SlideShare une entreprise Scribd logo
1
I- Définition et Classification des immobilisations
1- Rappel
Les immobilisations sont des biens (ou des droits) destinés à demeurer durablement
dans le patrimoine de l’entreprise. On distingue :
 les immobilisations incorporelles (fonds de commerce, brevets),
 les immobilisations corporelles (constructions, matériels),
 les immobilisations financières (titres) (Cf. Chapitre 9).
2- Distinction entre immobilisation et charge
Le Plan comptable général précise que les éléments d’actif destinés à servir de façon
durable à l’activité de l’entreprise constituent l’actif immobilisé. En conséquence :
– si un bien est acquis dans le but d’être revendu, il s’agit d’une marchandise
(comptabilisation en charges),
– si un bien est utilisé de façon durable par une entreprise, il s’agit d’une immobilisation.
Le Plan Comptable Général précise que les biens de faible valeur peuvent être considérés
comme entièrement consommés dans l’exercice de leur mise en service et par conséquent, ne
pas être comptabilisés en immobilisations mais en charges.
Remarque
L'administration fiscale française définit un plafond de valeur H. T. pour ces biens de faible
valeur, qui est à l'heure actuelle de 500 €. Au-delà de cette valeur unitaire, le bien doit être
obligatoirement enregistré en immobilisation.
3- Typologie :
3.1-Immobilisations incorporelles.
N° Comptes Commentaire
201
Frais d'établissement. Il s'agit en fait de charges engagées par l'entreprise au
moment de sa création (frais de publicité, étude de
marché, frais de constitution,...) et inscrites à l'actif
immobilisé pour être étalés sur plusieurs exercices par
voie d’amortissement.
203
Frais de recherche et de
développement.
Il s'agit de charges qui correspondent à l'effort de
l'entreprise dans ce domaine. Elles sont enregistrées à
l'actif, si les projets ont de sérieuses chances de réussite et
de rentabilité.
205
Concessions et droits,
brevets, licences, marques,
procédés, logiciels.
Ce poste représente les dépenses d’investissement
engagées pour l'obtention d'un brevet en vue de son
utilisation industrielle et commerciale.
Ce compte est utilisé aussi pour les logiciels acquis
dissociés du matériel informatique (logiciels d’application
: logiciel de gestion).
206 Droit au bail.
Montant versé à l'occupant des lieux précédent ou au
propriétaire pour bénéficier d'un droit au maintien dans
les locaux pendant une certaine durée.
207 Fonds commercial. Il est constitué des éléments incorporels du fonds de
commerce (clientèle, achalandage...).
232 Immobilisations
incorporelles en cours
Immobilisations incorporelles en cours de production par
l’entreprise à la clôture de l’exercice.
Chapitre 10 : L’acquisition des immobilisations
2
237
Avances et acomptes
versés sur immobilisations
incorporelles
Sommes versées lors de la commande d’immobilisations
incorporelles.
3.2- Immobilisations corporelles
N° Comptes Commentaire
211 Terrains Bâtis ou non
213 Constructions Bâtiments, installations, agencements, aménagements
détenus par l’entreprise.
215 Installations techniques Installations, matériels, outillages utilisés par l’entreprise
pour son activité.
218 Autres immobilisations
corporelles
Le matériel de transport (2182), le matériel de bureau et
informatique (2183), le mobilier (2184) et les emballages
récupérables (2186)…
231 Immobilisations
corporelles en cours
Immobilisations corporelles en cours de production par
l’entreprise à la clôture de l’exercice.
238 Avances et acomptes
versés sur commandes
d’immobilisations
corporelles
Sommes versées lors de la commande d’immobilisations ou
avant l’exécution de travaux.
Application :
Classez les immobilisations ci-dessous selon leur nature et rechercher le numéro de compte
correspondant.
Eléments
Le bien
n’est pas
une
immobili
sation
Immobilisa
tion
incorporelle
Immobilisa
tion
corporelle
Immobi
lisation
financière
Numéro
de
compte
Tour à commande numérique
Véhicule de livraison
Logiciel de gestion
commerciale
Fonds commercial
Loyer de garantie versé au
propriétaire du local
commercial
Location d’un photocopieur
pour les besoins de
l’entreprise
Acquisition par l’entreprise
d’un emplacement
publicitaire dans un club
sportif
Emballages récupérables
identifiables
3
II- Règles d’évaluation
À leur entrée dans le patrimoine, les immobilisations font l’objet d’une évaluation qui
permet leur enregistrement en comptabilité. Le Plan comptable général définit précisément les
règles de cette évaluation en s’appuyant sur la règle des coûts historiques.
1- Immobilisations acquises à titre onéreux.
1.1- Principes.
A leur date d’entrée dans le patrimoine de l’entité, les actifs acquis à titre onéreux sont
comptabilisés à leur coût d’acquisition.
1.2- Eléments du coût d’acquisition.
COUT D'ACQUISITION =
o Prix d'achat net de taxe récupérable (HT) ;
o Moins les réductions commerciales (remises, rabais) ;
o Moins toute réduction financière (escompte pour règlement au comptant) ;
o Plus les droits de douane éventuels ;
o Plus les frais accessoires directement attribuables:
 frais de transport,
 frais d'emballages,
 frais d'installation,
 frais de montage.
1.3- Comptabilisation.
1.4- Frais accessoires d’acquisition.
Les droits de mutation, honoraires ou commissions et frais d’actes, liés à l’acquisition,
peuvent sur option, être rattachés au coût d’acquisition de l’immobilisation ou comptabilisés
en charges. Cette option est globale pour l’ensemble des immobilisations incorporelles et
corporelles.
Exemple
Le 1/7/N, une entreprise achète un matériel de production à la SA François. La facture
n° 1234 mentionne un prix d’achat HT de 25 000 e, des frais de transport pour 850 e, des frais
de montage et de mise en service pour 450 e. Une remise de 4 % est déduite du prix d’achat et
un escompte de règlement de 5 % est accordé par le fournisseur. Un acompte de 5 000 e a été
versé le 15/6/N par chèque bancaire 654987.
Par ailleurs, le même jour, une commission de 1 000 e a été facturée par un intermédiaire
(facture 4567) qui a permis d’obtenir de conditions très avantageuses. La TVA est facturée au
taux de 20 %.
 Solution 1 : les frais d’acquisition sont enregistrés en charges par nature ;
 Solution 2 : les frais d’acquisition sont intégrés au coût d’acquisition de
l’immobilisation.
Travail à faire :
4
Comptabiliser ces opérations au journal de l'entreprise et préciser l’impact de chaque option
sur les états de synthèse.
1.5- Ventilation par composants
Une immobilisation corporelle peut comporter plusieurs composants ayant des durées de
vie différentes. Dans ce cas, chaque composant doit être comptabilisé de manière séparée de
façon à pouvoir associer à chacun son propre plan d’amortissement.
Exemple
La société PREM a acquis un camion le 01/01/N pour 150 000 € HT ; la durée
d’utilisation est de 10 ans ; les rétroviseurs estimés à 1500 € HT sont destinés à être remplacés
tous les 2 ans, le moteur estimé à 50 000 € HT est destiné à être remplacé tous les 5 ans et les
équipements divers estimés à 10 000 € HT sont destinés à être remplacés tous les 6 ans. Le
taux de TVA est de 20 %.
Comptabiliser l’écriture d’acquisition.
1.6- Biens pour lesquels la TVA n'est pas récupérable.
La TVA n'est pas récupérable pour les acquisitions, entretiens et réparations des biens
destinés au transport individuel de personnes.
Exemples : véhicules de tourisme, cycles, motos, ...
Dans ce cas, l’immobilisation est comptabilisée pour son coût d’acquisition TTC.
Exemple :
 Le 15/09/N, versement d'un acompte lors de la commande d'un véhicule de tourisme de
marque Renault. Montant versé par chèque bancaire : 2 000 €.
 Le 15/10/2017, lors de la mise à disposition du véhicule particulier la facture est la
suivante :
 Prix catalogue HT : 19050 €
 Frais de mise à la route : 150 €
 Option climatisation : 800 €
 TVA à 20%
 Carte grise : 200 €
 Carburant : 80 €
 Le 31/10/N, le règlement du solde est effectué par chèque bancaire.
Travail à faire :
Comptabiliser ces opérations au journal de l'entreprise.
2- Immobilisations produites par l’entreprise.
Une entreprise qui dispose des moyens et des compétences nécessaires peut produire
elle-même des immobilisations qu’elle utilisera dans le cadre de son exploitation. Le Plan
comptable général définit les règles d’évaluation et de comptabilisation des immobilisations
produites par l’entreprise pour elle-même.
2.1- Règles générales d’évaluation
Le Plan comptable général précise que les biens produits par l’entreprise sont
comptabilisés à leur coût de production à leur date d’entrée dans le patrimoine de l’entité.
Le coût de production d’une immobilisation corporelle est égal au coût d’acquisition des
matières consommées augmenté des autres coûts engagés, au cours des opérations de
5
production, c’est-à-dire des charges directes et indirectes qui peuvent être raisonnablement
rattachées à la production du bien ou du service.
2.2- Constatation comptable :
L’entreprise réalise la construction ou la fabrication d’un bien immobilisé pour elle-
même. C’est une livraison à soi-même. L’entreprise doit enregistrer simultanément :
 Une entrée d'immobilisation dans le patrimoine enregistrée au débit d’un compte de classe
2 : Immobilisations.
 Une production réalisée pendant l’exercice portée au crédit d’un compte 72 production
immobilisée ou selon la nature du bien
- 721 Production immobilisée - immobilisations incorporelles
- 722 Production immobilisée - immobilisations corporelles
Remarque : Fiscalement, l'opération est assimilée à un achat-vente, soumis à la TVA,
puisque l'entreprise est à la fois :
 Fournisseur (c’est à dire producteur et vendeur) ;
 et client (acquéreur) d’où l’expression « livraison à soi-même ».
Par conséquent, elle doit enregistrer dans ses livres, à la date de première utilisation du bien
(ou date de mise en service) à la fois :
 la TVA déductible sur immobilisations au débit du compte « 44562 TVA déductible
sur immobilisations » ;
 la TVA collectée calculée sur le coût de revient total de l’immobilisation produite, au
crédit du compte « 44571 TVA collectée. ».
Exemple :
Les techniciens de la société anonyme NAVILOIRE ont fabriqué, au cours de l’exercice
N, une machine. Les travaux ont débuté le 3 mars. La machine est terminée fin le 7 novembre.
La comptabilité analytique indique les éléments suivants :
 Matières premières : 13 960 € ;
 Main-d’œuvre : 27 728 € ;
 Charges indirectes de production : 7 872 €.
Travail à faire :
Passer au journal cette opération
2.3- Immobilisation inachevée en fin d’exercice.
Lorsque la production d'immobilisation n'est pas terminée à la date de fin d’exercice, il
est nécessaire de constater, lors des travaux comptables d’inventaire, une entrée dans le
patrimoine d'une « immobilisation en cours ».
L’évaluation est faite selon le degré d’avancement des travaux réalisés pendant l’exercice N.
La valeur du bien en cours de production est alors enregistrée : au débit d’un compte « 23.
Immobilisations en cours » selon les cas :
 231 Immobilisations corporelles en cours
 232 Immobilisations incorporelles en cours
Et au crédit, en contrepartie un compte « 72 Production immobilisée » :
 721 Production immobilisée – Immobilisations Incorporelles
 722 Production immobilisée - Immobilisations Corporelles
La TVA n’est pas calculée tant que l’immobilisation est en cours de production.
2.4- Achèvement de l’immobilisation au cours de l’exercice suivant.
Les travaux de production se poursuivent pendant l’exercice suivant N+1, d’où une
production immobilisée complémentaire.
6
A la date de l’achèvement de la production du bien et de la mise en service, l’entrée dans le
patrimoine se traduit donc en comptabilité par l’écriture suivante :
Exemple
Une entreprise réalise pour les besoins de son activité, avec son personnel, la
construction d'un dépôt.
La construction nécessite au cours de l'année N :
 20 000 € HT de matériaux (sable, ciment, parpaings),
 l’intervention d’un architecte dont les honoraires s’élèvent à 20 000 €,
 60 000 € de main d'œuvre (salaires des ouvriers).
A la clôture de l'exercice N, la construction n'est pas terminée.
Travail à faire :
Comptabiliser les opérations relatives à la construction en fin d'exercice au 31-12-N.
Au cours de l'exercice N+1, les travaux se poursuivent et nécessitent encore :
 30 000 € HT de matériaux (tuiles, bois de charpente, peintures),
 50 000 € de main d'œuvre (salaires des ouvriers).
La construction est achevée et mise en service le 31 mars N+1.
Travail à faire :
Comptabiliser les opérations relatives à la construction à la date de mise en service le 31-03-
N+1.

Contenu connexe

Similaire à ACQUISITION DES IMMOBILISATION COURS RECTIFIE.doc

Comptabilite approfondie : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Comptabilite approfondie  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.comComptabilite approfondie  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Comptabilite approfondie : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
Compta gle s2_13
Compta gle s2_13Compta gle s2_13
Compta gle s2_13ababacar61
 
La base imposable par is
La base imposable par isLa base imposable par is
La base imposable par is
jakania
 
Cpt5 comptabilite investissements_support_soft
Cpt5 comptabilite investissements_support_softCpt5 comptabilite investissements_support_soft
Cpt5 comptabilite investissements_support_soft
Omar Kadiri
 
techniques_comptables.docx
techniques_comptables.docxtechniques_comptables.docx
techniques_comptables.docx
mrakibe1
 
Immobilisations corporelles.docx
Immobilisations corporelles.docxImmobilisations corporelles.docx
Immobilisations corporelles.docx
VibroChip
 
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdfSupport Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
SoufianeSamt1
 
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exerciceCours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exerciceAllaeddine Makhlouk
 
Comptabilite approfondie gestion finance.pptx
Comptabilite approfondie gestion finance.pptxComptabilite approfondie gestion finance.pptx
Comptabilite approfondie gestion finance.pptx
HICHAMESSAOUDI2
 
cours de la comptabilite-approfondie.ppt
cours de la comptabilite-approfondie.pptcours de la comptabilite-approfondie.ppt
cours de la comptabilite-approfondie.ppt
HICHAMESSAOUDI2
 
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
bouchra elabbadi
 
Td d'is avec corrigés s5 - www.coursdefsjes.com
Td d'is avec corrigés s5 - www.coursdefsjes.comTd d'is avec corrigés s5 - www.coursdefsjes.com
Td d'is avec corrigés s5 - www.coursdefsjes.com
cours fsjes
 
Comptabilité approfondie (1)
Comptabilité approfondie (1)Comptabilité approfondie (1)
Comptabilité approfondie (1)
scurenickel
 
IAS38( Patricien).pptx
IAS38( Patricien).pptxIAS38( Patricien).pptx
IAS38( Patricien).pptx
7amidouvitchNew
 
Cg cpc
Cg cpc Cg cpc
Cg cpc
hassan1488
 
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...Hajar EL GUERI
 
Sig
SigSig

Similaire à ACQUISITION DES IMMOBILISATION COURS RECTIFIE.doc (20)

Comptabilite approfondie : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Comptabilite approfondie  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.comComptabilite approfondie  : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
Comptabilite approfondie : Téléchargeable sur www.coursdefsjes.com
 
Compta gle s2_13
Compta gle s2_13Compta gle s2_13
Compta gle s2_13
 
La base imposable par is
La base imposable par isLa base imposable par is
La base imposable par is
 
Norme 5
Norme 5Norme 5
Norme 5
 
Cpt5 comptabilite investissements_support_soft
Cpt5 comptabilite investissements_support_softCpt5 comptabilite investissements_support_soft
Cpt5 comptabilite investissements_support_soft
 
techniques_comptables.docx
techniques_comptables.docxtechniques_comptables.docx
techniques_comptables.docx
 
Immobilisations corporelles.docx
Immobilisations corporelles.docxImmobilisations corporelles.docx
Immobilisations corporelles.docx
 
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdfSupport Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
Support Comptabilité approfondie ENCG-1.pdf
 
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exerciceCours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
Cours de comptabilité générale travaux de fin d’exercice
 
Comptabilite approfondie gestion finance.pptx
Comptabilite approfondie gestion finance.pptxComptabilite approfondie gestion finance.pptx
Comptabilite approfondie gestion finance.pptx
 
cours de la comptabilite-approfondie.ppt
cours de la comptabilite-approfondie.pptcours de la comptabilite-approfondie.ppt
cours de la comptabilite-approfondie.ppt
 
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
Rapport zones de risques TVA et Taxe Professionnelle/ Chapitres 5 et 6
 
Td d'is avec corrigés s5 - www.coursdefsjes.com
Td d'is avec corrigés s5 - www.coursdefsjes.comTd d'is avec corrigés s5 - www.coursdefsjes.com
Td d'is avec corrigés s5 - www.coursdefsjes.com
 
Comptabilité approfondie (1)
Comptabilité approfondie (1)Comptabilité approfondie (1)
Comptabilité approfondie (1)
 
IAS38( Patricien).pptx
IAS38( Patricien).pptxIAS38( Patricien).pptx
IAS38( Patricien).pptx
 
Fiscalité tce 2
Fiscalité tce 2Fiscalité tce 2
Fiscalité tce 2
 
Cg cpc
Cg cpc Cg cpc
Cg cpc
 
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
Le choix d'investissement - les méthodes de calculs dans un avenir certain et...
 
Sig
SigSig
Sig
 
Fiscalité tce 2
Fiscalité tce 2Fiscalité tce 2
Fiscalité tce 2
 

ACQUISITION DES IMMOBILISATION COURS RECTIFIE.doc

  • 1. 1 I- Définition et Classification des immobilisations 1- Rappel Les immobilisations sont des biens (ou des droits) destinés à demeurer durablement dans le patrimoine de l’entreprise. On distingue :  les immobilisations incorporelles (fonds de commerce, brevets),  les immobilisations corporelles (constructions, matériels),  les immobilisations financières (titres) (Cf. Chapitre 9). 2- Distinction entre immobilisation et charge Le Plan comptable général précise que les éléments d’actif destinés à servir de façon durable à l’activité de l’entreprise constituent l’actif immobilisé. En conséquence : – si un bien est acquis dans le but d’être revendu, il s’agit d’une marchandise (comptabilisation en charges), – si un bien est utilisé de façon durable par une entreprise, il s’agit d’une immobilisation. Le Plan Comptable Général précise que les biens de faible valeur peuvent être considérés comme entièrement consommés dans l’exercice de leur mise en service et par conséquent, ne pas être comptabilisés en immobilisations mais en charges. Remarque L'administration fiscale française définit un plafond de valeur H. T. pour ces biens de faible valeur, qui est à l'heure actuelle de 500 €. Au-delà de cette valeur unitaire, le bien doit être obligatoirement enregistré en immobilisation. 3- Typologie : 3.1-Immobilisations incorporelles. N° Comptes Commentaire 201 Frais d'établissement. Il s'agit en fait de charges engagées par l'entreprise au moment de sa création (frais de publicité, étude de marché, frais de constitution,...) et inscrites à l'actif immobilisé pour être étalés sur plusieurs exercices par voie d’amortissement. 203 Frais de recherche et de développement. Il s'agit de charges qui correspondent à l'effort de l'entreprise dans ce domaine. Elles sont enregistrées à l'actif, si les projets ont de sérieuses chances de réussite et de rentabilité. 205 Concessions et droits, brevets, licences, marques, procédés, logiciels. Ce poste représente les dépenses d’investissement engagées pour l'obtention d'un brevet en vue de son utilisation industrielle et commerciale. Ce compte est utilisé aussi pour les logiciels acquis dissociés du matériel informatique (logiciels d’application : logiciel de gestion). 206 Droit au bail. Montant versé à l'occupant des lieux précédent ou au propriétaire pour bénéficier d'un droit au maintien dans les locaux pendant une certaine durée. 207 Fonds commercial. Il est constitué des éléments incorporels du fonds de commerce (clientèle, achalandage...). 232 Immobilisations incorporelles en cours Immobilisations incorporelles en cours de production par l’entreprise à la clôture de l’exercice. Chapitre 10 : L’acquisition des immobilisations
  • 2. 2 237 Avances et acomptes versés sur immobilisations incorporelles Sommes versées lors de la commande d’immobilisations incorporelles. 3.2- Immobilisations corporelles N° Comptes Commentaire 211 Terrains Bâtis ou non 213 Constructions Bâtiments, installations, agencements, aménagements détenus par l’entreprise. 215 Installations techniques Installations, matériels, outillages utilisés par l’entreprise pour son activité. 218 Autres immobilisations corporelles Le matériel de transport (2182), le matériel de bureau et informatique (2183), le mobilier (2184) et les emballages récupérables (2186)… 231 Immobilisations corporelles en cours Immobilisations corporelles en cours de production par l’entreprise à la clôture de l’exercice. 238 Avances et acomptes versés sur commandes d’immobilisations corporelles Sommes versées lors de la commande d’immobilisations ou avant l’exécution de travaux. Application : Classez les immobilisations ci-dessous selon leur nature et rechercher le numéro de compte correspondant. Eléments Le bien n’est pas une immobili sation Immobilisa tion incorporelle Immobilisa tion corporelle Immobi lisation financière Numéro de compte Tour à commande numérique Véhicule de livraison Logiciel de gestion commerciale Fonds commercial Loyer de garantie versé au propriétaire du local commercial Location d’un photocopieur pour les besoins de l’entreprise Acquisition par l’entreprise d’un emplacement publicitaire dans un club sportif Emballages récupérables identifiables
  • 3. 3 II- Règles d’évaluation À leur entrée dans le patrimoine, les immobilisations font l’objet d’une évaluation qui permet leur enregistrement en comptabilité. Le Plan comptable général définit précisément les règles de cette évaluation en s’appuyant sur la règle des coûts historiques. 1- Immobilisations acquises à titre onéreux. 1.1- Principes. A leur date d’entrée dans le patrimoine de l’entité, les actifs acquis à titre onéreux sont comptabilisés à leur coût d’acquisition. 1.2- Eléments du coût d’acquisition. COUT D'ACQUISITION = o Prix d'achat net de taxe récupérable (HT) ; o Moins les réductions commerciales (remises, rabais) ; o Moins toute réduction financière (escompte pour règlement au comptant) ; o Plus les droits de douane éventuels ; o Plus les frais accessoires directement attribuables:  frais de transport,  frais d'emballages,  frais d'installation,  frais de montage. 1.3- Comptabilisation. 1.4- Frais accessoires d’acquisition. Les droits de mutation, honoraires ou commissions et frais d’actes, liés à l’acquisition, peuvent sur option, être rattachés au coût d’acquisition de l’immobilisation ou comptabilisés en charges. Cette option est globale pour l’ensemble des immobilisations incorporelles et corporelles. Exemple Le 1/7/N, une entreprise achète un matériel de production à la SA François. La facture n° 1234 mentionne un prix d’achat HT de 25 000 e, des frais de transport pour 850 e, des frais de montage et de mise en service pour 450 e. Une remise de 4 % est déduite du prix d’achat et un escompte de règlement de 5 % est accordé par le fournisseur. Un acompte de 5 000 e a été versé le 15/6/N par chèque bancaire 654987. Par ailleurs, le même jour, une commission de 1 000 e a été facturée par un intermédiaire (facture 4567) qui a permis d’obtenir de conditions très avantageuses. La TVA est facturée au taux de 20 %.  Solution 1 : les frais d’acquisition sont enregistrés en charges par nature ;  Solution 2 : les frais d’acquisition sont intégrés au coût d’acquisition de l’immobilisation. Travail à faire :
  • 4. 4 Comptabiliser ces opérations au journal de l'entreprise et préciser l’impact de chaque option sur les états de synthèse. 1.5- Ventilation par composants Une immobilisation corporelle peut comporter plusieurs composants ayant des durées de vie différentes. Dans ce cas, chaque composant doit être comptabilisé de manière séparée de façon à pouvoir associer à chacun son propre plan d’amortissement. Exemple La société PREM a acquis un camion le 01/01/N pour 150 000 € HT ; la durée d’utilisation est de 10 ans ; les rétroviseurs estimés à 1500 € HT sont destinés à être remplacés tous les 2 ans, le moteur estimé à 50 000 € HT est destiné à être remplacé tous les 5 ans et les équipements divers estimés à 10 000 € HT sont destinés à être remplacés tous les 6 ans. Le taux de TVA est de 20 %. Comptabiliser l’écriture d’acquisition. 1.6- Biens pour lesquels la TVA n'est pas récupérable. La TVA n'est pas récupérable pour les acquisitions, entretiens et réparations des biens destinés au transport individuel de personnes. Exemples : véhicules de tourisme, cycles, motos, ... Dans ce cas, l’immobilisation est comptabilisée pour son coût d’acquisition TTC. Exemple :  Le 15/09/N, versement d'un acompte lors de la commande d'un véhicule de tourisme de marque Renault. Montant versé par chèque bancaire : 2 000 €.  Le 15/10/2017, lors de la mise à disposition du véhicule particulier la facture est la suivante :  Prix catalogue HT : 19050 €  Frais de mise à la route : 150 €  Option climatisation : 800 €  TVA à 20%  Carte grise : 200 €  Carburant : 80 €  Le 31/10/N, le règlement du solde est effectué par chèque bancaire. Travail à faire : Comptabiliser ces opérations au journal de l'entreprise. 2- Immobilisations produites par l’entreprise. Une entreprise qui dispose des moyens et des compétences nécessaires peut produire elle-même des immobilisations qu’elle utilisera dans le cadre de son exploitation. Le Plan comptable général définit les règles d’évaluation et de comptabilisation des immobilisations produites par l’entreprise pour elle-même. 2.1- Règles générales d’évaluation Le Plan comptable général précise que les biens produits par l’entreprise sont comptabilisés à leur coût de production à leur date d’entrée dans le patrimoine de l’entité. Le coût de production d’une immobilisation corporelle est égal au coût d’acquisition des matières consommées augmenté des autres coûts engagés, au cours des opérations de
  • 5. 5 production, c’est-à-dire des charges directes et indirectes qui peuvent être raisonnablement rattachées à la production du bien ou du service. 2.2- Constatation comptable : L’entreprise réalise la construction ou la fabrication d’un bien immobilisé pour elle- même. C’est une livraison à soi-même. L’entreprise doit enregistrer simultanément :  Une entrée d'immobilisation dans le patrimoine enregistrée au débit d’un compte de classe 2 : Immobilisations.  Une production réalisée pendant l’exercice portée au crédit d’un compte 72 production immobilisée ou selon la nature du bien - 721 Production immobilisée - immobilisations incorporelles - 722 Production immobilisée - immobilisations corporelles Remarque : Fiscalement, l'opération est assimilée à un achat-vente, soumis à la TVA, puisque l'entreprise est à la fois :  Fournisseur (c’est à dire producteur et vendeur) ;  et client (acquéreur) d’où l’expression « livraison à soi-même ». Par conséquent, elle doit enregistrer dans ses livres, à la date de première utilisation du bien (ou date de mise en service) à la fois :  la TVA déductible sur immobilisations au débit du compte « 44562 TVA déductible sur immobilisations » ;  la TVA collectée calculée sur le coût de revient total de l’immobilisation produite, au crédit du compte « 44571 TVA collectée. ». Exemple : Les techniciens de la société anonyme NAVILOIRE ont fabriqué, au cours de l’exercice N, une machine. Les travaux ont débuté le 3 mars. La machine est terminée fin le 7 novembre. La comptabilité analytique indique les éléments suivants :  Matières premières : 13 960 € ;  Main-d’œuvre : 27 728 € ;  Charges indirectes de production : 7 872 €. Travail à faire : Passer au journal cette opération 2.3- Immobilisation inachevée en fin d’exercice. Lorsque la production d'immobilisation n'est pas terminée à la date de fin d’exercice, il est nécessaire de constater, lors des travaux comptables d’inventaire, une entrée dans le patrimoine d'une « immobilisation en cours ». L’évaluation est faite selon le degré d’avancement des travaux réalisés pendant l’exercice N. La valeur du bien en cours de production est alors enregistrée : au débit d’un compte « 23. Immobilisations en cours » selon les cas :  231 Immobilisations corporelles en cours  232 Immobilisations incorporelles en cours Et au crédit, en contrepartie un compte « 72 Production immobilisée » :  721 Production immobilisée – Immobilisations Incorporelles  722 Production immobilisée - Immobilisations Corporelles La TVA n’est pas calculée tant que l’immobilisation est en cours de production. 2.4- Achèvement de l’immobilisation au cours de l’exercice suivant. Les travaux de production se poursuivent pendant l’exercice suivant N+1, d’où une production immobilisée complémentaire.
  • 6. 6 A la date de l’achèvement de la production du bien et de la mise en service, l’entrée dans le patrimoine se traduit donc en comptabilité par l’écriture suivante : Exemple Une entreprise réalise pour les besoins de son activité, avec son personnel, la construction d'un dépôt. La construction nécessite au cours de l'année N :  20 000 € HT de matériaux (sable, ciment, parpaings),  l’intervention d’un architecte dont les honoraires s’élèvent à 20 000 €,  60 000 € de main d'œuvre (salaires des ouvriers). A la clôture de l'exercice N, la construction n'est pas terminée. Travail à faire : Comptabiliser les opérations relatives à la construction en fin d'exercice au 31-12-N. Au cours de l'exercice N+1, les travaux se poursuivent et nécessitent encore :  30 000 € HT de matériaux (tuiles, bois de charpente, peintures),  50 000 € de main d'œuvre (salaires des ouvriers). La construction est achevée et mise en service le 31 mars N+1. Travail à faire : Comptabiliser les opérations relatives à la construction à la date de mise en service le 31-03- N+1.