SlideShare une entreprise Scribd logo
POLIOPLUSAlain ALBOUY1
LA POLIOMYELITEDU GREC – Polios gris & Muelos moelleEst une maladie - GRAVE- VIRALE- EXTRÊMEMENT CONTAGIEUSE- QUI FRAPPE SURTOUT LES ENFANTS- QUI PEUT ATTEINDRE LE SYSTEME NERVEUX- QUI PEUT ENTRAINER * Des PARALYSIES- 	      «                         * UN HANDICAP A VIE- 	      «                         * ET PARFOIS LA MORTET SANS TRAITEMENT CURATIF2
PARMI LES SUJETS Infectés Après UNE INCUBATION variable de 4 à 35 jours- 90 % feront une maladie inapparente- 10 % présenteront un syndrome grippal- Fièvre- Maux de gorge- Maux de tête- Vomissements1/1000 seulementverront leur système nerveux atteint et développeront UNE FORME PARALYTIQUE- Le VIRUS est rejeté dans les selles pendant 15 jours à 3 semaines- Le VIRUS peut survivre jusqu’à 5 semaines dans la nature en polluant les eaux de surface3
Incubation 4 à 35 joursPropagation et multiplication des virus dans le tube digestif333311111/1000 paralysies graves Handicap à vie
Risque létal90 % Maladie inapparente10 % Syndrome grippal4
3 TYPES DE POLIOVIRUSAPPARTENANT AU GENRE ENTEROVIRUS- TYPE I	( BRUNEHILDE )- TYPE II	( LANSING )- TYPE III	( LEON )L’HOMME EST LE SEUL RESERVOIR DE VIRUSLe virus pénètre dans l’organisme humain par voie digestive et se multiplie dans la gorge et les intestins5
PAS DE TRAITEMENT CURATIFSEUL EXISTE LE TRAITEMENT PREVENTIF GRÂCE A LA VACCINATION(Obligatoire en France dès l’âge de 3 mois) dont le but est d’entraînerL’IMMUNISATION SALVATRICE6
2 SORTES DE VACCINS1 ) – Un VACCIN INJECTABLE	( Jonas SALK 1954 )- Contient des virus tués des 3 types- Très efficace- Très coûteux- Non adapté aux campagnes de vaccination de masse2 ) – Un VACCIN ORAL	( Albert SABIN 1957 )- Contient les 3 types vivants mais dont la virulence    	a été atténuée- Peu onéreux- Le seul a réaliser une seule véritable immunité digestive- Très adapté aux programmes de vaccination7
AU DEBUT DES ANNEES 1985- 350 000 enfants dans le monde sont paralysés chaque année Le ROTARY, encouragé par Albert SABIN se lance un formidable défiL’ERADICATION MONDIALE DE LA POLIOLe 23 février 1985Le PROGRAMME POLIO PLUS voit le jour avec comme objectif UN MONDE SANS POLIO pour le CENTENAIRE DU ROTARY EN 20058
Situation en 19859
EN 2003 le contrat est rempli à 99 %AUJOURD’HUI POURTANT fin 2009Il reste toujours 1 % à ERADIQUER- DES GRAINS DE SABLE SONT APPARUS DANS LA BELLE DYNAMIQUE D’ERADICATION- Le monde entier et les grandes puissances en particulier vont devoir s’engager dans une véritable course contre la montre- La victoire sur le VIRUS ne s’obtiendra que grâce à un gigantesque effort financier et une coordination sans faille10
Situation en 20084 pays endémiques11
Nigéria – Inde – Afghanistan – Pakistan31Eaux souillées212
LA SITUATION PAYS PAR PAYS Le NIGERIA :   -  Pays le plus peuplé de l’Afrique-  Ravagé surtout au nord dans l’état de KANO    par des luttes tribales-  Campagnes de vaccination très difficiles dans    des régions surpeuplées où règne un état sanitaire     	très médiocre-  Arrêt très préjudiciable des vaccinations pendant    	11 mois en 2003 dans l’état de KANO Prolifération du type 1 et raréfaction du type 313
L’INDE
 C’est le nord de l’Inde qui est le + touché  (BIHAR & UTTAR PRADESH = 150 M habitants) La maladie entérique y sévit et  entraîneune inefficacité vaccinale très importante Par ailleurs le VIRUS de type 1                                se raréfie au profit du type 3(Situation inverse du NIGERIA)14
AFGHANISTAN - PAKISTANConflits armés et insécurité dans les zones frontalières entre les 2 paysTerrain escarpé rendant les populations difficiles d’accès et les campagnes de vaccination problématiques 15
Individus non immunisésVaccinés31Non vaccinésMaladies entériquesImmunodéficientsImmunisés16
En définitiveLES POLIOVIRUS SE DEVELOPPENT SE MULTIPLIENT ET SE DISSEMINENT d’autant plus facilement QUE :-  Le % de gens vaccinés est faible-  Que la malnutrition sévit-  Que les mauvaises conditions d’hygiène sont la  	règle (C’est la maladie des mains sales)-  Que les nappes phréatiques de surface sont 	largement polluées-  Que la saison des pluies favorise le ruissellement 	et la dissémination des virus17
ET COMME SI CELA NE SUFFISAIT PAS .Les POLIOVIRUS SAUVAGES (P.V.S.) ont trouvé des ALLIES INATTENDUS et aussi
VIRULENTS QU’EUX
Les POLIOVIRUS dérivés des souches vaccinales les (P.D.S.V.)
L’apparition de ces « MUTANTS » au bout de 3, 5, ou 10 ansLaisse imaginer la menace qui pèse sur une éradication durable….. 18
2Incubation 4 à 35 joursPropagation et multiplication des virus dans le tube digestif333311111/1000 paralysies graves Handicap à vie

Contenu connexe

Tendances

Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodiesDifférentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Institut Pasteur de Madagascar
 
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Vaccins PEV nouveau calendrier
Vaccins PEV nouveau calendrierVaccins PEV nouveau calendrier
Vaccins PEV nouveau calendrier
Watani Veux Apprendre
 
Le Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post PolioLe Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post Polio
Sandrine Boult
 
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plusLivret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
DircomARSBFC
 
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ VaccinationRougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Pascal Boulet
 
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
raymondteyrouz
 
Chikungunya :halte ux rumeurs
Chikungunya :halte ux rumeurs Chikungunya :halte ux rumeurs
Chikungunya :halte ux rumeurs
Raphael Bastide
 
Maladies transmises par les tiques
Maladies transmises par les tiquesMaladies transmises par les tiques
Maladies transmises par les tiques
Clinique vétérinaire 38,5
 
Arrêté du 10_octobre_2016_version_initiale
Arrêté du 10_octobre_2016_version_initialeArrêté du 10_octobre_2016_version_initiale
Arrêté du 10_octobre_2016_version_initiale
Société Tripalio
 
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
WinesforAutism
 
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
SaatchiFrance
 
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Laurent MASCARON
 
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Transmission mere enfant_vih
Transmission mere enfant_vihTransmission mere enfant_vih
Transmission mere enfant_vih
Idrissou Fmsb
 
Sida by maroun ghazal
Sida by maroun ghazalSida by maroun ghazal
Sida by maroun ghazal
Maroun Ghazal
 
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Institut Pasteur de Madagascar
 

Tendances (20)

Grippe
GrippeGrippe
Grippe
 
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodiesDifférentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
Différentes stratégies d'interruption de la transmission des plasmodies
 
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
 
Vaccins PEV nouveau calendrier
Vaccins PEV nouveau calendrierVaccins PEV nouveau calendrier
Vaccins PEV nouveau calendrier
 
Le Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post PolioLe Syndrome Post Polio
Le Syndrome Post Polio
 
Halte aux rumeurs vf
Halte aux rumeurs vfHalte aux rumeurs vf
Halte aux rumeurs vf
 
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plusLivret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
Livret vaccination covid-19 des 80 ans et plus
 
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ VaccinationRougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
Rougeole : informatinons essentielles_ Vaccination
 
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
 
Chikungunya :halte ux rumeurs
Chikungunya :halte ux rumeurs Chikungunya :halte ux rumeurs
Chikungunya :halte ux rumeurs
 
Maladies transmises par les tiques
Maladies transmises par les tiquesMaladies transmises par les tiques
Maladies transmises par les tiques
 
Arrêté du 10_octobre_2016_version_initiale
Arrêté du 10_octobre_2016_version_initialeArrêté du 10_octobre_2016_version_initiale
Arrêté du 10_octobre_2016_version_initiale
 
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
 
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
COVID-19 reconfinement insights #SEMAINE 7
 
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
 
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
Un vaccin efficace à 50% : acceptable comme outil de santé publique ?
 
Transmission mere enfant_vih
Transmission mere enfant_vihTransmission mere enfant_vih
Transmission mere enfant_vih
 
Sida by maroun ghazal
Sida by maroun ghazalSida by maroun ghazal
Sida by maroun ghazal
 
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
S'il était possible de faire un vaccin uniquement pour la femme enceinte,un t...
 
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
 

En vedette

Frances
FrancesFrances
Frances
lisbeth
 
Hwss Presentation
Hwss PresentationHwss Presentation
Hwss Presentation
Fanny Perregaux
 
Osm flor de campamento - mapear aregua 2014
Osm   flor de campamento - mapear aregua 2014Osm   flor de campamento - mapear aregua 2014
Osm flor de campamento - mapear aregua 2014
Simgia http://www.simgia.com/
 
DIVE DEEP IN THE STORY YOU DON’T BRING TO LIFE
DIVE DEEP IN THE STORY YOU DON’T BRING TO LIFE DIVE DEEP IN THE STORY YOU DON’T BRING TO LIFE
DIVE DEEP IN THE STORY YOU DON’T BRING TO LIFE
Charles Ndoumbe
 
Recherche documentaire en orthophonie
Recherche documentaire en orthophonieRecherche documentaire en orthophonie
Recherche documentaire en orthophonie
VPIERRE
 
Hergebruik e-diensten door Europese standaard
Hergebruik e-diensten door Europese standaardHergebruik e-diensten door Europese standaard
Hergebruik e-diensten door Europese standaard
Friso de Jong
 
Samples
SamplesSamples
Samples
sho969
 
Conferencia internet segura
Conferencia internet seguraConferencia internet segura
Conferencia internet segura
Lenin Lucano
 
J'emaile avec GMAIL
J'emaile avec GMAILJ'emaile avec GMAIL
J'emaile avec GMAIL
jeanrenecraypion
 
Comment un média digital de Marketing Direct développe une offre développeme...
Comment un média digital de Marketing Direct  développe une offre développeme...Comment un média digital de Marketing Direct  développe une offre développeme...
Comment un média digital de Marketing Direct développe une offre développeme...
MAXIMILES
 
Hungria
HungriaHungria
Hungria
MonikSanC
 
Solution de micropaiement pour éditeurs de site web
Solution de micropaiement pour éditeurs de site webSolution de micropaiement pour éditeurs de site web
Solution de micropaiement pour éditeurs de site web
Société Gibmedia
 
Grupo
GrupoGrupo
« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
Université de Montréal
 
J'emaile avec GMAIL
J'emaile avec GMAILJ'emaile avec GMAIL
J'emaile avec GMAIL
jeanrenecraypion
 

En vedette (20)

Frances
FrancesFrances
Frances
 
Hwss Presentation
Hwss PresentationHwss Presentation
Hwss Presentation
 
Osm flor de campamento - mapear aregua 2014
Osm   flor de campamento - mapear aregua 2014Osm   flor de campamento - mapear aregua 2014
Osm flor de campamento - mapear aregua 2014
 
DIVE DEEP IN THE STORY YOU DON’T BRING TO LIFE
DIVE DEEP IN THE STORY YOU DON’T BRING TO LIFE DIVE DEEP IN THE STORY YOU DON’T BRING TO LIFE
DIVE DEEP IN THE STORY YOU DON’T BRING TO LIFE
 
Français Mathadona Tutoriel
Français Mathadona TutorielFrançais Mathadona Tutoriel
Français Mathadona Tutoriel
 
Sfsic17 bonaccorsi julliard
Sfsic17 bonaccorsi julliardSfsic17 bonaccorsi julliard
Sfsic17 bonaccorsi julliard
 
Sylvie Niombo - Azur dev cta
Sylvie Niombo - Azur dev ctaSylvie Niombo - Azur dev cta
Sylvie Niombo - Azur dev cta
 
Recherche documentaire en orthophonie
Recherche documentaire en orthophonieRecherche documentaire en orthophonie
Recherche documentaire en orthophonie
 
Hergebruik e-diensten door Europese standaard
Hergebruik e-diensten door Europese standaardHergebruik e-diensten door Europese standaard
Hergebruik e-diensten door Europese standaard
 
Samples
SamplesSamples
Samples
 
Conferencia internet segura
Conferencia internet seguraConferencia internet segura
Conferencia internet segura
 
J'emaile avec GMAIL
J'emaile avec GMAILJ'emaile avec GMAIL
J'emaile avec GMAIL
 
Comment un média digital de Marketing Direct développe une offre développeme...
Comment un média digital de Marketing Direct  développe une offre développeme...Comment un média digital de Marketing Direct  développe une offre développeme...
Comment un média digital de Marketing Direct développe une offre développeme...
 
Hungria
HungriaHungria
Hungria
 
La France
La FranceLa France
La France
 
Pictures
PicturesPictures
Pictures
 
Solution de micropaiement pour éditeurs de site web
Solution de micropaiement pour éditeurs de site webSolution de micropaiement pour éditeurs de site web
Solution de micropaiement pour éditeurs de site web
 
Grupo
GrupoGrupo
Grupo
 
« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
« Penser Levinas en philosophie et psychiatrie » présenté par Vincenzo Di Nic...
 
J'emaile avec GMAIL
J'emaile avec GMAILJ'emaile avec GMAIL
J'emaile avec GMAIL
 

Similaire à Action Polio+ / Rotary International / Andikado

VACCIN ANTIPOLIO INACTIVE VPI/MAROC
VACCIN ANTIPOLIO INACTIVE VPI/MAROCVACCIN ANTIPOLIO INACTIVE VPI/MAROC
VACCIN ANTIPOLIO INACTIVE VPI/MAROC
El Mostafa Makani
 
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et préventionLe paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
Institut Pasteur de Madagascar
 
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentVaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Joris Fagbemiro
 
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentsMaladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
sallmama
 
Paludisme dans le monde
Paludisme dans le mondePaludisme dans le monde
Paludisme dans le monde
Institut Pasteur de Madagascar
 
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
Drenet Daloa
 
Leptospirose
LeptospiroseLeptospirose
Leptospirose
nouairi mohamed
 
Prévenir les prochaines pandémies: comment briser la chaine de transmission
Prévenir les prochaines pandémies: comment briser la chaine de transmissionPrévenir les prochaines pandémies: comment briser la chaine de transmission
Prévenir les prochaines pandémies: comment briser la chaine de transmission
ILRI
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
soshepatites
 
Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3
Patou Conrath
 
Paludisme - Etat de la maladie
Paludisme - Etat de la maladiePaludisme - Etat de la maladie
Paludisme - Etat de la maladie
GreenFacts
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
Institut Pasteur de Madagascar
 
CMC Chapitre 3 pwpoint
CMC Chapitre 3 pwpointCMC Chapitre 3 pwpoint
CMC Chapitre 3 pwpoint
Inmaculada Martin-castaño carrasco
 
Eradication du paludisme: est-elle possible?
Eradication du paludisme: est-elle possible?Eradication du paludisme: est-elle possible?
Eradication du paludisme: est-elle possible?
Institut Pasteur de Madagascar
 
36. Infections et grossesse (Dr YAHIAOUI).pdf
36. Infections et grossesse (Dr YAHIAOUI).pdf36. Infections et grossesse (Dr YAHIAOUI).pdf
36. Infections et grossesse (Dr YAHIAOUI).pdf
RimaBoualleg
 
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirusIl n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Khadija Moussayer
 
Paludisme.pdf
Paludisme.pdfPaludisme.pdf
Paludisme.pdf
sofianetv
 
LA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptxLA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptx
WilsonDanicheKissie
 

Similaire à Action Polio+ / Rotary International / Andikado (20)

VACCIN ANTIPOLIO INACTIVE VPI/MAROC
VACCIN ANTIPOLIO INACTIVE VPI/MAROCVACCIN ANTIPOLIO INACTIVE VPI/MAROC
VACCIN ANTIPOLIO INACTIVE VPI/MAROC
 
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et préventionLe paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
 
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescentVaccination de l'enfant et de l'adolescent
Vaccination de l'enfant et de l'adolescent
 
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les alimentsMaladies bacteriennes transmises par les aliments
Maladies bacteriennes transmises par les aliments
 
Paludisme dans le monde
Paludisme dans le mondePaludisme dans le monde
Paludisme dans le monde
 
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
Formation paludisme à l'EPP Zone Insdustrielle 1 / IEP Daloa-3
 
Leptospirose
LeptospiroseLeptospirose
Leptospirose
 
Prévenir les prochaines pandémies: comment briser la chaine de transmission
Prévenir les prochaines pandémies: comment briser la chaine de transmissionPrévenir les prochaines pandémies: comment briser la chaine de transmission
Prévenir les prochaines pandémies: comment briser la chaine de transmission
 
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p... Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
Brochure "Infections virales et bactériennes, mieux les connaître pour les p...
 
Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3Rea infectiologie suite num 3
Rea infectiologie suite num 3
 
Paludisme - Etat de la maladie
Paludisme - Etat de la maladiePaludisme - Etat de la maladie
Paludisme - Etat de la maladie
 
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxesLa lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
La lutte contre le paludisme, ou la lutte contre les paradoxes
 
CMC Chapitre 3 pwpoint
CMC Chapitre 3 pwpointCMC Chapitre 3 pwpoint
CMC Chapitre 3 pwpoint
 
CMC ch.3 les pandémies du XXI
CMC ch.3 les pandémies du XXICMC ch.3 les pandémies du XXI
CMC ch.3 les pandémies du XXI
 
Polio cours (1)
Polio cours (1)Polio cours (1)
Polio cours (1)
 
Eradication du paludisme: est-elle possible?
Eradication du paludisme: est-elle possible?Eradication du paludisme: est-elle possible?
Eradication du paludisme: est-elle possible?
 
36. Infections et grossesse (Dr YAHIAOUI).pdf
36. Infections et grossesse (Dr YAHIAOUI).pdf36. Infections et grossesse (Dr YAHIAOUI).pdf
36. Infections et grossesse (Dr YAHIAOUI).pdf
 
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirusIl n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
Il n'y a pas de pause à espérer avec le coronavirus
 
Paludisme.pdf
Paludisme.pdfPaludisme.pdf
Paludisme.pdf
 
LA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptxLA TUBERCULOSE.pptx
LA TUBERCULOSE.pptx
 

Action Polio+ / Rotary International / Andikado

  • 2. LA POLIOMYELITEDU GREC – Polios gris & Muelos moelleEst une maladie - GRAVE- VIRALE- EXTRÊMEMENT CONTAGIEUSE- QUI FRAPPE SURTOUT LES ENFANTS- QUI PEUT ATTEINDRE LE SYSTEME NERVEUX- QUI PEUT ENTRAINER * Des PARALYSIES- «  * UN HANDICAP A VIE- «  * ET PARFOIS LA MORTET SANS TRAITEMENT CURATIF2
  • 3. PARMI LES SUJETS Infectés Après UNE INCUBATION variable de 4 à 35 jours- 90 % feront une maladie inapparente- 10 % présenteront un syndrome grippal- Fièvre- Maux de gorge- Maux de tête- Vomissements1/1000 seulementverront leur système nerveux atteint et développeront UNE FORME PARALYTIQUE- Le VIRUS est rejeté dans les selles pendant 15 jours à 3 semaines- Le VIRUS peut survivre jusqu’à 5 semaines dans la nature en polluant les eaux de surface3
  • 4. Incubation 4 à 35 joursPropagation et multiplication des virus dans le tube digestif333311111/1000 paralysies graves Handicap à vie
  • 5. Risque létal90 % Maladie inapparente10 % Syndrome grippal4
  • 6. 3 TYPES DE POLIOVIRUSAPPARTENANT AU GENRE ENTEROVIRUS- TYPE I ( BRUNEHILDE )- TYPE II ( LANSING )- TYPE III ( LEON )L’HOMME EST LE SEUL RESERVOIR DE VIRUSLe virus pénètre dans l’organisme humain par voie digestive et se multiplie dans la gorge et les intestins5
  • 7. PAS DE TRAITEMENT CURATIFSEUL EXISTE LE TRAITEMENT PREVENTIF GRÂCE A LA VACCINATION(Obligatoire en France dès l’âge de 3 mois) dont le but est d’entraînerL’IMMUNISATION SALVATRICE6
  • 8. 2 SORTES DE VACCINS1 ) – Un VACCIN INJECTABLE ( Jonas SALK 1954 )- Contient des virus tués des 3 types- Très efficace- Très coûteux- Non adapté aux campagnes de vaccination de masse2 ) – Un VACCIN ORAL ( Albert SABIN 1957 )- Contient les 3 types vivants mais dont la virulence a été atténuée- Peu onéreux- Le seul a réaliser une seule véritable immunité digestive- Très adapté aux programmes de vaccination7
  • 9. AU DEBUT DES ANNEES 1985- 350 000 enfants dans le monde sont paralysés chaque année Le ROTARY, encouragé par Albert SABIN se lance un formidable défiL’ERADICATION MONDIALE DE LA POLIOLe 23 février 1985Le PROGRAMME POLIO PLUS voit le jour avec comme objectif UN MONDE SANS POLIO pour le CENTENAIRE DU ROTARY EN 20058
  • 11. EN 2003 le contrat est rempli à 99 %AUJOURD’HUI POURTANT fin 2009Il reste toujours 1 % à ERADIQUER- DES GRAINS DE SABLE SONT APPARUS DANS LA BELLE DYNAMIQUE D’ERADICATION- Le monde entier et les grandes puissances en particulier vont devoir s’engager dans une véritable course contre la montre- La victoire sur le VIRUS ne s’obtiendra que grâce à un gigantesque effort financier et une coordination sans faille10
  • 12. Situation en 20084 pays endémiques11
  • 13. Nigéria – Inde – Afghanistan – Pakistan31Eaux souillées212
  • 14. LA SITUATION PAYS PAR PAYS Le NIGERIA : - Pays le plus peuplé de l’Afrique- Ravagé surtout au nord dans l’état de KANO par des luttes tribales- Campagnes de vaccination très difficiles dans des régions surpeuplées où règne un état sanitaire très médiocre- Arrêt très préjudiciable des vaccinations pendant 11 mois en 2003 dans l’état de KANO Prolifération du type 1 et raréfaction du type 313
  • 16. C’est le nord de l’Inde qui est le + touché (BIHAR & UTTAR PRADESH = 150 M habitants) La maladie entérique y sévit et entraîneune inefficacité vaccinale très importante Par ailleurs le VIRUS de type 1 se raréfie au profit du type 3(Situation inverse du NIGERIA)14
  • 17. AFGHANISTAN - PAKISTANConflits armés et insécurité dans les zones frontalières entre les 2 paysTerrain escarpé rendant les populations difficiles d’accès et les campagnes de vaccination problématiques 15
  • 18. Individus non immunisésVaccinés31Non vaccinésMaladies entériquesImmunodéficientsImmunisés16
  • 19. En définitiveLES POLIOVIRUS SE DEVELOPPENT SE MULTIPLIENT ET SE DISSEMINENT d’autant plus facilement QUE :- Le % de gens vaccinés est faible- Que la malnutrition sévit- Que les mauvaises conditions d’hygiène sont la règle (C’est la maladie des mains sales)- Que les nappes phréatiques de surface sont largement polluées- Que la saison des pluies favorise le ruissellement et la dissémination des virus17
  • 20. ET COMME SI CELA NE SUFFISAIT PAS .Les POLIOVIRUS SAUVAGES (P.V.S.) ont trouvé des ALLIES INATTENDUS et aussi
  • 22. Les POLIOVIRUS dérivés des souches vaccinales les (P.D.S.V.)
  • 23. L’apparition de ces « MUTANTS » au bout de 3, 5, ou 10 ansLaisse imaginer la menace qui pèse sur une éradication durable….. 18
  • 24. 2Incubation 4 à 35 joursPropagation et multiplication des virus dans le tube digestif333311111/1000 paralysies graves Handicap à vie
  • 25. Risque létal90 % Maladie inapparente10 % Syndrome grippal19
  • 26. Depuis février 2007L’INITIATIVE MONDIALE pour L’ERADICATION de la POLIO est RENFORCEENovembre 2007- 1er don Bill GATES 100 M$- 1er défit du ROTARY 100 M$Janvier 2009- 2ème don Bill GATES 255 M$- 2ème défit du ROTARY 100 M$ dans les 3 ansCe 2ème DEFI est donc a relever avant fin 2012 dernier délaiNous pourrions le relever avec panache pour début 2012 20
  • 27. De 1988 à 2007 5 milliards de $ ont été consacrés à la lutte antipolio dont 800 millions de $ auront été versés par le seul ROTARY Avec les 2 dernières subventions « Défi » de novembre 2007 et janvier 2009 majorées des apports de Gde Bretagne et d’Allemagne, ce sont 835 millions de $ supplémentaires qui seront apportés d’ici 2012 pour l’éradication mondiale dont 200 millions apportés par le ROTARYAu final le ROTARY aura versé en 2012 plus de 1 milliard de $21
  • 28. 22Contribution des pays du G8 et de la Commission européenne(en millions de dollars)
  • 29. En contrepartie 250 000 décès ont été évités à ce jour depuis 1985On espère descendre bientôt au dessous du seuil de 1 000 cas par an dans le monde23
  • 30. 24Pour agirVous pouvez acheter un bracelet Polio+ , 5.00€, tous les bénéfices sont reversés pour ce combat contre la Polio.http://polioplus.andikado.com