SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  23
Télécharger pour lire hors ligne
Jacques Mandorla
60trésors
fabuleux
à découvrir
Leur histoire détaillée
Leur composition précise
Leur localisation supposée
Des centaines de trésors découverts,
chaque année, dans le monde !
Rappelons d’abord la définition donnée par l’article 716 du Code civil
napoléonien de 1804 : « Le trésor est toute chose cachée ou enfouie sur
laquelle personne ne peut justifier sa propriété, et qui est découverte par le pur
effet du hasard. »
Si l’on résume en quelques mots la législation française, tout trésor sous-marin
(donc trouvé dans les fleuves, étangs, lacs ou eaux territoriales françaises, qui
s’étendent de la côte jusqu’à 200 milles marins, soit 370,4 km) appartient à l’État.
En revanche, pour un trésor terrestre, il y a deux cas de figure.
Soit l’enfouisseur du trésor est identifié (par une lettre, un testament, etc.) : dans
cecas,l’inventeurdutrésoretlepropriétairedulieuoùaétéfaitelatrouvaillen’ont
droitàrienpuisquequelqu’unpeutjustifierdesapropriété.Seulslesdescendants
vivants de l’enfouisseur se partageront le magot en tant qu’héritiers !
Soit aucun document n’accompagne le trésor : l’article 716 du Code civil
s’applique alors parfaitement.
Où trouve-t-on les trésors de monnaies ?
Dans son excellent ouvrage Trésors découverts, publié en 1999 aux Éditions
Traditions et Perspectives, Pierre Jarnac a fourni des statistiques très
intéressantes, après avoir analysé la découverte de 734 trésors en France,
Belgique, Luxembourg et Suisse.
À leur lecture, on peut remarquer que les lieux privilégiés d’enfouissement des
trésors sont les champs, les vignes ou les prés dans environ un quart des cas
et que le contenant essentiel est constitué, dans près de trois quarts des cas,
par un récipient en terre cuite.
LIEUX DE DÉCOUVERTES
• Champ, vigne ou pré : 168 trésors (23 %)
• Route, rue, chemin ou bas-côtés de voies : 77 (10,5 %)
• Maison particulière ou appartement en ville : 71
(9,7 %)
• Église, chapelle ou ancien bâtiment religieux : 59 (8 %)
• Forêt, taillis ou bosquet : 59 (8 %)
• Proximité de fleuve, rivière, lac ou étang : 52 (7,1 %)
• Château ou manoir : 42 (5,7 %)
• Parc ou jardin : 39 (5,3 %)
• Cimetière : 36 (4,9 %)
• Ferme ou maison rurale isolée : 34 (4,6 %)
• Carrière, grotte ou souterrain : 31 (4,2 %)
• Bâtiment public : 25 (3,4 %)
• Mur de clôture : 19 (2,6 %)
• Berges ou quais : 9 (1,2 %)
• Plages : 7 (1 %)
• Moulin, lavoir ou fontaine : 6 (0,8 %)
NATURE DU CONTENANT
• Pot, cruche, vase (terre cuite) : 71,8 %
• Métal : 11,2 %
• Bourse en cuir, toile ou autres étoffes : 9,9 %
• Bois : 3,4 %
Autres : 3,7 %
7
60 trésors fabuleux à découvrir
Adrien : le plus jeune découvreur de trésor au monde !
Le petit Adrien Meszaros est, sans aucun doute, le plus jeune découvreur de
trésors au monde ! Imaginez ce petit bambin blond, d’à peine 2 ans et demi, en
train de se promener avec son père Alex, à la fin du mois de novembre 1997,
à la lisière de la forêt domaniale de Montmorency, sur la commune de Domont
(Val-d’Oise) et tout près du fort de cette ville.
Selon le récit du père, Adrien s’amusait à fouiller parmi les tas de feuilles
d’automne qui jonchaient le sol et l’a soudainement appelé, après avoir été
attiré par quelque chose de brillant ! En grattant la terre sur une vingtaine de
centimètres de profondeur, tous deux mettent alors au jour 425 pièces !
Certains observateurs ont dit que le père aurait fait usage d’un détecteur de
métaux, ce qui aurait permis de trouver les pièces. Il sera difficile de connaître la
vérité, puisque le seul témoignage que nous ayons est celui du père.
De plus, détecteur ou pas, cela ne change rien à l’intérêt de cette trouvaille :
ayant été déclarée dans les règles, elle est revenue pour moitié de sa valeur au
découvreur… c’est-à-dire à Adrien, mais seulement à sa majorité, en 2013 ! En
attendant cette échéance, sa part avait été placée sur un compte rémunéré, à
son nom. Si le père avait voulu encaisser cette somme, il aurait dû déclarer être
lui-même l’inventeur du trésor.
Ce dernier est très intéressant à plusieurs titres. Il se compose de
425 monnaies, la quasi-totalité en argent. La plus ancienne pièce date de
1557, époque du règne d’Henri II, et la plus récente de 1651, soit de l’époque
de Louis XIV (la pièce la moins ancienne est appelée, par les numismates, le
terminus post quem, termes latins signifiant « date limite après laquelle »).
Les spécialistes consultés pensent que le trésor a probablement été caché au
cours de la Fronde, période troublée au cours de laquelle le prince de Condé
est passé avec ses troupes dans la région de Domont, avant d’attaquer Paris.
Adrien Meszaros, probablement
le plus jeune découvreur de trésors
au monde (2 ans et demi),
exhibe l’une des 425 monnaies
d’argent qu’il a découvertes
dans le bois de Domont
(Val-d’Oise).
Photo Thomas Coex (AFP)
8
Les trésors dans le monde - Partie 1
Celui qui a caché ce trésor était probablement quelque marchand traversant
cette forêt : craignant d’être attaqué, il a alors préféré dissimuler ses pièces
pour pouvoir les reprendre sur le chemin du retour. Hélas pour lui (mais pas
pour Adrien !), il n’est jamais revenu.
Les monnaies ont été mises en vente le 10 juin 1999 par le Comptoir général
financier au moyen de la technique dite de « vente sur offres ». Elle se distingue
des enchères par le fait qu’un lot, remporté par la personne ayant proposé la
meilleure offre, sera payé au prix correspondant à l’offre arrivée en seconde
position, augmentée d’un montant forfaitaire, établi selon un barème précis.
En raison de l’intérêt historique de ce trésor, le musée archéologique du
Val d’Oise, situé à Guiry-en-Vexin, a fait une offre globale qui lui a permis
d’emporter l’ensemble des monnaies pour 434 000 francs (l’euro n’était pas
encore en circulation à cette date), soit l’équivalent de 66 260 euros. Ainsi, le
trésor d’Adrien, préservé dans son intégralité, peut aujourd’hui être apprécié de
tous dans ce musée.
La part de l’inventeur (217 000 francs, soit 33 130 euros) a alors été placée
sur un compte rémunéré dont Adrien a pu disposer à sa majorité en 2013.
La pièce ayant atteint le prix le plus élevé (6 300 francs, soit 961 euros) est
un écu de Louis XIV, dit « à la mèche longue », frappé à Paris en 1651 et pesant
27,3 g pour un diamètre de 38 mm.
Notons qu’un seul écu en argent de ce type équivalait, à l’époque de sa
circulation, au salaire mensuel d’un paysan.
Grâce au Treasure Act, les Britanniques déclarent
le plus de trésors au monde
La découverte d’un trésor par Eric Lawes le 16 novembre 1992, dans le petit
village de Hoxne près d’Ipswich dans le Suffolk (est de l’Angleterre), a permis
de changer totalement les relations qui lient archéologues et détectoristes au
Royaume-Uni.
Cet écu d’argent de Louis XIV,
dit « à la mèche longue »
et frappé à Paris (lettre
d’atelier : A) en 1651, a
été trouvé par Adrien
et vendu 6 300 francs
(961 euros).
9
60 trésors fabuleux à découvrir
10
Eric Lawes a, en effet, eu l’excellente idée de prévenir, le lendemain de sa
découverte, les services archéologiques de sa région du Suffolk qui ont envoyé
une équipe de professionnels pour mettre au jour 14 865 monnaies (569 en
or, 14 205 en argent et 91 en bronze), accompagnées de 200 objets (pièces
de vaisselle, bijoux, etc.) en argent et en or ! Puis le British Museum s’est porté
acquéreur de l’ensemble et n’a pas hésité à récompenser, à parts égales,
l’inventeur et le propriétaire du terrain, à hauteur d’un million d’euros chacun !
Quand le Parlement britannique s’en mêle
Les médias du Royaume-Uni ont publié de nombreux articles sur cette
extraordinaire découverte, comme The Times qui précisa : « Ces dix dernières
années, les utilisateurs de détecteurs de métaux ont réalisé un apport à nos
connaissances et à notre patrimoine bien supérieur à celui des archéologues
en deux siècles, en découvrant les plus importants trésors antiques de notre
pays » !
Il n’en fallut pas plus pour que le Parlement britannique décide, en 1996, de
voter une loi sur les trésors, appelée Treasure Act. Elle réglemente, de façon
honnête, toute découverte de trésor réalisée en Angleterre, Pays de Galles et
Irlande du Nord. Bizarrement, l’Écosse n’est pas concernée par ce texte ! Selon
cette loi, tout découvreur (avec ou sans détecteur de métaux) a l’obligation de
déclarer, dans les 14 jours, sa trouvaille auprès du coroner (officier de police)
local. C’est ce dernier qui détermine s’il s’agit, ou non, d’un trésor.
Si la réponse est positive, un musée peut alors faire une offre de rachat au
découvreur. Sinon, ce dernier conserve l’intégralité de sa trouvaille, à partager
avec le propriétaire du terrain où elle a été faite.
Depuis la promulgation de cette loi, on n’a jamais autant déclaré de trésors
au Royaume-Uni ! Avant le Treasure Act, 25 trésors étaient déclarés, en
moyenne, chaque année. Depuis 1996, leur nombre est passé à 200 par an !
Il serait donc temps de voter, en France, une loi aussi efficace que celle du
Treasure Act britannique qui permettrait ainsi d’enrichir les collections de nos
musées grâce aux trésors découverts par les détectoristes amateurs.
LA FRANCE EST VRAIMENT À LA TRAÎNE
Dans notre pays, hélas, le nombre de déclarations
de trésors est beaucoup plus faible qu’au
Royaume-Uni et tend même à diminuer chaque
année.
La raison est simple : les services archéologiques
n’accueillent pas les découvreurs à bras ouverts,
surtout s’ils utilisent un détecteur de métaux.
Comme cela est arrivé en 1997 dans l’affaire
dite « du trésor de Boucq », qui a probablement
traumatisé de nombreux chercheurs de trésors
(voir le chapitre intitulé : « En France, à qui appartient
réellement un trésor ? »).
Louis Fontenay,
le découvreur
du trésor
de Boucq, s’est
vu confisquer
sa trouvaille
(200 pièces d’or)
parce qu’il avait
utilisé
un détecteur
de métaux !
Les trésors dans le monde - Partie 1
11
Florilège des découvertes trésoraires
les plus spectaculaires faites depuis 2009
Juillet 2009 (Grande-Bretagne)
1 500 objets anglo-saxons en or, argent et bronze du viie
siècle apr. J.-C. 
À Burntwood au nord de
Birmingham, Terry Herbert,
chômeur de 55 ans passionné de
détection, trouve sous une lourde
pierre plate, dans un champ, plus
de 1 500 objets anglo-saxons
en or, argent et bronze datant du
viie
 siècle apr. J.-C. : ces trouvailles
semblent avoir été des prises de
guerre et devaient probablement
appartenir à un prince ou à un roi
qui les avaient confisquées à des
ennemis. L’ensemble a été acheté
par les musées de Birmingham
et de Stoke-on-Trent pour la
somme colossale de 3,285 millions de livres sterling, soit environ 4 millions
d’euros, somme partagée entre Terry Herbert (qui ne devrait plus pointer au
chômage) et son voisin agriculteur, propriétaire du champ. À noter que fin 2012,
les archéologues sont revenus fouiller le terrain et ont mis au jour 91 nouveaux
objets !
Août 2009 (Grande-Bretagne)
10 000 monnaies romaines en argent et
bronze du ive
siècle apr. J.-C. 
Nick Davies, 30 ans, a découvert dans
un champ près de Shrewsbury (à l’est
de Birmingham) un pot contenant plus
de 10 000 monnaies. Il venait d’acheter
son détecteur un mois auparavant (on
appelle cela « la chance du débutant ») !
La plupart des pièces sont à l’effigie de
l’empereur Constantin Ier
qui régna de
306 à 337.
Un bracelet figurant parmi les objets
découverts à Burntwood par Terry Herbert.
60 trésors fabuleux à découvrir
12
Février 2010 (Syrie)
252 monnaies grecques du ive
 siècle av. J.-C. 
Un habitant de la ville de Manbej, au nord de la Syrie, a mis au jour un trésor
en creusant les fondations de sa future maison. Les monnaies, des drachmes
et des tétradrachmes d’argent à l’effigie d’Alexandre le Grand, étaient cachées
dans une boîte en bronze. À l’avers apparaît la tête imberbe d’Héraclès à droite,
coiffée de la peau de lion, et au revers celle de Zeus à demi nu, assis à gauche,
tenant un aigle et un sceptre. Ce type de monnaie pèse 17 g et cote environ
1 000 euros en état TTB.
Avril 2010 (Grande-Bretagne)
52 503 monnaies romaines du iiie
 siècle apr. J.-C. 
On doit à David Crisp, 63 ans, chef cuisinier dans un hôpital, la découverte
d’un ensemble exceptionnel de 52 503 monnaies romaines près de Frome, un
village proche de Bristol dans la région du Somerset, à l’ouest de l’Angleterre.
Ce dépôt monétaire est l’un des plus importants jamais trouvé en Grande-
Bretagne.
David Crisp n’avait pas choisi de passer son détecteur de métaux dans ce
champ par hasard : il avait appris qu’en 1867 un agriculteur avait déjà trouvé
111 monnaies sur le sol. Le 11 avril 2010, un signal puissant intrigue David
Crisp : à 35 cm de profondeur, il aperçoit le sommet d’un énorme vase en
céramique de 45 cm de diamètre. Appliquant à la lettre les recommandations
du Treasure Act, le détectoriste s’arrête de creuser et rebouche le trou. Le
lendemain, il informe le propriétaire du champ et, quatre jours plus tard, les
services archéologiques du Comté.
Après trois jours de fouilles, l’équipe d’archéologues finit par mettre au jour
52 503 monnaies romaines, pesant au total 160 kg et émises sur une période
qui s’étale de 253 à 305 apr. J.-C. La quasi-totalité de ces monnaies sont des
petits bronzes dits « radiés », en raison de la couronne rayonnante portée par
Tétradrachmes d’argent à l’effigie d’Alexandre le Grand
découverts en Syrie, à Manbej.
Sur l’avers, figure de gauche, la tête d’Héraclès,
et sur le revers, figure de droite, Zeus est représenté assis.
Cote : 1 000 euros en TTB (diam. : 24 mm)
Les trésors dans le monde - Partie 1
13
les empereurs à l’avers : le lot le plus important est constitué de 17 600 pièces
à l’effigie de Tetricus I et II.
Seules cinq pièces sont en argent, mais elles sont rarissimes car ce sont des
deniers frappés par Carausius, un usurpateur ayant régné entre 286 et 293
dans cette province romaine appelée Bretagne.
Le musée de Somerset a acquis le trésor pour 320 250 livres sterling
(environ 380 000 euros), somme qui paraît faible puisque cela valorise, en
moyenne, chaque monnaie à un peu plus de 7 euros seulement. Le montant
de la transaction a été réparti à parts égales entre David Crisp, l’inventeur, et la
famille Sheppard, propriétaire du champ au trésor.
Mai 2010 (Finlande)
30 bouteilles de champagne Veuve Clicquot
datant de 1780
EnmerBaltique,desplongeurssuédoisontdécouvert,
par 55 m de fond dans les eaux territoriales
finlandaises, 30 bouteilles de champagne Veuve
Clicquot. Ces bouteilles ont été authentifiées par
la maison Moët et Chandon, propriétaire de la
marque Veuve Clicquot. L’une de ces bouteilles a
été mise en vente aux enchères en juin 2011 dans
l’archipel d’Aaland, lieu de la découverte. Prix atteint :
30 000 euros !
Ce vase en céramique découvert par David Crisp en Grande-Bretagne contenait 52 503
pièces romaines, représentant un poids de 160 kg.
60 trésors fabuleux à découvrir
14
Juin 2010 (France)
Une météorite de 364 kg trouvée dans les Ardennes
Un détectoriste français, Jean-Luc Billard, prospectant dans la forêt domaniale
duMont-Dieu(arrondissementdeSedan),asortideterreunemétéoriteferreuse,
de type sidérite octahédrite, pesant 364 kg ! Il avait décidé de prospecter dans
cette forêt car elle avait déjà été le théâtre de deux découvertes dans un passé
récent : en 1994, un ensemble de 51 morceaux (pesant 360 kg au total), et en
2004, une grosse météorite pesant 435 kg !
Quinze jours après la découverte, le préfet des Ardennes annonce à Jean-
Luc Billard que la météorite revient à l’État ! L’inventeur, refusant à juste titre
de se laisser spolier, assigne le préfet devant le tribunal de grande instance de
Charleville-Mézières. Le 18 avril 2014, le tribunal confirme que Jean-Luc Billard
est bien le propriétaire de la météorite et ordonne au préfet de la lui restituer.
Août 2010 (Allemagne)
Une statue équestre d’Auguste
Sur le site de Waldgirmes, des
archéologues ont trouvé, dans un
puits, des fragments en bronze plaqué
d’or (dont la tête d’un cheval et un pied
humain) d’une statue datant de l’an 3
apr. J.-C. On pense que cette statue
Mai 2010 (Grande-Bretagne)
Un masque de parade de cavalier romain en bronze
Un détectoriste anglais a découvert au lieu-dit Crosby
Garrett, près du mur d’Hadrien (l’ancienne frontière fortifiée
romaine au nord de l’Angleterre), un masque surmonté
d’un casque, tous deux en bronze. Mesurant en tout une
quarantaine de centimètres, l’ensemble représente le
visage d’un jeune homme et date de la fin du ier
 siècle
de notre ère. C’est seulement le troisième objet de ce
type connu en Grande-Bretagne. Le casque, ayant
la forme d’un bonnet phrygien, porte à son sommet
un griffon posant la patte sur une amphore. Cet
ensemble en bronze n’avait aucune utilité guerrière,
mais était seulement destiné à être porté lors d’une
parade de cavalerie.
La société Christie’s l’a vendu aux enchères à Londres le 7 octobre 2010.
Le prix atteint a pulvérisé l’estimation de départ (300 000 livres sterling)
pour atteindre 2 281 000 livres, soit un peu plus de 2,5 millions d’euros !
Les trésors dans le monde - Partie 1
15
de l’empereur Auguste a été brisée volontairement par les Germains, six ans plus
tard,justeaprèsavoirmisendéroutel’arméedugénéralromainVarusàTeutoburg,
ce qui se traduisit par la perte de trois légions, soit plus de 20 000 hommes !
Septembre 2010 (France) 
303 deniers d’argent à Cavaillon (Vaucluse)
En enlevant la souche d’un vieil acacia dans le jardin de son hôtel particulier,
Christian Morand a mis au jour une cavité ornée de murs peints. Dans cette
salle souterraine sont ensuite trouvés, par les archéologues appelés sur place,
303 deniers d’argent (à l’effigie de Vespasien, Hadrien, etc.) datant des ier
et
iie
 siècles apr. J.-C. Le trésor est estimé entre 100 000 et 150 000 euros.
Septembre 2010 (Grande-Bretagne)
Un trésor de l’âge du bronze
Près du village de Burnham-on-Crouch (Essex),
à quelques kilomètres de l’embouchure de la
Tamise, quatre prospecteurs découvrent une
grosse poterie. À l’intérieur, les archéologues
trouvent une dizaine de haches en bronze et
de nombreux fragments d’objets métalliques.
Ils estiment que ce trésor a été enterré vers
l’an 1000 av. J.-C.
Novembre 2010 (France)
23 fibules et 1 165 pièces gauloises
Un trésor celte a été trouvé à Bassing à 70 km de Metz (Moselle), lors de fouilles
menées par l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives)
avant la construction de la deuxième phase de la ligne à grande vitesse est-
européenne (LGV Est). Ce trésor a été mis au jour dans ce que l’on appelle une
villa(undomainefonciercomportantdesbâtimentsd’exploitationetd’habitation)
du peuple gaulois des Médiomatriques.
Il comprend un poignard, de nombreux
bijoux dont 123 fibules (épingles
vestimentaires) et surtout un dépôt
monétaire de 1 165 pièces gauloises :
1 111 pièces d’argent (appelées « quinaires »
ou « deniers gaulois », valant un demi-
denier romain), 51 de cuivre et 3 d’or.
60 trésors fabuleux à découvrir
16
Avril 2011 (Allemagne)
117 objets en or
Près de la ville de Gessel en Basse-
Saxe, juste avant le creusement de
la tranchée destinée au gazoduc
Nordstream acheminant le gaz russe
vers l’Allemagne, une fabuleuse
découverte a été réalisée par des
archéologues au cours de fouilles
préventives. Un de leurs détecteurs
de métaux a, en effet, perçu un très
fort signal à 60 cm de profondeur, dévoilant un trésor composé de 117 objets
en or, le tout pesant 1,8 kg. L’enfouissement a été daté aux environs de
1350 av. J.-C., donc de la période de l’âge du bronze.
Septembre 2011 (Grande-Bretagne)
Un trésor de Vikings
Darren Webster, détectoriste
anglaisdunord-ouestdel’Angleterre,
a mis au jour près de Silverdale un
pot en plomb contenant 201 objets
en argent dont 27 monnaies,
10 bracelets, 2 bagues et 14 lingots ! D’après les spécialistes qui ont étudié
ce trésor, son enfouissement aurait été effectué vers 900 apr. J.-C.
Octobre 2011 (France)
1 080 statères gaulois en or
Dans le petit village de Saint-Aubin-du-Pavail
(Ille-et-Vilaine), deux détectoristes, en train de
prospecter dans un champ de la commune,
mettent au jour un trésor gaulois de la tribu des
Redones, composé de 1 080 statères en or, datant
du ier
 siècle av. J.-C. Les Redones étaient un peuple
celte armoricain ayant vécu de 700 à 400 av. J.-
C., dont la capitale était Condate (Rennes). À l’avers,
on voit la tête d’Apollon à droite et, au revers, la
déesse Épona nue à cheval. Ce type de monnaie
pèse environ 8 g et cote 6 000 euros en état TB.
Statère (diam. : 20 mm) ➜
Les trésors dans le monde - Partie 1
17
Courant 2012 (République tchèque)
9 000 pièces d’argent
On ignore à quelle date exacte de l’année 2012 un détectoriste tchèque a
trouvé, dans la forêt de Boskovice, un pot contenant 9 000 monnaies d’argent
frappées entre les xve
et xviie
 siècles. La découverte a été révélée par une lettre
anonyme envoyée à la police de Brno, ville située en Moravie, dans le sud-est
du pays. Dans cette missive est annoncé que l’inventeur du trésor a revendu
une quantité importante des monnaies (thalers, kreutzers et deniers) à un
collectionneur. Le vendeur et l’acheteur, finalement identifiés, ont fait l’objet de
poursuites judiciaires. Le trésor a probablement été enfoui lors de la guerre de
Trente Ans (1618-1648) déclenchée par la révolte des protestants tchèques
de la Maison des Habsbourg.
Juin 2012 (Israël)
Un trésor romain du iie
 siècle apr. J.-C.
À Qiryat Gat, non loin de la frontière avec la bande de
Gaza, des fouilles entreprises par des archéologues,
lors de la construction d’un bâtiment, ont
permis de découvrir une étoffe contenant
140 monnaies d’or et d’argent à l’effigie des
empereurs romains Néron, Nerva et Trajan,
ainsi qu’une bague ornée d’une intaille sur
laquelle figure une déesse ailée. Ce trésor
aurait été caché par une riche propriétaire
lors de l’insurrection des juifs contre l’Empire
romain, dite « révolte de Bar Kokhba », entre 132
et 135 apr. J.-C.
Juin 2012 (Royaume-Uni)
750 kg de monnaies en argent dans l’île de Jersey
Deux jeunes prospecteurs anglais,
travaillant à l’aide d’un détecteur
grandes profondeurs, ont entendu
un important signal dans un champ
prèsduvillagedeGrouville,dansl’est
de l’île de Jersey. Les archéologues,
envoyés sur place pour déterrer le
trésor, ont mis au jour à un mètre
de la surface du sol un ensemble
60 trésors fabuleux à découvrir
18
de 70 000 monnaies d’argent, agglomérées entre elles et pesant au total
750 kg ! L’essentiel des monnaies (statères et quarts de statères) a été frappé
par des Gaulois Coriosolites, qui occupaient le territoire des actuelles Côtes
d’Armor (leur atelier de frappe était situé à Saint-Malo). Ces monnaies ont été
émises au cours du ier
 siècle av. J.-C., c’est-à-dire au moment de la guerre des
Gaules menée par Jules César. En plus des monnaies gauloises se trouvaient
des monnaies romaines, deux torques en or et une broche en argent. La valeur
du trésor est estimée à 12 millions d’euros environ !
Février 2013 (Californie - États-Unis)
1 427 pièces de 20 dollars or
Un couple qui se promenait à Saddle Ridge, dans la Sierra Nevada située au
nord de la Californie, a aperçu un morceau de boîte de conserve sortir de terre.
En l’ouvrant, ils découvrent de nombreuses pièces d’or !
Au total, ils finissent par déterrer 6 boîtes contenant au total 1 427 pièces
d’or de 20 dollars, datées de 1847 à 1894, et nommées
Double Eagle (pour bien la différencier de la pièce d’or de
10 dollars appelée Eagle). Chaque pièce de Double Eagle
du trésor de Saddle Ridge pèse 33 g, pour un diamètre
de 34 mm, et est composée de 90 % d’or et de 10 % de
cuivre.
Un journaliste du nom de Lance Ulanoff décide alors de
mener une enquête et fait une découverte étonnante.
Dans un journal de San Francisco du 10 août 1901, il
tombe sur l’information suivante : « 30 000 dollars en
or ont été volés récemment dans le coffre de la Monnaie
de San Francisco. Aucune trace de l’or manquant n’a été
retrouvée. » En poussant plus loin ses investigations, le
journaliste s’aperçoit que le caissier en poste à l’époque,
un certain Walter Dimmick, a été arrêté pour le vol des
30 000 dollars de pièces et condamné à 9 ans de prison
à Saint-Quentin.
Il est probablement mort en prison, ce qui
expliquerait qu’il ne soit pas revenu chercher
le magot après avoir purgé sa peine.
La valeur totale de ce trésor est estimée
à 10 millions de dollars (environ 7,7 millions
d’euros) !
Double Eagle
(diam. : 34 mm)
Le caissier de la Monnaie de San Francisco,
un certain Walter Dimmick, a été arrêté pour le vol
des 30 000 dollars perpétré en août 1901
(dessins réalisés lors de son procès).
Les trésors dans le monde - Partie 1
19
IJuillet 2013 (Floride – États-Unis)
48 pièces d’or espagnoles
Greg Bound, chercheur de trésors professionnel,
a acheté une concession sur la côte est de la
Floride, au large de laquelle une flotte de onze
navires espagnols a fait naufrage dans la nuit
du 31 juillet 1715, frappée de plein fouet par un
terrible ouragan. Ces galions retournaient en
Espagne chargés des richesses accumulées
en Amérique. En une seule plongée, à une
cinquantaine de mètres seulement du rivage
de Wabasso Beach, il a remonté 48 doublons
espagnols en or, dont la valeur totale est estimée
à 250 000 dollars, soit 200 000 euros environ.
Juillet 2013 (Royaume-Uni)
Les 2 800 lingots d’argent du Gairsoppa
Lancé en 1919, juste à la fin de la Première Guerre mondiale, le SS Gairsoppa
(dans la Marine britannique, les lettres « SS » signifient steam ship, bateau à
vapeur) disparaît en 1941.
Ce navire de commerce de 121 m de long, qui tire son nom de célèbres chutes
d’eau en Inde, était parti de Calcutta pour se rendre à Londres. Sur la fin de son
trajet, manquant de carburant, il est obligé de se diriger vers le port de Galway
en Irlande.
Il n’y parviendra jamais car sa route croise, le 17 février 1941, un U-Boot
allemand, le U-101 (« U » est l’abréviation du mot Unterseeboot qui signifie
« sous-marin » dans la langue germanique). Coulé par une seule torpille, le
navire disparaît de la surface de l’eau en vingt minutes, emportant avec lui le
commandant Gerald Hyland et 83 membres d’équipage. Il n’y aura qu’un seul
survivant,repêchéaprès13 jourspassésenpleinemer.Cedernierrévéleraque
le cargo transportait un véritable trésor dans ses cales : 1 765 tonnes de thé,
2 600 tonnes de fonte brute pour faire de l’acier, mais surtout 2 800 lingots
d’argent au titre de 999/1000. Ces derniers étaient destinés à la Royal Mint
(la Monnaie royale), l’établissement chargé de frapper la monnaie au Royaume-
Uni.
On n’entend plus parler de l’épave pendant près de 70 ans, jusqu’en 2010, date
à laquelle le gouvernement britannique autorise la société américaine Odyssey
Marine Exploration, basée à Tampa (Floride), à la rechercher officiellement. Le
contrat proposé à cette société est extrêmement avantageux car il lui permet
de conserver 80 % de la valeur nette des trouvailles (le taux habituel est, en
général, de 50 %), le Trésor britannique se contentant de 20 % seulement !
Doublon espagnol
(diam. : 22 mm)
60 trésors fabuleux à découvrir
20
Ce taux élevé de commission s’explique par
l’extrême difficulté qu’il y aura à récupérer les
lingots, cachés dans l’épave gisant à 4 700 m
de la surface, une profondeur record à ce jour.
L’exploration des cales est vite payante :
dans le courant de l’année 2012, un total
de 1 218 lingots d’argent est remonté à la
surface ! Puis, en juillet 2013, une découverte
de 1 574 supplémentaires porte le total à
2 792 lingots ! Selon les archives de la Marine
britannique, il y en avait 2 800 à bord : la
société Odyssey Marine Exploration est donc
parvenue à remonter à la surface 99,7 % des
lingots d’argent contenus dans l’épave !
La valeur totale du trésor récupéré se monte
à plus de 54 millions d’euros !
Septembre 2013 (Roumanie)
47 000 monnaies turques en argent
Dans la commune de Golesti, le détectoriste Iulian Enache a découvert
47 000 monnaies d’argent, émises entre 1421 et 1451, c’est-à-dire pendant le
règne du sultan turc Murat II. La découverte a été faite au détecteur dans un
ravin au sein d’une forêt, à quelques dizaines de mètres d’un chemin emprunté.
L’ensemble des pièces, pesant 55 kg, était enfoui dans le sol à une profondeur
de 25 cm. Le trésor est évalué à environ 500 000 euros.
Octobre 2013 (Russie)
Une météorite de 570 kg
Le 15 février 2013, un
astéroïde énorme (de
17 m de diamètre environ)
explose à 20 km d’altitude
au-dessus de Tcheliabinsk,
l’onde de choc pulvérisant
vitres et fenêtres, dont les
éclats blessèrent un millier
de personnes ! De nombreux
morceaux de l’astéroïde
sont tombés au sol, mais le
plus gros a percé un trou de
Lingots du Gairsoppa
Les trésors dans le monde - Partie 1
21
6 m de diamètre dans la surface
glacée du lac Tchebarkoul. Il a été
récupéré le 16 octobre à 20 m
de profondeur et pèse 570 kg !
Un morceau de 570 kg
de la météorite russe tombée
sur Tcheliabinsk, en Russie.
Novembre 2013 (Grande-Bretagne)
20 000 monnaies romaines
Laurence Egerton, un maçon de 51 ans
qui détectait dans un champ, situé près
des ruines d’une ancienne villa romaine,
à côté du village de Seaton Down dans
le Devon (sud-ouest de l’Angleterre),
a découvert 22 000 pièces romaines
datant de 260 à 348. Les monnaies,
de type « nummus », sont à l’effigie
de l’empereur romain Constantin Ier
qui régna de 306 à 337. Respectant à la lettre le Treasure Act, Egerton a
immédiatement appelé les services archéologiques… puis a dormi trois
nuits sur place, dans sa voiture, afin de monter la garde après le départ des
archéologues ! La valeur du trésor a été estimée à 100 000 livres sterling, soit
125 000 euros environ.
Février 2014 (Allemagne)
Le trésor d’un haut dignitaire romain
Le 19 février 2014, un prospecteur
allemand est arrêté pour avoir déterré,
puis vendu, un trésor comportant un
plat d’argent, des statuettes en or et
en argent, ainsi que 36 broches en
or en forme de feuilles, appartenant
probablement à une tunique cérémonielle dont le tissu n’a pas résisté à
l’épreuve du temps. On pense que tous ces objets étaient ceux d’un haut
dignitaire romain (pour preuve, on a aussi trouvé des morceaux d’une chaise
curule qui était le siège officiel des commandants en chef romains). Ce trésor
date du ve
 siècle apr. J.-C. et a été exhumé dans une forêt près de Ruelzheim,
au sud-ouest du land de Rhénanie-Palatinat.
60 trésors fabuleux à découvrir
22
Juillet 2014 (Caroline du Nord – États-Unis)
Le trésor du SS Central America
Il s’agit d’un nouveau trésor
remonté à la surface par
la société américaine
Odyssey Marine Exploration,
connue pour avoir fouillé de
nombreuses épaves, dont
celle du SS Gairsoppa en
juillet 2013.
En 2014, Odyssey s’est
attaquée à l’épave du
bateau SS Central America.
Ce navire, qui assurait des liaisons régulières entre l’Amérique centrale et la
côte est des États-Unis, avait fait naufrage le 12 septembre 1857 au large des
côtes de la Caroline du Nord, après être parti du Panama. Il transportait une
importante cargaison d’or venant des mines de Californie (la célèbre « ruée vers
l’or » avait débuté en 1848). La plupart des 578 passagers (dont 425 périrent
dans le naufrage) transportaient avec eux tout l’or qu’ils y avaient trouvé.
Une première tentative de récupération du trésor avait été faite par un
certain Thomas Thomson, lequel en septembre 1987 rapportera à la surface
7 000 pièces d’or et une énorme barre d’or de 40 kg. Mais Thomson, attaqué
par les compagnies qui avaient assuré le SS Central America à l’époque de
son naufrage et recherché par le FBI, a fui le territoire des États-Unis (il a
finalement été arrêté en février 2015).
La société Odyssey est parvenue, en avril 2014 à localiser l’épave, située à
2 300 m de profondeur. Le 18 juillet 2014, elle est parvenue à remonter un
trésor composé de 13 500 pièces d’or et d’argent, des lingots d’or, des pépites
d’oretmêmedesdaguerréotypes(plaquesmétalliques,ancêtresdelapellicule)
sur lesquels on peut voir les portraits de nombreux chercheurs d’or… qui sont
morts noyés dans le naufrage !
Le bateau à vapeur
SS Central America
a fait naufrage
le 12 septembre
1857 au large
des côtes de
la Caroline du Nord :
il transportait
une importante
cargaison d’or
provenant
des mines
de Californie.
Les trésors dans le monde - Partie 1
23
Septembre 2014 (France)
Un trésor volé par des ouvriers
À cette date, on apprend qu’un vol de trésor a eu lieu trois ans auparavant dans
le petit village de Notre-Dame-de-L’Isle situé près des Andelys (Eure). En 2011,
un couple avait fait exécuter par trois ouvriers des travaux de nivellement sur
le terrain d’une grange. En septembre 2014, la gendarmerie contacte le couple
et les informe qu’un des ouvriers a déposé sur son compte deux chèques de
montants peu habituels : 30 000 euros et 270 000 euros ! Placés en garde à
vue,lesouvriersavouentavoirtrouvé,dansdesbocauxenverredissimulésdans
la terre, 16 lingots d’or et 600 pièces d’or de 20 dollars des années 1920, soit
un magot d’une valeur totale avoisinant les 900 000 euros ! Ils reconnaissent
avoir vendu le trésor à un marchand professionnel qui, au passage, a encaissé
une commission de 250 000 euros et sera, pour cette raison, poursuivi pour
recel ! Ultime rebondissement : deux femmes, dont le père aujourd’hui décédé
avait possédé cette propriété entre 1939 et 2000, demandent à récupérer ce
trésor car elles affirment détenir des documents attestant que leur père est
bien le propriétaire de tout cet or. Si cela est avéré, la jurisprudence est claire : la
trouvaille ne peut être
considérée comme
un trésor puisqu’elle
appartient à une
personne clairement
désignée. Le couple
qui avait acheté la
maison en l’an 2000
et les ouvriers qui ont
mis au jour le magot
n’auront alors rien du
tout !
À suivre…
267
Table des matières
Avertissement aux lecteurs.................................................................................................................................6
Partie 1 – Des centaines de trésors découverts, chaque année,
	 dans le monde ! .........................................................................................................................................7
Où trouve-t-on les trésors de monnaies ?.....................................................................................7
Adrien : le plus jeune découvreur de trésor au monde !...................................................8
Grâce au Treasure Act, les Britanniques déclarent
le plus de trésors au monde...........................................................................................................................9
Florilège des découvertes trésoraires
les plus spectaculaires faites depuis 2009..................................................................................11
Partie 2 – Mystérieux codes secrets et caches à trésors .............................................25
Le cryptage : un art très ancien............................................................................................................25
Les cryptogrammes de Léonard de Vinci...................................................................................27
Les principaux signes secrets indiquant la présence de trésors........................28
Le carré magique SATOR............................................................................................................................29
Autres cryptogrammes de trésors.....................................................................................................31
Attention aux faux messages codés !...............................................................................................31
Partie 3 – Les principaux moyens techniques de recherche ......................................35
Les deux techniques pour chercher (et espérer trouver) un trésor...............35
Les différents moyens à votre disposition..................................................................................36
Les études de documents...........................................................................................................................36
L’analyse des toponymes sur cartes...............................................................................................38
L’observation de photos aériennes...................................................................................................39
60 trésors fabuleux à découvrir
268
L’approche ésotérique......................................................................................................................................40
La pratique de la radiesthésie..................................................................................................................40
L’utilisation de détecteurs électroniques......................................................................................42
Partie 4 – En France, à qui appartient réellement un trésor ? .................................45
Les trésors sous-marins.....................................................................................................................................46
Le droit maritime international...................................................................................................................46
Le casse-tête des épaves situées en haute mer...................................................................48
L’affaire du Titanic.............................................................................................................................................48
L’affaire du Black Swan................................................................................................................................48
La chasse aux pilleurs d’épaves français.........................................................................................49
Déclaration obligatoire et possibilité de récompense........................................................50
À l’étranger, les conditions financières sont nettement meilleures.......................51
Quand Interpol recherche le trésor de Lava...............................................................................53
Les trésors terrestres, découverts avec ou sans détecteur.....................................54
L’enfouisseur du trésor est identifié .................................................................................................54
L’enfouisseur du trésor n’est pas identifié .................................................................................56
Trésors terrestres découverts avec détecteur....................................................................58
Cas n° 1 : vous prospectez sur une propriété qui vous appartient..............59
Cas n° 2 : vous détectez sur une propriété privée.......................................................59
Cas n° 3 : vous détectez sur un domaine public...........................................................60
La scandaleuse affaire du trésor de Boucq .............................................................................61
Comment bien faire valoir ses droits d’inventeur ?...........................................................63
Quand l’inventeur du trésor du Mans
a failli se faire déposséder de sa trouvaille.................................................................................64
La solution la plus sûre pour être bien protégé....................................................................65
Ce que vous apportent les experts en numismatique..................................................65
269
Table des matières
Partie 5 – Partez à la recherche de 60 trésors fabuleux !..............................................67
L’or des Volques Tectosages (- 279) ..............................................................................................67
La riche tombe du roi wisigoth Alaric (507) ............................................................................70
Les médaillons d’or de la reine Frédégonde (597)............................................................72
Les reliquaires sacrés de Charlemagne (785) .....................................................................74
Le trésor qui coûta la vie à Richard Cœur de Lion (1199)..........................................76
Où est caché le trésor des Cathares (1244) ?......................................................................78
Sur la trace de l’or des Templiers (1307)......................................................................................81
Un plan secret des Templiers à déchiffrer (1313).............................................................86
À la recherche de la rançon de Jean le Bon (1356).......................................................88
L’inestimable épée de Jeanne d’Arc (1430)............................................................................93
La fortune de Gilles de Rais, le dépravé (1440)....................................................................94
Les fabuleux bijoux d’Agnès Sorel (1450)..................................................................................96
Sur la piste du trésor des Incas (1533).......................................................................................98
Où Diane de Poitiers a-t-elle caché son immense fortune (1566) ?.........105
Les étranges talismans de Catherine de Médicis (1589).........................................107
Le trésor de Brinvilliers, la marquise empoisonneuse (1676) ................................111
À la recherche de l’épave du Soleil d’Orient (1681) ..........................................................113
L’énigmatique cryptogramme de La Buse (1730)............................................................118
Les nombreux trésors du bandit Mandrin (1755)...........................................................120
Les louis d’or de l’épave du Télémaque (1790)....................................................................122
Les neuf caisses de l’abbaye de Molesme (1790).............................................................124
Le trésor de Mirabeau existe-t-il vraiment (1791) ?......................................................126
Sur la piste du trésor de Louis XVI (1791)................................................................................128
Les cloches de l’église de Saint-Antonin-Noble-Val (1792)..................................132
Où est cachée la statue en or massif de l’abbaye de Saintes (1792) ?....133
Le trésor de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon (1792)..........................135
60 trésors fabuleux à découvrir
270
Les canons de bronze des Républicains (1793)................................................................136
Les innombrables trésors de la comtesse du Barry (1793).................................139
Les caches à trésors des îles Chausey (1794)....................................................................143
La colossale fortune du marquis de Laborde (1794)...................................................145
Le magot de Boutillier de Saint-André (1794)....................................................................146
Les trésors des émigrés débarqués à Quiberon (1795)............................................147
Le coffret du Comte de Sombreuil (1795)..............................................................................150
L’étrange puits au trésor de l’île aux chênes (1795).......................................................152
Les bons au porteur du vendéen Stofflet (1796).............................................................157
Les 6 000 louis d’or de Charette (1796).................................................................................159
Les caches de Beau-François,
le chef des chauffeurs de la Beauce (1800)...........................................................................161
Des milliers de météorites enfouies à L’Aigle (1803)...................................................163
Les roubles en or de la bataille d’Austerlitz (1805).........................................................167
Les documents compromettants de Joseph Fouché (1810)..............................169
Les fabuleux trésors de la retraite de Russie (1812)......................................................170
Les rarissimes Aigles de l’armée impériale (1814)............................................................173
Les 40 000 pièces d’or de Joséphine de Beauharnais (1814).........................175
Les onze malles pleines de bijoux de Jérôme Bonaparte (1814).....................177
Les 1 850 pièces d’or perdues par Napoléon
dans un ravin des Alpes (1815).............................................................................................................179
La caisse d’or de l’armée hollandaise à Waterloo (1815)..........................................182
Les diamants de Joachim Murat (1815)...................................................................................183
La mystérieuse carte de l’île des Cocos (1821)...................................................................185
Les trésors volés aux empereurs de Chine (1860)..........................................................191
L’étrange pierre tombale de Rennes-le-Château (1891).........................................195
À la recherche des trésors du Titanic (1912)........................................................................199
271
Table des matières
Les bijoux volés par Landru, le séducteur de Gambais (1922)........................203
Les 85 tonnes d’argent du paquebot anglais City of Cairo (1942).............207
Les six caisses d’or de Rommel au large de la Corse (1943) ..............................210
La cargaison de métaux précieux
du sous-marin japonais I-52 (1944)............................................................................................212
La Chambre d’ambre est-elle
dans l’épave du Wilhelm Gustloff (1945) ?............................................................................214
Un milliard d’euros en diamants
dans le sous-marin allemand U-1001 (1945)......................................................................218
Les objets précieux volés par Petiot,
le médecin psychopathe (1946) .....................................................................................................220
Les vingt-cinq pots manquants du trésor de Saint-Wandrille (1954).....224
Sur la trace de la Chouette d’Or (1993)...................................................................................227
Adresses utiles .........................................................................................................................................................235
Revues spécialisées.......................................................................................................................................235
Boutiques spécialisées dans la vente de matériel de détection......................235
Sites Internet........................................................................................................................................................238
Bibliographie.................................................................................................................................................................245
Index.......................................................................................................................................................................................253

Contenu connexe

Similaire à 60 tesoros

Le coeur d'Anne de Bretagne se dévoile au Château de Châteaubriant
Le coeur d'Anne de Bretagne se dévoile au Château de ChâteaubriantLe coeur d'Anne de Bretagne se dévoile au Château de Châteaubriant
Le coeur d'Anne de Bretagne se dévoile au Château de ChâteaubriantDépartement Loire-Atlantique
 
Dossier de presse 2015 cherbourg tourisme
Dossier de presse 2015 cherbourg tourismeDossier de presse 2015 cherbourg tourisme
Dossier de presse 2015 cherbourg tourismeCherbourg Tourisme
 
Chateau & seignerie de Fouesnant i3jf0j
Chateau &  seignerie de Fouesnant i3jf0jChateau &  seignerie de Fouesnant i3jf0j
Chateau & seignerie de Fouesnant i3jf0jFoenizella.com
 
Iyess, anouar,wissem et dylan
Iyess, anouar,wissem et dylanIyess, anouar,wissem et dylan
Iyess, anouar,wissem et dylanFrançoise Cahen
 
LIBERALIS n°2 art de vivre, print et digital, daté décembre 2022 à février 20...
LIBERALIS n°2 art de vivre, print et digital, daté décembre 2022 à février 20...LIBERALIS n°2 art de vivre, print et digital, daté décembre 2022 à février 20...
LIBERALIS n°2 art de vivre, print et digital, daté décembre 2022 à février 20...TÊTUNEWZY
 
Bibliographie rtc
Bibliographie rtcBibliographie rtc
Bibliographie rtcguestef1ea7
 
Egypte port antique d'heracleion
Egypte port antique   d'heracleionEgypte port antique   d'heracleion
Egypte port antique d'heracleionfilipj2000
 
Penthièvre au fil des âges
Penthièvre au fil des âgesPenthièvre au fil des âges
Penthièvre au fil des âgesemmadidou
 
Brittia : L’Histoire méconnue des Bretons
Brittia : L’Histoire méconnue des BretonsBrittia : L’Histoire méconnue des Bretons
Brittia : L’Histoire méconnue des BretonsHervé Cariou
 
Lumieres marines du Cotentin
Lumieres marines du CotentinLumieres marines du Cotentin
Lumieres marines du CotentinSaqqarah 31
 
Circuits de découverte été 2013 ot neuvic
Circuits de découverte été 2013 ot neuvicCircuits de découverte été 2013 ot neuvic
Circuits de découverte été 2013 ot neuvicTourismeneuvic Périgord
 
Diapo vosges
Diapo vosgesDiapo vosges
Diapo vosgesvosgienne
 
Les Corsaires et la contrebande horlogère
Les Corsaires et la contrebande horlogèreLes Corsaires et la contrebande horlogère
Les Corsaires et la contrebande horlogèreKevin Lognoné
 
Les cabinets de curiosités par sarah retourne sultan, morgane kadarbi & bapti...
Les cabinets de curiosités par sarah retourne sultan, morgane kadarbi & bapti...Les cabinets de curiosités par sarah retourne sultan, morgane kadarbi & bapti...
Les cabinets de curiosités par sarah retourne sultan, morgane kadarbi & bapti...Françoise Cahen
 
La Bretagne
La   BretagneLa   Bretagne
La Bretagneshuet68
 
Vosges
VosgesVosges
VosgesLeeaCH
 

Similaire à 60 tesoros (20)

Le coeur d'Anne de Bretagne se dévoile au Château de Châteaubriant
Le coeur d'Anne de Bretagne se dévoile au Château de ChâteaubriantLe coeur d'Anne de Bretagne se dévoile au Château de Châteaubriant
Le coeur d'Anne de Bretagne se dévoile au Château de Châteaubriant
 
Eductour drome
Eductour dromeEductour drome
Eductour drome
 
Dossier de presse 2015 cherbourg tourisme
Dossier de presse 2015 cherbourg tourismeDossier de presse 2015 cherbourg tourisme
Dossier de presse 2015 cherbourg tourisme
 
Chateau & seignerie de Fouesnant i3jf0j
Chateau &  seignerie de Fouesnant i3jf0jChateau &  seignerie de Fouesnant i3jf0j
Chateau & seignerie de Fouesnant i3jf0j
 
Iyess, anouar,wissem et dylan
Iyess, anouar,wissem et dylanIyess, anouar,wissem et dylan
Iyess, anouar,wissem et dylan
 
LIBERALIS n°2 art de vivre, print et digital, daté décembre 2022 à février 20...
LIBERALIS n°2 art de vivre, print et digital, daté décembre 2022 à février 20...LIBERALIS n°2 art de vivre, print et digital, daté décembre 2022 à février 20...
LIBERALIS n°2 art de vivre, print et digital, daté décembre 2022 à février 20...
 
Bibliographie rtc
Bibliographie rtcBibliographie rtc
Bibliographie rtc
 
Egypte port antique d'heracleion
Egypte port antique   d'heracleionEgypte port antique   d'heracleion
Egypte port antique d'heracleion
 
Circuit historique lo
Circuit historique loCircuit historique lo
Circuit historique lo
 
Penthièvre au fil des âges
Penthièvre au fil des âgesPenthièvre au fil des âges
Penthièvre au fil des âges
 
Brittia : L’Histoire méconnue des Bretons
Brittia : L’Histoire méconnue des BretonsBrittia : L’Histoire méconnue des Bretons
Brittia : L’Histoire méconnue des Bretons
 
Lumieres marines du Cotentin
Lumieres marines du CotentinLumieres marines du Cotentin
Lumieres marines du Cotentin
 
Circuits de découverte été 2013 ot neuvic
Circuits de découverte été 2013 ot neuvicCircuits de découverte été 2013 ot neuvic
Circuits de découverte été 2013 ot neuvic
 
Diapo vosges
Diapo vosgesDiapo vosges
Diapo vosges
 
Les Corsaires et la contrebande horlogère
Les Corsaires et la contrebande horlogèreLes Corsaires et la contrebande horlogère
Les Corsaires et la contrebande horlogère
 
Les cabinets de curiosités par sarah retourne sultan, morgane kadarbi & bapti...
Les cabinets de curiosités par sarah retourne sultan, morgane kadarbi & bapti...Les cabinets de curiosités par sarah retourne sultan, morgane kadarbi & bapti...
Les cabinets de curiosités par sarah retourne sultan, morgane kadarbi & bapti...
 
La Bretagne
La   BretagneLa   Bretagne
La Bretagne
 
Braderie de Lille
Braderie de LilleBraderie de Lille
Braderie de Lille
 
La gastronomie et les fêtes
La gastronomie et les fêtesLa gastronomie et les fêtes
La gastronomie et les fêtes
 
Vosges
VosgesVosges
Vosges
 

60 tesoros

  • 1. Jacques Mandorla 60trésors fabuleux à découvrir Leur histoire détaillée Leur composition précise Leur localisation supposée
  • 2. Des centaines de trésors découverts, chaque année, dans le monde ! Rappelons d’abord la définition donnée par l’article 716 du Code civil napoléonien de 1804 : « Le trésor est toute chose cachée ou enfouie sur laquelle personne ne peut justifier sa propriété, et qui est découverte par le pur effet du hasard. » Si l’on résume en quelques mots la législation française, tout trésor sous-marin (donc trouvé dans les fleuves, étangs, lacs ou eaux territoriales françaises, qui s’étendent de la côte jusqu’à 200 milles marins, soit 370,4 km) appartient à l’État. En revanche, pour un trésor terrestre, il y a deux cas de figure. Soit l’enfouisseur du trésor est identifié (par une lettre, un testament, etc.) : dans cecas,l’inventeurdutrésoretlepropriétairedulieuoùaétéfaitelatrouvaillen’ont droitàrienpuisquequelqu’unpeutjustifierdesapropriété.Seulslesdescendants vivants de l’enfouisseur se partageront le magot en tant qu’héritiers ! Soit aucun document n’accompagne le trésor : l’article 716 du Code civil s’applique alors parfaitement. Où trouve-t-on les trésors de monnaies ? Dans son excellent ouvrage Trésors découverts, publié en 1999 aux Éditions Traditions et Perspectives, Pierre Jarnac a fourni des statistiques très intéressantes, après avoir analysé la découverte de 734 trésors en France, Belgique, Luxembourg et Suisse. À leur lecture, on peut remarquer que les lieux privilégiés d’enfouissement des trésors sont les champs, les vignes ou les prés dans environ un quart des cas et que le contenant essentiel est constitué, dans près de trois quarts des cas, par un récipient en terre cuite. LIEUX DE DÉCOUVERTES • Champ, vigne ou pré : 168 trésors (23 %) • Route, rue, chemin ou bas-côtés de voies : 77 (10,5 %) • Maison particulière ou appartement en ville : 71 (9,7 %) • Église, chapelle ou ancien bâtiment religieux : 59 (8 %) • Forêt, taillis ou bosquet : 59 (8 %) • Proximité de fleuve, rivière, lac ou étang : 52 (7,1 %) • Château ou manoir : 42 (5,7 %) • Parc ou jardin : 39 (5,3 %) • Cimetière : 36 (4,9 %) • Ferme ou maison rurale isolée : 34 (4,6 %) • Carrière, grotte ou souterrain : 31 (4,2 %) • Bâtiment public : 25 (3,4 %) • Mur de clôture : 19 (2,6 %) • Berges ou quais : 9 (1,2 %) • Plages : 7 (1 %) • Moulin, lavoir ou fontaine : 6 (0,8 %) NATURE DU CONTENANT • Pot, cruche, vase (terre cuite) : 71,8 % • Métal : 11,2 % • Bourse en cuir, toile ou autres étoffes : 9,9 % • Bois : 3,4 % Autres : 3,7 % 7
  • 3. 60 trésors fabuleux à découvrir Adrien : le plus jeune découvreur de trésor au monde ! Le petit Adrien Meszaros est, sans aucun doute, le plus jeune découvreur de trésors au monde ! Imaginez ce petit bambin blond, d’à peine 2 ans et demi, en train de se promener avec son père Alex, à la fin du mois de novembre 1997, à la lisière de la forêt domaniale de Montmorency, sur la commune de Domont (Val-d’Oise) et tout près du fort de cette ville. Selon le récit du père, Adrien s’amusait à fouiller parmi les tas de feuilles d’automne qui jonchaient le sol et l’a soudainement appelé, après avoir été attiré par quelque chose de brillant ! En grattant la terre sur une vingtaine de centimètres de profondeur, tous deux mettent alors au jour 425 pièces ! Certains observateurs ont dit que le père aurait fait usage d’un détecteur de métaux, ce qui aurait permis de trouver les pièces. Il sera difficile de connaître la vérité, puisque le seul témoignage que nous ayons est celui du père. De plus, détecteur ou pas, cela ne change rien à l’intérêt de cette trouvaille : ayant été déclarée dans les règles, elle est revenue pour moitié de sa valeur au découvreur… c’est-à-dire à Adrien, mais seulement à sa majorité, en 2013 ! En attendant cette échéance, sa part avait été placée sur un compte rémunéré, à son nom. Si le père avait voulu encaisser cette somme, il aurait dû déclarer être lui-même l’inventeur du trésor. Ce dernier est très intéressant à plusieurs titres. Il se compose de 425 monnaies, la quasi-totalité en argent. La plus ancienne pièce date de 1557, époque du règne d’Henri II, et la plus récente de 1651, soit de l’époque de Louis XIV (la pièce la moins ancienne est appelée, par les numismates, le terminus post quem, termes latins signifiant « date limite après laquelle »). Les spécialistes consultés pensent que le trésor a probablement été caché au cours de la Fronde, période troublée au cours de laquelle le prince de Condé est passé avec ses troupes dans la région de Domont, avant d’attaquer Paris. Adrien Meszaros, probablement le plus jeune découvreur de trésors au monde (2 ans et demi), exhibe l’une des 425 monnaies d’argent qu’il a découvertes dans le bois de Domont (Val-d’Oise). Photo Thomas Coex (AFP) 8
  • 4. Les trésors dans le monde - Partie 1 Celui qui a caché ce trésor était probablement quelque marchand traversant cette forêt : craignant d’être attaqué, il a alors préféré dissimuler ses pièces pour pouvoir les reprendre sur le chemin du retour. Hélas pour lui (mais pas pour Adrien !), il n’est jamais revenu. Les monnaies ont été mises en vente le 10 juin 1999 par le Comptoir général financier au moyen de la technique dite de « vente sur offres ». Elle se distingue des enchères par le fait qu’un lot, remporté par la personne ayant proposé la meilleure offre, sera payé au prix correspondant à l’offre arrivée en seconde position, augmentée d’un montant forfaitaire, établi selon un barème précis. En raison de l’intérêt historique de ce trésor, le musée archéologique du Val d’Oise, situé à Guiry-en-Vexin, a fait une offre globale qui lui a permis d’emporter l’ensemble des monnaies pour 434 000 francs (l’euro n’était pas encore en circulation à cette date), soit l’équivalent de 66 260 euros. Ainsi, le trésor d’Adrien, préservé dans son intégralité, peut aujourd’hui être apprécié de tous dans ce musée. La part de l’inventeur (217 000 francs, soit 33 130 euros) a alors été placée sur un compte rémunéré dont Adrien a pu disposer à sa majorité en 2013. La pièce ayant atteint le prix le plus élevé (6 300 francs, soit 961 euros) est un écu de Louis XIV, dit « à la mèche longue », frappé à Paris en 1651 et pesant 27,3 g pour un diamètre de 38 mm. Notons qu’un seul écu en argent de ce type équivalait, à l’époque de sa circulation, au salaire mensuel d’un paysan. Grâce au Treasure Act, les Britanniques déclarent le plus de trésors au monde La découverte d’un trésor par Eric Lawes le 16 novembre 1992, dans le petit village de Hoxne près d’Ipswich dans le Suffolk (est de l’Angleterre), a permis de changer totalement les relations qui lient archéologues et détectoristes au Royaume-Uni. Cet écu d’argent de Louis XIV, dit « à la mèche longue » et frappé à Paris (lettre d’atelier : A) en 1651, a été trouvé par Adrien et vendu 6 300 francs (961 euros). 9
  • 5. 60 trésors fabuleux à découvrir 10 Eric Lawes a, en effet, eu l’excellente idée de prévenir, le lendemain de sa découverte, les services archéologiques de sa région du Suffolk qui ont envoyé une équipe de professionnels pour mettre au jour 14 865 monnaies (569 en or, 14 205 en argent et 91 en bronze), accompagnées de 200 objets (pièces de vaisselle, bijoux, etc.) en argent et en or ! Puis le British Museum s’est porté acquéreur de l’ensemble et n’a pas hésité à récompenser, à parts égales, l’inventeur et le propriétaire du terrain, à hauteur d’un million d’euros chacun ! Quand le Parlement britannique s’en mêle Les médias du Royaume-Uni ont publié de nombreux articles sur cette extraordinaire découverte, comme The Times qui précisa : « Ces dix dernières années, les utilisateurs de détecteurs de métaux ont réalisé un apport à nos connaissances et à notre patrimoine bien supérieur à celui des archéologues en deux siècles, en découvrant les plus importants trésors antiques de notre pays » ! Il n’en fallut pas plus pour que le Parlement britannique décide, en 1996, de voter une loi sur les trésors, appelée Treasure Act. Elle réglemente, de façon honnête, toute découverte de trésor réalisée en Angleterre, Pays de Galles et Irlande du Nord. Bizarrement, l’Écosse n’est pas concernée par ce texte ! Selon cette loi, tout découvreur (avec ou sans détecteur de métaux) a l’obligation de déclarer, dans les 14 jours, sa trouvaille auprès du coroner (officier de police) local. C’est ce dernier qui détermine s’il s’agit, ou non, d’un trésor. Si la réponse est positive, un musée peut alors faire une offre de rachat au découvreur. Sinon, ce dernier conserve l’intégralité de sa trouvaille, à partager avec le propriétaire du terrain où elle a été faite. Depuis la promulgation de cette loi, on n’a jamais autant déclaré de trésors au Royaume-Uni ! Avant le Treasure Act, 25 trésors étaient déclarés, en moyenne, chaque année. Depuis 1996, leur nombre est passé à 200 par an ! Il serait donc temps de voter, en France, une loi aussi efficace que celle du Treasure Act britannique qui permettrait ainsi d’enrichir les collections de nos musées grâce aux trésors découverts par les détectoristes amateurs. LA FRANCE EST VRAIMENT À LA TRAÎNE Dans notre pays, hélas, le nombre de déclarations de trésors est beaucoup plus faible qu’au Royaume-Uni et tend même à diminuer chaque année. La raison est simple : les services archéologiques n’accueillent pas les découvreurs à bras ouverts, surtout s’ils utilisent un détecteur de métaux. Comme cela est arrivé en 1997 dans l’affaire dite « du trésor de Boucq », qui a probablement traumatisé de nombreux chercheurs de trésors (voir le chapitre intitulé : « En France, à qui appartient réellement un trésor ? »). Louis Fontenay, le découvreur du trésor de Boucq, s’est vu confisquer sa trouvaille (200 pièces d’or) parce qu’il avait utilisé un détecteur de métaux !
  • 6. Les trésors dans le monde - Partie 1 11 Florilège des découvertes trésoraires les plus spectaculaires faites depuis 2009 Juillet 2009 (Grande-Bretagne) 1 500 objets anglo-saxons en or, argent et bronze du viie siècle apr. J.-C.  À Burntwood au nord de Birmingham, Terry Herbert, chômeur de 55 ans passionné de détection, trouve sous une lourde pierre plate, dans un champ, plus de 1 500 objets anglo-saxons en or, argent et bronze datant du viie  siècle apr. J.-C. : ces trouvailles semblent avoir été des prises de guerre et devaient probablement appartenir à un prince ou à un roi qui les avaient confisquées à des ennemis. L’ensemble a été acheté par les musées de Birmingham et de Stoke-on-Trent pour la somme colossale de 3,285 millions de livres sterling, soit environ 4 millions d’euros, somme partagée entre Terry Herbert (qui ne devrait plus pointer au chômage) et son voisin agriculteur, propriétaire du champ. À noter que fin 2012, les archéologues sont revenus fouiller le terrain et ont mis au jour 91 nouveaux objets ! Août 2009 (Grande-Bretagne) 10 000 monnaies romaines en argent et bronze du ive siècle apr. J.-C.  Nick Davies, 30 ans, a découvert dans un champ près de Shrewsbury (à l’est de Birmingham) un pot contenant plus de 10 000 monnaies. Il venait d’acheter son détecteur un mois auparavant (on appelle cela « la chance du débutant ») ! La plupart des pièces sont à l’effigie de l’empereur Constantin Ier qui régna de 306 à 337. Un bracelet figurant parmi les objets découverts à Burntwood par Terry Herbert.
  • 7. 60 trésors fabuleux à découvrir 12 Février 2010 (Syrie) 252 monnaies grecques du ive  siècle av. J.-C.  Un habitant de la ville de Manbej, au nord de la Syrie, a mis au jour un trésor en creusant les fondations de sa future maison. Les monnaies, des drachmes et des tétradrachmes d’argent à l’effigie d’Alexandre le Grand, étaient cachées dans une boîte en bronze. À l’avers apparaît la tête imberbe d’Héraclès à droite, coiffée de la peau de lion, et au revers celle de Zeus à demi nu, assis à gauche, tenant un aigle et un sceptre. Ce type de monnaie pèse 17 g et cote environ 1 000 euros en état TTB. Avril 2010 (Grande-Bretagne) 52 503 monnaies romaines du iiie  siècle apr. J.-C.  On doit à David Crisp, 63 ans, chef cuisinier dans un hôpital, la découverte d’un ensemble exceptionnel de 52 503 monnaies romaines près de Frome, un village proche de Bristol dans la région du Somerset, à l’ouest de l’Angleterre. Ce dépôt monétaire est l’un des plus importants jamais trouvé en Grande- Bretagne. David Crisp n’avait pas choisi de passer son détecteur de métaux dans ce champ par hasard : il avait appris qu’en 1867 un agriculteur avait déjà trouvé 111 monnaies sur le sol. Le 11 avril 2010, un signal puissant intrigue David Crisp : à 35 cm de profondeur, il aperçoit le sommet d’un énorme vase en céramique de 45 cm de diamètre. Appliquant à la lettre les recommandations du Treasure Act, le détectoriste s’arrête de creuser et rebouche le trou. Le lendemain, il informe le propriétaire du champ et, quatre jours plus tard, les services archéologiques du Comté. Après trois jours de fouilles, l’équipe d’archéologues finit par mettre au jour 52 503 monnaies romaines, pesant au total 160 kg et émises sur une période qui s’étale de 253 à 305 apr. J.-C. La quasi-totalité de ces monnaies sont des petits bronzes dits « radiés », en raison de la couronne rayonnante portée par Tétradrachmes d’argent à l’effigie d’Alexandre le Grand découverts en Syrie, à Manbej. Sur l’avers, figure de gauche, la tête d’Héraclès, et sur le revers, figure de droite, Zeus est représenté assis. Cote : 1 000 euros en TTB (diam. : 24 mm)
  • 8. Les trésors dans le monde - Partie 1 13 les empereurs à l’avers : le lot le plus important est constitué de 17 600 pièces à l’effigie de Tetricus I et II. Seules cinq pièces sont en argent, mais elles sont rarissimes car ce sont des deniers frappés par Carausius, un usurpateur ayant régné entre 286 et 293 dans cette province romaine appelée Bretagne. Le musée de Somerset a acquis le trésor pour 320 250 livres sterling (environ 380 000 euros), somme qui paraît faible puisque cela valorise, en moyenne, chaque monnaie à un peu plus de 7 euros seulement. Le montant de la transaction a été réparti à parts égales entre David Crisp, l’inventeur, et la famille Sheppard, propriétaire du champ au trésor. Mai 2010 (Finlande) 30 bouteilles de champagne Veuve Clicquot datant de 1780 EnmerBaltique,desplongeurssuédoisontdécouvert, par 55 m de fond dans les eaux territoriales finlandaises, 30 bouteilles de champagne Veuve Clicquot. Ces bouteilles ont été authentifiées par la maison Moët et Chandon, propriétaire de la marque Veuve Clicquot. L’une de ces bouteilles a été mise en vente aux enchères en juin 2011 dans l’archipel d’Aaland, lieu de la découverte. Prix atteint : 30 000 euros ! Ce vase en céramique découvert par David Crisp en Grande-Bretagne contenait 52 503 pièces romaines, représentant un poids de 160 kg.
  • 9. 60 trésors fabuleux à découvrir 14 Juin 2010 (France) Une météorite de 364 kg trouvée dans les Ardennes Un détectoriste français, Jean-Luc Billard, prospectant dans la forêt domaniale duMont-Dieu(arrondissementdeSedan),asortideterreunemétéoriteferreuse, de type sidérite octahédrite, pesant 364 kg ! Il avait décidé de prospecter dans cette forêt car elle avait déjà été le théâtre de deux découvertes dans un passé récent : en 1994, un ensemble de 51 morceaux (pesant 360 kg au total), et en 2004, une grosse météorite pesant 435 kg ! Quinze jours après la découverte, le préfet des Ardennes annonce à Jean- Luc Billard que la météorite revient à l’État ! L’inventeur, refusant à juste titre de se laisser spolier, assigne le préfet devant le tribunal de grande instance de Charleville-Mézières. Le 18 avril 2014, le tribunal confirme que Jean-Luc Billard est bien le propriétaire de la météorite et ordonne au préfet de la lui restituer. Août 2010 (Allemagne) Une statue équestre d’Auguste Sur le site de Waldgirmes, des archéologues ont trouvé, dans un puits, des fragments en bronze plaqué d’or (dont la tête d’un cheval et un pied humain) d’une statue datant de l’an 3 apr. J.-C. On pense que cette statue Mai 2010 (Grande-Bretagne) Un masque de parade de cavalier romain en bronze Un détectoriste anglais a découvert au lieu-dit Crosby Garrett, près du mur d’Hadrien (l’ancienne frontière fortifiée romaine au nord de l’Angleterre), un masque surmonté d’un casque, tous deux en bronze. Mesurant en tout une quarantaine de centimètres, l’ensemble représente le visage d’un jeune homme et date de la fin du ier  siècle de notre ère. C’est seulement le troisième objet de ce type connu en Grande-Bretagne. Le casque, ayant la forme d’un bonnet phrygien, porte à son sommet un griffon posant la patte sur une amphore. Cet ensemble en bronze n’avait aucune utilité guerrière, mais était seulement destiné à être porté lors d’une parade de cavalerie. La société Christie’s l’a vendu aux enchères à Londres le 7 octobre 2010. Le prix atteint a pulvérisé l’estimation de départ (300 000 livres sterling) pour atteindre 2 281 000 livres, soit un peu plus de 2,5 millions d’euros !
  • 10. Les trésors dans le monde - Partie 1 15 de l’empereur Auguste a été brisée volontairement par les Germains, six ans plus tard,justeaprèsavoirmisendéroutel’arméedugénéralromainVarusàTeutoburg, ce qui se traduisit par la perte de trois légions, soit plus de 20 000 hommes ! Septembre 2010 (France)  303 deniers d’argent à Cavaillon (Vaucluse) En enlevant la souche d’un vieil acacia dans le jardin de son hôtel particulier, Christian Morand a mis au jour une cavité ornée de murs peints. Dans cette salle souterraine sont ensuite trouvés, par les archéologues appelés sur place, 303 deniers d’argent (à l’effigie de Vespasien, Hadrien, etc.) datant des ier et iie  siècles apr. J.-C. Le trésor est estimé entre 100 000 et 150 000 euros. Septembre 2010 (Grande-Bretagne) Un trésor de l’âge du bronze Près du village de Burnham-on-Crouch (Essex), à quelques kilomètres de l’embouchure de la Tamise, quatre prospecteurs découvrent une grosse poterie. À l’intérieur, les archéologues trouvent une dizaine de haches en bronze et de nombreux fragments d’objets métalliques. Ils estiment que ce trésor a été enterré vers l’an 1000 av. J.-C. Novembre 2010 (France) 23 fibules et 1 165 pièces gauloises Un trésor celte a été trouvé à Bassing à 70 km de Metz (Moselle), lors de fouilles menées par l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) avant la construction de la deuxième phase de la ligne à grande vitesse est- européenne (LGV Est). Ce trésor a été mis au jour dans ce que l’on appelle une villa(undomainefonciercomportantdesbâtimentsd’exploitationetd’habitation) du peuple gaulois des Médiomatriques. Il comprend un poignard, de nombreux bijoux dont 123 fibules (épingles vestimentaires) et surtout un dépôt monétaire de 1 165 pièces gauloises : 1 111 pièces d’argent (appelées « quinaires » ou « deniers gaulois », valant un demi- denier romain), 51 de cuivre et 3 d’or.
  • 11. 60 trésors fabuleux à découvrir 16 Avril 2011 (Allemagne) 117 objets en or Près de la ville de Gessel en Basse- Saxe, juste avant le creusement de la tranchée destinée au gazoduc Nordstream acheminant le gaz russe vers l’Allemagne, une fabuleuse découverte a été réalisée par des archéologues au cours de fouilles préventives. Un de leurs détecteurs de métaux a, en effet, perçu un très fort signal à 60 cm de profondeur, dévoilant un trésor composé de 117 objets en or, le tout pesant 1,8 kg. L’enfouissement a été daté aux environs de 1350 av. J.-C., donc de la période de l’âge du bronze. Septembre 2011 (Grande-Bretagne) Un trésor de Vikings Darren Webster, détectoriste anglaisdunord-ouestdel’Angleterre, a mis au jour près de Silverdale un pot en plomb contenant 201 objets en argent dont 27 monnaies, 10 bracelets, 2 bagues et 14 lingots ! D’après les spécialistes qui ont étudié ce trésor, son enfouissement aurait été effectué vers 900 apr. J.-C. Octobre 2011 (France) 1 080 statères gaulois en or Dans le petit village de Saint-Aubin-du-Pavail (Ille-et-Vilaine), deux détectoristes, en train de prospecter dans un champ de la commune, mettent au jour un trésor gaulois de la tribu des Redones, composé de 1 080 statères en or, datant du ier  siècle av. J.-C. Les Redones étaient un peuple celte armoricain ayant vécu de 700 à 400 av. J.- C., dont la capitale était Condate (Rennes). À l’avers, on voit la tête d’Apollon à droite et, au revers, la déesse Épona nue à cheval. Ce type de monnaie pèse environ 8 g et cote 6 000 euros en état TB. Statère (diam. : 20 mm) ➜
  • 12. Les trésors dans le monde - Partie 1 17 Courant 2012 (République tchèque) 9 000 pièces d’argent On ignore à quelle date exacte de l’année 2012 un détectoriste tchèque a trouvé, dans la forêt de Boskovice, un pot contenant 9 000 monnaies d’argent frappées entre les xve et xviie  siècles. La découverte a été révélée par une lettre anonyme envoyée à la police de Brno, ville située en Moravie, dans le sud-est du pays. Dans cette missive est annoncé que l’inventeur du trésor a revendu une quantité importante des monnaies (thalers, kreutzers et deniers) à un collectionneur. Le vendeur et l’acheteur, finalement identifiés, ont fait l’objet de poursuites judiciaires. Le trésor a probablement été enfoui lors de la guerre de Trente Ans (1618-1648) déclenchée par la révolte des protestants tchèques de la Maison des Habsbourg. Juin 2012 (Israël) Un trésor romain du iie  siècle apr. J.-C. À Qiryat Gat, non loin de la frontière avec la bande de Gaza, des fouilles entreprises par des archéologues, lors de la construction d’un bâtiment, ont permis de découvrir une étoffe contenant 140 monnaies d’or et d’argent à l’effigie des empereurs romains Néron, Nerva et Trajan, ainsi qu’une bague ornée d’une intaille sur laquelle figure une déesse ailée. Ce trésor aurait été caché par une riche propriétaire lors de l’insurrection des juifs contre l’Empire romain, dite « révolte de Bar Kokhba », entre 132 et 135 apr. J.-C. Juin 2012 (Royaume-Uni) 750 kg de monnaies en argent dans l’île de Jersey Deux jeunes prospecteurs anglais, travaillant à l’aide d’un détecteur grandes profondeurs, ont entendu un important signal dans un champ prèsduvillagedeGrouville,dansl’est de l’île de Jersey. Les archéologues, envoyés sur place pour déterrer le trésor, ont mis au jour à un mètre de la surface du sol un ensemble
  • 13. 60 trésors fabuleux à découvrir 18 de 70 000 monnaies d’argent, agglomérées entre elles et pesant au total 750 kg ! L’essentiel des monnaies (statères et quarts de statères) a été frappé par des Gaulois Coriosolites, qui occupaient le territoire des actuelles Côtes d’Armor (leur atelier de frappe était situé à Saint-Malo). Ces monnaies ont été émises au cours du ier  siècle av. J.-C., c’est-à-dire au moment de la guerre des Gaules menée par Jules César. En plus des monnaies gauloises se trouvaient des monnaies romaines, deux torques en or et une broche en argent. La valeur du trésor est estimée à 12 millions d’euros environ ! Février 2013 (Californie - États-Unis) 1 427 pièces de 20 dollars or Un couple qui se promenait à Saddle Ridge, dans la Sierra Nevada située au nord de la Californie, a aperçu un morceau de boîte de conserve sortir de terre. En l’ouvrant, ils découvrent de nombreuses pièces d’or ! Au total, ils finissent par déterrer 6 boîtes contenant au total 1 427 pièces d’or de 20 dollars, datées de 1847 à 1894, et nommées Double Eagle (pour bien la différencier de la pièce d’or de 10 dollars appelée Eagle). Chaque pièce de Double Eagle du trésor de Saddle Ridge pèse 33 g, pour un diamètre de 34 mm, et est composée de 90 % d’or et de 10 % de cuivre. Un journaliste du nom de Lance Ulanoff décide alors de mener une enquête et fait une découverte étonnante. Dans un journal de San Francisco du 10 août 1901, il tombe sur l’information suivante : « 30 000 dollars en or ont été volés récemment dans le coffre de la Monnaie de San Francisco. Aucune trace de l’or manquant n’a été retrouvée. » En poussant plus loin ses investigations, le journaliste s’aperçoit que le caissier en poste à l’époque, un certain Walter Dimmick, a été arrêté pour le vol des 30 000 dollars de pièces et condamné à 9 ans de prison à Saint-Quentin. Il est probablement mort en prison, ce qui expliquerait qu’il ne soit pas revenu chercher le magot après avoir purgé sa peine. La valeur totale de ce trésor est estimée à 10 millions de dollars (environ 7,7 millions d’euros) ! Double Eagle (diam. : 34 mm) Le caissier de la Monnaie de San Francisco, un certain Walter Dimmick, a été arrêté pour le vol des 30 000 dollars perpétré en août 1901 (dessins réalisés lors de son procès).
  • 14. Les trésors dans le monde - Partie 1 19 IJuillet 2013 (Floride – États-Unis) 48 pièces d’or espagnoles Greg Bound, chercheur de trésors professionnel, a acheté une concession sur la côte est de la Floride, au large de laquelle une flotte de onze navires espagnols a fait naufrage dans la nuit du 31 juillet 1715, frappée de plein fouet par un terrible ouragan. Ces galions retournaient en Espagne chargés des richesses accumulées en Amérique. En une seule plongée, à une cinquantaine de mètres seulement du rivage de Wabasso Beach, il a remonté 48 doublons espagnols en or, dont la valeur totale est estimée à 250 000 dollars, soit 200 000 euros environ. Juillet 2013 (Royaume-Uni) Les 2 800 lingots d’argent du Gairsoppa Lancé en 1919, juste à la fin de la Première Guerre mondiale, le SS Gairsoppa (dans la Marine britannique, les lettres « SS » signifient steam ship, bateau à vapeur) disparaît en 1941. Ce navire de commerce de 121 m de long, qui tire son nom de célèbres chutes d’eau en Inde, était parti de Calcutta pour se rendre à Londres. Sur la fin de son trajet, manquant de carburant, il est obligé de se diriger vers le port de Galway en Irlande. Il n’y parviendra jamais car sa route croise, le 17 février 1941, un U-Boot allemand, le U-101 (« U » est l’abréviation du mot Unterseeboot qui signifie « sous-marin » dans la langue germanique). Coulé par une seule torpille, le navire disparaît de la surface de l’eau en vingt minutes, emportant avec lui le commandant Gerald Hyland et 83 membres d’équipage. Il n’y aura qu’un seul survivant,repêchéaprès13 jourspassésenpleinemer.Cedernierrévéleraque le cargo transportait un véritable trésor dans ses cales : 1 765 tonnes de thé, 2 600 tonnes de fonte brute pour faire de l’acier, mais surtout 2 800 lingots d’argent au titre de 999/1000. Ces derniers étaient destinés à la Royal Mint (la Monnaie royale), l’établissement chargé de frapper la monnaie au Royaume- Uni. On n’entend plus parler de l’épave pendant près de 70 ans, jusqu’en 2010, date à laquelle le gouvernement britannique autorise la société américaine Odyssey Marine Exploration, basée à Tampa (Floride), à la rechercher officiellement. Le contrat proposé à cette société est extrêmement avantageux car il lui permet de conserver 80 % de la valeur nette des trouvailles (le taux habituel est, en général, de 50 %), le Trésor britannique se contentant de 20 % seulement ! Doublon espagnol (diam. : 22 mm)
  • 15. 60 trésors fabuleux à découvrir 20 Ce taux élevé de commission s’explique par l’extrême difficulté qu’il y aura à récupérer les lingots, cachés dans l’épave gisant à 4 700 m de la surface, une profondeur record à ce jour. L’exploration des cales est vite payante : dans le courant de l’année 2012, un total de 1 218 lingots d’argent est remonté à la surface ! Puis, en juillet 2013, une découverte de 1 574 supplémentaires porte le total à 2 792 lingots ! Selon les archives de la Marine britannique, il y en avait 2 800 à bord : la société Odyssey Marine Exploration est donc parvenue à remonter à la surface 99,7 % des lingots d’argent contenus dans l’épave ! La valeur totale du trésor récupéré se monte à plus de 54 millions d’euros ! Septembre 2013 (Roumanie) 47 000 monnaies turques en argent Dans la commune de Golesti, le détectoriste Iulian Enache a découvert 47 000 monnaies d’argent, émises entre 1421 et 1451, c’est-à-dire pendant le règne du sultan turc Murat II. La découverte a été faite au détecteur dans un ravin au sein d’une forêt, à quelques dizaines de mètres d’un chemin emprunté. L’ensemble des pièces, pesant 55 kg, était enfoui dans le sol à une profondeur de 25 cm. Le trésor est évalué à environ 500 000 euros. Octobre 2013 (Russie) Une météorite de 570 kg Le 15 février 2013, un astéroïde énorme (de 17 m de diamètre environ) explose à 20 km d’altitude au-dessus de Tcheliabinsk, l’onde de choc pulvérisant vitres et fenêtres, dont les éclats blessèrent un millier de personnes ! De nombreux morceaux de l’astéroïde sont tombés au sol, mais le plus gros a percé un trou de Lingots du Gairsoppa
  • 16. Les trésors dans le monde - Partie 1 21 6 m de diamètre dans la surface glacée du lac Tchebarkoul. Il a été récupéré le 16 octobre à 20 m de profondeur et pèse 570 kg ! Un morceau de 570 kg de la météorite russe tombée sur Tcheliabinsk, en Russie. Novembre 2013 (Grande-Bretagne) 20 000 monnaies romaines Laurence Egerton, un maçon de 51 ans qui détectait dans un champ, situé près des ruines d’une ancienne villa romaine, à côté du village de Seaton Down dans le Devon (sud-ouest de l’Angleterre), a découvert 22 000 pièces romaines datant de 260 à 348. Les monnaies, de type « nummus », sont à l’effigie de l’empereur romain Constantin Ier qui régna de 306 à 337. Respectant à la lettre le Treasure Act, Egerton a immédiatement appelé les services archéologiques… puis a dormi trois nuits sur place, dans sa voiture, afin de monter la garde après le départ des archéologues ! La valeur du trésor a été estimée à 100 000 livres sterling, soit 125 000 euros environ. Février 2014 (Allemagne) Le trésor d’un haut dignitaire romain Le 19 février 2014, un prospecteur allemand est arrêté pour avoir déterré, puis vendu, un trésor comportant un plat d’argent, des statuettes en or et en argent, ainsi que 36 broches en or en forme de feuilles, appartenant probablement à une tunique cérémonielle dont le tissu n’a pas résisté à l’épreuve du temps. On pense que tous ces objets étaient ceux d’un haut dignitaire romain (pour preuve, on a aussi trouvé des morceaux d’une chaise curule qui était le siège officiel des commandants en chef romains). Ce trésor date du ve  siècle apr. J.-C. et a été exhumé dans une forêt près de Ruelzheim, au sud-ouest du land de Rhénanie-Palatinat.
  • 17. 60 trésors fabuleux à découvrir 22 Juillet 2014 (Caroline du Nord – États-Unis) Le trésor du SS Central America Il s’agit d’un nouveau trésor remonté à la surface par la société américaine Odyssey Marine Exploration, connue pour avoir fouillé de nombreuses épaves, dont celle du SS Gairsoppa en juillet 2013. En 2014, Odyssey s’est attaquée à l’épave du bateau SS Central America. Ce navire, qui assurait des liaisons régulières entre l’Amérique centrale et la côte est des États-Unis, avait fait naufrage le 12 septembre 1857 au large des côtes de la Caroline du Nord, après être parti du Panama. Il transportait une importante cargaison d’or venant des mines de Californie (la célèbre « ruée vers l’or » avait débuté en 1848). La plupart des 578 passagers (dont 425 périrent dans le naufrage) transportaient avec eux tout l’or qu’ils y avaient trouvé. Une première tentative de récupération du trésor avait été faite par un certain Thomas Thomson, lequel en septembre 1987 rapportera à la surface 7 000 pièces d’or et une énorme barre d’or de 40 kg. Mais Thomson, attaqué par les compagnies qui avaient assuré le SS Central America à l’époque de son naufrage et recherché par le FBI, a fui le territoire des États-Unis (il a finalement été arrêté en février 2015). La société Odyssey est parvenue, en avril 2014 à localiser l’épave, située à 2 300 m de profondeur. Le 18 juillet 2014, elle est parvenue à remonter un trésor composé de 13 500 pièces d’or et d’argent, des lingots d’or, des pépites d’oretmêmedesdaguerréotypes(plaquesmétalliques,ancêtresdelapellicule) sur lesquels on peut voir les portraits de nombreux chercheurs d’or… qui sont morts noyés dans le naufrage ! Le bateau à vapeur SS Central America a fait naufrage le 12 septembre 1857 au large des côtes de la Caroline du Nord : il transportait une importante cargaison d’or provenant des mines de Californie.
  • 18. Les trésors dans le monde - Partie 1 23 Septembre 2014 (France) Un trésor volé par des ouvriers À cette date, on apprend qu’un vol de trésor a eu lieu trois ans auparavant dans le petit village de Notre-Dame-de-L’Isle situé près des Andelys (Eure). En 2011, un couple avait fait exécuter par trois ouvriers des travaux de nivellement sur le terrain d’une grange. En septembre 2014, la gendarmerie contacte le couple et les informe qu’un des ouvriers a déposé sur son compte deux chèques de montants peu habituels : 30 000 euros et 270 000 euros ! Placés en garde à vue,lesouvriersavouentavoirtrouvé,dansdesbocauxenverredissimulésdans la terre, 16 lingots d’or et 600 pièces d’or de 20 dollars des années 1920, soit un magot d’une valeur totale avoisinant les 900 000 euros ! Ils reconnaissent avoir vendu le trésor à un marchand professionnel qui, au passage, a encaissé une commission de 250 000 euros et sera, pour cette raison, poursuivi pour recel ! Ultime rebondissement : deux femmes, dont le père aujourd’hui décédé avait possédé cette propriété entre 1939 et 2000, demandent à récupérer ce trésor car elles affirment détenir des documents attestant que leur père est bien le propriétaire de tout cet or. Si cela est avéré, la jurisprudence est claire : la trouvaille ne peut être considérée comme un trésor puisqu’elle appartient à une personne clairement désignée. Le couple qui avait acheté la maison en l’an 2000 et les ouvriers qui ont mis au jour le magot n’auront alors rien du tout ! À suivre…
  • 19. 267 Table des matières Avertissement aux lecteurs.................................................................................................................................6 Partie 1 – Des centaines de trésors découverts, chaque année, dans le monde ! .........................................................................................................................................7 Où trouve-t-on les trésors de monnaies ?.....................................................................................7 Adrien : le plus jeune découvreur de trésor au monde !...................................................8 Grâce au Treasure Act, les Britanniques déclarent le plus de trésors au monde...........................................................................................................................9 Florilège des découvertes trésoraires les plus spectaculaires faites depuis 2009..................................................................................11 Partie 2 – Mystérieux codes secrets et caches à trésors .............................................25 Le cryptage : un art très ancien............................................................................................................25 Les cryptogrammes de Léonard de Vinci...................................................................................27 Les principaux signes secrets indiquant la présence de trésors........................28 Le carré magique SATOR............................................................................................................................29 Autres cryptogrammes de trésors.....................................................................................................31 Attention aux faux messages codés !...............................................................................................31 Partie 3 – Les principaux moyens techniques de recherche ......................................35 Les deux techniques pour chercher (et espérer trouver) un trésor...............35 Les différents moyens à votre disposition..................................................................................36 Les études de documents...........................................................................................................................36 L’analyse des toponymes sur cartes...............................................................................................38 L’observation de photos aériennes...................................................................................................39
  • 20. 60 trésors fabuleux à découvrir 268 L’approche ésotérique......................................................................................................................................40 La pratique de la radiesthésie..................................................................................................................40 L’utilisation de détecteurs électroniques......................................................................................42 Partie 4 – En France, à qui appartient réellement un trésor ? .................................45 Les trésors sous-marins.....................................................................................................................................46 Le droit maritime international...................................................................................................................46 Le casse-tête des épaves situées en haute mer...................................................................48 L’affaire du Titanic.............................................................................................................................................48 L’affaire du Black Swan................................................................................................................................48 La chasse aux pilleurs d’épaves français.........................................................................................49 Déclaration obligatoire et possibilité de récompense........................................................50 À l’étranger, les conditions financières sont nettement meilleures.......................51 Quand Interpol recherche le trésor de Lava...............................................................................53 Les trésors terrestres, découverts avec ou sans détecteur.....................................54 L’enfouisseur du trésor est identifié .................................................................................................54 L’enfouisseur du trésor n’est pas identifié .................................................................................56 Trésors terrestres découverts avec détecteur....................................................................58 Cas n° 1 : vous prospectez sur une propriété qui vous appartient..............59 Cas n° 2 : vous détectez sur une propriété privée.......................................................59 Cas n° 3 : vous détectez sur un domaine public...........................................................60 La scandaleuse affaire du trésor de Boucq .............................................................................61 Comment bien faire valoir ses droits d’inventeur ?...........................................................63 Quand l’inventeur du trésor du Mans a failli se faire déposséder de sa trouvaille.................................................................................64 La solution la plus sûre pour être bien protégé....................................................................65 Ce que vous apportent les experts en numismatique..................................................65
  • 21. 269 Table des matières Partie 5 – Partez à la recherche de 60 trésors fabuleux !..............................................67 L’or des Volques Tectosages (- 279) ..............................................................................................67 La riche tombe du roi wisigoth Alaric (507) ............................................................................70 Les médaillons d’or de la reine Frédégonde (597)............................................................72 Les reliquaires sacrés de Charlemagne (785) .....................................................................74 Le trésor qui coûta la vie à Richard Cœur de Lion (1199)..........................................76 Où est caché le trésor des Cathares (1244) ?......................................................................78 Sur la trace de l’or des Templiers (1307)......................................................................................81 Un plan secret des Templiers à déchiffrer (1313).............................................................86 À la recherche de la rançon de Jean le Bon (1356).......................................................88 L’inestimable épée de Jeanne d’Arc (1430)............................................................................93 La fortune de Gilles de Rais, le dépravé (1440)....................................................................94 Les fabuleux bijoux d’Agnès Sorel (1450)..................................................................................96 Sur la piste du trésor des Incas (1533).......................................................................................98 Où Diane de Poitiers a-t-elle caché son immense fortune (1566) ?.........105 Les étranges talismans de Catherine de Médicis (1589).........................................107 Le trésor de Brinvilliers, la marquise empoisonneuse (1676) ................................111 À la recherche de l’épave du Soleil d’Orient (1681) ..........................................................113 L’énigmatique cryptogramme de La Buse (1730)............................................................118 Les nombreux trésors du bandit Mandrin (1755)...........................................................120 Les louis d’or de l’épave du Télémaque (1790)....................................................................122 Les neuf caisses de l’abbaye de Molesme (1790).............................................................124 Le trésor de Mirabeau existe-t-il vraiment (1791) ?......................................................126 Sur la piste du trésor de Louis XVI (1791)................................................................................128 Les cloches de l’église de Saint-Antonin-Noble-Val (1792)..................................132 Où est cachée la statue en or massif de l’abbaye de Saintes (1792) ?....133 Le trésor de la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon (1792)..........................135
  • 22. 60 trésors fabuleux à découvrir 270 Les canons de bronze des Républicains (1793)................................................................136 Les innombrables trésors de la comtesse du Barry (1793).................................139 Les caches à trésors des îles Chausey (1794)....................................................................143 La colossale fortune du marquis de Laborde (1794)...................................................145 Le magot de Boutillier de Saint-André (1794)....................................................................146 Les trésors des émigrés débarqués à Quiberon (1795)............................................147 Le coffret du Comte de Sombreuil (1795)..............................................................................150 L’étrange puits au trésor de l’île aux chênes (1795).......................................................152 Les bons au porteur du vendéen Stofflet (1796).............................................................157 Les 6 000 louis d’or de Charette (1796).................................................................................159 Les caches de Beau-François, le chef des chauffeurs de la Beauce (1800)...........................................................................161 Des milliers de météorites enfouies à L’Aigle (1803)...................................................163 Les roubles en or de la bataille d’Austerlitz (1805).........................................................167 Les documents compromettants de Joseph Fouché (1810)..............................169 Les fabuleux trésors de la retraite de Russie (1812)......................................................170 Les rarissimes Aigles de l’armée impériale (1814)............................................................173 Les 40 000 pièces d’or de Joséphine de Beauharnais (1814).........................175 Les onze malles pleines de bijoux de Jérôme Bonaparte (1814).....................177 Les 1 850 pièces d’or perdues par Napoléon dans un ravin des Alpes (1815).............................................................................................................179 La caisse d’or de l’armée hollandaise à Waterloo (1815)..........................................182 Les diamants de Joachim Murat (1815)...................................................................................183 La mystérieuse carte de l’île des Cocos (1821)...................................................................185 Les trésors volés aux empereurs de Chine (1860)..........................................................191 L’étrange pierre tombale de Rennes-le-Château (1891).........................................195 À la recherche des trésors du Titanic (1912)........................................................................199
  • 23. 271 Table des matières Les bijoux volés par Landru, le séducteur de Gambais (1922)........................203 Les 85 tonnes d’argent du paquebot anglais City of Cairo (1942).............207 Les six caisses d’or de Rommel au large de la Corse (1943) ..............................210 La cargaison de métaux précieux du sous-marin japonais I-52 (1944)............................................................................................212 La Chambre d’ambre est-elle dans l’épave du Wilhelm Gustloff (1945) ?............................................................................214 Un milliard d’euros en diamants dans le sous-marin allemand U-1001 (1945)......................................................................218 Les objets précieux volés par Petiot, le médecin psychopathe (1946) .....................................................................................................220 Les vingt-cinq pots manquants du trésor de Saint-Wandrille (1954).....224 Sur la trace de la Chouette d’Or (1993)...................................................................................227 Adresses utiles .........................................................................................................................................................235 Revues spécialisées.......................................................................................................................................235 Boutiques spécialisées dans la vente de matériel de détection......................235 Sites Internet........................................................................................................................................................238 Bibliographie.................................................................................................................................................................245 Index.......................................................................................................................................................................................253