SlideShare une entreprise Scribd logo
Glaucome et
chirurgie réfractive
Pr Michel Montard
CHU de Besançon
épidémiologie
• Actuellement moins de 1% est récusé
pour cause de glaucome
• Un certain nombre de glaucomateux
sont opérés,
– diagnostic méconnu
– ou risques acceptés ?
• Dans la quantité de jeunes myopes
opérés, un certain nombre
développera un glaucome
En rappelant :
• Prévalence du GPAO chez le myope
– X 2 pour Wilson
– X 5 pour Perkins
• Glaucome pigmentaire: 85% des sujets
atteints sont myopes, 3 hommes pour une
femme, sujets jeunes
• GPN : 29 à 36% sont des myopes
Rappels :
• Que le GPAO évolue plus vite chez le
myope au-delà de -4D*, au-delà de -
8D** l’œil est fragilisé face au glaucome
• Que le glaucome du myope est plus
grave pour les myopies fortes
– Même en absence de forte HTO
– Surtout s’il y a de grande papilles
•Chihara E, Liu X, Dong J, Severe myopia as risk factor for progressive
visual field loss in primary open-angle glaucoma. Ophthalmologica,1997; 211; 66-71
**Jonas FB, Martus P, Budde WM, Anisometropia and degree of optic nerve damage
in chronic open angle glaucoma. Am J Ophthalmol, 2002;134-;547-51
Rappels difficultés pour
l’analyse
– De la papille
– Des fibres
visuelles
– Du champ
visuel
Rappels
• Sensibilité particulière du myope fort à la
cortisone x 6
• Effet délétère d’un traitement post-opératoire
long
PIO et PKR*
• Tono air
• Baisse PIO de 3.5  2.7 mm de Hg
• Formule :
– Diminution PIO =1.6-0.4 ES
– PIO diminue si ES > 4 D
* Chatterjee A, Shah S, Bessant DA, Naroo SA, Doyle SJ (1997)
Reduction in intraocular pressure after excimer laser
photorefractive keratectomy. Ophthalmology 104: 355-359
PIO et LASIK*
• 50 patients
• Bowman conservée
•  IOP = 2.53  2.7 mm Hg pour 73 µ
* Emara B, Probst L, Tingey DP, Kennedy DW, Willms LJ, Machat
J. Correlation of intraocular pressure and central corneal thickness
in normal myopic eyes and after laser in situ keratomileusis.
J.Cataract Refract. Surg. ; 1998 , 24 : 1320-1325.
Relations entre PIO et ES
ES Profondeur Delta IOP
-1 18 2.4
-2 35 2.6
-3 51 3
-4 66 3.9
-5 82 4
-6 96 4.7
-7 111 5
-8 124 4.5
-9.5 138 6.4
En bref
•1 mm de Hg en moins
pour 35-40 µm
d’ablation
Biomécanique
cornéenne
=
Élasticité + Viscosité
Ressort Amortisseur
3. glaucome et chirurgie refractive
Définition et Description de la
PIOcc
Pression Intra-Oculaire corrigée
(PIOcc)
- PIO intrinsèque mesurée par l’ Ocular Response
Analyzer.
- Développée en utilisant des données cliniques et un
algorithme spécifique.
- Mesure de PIO moins affectée par les propriétés
cornéenne que les autres méthodes de tonométrie,
comme le Goldmann. La PIOcc n’a quasi aucune
corrélation avec la CCT et reste constante en Post-Lasik.
Intérêts
•Première aplanation dynamique
•Facteurs biomécaniques:
•valeurs réelles de la PIO 10,25mmHg
•CH
•CRF
•La seule PIO indépendante
•de la pachymétrie est la IOPcc
1 - Candidat à une chirurgie
réfractive, sans facteur de risque
:
• Information insistant sur la nécessité
de poursuivre le suivi oph, même si
aucune correction n’est plus
nécessaire
• Archivage des données cliniques :
– Chiffre de PIO, pachymétrie et aspect du
NO
– Dans l’idéal photo papille
– Conserver la kératométrie préop en vue
d’un IOL
2 - Candidat à une chirurgie
réfractive, avec facteurs de risque de
GCAO:
• Importance cruciale de l’information,
insistant sur les erreurs de mesure avec
nos appareils actuels
• Archivage des données
• Bilan complémentaire de dépistage :
– Photos papilles, GDX, OCT ou HRT, champ
FDT matrix ou périmétrie bleu-jaune
demasquant un déficit précoce
Rappel facteurs de risques
• Âge, origine ethnique, antécédants
familiaux
• Myopie > 4 D
• Terrain vasculospastique, migraine,
Raynaud
• Causes de glaucomes secondaires : PEC,
dispersion pigmentaire, corticoides,
traumatisme
• Hypertonie oculaire
3 – candidat présentant une
neuropathie optique glaucomateuse
• Indication réfutée, sinon…
• LASIK NON, PIO augmentée
transitoirement plus de 90mm de Hg
pendant 15 secondes
• Bulle de filtration à respecter ++
• Préférer Femto ou PKR
• corticothérapie post-opératoire
extrêmement contrôlée
Conclusion
• Le risque majeur est la méconnaissance
du diagnostic
– Négligence du sujet qui veut oublier sa myopie,
ne dit pas qu’il a été opéré
– Sous évaluation du tonus oculaire, l’hypertonie
perd son rôle d’alerte
• Difficulté du suivi du glaucomateux une
fois diagnostiqué, car le chiffre tensionnel
reste peu fiable, même corrigé des abaques

Contenu connexe

Tendances

DMLA : ce que les anti-VEGF ont change
DMLA : ce que les anti-VEGF ont changeDMLA : ce que les anti-VEGF ont change
DMLA : ce que les anti-VEGF ont change
Jean-Francois GIRMENS
 
Actualités sur la Recherche en Rétine (SFO 2007 / symposium Zeiss)
Actualités sur la Recherche en Rétine (SFO 2007 / symposium Zeiss)Actualités sur la Recherche en Rétine (SFO 2007 / symposium Zeiss)
Actualités sur la Recherche en Rétine (SFO 2007 / symposium Zeiss)
Jean-Francois GIRMENS
 
AntiVEGF : mecanismes
AntiVEGF : mecanismesAntiVEGF : mecanismes
AntiVEGF : mecanismes
Jean-Francois GIRMENS
 
Retraitement en chirurgie refractive
Retraitement en chirurgie refractiveRetraitement en chirurgie refractive
Retraitement en chirurgie refractive
Ophtalmologie
 
Merieme HAROUCHE : Kératocône du diagnostic au traitement
Merieme HAROUCHE : Kératocône du diagnostic au traitementMerieme HAROUCHE : Kératocône du diagnostic au traitement
Merieme HAROUCHE : Kératocône du diagnostic au traitement
Yassin Sabar
 
Cataracte et glaucome: quelle prise en charge
Cataracte et glaucome: quelle prise en chargeCataracte et glaucome: quelle prise en charge
Cataracte et glaucome: quelle prise en charge
Edouard Colas
 

Tendances (8)

AntiVEGF DU angiographie 2008
AntiVEGF DU angiographie 2008AntiVEGF DU angiographie 2008
AntiVEGF DU angiographie 2008
 
DMLA : ce que les anti-VEGF ont change
DMLA : ce que les anti-VEGF ont changeDMLA : ce que les anti-VEGF ont change
DMLA : ce que les anti-VEGF ont change
 
Actualités sur la Recherche en Rétine (SFO 2007 / symposium Zeiss)
Actualités sur la Recherche en Rétine (SFO 2007 / symposium Zeiss)Actualités sur la Recherche en Rétine (SFO 2007 / symposium Zeiss)
Actualités sur la Recherche en Rétine (SFO 2007 / symposium Zeiss)
 
P56
P56P56
P56
 
AntiVEGF : mecanismes
AntiVEGF : mecanismesAntiVEGF : mecanismes
AntiVEGF : mecanismes
 
Retraitement en chirurgie refractive
Retraitement en chirurgie refractiveRetraitement en chirurgie refractive
Retraitement en chirurgie refractive
 
Merieme HAROUCHE : Kératocône du diagnostic au traitement
Merieme HAROUCHE : Kératocône du diagnostic au traitementMerieme HAROUCHE : Kératocône du diagnostic au traitement
Merieme HAROUCHE : Kératocône du diagnostic au traitement
 
Cataracte et glaucome: quelle prise en charge
Cataracte et glaucome: quelle prise en chargeCataracte et glaucome: quelle prise en charge
Cataracte et glaucome: quelle prise en charge
 

En vedette

OEC cv2016
OEC cv2016OEC cv2016
OEC cv2016
Estevez Orlando
 
Rapport d'activité
Rapport d'activitéRapport d'activité
Rapport d'activité
clotildetiche
 
Cultural tips mod1.1.2
Cultural tips mod1.1.2Cultural tips mod1.1.2
Cultural tips mod1.1.2
Antonia Campoy Soler
 
Cartco LEAN 2016-2017
Cartco LEAN 2016-2017Cartco LEAN 2016-2017
Cartco LEAN 2016-2017
Luis Ernesto González
 
Cal un [nou] estil de lideratge fonamentat en un model relacional i de trebal...
Cal un [nou] estil de lideratge fonamentat en un model relacional i de trebal...Cal un [nou] estil de lideratge fonamentat en un model relacional i de trebal...
Cal un [nou] estil de lideratge fonamentat en un model relacional i de trebal...
Departament de Justícia. Generalitat de Catalunya.
 
febrero 1945
febrero 1945febrero 1945
febrero 1945
Ciudad de Riobamba
 
Josef Ajram - ¿Dónde está el límite?
Josef Ajram - ¿Dónde está el límite?Josef Ajram - ¿Dónde está el límite?
Josef Ajram - ¿Dónde está el límite?
Andres Berrocal Sanz
 
Tecnología Educativa
Tecnología EducativaTecnología Educativa
Tecnología Educativa
Katty Torres
 
Pourquoi rejoindre France PROFIBUS PROFINET ?
Pourquoi rejoindre France PROFIBUS PROFINET ?Pourquoi rejoindre France PROFIBUS PROFINET ?
Pourquoi rejoindre France PROFIBUS PROFINET ?
franceprofibusprofinet
 
Sistema de información
Sistema de informaciónSistema de información
Sistema de información
Andreina Martinez
 
La historia del cine
La historia del cineLa historia del cine
La historia del cine
Juan David Batista
 
Propuesta de caso derivasalud eduardo reyes
Propuesta de caso derivasalud   eduardo reyesPropuesta de caso derivasalud   eduardo reyes
Propuesta de caso derivasalud eduardo reyes
Eduardo Reyes
 
2o torneo estatal interuniversitario de robótica 2015
2o torneo estatal interuniversitario de robótica 20152o torneo estatal interuniversitario de robótica 2015
2o torneo estatal interuniversitario de robótica 2015
Extensión del Instituto Tecnológico de Tuxtla Gutiérrez sede Bochil
 
Public art 2010
Public art 2010Public art 2010
Public art 2010
Carmina Pinya i Salomó
 
Programa Compartim 2009-2001 (Jesús Martínez). Reunió d'experts 10.7.2009
Programa Compartim 2009-2001 (Jesús Martínez). Reunió d'experts 10.7.2009Programa Compartim 2009-2001 (Jesús Martínez). Reunió d'experts 10.7.2009
Programa Compartim 2009-2001 (Jesús Martínez). Reunió d'experts 10.7.2009
Departament de Justícia. Generalitat de Catalunya.
 
Sms Certificado
Sms CertificadoSms Certificado
Sms Certificado
toniomadrid
 
Convenio de Beca UE FEM 2016-2017
Convenio de Beca UE FEM 2016-2017Convenio de Beca UE FEM 2016-2017
Convenio de Beca UE FEM 2016-2017
uefem
 
Adoption Translation Sample
Adoption Translation SampleAdoption Translation Sample
Adoption Translation Sample
Beverly Zayas Hayes
 
V Jornada Compartim. Present i futur del treball col•laboratiu: balanç entre ...
V Jornada Compartim. Present i futur del treball col•laboratiu: balanç entre ...V Jornada Compartim. Present i futur del treball col•laboratiu: balanç entre ...
V Jornada Compartim. Present i futur del treball col•laboratiu: balanç entre ...
Departament de Justícia. Generalitat de Catalunya.
 

En vedette (20)

OEC cv2016
OEC cv2016OEC cv2016
OEC cv2016
 
Rapport d'activité
Rapport d'activitéRapport d'activité
Rapport d'activité
 
Cultural tips mod1.1.2
Cultural tips mod1.1.2Cultural tips mod1.1.2
Cultural tips mod1.1.2
 
Cartco LEAN 2016-2017
Cartco LEAN 2016-2017Cartco LEAN 2016-2017
Cartco LEAN 2016-2017
 
Cal un [nou] estil de lideratge fonamentat en un model relacional i de trebal...
Cal un [nou] estil de lideratge fonamentat en un model relacional i de trebal...Cal un [nou] estil de lideratge fonamentat en un model relacional i de trebal...
Cal un [nou] estil de lideratge fonamentat en un model relacional i de trebal...
 
febrero 1945
febrero 1945febrero 1945
febrero 1945
 
Josef Ajram - ¿Dónde está el límite?
Josef Ajram - ¿Dónde está el límite?Josef Ajram - ¿Dónde está el límite?
Josef Ajram - ¿Dónde está el límite?
 
Tecnología Educativa
Tecnología EducativaTecnología Educativa
Tecnología Educativa
 
Pourquoi rejoindre France PROFIBUS PROFINET ?
Pourquoi rejoindre France PROFIBUS PROFINET ?Pourquoi rejoindre France PROFIBUS PROFINET ?
Pourquoi rejoindre France PROFIBUS PROFINET ?
 
Artist sierra
Artist sierraArtist sierra
Artist sierra
 
Sistema de información
Sistema de informaciónSistema de información
Sistema de información
 
La historia del cine
La historia del cineLa historia del cine
La historia del cine
 
Propuesta de caso derivasalud eduardo reyes
Propuesta de caso derivasalud   eduardo reyesPropuesta de caso derivasalud   eduardo reyes
Propuesta de caso derivasalud eduardo reyes
 
2o torneo estatal interuniversitario de robótica 2015
2o torneo estatal interuniversitario de robótica 20152o torneo estatal interuniversitario de robótica 2015
2o torneo estatal interuniversitario de robótica 2015
 
Public art 2010
Public art 2010Public art 2010
Public art 2010
 
Programa Compartim 2009-2001 (Jesús Martínez). Reunió d'experts 10.7.2009
Programa Compartim 2009-2001 (Jesús Martínez). Reunió d'experts 10.7.2009Programa Compartim 2009-2001 (Jesús Martínez). Reunió d'experts 10.7.2009
Programa Compartim 2009-2001 (Jesús Martínez). Reunió d'experts 10.7.2009
 
Sms Certificado
Sms CertificadoSms Certificado
Sms Certificado
 
Convenio de Beca UE FEM 2016-2017
Convenio de Beca UE FEM 2016-2017Convenio de Beca UE FEM 2016-2017
Convenio de Beca UE FEM 2016-2017
 
Adoption Translation Sample
Adoption Translation SampleAdoption Translation Sample
Adoption Translation Sample
 
V Jornada Compartim. Present i futur del treball col•laboratiu: balanç entre ...
V Jornada Compartim. Present i futur del treball col•laboratiu: balanç entre ...V Jornada Compartim. Present i futur del treball col•laboratiu: balanç entre ...
V Jornada Compartim. Present i futur del treball col•laboratiu: balanç entre ...
 

Similaire à 3. glaucome et chirurgie refractive

Cataracte et DMLA
Cataracte et DMLACataracte et DMLA
Cataracte et DMLA
Ophtalmologie
 
Cataracte et DMLA
Cataracte et DMLACataracte et DMLA
Cataracte et DMLA
Ophtalmologie
 
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropieChirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
Ophtalmologie
 
DMLA (1).pptx
DMLA (1).pptxDMLA (1).pptx
DMLA (1).pptx
widadelbidaoui
 
Whats up en chirurgie réfractive 2017
Whats up en chirurgie réfractive 2017Whats up en chirurgie réfractive 2017
Whats up en chirurgie réfractive 2017
Bijan Farpour
 
UBM ET IP.pptx
UBM ET IP.pptxUBM ET IP.pptx
UBM ET IP.pptx
Mickael Sellam
 
Implants phaques de chambre posterieure
Implants phaques de chambre posterieureImplants phaques de chambre posterieure
Implants phaques de chambre posterieure
Ophtalmologie
 
Dmla et cataracte 2014 mm
Dmla et cataracte 2014  mmDmla et cataracte 2014  mm
Dmla et cataracte 2014 mm
Amir Mahdjoubi
 
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
Poly   dcem3-ohphtalmo 2016Poly   dcem3-ohphtalmo 2016
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
hajoura1971
 
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick RayBNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Occlusion de l’auricule gauche par voie transcutanée : une alternative au tra...
Occlusion de l’auricule gauche par voie transcutanée : une alternative au tra...Occlusion de l’auricule gauche par voie transcutanée : une alternative au tra...
Occlusion de l’auricule gauche par voie transcutanée : une alternative au tra...
Brussels Heart Center
 
TRABECULOPLASTIE AU LASER SLT ET IRIDOPLASTIE.pptx
TRABECULOPLASTIE AU LASER SLT ET IRIDOPLASTIE.pptxTRABECULOPLASTIE AU LASER SLT ET IRIDOPLASTIE.pptx
TRABECULOPLASTIE AU LASER SLT ET IRIDOPLASTIE.pptx
Mickael Sellam
 
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM FoundationDiabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
Cataracte et Atteinte Cornéenne
Cataracte et Atteinte CornéenneCataracte et Atteinte Cornéenne
Cataracte et Atteinte Cornéenne
Ophtalmologie
 
SEMMINAIRE-DE-NEUROCHIRURGIE-2023 (1).pptx
SEMMINAIRE-DE-NEUROCHIRURGIE-2023 (1).pptxSEMMINAIRE-DE-NEUROCHIRURGIE-2023 (1).pptx
SEMMINAIRE-DE-NEUROCHIRURGIE-2023 (1).pptx
Souleymane5
 
[Jeudi de la Retine] DMLA atrophique : essais en cours
[Jeudi de la Retine] DMLA atrophique : essais en cours[Jeudi de la Retine] DMLA atrophique : essais en cours
[Jeudi de la Retine] DMLA atrophique : essais en cours
Fédération Rétine de Paris
 
Apport botox pom fin
Apport botox pom finApport botox pom fin
Apport botox pom fin
Wassim Bhs
 
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieursIps: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
Pascal Boulet
 
Martigues 23 06 2015
Martigues 23 06 2015Martigues 23 06 2015
Martigues 23 06 2015
Laurent Suchet
 
memoire angers.ppt
memoire angers.pptmemoire angers.ppt
memoire angers.ppt
fawzyhamouda
 

Similaire à 3. glaucome et chirurgie refractive (20)

Cataracte et DMLA
Cataracte et DMLACataracte et DMLA
Cataracte et DMLA
 
Cataracte et DMLA
Cataracte et DMLACataracte et DMLA
Cataracte et DMLA
 
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropieChirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
Chirurgie cornéeenne de l'hypermétropie
 
DMLA (1).pptx
DMLA (1).pptxDMLA (1).pptx
DMLA (1).pptx
 
Whats up en chirurgie réfractive 2017
Whats up en chirurgie réfractive 2017Whats up en chirurgie réfractive 2017
Whats up en chirurgie réfractive 2017
 
UBM ET IP.pptx
UBM ET IP.pptxUBM ET IP.pptx
UBM ET IP.pptx
 
Implants phaques de chambre posterieure
Implants phaques de chambre posterieureImplants phaques de chambre posterieure
Implants phaques de chambre posterieure
 
Dmla et cataracte 2014 mm
Dmla et cataracte 2014  mmDmla et cataracte 2014  mm
Dmla et cataracte 2014 mm
 
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
Poly   dcem3-ohphtalmo 2016Poly   dcem3-ohphtalmo 2016
Poly dcem3-ohphtalmo 2016
 
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick RayBNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
BNP et D-dimères dans la Dyspnée par Pr Patrick Ray
 
Occlusion de l’auricule gauche par voie transcutanée : une alternative au tra...
Occlusion de l’auricule gauche par voie transcutanée : une alternative au tra...Occlusion de l’auricule gauche par voie transcutanée : une alternative au tra...
Occlusion de l’auricule gauche par voie transcutanée : une alternative au tra...
 
TRABECULOPLASTIE AU LASER SLT ET IRIDOPLASTIE.pptx
TRABECULOPLASTIE AU LASER SLT ET IRIDOPLASTIE.pptxTRABECULOPLASTIE AU LASER SLT ET IRIDOPLASTIE.pptx
TRABECULOPLASTIE AU LASER SLT ET IRIDOPLASTIE.pptx
 
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM FoundationDiabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Diabetes and the Eye (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
 
Cataracte et Atteinte Cornéenne
Cataracte et Atteinte CornéenneCataracte et Atteinte Cornéenne
Cataracte et Atteinte Cornéenne
 
SEMMINAIRE-DE-NEUROCHIRURGIE-2023 (1).pptx
SEMMINAIRE-DE-NEUROCHIRURGIE-2023 (1).pptxSEMMINAIRE-DE-NEUROCHIRURGIE-2023 (1).pptx
SEMMINAIRE-DE-NEUROCHIRURGIE-2023 (1).pptx
 
[Jeudi de la Retine] DMLA atrophique : essais en cours
[Jeudi de la Retine] DMLA atrophique : essais en cours[Jeudi de la Retine] DMLA atrophique : essais en cours
[Jeudi de la Retine] DMLA atrophique : essais en cours
 
Apport botox pom fin
Apport botox pom finApport botox pom fin
Apport botox pom fin
 
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieursIps: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
Ips: dépistage de l'artérite des membres inférieurs
 
Martigues 23 06 2015
Martigues 23 06 2015Martigues 23 06 2015
Martigues 23 06 2015
 
memoire angers.ppt
memoire angers.pptmemoire angers.ppt
memoire angers.ppt
 

3. glaucome et chirurgie refractive

  • 1. Glaucome et chirurgie réfractive Pr Michel Montard CHU de Besançon
  • 2. épidémiologie • Actuellement moins de 1% est récusé pour cause de glaucome • Un certain nombre de glaucomateux sont opérés, – diagnostic méconnu – ou risques acceptés ? • Dans la quantité de jeunes myopes opérés, un certain nombre développera un glaucome
  • 3. En rappelant : • Prévalence du GPAO chez le myope – X 2 pour Wilson – X 5 pour Perkins • Glaucome pigmentaire: 85% des sujets atteints sont myopes, 3 hommes pour une femme, sujets jeunes • GPN : 29 à 36% sont des myopes
  • 4. Rappels : • Que le GPAO évolue plus vite chez le myope au-delà de -4D*, au-delà de - 8D** l’œil est fragilisé face au glaucome • Que le glaucome du myope est plus grave pour les myopies fortes – Même en absence de forte HTO – Surtout s’il y a de grande papilles •Chihara E, Liu X, Dong J, Severe myopia as risk factor for progressive visual field loss in primary open-angle glaucoma. Ophthalmologica,1997; 211; 66-71 **Jonas FB, Martus P, Budde WM, Anisometropia and degree of optic nerve damage in chronic open angle glaucoma. Am J Ophthalmol, 2002;134-;547-51
  • 5. Rappels difficultés pour l’analyse – De la papille – Des fibres visuelles – Du champ visuel
  • 6. Rappels • Sensibilité particulière du myope fort à la cortisone x 6 • Effet délétère d’un traitement post-opératoire long
  • 7. PIO et PKR* • Tono air • Baisse PIO de 3.5  2.7 mm de Hg • Formule : – Diminution PIO =1.6-0.4 ES – PIO diminue si ES > 4 D * Chatterjee A, Shah S, Bessant DA, Naroo SA, Doyle SJ (1997) Reduction in intraocular pressure after excimer laser photorefractive keratectomy. Ophthalmology 104: 355-359
  • 8. PIO et LASIK* • 50 patients • Bowman conservée •  IOP = 2.53  2.7 mm Hg pour 73 µ * Emara B, Probst L, Tingey DP, Kennedy DW, Willms LJ, Machat J. Correlation of intraocular pressure and central corneal thickness in normal myopic eyes and after laser in situ keratomileusis. J.Cataract Refract. Surg. ; 1998 , 24 : 1320-1325.
  • 9. Relations entre PIO et ES ES Profondeur Delta IOP -1 18 2.4 -2 35 2.6 -3 51 3 -4 66 3.9 -5 82 4 -6 96 4.7 -7 111 5 -8 124 4.5 -9.5 138 6.4
  • 10. En bref •1 mm de Hg en moins pour 35-40 µm d’ablation
  • 13. Définition et Description de la PIOcc Pression Intra-Oculaire corrigée (PIOcc) - PIO intrinsèque mesurée par l’ Ocular Response Analyzer. - Développée en utilisant des données cliniques et un algorithme spécifique. - Mesure de PIO moins affectée par les propriétés cornéenne que les autres méthodes de tonométrie, comme le Goldmann. La PIOcc n’a quasi aucune corrélation avec la CCT et reste constante en Post-Lasik.
  • 14. Intérêts •Première aplanation dynamique •Facteurs biomécaniques: •valeurs réelles de la PIO 10,25mmHg •CH •CRF •La seule PIO indépendante •de la pachymétrie est la IOPcc
  • 15. 1 - Candidat à une chirurgie réfractive, sans facteur de risque : • Information insistant sur la nécessité de poursuivre le suivi oph, même si aucune correction n’est plus nécessaire • Archivage des données cliniques : – Chiffre de PIO, pachymétrie et aspect du NO – Dans l’idéal photo papille – Conserver la kératométrie préop en vue d’un IOL
  • 16. 2 - Candidat à une chirurgie réfractive, avec facteurs de risque de GCAO: • Importance cruciale de l’information, insistant sur les erreurs de mesure avec nos appareils actuels • Archivage des données • Bilan complémentaire de dépistage : – Photos papilles, GDX, OCT ou HRT, champ FDT matrix ou périmétrie bleu-jaune demasquant un déficit précoce
  • 17. Rappel facteurs de risques • Âge, origine ethnique, antécédants familiaux • Myopie > 4 D • Terrain vasculospastique, migraine, Raynaud • Causes de glaucomes secondaires : PEC, dispersion pigmentaire, corticoides, traumatisme • Hypertonie oculaire
  • 18. 3 – candidat présentant une neuropathie optique glaucomateuse • Indication réfutée, sinon… • LASIK NON, PIO augmentée transitoirement plus de 90mm de Hg pendant 15 secondes • Bulle de filtration à respecter ++ • Préférer Femto ou PKR • corticothérapie post-opératoire extrêmement contrôlée
  • 19. Conclusion • Le risque majeur est la méconnaissance du diagnostic – Négligence du sujet qui veut oublier sa myopie, ne dit pas qu’il a été opéré – Sous évaluation du tonus oculaire, l’hypertonie perd son rôle d’alerte • Difficulté du suivi du glaucomateux une fois diagnostiqué, car le chiffre tensionnel reste peu fiable, même corrigé des abaques