, artéfacts et règles) sont immuables.
■ Srum ne fonctionnequedans son intégralité. Mêmesi elle peut être
utilisée partiellement (ce n’est pas alors Scrum).
■ La notion de « terminé» doit être bien perçue par tous les membres de
l’équipe Scrum.
■ La Transparence des artéfacts est essentielles dans Scrum. Elle permet
d’optimiser la valeur du travail réalisé et contrôler les risques.
■ La transparence nese produit pas du jour au lendemain, elle correspond
plutôt à un cheminement.
23
La méthode SCRUM
O. Boussaid, 2017 -
■ Ken Schwaber (en) et Jeff Sutherland (en), « Scrum Guide » www.scrum.org ,  2013
■ http://scrumprimer.org/primers/fr_scrumprimer20.pdf
■ « Empirical Management Explored », www.scrum.org ,  2014
■ Ken Schwaber, Agile Project Management with Scrum, Microsoft Press, 2004
■ http://scrum.jeffsutherland.com/2009/06/scrum-in-church.html
■ Le Guide officiel de Scrum
■ Mike Cohn, « The ScrumMaster »
■ «Scrum provides a small set of rules that create just enough structure for teams to be able
to focus their innovation on solving what might otherwise be an insurmountable
challenge» (en) « What Is Scrum ? » www.scrum.org
■ « The ScrumPLoP mission », www.scrumplop.org
■ Definition of Ready : Agile Alliance
■ Flaccid Scrum, Martin Fowler, 2009
■ Five years of Flaccid Scrum, Martin Fowler, 2014
■ Le scrum master n'est pas un chef de projet
■ Empowering Teams: The ScrumMaster's Role, 2007
■ K. Schwaber, Agile Project Management with Scrum, Microsoft Press, 2004 24
La méthode SCRUM : des références…
17/03/2017
13
O. Boussaid, 2017 -
Les méthodes agiles
The Agile Manifesto: Principles
■ Our highest priority is to satisfy the customer through earlyand continuous delivery of valuable software.
■ Welcome changing requirements, even late in development. Agile processes harness change for the customer's competitive advantage.
■ Deliver working software frequently, from a couple of weeks to a couple ofmonths, with a preference for the shorter timescale.
■ Business people and developers work together daily throughout the project.
■ Build projects around motivated individuals, give them the environment and support they need and trust them to get the job done.
■ The most efficient and effective method of conveying information with and within a development team is face-to-face conversation.
■ Working software is the primary measure of progress.
■ Agile processes promote sustainable development. The sponsors, developers and users should be able to maintain a constant pace indefinitely.
■ Continuous attention to technical excellence and good design enhances agility.
■ Simplicity—the art of maximizing the amount ofwork notdone—is essential.
■ The best architectures, requirements and designs emerge from self-organizing teams.
■ At regular intervals, the team reflects on how to become more effective, then tunes and adjusts its behavior accordingly.
25

Contenu connexe

Similaire à 2__Les-méthodes-Agile-et-Scrum.pdf

Communaute dot net Montreal juin2010
Communaute dot net Montreal juin2010Communaute dot net Montreal juin2010
Communaute dot net Montreal juin2010Dominic Danis
 
Gestion de projets agiles avec Scrum.pdf
Gestion de projets agiles avec Scrum.pdfGestion de projets agiles avec Scrum.pdf
Gestion de projets agiles avec Scrum.pdf
badrfathallah2
 
Symposium scrum
Symposium scrumSymposium scrum
Symposium scrum
alexandre_perrin
 
Scrum cook and go, les astuces de Rémy
Scrum cook and go, les astuces de RémyScrum cook and go, les astuces de Rémy
Scrum cook and go, les astuces de Rémy
antony_guilloteau
 
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptxModule 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
testuser715939
 
Formation en conduite de projet
Formation en conduite de projet Formation en conduite de projet
Formation en conduite de projet
Echecs et Stratégie
 
Scrum course
Scrum courseScrum course
Scrum course
Lhouceine OUHAMZA
 
Formation conduite de projet - Philippe Dornbusch
Formation conduite de projet - Philippe DornbuschFormation conduite de projet - Philippe Dornbusch
Formation conduite de projet - Philippe Dornbusch
Echecs et Stratégie
 
Initiation Scrum
Initiation ScrumInitiation Scrum
Initiation Scrum
Frantz Degrigny
 
Scrum.pdf
Scrum.pdfScrum.pdf
Scrum_agilite_informatique_ingenierie.pdf
Scrum_agilite_informatique_ingenierie.pdfScrum_agilite_informatique_ingenierie.pdf
Scrum_agilite_informatique_ingenierie.pdf
JEBBARIMANE
 
Scrum - presentation du role de scrum master
Scrum -  presentation du role de scrum masterScrum -  presentation du role de scrum master
Scrum - presentation du role de scrum master
François-Xavier BRAVO
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
naziha harrag
 
La méthode de gestion de projet agile.pdf
La méthode de gestion de projet agile.pdfLa méthode de gestion de projet agile.pdf
La méthode de gestion de projet agile.pdf
anwermannai
 
Formation Professional Scrum Master I
Formation Professional Scrum Master IFormation Professional Scrum Master I
Formation Professional Scrum Master I
Guillaume LAURIE
 
Agile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMPAgile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMP
Pyxis Technologies
 
Agile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMPAgile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMP
guestaaee88d
 
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XPMethodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
Nicolas Perriault
 
Guide scrum
Guide scrumGuide scrum
Guide scrum
Yannick Quenec'hdu
 
Agile presentation
Agile presentationAgile presentation
Agile presentation
Benjamin ACHAB
 

Similaire à 2__Les-méthodes-Agile-et-Scrum.pdf (20)

Communaute dot net Montreal juin2010
Communaute dot net Montreal juin2010Communaute dot net Montreal juin2010
Communaute dot net Montreal juin2010
 
Gestion de projets agiles avec Scrum.pdf
Gestion de projets agiles avec Scrum.pdfGestion de projets agiles avec Scrum.pdf
Gestion de projets agiles avec Scrum.pdf
 
Symposium scrum
Symposium scrumSymposium scrum
Symposium scrum
 
Scrum cook and go, les astuces de Rémy
Scrum cook and go, les astuces de RémyScrum cook and go, les astuces de Rémy
Scrum cook and go, les astuces de Rémy
 
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptxModule 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
Module 3 - Seance 1 - Scrum.pptx
 
Formation en conduite de projet
Formation en conduite de projet Formation en conduite de projet
Formation en conduite de projet
 
Scrum course
Scrum courseScrum course
Scrum course
 
Formation conduite de projet - Philippe Dornbusch
Formation conduite de projet - Philippe DornbuschFormation conduite de projet - Philippe Dornbusch
Formation conduite de projet - Philippe Dornbusch
 
Initiation Scrum
Initiation ScrumInitiation Scrum
Initiation Scrum
 
Scrum.pdf
Scrum.pdfScrum.pdf
Scrum.pdf
 
Scrum_agilite_informatique_ingenierie.pdf
Scrum_agilite_informatique_ingenierie.pdfScrum_agilite_informatique_ingenierie.pdf
Scrum_agilite_informatique_ingenierie.pdf
 
Scrum - presentation du role de scrum master
Scrum -  presentation du role de scrum masterScrum -  presentation du role de scrum master
Scrum - presentation du role de scrum master
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
La méthode de gestion de projet agile.pdf
La méthode de gestion de projet agile.pdfLa méthode de gestion de projet agile.pdf
La méthode de gestion de projet agile.pdf
 
Formation Professional Scrum Master I
Formation Professional Scrum Master IFormation Professional Scrum Master I
Formation Professional Scrum Master I
 
Agile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMPAgile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMP
 
Agile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMPAgile du point de vue d'un PMP
Agile du point de vue d'un PMP
 
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XPMethodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
Methodologies de Developpement Agiles : Scrum et XP
 
Guide scrum
Guide scrumGuide scrum
Guide scrum
 
Agile presentation
Agile presentationAgile presentation
Agile presentation
 

Dernier

1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
Institut de l'Elevage - Idele
 
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdfelectronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
Elisée Ndjabu
 
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvresJTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
Institut de l'Elevage - Idele
 
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
Elisée Ndjabu
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Institut de l'Elevage - Idele
 
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
Institut de l'Elevage - Idele
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
Institut de l'Elevage - Idele
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Institut de l'Elevage - Idele
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Institut de l'Elevage - Idele
 
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdfRAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
fatima413951
 

Dernier (13)

1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
1er webinaire INOSYS Réseaux d’élevage Ovins Viande
 
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdfelectronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
electronique de puissance Electronique-de-puissance-cours-N°5.pdf
 
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvresJTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
JTC 2024 - Atelier APaChe-Pâturage des arbres par les chèvres
 
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdfpdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
pdfcoffee.com_polycopie-de-cours-ppt-lge604-20012-bf-pdf-free.pdf
 
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
Quelles rotations dans les systèmes caprins de Nouvelle-Aquitaine et Pays de ...
 
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptationComment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
Comment aborder le changement climatique dans son métier, volet adaptation
 
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
BeeBOP diaporama webinaire : Et si l’IA permettait de compléter l’observatio...
 
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivoresCOUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
COUPROD Une méthode nationale commune à l’ensemble des filières herbivores
 
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
Leviers d’adaptation au changement climatique, qualité du lait et des produit...
 
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la fermeReconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
Reconquête de l’engraissement du chevreau à la ferme
 
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de productionAccompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
Accompagner les éleveurs dans l'analyse de leurs coûts de production
 
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermièreAccompagner les porteurs de projets en transformation fermière
Accompagner les porteurs de projets en transformation fermière
 
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdfRAPPORT DE STAGE  sur CHANTIER  BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
RAPPORT DE STAGE sur CHANTIER BTP (by BR Engineering ) (1) (1).pdf
 

2__Les-méthodes-Agile-et-Scrum.pdf

  • 1. 17/03/2017 1 O. Boussaid, 2017 - MÉTHODES AGILES ET SCRUM O. Boussaid 2016-2017 1 O. Boussaid, 2017 - ■ Le Sprint au cœur de la méthode Scrum 2 La méthode SCRUM : plongeon brutal !
  • 2. 17/03/2017 2 O. Boussaid, 2017 - Les méthodes agiles ■ Elles représentent une méthodologie reposant sur une approche itérative et incrémentale afin d’optimiser la prédictibilité et de contrôler les risques. (The scrum Guide) ■ Elles favorisent l’intégration du client dans l’équipe de développement d’un projet. ■ Elles permettent une flexibilité et une adaptation aux changements des besoins d’un client. 3 O. Boussaid, 2017 - Les méthodes agiles ■ Naissance de l’Alliance Agile : février 2001 ■ Le manifeste Agile (Manifesto Agile) par 17 « anarchistes » (Wasatch Mountains of Utah, USA) ■ Le «mouvement méthodologie agile» n’est pas anti-méthodologique. ■ Il repose sur 4 principes : ØPrivilégier les collaborateurs et leurs interactions par rapport aux process et aux outils ØPrivilégier le développement du logiciel par rapport à une documentation complète. ØPrivilégier la collaboration avec le client par rapport à la négociation du contrat. ØPrivilégier la la flexibilité par rapport à une planification rigide. 4
  • 3. 17/03/2017 3 O. Boussaid, 2017 - Les méthodes agiles Les principes du Manifeste Agile: ■ Notre plus haute priorité est de satisfaire le client en livrant rapidement et régulièrement des fonctionnalités à grande valeur ajoutée. ■ Accueillez positivement les changements de besoins, même tard dans le projet. Les processus agiles exploitent le changement pour donner un avantage compétitif au client. ■ Livrez fréquemment un logiciel opérationnel avec des cycles de quelques semaines à quelques mois et une préférence pour les plus courts. ■ Les utilisateurs ou leurs représentants et les développeurs doivent travailler ensemble quotidiennement tout au long du projet. ■ Réalisez les projets avec des personnes motivées. Fournissez-leur l’environnement et le soutien dont elles ont besoin et faites-leur confiance pour atteindre les objectifs fixés. ■ La méthode la plus simple et la plus efficace pour transmettre de l’information à l'équipe de développement et à l’intérieur de celle-ci est le dialogue en face à face. ■ Un logiciel opérationnel est la principale mesure d’avancement. ■ Les processus agiles encouragent un rythme de développement soutenable. Ensemble, les commanditaires, les développeurs et les utilisateurs devraient être capables de maintenir indéfiniment un rythme constant. ■ Une attention continue conduit à l'excellence technique et à une bonne conception, renforce l’agilité. ■ La simplicité – c’est-à-dire l’art de minimiser la quantité de travail inutile – est essentielle. ■ Les meilleures architectures, spécifications et conceptions émergent d'équipes auto-organisées. ■ À intervalles réguliers, l'équipe réfléchit aux moyens de devenir plus efficace, puis règle et modifie son comportement en conséquence. 5 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM ■ C’est un cadre de travail permettant de répondre aux problèmes complexes et changeants. Elle favorise le développement productif et créatif de produits de grande valeur. (The scrum Guide) ■ C’est un canevas permettant l’amélioration des pratiques de gestion et de développement. ■ SCRUM a été présentée en 1990 par Jeff McKenna et Ken Schwaber, et est appliquée depuis. De nombreux contributeurs ont œuvré pour son amélioration. 6
  • 4. 17/03/2017 4 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM ■ Scrum se base sur la théorie du contrôle pratique d’un processus : « Les connaissances proviennent de l’expérience et d’une prise de décision de faits connus. » ■ Celui-ci se base sur 3 piliers : Ø Transparence Ø Inspection Ø Adaptation 7 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : Les éléments ■ Scrum est constituée de plusieurs éléments : § l’Équipe Scrum et les rôles associés § Les événements § Les artéfacts § Les règles ■ Les règles permettent de lier les rôles, les événements et les artéfacts entre eux. 8
  • 5. 17/03/2017 5 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les rôles ■ L’équipe Scrum comprend différents membres remplissant des rôles : § Le propriétaire du produit (product owner) § Le maître Scrum (Scrum master) § L’équipe de développement (development team) ■ Elle est auto-organisée et pluridisciplinaire. ■ L’équipe Scrum suit un modèle favorisant l’optimisation, la flexibilité, la productivité et la créativité. 9 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les rôles § Le propriétaire du produit (productowner) C’est une personne qui joue le rôle du client et des utilisateurs. C’est un expert métier. Il définit les fonctionnalités du carnet du produit (Product Backlog), et les priorise. Il est le seul habilité à prendre les décisions sur l’orientation du projet. Il est chargé de maximiser la valeur du produit et du travail de l’équipe de développement. ■ Le maître Scrum (Scrum master) Il joue le rôle de facilitateur et gardien de la bonne application. Il est au service du product owner. Il facilite les interactions entre les membres de l’équipe Scrum. Il veille à la mise en œuvre de l’agilité. Il agit sur le processus de développement (développement, définition de la durée des Sprints, des modalités de tenues et de l'ordre du jour des réunions scrum…) ■ L’équipe de développement (Development team) Elle est composée de plus de 3 et moins de 9 membres. Elle est auto-organisée et pluridisciplinaire. Aucun membre n’a un rôle particulier. Elle est en charge de la réalisation du produit. 10
  • 6. 17/03/2017 6 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les événements ■ La méthode Scrum comprend différents événements: § Le Sprint § La réunion de planification de sprint (Sprint Planning Meeting) § La mêlée quotidienne (Daily Scrum) § La revue du sprint (Sprint Review Meeting) § La rétrospective du Sprint (Sprint Retrospective) ■ Les événements sont limités dans le temps (Boîtes de temps). ■ Chaque événement est une occasion pour inspecter et adapter. 11 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les événements ■ Le Sprint : ü Un Sprint est défini pour réaliser un objectif de l’activité de développement liée à la réalisation du produit attendu. Il a une durée bien limité (moins d’un mois). ü Il contient et est constitué de la planification du Sprint (Sprint Planning), des mêlées quotidiennes (Daily Scrums), des activités de développement, de la revue du Sprint (Sprint Review) et de la rétrospective du Sprint (Sprint Retrospective). ü Le sprint a un objectif fixe auquel est associée une liste d’éléments du Product backlog, ce but est sans changements qui le remettent en cause. Les objectifs de qualités sont maintenus. Son périmètre peut être renégocié par la product owner et la development team. ü Les Sprints amènent de la prévisibilité en forçant une inspection et adaptation du progrès vers l’atteinte d’un objectif au moins mensuellement. ü Les sprints se déroulent de façon séquentielle. 12
  • 7. 17/03/2017 7 O. Boussaid, 2017 - ■ Le Sprint au cœur de la méthode Scrum 13 La méthode SCRUM : les événements O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les événements ■ La planification du Sprint (Sprintplanification Meeting): ü Elle a pour but de planifier l’objectif du Sprint, en se basant sur les items du Product Backlog priorisés (exigences les plus priorisées du client) par l’équipe et le product owner. ü Elle se déroulent en 2 temps : 1° partie : Qu’est-ce qui peut être terminé dans ce sprint 2° partie : Comment l’équipe va s’organiser pour réaliser ce travail ü Lors de la 1ière partie, l’objectif du sprint est arrêté, et dans combien de temps il sera réalisé. ü Lors de la 2ième partie, le travail est décomposé (développement, tests, livraison au client). Le Sprint Blacklog est ainsi défini. ü Les Sprint Backlogs constituent le Product Backlog. 14
  • 8. 17/03/2017 8 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les événements ■ La mêlée quotidienne (Daily meeting) : ü C’est une réunion quotidienne d’avancement qui ne dure pas plus de 15mn. ü Elle réunit tous les membres de l’équipe et permet d’examiner les tâches en cours et les difficultés rencontrées (ce qui a été fait et ce qui va être fait). ü C'est ce qui permet de mettre au quotidien l’application des principes inspection-adaptation de la méthode Scrum. ü le Scrum Master maintient un graphique (Sprint Burndown Chart) pour la visualisation de la progression du travail. 15 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les événements ■ La revue du Sprint (Sprint Review Meeting) : ü A la fin d’un Spint on fait une réunion (d’une durée respectant sa boîte de temps) pour passer en revue l’Incrément du produit qui vient d’être « terminé », et ainsi le valider. ü C’est aussi l’occasion de faire un bilan, sur le fonctionnement de l’équipe et de trouver des points d’amélioration. ü Cela permet de décider du prochain Item du carnet du produit à traiter dans le prochain Sprint. 16
  • 9. 17/03/2017 9 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les événements ■ La rétrospective du Sprint (Sprint Retrospective Meeting) : ü Elle fait suite à la réunion de revue du sprint. ü Elle a pour but de mettre en place un plan d’amélioration du processus de développement lors de la prochaine itération (Sprint). ü Elle doit aider à l'adaptation aux changements qui surviennent au cours du projet et à l'amélioration continue du processus de réalisation ü Elle alimente l’axe inspection / adaptation 17 O. Boussaid, 2017 - 18 La méthode SCRUM : les artéfacts ■ La méthode Scrum produits différents artéfacts : § Le carnet du produit (Product Backlog) § Le carnet du sprint (Sprint Backlog) § L’incrément (Increment) § Les fonctionnalités (User Story) § Le diagramme de progression (Sprint Burndown Chart) ■ Les artéfacts de Scrum sont conçus pour maximiser la transparence d’informations essentielles.
  • 10. 17/03/2017 10 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les artéfacts ■ Le carnet du produit (Product Backlog) : ü C’est une liste ordonnée des besoins et de tout ce qui peut être requis. ü Le product owner est responsable de la gestion de son contenu. ü Il est soumis à une évolution constante (besoins, marché, technologie…). Il est dynamique. ü Il contient des items du produit à réaliser. ü Lorsque ces derniers sont alors réalisés et validés, ils deviennent des incréments du produit. ü Un carnet du produit est maintenu tout au long de la vie d’un produit. ü Les items sont hiérarchisés dans un carnet du produits. Les plus prioritaires sont finement décrits. ü Les items réputés « Prêts » seront sélectionnés dans la planification du prochain Sprint. 19 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les artéfacts ■ Le carnet du Sprint (Sprint Backlog) : ü Les items du produit sélectionnés pour être réalisés sont consignés dans un carnet du Sprint. ü Le plan de réalisation de la fonctionnalité ciblée est indiqué dans ce carnet du produit, ainsi que le travail nécessaire (temps, moyens…) ü Le carnet du sprint est mis à jour régulièrement, et est de la seule responsabilité de l’équipe de développement. ü Les estimations des temps de travail sont mises à jour lors de chaque Daily meeting. 20
  • 11. 17/03/2017 11 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les artéfacts ■ L’incrément (Increment) : ü L’incrément est constitué des éléments « terminés » lors de l’itération en cours (sprint actuel) et des autres sprints déjà accomplis. ü L’incrément déclaré « terminé » doit être utilisable, même s’il n’est pas encore publié. 21 O. Boussaid, 2017 - La méthode SCRUM : les artéfacts ■ Fonctionnalité(User story) : ü Les user stories décrivent les fonctionnalités. ü Chaque user story contient plusieurs informations (ID, Nom, Importance, Estimation, Démo, Notes). 22
  • 12. 17/03/2017 12 O. Boussaid, 2017 - ■ Scrum fonctionneen tant que conteneur pour d'autres techniques, méthodologies et pratiques. ■ Ses éléments (rôles, événements, artéfacts et règles) sont immuables. ■ Srum ne fonctionnequedans son intégralité. Mêmesi elle peut être utilisée partiellement (ce n’est pas alors Scrum). ■ La notion de « terminé» doit être bien perçue par tous les membres de l’équipe Scrum. ■ La Transparence des artéfacts est essentielles dans Scrum. Elle permet d’optimiser la valeur du travail réalisé et contrôler les risques. ■ La transparence nese produit pas du jour au lendemain, elle correspond plutôt à un cheminement. 23 La méthode SCRUM O. Boussaid, 2017 - ■ Ken Schwaber (en) et Jeff Sutherland (en), « Scrum Guide » www.scrum.org ,  2013 ■ http://scrumprimer.org/primers/fr_scrumprimer20.pdf ■ « Empirical Management Explored », www.scrum.org ,  2014 ■ Ken Schwaber, Agile Project Management with Scrum, Microsoft Press, 2004 ■ http://scrum.jeffsutherland.com/2009/06/scrum-in-church.html ■ Le Guide officiel de Scrum ■ Mike Cohn, « The ScrumMaster » ■ «Scrum provides a small set of rules that create just enough structure for teams to be able to focus their innovation on solving what might otherwise be an insurmountable challenge» (en) « What Is Scrum ? » www.scrum.org ■ « The ScrumPLoP mission », www.scrumplop.org ■ Definition of Ready : Agile Alliance ■ Flaccid Scrum, Martin Fowler, 2009 ■ Five years of Flaccid Scrum, Martin Fowler, 2014 ■ Le scrum master n'est pas un chef de projet ■ Empowering Teams: The ScrumMaster's Role, 2007 ■ K. Schwaber, Agile Project Management with Scrum, Microsoft Press, 2004 24 La méthode SCRUM : des références…
  • 13. 17/03/2017 13 O. Boussaid, 2017 - Les méthodes agiles The Agile Manifesto: Principles ■ Our highest priority is to satisfy the customer through earlyand continuous delivery of valuable software. ■ Welcome changing requirements, even late in development. Agile processes harness change for the customer's competitive advantage. ■ Deliver working software frequently, from a couple of weeks to a couple ofmonths, with a preference for the shorter timescale. ■ Business people and developers work together daily throughout the project. ■ Build projects around motivated individuals, give them the environment and support they need and trust them to get the job done. ■ The most efficient and effective method of conveying information with and within a development team is face-to-face conversation. ■ Working software is the primary measure of progress. ■ Agile processes promote sustainable development. The sponsors, developers and users should be able to maintain a constant pace indefinitely. ■ Continuous attention to technical excellence and good design enhances agility. ■ Simplicity—the art of maximizing the amount ofwork notdone—is essential. ■ The best architectures, requirements and designs emerge from self-organizing teams. ■ At regular intervals, the team reflects on how to become more effective, then tunes and adjusts its behavior accordingly. 25